ICDS - Chapitre 181

ICDS - Chapitre 180
ICDS - Chapitre 182

Et voici votre petit chapitre d’ICDS.

Ces temps-ci, j’ai moins de plaisir à traduire ICDS que Rebirth, aussi il se peut que je fasse une petite pause d’une semaine dans les semaines à venir.

Je vous préviendrais, bien évidemment, si jamais ça arrive. Mon but est de maintenir une traduction de qualité, et si je traduis sans envie, cela risque de se ressentir.

 

Chapitre 181 : Le Pouvoir d’un Héros (5)

En échange de mon rôle dans sa relation avec Walker, Sophie m’avait pardonné pour tout ce que j’avais fait à son frère et avait joyeusement signé le Contrat d’Âme. Elle était alors devenue une Exploratrice du Troisième Donjon désignée par Walker. Bien évidemment, elle avait aussi reçu la capacité de Joshua Brightman, et garderait donc ainsi le rôle de protectrice de l’Angleterre. Quand nécessaire, elle rejoindrait aussi Revival en tant que membre officiel. Au final, tout s’est passé pour le mieux.

Pendant que nous étions en chemin pour la Chine, Walker avait grogné comme s’il avait voulu m’arracher la tête avec les dents.

« Kang Shin, tu… ! »

« Tu devrais être plus honnête, Walker. Ça serait le mieux pour tout le monde. »

« Elle mérite mieux ! »

« Tu n’es pas si mal. »

« Vraiment… Tu es chiant ! »

« Bien, il est temps d’aller en Chine. Il y a beaucoup de monde dont nous devons nous occuper. »

Contrairement à l’Angleterre et l’Italie où les Héros de l’Ombre avaient été formés sans que les Gardiens ne le sachent, la Chine avait déjà eu un bon groupe de formé sous ce blason et l’organisation s’étendait jours après jours. Il était donc vraisemblable que les Gardiens chinois soient au courant de son existence. J’étais heureux de ce fait. C’était plus satisfaisant quand il y avait plus à détruire !

Dès que nous avions pénétré l’espace aérien chinois, plusieurs jets de combats nous avaient encerclés. Je savais déjà que la Chine ne me voyait pas d’un très bon œil. Voyant les avions nous lancer des missiles sans sommation, j’avais dit avec regret.

« Lotte, tu peux les abattre. »

[Compris.]

Nous avions alors balayé tout ce qui se dressait sur notre chemin. Grâce à la capacité de Daisy, nous avions pu visiter toutes les bases des Héros de l’Ombre de notre liste, récolter plus d’informations sur celles que nous ne connaissions pas et nous avions aussi récolté toutes les capacités des ‘anciens’ membres de l’organisation.

La Chine avait été retournée comme une crêpe par notre groupe de trois et les médias m’avaient une nouvelle fois condamné, mais je m’en foutais royalement. Au lieu de ça, après avoir reçu les informations nécessaires de ma part, Hwaya avait révélé tout ce que les Héros de l’Ombre avaient fait jusque-là. Le monde avait de nouveau tremblé.

Après environ trois heures de massacre en Chine, nous avions finalement rencontré la Rang SS, Xin Shaomei. A notre grande surprise, nous l’avions trouvée dans sa villa avec une jolie fille dans ses bras.

Bien que s’occuper des Manieurs de Talents à l’extérieur avait causé pas mal de bordel,  Xin Shaomei et sa compagne dormaient toujours paisiblement. Me sentant mal à l’aise par le fait qu’elles étaient toutes les deux nues, je m’étais tourné vers Walker en lui demandant.

« Walker, pourquoi est-ce qu’elles dorment comme ça ? »

« Je ne sais pas. Elles sont peut-être de la même famille ? »

Nos visages s’étaient soudain rougis alors que nous étions incapables de les regarder directement. Puis Daisy nous avait interrompus.

« Cette femme, elle aime les autres fe-uuup ! »

J’avais rapidement mis ma main sur sa bouche.

« J’ai compris, tu n’as pas besoin de le dire. »

« …Les humains…Vraiment bizarres. »

Elle semblait avoir pensé qu’elle nous donnait une gentille explication, et après mon interruption, elle avait commencé à bouder.

Comme il fallait quand même que je prenne des mesures contre Xin Shaomei, j’avais invoqué Peika.

« Peika, fait les frire. »

« Tu es culotté, Kang Shin ! »

« Mais elles sont nos ennemies, non ? »

Xin Shaomei était sur la liste de Luca Bruno et dans la mémoire de Joshua Brightman. De plus, la plupart des Héros de l’Ombre en Chine étaient affiliés aux grands pontes du gouvernement. C’était donc logique de les tabasser violemment.

« Tu es vraiment… »

[Les deux ?]

« Ah, attends. Daisy, tu peux la lire pour vérifier ? »

« Non, elles sont en train de dormir. »

« Dans ce cas, Peika, d’abord, réveille-les. »

[Oui !]

Soudain, Peika avait teinté la chambre d’une lueur dorée. Deux cris avaient alors retentis.

« Kyaaaaak ! »

« Ow ! »

« Toutes les deux membres Héros de l’Ombre. Positif. »

« Peika, crame-les. »

[Ok !]

Elle s’était alors enroulée autour d’elles et avait libéré une décharge terrifiante. Xin Shaomei semblait avoir rapidement compris ce qui se passait mais Peika la retenait, donc elle ne pouvait rien faire.

« C-Chevalier Éclair ?! Comment ?! »

« Peika. »

[Compris !]

« Kuaaaaaaaaaaaa ! »

La fille près de Xin Shaomei avait perdu connaissance depuis un moment pendant que son amante lançait désespérément son mana vers moi. J’avais senti une forte aura débilitante, mais je n’étais pas surpris étaient donné qu’elle était connue pour sa capacité de malédiction. Bien que je ne m’étais pas attendu à ce qu’elle puisse l’utiliser aussi rapidement, elle avait quand même besoin d’entrer en contact avec sa cible pour l’activer. Autrement dit, aussi longtemps que j’esquivais, elle ne pouvait rien me faire.

« Pourquoi est-ce qu’elle ne t’affaiblit pas, Peika ? »

[Maître, il n’y a aucun moyen d’affaiblir un élémentaire !]

« Krrrr… »

Xin Shaomei avait été relâché après avoir été sur le point de suffoquer. Cependant, comme ses crimes étaient moindres que ceux de Luca Bruno ou Joshua Brightman, j’avais décidé de m’arrêter là. Bien qu’elle aurait certainement besoin d’aide pour le reste de ses jours, elle pourrait au moins marcher sur ses deux jambes.

J’avais instantanément pris sa capacité. Puis, avant qu’elle ne s’évanouisse, je lui avais demandé.

« Est-ce que tu as rejoint les Héros de l’Ombre car tu m’en voulais pour une quelconque raison ? »

« C-Comme si… ! Je voulais juste obtenir Hwaya Mastiford pour m-Kyaaaaak ! »

Je l’avais ensuite réduite au même état que Joshua. J’avais étonnamment voulu une cigarette pour la première fois de ma vie. Walker semblait avoir pensé la même chose et avait commencé à fumer de son côté. Après avoir soufflé de la fumée, il avait dit.

« On dirait qu’il y a beaucoup de formes de désirs, Kang Shin… »

« Ouais, je m’en suis réellement aperçu aujourd’hui… »

J’avais donné la capacité nouvellement acquise à Walker. Bien qu’il soit principalement un combattant de mêlée, il avait particulièrement bien accepté ce nouveau pouvoir. Comme sa méthode principale d’attaque était d’infliger un coup létal après être sorti de son camouflage, le fait qu’il puisse maudire sa cible pour réduire ses capacités juste avant l’aiderait beaucoup. En tout cas, suite à cet incident, la Chine avait perdu son Rang SS.

Ce jour-là, Daisy, Walker et moi avions voyagé autour du monde pour attraper des Héros de l’Ombre en lisant leurs esprits. Du fait que nous voyagions très rapidement, le jour devenait la nuit et la nuit devenait le jour rapidement selon nos destinations. Au final, nous avions perdu nos repères temporels.

Avec les Manieurs de Talents et les bases des Héros de l’Ombre disparaissant à travers le globe, le monde entier avait son regard porté sur moi. Il y avait même des rumeurs selon quoi Revival avait décidé d’aller à l’encontre de tous les Manieurs de Talents.

Après avoir confirmé que toutes nos cibles avaient été éliminées, j’étais retourné en Corée sans regret. J’avais jeté le Secret d’Otus dans mon inventaire. Au moins sur Terre, je savais que je n’en n’aurais plus besoin.

J’avais fait payer tous ceux qui s’étaient dressé contre moi. Je les avais écrasé consciencieusement, j’avais récupéré leurs capacités, et fait en sorte qu’ils auraient, pour les plus chanceux, beaucoup de mal à vivre une vie ordinaire. Si après ça, quelqu’un d’autre essayait de m’affronter, je ne serais pas aussi magnanime.

J’avais officiellement annoncé mes pensées à propos de cet incident et j’avais révélé mon nom. J’avais déclaré à tous les Gardians et Ailes de la Liberté, ainsi qu’aux Indépendants.

« Même si vous venez tous en même temps contre moi, vous ne serez pas en mesure de m’égratigner. Aujourd’hui, vous avez pu voir le prix pour avoir osé s’en prendre à moi ou à mes proches. Je suis l’ennemi des monstres, le nettoyeur de donjons, et l’ami de l’humanité. Aussi longtemps que vous ne me provoquerez pas inutilement, aussi longtemps que vous resterez les ennemis des monstres, aussi longtemps que vous souhaiterez vous débarrasser des donjons, je resterais votre allié. » (NdT : BADAAAAAASSS !)

Être à la télé avec mon vrai visage était une sensation étrange. En tout cas, ce n’était que le début. Que ça soit à la télévision, sur internet ou à la radio, mon nom et/ou mon visage étaient partout. J’étais le dirigeant de la guilde Revival, un monstre qui avait fait de la pulpe de trois Rang SS en l’espace d’une nuit.

Bien que Sophie ait remplacé Joshua Brightman en Angleterre, la Chine et l’Italie avaient perdus leur Rang SS en plus d’une grande quantité de Manieurs de Talents. Bien qu’ils aient très certainement envie de me tuer, ils n’en avaient pas les moyens. Après cet incident, le monde avait découvert ce qui se passerait si quiconque se dressait contre moi.

J’étais devenu une existence intouchable. J’avais officiellement été reconnu comme le plus fort sur Terre.

« Fils, il y a un tsunami de personnes souhaitant rejoindre notre dojo. »

« Ignore-les. Nous ne recevons qu’un seul disciple à la fois de toute façon. On l’appelle un dojo mais ce n’est réellement qu’une salle d’entraînement pour nous. »

« Devrais-je créer une technique à la lance pour qu’elle soit distribuée en masse ? Si j’organise tout ce que j’ai appris en combattant les monstres, je peux créer une méthode non pas pour combattre les hommes mais les monstres. »

« Hmmm, J’avais déjà pensé à faire quelque chose du genre… Si on crée aussi une méthode de cultivation de mana et qu’on la répand, nous pourrions rapidement avoir de nouveaux combattants. »

« …Tu veux essayer ? »

« Ça me semble être une bonne idée, Papa. »

Nous avions alors immédiatement acheté toutes les méthodes de cultivation de mana de la Boutique d’Étage et avions commencé à les analyser. Peu importait à quel point j’améliorais le niveau du Circuit Peruta, c’était une technique unique qui était difficile à passer aux autres. Quant à mon père, il n’avait pas de réelle technique de cultivation de mana. Cela avait fait que nous avions dû essayer plusieurs dizaines de techniques avant d’en choisir une facile à enseigner aux autres.

Pendant une semaine, lorsque mon père et moi n’étions pas dans le donjon, nous étions en train de travailler pour notre plan. Mais au final, ça avait échoué. Le seul résultat positif était que nous avions obtenu une meilleure compréhension du mana.

« On dirait qu’il va nous falloir du temps. »

« Faisons nos propres recherches afin d’en parler ensemble plus tard. Il faut que j’aille dans l’Au-Delà maintenant. »

J’avais quitté le dojo pour aller dans notre maison. Je m’étais déjà habitué aux nombreux coups d’œil des personnes amassées entre ces deux endroits et j’avais facilement ignoré les lycéennes qui venaient demander un autographe. Lorsque j’étais entré chez moi, cependant, j’avais pu apercevoir une scène étrange. Daisy était assise à table en train de manger.

« Oh, tu es ici, fils ? »

« Nom, nom. »

« Avale avant de parler. » (NdT : à ne pas sortir du contexte.)

« Tu es là Shin ! Huhu. »

J’étais habitué à ce que Ludia m’accueille par ce genre de phrase à chaque fois que je rentrais. Après tout, elle vivait sous notre toit depuis un moment maintenant. Mais Daisy ? Attends… J’avais été occupé pendant toute la semaine passée à force d’étudier les méthodes de cultivation de mana et en farmant le Maître d’Étage. Est-ce qu’elle était restée chez moi tout ce temps… ?

« Tu n’es pas retourné dans le donjon ? »

« Nom, nom… Si. Mais nourriture ici meilleure. Bien meilleure. »

« Tu es juste revenue pour manger ?! »

Les Explorateurs ayant perdu leur monde et qui devenaient indépendant pouvaient être amenés dans d’autres mondes avec le sort de Retour. Une fois qu’ils avaient mis le pied dans un nouveau monde, ils pouvaient y revenir après être entré dans le donjon. C’était ainsi que Daisy avait fait ses allers-retours culinaires. En tout cas, sa façon de s’asseoir confortablement à table n’était pas normale. Elle avait l’air encore plus à l’aise que Ludia !

« Qui s’en soucie ? Ce n’est pas comme si avoir une bouche de plus à nourrir allait nous déranger. En plus, c’est une gentille petite ! »

« Petite ? »

‘Maman, elle est au moins cinq fois plus âgée que toi !’ Sentant une envie de meurtre venant de Daisy, j’avais préféré rester silencieux. Apparemment, Daisy et Loretta partageaient cette volonté de vouloir être prise de des jeunes filles de 17 ans.

« Grand Frère, tu n’as pas encore mangé, non ? Je vais te préparer un repas ! »

« Ah, merci. »

Yua souriait joyeusement en tirant une chaise pour moi. Puis elle était allée dans la cuisine en chantonnant. Depuis qu’elle avait obtenu sa capacité, elle avait arrêté de bouder et était redevenue un archange. Non, elle avait dépassé ce stage de beaucoup et était devenue une Séraphine ! Elle était si étincelante que je ne pouvais pas la regarder directement.

En utilisant son mana de Rang SS, elle avait réussi à atteindre le 20ème étage en une semaine et était devenue officiellement un membre de la guilde.

Sa capacité permettait de charmer. Bien qu’elle puisse charmer les monstres et les attaque pendant qu’ils étaient confus, son pouvoir était plus adapté au domptage. Autrement dit, c’était une Dompteuse naturelle. Du fait que les monstres du donjon ne pouvaient pas être domptés, je lui avais dit que je lui obtiendrais un monstre adapté, mais j’avais totalement oublié à cause de mes recherches.

Mais d’après ce qu’elle avait dit durant le repas, elle semblait avoir appris à utiliser le fouet avec Daisy et elle s’en sortait juste avec ça.

Après tout, même si sa capacité ne pouvait pas être exploitée entièrement, elle avait une quantité de mana impressionnante. C’était donc normal qu’elle puisse s’en sortir jusqu’au 20ème étage juste avec un fouet. Et d’après son enseignante, Daisy, elle semblait très douée.

Un fouet était en effet une bonne arme pour une Dompteuse. Mais n’était-ce pas un outil fait pour punir ? Yua en tenue de cuir avec un fouet ! Ça ne sonnait pas trop mal…Attends, non ! (NdT : Fifty Shades of Shin, un film de Maîtresse Yua. K-Tshhh !)

“Puisqu’on parle de ça, il faudrait qu’on trouve un monstre pour Yua. Elle ne pourra pas se reposer sur la maîtrise du fouet pour toujours. »

« Oui, je voulais justement te demander pour ça. »

« Ah, avant ça, Daisy. Il y a un corps que j’ai oublié de te donner la dernière fois. »

« Vraiment ?! »

C’était la deuxième fois qu’elle s’était exclamée depuis que je la connaissais. Ses yeux rouges semblaient s’être animés à mes mots. Elle avait vraiment dû être tellement excitée qu’elle avait essayé de lire mes pensées pour découvrir le corps dont je lui avais parlé. J’avais fait un sourire étrange en prenant une cuillère de riz.

« A la fin du repas, nous pourrons aller dans le hall de guilde. Il est gros, aussi je ne peux pas le sortir ici. »

« Gros… Bien. Raids Évènementiels, j’ai besoin d’un gros…Mort-Vivant. » (NdT : Daisy, on ne t’as jamais dit que ce n’était pas la taille qui compte ? C’est le goû…Oups, pardon)

Alors que ses yeux tremblaient d’excitation, Ludia avait murmuré en grognant.

« Tu ne me donne jamais rien… »

« Qu’est-ce que tu ferais avec un cadavre ? »

« Hmph. »

… J’avais donc décidé, de moi-même, de préparer un cadeau pour Ludia.

Lorsque nous étions arrivés au hall de guilde, j’avais sorti la Reine Mante Démoniaque, mais celle ayant eu la plus grosse réaction n’avait pas été Daisy mais Yua.

« G-Grand Frère, je… »

« Oui ? »

« Je… Me sens vraiment bien ! »

Elle s’était approchée avec excitation du corps du boss. Est-ce qu’elle voulait frire l’insecte pour le manger ? Dans ce cas, il faudrait que je m’excuse auprès de Daisy. En pensant à comment annoncer la nouvelle à Daisy, j’avais suivi Yua. Cependant, cette dernière s’était arrêtée à l’arrière de la Mante, là où son sac à œufs était attaché.

« Huk ! Quand est-ce que c’est devenu aussi gros… ? Ils sont morts, non ? »

« Non, Grand Frère, ces enfants sont en vie ! »

‘Ouf, c’est un soulagement. NON ! Ils ont pu survivre dans mon inventaire ?!’

« Oh, c’est intéressant. »

En disant ça, j’avais activé Typhon Dément mais Yua avait crié en m’arrêtant.

« Non ! Je peux les élever ! »

« Mais Yua, si quelque chose se passe mal… ! »

« Ça ira. Ils ne sont pas encore nés. Ils sont comme une feuille vierge. »

Elle n’avait pas tort. Il ne fallait pas associer des enfants pas encore nés avec les péchés de leurs parents. Si Yua pouvait les contrôler, ils deviendraient de sérieux alliés. Comme elle avait les capacités pour les contrôler, je n’avais aucune raison de les tuer.

« Yua, si tu sens que tu ne peux pas le faire, tu dois me le dire, compris ? »

« Bien sûr. »

Elle avait souri en me disant de me détendre, puis avait envoyé son mana dans la poche à œufs de la Mante. Immédiatement après, celui-ci avait commencé à pulser. Il s’était alors déchiré et des centaines de mates blanches étaient sorties.

« Hiiik. »

« Pourquoi est-ce qu’elles sont si blanches ? C’est parce que tu as un cœur d’ange ? »

« Larves, viennent de naître. »

‘Quoi, je n’ai plus le droit de plaisanter maintenant ?’ Bien sûr, même si c’était une blague, j’étais entièrement préparé à les massacrer d’un coup de lance. Cependant, je m’étais inquiété pour rien. Les mantes de la taille d’un mollet s’alignaient en face de Yua comme si elles savaient qui les avait aidés à naître.

« Wow, elles sont tellement mignonnes ! »

« Euh, ouais… »

Peut-être qu’après avoir obtenu sa capacité, Yua avait changé par rapport à la petite sœur que je connaissais. Alors même que je hochais la tête avec un visage pâle, encore plus de mantes sortaient de la poche à œufs. Yua semblait très heureuse et elle avait balancé son fouet en criant.

« Bien, suivez Maman ! Allons manger, les enfants ! »

[Kiiiii !]

[Kiiii !]

Plus de trois cents mantes avaient crié de joie ensemble. Juste comme ça, ma petite sœur était devenue la dirigeante de la plus puissante armée de mante au monde. C’était le début de la légende de la Reine des Monstres.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 180
ICDS - Chapitre 182

27 Commentaires

  1. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  2. Ptitkudo

    Merci pour le chapitre ^^.

    Répondre
  3. hollowrebel

    merci pour le chapitre <3

    Répondre
  4. Tokaï

    Merci pour le chapitre !!!!

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Tel frère tel sœur
    La raison de rejoindre les Heros de l’ombre de la rang SS chinoise m’a tué

    Répondre
  6. rv

    Je me demandais pourquoi il n’avait pas donné la mante à Daisy. Maintenant je sais.

    Répondre
  7. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    -----------
    aps => pas
    Juste avais ça => juste avec ça
    -----------
    J’en avais croisé plusieurs dans les chapitres précédents mais j’ai eu un peu la flemme, gomen !

    Répondre
    1. AlthanMaielAlthanMaiel (Auteur de l'article)

      Done ; )

      Répondre
  10. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. natsu52

    merci pour le chapitre !!!

    tu a moins de plaisir a cause de la fin de ICDS ? perso je te comprendrais x)

    Répondre
  13. Gruebateau

    « La reine des mantes » bientôt au cinéma ! Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre.
    On ne touche jamais à la famille.

    Répondre
  15. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  16. Mous

    Merci pour ton travail.

    Répondre
  17. Zhexiel Kurokage

    Merci pour les chapitre.
    PS : Shin et sa famille vont finir par dominer le monde sans s’en rendre compte si ça continue comme ça.

    Répondre
    1. essitamessitam

      tout les mondes 🙂

      Répondre
  18. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  19. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  20. Fairygle

    Il réapparaît quand l’oeuf élémentaire que Shin à obtenue pendant la guerre sur le monde de Ludia ? :O

    Répondre
    1. gutsguts

      Sans doute quand il pourra avoir un autre élémentaire ??

      Répondre
    2. Gajeel

      J’avais oublié celui tien c’est vrai qu’il avait reçu un oeuf que la louve couvait me semble^^

      Répondre
  21. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  22. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre, et encore une allier super badas

    Répondre
  23. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com