DNC Chapitre 315

DNC Chapitre 314
DNC Chapitre 316

Et voilà la suite des aventures du Fourbe ! On y apprend bien des choses…

Attention, il peut y avoir un passage un peu confus au milieu, mais c’est parce que j’ai dû le traduire directement de la VO ; il ne se trouvait pas dans la VA !

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 315 – Je dois le savoir !

 

Jeune maître Yu !

Chu Yang était surpris. Je vois, alors c’est vraiment lui.

Le jeune maître Yu pouvait être considéré comme la plus grande figure mystique des Trois Cieux Intermédiaires, sans parler du fait qu’il soit un expert du plus haut niveau !

Il était même l’expert le plus compétent de l’organisation du Bamboo Noir. Il n’avait pas de nom, pas de prénom et pas de passé, et il apparaissait et disparaissait de façon imprévisible. Il était vraiment mystérieux : il n’y avait aucun trace écrite sur son passé. C’était comme si le monde avait donné naissance à un artiste martial aguerri tout à coup, un beau jour.

À vrai dire, personnene connaissait la véritable étendue de sa cultivation.

Il l’emportait face à un Grand Maître martial ; contre un Vénérable, il obtenait de justesse la victoire. Pareil contre un Roi Martial, il gagnait sur le fil…

Qui pouvait parvenir à déterminer l’ampleur de ses arts martiaux alors que toutes les informations à son sujet étaient aussi vagues ? Il avait mené toutes ses batailles avec aisance ! Il avait traversé une myriade de batailles depuis son apparition soudaine dans le monde, et il n’avait pourtant jamais connu de défaites !

Ce surnom de ‘jeune maître Yu’ était analogue à celui d’un démon dans le milieu de la pègre des Trois Cieux Intermédiaires.

Jeune maître Yu…” Chu Yang prit une grande inspiration et demanda prudemment : “Êtes-vous un membre du Bamboo ?”

La surprise traversa le regard dudit jeune maître. “Tu me connais ?”

Il avait dit avoir rencontré l’adolescent auparavant, mais en vérité il n’avait fait que l’apercevoir. Le Fourbe, au contraire, ne l’avait jamais vu, mais son comportement semblait indiquer qu’il le connaissait déjà. Du coup, le jeune maître Yu ne put s’empêcher d’éprouver une certaine curiosité.

Comment pourrais-je ne pas connaître un expert aussi illustre que vous ?” Dit le jeune hmme en souriant.

Je vois, je suppose que c’est parce que tes frères sont ces jeunes maîtres des Trois Cieux Intermédiaires.” Pensa aussitôt l’Expert.

Chu Yan leva la tête et sourit : “L’autre jour, la personne qui ne s’est pas montré du début à la fin dans la chambre de Jun Lulu… C’était vous, n’est-ce pas ?” Il ne pouvait s’empêcher de se rappeler de l’aura terrifiante de ce soir-là.

Tu es plutôt impressionnant, je dois dire !” Dit sincèrement le jeune maître Yu en le fixant. “Tu as pu le deviner avec une seule phrase !”

Ce n’était pas difficile à deviner.” Dit le jeune homme en riant. Il se saisit de sa coupe et but une gorgée de thé. Il sentit aussitôt une aura froide déferler dans sa gorge tandis que l’énergie spirituelle se diffusa instantanément dans ses méridiens, ce qui le fit se sentir grandement rafraîchi. “Je présume que vous ne m’avez pas demander de venir ici juste pour bavarder autour d’un thé ?”

Il soupira et continua : “Cela dit, le thé est bon et l’eau délicieuse.”

L’Expert le fixa du regard un long moment avant de finir par dire : “Eh bien, je pense que tu mérites un aussi bon thé.”

Ce fut à son tour de soupirer avant de poursuivre : “Je t’ai appelé aujourd’hui non pas parce que tu as grandement aidé Ah Lu pour la compétition du Lac Lotus, et pas plus parce que tu l’as aidée à comprendre comment s’immerger dans son instrument lors de votre rencontre à la Maison des Beautés Exceptionnelles…”

Le jeune homme pencha la tête sur le côté :” Oh ?”

Je t’ai invité parce que j’ai trouvé que tu étais une personne très douée.” Le jeune maître Yu rit et une pointe de timidité, semblable à celle d’un enfant de dix ans frisant l’adolescence, apparut sur son visage et lui donna un petit charme supplémentaire : “Tu as ce talent caché qui fait en sorte que les gens t’en doivent une sans le savoir.”

L’adolescent rit de bon coeur.

Du coup, je voulais te demander…” L’expert le fixa intensément et posa sa question d’un ton sérieux : “Es-tu membre du clan Ye ou du clan You ? Ou alors du clan Ling ? Du clan Li ? Tu es un des Chen ? Un des Xiao ? Un des Lan peut-être, ou encore un Shi ?” Il avait dit ces noms d’un trait.

Le Fourbe fit le compte mentalement et dit tout à coup : “Ah, il en manque un.”

Le jeune maître renifla et dit : “Parce qu’il est impossible que tu sois du clan Zhuge !”

Ce qui veut dire que le clan de Diwu Qingrou est le clan Zhuge.” Conclut Chu Yang après avoir rapidement réfléchi.

Espèce de…” Jeune maître Yu le fixa avec de grands yeux brillants, puis son regard revint subitement à la normal. “Réponds à ma question !”

Je ne suis ni du clan Ye, ni du clan You.” L’adolescent refit mentalement la liste des neuf familles et sourit : “Mon nom est Yang, Chu Yang.”

Je sais que tu es le Roi des Enfers Chu !” Répondit l’Expert d’un air impuissant. Il leva les yeux vers le toît de la cabine et réfléchit un long moment, avant de finir par dire : “Peut-être que j’avais tort…”

On dirait bien, oui.” Le jeune invité secoua la tête et sourit. Intérieurement, cependant, il se répéta les neuf noms de famille qu’il venait d’entendre. Il savait qu’il n’y avait qu’un seul clan portant le nom de Ye, car c’était le clan de la bien-aimée de son maître, Ye Chuchen !

En repensant à tout ça, il se souvint de l’hommes en noir et se dit tout à coup : S’il n’étaient pas du clan Chu, se peut-il qu’il ait été membre d’une des neuf familles majeures ?

Après cet incident, il avait attendu que l’homme en noir vienne le retrouver, mais il disparut subitement sans lancer la moindre trace. C’était étrange, car il avait fait preuve d’un grand empressement. Cependant, il ne s’inquiétait pas à son sujet. Un membre du clan Chu était invicible dans l’absolu, et personne ne pouvait le blesser !

À quoi penses-tu ?” Demanda le jeune maître Yu.

Ces noms de familles que tu viens de mentionner…” Le Fourbe continua à voix basse : “Je suppose que ce sont les neuf familles aristocratiques des Trois Cieux Supérieurs, pas vrai ?”

Le jeune maître opina du chef.

Pour être honnêtre avec vous, je ne connais pas grand chose au continent des Neuf Cieux… En fait, c’est même la première fois que j’entends ces noms !” Répondit son jeune invité.

Le jeune maître Yu lui jeta un regard suspicieux.

Franchement, mes connaissances sur le sujet sont limités aux informations que j’ai pu recouper dans les archives officielles.” Chu Yang sourit. “J’ignore complètement tout ce qui est légendes, secrets et infos de première main.”

De la perplexité brilla dans le regard de l’Expert.

Des fois, je me demande… Ce continent est connu comme étant le Continent des Neuf Cieux, alors pourquoi divise-t’on ces cieux en trois segments, les Trois Cieux Supérieurs, les Trois Cieux Intermédiaires et les Trois Cieux Ifnérieurs ?”

Le jeune maître Yu observa attentivement les moindres changements de l’expression faciale de son invité. Au bout d’un long moment, il poussa tout à coup un profond sourire, rit avec autodérisien et dit : “On dirait que j’avais complètement tort…”

De quoi ?”

Alors tu ne sais vraiment rien !” Dit le jeune maître d’un ton grave. Il avait l’air d’être furieux envers lui-même d’avoir deviner de travers.

Ça vous paraît peut-être élémentaire, mais c’est assez complexe pour moi.” Chu yang rit. “Je veux penser que vous avez déjà enquêté sur moi, et vous m’avez malgré tout posé une question pareille. On dirait que vous n’avez pas confiance dans les rapports que vous avez reçus.”

C’est parce que tu progresses trop vite !” S’exclama L’Expert avant de soupirer. “Si je ne me trompe pas, tu es actuellement au niveau de Vénérable, et plus précisément de Vénérable Épéiste de second rang ?”

Le jeune homme en resta stupéfait. Je déploie tous mes efforts à cacher ma cultivation, je ne permets pas au moindre fil d’aura de s’échapper, et malgré tout cet homme m’a complètement percé à jour, et ce d’un regard !

Une telle aptitude visuelle est aussi extraordinaire que terrifiante !

Combien de temps s’est passé depuis ta naissance… Même si tu étais un génie inégalé et que tu avais un stock inépuisable d’élixirs à ta disposition… Même si tu avais un maître de premier ordre pour te guider… Il t’aurait été impossible d’atteindre un niveau de progression aussi incroyable dans les Trois Cieux Intférieurs.” Le jeune maître Yu rit amèrement et continua : “Si tu étais à ma place, à moi qui ai tout vu… Alors tu ne me demanderais pas si je te suspecte.”

L’alodescent sentit ses lèvres trembler. C’était un point qu’il n’ignorait naturellement pas. Mon rythme de progression paraîtrait certainement mythique à n’importe qui…

Soit, puisque tu nous a rendu deux fois service, je vais te raconter aujourd’hui l’histoire secrète du Continent des Neuf Cieux, une histoire seulement connue des initiés.” L’Expert renifla deux fois avant de poursuivre : “Seuls ceux qui ont atteint un certain niveau peu réfléchir à ce sujet. Vu ta cultivation actuelle, c’est une connaissance bien au-delà de tes capacités… En fait, je dois dire que c’est la première fois dans l’histoire du Continent que ça arrive.”

Le Fourbe sourit calmement : “Éclairez ma lanterne, je vous prie.” En fait, il était assez anxieux en son for intérieur, car ce qui lui manquait à ce moment était la véritable histoire ce continent. On pouvait aussi dire qu’il ignorait le véritable domaine des experts vivant caché sur ces terres !

Je sais que je suis capable d’atteindre des sommets. Je n’ai entendu que des légendes perplexantes, mais quelle est la vérité ?

C’est quelque chose de très difficile à expliquer aux autres.” L’Expert réfléchit un long moment et poursuivit : “… En fait, c’est tellement incroyable et absurde en même temps que… Je n’ai pas particulièrement envie de partager ça, mais… Mais je le dois car je me suis empêtré dans mon propre piège !”

Il soupira : “Qui aurait pu s’imaginer que tu me ferais une telle requête ! Connaître ce secret est comme un symbole de statut, c’est quelque chose que seuls ceux qui ont obtenu une certaine force et sagesse… En fait, la plupart des habitants des Trois Cieux Supérieurs l’ignorent… Ce secret n’appartient qu’aux neuf familles aristocratiques des Trois Cieux Supérieurs…”

Chu Yang sourit. C’est exactement ce que je mourrais d’envie d’apprendre tout ce temps.

Par conséquent, comme le jeune maître Yu avait lui-même dit avoir deux dettes envers lui, il ne tourna pas autour du pot et dit franchement : “Je ne comprends pas les Neuf Cieux !”

Il devait disperser de force ce brouillard danse qui avait obscurcit son esprit aussi longtemps.

Et dire que je pensais que… Tu aurais pu me demander d’assassiner Diwu Qingrou…”‘ Dit l’Expert en se frotta doucement la tempe.

L’adolescent maintint son expression souriante et attendit patiemment.”

Soit.” Le jeune maître sourit avec impuissance et dit dans un souffle : “Même s’ils devaient apprendre que ce secret vient de moi, que pourraient-ils faire… Hmpf.”

C’était une déclaration pleine d’arrogance !

Chu Yang sentit son coeur battre tout à coup la chamade tandis que sa vision se troubla légèrement. Ne me dis pas qu’on ne peut pas dire ce secret nonchalamment ? Et qu’une fois dit, il faudra faire face à de sérieuses conséquences ?

Mais pourquoi ?

Le continent des Neuf Cieux… Était au départ un simple continent, et il n’était pas divisé en plusieurs cieux comme maitnenant. En fait, il n’y avait pas de cieux du tout. Il n’y avait qu’un seul monde à cette époque… Un monde ravagé par des disputes incessantes. L’humanité, le peuple des bêtes et plusieurs autres races prospéraient ensemble autrefois sur un gros continent unique.

Le jeune maître Yu continua tranquillement : “Et alors que l’humanité approchait lentement de sa fin, il y avait neuf grandes puissances dans le monde. Chacune d’entre elles appartenaient à une des neuf grandes races et de plus, elles avaient toutes atteint le domaine suprême.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 314
DNC Chapitre 316

9 Commentaires

  1. trudchor

    euh il manque 3 chapitres ou tu t’es trompé en notant le num du chap 314=318 !?

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Je me suis gourré chef…

      Répondre
  2. Coco

    3e paragraphe : Il était vraiment mystérieux : il n’y avait aucun trace écrite sur son passé. C’était comme si le monde avait donné naissance à un artiste martial aguerri tout ç coup, un bon jour.

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre !!!

    Répondre
    1. TesaYuuTesaYuu

      Et tu t’en est bien sorti avec la VO !

      Répondre
      1. Wazouille (Auteur de l'article)

        Merci beaucoup Tesa !

        Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com