DNC Chapitre 325

DNC Chapitre 324
DNC Chapitre 326

Et voilà le premier des deux DNC du jour ! Le second arrivera dans la soirée ^^

Bonne lectuuuuure~

 

 

Chapitre 325 – Juste au bon moment

 

Les rives du lac Lotus étaient déjà bondées de gens. On voyait principalement des érudits confucéens, dont les manches flottaient au vent. Il était difficile de dire s’ils étaient calmes et désinvoltes, ou simplement élégants.

Dans un tel environnement, même un érudit élégant ou un poète se donnait des airs… Et alors qu’ils affectaient une certaine courtoisie galante et élégante, ils jetaient tout de même constamment des regards aux visages des jeunes femmes et à leurs formes…

Et malgré ça, ils prétendaient tout de même être des hommes d’honneur, droits dans leurs bottes. Ils avaient l’impression que ces belles femmes les trouveraient fiables et pourraient en venir à les apprécier. En fait, ils croyaient même qu’elles pourraient leur donner leur coeur.

Cela étant, ils ignoraient qu’ils n’avaient aucune chance… Ces demoiselles haïssaient ce genre de fripouilles, et elles aimaient encore moins les menteurs engageant une conversation ennuyante pour les draguer. Il faut dire que même s’ils avaient été honnêtes et ne les avaient pas courtisées, ils auraient tout de même eu moins de chances que des voyous…

Trois grands camps prirent distinctement forme au centre du lac.

Il y avait une faction de gens portant des vêtements violets, ceux d’une autre des vêtements blancs, et ceux de la dernière portaient des vêtements noirs. Cependant, Chu Yang avait deviné l’identité de ces camps en les observant de loin. Ceux en noir devraient appartenir au camp de Jun Lulu. Ils sont vraiment dignes d’appartenir au Bambou Noir, ils ont vraiment l’aura d’un syndicat du crime… Même dans une compétition musicale.

De gros navires se rassemblèrent au centre du lac Lotus, et ils se joignirent les uns les autres pour former une scène géante. Des banderoles multicolores y flottaient et battaient doucement au vent. Des airs mélodieux d’instruments de musique flottaient dans toutes les directions.

La compétition n’avait pas encore commencé, mais les factions étaient déjà prises de frénésie.

Plusieurs marchands et autres colporteurs avaient rejoint la fête pour profiter de cette occasion en or pour se faire de l’argent. C’était une excellente opportunité, au point que même les radins n’essayaient pas de marchander. Du coup, les commerçants purent arnaquer leurs clients autant qu’ils le voulaient !

Chu Yang, vêtu de noir, marchait lentement sur la rive bordée de saules. Il était perdu dans ses pensées, et semblait errer sans but.

Il était troublé.

Le jeune maître Yu était déjà parti rejoindre le gros bateau de Jun Lulu. et les quelques mots qu’il lui avait adressés avant de partir l’avaient plongé dans le chaos.

Il comprenait enfin pourquoi le type en bleu s’était soudainement évanoui ; il avait dû être rappelé par sa famille ! Cependant, il ne savait pas comment réagir à cette nouvelle soudaine.

L’homme en bleu avait essayé de le ramener avec lui, et ce quoi qu’il en coûte ! En fait, il avait également essayé de lui prendre son pendentif de jade afin de confirmer son identité… Mais le jeune homme avait également employé tous les moyens à sa disposition pour s’échapper.

En fait, il n’avait aucune envie de résoudre les mystères de son propre passé. En gros… Il était intérieurement terrifié.

Effectivement, terrifié. Il avait beau avoir fait l’expérience de la vie et de la mort au cours de ses deux vies, il n’en conservait qu’une obsession de corriger ses erreurs passées. Malgré tout, la question de son origine le terrorisait.

Bien qu’il essaie de ne pas y penser, il pouvait vaguement sentir qu’il y avait cinquante pour cent de chance qu’il soit le bébé que la famille Chu avait abandonné toutes ces années auparavant.

Il éprouvait de l’espoir, de l’attente, mais également de la résistance et de la peur.

Voilà le dilemme qui le travaillait.

Il aurait pu se sentir à l’aise s’il avait été abandonné sans pitié. Il aurait pu tourner la page sur cette partie de sa vie, et du coup n’aurait plus eu à s’en soucier. Il aurait pu parcourir le monde avec insouciance… On ne peut pas être déçu si on n’attend rien. Même s’il haïssait sa famille, il n’aurait pas pu les tuer pour autant….

Cependant, il savait à présent qu’il avait probablement été perdu… Et il éprouvait naturellement des sentiments complexes à cette idée.

L’adolescent soupira doucement en s’adossant contre un saule. Il leva la tête et observa les branches vertes dodeliner au vent. À ce moment… Tous les bruits du lac semblaient avoir été bloqués !

Une flûte traversière commença doucement à jouer un morceau, qui s’avéra être ‘Un immortel rend visite depuis les cieux’. L’ambiance devint tout à coup radieuse, car quiconque l’entendait ne pouvait s’empêcher d’afficher une expression heureuse.

Au même moment, un navire s’arrêta doucement sur la rive. Six personnes bien habillées avec soin de blanc en descendirent et approchèrent du Fourbe. Ils étaient menés par un homme qui s’avança respectueusement et demanda : “Êtes-vous le jeune maître dont la barque était tirée par un gros poisson ?”

Le jeune maître dont la barque était tirée par un gros poisson… Chu Yang en resta coi. C’est quoi cette façon de s’adresser à quelqu’un ? Cependant, il ne put que ravaler un sourire amer. Ils ne savent pas comment m’appeler, alors je comprends leur salutation. Ils étaient bien intentionnés.

Que voulez-vous ?”

Notre jeune maîtresse a entendu parler de votre prestation extraordinaire de l’autre jour, et elle vous est très reconnaissante. Elle veut vous inviter sur son navire.” Dit l’homme avec une attitude aussi prudente que solennelle. Il était également très respectueux à son égard.

Votre jeune maîtresse…” Les yeux du jeune homme brillèrent. “La maîtresse de la flûte traversière ?”

Effectivement.” Répondit l’homme en bombant inconsciemment le torse.

L’adolescent comprit enfin. Il avait cru que la mélodie ‘Un immortel rend visite depuis les cieux’ avait été jouée pour accueillir Diwu Qingrou. Jamais il n’aurait imaginé qu’elle l’ait joué pour l’accueillir, lui…

Cependant, le Premier Ministre devait s’imaginer que c’était pour le recevoir à son arrivée… Ce qui avait dû le flatter. Dans un cas comme dans l’autre, ça avait fait son effet.

Si elle avait su que son morceau avait simultanément accueilli Diwu Qingrou et le Roi des Enfers Chu, deux ennemis mortels… Elle tirerait probablement une tête incroyable.

Dites à votre jeune maîtresse que je vais monter à bord, mais pas maintenant.” Répondit l’adolescent avec un sourire. Il pouvait voir du coin de l’oeil le Premier Maître du Hall des Cavaliers Dorés, Jing Menghun, marcher vers lui avec un air agréablement surpris. C’est pourquoi il n’avait d’autre choix que de rejeter l’invitation.

Le Roi Martial accourut rapidement vers lui, puis il joignit ses mains pour le saluer et dit : “Vous êtes arrivé à point nommé, jeune maître. Je comprends mieux pourquoi l’air sous le saule est aussi frais et revigore autant.”

Les hommes en blanc ne lui jetèrent même pas un regard. En fait, ils étaient sur le point de perdre leur calme quand ils réalisèrent que cet intrus était une des personnes qui accompagnaient Diwu Qingrou il y a quelques instants. Surpris, ils saluèrent le Fourbe et s’en allèrent hâtivement.

Chu Yang sourit vilainement.et dit d’un air indécis : “Vous me parlez comme si j’habitais dans la résidence du Premier Ministre Diwu, et passais toutes mes journées à me détendre avec insouciance.”

Le Roi martial rit à gorge déployée, la tête relevée, et dit : “C’est exactement ce que le Premier Ministre Diwu désire sincèrement.”

Le jeune homme gloussa. Diwu Qingrou ferait mieux de ne pas m’inviter. Il aurait déjà vomi trois litres de sang si je logeais vraiment dans son quartier général.

Si vous n’avez rien d’autre qui vous attend, jeune maître, accepteriez-vous de monter sur le bateau pour discuter ?” Demanda chaleureusement Jing Menghun.

N’y pensez plus. J’ai l’habitude de rester désoeuvré ; je n’aime pas vraiment me mêler aux affaires de ce monde.” Refusa l’adolescent. Certes, il avait modifié son apparence et était parvenu à ne pas faire percer à jour par le Roi Martial, mais il n’était pas sûr de pouvoir se dissimuler au regard de Diwu Qingrou !

Il repensa au moment où il s’était rendu aux Appartements Célestes pour préparer son plan. Il n’avait alors pas réussi à dissiper les doutes du Premier Ministre, dont il redoutait encore la grande puissance spirituelle.

Ce serait une mauvaise idée que de le laisser le revoir.

Jing Menghun n’en prit pas ombrage et continua à sourire d’une oreille à l’autre. “Ce n’est pas grave, ne vous inquiétez pas. Le jour où vous déciderez de venir nous voir, je vous accueillerai à bras ouverts.”

Ah, vous n’accompagnez pas le Premier Ministre, là… Où vous rendez-vous, exactement ?” Demanda le Fourbe avec curiosité.

Pour une broutille dont le Premier Ministre m’a chargé. Je dois simplement aller récupérer quelque chose.”

Il doit aller chercher quelque chose, hein ?

Quelle coïncidence, je vais également dans cette direction pour acheter quelques ingrédients pour un médicament. Nous pouvons en profiter pour marcher ensemble.” Dit-il d’une attitude soudainement chaleureuse.

Eh bien…” Jing Menghun était ravi. Ce maître mystique veut bien marcher avec moi ; notre relation progresse !

Ils commencèrent à marcher côte à côte à grands pas.

Puis-je vous demander de quels ingrédients vous avez besoin, pour votre médicament ?” Demanda le Roi Martial.

Aaah, je suis impuissant.” Dit Chu Yang. “J’ai subi quelques blessures en me battant contre le jeune maître Yu, l’autre jour. Je cherchais quelques élixirs pour recouvrer, mais où pourrais-je trouver de telles médecines dans les Trois Cieux Inférieurs ?”

Il secoua la tête d’un air désarmé et continua : “Je peux récupérer ce dont j’ai besoin sans effort dans les Trois Cieux Supérieurs, mais ici… Ha ha, ce n’est rien.”

L’expression de Jing Menghun s’illumina. Aux Trois Cieux Supérieurs ? Sans effort ?

Le Roi Martial rassembla tout son courage : “Si vous voulez toujours faire votre élixir… J’ai quelques ingrédients de haute qualité… Ce sont des matériaux de la meilleure qualité à mes yeux… Peut-être qu’aux vôtres, ils ne vaudront rien, mais c’est toujours mieux que rien.”

Ah ?” Le jeune homme tourna la tête vers lui pour le regard, puis il sourit et dit : “Laissez tomber. Vous avez dû avoir du mal à rassembler ses matériaux dans les Trois Cieux Inférieurs… Je cherche juste deux gros morceaux de fer de bonne qualité.”

Jing Menghun dit aussitôt anxieusement : “Jeune maître, je veux sincèrement vous dire que ces ingrédients ont beau être précieux, ils n’ont aucune importance comparée à un ami.”

Ah…” L’adolescent le fixa, puis il marmonna avec hésitation. “Dans ce cas…”

Le Roi Martial était très content. “Je vais vous y emmener.”

Soit, je vous en dois une.” Dit le Fourbe en soupirant. Faudra rien me reprocher… Tu aimes trop dévoiler les secrets du Hall des Cavaliers Dorés…

Jing Menghun se sentit pousser des ailes. Il en rit presque plusieurs fois tant il était excité. “Entrez s’il vous plaît, jeune maître.”

Je ne vous ai toujours pas demandé… Quel est votre nom ?” Demanda doucement et avec prudence le Roi Martial.

Mon nom…” Le Fourbe le regarda avec un petit sourire. Il dit alors faiblement : “Mon nom est Ye , Ye Wan.”

Alors vous êtes jeune maître Ye.” Jing Menghun trébucha et manqua de tomber. Il était affolé. Je comprends mieux pourquoi il a pu forcer le jeune maître Yu à céder. Il est en fait du clan Ye, le meilleur des neuf super clans des Trois Cieux Supérieurs !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 324
DNC Chapitre 326

5 Commentaires

  1. Coco

    C’est ainsi que Jing Menghun fut ravi de pouvoir offrir des trésors à son pire ennemi
    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. Shirosuu

    Le pire piéton de l’histoire ahah, merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Coco

    Sinon il est juste votre programme ?

    Répondre
  4. IsybileXiaoNovels

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre,de plus en plus fort ce fourbe ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com