DNC Chapitre 338

DNC Chapitre 337 [Bonus]
DNC Chapitre 339

Et voilà le DNC du jour ! Ce fut long, mais la VA était moisie :p

On entre dans un nouvel arc… Bonne lecture à tous !

 

 

 

Chapitre 338 – L’ombre de la guerre plane.

 

Yin Wutian regarda stoïquement la cicatrice sinistre sur le ventre du maître de niveau Roi Jun, grinçant des dents en jurant frénétiquement en son for intérieur. Mais pourquoi ton adversaire a dû se montrer négligent, à l’époque… Il t’aurait ouvert le bide s’il avait utilisé un poil plus de force, aaaah. Il a laissé un désastre tel que toi en vie… Rah, tu m’exaspères vraiment…

Il se retourna et dit : “Faites comme bon vous semble !” Puis il serra les dents et se retint d’ajouter autre chose.

Bien sûr que je vais faire ce que je veux. Je n’ai pas à suivre vos ordres, pas vrai ?” Répondit Jun Qingyang en riant cordialement. Il plongea ensuite dans le lac tel un gros poisson, dans un splash.

Le ciel était déjà assez sombre.

Le Roi Martial Yin gronda en regardant le ciel, contint la colère qui lui compressait la poitrine et se calma un peu.

Que tout le monde recule !” Ordonna-t-il d’une voix rageuse.

Mais… Monsieur… Le ciel est déjà sombre. Il y a de la vase au fond du lac Lotus, alors c’est dangereux. Nous devrions attendre le… le monsieur qui a plongé.” Suggéra timidement un pécheur.

Qu’il aille au diable, celui-là !” Répondit furieusement Yin Wutian. “Il pourrait se noyer que ça m’en toucherait l’une sans faire bouger l’autre ! Allez ! Allez, dégagez tous de là !” Il sortit plusieurs lingots d’argents et les lança vers les groupes de pécheurs afin de les chasser.

Il retourna ensuite rageusement dans sa tente, où il se saisit d’une cruche de vin et en avala la moitié en un coup. Il rugit alors : “Je vous interdis de vous rendre dans la région lacustre ! Si vous entendez quelque chose… Prétendez qu’il n’y a rien ! C’est bien clair ?!”

Les subordonnés autour de lui furent déconcertés par son ordre, mais cet expert de niveau Roi était en pleine crise de rage… Alors qui oserait le provoquer ? Il était plus sage de laisser pisser… Même les sentinelles se retirèrent loin du lac.

Ils contrôlaient encore le lac, de sorte qu’aucun accident majeur ne puisse s’y produire. En fait, nombre de gens se demandaient bien pourquoi on leur avait demandé de le surveiller…

Jun Qingyang réapparut à la surface un peu plus tard dans un vacarme de tous les diables, puis il cria d’une voix rauque : “Que quelques personnes m’accompagnent !”

Le Roi Martial Yin l’entendit et ricana, avant de murmurer : “Casse-toi ; je ne t’entends pas ! Je ne fais pas attention à toi !”

Maître Jun cria à nouveau : “Tout le monde est mort ou quoi ?”

Toujours pas un bruit.

Où êtes-vous tous ? Où sont les pêcheurs ?” Demanda le Roi Martial Jun en levant la voix, agacé. Comme on continuait de l’ignorer, il plongea à nouveau sous la surface.

Yin Wutian rit triomphalement, très content de lui-même. Il transmit un nouvel ordre : ‘cachez-vous un peu plus loin’.

Un peu plus tard, le maître de niveau Roi Jun réapparut à la surface et dit : “Il y avait plusieurs personnes ici tout à l’heure, aaah… Où êtes-vous tous allés crever ?”

Il beugla à nouveau, mais personne ne lui prêta attention. Il déversa un torrent d’injures pendant quelque temps, puis il s’enfonça à nouveau bruyamment dans le lac.

Diwu Qingrou organisait la réunion d’état-major la plus importante de sa vie tandis que Chu Yang, lui, plongeait au fond d’un lac.

La sécurité du palais du ministre était rigoureuse. On trouvait un soldat tous les trois pas, et une sentinelle tous les cinq mètres.

~Au milieu d’une grande salle~

Il y avait autant de généraux présents que de nuages dans le ciel, et les conseillers les accompagnaient comme la pluie. Tous étaient réunis sous un même toit.

Les personnalités essentielles du Grand Zhao étaient toutes présentes.

Les problèmes ne cessaient de se déclarer dans le pays, ces derniers jours. Tous les généraux de haut rang avaient été convoqués par le Premier Ministre… À part ceux des gros régiments occupants la Nation sans Limites.

Les militaires avaient un pressentiment clair  : Diwu Qingrou rassemblait toutes ses forces pour frapper à nouveau ! Et quand il frappera, il décidera du sort du monde !

Par conséquent, lorsqu’ils reçurent la convocation du ministre, ils se précipitèrent à son palais comme des chats sentant le poisson. Ils arrivèrent tôt, et la première chose qu’ils firent fut de foncer droit vers le palais, devant lequel ils firent les cent pas pendant une heure…

Les généraux les plus éloignés aiguillonnèrent leurs chevaux le soir même et galopèrent à toute hâte. Certains épuisèrent même à mort deux chevaux avant de s’apercevoir qu’ils étaient arrivés un peu tôt.

Ils attendirent impatiemment que le ministre parle, en voyant l’expression solennelle occupant son visage.

Je vous ai tous réunis pour discuter d’une certaine chose.” Dit Diwu Qingrou en frappant la table de la main. “Asseyez-vous, ne restez pas debout comme des imbéciles !”

Les généraux s’assirent les uns après les autres sous cette boutade.

Han Buchu se tenait près du mur frontal, qui était du côté opposé aux invités. Il sortit un énorme carte, et la déroula dans un froissement. Il y avait trois mots écrits au centre de la carte : Nuage de Fer. Les yeux de ces généraux forgés sur les champs de bataille s’illuminèrent aussitôt, tandis qu’un frisson parcourait leur échine.

Le Premier Ministre se rendit devant la carte en faisant battre ses vêtements au vent, puis il dévisagea chacun de ses invités d’un regard lourd de sens. Il dit alors doucement : “Messieurs, je vous ai convoqué ici aujourd’hui… Parce que vous avez tous une mission à accomplir comme si votre vie en dépendait !”

Tout le monde retint son souffle, le regard embrasé.

Messieurs ! Levez la tête et regardez autour de vous. Le jour que vous attendiez tous est arrivé !” Le ministre se retourna tout à coup et pointa du doigt les innombrables rivières et montagnes du Nuage de Fer sur la carte. Il cria alors : “Messieurs, qui parmi vous veut être le premier à prendre d’assaut les régions intérieures du Nuage de Fer ?”

Personne ne bougea, mais l’air électrique qui flottait dans la salle était sur le point de s’embraser. En fait, leur désir de partir en campagne guerrière était si intense qu’il aurait suffi à enflammer le monde.

Messieurs, qui veut être le premier à planter le drapeau impérial de mon Grand Zhao au sommet de la Citadelle du Nuage de Fer ?” Dit le Premier Ministre d’une voix grave.

Qui peut m’apporter la tête de Tie Longchen ?”

Qui peut décapiter le Roi des Enfers Chu et me rapporter sa tête ?”

Qui peut m’amener Tie Butian pieds et poings liés ?”

Avec cette série de questions, le ministre insuffla dans chacun de ces vaillants généraux une envie incontrôlable de se battre, au point qu’ils ne tiennent plus sur place. Ils serraient même les poings et commençaient à haleter.

Leurs yeux brillaient d’une soif de sang vicieuse !

Cette guerre décidera du destin des Neuf Cieux tout entier !” Dit le Premier Ministre, solennel et sérieux. “Cette guerre restera dans les annales des Neuf Cieux pour l’éternité. On s’en souviendra encore dans dix milliers d’années !”

Les noms de ceux qui y auront participé seront transmis de génération en génération sur le continent ! Leurs prouesses glorieuses deviendront des légendes !”

Cette guerre a pour but de s’emparer du trône du monde !”

Elle déterminera qui régnera sur le monde, sous le dôme bleu des cieux. Elle décidera de qui doit gouverner le monde et contrôler le destin de ses habitants !”

Il parlait d’un ton insipide, mais ses paroles frappaient droit au coeur de ses auditeurs. Elles réveillèrent leur sang belliciste, au point qu’ils aient l’impression qu’on leur ait jeté un sort.

Un général avec des moustaches de dragon cria : “Premier Ministre ! Donnez-nous vos ordres, s’il vous plaît !”

Les émotions de la foule bouillaient férocement, et tout le monde se leva pour hurler à leur tour : “Donnez-nous vos ordres, s’il vous plaît ô Premier Ministre !”

Très bien !” Diwu Qingrou les regarda dédaigneusement du coin de l’oeil et dit : “Je vais me rendre sur le champ de bataille en personne, cette fois-ci. Je prendrais le commandement des forces armées !”

Boum !

Cette déclaration eut l’effet d’une bombe et agita tout le monde. Le Premier Ministre va se rendre personnellement au front ?

Tout le monde s’imagina suivre le ministre, qui les mènerait sans aucun doute à la victoire. Le stratège et général légendaire de cette génération allait personnellement prendre le commandement.

Avant de parler stratégie, il faut se souvenir qu’une armée avance grâce à son estomac.” Diwu Qingrou cria alors : “Monsieur Liang !”.

Un fonctionnaire de quarante-cinq ans se leva. “Votre humble subordonné est là !”

Transférez toutes les provisions des entrepôts gouvernementaux vers le Nord-Ouest ! Plus il y en a, mieux c’est ; je n’accepterai pas la moindre erreur !”

À vos ordres !”

Je suppose que je n’ai pas besoin de mentionner le fourrage pour les chevaux ?”

En effet ! Tout a déjà été préparé !”

Bien !” Dit Diwu Qingrou d’un ton lourd. “Cette guerre est extrêmement importante. Il suffit qu’une chose déraille pour que Le Grand Zhao tout entier soit expédié dans la damnation éternelle. Il n’y aura aucun pardon, même pour la plus petite négligence. Tout coupable sera immédiatement décapité !”

Oui, Premier Ministre !”

Tous les chevaux des neuf ranchs du Grand Zhao ont été dressés. Dites à la cavalerie de partir vers le nord dans les prochains jours ! N’oubliez rien de ce je vous ai dit…”

À vos ordres !”

Le ministre se tourna vers quelqu’un d’autre. “Monsieur Jin !”

À votre service !”

Sortez toutes les armes de nos armureriesded, et envoyez en priorité les meilleures au front du nord.”

À vos ordres !”

Monsieur Ye !”

Oui chef !”

Mobilisez tous les docteurs du pays dans l’armée, avec effet immédiat. Qu’ils consacrent leurs vies à la cause ! Et que tout médecin défiant cet ordre soit tué sans la moindre merci ! Éradiquez sa famille tout entière !”

Le visage de ce monsieur Ye se couvrit aussitôt de sueur froide. “À vos ordres !”

Il y a un problème ?” Demanda le ministre en le regardant sévèrement.

Monsieur Ye trembla sous ce regard maléfique. “Aucun problème, monsieur !” Il avait l’impression d’être entouré de loups et de tigres, et il manqua de peu de se pisser dessus.

Monsieur Wu !”

Présent, ô Ministre !”

Ouvrez les caisses de toutes les régions, que ça soit celles du ministère des finances, de la trésorerie nationale ou même celles des entrepôts d’argent ! ”

À vos ordres !”

Cette guerre ne se finira pas du jour au lendemain ; il est même fort possible qu’elle soit plutôt interminable. Transmettez cet ordre à tous : à partir d’aujourd’hui, toutes les taxes du Grand Zhao seront doublées ! Elles seront utilisées pour financer la guerre ! Le peuple sera dispensé de taxes durant trois ans une fois la guerre terminée !”

À vos ordres !”

Les nouvelles recrues doivent se dépêcher de s’entraîner. Les unités suivantes doivent être prêtes à partir à tout moment !”

Diwu Qingrou continua de donner des ordres, donnant toutes les instructions préparatoires en détail, quelle que soit leur importance.

Ils devaient suivre ses ordres et accomplir la moindre tâche de façon approprié. C’était nécessaire s’ils voulaient se préparer pour cette guerre.

Mener une guerre revient à se battre contre le manque de liquidités !” Dit le Premier Ministre. “Tout est une question d’argent ! On ne peut pas se battre sans argent ! Et c’est pourquoi les réserves monétaires doivent être suffisantes ! Maître de niveau Roi Jing Menghun, sortez toutes les réserves du Hall des Cavaliers Dorés !”

À vos ordres !” Répondit précipitamment le Roi Martial Jing.

Han Buchu et Cheng Yunhe seront chargés de la logistique derrière les lignes de front !” Le ministre sortit une carte de jade et la tint en main. “Cette carte est ma preuve de confiance ! Qui la détient parle en mon nom ! Faites tout votre possible pour vous débarrasser des petits malins qui prétendent collaborer en public, mais s’opposent à nous en privé. Vous pouvez même les tuer à tout moment, sans avoir besoin de me faire un rapport !”

Han Buchu et Cheng Yunhe se levèrent et firent un pas en avant : “À vos ordres !” Ils se saisirent alors respectueusement la carte de jade.

Buchu, Yunhe, n’oubliez pas que la stabilité du pays est indispensable si nous voulons vaincre nos ennemis.” Dit prudemment Diwu Qingrou d’une voix solennelle. “Par conséquent… Les lignes arrière ne doivent pas avoir le moindre problème ! C’est compris ?”

Rassurez-vous, Premier Ministre. Nous sacrifierons nos vies avant de trahir votre confiance !”

Très bien. Bu Chu et les généraux seniors, restez ici ; les autres, vous pouvez partir faire vos préparatifs sur-le-champ !” Dit le ministre en agitant la main.

Oui, ô Premier Ministre !” Tout le monde savait qu’ils allaient à présent discuter des vrais secrets ! La moindre fuite pourrait affecter la conclusion de la bataille, aussi aucun d’entre eux n’était plus curieux que de raison.

Moins on en savait, mieux ça valait !

Jing Menghun !”

À votre service !”

Dis à Li Jinsong de la secte Au-Delà des Cieux de passer à l’action !”

À vos ordres !”

Li Jinsong ne va pas pouvoir exercer un gros impact, mais il peut occuper la ligne de vue de Tie Butian un temps.” Dit le ministre à voix basse. “De plus, envoie une lettre en mon npm, et rassemble les sectes gardiennes du Grand Zhao pour la guerre !”

À vos ordres !”

La famille de Du Shiqing doit également jouer son rôle le moment venu.” Dit fadement Diwu Qingrou.

Hein ?” Ce que craignait le Roi Martial arrivait enfin… Il devint aussitôt blanc comme un linge.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 337 [Bonus]
DNC Chapitre 339

9 Commentaires

  1. flo

    merci 🙂

    bonne chance au roi martial 😀

    Répondre
  2. Cèlen

    haha il va encore se faire défoncer la tronche XD les Rois du hall font de plus en plus pitié les pauvre….

    Merci pour ce chapitre ^^!!

    Répondre
  3. Mikochi

    Merci pour le chap !

    Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. flint

    Et qui va avoir une carte d’autorité dans trois chapitres ..?

    Répondre
  6. Shirosuu

    Je suis terminé mdrrr les rois s’en prennent plein la tronche à chaque chapitre!! Merci pour la traduction 😉

    Répondre
  7. vinc

    bon c est juste excellent comme dab , mais j ai quelque petite question d abord
    1) vous trad 1 chapitre tout le combien de jours ? ( sans conter les bonus bien sur )
    2) esque le novel et déjà terminer en VA ou toujours en cours
    3)peut importe la renonce a la 2 il y a combien de chapitre en cours de no jours en VA , je me serai bien renseigner moi même mais je sais absolument pas ou chercher Alor je vous le demande .
    ps : merci pour la trad comme d habitude.

    Répondre
  8. gutsguts

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com