DNC Chapitre 395

DNC Chapitre 394
DNC Chapitre 396

Eh bien, on dirait qu’on va avoir droit à des chapitres plein de dramas !

Bonne lecture et merci pour votre patience !

 

 

Chapitre 395 – Quiproquo délibéré !

 

Tie Butian jeta un oeil alentour, où les flammes rongeaient toujours la forêt. “Je n’ai jamais pu m’amuser de toute ma vie… J’ai dû porter un lourd fardeau depuis le moment où mon Père a été blessé. Je n’ai jamais eu la chance de connaître la joie, d’avoir d’amis ou d’amants, et il était plus importable encore que je tombe amoureuse un jour… Je n’ai jamais connu le grand amour, ou même ce que c’est que d’avoir un amoureux.”

Je suis seule depuis ma naissance. Les autres filles peuvent chérir la beauté des fleurs et de la nature, elles peuvent être tristes ou heureuses quand elles le veulent, elles peuvent même passer du bon temps dans leurs chambres à coucher… Mais je ne peux penser à rien de tout ça. Le sang du clan Tie coule dans mes veines. J’étais destinée à suivre la voie vers le trône impérial dès le départ. C’est mon devoir en tant que seule descendante de mon Père. Je ne peux pas fuir ce devoir, mais qui aurait pensé que la responsabilité de devoir devenir la souveraine du monde reviendrait à une fille ordinaire… Comme moi.”

J’ai moi aussi un rêve, mais là où ceux des autres ont une chance de s’accomplir, le mien n’en a aucune. Je subis tellement de pression que j’aimerais avoir quelqu’un sur qui me reposer, quelqu’un dans les bras duquel je peux pleurer… Mais je n’ai que le droit de rester impassible comme un roc. Je dois faire face à tous ces défis et ces cruautés avec une indifférence glacée. Oui, c’est ma responsabilité, mais…”

Elle fondit tout à coup en larmes. “Mais… Tout ça, on me l’a imposé. Une jeune femme comme moi a été forcée à affronter de telles épreuves. Je dois garder ce secret, sans jamais pouvoir le révéler, même si je devais me retrouver dans le désespoir le plus complet. Je n’ai d’autre choix que de cacher la beauté de ma jeunesse derrière un masque, jusqu’à ce que je vieillisse et m’étiole… Ne trouvez-vous pas que c’est trop cruel ?”

N’est-ce pas trop cruel ?!” Dit-elle dans un souffle.

Les deux ombres soupirèrent, mais elles restèrent silencieuses.

Cependant, aujourd’hui, je veux le sauver. Je suis prête à tout pour le sauver. Je ferai n’importe quoi pour lui, et je n’ai besoin de rien en retour. Je considérerai que ce n’était qu’un rêve… Après tout, les rêves ne laissent rien derrière eux.”

Laissez-moi faire un caprice, cette fois… juste cette fois !” Marmonna-t-elle. “J’espère juste que vous ne lui parlerez jamais de tout ça. Il ne doit jamais l’apprendre.”

C’est ma décision… Et ça ne doit concerner que moi seule.”

Deux larmes brillèrent sur ses joues en reflétant la lueur des flammes.

Une des ombres leva la tête vers le ciel et soupira : “Quel dommage, alors que votre technique vertueuse du Coeur de Glace et des Os de Jade s’apprêtait à passer à l’étape supérieure… Votre Maîtresse a dit qu’elle… qu’elle viendrait vous chercher lorsque ce serait arrivé…”

Tie Butian perdit son regard au loin dans les flammes brûlant la forêt. “Héhé… Le temps qu’elle arrive… cette technique aura déjà disparu…”

Elle se mit alors à rire. “Ne trouvez-vous pas que cette forêt en flammes vaut mieux que les plus belles bougies ?” Une pointe de timidité brilla dans son regard, en compagnie d’une trace de bonheur…

Peut-être réfléchissait-elle à tout ce qu’elle ne pourrait jamais avoir dans cette vie – une paire de bougies rouge dans une belle chambre nuptiale, lors d’une nuit de noces. Sa vision sembla se troubler de douleur, alors que ses yeux luisaient à l’idée de ce doux rêve…

*** ***

Chu Yang se réveilla et sentit tout son corps le lancer. Cependant, son bas-ventre dégageait un plaisir indescriptible. Il se redressa immédiatement pour s’asseoir.

Il ne put que se relever à moitié, encore complètement épuisé physiquement. Il réalisa alors qu’il était ballotté. C’est comme si j’étais dans un carrosse…

Est-ce un carrosse du Nuage de Fer ou du Grand Zhao ?

Perplexe, il regarda alors la literie sur laquelle il était couché : des couettes de coton. Il en tira une conclusion. Je n’aurais pas été aussi bien traité entre les mains du Grand Zhao.

Une voix majestueuse et distinguée l’interpella de l’extérieur : “Vous vous êtes réveillé ?”

Les rideaux furent levés et Tie Butian entra en flottant.

Une personne ordinaire aurait dû bondir pour monter à bord, mais l’Empereur avait des fondations martiales dignes de son rang. Ainsi, il était capable d’utiliser une technique allégeant son poids pour flotter.

Pourquoi te la pètes-tu devant moi ? L’adolescent eut envie de rire, puis il demanda d’une voix faible : “Comment se fait-il que vous soyez là ?”

L’expression de Tie Butian se renfrogna et il pâlit. Il avait l’air extrêmement fatigué. Il fronça les sourcils, mais on pouvait distinguer une pointe de détresse dans son expression. “La raison pour laquelle je suis ici ne vous regarde pas. Ici, c’est moi qui pose les questions.Vous avez dormi durant vingt-quatre heures ; comment vous sentez-vous ?” Dit-il avec indifférence.

Le Fourbe fut surpris par son comportement. C’est quoi ce ton hautain et détaché ? De plus, il y a de l’indifférence et de la distanciation dans sa voix. Il leva la tête et regarda Sa Majesté droit dans les yeux. “Quelque chose ne va pas ?” Demanda-t-il, étonné.

Les deux hommes s’échangèrent un long regard, mais il n’y avait pas la moindre émotion dans les yeux de l’Empereur. “J’ai subi une grande pression ces derniers temps.” Il détourna le regard et poursuivit : “Nous sommes maintenant en guerre ouverte. L’armée massive du Grand Zhao s’est rassemblée à la frontière. Heureusement, vous êtes revenu à temps ; je peux maintenant partager mes inquiétudes et mes problèmes avec vous.”

Chu Yang continua de regarder Tie Butian. Il sentait que quelque chose n’allait pas.

Il a l’air de délibérément établir une certaine distance entre nous… Que s’est-il passé pendant que je n’étais pas là ?

Il réfléchit un temps et dit : “Je crains de ne pouvoir être très utile, au vu de mes capacités limitées. J’ai échappé de peu à mes poursuivants pour le Nuage de Fer… Et pourtant l’Empereur est froid et indifférent envers moi.” Conclut-il froidement.

Ministre Chu…” Son Altesse lui jeta un regard, mais il le tourna rapidement la tête ailleurs. “Mais vous m’aiderez toutefois, n’est-ce pas ?”

L’adolescent commença soudainement à se sentir oppressé et suffoqué. “Bien sûr… Je tiens toujours mes promesses, quoi qu’il arrive.”

Il ferma alors les yeux pour signifier que le sujet était clos.

Il n’était pas étrange qu’un Empereur soit hautain et prenne de grands airs. Il n’allait évidemment pas s’incliner devant lui. C’était impossible. Cependant, son comportement titilla l’arrogance du Fourbe, qui était profondément ancrée dans ses os.

L’indifférence glacée de Tie Butian prouvait qu’il ne s’abaisserait jamais à flatter quelqu’un pour le satisfaire.

Ça me convient.” Dit Sa Majesté en opinant du chef, un sourire aux lèvres. Il parcourut la calèche du regard et fixa le visage de Chu Yang. Il sembla vouloir dire quelque chose, mais il se retint. “Concentre-toi sur ton rétablissement.”

Il ne put s’empêcher de tousser plusieurs fois en clignant douloureusement des yeux. Son expression affligée était de plus en plus évidente, comme s’il endurait une douleur intense.

Cependant, Chu Yang n’en vit rien, car il avait fermé les yeux.

Tout à coup, Tie Butian bondit dans le carrosse qui roulait à côté de celui-ci.

L’adolescent renifla en son for intérieur. Non mais, cet Empereur… L’arrogance de Sa Majesté ne cesse de croître. J’ai vu la puissance armée arriver à ma rescousse, mais lui, il voyageait dans ce carrosse durant une telle urgence…

Il devait être bien confortable,hein…

Sans surprise, son caractère a changé depuis qu’il est devenu empereur. Le Prince travailleur aurait disparu pour de bon ?

L’apathie le gagna à cette pensée.

Je serais déjà parti d’ici s’il ne fallait pas inverser le destin et sauver Qingwu.

Une fois la guerre terminée et Diwu Qingrou vaincu… Je ne resterai pas une journée de plus dans ce pays.

La calèche avançait lentement, comme si le chemin qu’ils suivaient devenait plus irrégulier. Le Fourbe sentit que les alentours étaient devenus plus silencieux. Il ne pouvait d’ailleurs entendre que le carrosse de Tie Butian avançant aux côtés du sien.

Il contrôla sa respiration et regarda l’étendue de ses blessures. Il se souvint de l’attaque finale extraordinaire, qui l’avait d’ailleurs traumatisé. Il n’arrivait toujours pas à croire qu’il y avait survécu.

Il appela l’Esprit de l’Épée plusieurs fois, mais il n’eut pas de réponse.

Certes, Chu Yang avait déployé une puissance sans précédent à la fin, et il avait tué près de trois cents personnes en un coup. Cependant, l’ennemi savait que c’était sa dernière chance, aussi se surpassa-t-il dans cet assaut final. Plus de deux mille personnes l’avaient encerclées et bombardées avec de nombreuses attaques puissantes de concert.

Comment le jeune homme avait-il pu encaisser une telle attaque seul ? Il lui avait fallu répondre à cet assaut frontal par la force pure. Il n’avait aucune marge de manoeuvre.

Alors que son corps était sur le point de finir en une masse de chair à pâté, l’Esprit de l’Épée ne parvint plus à se contrôler au dernier moment et prit le contrôle. Il utilisa toute sa puissance spirituelle pour protéger le corps de son hôte des attaques mortelles.

Cependant, l’Esprit plongea dans un profond sommeil après avoir épuisé toutes ses forces, mais comme le jeune homme était alors inconscient, il ne put le prévenir.

L’Esprit savait qu’il avait besoin de traitements médicaux urgents, et il s’inquiétait à son sujet. Cependant, il ne pouvait rien faire… Et il n’aurait rien pu faire non plus s’il avait été conscient.

Le Fourbe et l’Esprit tombèrent dans les pommes en même temps, et ils ne purent que s’en remettre au destin.

Chu Yang examina donc ces blessures et se rendit compte que toutes ses veines et ses artères étaient complètement endommagées. Il invoqua l’Épée des Neuf Calamités dans un sourire amer, puis il sortit une version incomplète de la Pilule des Neuf Calamités avant de l’engloutir.

La pilule n’était pas de la même qualité que la Pilule complète, vu qu’elle avait été faite à partir de la Pâte Mystérieuse de Jade de Glace, mais ça restait quand même un médicament de premier choix. Il allait pouvoir se soigner bien que ses blessures aient l’air sérieuses.

Une demi-heure passa après l’ingestion de la pilule, et il remarqua qu’il commençait lentement à recouvrer ses forces, et que ses blessures internes guérissaient peu à peu.

Au bout d’une heure, il était à nouveau capable de bouger librement. Il s’assit alors bien droit et prit quelques inspirations. Il avait l’impression que son corps tout entier était détendu. En fait, il sentait même pouvoir flotter s’il le voulait. Il avait très envie de voler, comme si des chaînes le retenant jusque-là avaient soudainement disparu. C’était déconcertant.

Il tenta de mobiliser son énergie et… Il ouvrit grand les yeux de surprise. Depuis quand ai-je percé ? J’ai atteint le rang de Roi de premier rang !

Je suis un Roi Épéiste de premier rang !

Mais… Mais que se passe-t-il ? Comment ai-je pu percer en étant blessé ?

Se peut-il que Tie Butian m’ait donné un trésor divin ?

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
DNC Chapitre 394
DNC Chapitre 396

8 Commentaires

  1. Hyrtik

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. eLoElO

    Merci pour le chapitre.
    Si il savait qu’il a effectivement reçu un véritable trésor…

    Répondre
  3. georgesjungles

    Merci pour le chapitre, CE DRAMA!!!

    Répondre
  4. Coco

    Merci pour le chapitre
    Mais je me demande comment il a fait s’il était inconscient

    Répondre
  5. Shirosuu

    Peut on appeler cela un viole ? Hmhm
    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com