EER : Chapitre 113

Chapitre 114 – Je suis le Maître de vos Vies 6/8

 

[Vous avez obtenu 3.102.394 points d’expérience.]

[Vous avez obtenu 4.129.223 points d’expérience.]

[Vous avez obtenu 3.001.925 points d’expérience.]

Après cette énième notification, Yu Ilhan nota une plutôt bonne nouvelle.

[La compétence Précision Absolue est maintenant de niveau 19. La précision augmente et la puissance augmente légèrement.]

Bien que la majorité étaient de deuxième classe, il semblait qu’il y avait malgré tout quelques spécimens plus puissants parmi ses ennem… victimes.

Les centaines de lances d’os qui pleuvaient du ciel, autant de centaines de tonnes divisées sur la plaine entière, fermaient les yeux sur la couleur de ceux qu’elles touchaient, et semaient la mort dans les deux camps sans faire de jaloux. L’expérience qui s’emmagasinait fit sourire Yu Ilhan.

Cependant, autre chose le réjouissait encore plus.

[Vous avez tué 281 monstres en moins de cinq minutes sans perdre votre camouflage. Grâce à la compétence Dieu de la Mort, la puissance de toutes les compétences augmente de 28%.]

Dieu de la Mort. Il n’avait pas pu l’utiliser sur Darus car il lui avait été impossible de rester invisible face aux Dragons de troisième classe.

Il y avait une restriction monstrueuse : tuer des ennemis sans s’arrêter pendant cinq minutes était aussi compliqué qu’il y paraissait, mais sur un champ de bataille tel que celui-là, il était capable d’en profiter à plein escient. Si Yu Ilhan avait chargé à travers la porte du donjon sans se poser de question était également celle-ci : il faisait entièrement confiance au Dieu de la Mort.

— Ce n’est pas aussi bon que lorsque je combats avec la Lance Géante face à des Dragons, mais c’est déjà ça, marmonna-t-il.

Yu Ilhan sentit la puissance bouillonner dans son corps et éclata de rire avant de claquer des doigts une fois de plus. Les lances qu’il avait créées à partir des os des Dragons qu’il avait tués tombèrent une fois de plus, averse létale sur les pauvres hères qui ne comprenaient rien à rien.

Tandis qu’il évitait volontairement les endroits où se trouvaient les individus qu’il ne pourrait pas tuer en un seul coup, chaque lance, pesant plus d’un millier de tonnes, fauchèrent les monstres de seconde classe et les plus faibles de troisième classe comme autant d’épis de blé.

[Vous avez gagné…

[Vous avez…

[La compétence Précision Absolue est maintenant de niveau 21. L’utilisation des compétences est désormais plus libre.]

Comme il y avait une limite au Dieu de la Mort, l’augmentation de sa puissance s’arrêta à 62%, mais l’expérience continua à s’entasser sans distinction, comme une folie furieuse issue d’un esprit dément.

Yu Ilhan utilisa tout ce qu’il avait pour ressentir la puissance magique afin de ne cibler que ceux qu’il pouvait tuer en un coup. Avec la Précision Absolue, ce n’était même pas si difficile.

S’il l’un d’eux survivait, alors ce serait un tout autre problème. Son camouflage disparaîtrait et la puissance qu’il avait achevée grâce au Dieu de la Mort ferait de même. Oui, il pourrait se camoufler à nouveau et recommencer, mais ce serait une perte de temps énorme.

[Vous avez…

[Vous avez…

[Vous êtes désormais de niveau 138.]
[Force +1]
[Agilité +2]
[Santé +1]
[Magie +1]

— Ouah, enfin un niveau ! s’écria-t-il. Je croyais que ça allait durer éternellement.

— Arrête-toi là, le commanda soudain Herta.

Ses ennemis étaient paniqués et perplexes face à la mystérieuse attaque : juste comme ça, plus de trente mille individus étaient morts en l’espace de vingt minutes. Et ils réalisaient enfin que quelque chose de sérieux était en train de se passer.

Seul Flemir, qui ne pouvait pas retourner sur Terre à cause de son altercation avec l’Armée du Démon de la Destrucion et qui ne pouvait stopper l’extermination de son peuple, hurla.

— Kuaaaaaah ! Mais qu’est-ce que tu veux faire ?!!

Yu Ilhan leva un sourcil. Mais qu’est-ce qu’il racontait ?

— Je veux gagner des niveaux, pardi.

Comme il devait trouver des groupes d’ennemis sur qui faire tomber ses lances de Damoclès, il commençait à sentir une certaine pression ; mais en même temps, Précision Absolue gagnait des niveaux, et facilitait la chose.

De plus, cette frustration, cette douleur… lui servait à aller de l’avant. Yu Ilhan trouvait même tout ça plutôt amusant.

— Khya, il est obligatoirement là !

— Comment puis-je ne pas sentir les reflux de mana ?

— Cherchons partout !

Les monstres de quatrième classe de l’Armée du Démon de la Destruction étaient maintenant à portée. D’après ce que Herta avait confirmé, il n’existait pas d’existence plus élevée en ces lieux, et Yu Ilhan pouvait ainsi se déplacer plus aisément.

Oui. Il était temps de trancher dans leurs nombres également.

— Voyons voir… marmonna Yu Ilhan. Celui-là a définitivement l’air d’être le plus facile.

Il put apercevoir un loup de quatrième classe, un humanoïde qui appartenait à l’Armée du Démon de la Destruction, qui n’avait pas grand-chose à envier à Flemir. Son nom était si long qu’il décida de le baptiser DD-Loup.

— Tu vas utiliser le lance-pieux, n’est-ce pas ? supposa Herta.

Et ce n’était pas n’importe quel lance-pieux ordinaire. Ce dont l’Ange parlait s’avérait être celui à usage unique qu’il avait créé et dans lequel il avait investi sa pierre magique de quatrième classe, celui-là même qui possédait une puissance d’attaque de dix mille. Mais Yu Ilhan secoua la tête.

— Non, dit-il. Maintenant que je suis plus fort grâce au Dieu de la Mort, maintenant que je peux utiliser Flambée, la situation est légèrement différente.

Et il fallait ajouter que l’arme de Yu Ilhan n’était nulle autre que l’artefact épique dans lequel résidait l’âme de l’Orochi. La lance du Dragon à Huit Queues possédait déjà une puissance d’attaque de sept mille, même sans l’ajustement ultérieur.

Snif… Snif… Tu ne sens pas comme une odeur de quelque chose qui brûle ? lança d’un seul coup l’un des DD-Loups aux sens extrêmement développés, et qui venait de détecter une légère trace de Yu Ilhan, passant outre son camouflage.

Les monstres de quatrième classe étaient vraiment différents, après tout ! Yu Ilhan s’en étonna réellement, et cria en riant.

— Mais oui ! Ta nuque est en train de cramer !

Les options du Faucheur Flamboyant, le bonus de 40% lors d’une attaque surprise, le bonus de 30% contre toutes les formes de vie, le bonus de 25% apporté par sa robe, les 62% maximisés du Dieu de la Mort, et en plus de ça, une Flambée composée de Flammes Pourpres, un coup supporté par une force surhumaine… Tout ça, d’un seul coup, s’abattit sur le coup de ce pauvre DD-Loup !

Et pour ne pas en rajouter une couche inutile…

[Coup critique !]

…tout ça fut instantanément doublé par un coup critique. La tête du monstre fut tranchée nette, sans offrir aucune résistance, et il n’eut ni le temps de réaliser, ni celui de crier, ni même d’émettre le moindre son, d’ailleurs.

[Vous avez gagné 531.908.117 points d’expérience.]

[Loup des Griffes Montantes (niveau 204) ajouté aux archives.]

Que Yu Ilhan criât à vive voix ou se mît à danser le tchatcha en chantant l’hymne national, son camouflage ne disparaîtrait pas tant qu’il parviendrait à tuer ses cibles en un seul coup. Cet ennemi-là n’était pas le mage faiblard qu’il avait tué par le passé, et Yu Ilhan ne s’attendait pas à être assez chanceux pour bénéficier d’un coup critique bienvenu au meilleur moment.

— Sans doute parce que nous sommes dans un monde abandonné… grommela Herta. Oui. C’est parce que c’est un monde abandonné…

— Le prochain approche, et ça va devenir un combat rapproché si je ne porte pas un coup critique, alors fais attention, toi aussi, prévint Yu Ilhan.

Des milliers de monstres de deuxième et troisième classes mouraient, mais qu’un seul monstre de quatrième classe fît de même était une toute autre affaire.

Et comme il l’avait tué avec une rapidité et une grâce exemplaires, tous ne s’en étaient pas encore rendu compte ; mais à la façon dont les loups rouges et noirs hurlaient, ça n’allait sans doute pas tarder.

— Alors, le prochain est… Tch !

Un adversaire qui venait de sécher son optimisme, apparemment.

L’humanoïde lupin énorme et tout aussi large sur qui il venait de poser le regard avait dépassé le niveau 230, et alors que Yu Ilhan souhaitait prendre son temps pour l’approcher et l’abattre, celui-ci se mit à se ruer vers la porte du donjon à une vitesse extravagante !

— Kuhuhuhuhu ! On dirait qu’il y a quelque chose de très important pour tout le monde derrière cette porte ! Je n’ai d’un seul coup plus envie de jouer avec vous sur ce champ de bataille ! hurla-t-il en bavant.

— Eh ben, il est malin malgré sa taille… commenta Yu Ilhan sur le côté. Comme quoi, le cerveau et les muscles peuvent faire bon ménage, parfois. Enfin, en me regardant, on le savait déjà.

— Tu parles, pouffa Herta.

La vitesse de ce monstre était effrayante, et tous les loups sur son chemin étaient réduits en chair à saucisse, peu importait leur couleur. Le cri qu’il poussait en avançant faisait trembler la terre et les cieux, et Yu Ilhan se surprit à se dire qu’avec un comportement pareil, il aurait pu être le protagoniste de l’un de ces romans de cultivation qu’il avait lus dans le passé. C’était un vrai char d’assaut humanoïde ! Yu Ilhan tenta de faire pleuvoir une lance sur ce fou, en vain. Elle ne l’atteindrait jamais.

— Putain, Démon Rouge Quesad… !

— Où crois-tu aller, Felmir !

— Eek, merde… Kiana ! Il faut arrêter Quesad, il va passer la porte !

Il semblait que l’autre loup allié de quatrième classe était nommé Kiana, qui, par une heureuse coïncidence, venait de terminer son ennemi direct et se permit de se précipiter vers le nouveau venu, Quesad, dont Flemir venait de parler !

— N’essaye même pas ! Tu es à moi !

— Saloperie de traître, disparais !

L’un des DD-Loups de quatrième classe qui arpentait le champ de bataille à toute vitesse à la recherche de Yu Ilhan venait de se tourner et approchait rapidement de Kiana, qui esquiva son attaque le mieux possible, et continua sa course, n’ayant que Quesad à l’esprit. Juste avant que ce dernier n’atteignît la porte, il fut arrêté net !

Mais…

— Kuha !

Cough !

Malheureusement, Quesad possédait quinze niveaux de plus.

Et quinze niveaux, au sein d’une quatrième classe, ce n’était pas très différent d’un mur dimensionnel impassable. Lorsque Quesad agita son épée, l’épée longue entre les mains de Kiana se sépara en deux.

— Je suis la voix et la volonté de l’Armée du Démon de la Destruction ! Sous leur aile, je vais tourner une page nouvelle du grand livre de notre histoire, et conquérir ce monde !

— Je ne te laisserai pas le faaaaaaire !!!

Cependant, la volonté surpassait parfois les plus grands obstacles physiques, et même ce qu’imposait le système de niveaux ! Kiana s’enveloppa de sa volonté de protéger la royauté et essora tout le mana dans son corps. Lorsqu’elle le fit, une lame de mana apparut là où son arme avait été brisée !

Elle raffermit sa prise, et s’élança courageusement vers Quesad.

Elle était toute petite, et son adversaire était un loup géant. C’était comme regarder en direct le combat entre David et Goliath. Quesad leva ses poings et les rassembla au-dessus de sa tête avant de les abattre comme une masse incontrôlable en direction de Kiana, qui les perça de sa lame de mana, à l’aide de ce qui lui restait de mana !

— Kuhak !

— Huoooooooh !

Le résultat ne se fit attendre. Tandis que l’épée de Kiana passait à travers le torse de Quesad, les poings rencontrèrent la tête de leur cible.

Lui pouvait bouger avec un trou dans le corps, mais elle ne pouvait plus bouger, sans tête. Bien sûr, elle était morte sur le coup.

— Putain d’idiote inutile, tu oses te mesurer à moi !

David et Goliath ? Mon cul oui, c’était terminé, et ça n’avait même pas duré trois secondes ! Yu Ilhan était insatisfait.

— Mais sa blessure est profonde, lui fit remarquer Herta en le pointant du doigt. Yu Ilhan, attaque-le avant qu’il ne puisse récupérer !

— Je sais !

Il chargea. Cependant, à l’exception du DD-Loup qui tenait Flemir en respect, les deux autres s’étaient également élancés afin d’aider Quesad.

— Où… crois-tu aller ?!

Naturellement, des loups de quatrième classe étaient plus rapides que Yu Ilhan. Mais ses statistiques actuelles étaient multipliées par l’harmonie du Dieu de la Mort et de l’Ami des Anges. En plus de ça, il activa sa compétence de saut à l’horizontale, et bondit une fois de plus à mi-chemin afin d’accélérer encore. Il se transforma en véritable balle humaine.

Alors que Goli… Quesad se rapprochait à une vitesse extraordinaire, Yu Ilhan sortit le lance-pieux. Celui dans lequel il avait investi une pierre magique de quatrième classe !

Il voulut pleurer en sachant qu’il allait l’utiliser, mais s’il y avait bien un moment pour le faire, un instant pour lequel cette arme avait été créée en premier lieu, c’était celui-là. Il ne pouvait pas laisser une telle créature arriver sur Terre.

— Bouffe ça !

Dans son élan, Yu Ilhan percuta Quesad, l’extrémité de son arme pile sur le trou créé par Kiana et toujours empli d’un mana perturbateur.

Le pauvre loup fut sur le point de remarquer la présence de Yu Ilhan à cause de son camouflage en train de disparaître, mais le lance-pieux fut plus rapide : le choc de l’impact le força à faire feu à bout touchant.

Une onde de choc, un séisme, un ouragan… Dieu savait ce qui résonna à ce moment, mais tout le monde leva les yeux vers les cieux qui semblaient vouloir s’effondrer. Les monstres les plus faibles tombèrent à la renverser sans parvenir à garder l’équilibre.

Au moment où le projectile partit, l’arme fut réduite en miettes, et à cause de l’explosion massive qui détonna à l’intérieur de son corps, Quesad cracha un torrent de sang en grognant une pénible agonie.

En revanche, même après avoir encaissé un coup pareil, il était toujours en vie. Il devait pourtant y avoir une limite à une capacité à résister au dégâts qu’on pouvait posséder ! Yu Ilhan se servit du recul du tir pour atterrir à proximité, haletant.

— Tu es un véritable monstre, commenta-t-il.

— Kuhahahahaha ! Tu te montres enfin ! s’extasia l’autre, sanglant et aussi mal en point qu’un steak haché sur un étal de boucher.

D’ailleurs, n’avait-il pas l’air d’avoir attendu ce moment, en faisant confiance à la solidité de son corps ?

— Les Seigneurs ont peut-être une bonne impression de toi, mais pas moi, continua-t-il. Même si tu es un pauvre humain, tu as emprunté ta puissance dans des endroits étrangers, et tu es né faible ! Comment oses-tu prétendre rejoindre l’Armée du Démon de la Destruction !! Je ne peux l’accepter !!

— Tu te fous de moi ? s’écria Yu Ilhan. Je n’ai aucune intention de rejoindre ces idiots !

Frappant le sol du pied, il s’élança vers Quesad. Depuis quelque temps, une lance se trouvait dans sa main, visant précisément le trou béant créé par le lance-pieux.

Mais Quesad était le plus puissant ennemi qu’il avait eu à affronter, capable d’utiliser les arts martiaux dans un corps humanoïde. De plus, il possédait une puissance et des réflexes supérieurs, et il vit ce que préparait Yu Ilhan instantanément, ce qui lui permit de contrattaquer à l’aide de ses jambes aussi grosses qu’un tronc d’arbre.

— Kuak !

Yu Ilhan n’eut même pas l’occasion de frapper une seule fois avant de voler en arrière. Cette attaque était vraiment rafraichissante : il n’avait pas eu à encaisser ce genre de dégâts depuis un bail.

S’il avait été le héros d’un manga ou d’un roman, il aurait été capable d’atterrir sur ses pieds, fièrement. Mais la réalité n’était pas si douce ; bien que protégé par une armure solide, Yu Ilhan sentit quelques-unes de ses côtes se briser et dut rouler dans la neige à plusieurs reprises.

— Hmm… murmura Quesad, totalement ravagé mais satisfait. Voyons de mes yeux ce qu’il y a de si précieux à protéger sur T –

…avant de s’effondrer au sol.

Une seconde plus tard, une ligne écarlate flamboyante apparut, reliant son torse à sa tête, et comme dans un manga digne de ce nom, celle-ci se sépara en deux.

[Vous avez gagné 2.871.192.995 points d’expérience.]

[Fenrir de Sang (niveau 233) ajouté aux archives.]

[La compétence Flambée est maintenant de niveau 9. La puissance de feu augmente.]

[La compétence Lance à la Trajectoire Intraçable est maintenant de niveau 18. La puissance des attaques augmente.]

— Puah… gémit Yu Ilhan. C’est quand même vachement puissant.

Confiant en la mort de son ennemi grâce à l’archive gagnée, Yu Ilhan ne songea même pas à se lever de l’endroit où il était tombé, et se contenta de tirer sur un pack de Souffle tout en réfléchissant. La Lance à la Trajectoire Intraçable était vraiment abusée, quand même.

— C… Comment est-ce possible ? bégaya l’un des DD-Loups, arrêté net dans sa course.

— Quesad… Quesad est mort face à un vulgaire humain… réalisa un autre, arrêté tout aussi net.

Ils ne pouvaient pas cacher leur choc face à la mort de leur aîné tout-puissant. Flemir, en voyant que celui qu’il affrontait était tout aussi béat, l’acheva dans la confusion.

Avec ça, il ne restait que trois monstres de quatrième classe, lui inclus. Et tous étaient d’un niveau risible face à feu le Fenrir de Sang Quesad.

— Maintenant, on peut nettoyer ce qu’il reste.

S’assurant que ses côtes brisées étaient remises grâce à sa Régénération Transcendantale, Yu Ilhan ricana. Maintenant que tous les regards étaient braqués sur le cadavre de sa dernière victime, plus personne n’était capable de le voir. C’était pour cette raison qu’il avait encaissé ce coup de pied en premier lieu, afin de s’éloigner de la cible de l’attention des monstres.

— Mais ça m’a fait vachement trop mal, précisa-t-il.

— Comme je l’ai dit, tu ne devrais pas trop en faire, le sermonna Herta. Ce type, puuuh… T’es vraiment n’importe quoi.

— Je n’ai fait que choisir la méthode la plus sûre, répondit Yu ilhan aux jérémiades de l’Ange, tout en claquant des doigts. Des centaines de lances apparurent dans les airs et se mirent à abattre les loups une fois de plus.

Comme il s’agissait d’une attaque se servant de la fonction à distance de son inventaire, du transfert de poids et de la gravité, il ne pouvait que les faire tomber du ciel, mais elles étaient si rapides, et la scène si absurde, et affectées par sa Précision Absolue… Elles ne pouvaient que difficilement manquer des cibles toujours sous le choc.

Le temps que les monstres de quatrième classe réalisassent que leur ennemi était toujours en vie et avait réussi à se volatiliser, il était déjà trop tard pour eux.

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
EER : Chapitre 113

Related Posts

7 thoughts on “EER : Chapitre 114

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com