EER Chapitre 33

EER Chapitre 32
EER Chapitre 34

Chapitre 33 : Surcharge 1/5

 

Armure Résistante de plates noire Secrète des Frissons
Rang : Légendaire
Défense : 4800
Options : +40% de défense
+30% de puissance aux coups lors d’une attaque surprise
Durabilité : 2550 / 2550
La pièce maîtresse d’un grand maître, créée à partir de cœurs de métal. Parfaite autant en terme de défense, de bonus à l’attaque qu’en terme de style.

Yu Ilhan prit enfin conscience du fait qu’il s’était réellement surpassé. C’était la première fois qu’il voyait un rang supérieur à celui d’unique, et les options étaient telles qu’avec une lance et son talent à la dissimulation naturel, il obtiendrait dès le premier coup une puissance supérieure de 50%. Enfin, ceci ne l’empêcha en aucun cas de se plaindre.

« Pourquoi ça ne liste que deux options ?! » cria-t-il.

« Je pense que l’option Frissons doit augmenter le pourcentage des autres options. » répondit Herta.

« Tu crois ? »

« Je vais être honnête, je n’en ai pas la moindre idée. C’est la première fois que je vois ça… Trois options sans même avoir recouru au manartisanat, rends-toi compte ! Tu as dépassé les limites du possible, Yu Ilhan. C’est toi qui écris l’histoire, désormais. »

« Je voulais juste une vie tranquille… »

« C’est toi qui dis ça ? Ha ha. Dis-moi, Yu Ilhan. Tu as déjà pensé à vendre ton équipement ? » s’interrogea-t-elle soudain.

« Ça m’a traversé l’esprit, oui. Enfin pour ça, il faudrait encore que qui que ce soit remarque ma présence… »

« Écoute-moi bien. Quoi qu’il advienne, ne vends JAMAIS un équipement doté de trois options. Personne ne doit savoir que tu possèdes un tel talent, c’est compris ? »

« Et si j’obtiens 4 options ? »

L’air grave et sérieux que prit l’ange lui fit perdre toute envie de plaisanter, aussi hocha-t-il finalement la tête.

« Malgré tout, trois options… J’ai enfin inventé un nouveau mot. Je peux mourir dès maintenant ! »

« De quoi tu parles ? » s’étonna-t-il.

« La troisième option, je le déclare ici et maintenant, s’appelle désormais l’option gamma ! »

Il eut envie de se moquer un peu du terrifiant classicisme de cette appellation, mais puisque ça avait l’air de lui tenir à cœur, il se contenta d’entrer dans son atelier où une toute nouvelle scène se dévoila devant ses yeux.

« Tu… Tu n’as pas l’air étonné ? » s’interrogea Herta.

« Ah merde, attends. Je ressors, et je fais semblant d’avoir l’air étonné ? »

« Pauvre type… »

L’enclume, le marteau, les tenailles, chaque objet divin avait disparu. En lieu et place, il se trouvait désormais leurs équivalents, d’un métal noir qu’il n’avait encore jamais vu. Le foyer de la Flamme Éternelle avait lui aussi été changé, au profit d’un plus gros et à la structure plus fine.

« Les cieux ont eu, je te l’avoue, du mal à en revenir. Ils ont décidé d’augmenter de manière significative tes récompenses, car tu as dépassé de très loin toutes leurs attentes. Ces métaux n’apparaîtront que dans deux évolutions de la Terre, et même si on ne peut vraiment les comparer aux outils divins, sache que tu peux même travailler de l’arkanium avec. »

« Merci ? »

D’abord légèrement déçu, Yu Ilhan récupéra très vite son sourire en constatant leur qualité. Alors Herta, elle aussi souriante, conclut :

« Yu Ilhan, de tout mon cœur et toute mon âme, merci. Tu nous as rendu un fier service, et ta quête est enfin terminée. »

Quête divine 002 : Construire les pièges de la destruction : mission accomplie !
Tous les attributs augmentent de 5.
De nouvelles récompenses sont disponibles.

« De nouvelles ré… de… encore… » balbutia-t-il.

« Eh oui, c’est pas fini ! »

Peu lui importait d’être considéré comme un voleur. Les récompenses déjà obtenues ne lui suffisaient pas. Alors Herta, l’air tout à fait sérieuse, présenta un livre à ses yeux rêveurs.

Compétence : Résistance au poison extrême.

« AH !!! » hurla-t-il à s’en rompre les cordes vocales.

Herta eut un éclat de rire. Elle avait fait mouche.

« Je constate avec plaisir que tu prends toute la mesure de la qualité de cette récompense. Il était prévu de te donner une faible résistance, mais tu as dépassé les attentes que nous avions formulées envers toi en travaillant bien plus rapidement que nous ne l’avions pensé. Ensuite, tu as réduit la quantité d’arkanium nécessaire à terminer les pièges, donc le stade extrême, pourtant très difficile à obtenir, nous a semblé justifié te concernant. »

« Merci… »

« Même le poison d’un monstre de quatrième classe n’aura aucun effet sur toi. »

« Donc, je peux boire des litres de sang de troll ? »

« Oui… Mais je te conseille plutôt leur viande. »

L’air satisfait, il ferma les yeux et absorba tout le savoir contenu dans cette fraction des archives.

Vous avez appris la compétence de résistance au poison extrême.

Le livre avait disparu de ses mains. Enfin, Herta ne pourrait plus l’ennuyer avec ces histoires… C’était d’ailleurs à elle qu’il le devait.

« Herta, je t’aime ! »

« N’importe quoi… En plus, j’étais sûre que t’allais dire ça. Bon, on passe à la dernière récompense ? » s’offusqua-t-elle, comme si elle s’était sentie vexée.

Mais Yu Ilhan était déjà très loin.

Une autre récompense… Héhéhéhé…

« C’est une information. »

« Bien, alors on y va. » répondit-il sans hésitation, avant de remettre sa besace autour de lui.

« Tu… Qu’est-ce que tu fais ? »

« C’est sur les trolls, non ? Il est où, le donjon ? »

« Je… ce que tu peux m’énerver, des fois !!! »

« J’ai raison, ou pas ? »

« Hmpf… Le donjon est en Amérique. »

La vengeance est un plat qui se mange froid… La sienne ne tarda pas à tomber.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? J’ai fermé les yeux, mais je suis toujours au même endroit ! »

« Tu t’es cru dans Pokémon, imbécile ? » s’énerva Herta.

« Il faut vraiment qu’on y aille ? » tenta-t-il de négocier.

« Oui. En Arizona, pour être plus précise. Allez, dépêche-toi. » lui répondit-elle en souriant.

Ce sourire…

« Je… Attends, Herta. »

« Qu’est-ce qu’il y a ? »

« Je n’ai pas de passeport… »

Herta en resta bouche-bée. Il avait voyagé des centaines d’années durant, et il n’avait tout ce temps durant jamais eu de passeport ?

« Ça va prendre plusieurs semaines avant que tu n’obtiennes tous les papiers… Comment est-ce qu’on va faire ? Le donjon aura déjà été nettoyé de fond en comble d’ici là ! Tu es en train de me dire qu’on va devoir attendre des années avant qu’ils apparaissent spontanément en Corée ?! Tu aurais pu t’en occuper, quand même ! » lâcha-t-elle, perdant toute patience.

« Ce n’est pas grave… » répondit-il avec un sourire plein de malice.

« Ne me dis pas que… Non, Yu Ilhan. Il n’en est pas question. »

« Si. Je vais passer la frontière, et personne n’en saura jamais rien ! »

Il était de ces moments où les grands héros se retrouvaient à devoir enfreindre la loi au nom de causes bien plus grandes. Yu Ilhan se sentait justement dans l’un de ces moments, et ne manqua pas de le faire savoir.

« Peu importe comment tu le présentes, ça reste un crime ! »

Il ne lui prêta pas plus d’attention et rentra en toute hâte chez lui afin de prévenir ses parents. Bien sûr, il ne pouvait pas leur avouer les causes exactes, mais sa mère se doutait bien qu’il devait avoir de bonnes raisons et ne trouva ainsi pas matière à s’opposer à son projet.

« Bien, fais attention à toi. Et n’oublie pas de manger, hein ?! » lui dit sa mère.

« Ne t’en fais pas, je suis un grand garçon maintenant… »

Un grand garçon doté d’une si grande résistance au poison qu’il aurait pu manger un cobra entier sans même ressentir une migraine, mais qui s’interrogeait surtout pour l’instant à savoir quelle partie du troll avait le meilleur goût… Enfin, il sortit et enfila le même gambison que celui qu’il avait remis à ses parents, par dessus lequel il mit une chemise blanc crème, ou blanc cassé, et un jean noir, le tout pour parfaire son beau mullet long-œil.

« Qu’est-ce que tu fais avec cette perruque ? » s’étonna Herta.

« C’est pour mieux me cacher… Tu peux pas comprendre. »

Arrivé à l’aéroport, il fut un peu surpris de constater qu’il était pratiquement désert. La Corée ne s’était stabilisée que depuis très peu de temps, aussi les rares vols disponibles étaient-ils terriblement chers. La véritable cause, c’était que chaque avion était accompagné de plusieurs chasseurs de combat afin de parer à toute éventualité.

« Qu’est-ce que le gouvernement a bien pu leur raconter pour qu’ils acceptent ? » demanda Yu Ilhan, après avoir découvert sur internet que les pilotes étaient versés dans l’art du mana.

« Tu vas finir par te blesser sérieusement, à te reposer sur tes lauriers. N’oublie pas que le reste de l’humanité n’a pas forcément tes capacités, leurs mesures sont tout sauf disproportionnées. » répondit sèchement Herta.

« C’est pas ce que je voulais dire… Enfin, tu as raison. »

Pour atteindre sa destination, le plus simple était de prendre un vol pour Los Angeles avant d’en prendre un nouveau en direction de l’Arizona. Son avion étant pratiquement vide, il n’eut pas la moindre difficulté à trouver un siège.

« C’est quand même dingue que leurs systèmes n’aient rien détecté… »

« Même la magie n’y pourrait sans doute rien. » l’informa Herta.

Le vol se déroula sans que ne survienne la moindre turbulence, offrant quelques heures de sommeil supplémentaires à Yu Ilhan. Lorsqu’il s’éveilla et sortit de l’avion, son bâillement fut très vite interrompu.

« Des monstres ! » hurla une femme.

« Il y en a partout, ils vont détruire la ville ! » cria quelqu’un d’autre dans la foule.

C’était comme si un tsunami s’abattait sur la ville, forçant les gens à abandonner leur véhicule au milieu de la route pour courir vers l’aéroport.

« Une erreur, je suppose ? » balança Yu Ilhan d’un ton blasé.

« C’est probablement qu’une er… Eh ?! » s’interrompit-elle.

Mais rien ne servait de blâmer Herta du fait. Dieu n’était ni omniscient, ni omnipotent, aussi les anges ne purent-ils prévoir une telle situation. Ils faisaient simplement de leur mieux… Il fallait, à l’évidence, que quelqu’un d’autre intervienne et combatte la première surcharge terrienne.

En armure noire, sa lance à la main, Yu Ilhan chargea.

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

EER Chapitre 32
EER Chapitre 34

10 Commentaires

  1. Newkan

    Et à cet instant yu llhan ressemble au barbare du donjon de nauheulbeuk XD merci pour le chapitres ♡

    Répondre
  2. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Raka

    Ohohoh merci !
    Ben quoi, c’est pas Noël ?
    Le nombre de chapitres que je viens de lire n’est pas d’accord.

    Répondre
  4. ananas

    Merci pour le chapitre, Je sens qu’on va bien se marrer avec Yu llhan

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Le gars est toujours pile là où il faut quand il y a des erreurs, à croire que dieu lui en veux.

    Répondre
  9. gutsguts

    merci pour le chapitre il porte la poisse aux personnes autour de lui ^^

    Répondre
  10. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com