EER Chapitre 67

EER Chapitre 66
EER Chapitre 68

Chapitre 67 : Le propriétaire 6/6

 

Après s’être occupé du lancement d’Avant-Garde, Yu Ilhan devait partir pour Darus afin de proposer un choix très simple aux membres de la race draconique. Mourir, ou… il n’y avait pas de deuxième choix. Il ne partait à la vérité pas avec le plus grand entrain face à la difficulté de l’objectif à remplir, mais l’affaire était urgente.

Aussi, ses aptitudes à rester camouflé en toutes circonstances lui semblait-elles devoir mériter toute son attention. Ce serait donc la première compétence à faire évoluer. Car il s’inquiétait que son camouflage ne disparaisse encore chaque fois qu’il attaquait… il ne devait souvent son salut qu’à son titre de Solitaire Universel.

Monstres de deuxième classe tués par attaque surprise : 398 / 3000
Monstres de troisième classe tués par attaque surprise : 1 / 300
Titres en relation avec la dissimulation : 1/1
Pierres magiques de deuxième classe : 132 / 1000
Pierres magiques de troisième classe : 0 / 100

 

– Non, mais sérieusement, en quoi est-ce que c’est plus facile ?! beugla-t-il contre Herta.

– Oui, bon, je me suis trompée… même moi je suis étonnée que les critères d’évolution soient aussi élevés, admit-elle enfin. Estime-toi heureux de ne pas avoir à tous les tuer d’un seul coup, au moins.

– Je ne vois pas trop ce que ça change, étant donné que je suis repéré dès le premier coup !

– Pour toi, ça change tout et tu le sais très bien.

Si seulement il avait pu agréger du mana… il aurait alors pu se camoufler de façon active et refrapper aussitôt après avoir été détecté.

– Rassure-toi au moins, tous les draconiques ont une compétence passive dans l’art de la dissimulation aussi. Si tu en tues 299, alors tu auras réglé la question de ta deuxième condition d’évolution, lui expliqua Herta.

Il en avait déjà effectivement tué un ainsi… et c’était Réta Kar’iha elle-même. Il avait déjà combattu un autre monstre de troisième classe de par le passé, mais la panthère noire n’était pas morte suite à une attaque surprise. Ce monde en avait décidément contre lui… il s’était bien attendu à ce que sa compétence soit difficile à faire évoluer, mais à ce point ?

– Ça devrait me rassurer ? ironisa-t-il.

Enfin, il n’était pas parti immédiatement pour Darus, ce qui était assez regrettable, à en considérer qu’il était venu spécialement dans ce donjon où les monstres se camouflaient tout comme lui dans le but de faire évoluer sa compétence. Enfin, ce n’était pas là l’unique raison.

Vous avez obtenu 3 090 850 points d’expérience.
Monstres de deuxième classe tués par attaque surprise : 399 / 3000
Niveau 67 obtenu. +1 à la force, la santé et la magie, +2 d’agilité.

 

En effet, ce donjon était aussi et surtout le donjon où résidaient les plus puissants monstres sur Terre, l’occasion rêvée d’accumuler quelques niveaux.

Vous avez obtenu 3 112 002 points d’expérience.
Monstres de deuxième classe tués par attaque surprise : 400 / 3000

 

– Tout de même, niveau 90… fit Herta d’un ton incrédule. J’ai encore du mal à réaliser qu’un tel donjon puisse exister si peu de temps après une apocalypse. En plus, tous les monstres ici présents sont des migrants1)Voir le début du chapitre 56 pour un rappel

– Et puis ? Tu t’attends à ce que j’éclaircisse le mystère ? bougonna Yu Ilhan. Je vous avais prévenu de surveiller plus souvent le niveau des donjons.

– Ce n’est pas très grave, personne d’autre ne serait assez fou pour se risquer à entrer dans ce coupe-gorge. Accessoirement, c’est de la faute de Lita, pas la mienne ! s’indigna Herta.

Aussitôt le plan d’aller casser la gueule du dieu de la forge avorté, Yu Ilhan avait effectivement réclamé quelques informations à son sujet, qu’elle s’était empressée de donner. Si Lita avait une totale confiance envers son petit protégé, Herta était quant à elle toujours très réticente à l’idée de partager ce qu’elle savait sur les donjons…

– De quoi est-ce que tu te plains ? Si la seconde apocalypse doit se produire d’ici un mois, ce donjon est une bombe à retardement. Je demanderai des compensations au Japon, tiens ! lança-t-il.

– Je t’ai déjà expliqué que ça ne se produirait pas dans un mois… souffla Herta.

Ce donjon avait en plus l’avantage d’être situé dans la région de Kantō. Le Japon étant plus facile à pénétrer que la Chine, Yu Ilhan avait même pris la peine, pour la première fois de sa vie, d’acheter un billet d’avion.

Vous avez obtenu 3 455 767 points d’expérience.
Monstres de deuxième classe tués par attaque surprise : 1349 / 3000

 

– Dommage qu’ils ne lâchent pas de corps, eux non plus… j’aurais su me contenter de peu !

– Je t’ai déjà expliqué ça, Ilhan… ils se matérialisent à partir d’une concentration de mana d’ombre, donc si tu les détruis, il n’y a rien à récupérer.

Enfin, à l’exception d’une pierre magique d’ombre de deuxième classe… un trophée intéressant quand on savait qu’en accumuler 1000 était nécessaire pour remplir les critères d’évolution de sa dissimulation ! Ceci étant, ça posait effectivement un problème…

– Hmf… fit Lita en s’éveillant et en se frottant les yeux. Vous avez faim ?

La plus belle nouvelle de la journée venait de tomber. Il pouvait commander ce qu’il souhaitait ! Herta ne lui aurait jamais rien proposé de tel.

– C’est vrai ? Tout ce que je veux ? voulut-il s’assurer.

– Livraison en 5 minutes ou on vous rembourse ! plaisanta Lita.

– Je refuse.

– Que… comment ça, tu refuses ?!

– L’une des choses qu’apprécie tout particulièrement mon estimable personne, c’est de cuisiner les monstres que j’ai tué, expliqua-t-il.

– Argh, non ! Mon seul point faible, le ragoût de gobelins… Mon honneur est atteint, répondit Lita en faisant semblant d’agoniser.

– Vous êtes vraiment des gamins… souffla sa collègue aux cheveux noirs.

Les deux explosèrent de rire sensiblement en même temps. N’en déplaise à Herta, elle ne pouvait espérer égaler leur niveau de complicité, travaillé pendant 10 siècles. Aussi, pour tuer l’ennui à son tour, elle emprunta subrepticement le téléphone du jeune garçon et fit un tour sur Facebook.

– Tiens, tiens… ils se plaignent que ton magasin ne soit ouvert que les lundis, l’informa-t-elle.

Même dans les journaux, le sujet principal de discussion était Avant-Garde et ce aussi bien en Corée que dans un certain nombre de pays étrangers.

– Parfait, ça va créer de la demande, jugea-t-il.

– Je ne suis pas sûr que tu te rendes bien compte de ce dont il s’agît. Ils en parlent même sur CNN !

– Ah, je vais recevoir des Américains ?

En temps normal et même avec le plus grand arsenal médiatique à sa disposition, il était difficile d’imaginer qu’une marque pourrait rencontrer un tel succès en l’espace de quelques jours. La véritable cause du fait n’était donc pas tant le traitement médiatique qui lui était réservé, mais bien parce que tous voyaient l’Avant-Garde comme une bénédiction des dieux. Pour seulement 100 millions de won, monsieur tout-le-monde pouvait désormais sauver sa princesse du vilain dragon. Enfin, peut-être pas.

– Si je dois être tout à fait honnête, je te dirais que tu vends des objets bien en deçà de ce que tu es capable de produire. D’un autre côté, je ne suis pas certaine qu’on puisse trouver une telle offre où que ce soit dans l’univers. Ton magasin va continuer d’exploser en terme de popularité, le prévint Herta.

– Je suppose. Enfin, je n’ai jamais été dans un autre monde, alors… soupira-t-il.

– C’est bien ce qu’il me semblait, tu ne comprends pas. Alors laisse-moi t’expliquer en des termes simples : ton identité va finir par être révélée. Tu ne crains sans doute rien, mais ce n’est pas forcément vrai pour tout ton entourage. Pour la sécurité de ta famille, je te le dis, ajouta-t-elle en le regardant droit dans les yeux, ne sous-estime pas le pouvoir de l’avidité.

– Mais non, tu t’en fais pour rien…

Pour un coréen, Yu Ilhan n’était pas très proche de sa famille. Non qu’il n’avait aucune piétié filiale2)https://fr.wikipedia.org/wiki/Pi%C3%A9t%C3%A9_filiale, bien au contraire, il ressentait une profonde affection pour ses parents et ce d’autant plus après avoir été séparé d’eux un millénaire durant. Il souhaitait toujours en faire plus pour eux, mais ils étaient assez distants avec lui. Néanmoins, il se devait de contrevenir aux règles qu’ils avaient fixées. Comment aurait-il pu les regarder en face, s’il leur arrivait malheur par sa faute ?

– L’avidité, tu dis… reprit-il finalement. Tu as raison, Question : qui, actuellement, sait ce que vaut réellement l’Avant-Garde ?

– À part toi, tu veux dire ? demanda pour précision Herta.

– Moi ! Parce que je sais que mon Ilhan est le meilleur forgeron du monde ! s’amusa Lita.

– À part vous deux, évidemment… corrigea-t-il.

– Je vois… répondit Herta. Alors, l’Impératrice.

– Bingo ! s’exclama soudainement le jeune faucheur. Je suis sûr et certain qu’elle aurait tenté quelque chose, mais…

Le simple fait qu’un tel immeuble ait été en possession du grand-père de Na Yuna en disait très long sur eux. Les temps avaient certes changé, mais la famille Kang était de cette engeance de requins qui ne pensaient qu’à prendre sans rien donner en retour. Toutefois, aussi méprisables soient-ils, ils faisaient des alliés plus qu’intéressants.

– C’est pour ça que tu as foncé tête la première… comprit Herta.

– Il les utilise comme ils ont essayé de l’utiliser… bien joué, Ilhan, lança Lita d’un ton admiratif.

Yu Ilhan avait la capacité de survivre à toute situation, et la clique de Kang Mirae celle de faire tourner le monde au doigt et à l’œil. C’était ça, leur véritable échange…

Bien sûr, cette idée ne lui était pas venue aussi simplement. C’était seulement lors de la vente du bâton qu’il avait réfléchi à la meilleure façon de tirer parti d’elle. L’Impératrice était beaucoup trop intelligente et compétitive pour supporter qu’un artéfact ne tombe entre de mauvaises mains. Dès lors, elle avait d’ores et déjà dû prendre certaines dispositions pour sa famille. Si ce n’était pas par bonne volonté, le résultat restait le même.

– Je constate en tous cas que le petit oublié s’adapte beaucoup mieux à la société que tous ces revenants, s’amusa Herta.

– Le loup est dans la bergerie, je répète, le loup est dans la bergerie… répondit-il sur le même ton.

Du même temps, il découpa un monstre d’ombre, dont les deux parties distinctes se confondirent aussitôt dans l’atmosphère.

Vous avez obtenu 2 876 019 points d’expérience.
Monstres de deuxième classe tués par attaque surprise : 1350 / 3000

 

– Si au moins des monstres de troisième classe pouvaient apparaître… se plaignit-il.

– Tu vas encore nous attirer la poisse, grommela Herta.

– Quelle poisse ? Je suis tout à fait capable de les affronter !

– Ce n’est pas le problème, intervint Lita.

– Tu m’expliques ?

– Qu’un champion de troisième classe apparaisse, ou qu’ils soient le niveau standard, ce sont deux choses parfaitement différentes. Si ce donjon abritait des monstres de troisième classe uniquement, ça signifierait que la concentration de mana dans la région a dépassé le stade de la première apocalypse, lui expliqua-t-elle alors.

– Et donc ? répondit-il pour la relancer.

– Et donc, le niveau de difficulté générale augmenterait et le phénomène d’invasion deviendrait envisageable. En d’autres termes, le problème ne concernerait pas seulement ce donjon.

– Comme des cafards… s’il y en a un, il faut trouver les autres.

– Petit malin, va… soupira Herta.

Lita lui caressa gentiment la tête, un peu attendrie par sa bêtise, causant de ce fait chez Yu Ilhan le plus vif agacement. Enfin, s’il avait amené le sujet sur la table, c’est qu’il soupçonnait que l’éventualité finisse par se présenter.

– Je vais installer un dispositif insecticide géant dans la région, ce sera plus sûr, plaisanta-t-il.

De fait, seulement trois semaines après être entré dans ce donjon, le problème se présenta bel et bien.

– Manger… archives !

– Mon ombre… demande… des archives…

Au cœur du donjon, plusieurs monstres grognaient ainsi. Il y en avait des centaines, dont le souffle lui rappela quelque peu Dark Vador. À en juger par l’aura néfaste qui se dégageait d’eux, ils devaient être d’un niveau similaire au troll des hautes-terres qui lui avait posé tant de problèmes. Des monstres de troisième classe s’étaient bel et bien mêlés à la population locale.

– Qu’est-ce que tu disais sur Kantō, déjà ? demanda-t-il à Lita.

– Cette région est perdue… répondit-elle d’une voix absente.

– Tu me donneras une quête si une invasion venait à se produire, hein ?

– Bien sûr, mais tu peux essayer de régler ça avant ?!

– Ne vous en faites pas. Il n’y a aucun risque, tenta de se convaincre vainement Herta.

Il ne lui fallut fort heureusement pas plus de deux jours pour endiguer la menace et en ressortir au niveau 75. Sans soupçonner un seul instant qu’une invasion se préparait…

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

EER Chapitre 66
EER Chapitre 68

References   [ + ]

1. Voir le début du chapitre 56 pour un rappel
2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Pi%C3%A9t%C3%A9_filiale

8 Commentaires

  1. PoloZore

    Merci pour le chapitre =)

    Répondre
  2. Luxam

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    C’est partit pour une invasion de démon.
    Minute, j’ai l’impression d’avoir déjà écrit ça sur un autre novel du même auteur.

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com