ICDS - Chapitre 122

ICDS - Chapitre 121
ICDS - Chapitre 123

Salut les poutoux ! I’m back !

Aujourd’hui est officiellement mon retour d’arrêt maladie ! C’est aussi le jour où je reprends les chapitres bonus. Comme je vous l’avais dit précédemment, il y a un chapitre bonus qui est apparu par magie (ou plutôt qui ne s’est pas enlevé quand je l’ai effacé, l’enfoiré !) et donc, plutôt que de faire le salaud en disant « je me suis planté, il y en a pas, fuck ma ass !» je vous dis plutôt « bon bah, vous avez gagné un chapitre bonus sans rien foutre, gg ! »

Mais aujourd’hui, on ne parle pas de chapitre bonus mais bien du chapitre régulier 122 qui est aussi la fin de cet arc. Et Toika, dans son infini sadisme, continu à faire des chapitres de 3000+ mots alors qu’il en faisait de 2200 à 2500 avant. Donc j’espère que vous apprécierez ces efforts supplémentaires =p

 

Chapitre 122 - L’Avarice Dévore Tout (9)

 

La wyvern n’était pas retournée au palais, mais s’était arrêtée à mi-chemin avant de nous déposer. C’était le lieu de rendez-vous dont nous avions convenu.

Ludia, qui était partie se cacher dans le donjon à ma demande, était partie avant nous et nous attendait donc là. Les autres qui avaient pu sortir du campement des démons en sécurité s’étaient rassemblés à cet endroit. Alors que mon équipe s’échappait, le chaos que nous avions provoqué en détruisant la barrière avait tellement attiré l’attention que les autres avaient pu s’enfuir sans problèmes.

« Que voulait dire le message à propos de l’ennemi du monde ? »

« Vous n’étiez pas parti les sauver ? Pourquoi vous êtes seuls ? »

Les Mercenaires Dimensionnels s’étaient approchés et m’avaient posé ces questions. Cependant, j’avais levé ma main afin de les faire arrêter.

« Ludia, tout d’abord, éloigne-toi des chevaliers. »

« Quoi ? Kyak ! »

Dès l’instant où j’avais dit ça, les chevaliers étaient entrés en action. Leur but n’était pas de la protéger mais de la capturer. ‘Sérieux ? tous les chevaliers survivants sont des traitres ?! Même les magiciens … !’

« Ce sont tous des traitres ! »

J’avais crié rapidement en utilisant Vitesse Divine. J’avais alors enfoncé ma lance dans le chevalier qui essayé de retenir Ludia avant de l’attraper par la taille avec un bras. Je m’étais ensuite retraité à mon point d’origine, le tout en moins de 3 secondes.

« Qu’est ce qui vient de se passer ?! »

« Recrue, tu es vraiment rapide… ! »

« Kuk ! »

Ils n’avaient pas mis longtemps à comprendre la situation. Dès le moment où j’avais sauvé Ludia, ils avaient essayé de s’enfuir dans le donjon. Lorsque j’avais essayé de les capturer avec le pouvoir de Ruyue…

[Les Explorateurs qui ont trahis leur monde et rejoins les ennemis du monde ont été expulsés du donjon.]

[Leurs capacités d’Explorateurs ont été recollectées.]

‘Quoi ?’ J’avais plissé les yeux. Qu’est-ce que disait ce message ? Pourquoi le donjon faisait ça maintenant ?

Les chevaliers et magiciens qui avaient essayé d’ouvrir le portail du donjon quelques instants plus tôt, s’étaient tous évanouis. C’était surement car ils venaient de perdre leur force. Les Mercenaires Dimensionnels n’avaient pas raté cette opportunité. Sans une once d’hésitation, ils avaient attaqué les points vitaux des traitres et les avaient tués.

« Pourquoi est-ce que le donjon les a déclarés comme ennemis du monde à ce moment-là ? »

[Le système du donjon fourni automatiquement des calculs d’expérience, d’inventaire et d’objets récupérés par tous les explorateurs, mais ne peut pas se concentrer sur des Explorateurs spécifiques à un moment donné. De plus, découvrir des Explorateurs qui ont rejoint les ennemis du monde dans un lieu où le pouvoir de ceux-ci est puissant est presque impossible. Ainsi, les Mercenaires Dimensionnels servent d’yeux pour le donjon afin de démasquer les Explorateurs qui ont trahis leur propre monde.]

« Tu es intelligente, voix… »

La voix qui avait satisfait ma curiosité n’avait pas répondu à mes mots d’étonnements. Apparemment les autres Mercenaires Dimensionnels étaient déjà au courant. Comme ils avaient tués les traitres de façon résolues, il devait aussi y avoir des récompenses si on tuer des traitres à leur propre monde…

[Tous les traitres ont été tués. Des récompenses seront distribuées de façon appropriée.]

[L’amante du Seigneur Démon a été tuée. Vous obtenez 5 points de stats et 2 points de compétences en récompense. Points de stats à dépenser : 13. Points de compétences à dépenser : 2]

Tsk, je ne voulais pas de cette récompense au gout amer. Voyant mon visage se refermer au son de ce message, Ludia, qui me regardait, été devenue étonnée et s’était séparée de moi. Elle avait ensuite demandé.

« Shina. Où est Shina ? »

« …Ludia. »

« Shin où est Shina ? »

J’avais alors pointé la wyvern. Sur son dos se trouvait la dépouille carbonisée de Shina. Lorsque Ludia avait vu le corps, elle n’avait rien dit.

« Nous l’avons confirmé. Shina était… une ennemie. »

« C’est… un mensonge. »

« La recrue dit la vérité. Si ce n’était pour lui, nous serions tous morts. Putain, cette épée démoniaque me fait encore froid dans le dos. »

« Shina avait… une épée démoniaque ? »

« Oui. »

J’avais hoché la tête. Ludia s’était lentement approchée de la wyvern pour poser le corps sur le sol. Voyant celui-ci coupé en deux, elle était restée sans voix. Je n’avais pas pu m’empêcher de lui parler.

« …Ludia. »

« Qui… Qui l’a tué ? »

« Je l’ai fait. »

Je lui avais dit la vérité. Elle avait alors fermé les yeux fermement avant de les rouvrir.

« Ne me mens pas et dis-moi la vérité. »

« Je l’ai tué. Shina a essayé de me tuer, alors que j’étais transformé en toi. »

« S’il te plait… Ne mens pas ! »

« …Désolé, mais je ne te mens pas. Je l’ai tué, Ludia. »

Ses lèvres s’étaient mises à trembler. Elle avait ouvert la bouche avant de la refermer à nouveau, comme pour dire quelque chose. Puis elle m’avait regardé.

« C’est ce que tu voulais ? »

« Ludia. »

« C’est ce que tu voulais ?! »

C’était la première fois que je l’entendais crier aussi fort.

« C’était ce que tu voulais ? Me faire m’échapper dans le donjon parce que c’était dangereux, prendre mon apparence, presque mourir des mains de ma sœur puis de la tuer ? Je t’attendais dans le donjon sans rien savoir de ce qui se passait. Comme une idiote ignorante ! Comment suis-je censé réagir après avoir entendu ça ? Hein ?! »

« Je ne voulais pas ça non plus. Je ne voulais pas que ça soit vrai ! »

« J’aurais dû venir avec toi. Comme je le pensais depuis le début, j’aurais dû venir ! Même si Shina m’avait tué, j’aurais dû être là ! Je devais le voir de mes propres yeux ! »

« Tu serais morte ! »

« J’aurais préféré mourir ! Comme tu m’as protégé, je suis devenue la plus grosse idiote du monde ! C’est ce que tu voulais ? Tu voulais que je reste sagement dans le donjon, toute obéissante, parce que tu avais dit que c’était dangereux, puis ramper hors de ma tanière quand tu étais fini pour voir le corps de ma sœur et hocher la tête en disant que c’était pas grave car c’était une traitresse ?! »

« Oui ! »

J’avais aussi crié.

« C’est mieux que de te voir morte ! Je ne veux pas perdre mon amie, est-ce que ça fait de moi un monstre ? »

« Parce que tu as essayé de me protéger, j’ai perdu mon autorité en tant que membre de la famille impériale, ma fierté d’Exploratrice, et même les qualifications pour être ton amie ! Parce que j’avais peur que ma sœur ne m’ait trahi, je suis devenue une lâche, qui a laissé son ami sauver sa sœur et qui s’est cachée dans le donjon ! »

« Et qu’est ce qui a de mal à ça ?! Tu devrais revoir tes priorités ! »

« Tu es celui qui devrait revoir les tiennes ! Regarde-moi ! Mon père et ma mère ont été tués, mais comme j’étais caché dans une petite maison dans le donjon, je n’ai même pas pu voir Shina mourir de mes propres yeux. Et tout ça pour entendre dire qu’elle a été tué par personne d’autre que toi ! »

« Quoi… ? »

« Il ne me reste plus rien ! Plus rien du tout ! Je n’ai plus rien à protéger, plus de raisons de vivre ! J’aurais préféré me faire tuer par Shina. J’aurais préféré te protéger et mourir ! Ainsi, j’aurais au moins pu protéger mon ami ! »

L’empereur et l’impératrice étaient morts ? Je voulais dire quelque chose mais j’avais perdu mes mots. Je m’étais souvenu de ce qu’avait dit Shina à propos des démons d’élites qui avaient attaqués le palais…

Est-ce que l’empereur et l’impératrice lui avaient laissé un testament ? Est-ce qu’ils étaient morts d’une mort honorable ? Je ne savais même pas si je devais être triste ou content qu’ils n’aient pas eu à se faire torturer sans connaître la mort comme dans mon rêve.

Laissant de côté les pensées inutiles, j’avais vu que Ludia s’était effondré sur le sol. Puis, d’une voix à peine audible, elle avait murmuré.

« Désolé Shin. Désolé… Désolé de t’avoir envoyé seul… Je suis celle qui t’a forcé à tuer Shina de tes mains, je suis celle… »

Voyant son changement soudain, j’avais été étonné. Elle n’était pas stable mentalement à ce moment-là. Après avoir pensé à ce que je devais dire, j’avais répondu d’une voix calme.

« …C’est ce que je voulais. »

« Je suis la pire. Je suis inutile. Je suis une idiote ignorante qui prend peur au moindre moment critique et qui ne peut que laisser les autres faire mon travail. Je n’ai pas les qualifications pour être de sang royal, pour être une Exploratrice, ou même pour vivre… »

« Ludia, ne dis pas ça ! »

« Je te hais. Je ne peux pas m’empêcher de te haïr. Je me hais. Je me hais de te haïr… »

« Ludia, tu dois te reposer. Je t’en supplie, ne pense à rien et repose-toi juste. Si tu me hais, je peux disparaître. Je comprends pourquoi tu me hais, donc je m’en irais afin que tu ne me vois plus. »

« Non ! »

Elle avait crié avec les yeux pleins de larmes.

« Tu m’as privé de ma sœur et maintenant tu veux me retirer ce qui me reste ? »

« Ludia… »

Parlait-elle de moi ? Étonné par ses mots, j’étais resté debout, ne sachant quoi répondre. Elle s’était relevé en chancelant et s’était approchée de moi. En attrapant mon bras, elle avait levé les yeux. Ses yeux bleus étaient emplis de larmes.

« Non, Shin. S’il te plait… Tu es le seul qu’il me reste. J’ai perdu mon père, ma mère et Shina. Je ne veux pas te perdre aussi… Désolé. Je ne te haïrais pas, donc s’il te plait, reste… »

Elle s’était affaiblie. C’était bien ce que je pensais. Elle avait repoussé ses limites mentales jusqu’au point de se retenir à moi, celui qui avait tué sa sœur. Depuis le jour où Shina avait été capturée par le Seigneur Démon, ou du moins qu’elle avait cru qu’elle avait été enlevé, Ludia avait été brisée. La blessure qu’elle avait bandée en se fixant le but de sauver Shina avait été mise à nue, la laissant brisée.

« Non, ne pars pas. Ne me laisse pas seule… »

« Elle fait une crise de panique. Pensant que le monde va s’effondrer, la laissant seule ou qu’elle est inutile… C’est commun parmi les Explorateurs qui ont perdus leur monde. Au moins, elle t’as toujours, toi… Recrue, tu devrais bien réfléchir avant d’agir. »

L’invocateur avait parlé avec amertume. Puis, il avait disparu en utilisant Retour. Les autres mercenaires avaient aussi disparus les uns après les autres. Je ne pouvais pas leur en vouloir. Une fois que les démons qui occupaient le Palais Impérial auraient fini de le saccager, ils viendraient pour nous. C’était le choix correct que de partir le plus vite possible.

Au final, seul moi et Ludia étaient resté sur place. Les alentours étaient étrangement calme, presque comme si quelque chose allait apparaître soudainement.

« Okay… Dans ce cas, je resterais à tes côtés. Même si tu me hais, je resterais avec toi. Je ne te haïrais pas. »

« Je te hais, mais… merci… hic. »

Elle s’était tenue à moi en pleurent silencieusement. Je lui avais tapoté le dos, avec un sentiment de malaise. Qu’est-ce qu’il allait nous arriver à tous les deux ? Serions-nous capable de rester amis ? Cette relation dangereuse serait-elle capable de résister ?

La tenant dans mes bras, c’était les seuls choses auxquelles je pouvais penser à ce moment.

« Le corps de Shina. Brûle-le. »

Une fois qu’elle avait arrêté de crier, c’était la première chose qu’elle avait dite. Elle se tenait toujours à mon bras. Je n’avais pas pu faire une blague, comme j’aurais fait habituellement.

« S’il te plaît, débarrasse-toi de toute trace de Shina. »

« … Je vais le faire. »

Alors que j’étais sur le point de brûler le corps jusqu’à la cendre, une voix avait retentie derrière moi. Maintenant que j’y pensais, il restait quelqu’un. Bellode. Je m’étais demandé où il était, mais il avait été effondré sur le sol tout ce temps après avoir été frappé par l’invocateur. Venait-il juste de se réveiller et de réaliser ce qu’il se passait ? Soudainement, je m’étais senti désolé pour lui.

« Je veux m’occuper de sa crémation… S’il vous plaît, Votre Majesté. »

« Bellode… Bien. Fais comme il te plaira. »

Ludia avait eu une expression de surprise mais avait rapidement hoché la tête avec une expression amère. Bellode avait penché la tête avec respect avant de lentement dégainer son épée. Une flamme l’avait ensuite enveloppée. Tout comme le Circuit Peruta se manifestait en tourbillons, Bellode pouvait transformer son mana en flammes qui brûlaient tout.

« Votre Majesté… Puissiez-vous reposer en paix. »

La flamme qui l’avait envoyé voler avait atterri sur le corps coupé en deux de Shina. Alors que ses restes brûlés, nous avions regardé sans prononcer un mot, pendant que Bellode pleurait.

Une fois le cadavre réduit en cendres, Bellode s’était tourné et nous avait salués d’une révérence… Non, il avait salué Ludia.

« Je suis heureux que vous soyez sauve, Votre Majesté. J’aurais dû m’enquérir de votre état en premier. Je m’excuse pour avoir dépassé les bornes. »

« Je vous pardonne, Bellode… Et je ne suis plus la Princesse Couronnée. Je rejette à présent mon statut de royauté. »

« Votre Majesté ! »

« Bellode, il n’y a pas le temps… Vous devriez abandonner le continent de Luka. »

Elle était concise.

« Il ne reste plus d’espoir. Si vous ne voulez pas mourir comme Shina, fuyez immédiatement dans le donjon. Vous êtes dans une guilde. »

« Mais, Votre Majesté… ! »

« Bellode, allez-y. La prochaine fois que vous me verrez, ne m’appelez pas Votre Majesté. Ce continent… est fini. »

[Le membre du groupe Palludia Gren Ehuir a changé en Explorateur indépendant. Avec son consentement, vous pouvez utiliser Retour sur Terre avec elle.]

Avec des yeux tremblants, Bellode avait regardé Ludia, puis s’était tourné pour regarder les cendres de Shina, qui avaient commencées à s’éparpiller dans le vent. Il avait mordu ses lèvres, nous avait fait face à nouveau et s’était penché profondément vers Ludia. Puis il avait disparu. Il était parti dans le donjon. Le voyant disparaître, Ludia s’était effondré dans mes bras comme une poupée de chiffon.

« Je suis fatiguée… Je veux me reposer. »

Je pouvais sentir tout le poids de son corps s’affaler sur moi, me faisant réaliser à quel point elle était affaiblie.

Je ne pouvais pas la laisser dans la Zone Résidentielle dans cet état.

« Ludia, est-ce que tu veux… venir sur Terre ? »

A ma question, elle avait ouvert ses yeux en grands tout en étant choquée. Puis elle avait hoché la tête. Sa complexion était meilleure qu’auparavant. J’avais eu peur qu’elle n’aime pas cette proposition, mais je m’étais soudain senti soulagé. Même si elle retournait dans sa maison dans la Zone Résidentielle, ça n’aurait pas été bien pour elle.

Cependant, le continent de Luka n’avait pas pu nous laisser partir aussi facilement.

[Sauveur, Héros. Pour quelle raison es-tu venu dans ce monde en ruine ?]

J’avais su instinctivement. Cette voix pédante n’était autre que celle du Seigneur Démon. Juste en l’entendant, Ludia s’était mise à trembler et s’était accrochée à moi. Alors que je me retournais, je m’étais mis à trembler face à cette présence que je pouvais ressentir dans tout mon corps.

Dans le ciel, il y avait une chauve-souris.

[Pardonnes-moi de ne pas pouvoir accueillir un invité de marque avec mon véritable corps. Mais celui-ci est entré en stase pour obtenir le pouvoir de ce monde.]

« Tu parles du pouvoir que tu as obtenu en tuant le Héros de ce monde ? »

[C’est exact, Héros. As-tu aimé le jeu ? Ma concubine devrait t’avoir distrait.]

« C’était détestable. Tu n’es pas très bon pour accueillir tes invités, Seigneur Démon. »

[Huhu… Tu dis des choses plutôt intéressantes, Héros d’un autre monde.]

La chauve-souris avait continué.

[Dernière Princesse survivante, viens à moi. Tu étais celle que je voulais depuis le début. Si tu deviens mienne, tout ce dont tu as toujours rêvé sera à toi.]

« Au nom de Mitarus, va te faire foutre ! »

Ludia avait craché ses mots avec haine. En voyant le familier du Seigneur Démon, ses yeux s’étaient enflammés de peur et de rage. J’avais décidé qu’il serait pour le mieux d’empêcher Ludia de voir le Seigneur Démon, ne serait-ce qu’une seconde de plus.

[Oh, quel dommage. Mais même le Héros qui te tient avec assurance finira par mourir bientôt. Au final, les Héros ne sont rien autres que des boucs-émissaires. Avec quelques bénédictions ridicules, ils sont forcés de nous combattre…]

« Retour ! »

Avant même de réaliser ce qui s’était passé, Ludia et moi nous trouvions dans ma maison sur terre. Comme Ludia me regardait avec un regard hagard, j’avais souri doucement en lui disant.

« Le Seigneur Démon, ce gros fils de pute, tu penses qu’on lui a foutu les boules en ne le laissant pas finir sa phrase ? »

« …Oui. »

Toujours avec un regard hagard, elle avait hoché la tête. Soudainement, elle s’était mise à rire. La regardant, j’avais aussi éclaté de rire.

Seigneur Démon 0, Kang Shin 1. J’avais obtenu ma première victoire face à lui.

 

Notes de l’auteur :

Shin : Seigneur Démon, je ne veux aucune information de ta part ! Reste sur le continent de Luka !

Ludia : Vivre ensemble… J’accepte sans même y penser, mais on va vivre ensemble… !

Shuna, qui vient juste de se réveiller au deuxième étage de la maison de Ludia : Eh… ? Pourquoi j’ai l’impression que quelqu’un m’a oublié… ? Ludia, dépêche-toi et reviens T.T

 

Si Ludia semble mentalement secouée pendant tout cet arc, c’est que j’ai réussi à décrire ce que je voulais. Elle a une légère maladie mentale. J’ai essayé de lentement l’amener ; ce chapitre était encore plus dur que le précédent. Briser des choses, c’est facile, mais mettre en avant des émotions, c’est vraiment dur… T.T J’espère que les lecteurs l’ont apprécié.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 121
ICDS - Chapitre 123

21 Commentaires

  1. natsu52

    merci pour le chapitre et hum… sa semble différente de la vision ou ils dis au seigneur demon si sa lui plait pas il n’a qu’a venir sur la terre.… papa tolkia a oublier de relire les chapitres sur la vision ?

    Répondre
    1. essitamessitam

      la vision était déjà complètement en vrac, ça devait être un avenir possible(ou un rêve super réaliste et proche de la réalité)

      Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. nikos74190

    merci pour le chapitre !
    ps : bon rétablissement et fait gaffe, à la fin tu va avoir mini 5000 mots/chapitre ^^

    Répondre
  4. FreddyTDVH

    Énorme.
    Merci au traducteur !

    Répondre
  5. Lectifer

    Merci pour ce chapitre
    Bon rétablissement

    Répondre
  6. Ptitkudo

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Psycho

    Merci pour le chapitre vivement la suite

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre, et aussi pour le bonus gratuit ^^ !!

    Répondre
  10. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Merci pour le bonus gratuit !
    PPS:J’adore ce chapitre !
    PPPS:Je n’ai qu’une chose à répondre à la note de l’auteur ; l’art est explosion/destruction !

    Répondre
  12. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Sticoum

    C’est qui Shuna (dans le dernier paragraphe) ?

    Répondre
    1. nikos74190

      une amie de paludia qui explorait avec elle le donjon
      PS : RIP shauna

      Répondre
  14. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  15. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    Shin qui fou un vent magistral au Seigneur démon xD

    --------
    A la maison de shin :

    Shin : Ou devrais-je te faire dormir, maintenant… ?

    Ludia : Dormir avec toi dans ton lit me gène pas tu sais …

    -------
    J’ai trouvais un : « Quo ?». C’est fait exprès ? :p

    Répondre
  16. Gilgamesh

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  17. Romaing

    Haaan le dramaaa est total !!!
    Merciiiii !

    Répondre
  18. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  19. Gunts92Gunts92

    Aucun moyen je puisse rire à mon pareil c’est juste déprimant ce qui se passe mais merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com