ICDS - Chapitre 15

ICDS - Chapitre 14
ICDS - Chapitre 16

Et le voici, le très attendu premier chapitre du troisième Arc. Je m’excuse de vous avoir fait attendre, j’ai eu des petits problèmes de santé qui m’ont empêché de le publier à l’heure convenue.

J’espère que vous aurez su attendre grâce au chapitre bonus précédent, car le chapitre d’aujourd’hui va vous apprendre plein de choses.

Vous trouverez aussi un bon exemple de l’humour décalé de l’auteur, en espérant que vous aimerez =)

 

Bonne lecture, et je vous dis à mercredi. Le chapitre devrait être prêt sans décalage cette fois-ci.

 

 

 

 

Chapitre 15 : Les Explorateurs de Donjon peuvent aussi être Manieurs de Talents ? (1)

 

Qu’est-ce que j’ai fait juste après ça ? Bien évidemment, je me suis précipité au 11ème étage. Ma situation était différente de la fois précédente. Trois ans auparavant, J’étais obligé de rester au 5ème étage car je ne pouvais pas affronter les spectres du 6ème. Mais maintenant, je pouvais la jouer un peu plus fin.

Un Explorateur de donjon devient incapable d’affronter un Maître d’Etage une fois qu’il a vaincu le Maître d’Etage supérieur. Autrement dit, tant que je n’avais vaincu le Boss du 15ème étage, je pouvais revenir taper sur la Banshee.

Entre le niveau 11 et le niveau 15, il y avait au moins 500 mana de différence. Je n’avais donc aucun intérêt à essayer de vaincre la Banshee seul en stagnant au niveau 11. En me voyant faire, Loretta avait dit d’une voix tremblante,

« C’est… tellement injuste comme méthode. »

« Injuste ? »

« Ce que je voulais, c’était que vous, cher client, vous affrontiez le boss seul au niveau 10… »

« Mais vous n’avez pas dit ça hier. »

« … »

« Ah ! Je comprends. Je vous accorde le fait que monter jusqu’au niveau 15 pour vaincre la Banshee est légèrement injuste. »

« Donc… ! »

« Mais le monde de la compétition est un environnement cruel. »

Loretta avait maintenant un regard boudeur. Comme ce tableau était tellement mignon, je n’avais pas pu m’empêcher de rigoler.

« Hahaha ! Mais même ainsi, j’ai l’impression que vaincre la Banshee seul sera difficile, même au niveau 15. »

« Bien sûr que ça l’est. Je n’ai vu que deux personnes y arriver jusque-là. »

« Hmm, il y a donc des gens qui l’ont déjà fait. »

« Bien sûr. Si vous pensez être le premier à faire tout ce que vous avez fait, vous vous trompez lourdement. Cela dit, vous êtes le premier durant les 200 dernières années… »

« Vous avez dit quoi à la fin ? »

« Rien du tout. Eh bien, cher client, on dirait que vous avez découvert une faille dans ma quête. Dans ce cas, faites de votre mieux. »

« Je ressens une intention maléfique dans ce que vous venez de dire… »

« Tant que j’y pense. L’objet dont vous avez besoin pour le 11ème étage est ceci ! Un Piège à Rat ! Cet objet grandiose est pour vous pour la modique somme de 100 pièces d’or ! »

« Je n’ai rien demandé ! »

Je l’avais plus ou moins deviné lorsque Loretta avait parlé de Piège à Rat, les habitants du 11ème étage étaient les tristement célèbres hommes-rats.  Imaginez un rat d’un mètre de haut, marchant sur ses pattes arrière avec une longue queue pointue qui bat l’air tel un fouet. Il faut aussi savoir qu’il était très difficile de les attaquer du fait de leur grande vitesse.

De plus, ils ne voyageaient pas seuls. Lorsqu’il y en avait un, on pouvait être sûr d’en trouver cinq autres aux alentours. Leurs capacités de reproduction étaient égales à celles des cafards. Cela dit, j’avais déjà expérimenté la chasse au cafard volant, donc ce n’était pas très difficile de suivre les mouvements des rongeurs.

« Uarg, j’ai la chair de poule à chaque fois que j’en vois un. »

« Kiaaak ! Humain tuer rat ! »

« Exactement, c’est le jour de la dératisation ! »

Le fait de combattre des hommes-rats en groupe m’aidait grandement dans le développement de mes compétences martiales. Du fait que j’étais toujours alerte, anticipant l’endroit d’où ils arriveraient, j’avais réussi à développer ma perception. Comme je n’avais pas de limite en temps cette fois-ci, je décidais de passer une semaine à exercer mes sens.

Tous les hommes-rats du 12ème et 13ème étage seraient plus forts, bien entendu, mais leurs mouvements seraient sûrement les mêmes. Ainsi, je décidais de me préparer pour les étages suivants en restant au 11ème. Cela me pris une autre semaine.

« Héhé, ce n’est plus aussi facile, n’est-ce pas ? »

Après m’avoir vu pour la première fois en deux semaines, Loretta m’avais dit ça avec un air satisfait. Il semblerait qu’elle pensait que j’allais abandonner la quête, je lui répondais donc avec un sourire narquois,

« Pourquoi, vous voulez rajouter un autre objectif au pari ? »

« ..Non, je ne veux pas. » Avait dit Loretta avec un air boudeur. Je ne pouvais pas m’empêcher de rire.

« Ce n’est pas bien de se moquer de ses aînés ! »

« Vous ne devez pas être beaucoup plus vieille que moi. »

« Vous seriez surpris. Je suis bien plus âgée que vous ne pouvez l’imaginer ! »

« Vraiment ? Je peux quand même vous appeler noona ? » 1)Noona : le retour. C’est une expression convenant à un homme parlant à une femme légèrement plus âgé que lui.

« Hmph, il  n’y a qu’un client pervers qui appellerait une propriétaire de magasin inconnue noona. »

« J’espère pouvoir continuer à faire affaire avec vous dans le futur, Loretta noona. »

« Kuu… »

En vérité, je ne savais pas comment interagir avec les femmes. Si on oublie ma sœur angélique, Yua, il n’y avait aucune fille avec qui je parlais régulièrement. (NdT : bah ouais, sa mère elle compte pour du beurre).

J’avais eu quelques amies féminines quand j’étais en classe élémentaire, mais les choses avaient changées lorsque mes muscles se développèrent. Au final, Loretta était la seule femme en dehors de ma famille avec qui je parlais régulièrement depuis un bon moment. Je ne pouvais pas m’empêcher de me sentir ridicule en y pensant. Comment les choses avaient évoluées ainsi… ?

« Aaah, je sais que je suis belle, mais je serais gênée si vous vous rapprochiez de moi. »

« Je ne suis pas vraiment intéressé en tant qu’homme. »

Au moment où je lui répondais honnêtement, elle m’avait mis une gifle.

« Quel goujat ! Excusez-vous ! Excusez-vous et achetez ce Piège à Rat ! »

« Que vient faire le Piège à Rat dans tout ça ? »

« Allez, dépêchez-vous ! »

« Aaaah (soupir) D’accord, je vous en prend cinq pour le moment. »

« Cela fera 500 pièces d’or cher client. Comme vous ne vous êtes pas excusé, vous devriez en prendre cinq de plus. »

« Désolé, cinq c’est suffisant. »

Comme d’habitude, ma conversation avec Loretta s’était terminée avec de l’or. Voyant son professionnalisme intarissable, je jurais de ne plus jamais juger une femme sur son apparence.

Avec cinq Pièges à Rats dans les mains, je me dirigeais avec le 12ème étage. Tout en faisant ça, j’avais l’impression d’oublier quelque chose d’important…bah, ça devait pas l’être tant que ça si j’avais oublié.

Un mois plus tard, au 14ème étage, je courrais pour éviter une grêle d’éclairs.

« Merde quoi ! Quel genre de rat lance des éclairs ! »

« Pika…pika pika ! » (NdT : je n’invente rien xD)

« Vos gueules, sales plagias ! »

‘Pika mon cul !’ Je me plaignais mentalement tout en m’éloignant des cinq rats électriques pour le prix d’un.

Je m’étais demandé pourquoi la Boutique du 13ème vendait des Robes de Résistance Electrique. Comme elles coûtaient 10.000 d’or, j’avais laissé tomber, mais je commençais à regretter.

« Pika ! »

« Ah, ta gueule ! Tempête ! »

Mon Glaive d’Orc Lord tremblait tout en lançant des bourrasques en ligne droite. Tempête me permettait de déchirer les éclairs en même temps que les corps de ceux qui les lançaient.

« Pikaaaa ! »

« Mais tu vas crever ! »

Je frémissais tout en m’arrêtant. Reprenant mon souffle, je vérifiais mon mana et voyais qu’il m’en restait la moitié. Ajustant mon souffle calmement, j’initiais le Circuit Peruta. Bien évidemment, cela ne m’empêchait pas de continuer à écouter mes alentours.

Les Hommes-rats étaient fondamentalement différents des Orcs et des Spectres. Ils savaient pertinemment comment emmerder les explorateurs. Ils apparaissaient à l’improviste d’endroits incongrus, jusqu’à me rendre fou.

Si je voulais me reposer, je devais placer quelques Pièges à Rat dans les environs. Je n’utilisais le Circuit Peruta que parce qu’il me restait encore un peu de force.

KaTalk ! (NdT : vous vous souvenez ? Le système de messagerie Coréen)

A ce moment, mon téléphone s’était mis à vibrer. Quoi ? Vous pensiez que les téléphones ne fonctionnaient pas dans les donjons ? Détrompez-vous, ils fonctionnaient parfaitement bien. Comment pouvais-je communiquer avec l’extérieur sinon ? Je devais me précipiter vers Yua si elle avait besoin de moi !

Je regardais le message.

[Je me suis Eveillé.]

« …Quoi ? »

Je ne pouvais pas m’empêcher de m’exprimer à haute voix. De quoi ? Eveillé ?

« … »

Je pensais un moment pour comprendre le sens de sa phrase. Comme j’étais en plein milieu d’un donjon, je ne pouvais pas me concentrer entièrement.

‘Je vois…’ Je savais ce que cela impliquait d’être ‘Eveillé’.

KaTalk ! (NdT : Vous inquiétez pas, il s’amuse pas à dire KaTalk à chaque SMS)

[Tu vas surement trouver ça difficile à croire, donc viens voir par toi-même.]

« Père est Eveillé ?! »

Ça voulait dire que mon père était devenu un Manieur de Talents !

Je quittais précipitamment le donjon. Tant que je n’étais pas en plein milieu d’une bataille, je pouvais sortir du donjon à n’importe quel moment grâce à mon téléphone. Au moment où je sortais, je pouvais voir mon père m’attendre dans le canapé.

« Père, tu es devenu un Manieur de Talents ? »

« Oui. Je ne pensais pas que c’était possible. Tu es jaloux ? »

« C’est quoi ton talent ? »

« Hmm, je vais te montrer. Là ! »

Les yeux de mon père étaient devenus très sérieux. Il avait rétractait son poing en arrière, puis avait fait un mouvement rapide vers l’avant. Soudain, je sentais son poing se diriger vers moi. Il n’avait clairement pas bougé de sa position mais je décidais de faire confiance à mon instinct et d’esquiver. Etonnamment, quelque chose était passé au-dessus de ma tête et avait frappé le mur, laissant une fissure.

« Une onde de choc. »

« Yep. »

« C’est trop génial. »

« En effet. »

Mon père acquiesçait. Il était déjà fort, mais rien que de penser qu’il avait obtenu une capacité de créer des ondes de choc ! J’en étais mort de jalousie. Depuis peu, je me disais que j’étais devenu plus fort, mais juste comme ça, nos situation s’étaient inversées.

« Comment t’es tu Eveillé Père ? »

« Tu vois, j’ai fait un rêve. »

« Un rêve ? Quel rêve ? »

« Donjons. »

« …Donjons ? »

« Un nombre sans fin de donjons apparaissant sur Terre. Ils n’étaient pas comme le Premier Donjon auquel nous somme habitué. Depuis ces donjons, une quantité incalculable de monstres en sortaient et nous, humains, faisions de notre mieux pour les vaincre. Certains avaient des épées entourées d’une aura, d’autres lançaient des flammes depuis leurs mains et d’autres utilisaient des pouvoirs mentaux. Différents talents étaient utilisés pour stopper le massacre que causaient les monstres. »

« J’étais parmi eux. J’avais une lance dans la main et je tuais des monstres, un à un. Puis, j’utilisais des ondes de choc pour tuer un chevalier dans une drôle d’armure. Lorsque je me suis réveillé, je pouvais utiliser les ondes de choc, comme dans mon rêve. »

Aucun Manieur de Talents n’avait révélé comment il avait obtenu ses pouvoirs. De ce fait, je n’avais aucun moyen de savoir si la méthode de mon père était normale ou non. Supposant que c’était la méthode générale, étaient-ce des rêves prémonitoires ou bien un déclencheur  pour obtenir des pouvoirs ? Peut-être un peu des deux.

En tout cas, j’étais vert de jalousie.

« Héhé, fils, devine quoi ? En même temps j’ai gagné un peu de mana. Jaloux ? »

« Hein ? Dans ce cas, à propos d’Orc Lord ? »

« …huuhuum (tousse) »

« Okay, j’ai rien dit. »

Il semblait que chasser Orc Lord en boucle était dur, même pour mon père. Pour maintenir son honneur, je préférais donc lâcher l’affaire.

Juste comme ça, mon père était devenu Manieur de Talents. Il avait arrêté de farmer Orc Lord et avait décidé d’avancer dans les étages.

Deux mois avec les Deux Lunes, deux semaines après que mon père se soit éveillé, j’atteignais le 15ème étage.

[Vous êtes passé niveau 15. Vous avez obtenu les prérequis pour affronter le Maître d’Etage.]

[Vous avez obtenu 5 stats bonus.]

[Nom : Kang Shin Race : Humain Sexe : Mâle Classe : Aucune
Titre : Tueur d’Orc Lord Rang : Bronze 4 Niveau : 15
HP : 4540/4540 MP : 1840/1840
Force : 45(+8) Dextérité : 42(+1) Constitution : 51(+6) Intelligence : 20(+1)
Magie : 28(+1) Charme : 17(+1) Chance : 10(+1)
Arts Martiaux Rang Bas (Maître) Technique à la Lance Rang Bas (Maître) Technique à la Lance Rang Moyen (Maître) Technique à la Lance Haut Rang (niveau 3)
Circuit Peruta (niveau 2) Manifestation Divine ]

 

Mon moi actuel pouvait facilement affronter trois moi de niveau 10. Je me sentais confiant dans le fait d’affronter la Banshee. Bien sûr, je n’avais pas le loisir de jouer avec le Skaven Sombre 2) Skaven : dénomination classique des hommes rats tirée de Fritz Leiber. Pour que le nom du Boss en jette un peu plus, j’ai donc décidé de l’appeler Skaven Sombre au lieu de Dark Ratman en version anglaise aussi je me détournais de la porte du boss. Au 14ème étage, Loretta était déjà en train de m’épier.

« Cher client, vous êtes vraiment allé jusqu’au 15ème étage. Ce n’est pas très mature comme comportement. »

« Qu’est ce que vous voulez dire ? C’est exactement ce qu’un adulte ferait. »

« Méchant… ! »

« Prenez soin de moi. Après tout, nous avons une relation de mutuelle dépendance. »

Je la provoquais avec un petit clin d’œil et, comme attendu, Loretta avait commencé à s’énerver.

« Je ne vous ferais pas de remise ! »

« Oui oui, vous êtes mignonne. »

« Kuaaaaa ! C’est la première fois qu’un humain me dit que je suis mignonne. Quelle humiliation ! »

« Dans ce cas, à plus tard. »

« Allez mourir ! »

Je me précipitais vers le 10ème étage. Bien évidemment, je n’avais aucun problème à redescendre. C’était là que tout allait commencer.

‘Le farm de Banshee commence maintenant ! Je vous jure d’en exterminer une par jour !’

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 14
ICDS - Chapitre 16

References   [ + ]

1. Noona : le retour. C’est une expression convenant à un homme parlant à une femme légèrement plus âgé que lui.
2. Skaven : dénomination classique des hommes rats tirée de Fritz Leiber. Pour que le nom du Boss en jette un peu plus, j’ai donc décidé de l’appeler Skaven Sombre au lieu de Dark Ratman en version anglaise

14 Commentaires

  1. Asashinkun

    Merci pour le chapitre ! 😀

    Répondre
  2. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. MisterDragneel

    Merci pour le chapitre j ai hâte de voir la suite

    Répondre
  4. Kingdo

    thx pour le chap ^^

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Laghtt

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci lol il va ce faire un équipement complet de banshe et peut être quelque autre trucs en rab lol

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour les chapitres !
    PS:J’approuve Skaven !

    Répondre
  9. NaosNaos

    merci pour le chap ^^

    Répondre
  10. Xander

    merci pour le chap!!!
    Heu c’est moi ou l’auteur avait précédemment dit qu’une fois monté d’un étage il était impossible de redescendre ??? Parce qu’il me semble que vers les chap 7-10 (vers le farm d’orc lord) il l’avait précisé…

    Répondre
  11. Dodo

    Non, en fait, ils ne peuvent plus descente après avoir passé un « palier » et un palier est constitué de 5 étages (voir la fin du chapitre8).
    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  12. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  14. StormSawadaStormSawada

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com