ICDS - Chapitre 155

ICDS - Chapitre 154
ICDS - Chapitre 156

Et voilà le chapitre bonus qui devait venir la semaine dernière ! Enjoy !

Pour ce qui est des Rebirth, je n’aurais pas le temps aujourd’hui, mais je recommence à trad d’ici demain pour rapidement arriver au 20.

 

Chapitre 155 - La Lance Écarlate Chaotique (5) (bonus)

[Vous êtes entré dans le Donjon Évènementiel, ‘Le Monde des Insectes.’]

« Hiiiiiiik ! »

Dès l’instant où le message avait retenti, Hwaya avait crié avant de sauter dans mes bras. Sentant la chaleur de son corps avec sa douce fragrance, j’avais regardé cette dernière avec un regard vide. Au même moment, les autres, qui étaient aussi stupéfaits devant ce spectacle, avaient dit joyeusement.

« On ne va pas pouvoir compter sur Hwaya pour ce donjon, faisons de notre mieux ! »

« Belle-fille, les araignées ne sont pas des insectes. Tu n’en verras pas dans ce donjon. »

« J’ai autant peur des insectes que des araignées… »

Oui, je savais qu’elle dirait ça… Je n’avais pas pu m’empêcher de soupirer.

« Hwaya, je comprends ce que tu ressens, mais c’est un donjon de Rang SS. Sans toi, nous serons en danger. »

« O-Oui, désolé… Je vais faire de mon mieux. »

« On a même pas encore rencontré de monstres. »

« Vous allez vous coller comme ça encore combien de temps ! »

Voyant que Hwaya ne m’avait toujours pas lâché après avoir dit qu’elle ferait de son mieux, Ludia avait levé les sourcils. Avec un sourire amer, je m’étais lentement séparé d’elle avant de me retourner.

« Dans ce cas, je vais aller explorer le donjon sur Lotte… Lotte ? »

[Ce donjon Évènementiel empêche les monstres avec une forte concentration de mana d’entrer. Le monstre apprivoisé ‘Lotte’ ne peut pas entrer dans ce donjon.]

« Il faut toujours qu’il y ait quelque chose… Pfff. »

Comme Plene n’était pas assez forte pour un donjon de ce calibre, je l’avais renvoyé au Repos des Anges. Lotte, de son côté, aurait pu catalyser ma force, la multipliant par deux si elle avait pu être là. Hélas, elle ne pouvait pas entrer dans le donjon. Elle n’était probablement pas en danger à l’extérieur, mais sans elle, nous l’étions peut-être.

Non, ça c’était le vieux moi. Mes stats augmentaient de jour en jour et j’avais aussi appris le Typhon Dément. Même avant ça, mes compagnons et moi-même avions vaincu le Dragon de Flamme de Rang SS+. Il n’y avait aucune raison pour qu’on s’inquiète de ce donjon avec notre force actuelle. Ce n’était jamais bon de ses sous-estimer.

« C.E, qu’est-ce qui ne va pas avec elle ? De quoi a-t-elle peur soudain… des insectes ? »

« Ah, tu vas vite comprendre. »

Dès que j’avais répondu à Pepper, le sol s’était fissuré, presque comme si une base secrète s’était niché sous nos pieds. Puis, une tête noire était sortie de la fissure. Elle ressemblait à la tête d’une fourmi, mais mille fois plus grosse.

Hwaya avait alors à nouveau sauté dans mes bras.

« Je, je risque de ne pas pouvoir le faire. Je ne peux pas juste rester comme ça ? »

« Non ! »

Alors que j’avais crié sur Hwaya, mon père avait chargé en avant avec sa lance. Celle-ci vibrait fortement alors que des ondes de choc se rassemblées tout autour. La fourmi avait rapidement découvert mon père et avait pointé sa tête géante, ses yeux flippants et ses antennes vers lui. Puis…

« Men ! » (NdT : le cri de Kendo, pas Hommes en anglais)

« Je sais ce que tu ressens Papa, mais tu es un lancier ! »

Mon père avait frappé verticalement sur la tête de son adversaire. Étonnamment, la fourmi avait facilement reçu le cou avec sa carapace épaisse. Alors même que son crâne frottait contre la lance vibrante de mon père, pas une éraflure n’était apparue. Elle avait vraiment un tégument épais.

« Haa ! »

Cependant, mon père n’avait pas renoncé alors qu’il lançait onde de choc sur onde de choc. Il était probablement le meilleur monde pour ce qui était de passer à travers la défense adverse afin d’infliger des blessures internes. La fourmi avait tortillé un moment avant que sa tête n’explose et ne propulse ses fluides corporels un peu partout.

« Kyaaaaaaaaaaaaak ! »

Comme une Hwaya terrifiée avait bloqué les fluides de l’insecte avec des flammes, nous n’avions pas été recouverts. D’un autre côté, mon père avait l’air d’avoir plongé dans une piscine de mélasse. Il n’avait pas eu l’air de s’en soucier le moins du monde en nous faisant un signe du pouce.

« Tu as vu ça, fiston ?! »

« Oui, Papa. C’était une bataille parfaite. »

J’avais complimenté mon père sans faire attention lorsque soudain, Ye-Eun nous avait fait nous taire avec un doigt sur sa bouche.

« Quelque chose se rapproche en grand nombre, Shin. »

« En grand nombre ? »

J’avais rapidement concentré mon attention sur le sol pour y détecter une quelconque présence de mana. Il y avait réellement des ennemis qui se rassemblaient en masse. Le problème était qu’ils ne venaient pas que du sol.

Lorsque j’avais levé les yeux, le spectacle qui s’offrait devant était celui que j’avais imaginé. Un énorme essaim noir qui se dirigeait vers nous. C’était…

« Un essaim de sauterelles. »

« Huk… Kyaaaaaaaaaaaaa ! »

Au final, Hwaya n’avait pas pu surpasser sa peur des insectes et avait explosée. Des flammes rougeoyantes avaient été émises comme des ondes en se dirigeant vers l’essaim géant.

« Ne venez pas, ne venez pas, ne veneeeez paaaaaas ! »

« Les filles qui ont peur des insectes sont effrayantes… »

J’avais hoché la tête par inadvertance aux propos de Walker. Un brasier incroyablement vaste – un des plus gros que j’avais jamais vu- avait commencé à carboniser les sauterelles dont le nombre frôlé des proportions bibliques. Chacune des sauterelles qui mourraient s’écrasait sur le sol avec un bruit étouffé. Au même moment, une odeur épicée s’était propagée dans l’air, et j’avais du stopper mon père qui commençait à saliver.

« Il y en a d’autres qui arrivent ! » Avait crié Ye-Eun.

Putain, j’avais brièvement oublié les autres insectes à cause de l’attaque dévastatrice de notre pyromancienne ! Je pouvais sentir d’innombrables présences dans le sol. Dès que je l’avais réalisé, j’avais planté ma lance dans le sol en criant.

« Vague de Foudre ! »

[Kiaaaaaaaa !]

[Kashakashakasha…]

Ces foutus insectes avaient commencés à chanter face à mon attaque. ‘Non, s’il vous plaît… Vous me filez le cafard !’ (Ndt : ♫ Yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! *met ses lunettes de soleil*)

Tout comme la fourmi que nous avions vu précédemment, elles étaient apparues depuis des fissures dans le sol. La plupart d’entre elles étaient des fourmis, mais il y avait aussi des scarabées, des vers et des larves. Je n’avais jamais pensé que les insectes étaient répugnants, mais après les avoir vu en version fois mille, je pouvais assurer qu’ils faisaient partie des choses les plus répugnantes et effrayantes que j’ai jamais vu.

Après que Hwaya les ait vu, elle avait commencé à trembler.

« Je, J’ai peur, Shin ! J’ai peur ! »

« Tu t’en sors très bien, Hwaya. Concentre-toi sur la carbonisation des sauterelles. Je m’occupe du reste. »

« O-Ouais, c-compris. »

Elle avait clos ses yeux fermement. Pendant ce temps, les autres s’occupaient de tuer les insectes sur leur chemin.

« Haha ! Je ne pensais pas qu’il y avait des monstres qui pouvaient survivre à un tir de mon Desert Eagle ! Trop bien ! » (Ndt : Desert Eagle, un bon gros flingue des familles.)

« Ô Terre, punie les créatures qui ont volé tes bénédictions et défié ta providence ! »

« Elles sont coriaces ! Mais elles ne me regardent même pas, même quand je les frappe ! »

Aux mots de Ye-Eun, j’avais regardé autour de moi. Peu importait à quel point mes compagnons les attaqués, les insectes les ignoraient et se précipités vers un point focal. Il semblait que ce point focal était… mon père.

« Hahahaha, venez à moi ! Moi, Kang Yungoong, je vous tuerais tous ! »

Pendant qu’il débitait des punchline dignes des films des années 90, il affrontait les insectes avec ses ondes de choc qui semblaient très efficaces contre eux, puisqu’elles détruisaient leurs organes internes.

Quel était la différence entre mon père et les autres membres du groupe ?  C’était évident. Il était couvert de fluide corporel de fourmi. De plus, il était constamment recouvert d’une nouvelle couche à chaque mort.

« Papa, tu dois te laver ! Les fluides corporels des fourmis attirent les autres insectes ! »

« Ne doit-on pas tous les tuer de toute façon ?! Pourquoi tu ne t’en couvrirais pas, toi aussi ? »

« Merci, c’est exactement ce que j’attendais comme réponse de ta part ! »

Si mon père était volontaire pour prendre l’aggro, c’était mon devoir en tant que bon fils d’en faire bon usage.

« Mon père a dit qu’il allait les attirer par lui-même ! Ludia et Pepper, réduisez le nombre d’insectes qui sont au-loin ! Tous les combattants de mêlée, restez près de mon père et attaquez les insectes ! Ah, Shuna, tu restes et tu protèges Hwaya, Ludia et Pepper ! »

« Compris ! »

« Bonne idée ! »

Après avoir expliqué notre stratégie, j’avais détaché Hwaya de moi pour la donner à Shuna. Puis, je m’étais jeté en avant avec ma lance. Peika était déjà infusée dedans et des éclairs en jaillissaient. Alors que je faisais surgir la puissance du Circuit Peruta, un tourbillon avait commencé à se former avant que je ne crie.

« Ruyue ! »

[Yay, ça fait longtemps que je n’avais pas été matérialisée !]

« Je vais utiliser un sort. Tu seras capable de courir ? »

[Ouaiiis !]

J’avais immédiatement sauté sur sa croupe. Alors qu’elle s’était mise à courir, j’avais pensé ‘Il y a juste trop d’insectes. Sans parler des essaims de sauterelles couvrant le ciel, il y a des centaines d’insectes venant dans notre direction.’

Des centaines de monstres de Rang SS ! Quelle merd… veilleuse bataille !

J’avais immédiatement activé Charge Déferlante. Avec l’augmentation de vitesse, j’avais immédiatement envoyé valser un scarabée qui était devant moi.

« Oraaaaaaaaaaa ! »

Chaque fois que j’en envoyais un voler, Ruyue accélérait et la charge devenait plus violente. Avec les effets de l’armure et du tatouage, notre charge était déjà amplifiée par 110%. A chaque fois que nous envoyions valdinguer un insecte, les corps de ceux-ci explosaient juste au contact de ma lance. J’avais librement changé la trajectoire de la charge pour tuer plus d’insectes.  ‘Si vous voulez vaincre Revival, si vous voulez vaincre Kang Shin avec si peu, vous faites lourdement erreur !’

« Haaaaaaaap ! »

J’avais laissé échapper un cri énergique, réalisant que la puissance de Charge Déferlante avait déjà atteint son apogée. Autrement dit, j’avais déjà envoyé bouler 30 insectes.

Ma puissance d’origine était amplifiée par la Charge Déferlante, qui était ensuite amplifiée par les 110% du tatouage et de l’armure, puis ensuite amplifiée par 200%. Bien que j’eus été plus puissant sur le dos de Lotte, il n’y avait pas de raisons de refaire le monde avec des si. J’étais heureux que Ruyue soit là. (NdT : Comme on dit, Si ma tante en avait, je l’appellerais mon oncle.)

« Qu’est-ce que tu fous ?! Tu te prends pour un tank ?! »

« Wow, il est trop fort ! »

« Ô Terre, Protège-le contre ses ennemis ! »

Combien d’insectes avais-je tué ? Après m’être défoulé en première ligne pendant un moment, j’avais soudainement senti la terre trembler. Je ne pouvais imaginer que la seconde vague d’assaut des insectes allait commencer.

Je m’étais alors débarrassé de ceux déjà présents tout en préparant mon coup final de Charge Déferlante. L’énergie de vent s’était rassemblée autour de ma lance, renforçant mon Typhon Dément.

« Ramenez-vous, je vais vous faire mordre la poussière ! »

Je tenais ma lance fermement tout en ajustant ma position. J’étais préparé à tous les tuer d’un seul coup.

Puis, il était sorti du sol. Une tête avec une énorme corne, une patte ressemblant à une épines rouge, un segment, une patte, un segment, une patte, un segment, une patte… Je n’avais pas pu m’empêcher de crier.

« Un centipède ! Hey, tu n’es pas un insecte ! Imposteur ! » (NdT : Le centipède existe en français, c’est juste qu’on le connait mieux sous le nom de Mille-pattes)

‘Putain, si vous voulez la jouer comme ça, autant appeler le donjon le Monde des Grouillants ! Pas le Monde des Insectes !’ Maintenant que j’y pensais, il y avait déjà des non-insectes dans ceux que j’avais tués.

« Il est pas en train de se concentrer sur un truc sans aucun rapport ? »

« C-C’est ce qui est mignon chez lui ! »

« J’avais compris, Sorcière de Flamme, mais tu as ouvert les yeux juste pour dire ça ? »

« Crevez, stupides arthropodes ! »

J’avais placé toute ma rage dans ma lance en la relâchant telle une tempête sur le centipède. Celui-ci, qui venait juste d’apparaître, avait instantanément éclaté en morceaux, mourant avant même d’avoir pu complètement s’extraire du sol. Juste la partie apparente faisait plus de 20 mètres de long. Et apparemment, pas même la moitié n’était visible.

« On dirait que c’est un demi-boss. »

J’avais placé ma main sur sa tête décapitée avant de la placer dans mon inventaire. En vérifiant le troisième segment avant ma Détection de Mana, j’avais remarqué…. Une Pierre de Mana. Bien, la Pierre de Mana d’un semi-boss de Rang SS ! C’était ce genre de chose qui rendait les donjons excitant !

« Guys, il y a autre chose que des sauterelles qui se rapproche par le ciel ! »

Alors que j’étais ivre de mon sentiment de victoire, Pepper nous avait annoncé d’une voix calme l’arrivée des renforts. Quelque chose d’autre que des sauterelles ? En levant la tête, j’avais pu voir un nouvel essaim, et ce n’était effectivement pas des sauterelles. J’avais juré à voix haute par réflexe.

« Putain de merde de foutus frelons géants ! »

Apparemment, le combat ne faisait que commencer, et il allait être corsé. J’avais entendu dire que les Vespa Mandarinia, aussi appelé frelon géant, pouvaient tuer des êtres humains, mais ceux-là étaient mille fois plus gros. C’était…. de la triche ! Et le plus dégueulasse dans tout ça était que…

« Enculés ! Vous ne vivez pas même en Amérique ! »

Ignorant mes cris, les Frelons s’étaient mis à voler vers nous comme des flèches. C’était le début du second round.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 154
ICDS - Chapitre 156

16 Commentaires

  1. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  5. Tokaï

    Merci merci !!!

    Répondre
  6. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre
    Shin est trop mal placé pour parler de triche

    Répondre
  10. Mehlroth

    Merci pour les chapitres

    Répondre
  11. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:J’aimerai trop mettre ma soeur dans ce donjon, elle qui à peur des arthropodes même lorsque figé dans de l’ambre ou dans un vivarium !

    Répondre
  12. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Ludivine59

    superbe chapitre

    Répondre
  14. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  15. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  16. xardalph

    merci pour les chaps !
    par contre :
    des ondes de choc se rassemblées tout autour
    facilement reçu le cou avec sa carapace épaisse
    les sauterelles dont le nombre frôlé des proportions bibliques
    mes compagnons les attaqués, les insectes

    est-ce que vous pourriez installer mistape ? Cela permettrait de corriger les fautes plus facilement :
    https://fr.wordpress.org/plugins/mistape/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com