ICDS – Chapitre 285

ICDS - Chapitre 284
ICDS - Chapitre 286

Putain je suis une bête ! Wouhouuuu !

2h50 et je vous ai traduit 3 chapitres d’ICDS ! 7000 mots les enfants, la classe !

Je pensais que j’allais passer ma journée dessus, bah quedal, Oh yeaaaah !

Allez bonne lecture 🙂

 

 

Chapitre 285 : Le Dernier Membre (2)

 

J’avais remarqué le regard de tout le monde sur moi. Ils se reposaient tous sur moi pour agir. C’était un peu gênant qu’ils ne puissent pas arriver à leurs propres conclusions mais… J’avais tout de même donné mon avis.

« Nous pouvons faire confiance aux capacités de Ciara. Les deux rois doivent être dans ces deux donjons. Vous savez tous à quoi vous attendre avec des rois, n’est-ce pas ? »

« Oui, bien sûr. »

Bien qu’elle ait raté l’occasion de s’entraîner avec moi, les yeux de Sumire brûlaient d’une flamme passionnée. La dernière fois, malgré son désir ardent de combattre, elle n’avait pas pu le faire par manque de capacités. Comme elle avait été choisie cette fois comme un membre approuvé, je pouvais comprendre son excitation.

« Ne pousse pas trop tes limites Sumire, compris ? »

« Oui, Shin-nim ! »

Ce n’était pas le meilleur encouragement que je pouvais lui donner, mais je ne pouvais pas y faire grand-chose d’autre. J’avais continué avec un sentiment de malaise.

« Lorsque nous nous serons occupé de ces deux rois, il n’en restera plus qu’un. On dirait bien qu’il y a un être encore plus puissant au-dessus d’eux, mais rien que cela devrait nous permettre de bien diminuer leur force d’invasion. Une fois les cinq rois morts, les monstres partageant leurs attributs s’affaibliront, donc nous devons nous assurer de les éliminer. Nous ne pouvons pas non plus négliger les Donjons Evènementiels. »

« Comment vas-tu décider de la répartition des groupes ? »

Hwaya avait immédiatement posé la question la plus délicate. J’avais balayé les membres de Revival du regard. Il y en avait certains qui ne souhaitaient pas participer à une tâche aussi dangereuse, je ne pouvais pas leur en vouloir. Ceux qui étaient présents lorsque nous avions combattu le Roi de Lave savaient la puissance que les rois possédaient.

« Moi, Hwaya, Daisy, Père, Ye-Eun, Sumire… Et Ina. C’est ok ? »

« Oui ! Je vais aider Papa ! Je veux pas que Papa soit blessé ! »

Oui, c’était vrai qu’Ina n’était jamais hésitante pour participer à un combat. Peut-être qu’elle ne comprenait pas le concept de la peur. Si possible, j’aurais voulu qu’elle continue dans cette optique toute sa vie.

Je l’avais prise dans mes bras, ce qui lui avait fait lever les siens de bonheur. Avec un rire innocent, elle s’était frottée à mon visage. Quelqu’un l’avait regardé avec jalousie mais je l’avais ignoré. J’avais le sentiment que savoir qui s’était me causerait plus de soucis que de la pure ignorance.

« Les sept d’entre nous iront ensemble. Contre les rois, nous ne pouvons pas séparer nos forces. Nous attaquerons les donjons un par un. »

« Oui ! »

« Mmm, pourquoi est-ce si difficile d’être reconnu par mon fils… »

« Des cadavres ♫ Des cadavres ♫ uhuhuhu. Uhuhuhu. »

Pendant que tout le monde semblait plein d’énergie pour le combat à venir, Daisy avait rigolé toute seule en chantonnant sur un ton flippant à propos de cadavres. Je lui avais envoyé une pichenette de l’ultime mort fatale sur le front avant de regarder tout le monde.

« Il y a quelque chose que je veux demander à tout le monde de faire. Pour être honnête, deux rois apparaissant en même temps est étrange. Je sens qu’il y a quelque chose qui cloche. »

J’avais regardé Ciara juste au cas où. Elle avait secoué la tête.

« Désolé, Héros. Ma capacité n’est pas encore complète. Je ne peux pas observer plus loin dans le futur. »

« Non, ce n’est pas grave. Les informations que tu nous as fourni sont déjà suffisantes. Merci Ciara. »

« Ah, Héros… ! »

Merde ! J’aurais pas dû dire ça !’ Le visage de Ciara avait tourné au rouge en l’espace d’un instant et elle s’était rapprochée de moi. J’avais froncé les sourcils en me disant que j’avais creusé ma propre tombe avant de la repousser et de continuer.

« Mobilisez toutes les succubes et laissez-les concentrer leur attention sur le moindre changement sur Terre. Cela inclus les zones actuellement sous le contrôle des monstres. En fait, si nécessaire, éliminez-les tous complètement. »

« Vraiment ? Je pensais qu’on allait prendre notre temps pour récupérer les régions. Les Philippines sont encore en reconstruction. N’avais-tu pas dit que nous avions encore deux ans, Maître de Guilde ? » Avait demandé Ilayda. Elle n’avait pas tort, mais les choses avaient changé. Je lui avais alors dit exactement ce que Ciara m’avait dit.

« Désolé si ça à l’air un peu brutal, mais les deux années dont je parlais à l’époque était le temps avant que le Seigneur Démon n’envahisse la Terre. C’est le temps que nous pensions avoir, mais c’est différent maintenant. Il reste moins d’un an jusqu’à son arrivée, et cela pourrait être aussi court que trois mois. Nous devons agir vite. »

« Est-ce que la raison est leur capacité à ignorer le pouvoir du donjon ? »

J’avais hoché la tête solennellement.

« Ce n’est pas juste la Terre. Tous les mondes liés au donjon pourraient bien faire face à ce genre de situation. Il y a un grand changement à l’horizon, un qui va rendre l’apparition de deux rois en même temps comme dérisoire en comparaison. Ilayda, nous devons faire ce que nous pouvons avant que les choses ne soient hors de notre contrôle. Tu es avec nous, n’est-ce pas ? »

« B-Bien sûr ! si c’est pour toi, je ferais n’importe quoi ! »

A mon ton sérieux, Elle avait hoché la tête avec véhémence et le visage rouge. Alors que je penchais la tête, pensant que quelque chose était étrange dans cette situation, Licorice s’était approchée de moi et m’avait murmuré à l’oreille.

« Cher Mari, tu ne contrôles pas ton pouvoir en ce moment. »

« Ah. »

Merde ! C’était parce que je suis nerveux.’ J’avais inconsciemment libéré mon Charme et ma puissance magique. Putain, je manquais encore d’entraînement. J’avais essayé de régler la situation mais mon corps ne voulait pas m’écouter. Les mots de Ciara semblaient m’avoir choqué plus que je ne voulais l’admettre. Pensant que j’allais vite devoir quitter les lieux, j’avais respiré un grand coup avant de faire mon annonce finale.

« J’ai dit tout ce qui devait être dit. Les six membres qui viennent avec moi vont me suivre. Tous les autres doivent immédiatement partir ! Assurez-vous de rapporter la situation avec autant de détails que possible et de ne pas vous blesser ! Compris ? »

« Oui ! »

« Là tu sonnes comme un chef. »

« Vraiment un développement féroce ! »

« Pas de discussions inutiles. »

« Tsk. »

Nous nous étions immédiatement mis en marche. Notre première destination était Bordeaux, en France, puisqu’il restait peut-être des survivants. Les sept d’entre nous avions alors sauté dans l’avion privé de Hwaya.

Quant aux autres, mis à part Leon qui s’entraînait avec Lin, ils travaillaient ensemble en un seul groupe.

« Tout d’abord, Manifestation Divine. Tout le monde peut l’utiliser ? »

« Je peux. »

« Pareil. Mon pouvoir divin est aussi disponible. »

« Et les autres ? »

A part Daisy et moi, seules Hwaya, Ina et Sumire avaient un pouvoir divin. Hwaya et Sumire avaient hoché la tête alors qu’Ina avait penché la sienne.

« Je peux en utiliser… un. »

« Tu veux dire que ton nom de dieu véritable a plusieurs pouvoirs et que tu peux en utiliser qu’un seul ? »

« Oui ! »

Elle avait semblé heureuse que je comprenne exactement ce qu’elle voulait dire. Quel ange.

Comment pouvait-elle devenir plus mignonne de jours en jours ? Même en cherchant à travers tous les mondes, je n’étais pas certain de pouvoir lui trouver un petit-ami digne d’elle dans le futur. Non, c’était impossible que quelqu’un comme ça existe. Il semblerait bien que j’allais devoir la garder à mes côtés jusqu’à la fin de ma vie. Huu…

« Gardez-les jusqu’à ce que ça soit absolument nécessaire, compris ? »

« Oui ! »

« Bien. »

« On est bien arrivé. »

Si nous avions eu le temps, j’aurais bien aimé goûté quelques célèbres vins bordelais. Hélas, le portail était dans le ciel et nous n’avions pas le loisir de siroter un bon verre de vin sur une terrasse.

« Tout le monde est dans le groupe ? »

« Oui. »

« Le pouvoir du donjon ne fonctionnera probablement pas, donc sortez vos potions. Si vous avez des Elixirs, assurez-vous qu’ils sont disponibles. »

Je souhaitais de tout cœur que nous ne rencontrions pas une situation où un Elixir serait nécessaire, mais il valait toujours mieux être préparé en affrontant un roi. Même le Roi Ermite faiblard m’avait rendu nerveux, et là nous parlions de rois au même niveau ou même plus forts que le Roi de Lave.

« Le corps du Roi des Bêtes, tu me le donnes, oui ? »

« Ouais, ouais, je te l’offre. »

« Cadeau de mariage ? Kang Shin, je suis trop jeune. »

« Je crois que c’est ton cerveau qui est trop jeune. »

A ce moment, l’avion s’était stoppé. Je ne savais pas comment ça fonctionnait mais je pouvais dire qu’il possédait la dernière technologie de pointe. La porte de l’avion s’était ouverte et alors même que je faisais face à un vent violent, cela ne m’avait pas affecté le moins du monde alors que je me tournais vers les membres de mon groupe.

« Je vais sauter dedans. Comme nous sommes en groupe, vous devriez être téléportés directement dans le donjon quand je rentrerai. »

« Je veux venir avec Papa. »

Malgré ce que j’avais dit, Ina ne voulait pas me lâcher. Reconnaissant de son inquiétude pour moi, je lui avais caressé la tête gentiment.

« D’accord, allons-y ensemble. »

Je lui avais pincé doucement la joue avant de sauter de l’avion avec elle. Sharana, qui était déjà invoquée, nous avait guidé vers le portail. Alors que nous tombions dans le portail noir, j’avais fermé les yeux avant d’entrer avec succès dans le donjon.

Cependant, Ina qui était dans mes bras juste avant n’était plus avec moi.

« …Quoi ? »

J’avais cherché autour de moi, étonné. Je me trouvais sans doute possible dans la jungle que j’avais vu dans la vidéo. Bien que je n’ai pas reçu le moindre message m’indiquant que j’étais entré dans un Donjon Evènementiel, j’étais certain que s’en était un.

Mais il n’y avait personne d’autre. Ce n’était pas juste Ina. Aucun des autres membres du groupe n’était là. Pas même Licorice ou Lotte.

« Qu’est-ce qui s’est passé… ? »

J’avais senti un frisson dans mon dos. L’instant suivant, une pensée m’avait traversée l’esprit. J’étais dans un lieu que le donjon ne pouvait pas désigner comme Donjon Evènementiel. J’avais été stupide de penser que créer un groupe comme dans un Donjon Evènementiel classique fonctionnerait.

Mais ces gars dans la vidéo ? Tellement de personnes étaient entrées sans problèmes. Pourquoi avais-je été le seul à pouvoir rentrer cette fois ?

J’avais essayé d’ouvrir ma liste d’amis, mais c’était futile. Cela voulait dire que je ne pouvais pas non plus leur envoyer de messages. Aucune communication liée au donjon ne fonctionnait.

[Tu es enfin là ?]

A ce moment, une voix tonitruante avait retenti. Je m’étais retourné pour faire face à un immense lion à la crinière dorée, bien plus gros que celui que j’avais vu dans la vidéo. Il semblait avoir attendu mon arrivée.

[Je te rencontre enfin, Héros Sauveur.]

« Toi… ?! »

J’avais commencé à avoir des sueurs froides. C’était en partie parce que je sentais la puissante pression qu’il émettait, mais aussi parce que j’avais l’impression d’être dans une situation sans le moindre contrôle.

Non, calme toi. Même si je suis seul, je devrais pouvoir le battre. J’ai surmonté des situations mortelles d’innombrables fois. Même si j’ai perdu le pouvoir du donjon, je devrais toujours pouvoir m’en sortir.’

[En conclusion, Héros, tu ne peux pas utiliser le pouvoir de tes yeux pour le moment. Le Seigneur Démon arrivera avant qu’une année ne passe.]

A ce moment, les paroles de Ciara avaient résonné dans ma tête. Est-ce qu’elle avait prédit cette situation ? Non, c’était impossible. Elle n’aurait jamais gardé quelque chose d’aussi important pour elle si cela affectait ma sécurité. Et pourtant, elle aurait dû voir quelque chose. Non, c’était peut-être une autre sorte de danger que ça… ?!

[T’inquiètes-tu pour eux, Héros ?]

Le lion parlait. Eux ? Ses paroles m’avaient stupéfait un instant. Je savais trop bien de qui il voulait parler en disant ‘eux’.

Oui, pourquoi m’inquiétais-je pour moi ? J’étais la personne la plus forte de la Terre. Même dans cette situation, j’étais confiant dans le fait de pouvoir vaincre le Roi des Bêtes. Mais j’avais commencé à penser dans la mauvaise direction.

[C’est trop tard, donc ne t’inquiète pas, Héros. Cette fois, tous les rois sont venus.]

Tous les rois. Autrement dit, le dernier roi était aussi sur Terre.

Dans ce cas, je n’étais pas celui qui était piégé ici.

Ceux qui étaient piégés étaient les habitants de la Terre, qui m’avaient perdu, moi, leur meilleure défense.

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 284
ICDS - Chapitre 286

6 Commentaires

  1. DarkramDarkram

    Oula ! Dire qu’ils s’étaient cassés le cu pour constituer un équipe et bien se préparer. C’est rapé pour le coup ^^”… Kang Shin va bien galéré contre le Roi de la jungle vu le bestio. Ça va être épique je vous dis :p !

    Merci pour ce chapitre 🙂 !

    Répondre
  2. IsybileXiaoNovels

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Répondre à Darkram Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com