ICDS – Chapitre 329

ICDS - Chapitre 328
ICDS - Chapitre 330

Hello hello !

Voici votre petit chapitre de la journée. J’aime l’odeur fétide de la mort au petit matin (bon, c’est l’après-midi, mais on s’en fout!) J’espère que vous apprécierez ce combat et la personnalité du boss 😉

Et comme UTip ferme dans 2 jours, hésitez pas à faire le plein de pub d’ici là xD

Soutien :

Publicité volontaire : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

 

Chapitre 329 : Avec Ton Propre Pouvoir (9)

 

[Quelle quantité de mana absurde !]

Apparemment, même lui ne pouvait pas recevoir mon attaque de plein fouet. Alors qu’il avait esquivé agilement mon Coup Héroïque, il avait fait un balayage avec sa hache pour me lancer une vague d’aura géante. Un humain ordinaire aurait eu sa chair et des os réduits à néant juste en se trouvant à côté !

« Huuuu. »

J’avais aspiré une partie de l’aura en utilisant Souffle de la Mort avant de recevoir le reste de l’impact avec Extorsion. Mais comme son attaque n’était pas suffisamment faible pour qu’Extorsion suffise complètement, j’avais utilisé Âme Absolue pour lui voler uniquement le mana que j’étais déjà capable de contrôler. Acier avait ensuite pu s’occuper du reste.

[C’est la capacité des Chevaliers de la Mort ! Tu as même absorbé mon aura… Est-ce que tu es un Manaphage déguisé ?]

« Tu devrais t’inquiéter pour autre chose. »

Après avoir reçu son attaque, j’avais frappé le sol du talon pour sauter dans les airs. L’énergie noire qui tourbillonnait autour de son corps s’était instantanément transformée en des centaines d’épines avant de se précipiter sur moi. Je n’avais pas réellement pensé à les dévier avec des coups. Face à Acier, ce genre d’attaques mineurs étaient inutiles.

J’avais donné un léger à-coup avec ma lance. L’instant suivant, une explosion s’était déclenchée dans son dos. Les 500.000 de mana que j’avais envoyé avaient suivi un effet boomerang pour le frapper par derrière.

La cape noire derrière lui avait disparu. Je m’étais attendu à ce que ce soit un coup fatal, mais apparemment, sa cape avait la capacité de complètement absorber une attaque unique. Kuk, si j’avais su, je n’aurais envoyé que 300.000 de mana !

[Tu peux déjà contrôler les auras que tu lances ? Tout simplement remarquable !]

« Je n’ai même pas encore commencé à m’échauffer ! »

Utilisant l’énergie de mort contre lui était probablement inutile. C’est pourquoi, alors que je continuais à utiliser Souffle de la Mort, je ne m’étais concentré que sur l’absorption de son énergie de mort. Seuls des flammes chaotiques brûlaient sur ma lance.

[Je suis Dortu. Analyse de son armure en cours.]

« Je te laisse t’occuper de ça, Dortu. Peika, matérialisation ! »

[Compris !]

Lorsqu’un énorme dragon de foudre était apparu dans les airs, le Seigneur des Morts avait tiqué. D’un autre côté, Peika s’était immédiatement mise à le charger après avoir reçu sa forme physique. La puissance énergie de foudre qui circulait autour de son corps était plus féroce que jamais !

[Kuhu, je n’ai jamais combattu en étant aussi désavantagé jusqu’à présent. Héros Sauveur, je dois réellement reconnaitre ta force.]

« Tu sais quelque chose ? »

[Bien sûr. Après tout, je suis le roi des morts.]

Hm ? Le roi des morts ? Meli n’avait pas dit s’appeler le Roi des Morts avant que Daisy n’en fasse sa chose ? Dans ce cas, le gars devant moi était une liche ?

A ce moment, j’avais fermé les yeux et avait étendu mon mana tout autour de moi. Cependant, je n’avais pas pu sentir le moindre phylactère. Il semblait avoir senti le mouvement de mon mana car il avait secoué la tête tout en riant.

[Si tu recherches un phylactère qui contiendrait mon âme, je vais te le dire. Il est en moi.]

« En toi ? »

[En effet. Extraire l’âme du corps pour la stocker quelque part est un bon moyen d’atteindre l’immortalité. Mais une âme sera souillée dès qu’elle quittera le corps. C’est pourquoi j’ai séparé mon âme de mon corps mais je l’ai scellé en moi. Si tu me détruis, tu seras aussi capable de détruire mon âme.]

« Eh bien, si c’est pas gentil de ta part. »

Me donnait-il son point faible ? Quelque chose n’allait définitivement pas avec ce mec. Cependant, j’avais hoché la tête comme si ce qu’il venait de me dire était tout à fait naturel.

[Ainsi, le combat sera bien plus intéressant !]

« Le combat… ? »

Ce bâtard… Il est taré ?! Je lui avais jeté un regard choqué.

« Tu es complètement fou ? »

Non, je lui avais aussi dit le fond de ma pensée.

[La raison pour laquelle j’ai lutté pour rester en vie malgré la situation honteuse et déplorable que peut-être la vie d’esclave dans ce donjon, c’est pour combattre. Pour vivre la collision de puissants mana et de puissantes armes ! L’ambition de cette personne d’absorber tous les mondes m’a séduite, et pour ça, j’ai enduré toutes ces années. Comme je dois finir par affronter le Héros Sauveur, et qu’il est supposé être mon meilleur adversaire, peux-tu m’en vouloir d’être aussi bavard ?]

« Tu es en train de dire que tu es devenue une liche pour pouvoir combattre ? »

[C’est exact.]

Médusé, j’en avais baissé ma lance. Il n’avait pas fini de parler.

[Perdre le pouvoir du monde m’était totalement égal. Ce qui était important, c’était qu’il ne me resté plus une seule personne à tuer dans mon monde ! C’est pourquoi j’ai relevé ceux que j’avais tué pour en faire des Chevaliers de la Mort afin d’envahir un autre monde. Et là, j’ai pu tuer de nouveau, encore et encore. Lorsqu’il n’était plus resté une seule personne à tuer encore une fois, c’est là que j’ai rencontré cette personne.]

Qui avait dit que seuls les perdants finissaient dans le donjon ? Il fallait que je change ma façon de penser. Cet ennemi de monde était en train de me dire qu’il était entré dans le donjon de sa propre volonté. Il avait même donné son pouvoir de monde ! Bien que, je suppose que pouvoir se reproduire n’est pas le plus important pour une armée de mort-vivants.

Maintenant que j’y repensais, le Chevalier de la Mort que j’avais affronté pour la première fois semblait, lui-aussi, apprécier de combattre sans se soucier du reste. Cependant, contrairement au Seigneur des Morts, ce Chevalier de la Mort avait encore de la haine pour le donjon, mais peut-être que cette haine était dirigée vers le Seigneur des Morts qui l’avait tué, lui et ses camarades, pour ensuite les traîner ici.

« Le Seigneur du Donjon ? »

[Cette personne m’a faite une offre ! Me laisser combattre des ennemis puissants, capables de me vaincre !]

… J’avais fait un pas en avant instinctivement. C’était un réflexe pour ne pas être repoussé par la pression derrière ses mots. L’ennemi en face de moi aimait combattre plus que n’importe quelle personne que j’avais rencontré jusque-là. Et c’était aussi ce genre d’ennemis qui étaient les plus terrifiants.

« Tu as cru à ces paroles et tu es resté ici tout ce temps ? »

[Bien évidemment. C’était inutile de combattre des faibles.]

« Tu m’as attendu. »

[C’est exact.]

Cela impliqué donc une chose.

Sherafina savait que je viendrais ici. Moi, ou un autre Héros Sauveur.

« Eh bien, ce n’est pas trop important. »

Mon combat avec le Seigneur Démon était de plus en plus proche. Si je pouvais vaincre le Seigneur des Morts et obtenir son pouvoir, ce serait une opportunité incroyable pour moi.

« Tu as fini de parler ? »

[Tu ne sembles pas surpris.]

« Pas vraiment. » Avais-je répondu en souriant et en levant ma lance.

« Combattons maintenant. J’aime aussi combattre. »

Même si j’avais cette chose à protéger, je n’aurais jamais effectué autant d’efforts depuis tout ce temps si cela ne m’amusait pas. J’avais crié.

« Peika, Dortu ! »

[Compris !]

[Je suis Dortu. Début de la nullification.]

[Bien, combattons !]

Pendant que le Seigneur des Morts condensait une énorme quantité de mana dans sa hache, Peika avait chargé droit sur lui. Au même moment, Dortu avait commencé à détruire son armure. Sans prendre en compte ce léger désagrément, le Seigneur des Morts m’avait fixé du regard avant de me foncer dessus. Une énergie massive se précipitait sur moi !

[Vas-tu esquiver ?!]

« Pourquoi est-ce que j’esquiverais une attaque aussi faible ! »

J’avais déversé des centaines de milliers de points de mana dans ma lance et avait formé une aura transparente. Lorsque le Seigneur des Morts l’avait vu de près, les flammes dans ses yeux s’étaient élargies de surprise. Cependant, il était trop tard. Une lance et une hache étaient entrées en collision, causant une vague de choc assez puissance pour déchirer l’espace même.

[Kahahahahaha ! Tu es le premier guerrier à réussir à recevoir ma hache en direct !]

« Le Héros du monde que tu as envahis était juste trop faible. »

Avec un sourire narquois, j’avais balancé un nouveau coup avec mon arme. L’armure du Seigneur des Morts étaient trop peu endommagée pour que je tente un coup d’estoc. Dortu travaillait dur, mais il semblait que cette armure était plutôt résistante.

[Eiit, énergie démoniaques, brûle !]

D’un autre côté, Peika avait libéré, délivré autant de foudre qu’elle pouvait alors qu’elle mordait son heaume. L’énergie de mort du Seigneur des Morts venait résister face à cet assaut, et cela avait eu pour effet de réduire la puissance de sa hache. Avec une puissante parade, j’avais frappé sa hache de côté avant de le frapper en utilisant le recul.

« Pourquoi n’invoques-tu pas quelque chose toi aussi ? »

[Je combats toujours seul !]

« C’est pourquoi tu vas perdre contre moi ! Rugissement Cramoisi ! »

Après avoir frappé mon adversaire, le forçant à reculer, j’avais laissé échapper un rugissement. La zone autour de mon s’était immédiatement recouverte de flammes. Les flammes étaient tout aussi efficaces que la foudre pour ce qui était de brûler l’énergie de mort !

[Quelles flammes faiblardes ! Cristal de Mort !]

Après son cri, de l’énergie noir avait surgi et s’était solidifiée en un cristal translucide, le protégeant contre mes flammes. J’avais gravé le mouvement de l’énergie de mort dans ma tête après avoir vu ce spectacle. Puis, j’avais levé ma lance pour repousser sa hache une nouvelle fois.

« Comme je l’ai déjà dit, tu ne peux pas gagner ! »

[Dans un combat, il n’y a jamais rien d’absolu ou d’impossible ! Restriction !]

Cette fois, l’énergie de mort s’était solidifiée en des chaînes qui s’étaient précipitées sur moi comme des serpents affamés. Coupant à travers le Rugissement Cramoisi et semblant ignorer totalement la foudre de Peika, les chaînes semblaient vouloir percer mon corps.

« Bien essayé ! »

Cependant, le Seigneur des Morts ne savait pas quelque chose à propos des pouvoirs d’Acier ! Renforcée par mon mana, Acier avait émis une lumière sombre qui avait enveloppé les chaînes qui se jetaient sur moi.

« Je vais en faire bon usage. »

[Quoi ?!]

Il avait crié de surprise devant ce spectacle. Les chaînes s’étaient enroulées autour de mon bras et avaient commencé à enserrer l’armure du Seigneur des Morts avec leur autre extrémité. Avec un sourire, j’avais donné un coup sec j’avais créé un mouvement de vague dans les chaînes qui avait transporté environ 200.000 de mana sous forme d’aura directement dans son armure.

[Kahak !]

Mon adversaire avait toussé violemment dans un cri. Ces chaînes semblaient même avoir la capacité d’amplifier l’énergie qu’elles transportaient. J’avais eu un sourire victorieux alors qu’il toussait à en cracher du sang, puis il avait brisé les chaînes et avait ri de toutes ses forces.

[Hahaha, en effet, des attaques aussi basiques ne fonctionneront pas sur quelqu’un comme toi ! Kuoooooo !]

De l’énergie de mort avait surgi de toutes les directions. Peika avait contorsionné son corps et rugit en opposition, créant de volumineux éclairs qui brûlaient l’énergie nouvellement apparue. Mais malgré ça, la quantité d’énergie de mort était telle qu’elle n’avait pas pu être complètement contrecarrée.

En plus d’Âme Absolue, j’avais de nouveau lancé Souffle de la Mort. Bien que ce sort n’ait pas de niveau, la façon dont le Seigneur des Morts manipulait l’énergie de mort était d’une tout autre catégorie que la mienne.

[L’énergie que j’ai obtenue lorsque j’ai abandonné mon humanité, elle me rend plus fort. La Mort est une arme, une malédiction et une armure qui me cache de la brillante lumière de la vie. Héros Sauveur, connais-tu la mort ?]

« Non, je ne la connais pas. » Avais-je répondu avant de continuer avec un sourire féroce.

« Mais je compte bien tout apprendre d’elle aujourd’hui. »

Puis, j’avais lancé de nouveau un Coup Héroïque vers l’énergie de mort qui se concentrée sur lui !

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 328
ICDS - Chapitre 330

6 Commentaires

  1. Shirosuu

    Super début de combat !
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. PoloZore

    Merci pour le chapitre =D

    Répondre
  3. Hyrtik

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. georgesjungle

    J’adore ce type, merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com