ICDS – Chapitre 330

ICDS - Chapitre 329
ICDS - Chapitre 331

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, affublé d’un magnifique caleçon à fleur et sans le moindre vêtement avec deux clims soufflant doucement sur moi, j’ai chaud. Donc je n’ose même pas imaginer les pauvres gens qui n’ont même pas ça.

Mais faute de pouvoir vous refroidir, je peux vous montrer comment Shin refroidit les Maîtres d’Etage !

Bonne lecture à tous 😉

Soutien :

Publicité volontaire : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

 

Chapitre 330 : Avec Ton Propre Pouvoir (10)

 

[Comment un humain peut posséder autant de mana ?]

Lançant une sphère d’aura afin de réduire l’élan de mon Coup Héroïque, le Seigneur des Morts avait posé sa question tout en reculant. Cependant, il était complètement impossible pour lui de totalement esquiver mon attaque. C’est pourquoi il avait brandi sa hache devant lui afin de bloquer le reste du coup. La solidité de son arme pouvait être appréciée par le fait que même après les violents coups que nous avions échangé et le fait qu’il avait bloqué mon Coup Héroïque, pas une seule rayure n’était apparue dessus. Mais elle ne semblait pas avoir pu bloquer la totalité de la puissance de mon assaut.

[Kahak !]

Le choc délivré par mon aura lui avait déclenché une toux violente et lui avait fait cracher du sang. Cependant, contre toute attente, alors que son corps semblait devenir de plus en plus faible, son énergie de mort, elle, devenait de plus en plus forte.

Plus le temps passait et plus son utilisation de l’énergie de mort semblait donner à mes yeux qu’il était formé uniquement de ça. Si je n’avais pas appris Souffle de la Mort, j’aurais bien pu être en danger à ce moment.

« Comment pourrait-il y avoir une limite à la quantité de mana qu’on peut amasser ? »

[Bien sûr qu’il y en a une. Pour les humains, il y a une limite claire. En fait, même pour les elfes, les nains, les hommes-bêtes, et même les dragons il y en a une.]

Peika lui était de nouveau rentré dans le lard. Cependant, la barrière de mana noire qu’il avait créé était suffisante pour bloquer cette attaque.

[Même les élémentaires !]

[Maître, ce gars arrête pas de… !]

« Ouais, je sais. »

L’énergie de mort qui émanait de son corps s’était séparée en plusieurs flux qui avaient volé vers moi comme des fouets fendant les airs. Bien que je puisse les bloquer avec Acier, la dépense en mana serait vraiment du gâchis. Au lieu de ça, j’avais étendu le Circuit Peruta pour créer un tourbillon autour de mon corps. Les fouets noirs avaient alors continuellement le tourbillon, provoquant des claquements qui résonnaient dans toute la salle.

« Meurs ! »

J’avais chargé vers lui avec la Lance Chaotique qui contenait des centaines de milliers de points de mana, oblitérant facilement toute énergie sur son chemin tout en pointant vers sa poitrine !

[Kuhaaaaaap !]

Son cri avait résonné haut et fort. Sans même penser à esquiver mon attaque, le Seigneur des Morts avait levé sa hache pour l’abattre sur ma lance. Lorsque les deux étaient entrées en collision, un son explosif avait surgi. Cependant, aucun de nouveau n’avait battu en retraite.

J’avais tiré ma lance pour sortir de ce blocage et avait fait un mouvement rapide de coupe, comme si mon arme était en fait une hache. Cette fois encore, mon adversaire avait bloqué avec son arme.

« Ha ! »

J’avais frappé sa jambe avec la mienne, qui était fermement positionné sur le sol, avant de me servir du contrecoup pour sauter. Sa hache m’avait poursuivi comme un dragon affamé devant une proie !

Serrant les dents, j’avais fait un mouvement rotatoire avec ma lance de ma main droite. L’aura concentré sur la lame de ma lance avait repoussé la hache avant de détruire une partie des murs de la grotte. Malgré sa réussite dans l’entreprise de repousser l’attaque, elle n’avait pas pu briser la défense de celle-ci.

« Voyons voir si tu peux bloquer ça ! »

[Contrairement à ton niveau de combat, tes menaces ne sont même pas dignes d’un guerrier de bas-étage !]

Voyant des morceaux de plafond s’écrouler, j’avais donné une grosse quantité de mana à Dortu pour qu’il transforme ces éboulis en bombes en un instant. Puis, en utilisant ma lance, je les avais envoyés comme s’il s’agissait de boulets de canon.

Utilisant l’énergie de mort émanant de son corps, le Seigneur des Morts avait formé un fouet pour les abattre en plein vol avant qu’ils ne l’atteigne, mais les détonations qui s’étaient ensuivies avaient réduit son fouet à l’état de pauvre lambeau d’énergie. Voyant une ouverture, j’avais activé Vitesse Divine avant de lancer une nouvelle sphère d’aura concentrée dans sa direction.

Puk ! Avec un son sourd, l’armure couvrant son bras droit avait explosé. C’était le premier coup efficace que je lui avais infligé depuis le début du combat.

[Tu n’as pas de limite.]

« Hmph. »

Il m’avait fait des compliments depuis le moment où nous nous étions rencontrés, mais j’avais moi-aussi été surpris par sa force.

Si j’avais dû la comparer à mes expériences passées, sa force était semblable à celle du Roi des Bêtes si elle avait été compressés sous une forme humaine, et il utilisait même l’énergie de mort pour se renforcer. Si je perdais ma concentration même pour un instant, je n’avais aucun doute que je subirais une attaque critique qui pénètrerait la défense d’Acier.

[Est-ce le talent naturel du Héros Sauveur ?]

« Le talent naturel du Héros Sauveur ? C’est quoi ce bordel ? » Avais-je demandé avant de continuer.

« Et puis c’est quoi, un Héros Sauveur ? »

[Je ne suis pas certain non plus. Tout ce que je sais, je le tiens du Seigneur du Donjon. Je n’ai fait que tirer des conclusions en me basant que les informations que j’avais.]

« Eh bien ? Quelle est ta conclusion ? »

Le Seigneur des Morts avait alors souri. Sa hache avait aussi commencé à grossir. En absorbant l’énergie de mort, elle devenait plus grande, plus solide et plus affutée.

[Vaincs moi. Alors seulement je te le dirais.]

« Putain. »

Où est-ce qu’il avait pu apprendre à être aussi chiant ! J’avais rappelé Peika.

[Qu’est-ce qui ne va pas, Maître ?]

« Les flammes chaotiques ne marcheront pas sur lui. »

Pour être exact, les flammes chaotiques fonctionnaient, mais comme il était continuellement couvert d’énergie de mort, et pas qu’un peu, les flammes ne pouvaient que brûler cette énergie sans jamais atteindre son corps. Le voyant ne pas être affecté par celles-ci même après mon attaque précédente, j’en était devenu certain.

Les flammes chaotiques infligeaient des dégâts continus en restant allumées sur une cible, mais la foudre de Peika était plus puissante. Comme les flammes chaotiques ne pouvaient pas l’atteindre, c’était plus efficace d’utiliser Peika avec moi.

« Tu es littéralement une grosse masse d’énergie. »

[C’est ce que j’ai obtenu en abandonnant à la fois la vie et la mort. Héros Sauveur, qu’as-tu abandonné pour obtenir autant de pouvoir ?]

« Ma vie, enculé. »

Alors que je répondais sur un ton énervé, j’avais infusé Peika dans ma lance, faisant ainsi apparaître des étincelles et des crépitements au milieu de l’aura transparente autour de ma lame.

« Regarde bien le pouvoir que j’ai. Est-ce qu’il te donne l’impression que ma vie a été un long fleuve tranquille ? »

[Kuhahahahaha ! Peut-être qu’à la fin de ta croissance, tu pourrais bien avoir abandonné la mort aussi ! Contrairement à moi qui ai abandonné mon humanité pour devenir un mort-vivant, tu réussiras dans un corps humain ! Non, si ce que je prédis arrive pour de vrai, tu ne seras plus vraiment un humain ! Kuhahahaha !]

« Qu’est-ce qui est si drôle, bâtard ! »

J’avais grogné de colère et avait utilisé Rugissement Glacial au même moment. L’énergie de mort qui se précipitait vers moi s’était alors figée et une portion de l’énergie qui émanait de sa hache avait disparue. Au même moment, un flot gigantesque d’énergie avait surgi à travers mon corps.

Et je n’avais pas encore fini. J’avais activé le Tatouage de l’Ogre à Deux-Têtes et le Tatouage du Loup Géant. En un instant, ma puissance d’attaque avec mes sorts de contact et de charge avait augmenté de 50%. Autrement dit, le sort que je comptais utiliser allait voir sa puissance doubler.

[Ta puissance vient d’augmenter énormément.]

« Comme le pouvoir du donjon n’a pas bien fonctionné récemment, j’ai pu le garder en réserve. Mais maintenant, j’ai parfaitement confiance en mes capacités. Enfin, je n’ai pas à te raconter mon histoire. »

Je n’avais aucunement besoin de révéler mes secrets. J’avais levé ma lance de nouveau. Comme ce n’était pas le Premier Donjon, j’avais invoqué Sharana.

[A vos ordres, Maître !]

« Renforce-moi avec ton vent. »

[C’est ma spécialité !]

Une bourrasque avait commencé à souffler autour de moi. En se mélangeant à la foudre de Peika, une personne ordinaire aurait trouvé difficile de, ne serait-ce que poser le regard sur moi.

Le Seigneur des Morts semblait avoir reconnu le fait qu’il était en danger car il avait envoyé des dizaines de fouets noirs vers moi. En réponse à ça, j’avais invoqué Ruyue pour créer une barrière de glace. Bien qu’elle ait disparu juste après, cela avait été suffisamment pour me permettre de rassembler suffisamment d’énergie.

J’avais pointé ma lance vers lui en frappant le sol des talons.

« Rage du Roi des Vents ! »

[Kuhaaaaaap !]

Il n’avait pas le moindre endroit où s’échapper. Le Seigneur des Morts avait laissé échapper un grognement étrange tout en frappant violemment sa hache vers le bas pour couper l’énergie de j’émettais. Une énorme aura noire s’était précipité depuis sa lame, me chargeant dessus tout en séparant le sol en deux.

Comme j’avais déjà commencé à charger vers lui, je ne pouvais plus faire marche arrière. C’est pourquoi je n’avais pas eu d’autre choix que de faire face à son attaque directement.

[Kuhahahahaha ! Ton courage mérite louanges !]

« Hmph, comme si ça pouvait couper ne serait-ce qu’un radis ! »

Une tempête de foudre et une demi-lune noire à faire trembler la terre étaient entrées en collision. La grotte qui n’avait cessé de trembler depuis le début de notre combat avait émis des bruits proches de l’effondrement.

« UOOOOOOOOOH ! »

J’avais rassemblé tout le mana qui restait en moi pour le déverser dans mon vent. Puis, j’avais activé le Tatouage de l’Infernal Cramoisi et avait commencé à aspirer l’aura d’énergie de mort du Seigneur des Morts. La filtrant avec le Souffle de la Mort, Âme Absolue et le Circuit Peruta, j’avais fait en sorte d’aspirer le maximum de mana dans mon corps. Tout se passait en un instant.

Mon corps était alors devenu une énorme masse de mana.

[Je ne mourrais pas aussi facilement ! Prends-ça, Héros Sauveur ! Ceci est mon pouvoir !]

Mon adversaire avait alors frappé le sol avec ses pieds et s’était mis à me charger. Son corps entier était couvert d’énergie noire. Après avoir dissipé l’aura qu’il m’avait envoyé, j’avais continué à charger de toutes mes forces.

« Meuuuuuuurs ! »

J’avais commencé à rassembler le tourbillon féroce de vent et de foudre. En utilisant mon talent unique, j’avais concentré tous les pouvoirs en un seul point.

En un instant, nos alentours étaient devenus silencieux. Même les bruits de la grotte avaient cessé momentanément. En vérité, tout s’était mis à bouger tellement lentement que je ne pouvais plus entendre les bruits à cause de Vitesse Divine.

Grâce à ça, j’avais été capable de finir le processus de rassemblement d’énergie en un seul point en un rien de temps. Le Seigneur des Morts avait remarqué ce qu’il se passait. Voyant l’énergie compressée à la pointe de ma lance, ses yeux s’étaient écarquillés.

[Je vois, je vois ! C’est donc ça qui fait de toi le Héros Sauveur !]

« Tu mourras si je te frappe, donc tu ferais mieux de parler maintenant ! »

[Kuhahahahaha ! J’ai déjà vaincu la mort une fois, et voilà que tu oses me menacer de mort avec autant d’audace ?!]

Avec un rire sinistre, il avait levé sa hache. Et à ce moment précis, par pure coïncidence, l’énergie qui avait enveloppé son corps et son armure avait disparu.

Même quelqu’un d’autre que moi aurait pu le tuer en attaquant un point faible à ce moment. Au centre de son torse se trouvait un joyau qui brillait comme une étoile !

[Je suis Dortu. Nullification complète.]

[Kuk ?!]

Il semblait qu’il ne s’était pas attendu à ça. Je ne pouvais pas lui en vouloir puisqu’il ne pouvait pas percevoir l’existence de Dortu. Il avait immédiatement recommencé à rassembler de l’énergie de mort pour couvrir son corps, mais il était plein d’ouvertures à mes yeux.

J’avais alors frappé avec ma lance en disant.

« Tu n’as rien à dire ? »

[Le Héros Sauveur est… Celui qui rassemble tout ! Et… !]

Hélas, c’était tout.

Alors que sa hache ne puisse atteindre mon épaule, ma lance avait pénétré son torse.

Le joyau avait explosé et l’énergie résiduelle de vent et de foudre avait désintégrée son corps sans en laisser une trace.

Reprenant ma lance en main, je m’étais tenu en place. Alors que des morceaux de plafond me tombaient dessus, je les avais ignorés en disant, avec un tic nerveux au coin des lèvres.

« Tu aurais dû le dire plus tôt, enfoiré. »

[Je suis Dortu. Maître, est-ce que Dortu a fait une erreur ?]

« Non Dortu. Tu as très bien travaillé. Tu as fait toute la différence. »

Sans Dortu, je n’étais pas certain que cette dernière attaque aurait tué mon adversaire. Son armure était définitivement un objet extraordinaire.

Pendant la courte période où nous avions tous les deux combattus, Dortu avait réussi a complètement contrer son armure, au point de l’éliminer. Apparemment, les capacités de mon élémentaire semblait évoluer à toute vitesse.

[Je n’ai plus d’énergie. Je suis fatiguée.]

« Tu as bien travaillé aussi, Peika. Va te reposer. »

J’avais caressé la tête de Peika qui avait quitté ma lance et elle était joyeusement reparti dans le Jardin des Fées.

J’avais aussi envoyé Dortu là-bas avant de lever la tête. Un énorme rocher qui était en train de tomber dans ma direction avait été frappé par une hache volante.

« On dirait que tu ne le savais pas non plus. »

Au moment final, il était devenu possible pour moi de contrôler sa hache en utilisant le pouvoir de l’Eliminator. Je n’avais rien pu faire concernant l’énergie qu’elle contenait, mais j’avais tout de même réussi à ralentir son mouvement afin que mon attaque frappe en premier.

Le Seigneur des Morts pensait probablement qu’il avait perdu à cause du pouvoir concentré à la pointe de ma lance, mais j’avais en réalité utilisé plusieurs pouvoirs différents pour le vaincre. Bien que j’aurais pu le vaincre plus rapidement si je l’avais voulu, c’était la première fois que je rencontrais un guerrier aussi puissant et j’avais fini par être trop excité.

« Je ne devrais pas faire ça la prochaine fois. Ce n’est pas comme si le Seigneur Démon allait juste me foncer aveuglément dessus. »

Il resterait même probablement en place tout en me lançant des sorts. En fait, je ne savais même pas s’il chercherait à m’affronter lui-même. Mais comme il était le seul de l’Armée de Démons qui était capable de me combattre, il n’aurait normalement pas d’autre choix.

Pour m’améliorer dans l’utilisation du pouvoir de l’Eliminator, j’avais fait tourner la hache autour de moi en frappant les débris qui tombaient du plafond. Bien sûr, même si la grotte s’effondrait entièrement sur moi, je n’en mourrais pas.

Après un certain temps, un message avait retenti.

[Vous avez réussi à vaincre le Seigneur des Morts seul. Le Seigneur des Morts était un guerrier puissant et un mage qui n’avait jamais perdu un combat de toute sa vie. Avoir réussi non seulement à le vaincre mais aussi à l’annihiler est un grand exploit. Vous obtenez 5 points de compétences en récompense. Points à dépenser : 39]

[Vous obtenez le titre « Tueur de Seigneur des Morts. ». Toutes vos stats augmentent de 5. Les effets du titre seront appliqués même si celui-ci n’est pas équipé.]

[Vous avez fini le 40ème étage de l’Au-Delà. Vous obtenez les qualifications nécessaires pour affronter le 91ème étage du Premier Donjon.]

[Vous obtenez 5 stats bonus. Vos HP et MP maximum augmentent chacun de 2%]

[De l’expérience a été ajouté à vos sorts fréquemment utilisés à travers le 40ème étage de l’Au-Delà.]

[Vous recevez la récompense unique du Premier Explorateur. Félicitations ! Votre stat de Chance augmente de 10.]

[Secret. La…]

Le message s’était soudain interrompu.

Les rochers qui chutaient continuellement du plafond avaient commencé à flotter un par un. Au même moment, j’avais pu sentir un pouvoir lentement quitter mon corps. J’avais plissé les yeux.

« Ho… Quelle est donc cette situation ? »

Le pouvoir du donjon était en train de disparaître du donjon.

A ce moment, la hache s’était soudain figé dans les airs. Perplexe, j’avais essayé de la manipuler de nouveau mais elle n’écoutait plus mes ordres. Cette hache… avait cessé d’être une arme.

« [J’ai oublié, j’ai quelque chose d’autre à te dire.]

« Hey, bâtard. » Avais-je gueulé avec irritation.

« Tu ne sais pas que mentir est pire que la mort ?! »

[Je n’ai pas menti. Pour un guerrier, son arme fait partie inhérente de son corps ! Donc j’ai scellé ma vie dans mon corps !] Avait-il rétorqué sur un ton naturel.

Exact. La voix venait de la hache, qui contenait sa vie.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 329
ICDS - Chapitre 331

9 Commentaires

  1. Mana

    Oh le mécréant qui fait des feintes.
    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. Hyrtik

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. georgesjungle

    merci pour ce super chapitre

    Répondre
  4. Mr.Jack

    Merci pour ce chapitre

    sa cerais

    Répondre
  5. Mr.Jack

    Merci pour ce chapitre

    sa cerais drole qu’en absorbant la hache avec sa lance que l’esprit du roi des mort reste dans la lance

    Répondre
  6. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Shirosuu

    Merci pour le chapitre ! C’est cool que shin s’est fait avoir par un boss pour une fois

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com