ICDS - Chapitre 345
ICDS - Chapitre 347

Bonjour !

J’ai pas vu la journée passer et donc j’ai pas pu publier le chapitre très tôt, mais le voilà, hallelujah !

Bonne lecture et je vous dis à samedi pour le prochain 😉

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

 

Chapitre 346 : Le Seigneur Démon (9)

 

« Meurs ! »

Criant de toutes mes forces, j’avais concentré l’explosion de milliers de jets sur le Seigneur Démon. Cependant, sa vigueur n’avait pas diminué suite à ça, on pouvait même dire qu’elle avait augmenté.

[Comme si je pouvais être abattu par quelque chose d’aussi ridicule !]

Il avait hurlé de colère, mettant fin à l’explosion en chaîne et me faisant vibrer les oreilles. Ses énormes ailes de chauve-souris s’étaient ouvertes et une explosion d’énergie démoniaque avait commencé à dévorer les dégâts provenant des explosions des avions de chasse.

[Je ne succomberai pas !]

« C’est moi ou ce mec est encore en train de devenir plus fort ? »

Lorsque j’avais murmuré sur un ton semi-moqueur, Licorice avait plissé des yeux en me regardant.

« C’est parce que mon Cher Mari est trop fort. Comparé aux humains, les démons sont des organismes qui n’ont pas de limites. Aussi longtemps qu’ils ont du talent, ils peuvent devenir de plus en plus forts. »

« Pourquoi tu ne me dis ça que maintenant ? »

« Je ne pensais pas que mon Cher Mari deviendrai si fort. »

Finalement, les explosions avaient cessé. La silhouette du Seigneur Démon était enfin apparue, ses vêtements dépenaillés et son corps couvert de blessures. Mais contrairement à ce que mes yeux me disaient, ma perception m’assurait que la quantité de pouvoir en lui était suffisante pour me donner froid dans le dos.

[Meurs.]

« Ek ! »

En un instant, je m’étais mis devant mon père. Acier avait relâché une lueur noire et j’avais craché une gorgée de sang. Le Seigneur Démon avait alors commencé à sourire diaboliquement.

[Bonne défense. Je me demande combien de temps tu as pouvoir tenir le rythme.]

« Qu’est-ce qu’il fait maintenant, Licorice ? »

« Si je le savais, je serais le Seigneur Démon, pas une impératrice succube. Mais si je devais deviner, je dirais un sort lingual. »

« Un sort lingual ? »

« Cela permet de passer outre les étapes fastidieuses de l’invocation d’un sort afin de ne manifester que ce qu’il y a dans l’esprit du jeteur de sort. Cela coûte énormément de mana mais c’est à la fois rapide et puissant. »

[Chute.]

C’est fois, c’était en direction de Sumire ! Un sort que je ne pouvais pas voir avait commencé à attirer Sumire vers le sol.

J’avais rapidement envoyé une vague d’aura pour la rattraper, mais le Seigneur Démon avait envoyé ses tentacules d’énergie noire pour me couper la route. Mon père avait alors donné un coup de lance dans les tentacules en criant.

« Tu continues à faire des choses indignes d’un homme ! »

[Tu peux mourir aussi.]

« Ah ! »

Apparemment, mon père avait eu un aperçu sa précédente attaque car après avoir créé une vibration dans l’air, il s’était contorsionné et avait toussé du sang, mais il autre que ça, il ne semblait pas être particulièrement blessé.

« A moins que ça que la source d’une attaque ne soit interne, il est nécessaire qu’un changement de l’énergie extérieur se fasse. Prédire ses attaques n’est pas difficile, c’est juste que… »

[Continues à esquiver alors !]

J’avais compris ce que voulais dire mon père. Le danger était une rapide succession d’attaques ! J’avais rapidement déplacé des fragments métalliques autour de nous mais apparemment les attaques du Seigneur Démon n’étaient plus du genre à pouvoir être bloquées par ça.

Licorice avait rapidement lancé une barrière magique. Bien sûr, même ça n’était pas suffisant pour complètement bloquer l’attaque.

« Les appâts ont fait leur travail, donc renvoies-les. »

« Hmm. »

Kain avait répondu tout en bloquant une attaque envoyée dans sa direction. Ye-Eun avait alors protesté violemment.

« Je ne suis pas un appât ! »

« Appât, n’embête, pas Kang Shin et, recule. »

Lorsque mon nom avait été mentionné, l’énergie de Kali avait tremblé un instant. A ce moment, le Seigneur Démon avait envoyé une nouvelle attaque, et lorsque j’avais attiré Ye-Eun hors de son chemin, elle avait hoché la tête à contrecœur.

« Ok, je vais reculer. »

[Comme si j’allais te laisser faire.]

Le Seigneur Démon n’avait vraiment aucune honte. Il attaquait sans cesse les membres les plus faibles de notre groupe, et ce comportement semblait avoir irrité Kain au plus haut point. En réponse à ça, il avait envoyé sa lance vers lui en hurlant.

« Essaye donc d’utiliser ce sort encore une fois ! »

[Tu crois que je vais hésiter ?!]

L’instant d’après, le Seigneur Démon avait été complètement renversé. Son corps entier saignait. Pendant ce temps, Ye-Eun avait emmené Sumire au loin, mais mon père restait planté là, serrant les dents sans vouloir bouger. Je m’étais alors incliné vers lui en lui demandant gentiment.

« Papa, occupe-toi des monstres s’il te plaît. Il y en a beaucoup trop. »

« Tsk, très bien. Je voulais lui en coller une bonne, mais apparemment toutes mes attaques sont inefficaces contre lui… Sois prudent, fils. »

« Je m’en occupe. »

D’ici que mon père ait finalement quitté la zone de danger, le Seigneur Démon avait réussi à se stabiliser de nouveau. Les blessures couvrant son corps étaient clairement critiques, mais j’avais la nette impression qu’elles ne lui seraient pas fatales. Pour être exact, j’avais l’impression que peu importerait le nombre de blessures que nous lui infligerions, son énergie démoniaque continuerait de le soigner en continue.

[De la réflexion magique, enfoiré… !]

« Ça t’apprendra. »

Kain avait dit ça sur un ton hautain après avoir récupéré sa lance. Comme son attaque précédente avait changé le cours de la bataille, j’avais levé le pouce vers lui en signe de reconnaissance. Cependant, le Seigneur Démon avait concentré son abondante énergie sombre dans ses yeux en hurlant.

[Mais on dirait bien que tu ne peux pas l’utiliser une seconde fois… ! Je reconnais ta force, mais au final, tu seras aussi dévoré par moi !]

Il avait recommencé ! Le sort lingual du Seigneur Démon avait commencé à envoyer des attaques dans tous les sens.

Pour analyser sa magie quasi indétectable, j’avais commencé à me creuser la cervelle. Au même moment, le halo autour de mes cornes avait commencé à accélérer. Un mana émettant une lueur indescriptible avait commencé à se condenser autour d’Acier.

[Je vois, c’est donc ton dernier atout ! Ce mana incompréhensible… Comment peux-tu manipuler ce pouvoir ?]

« Parce qu’il est originellement mien. »

J’avais répondu nonchalamment en accélérant la concentration de mana. Bien que ça soit impossible de voir son sort lingual, ni de briser ses attaques, en la renforçant au maximum avec Enigma, Acier était capable de résister. Le Seigneur Démon avait alors demandé sur un ton plein de doute.

[Ton pouvoir… ?]

« Il est de la même ligue que les pouvoirs divins, mais pour tout dire, il n’est pas non plus si différent. Enigma est juste une forme différente de pouvoir divin. »

Lorsque j’avais obtenu mon halo, j’avais enfin compris Enigma. Bien que le halo en lui-même restait un mystère, je savais qu’il était l’indication que ma ligue avait augmentée, me permettant de mettre un pied dans le royaume suivant.

Grâce à ça, j’avais appris que je pouvais manipuler Enigma avec mon propre pouvoir. Le sort Suzerain m’avait permis d’avoir un échantillon de ce pouvoir. Bien sûr, si je n’étais pas devenu plus fort depuis que j’avais obtenu Suzerain, je n’aurais jamais été capable de manipuler Enigma aussi librement.

En tout cas, je ne pensais pas que c’était le pouvoir que Sherafina désirait de moi. Si c’était le cas, le Seigneur Démon aurait réagi différemment, et même Loretta en aurait été capable.

De plus, manipuler ce pouvoir ne faisait pas de moi un dieu. Il était peut-être un prérequis pour devenir un dieu, mais au final, il était du même niveau que le pouvoir du donjon qu’avait Sherafina.

[Mais un pouvoir n’a d’intérêt que lorsqu’il fonctionne face à un ennemi. Ton mana est en effet mortel et ressemble à celui de ces satanés dieux ! Mais il deviendra mien à la fin !]

« Bâtard, comment peux-tu être aussi avide ?! »

Des sorts continuaient de voler sans s’arrêter. J’avais écarté les bras et avait répandu Enigma dans toutes les directions. Grâce àa ça, j’avais enfin eu l’impression de comprendre comment fonctionnait son sort lingual. Convertissant mon mana en balles d’aura, je les avais envoyées dans la direction du Seigneur Démon.

« Kain, Licorice ! Retenez-le un moment ! »

« Hmph. »

Kain avait levé sa lance en reniflant pendant que Licorice avait immédiatement commencé à s’approcher du Seigneur Démon avait Vitesse Divine. En un instant, Enigma avait aussi commencé à se concentrer entre ses mains.

[Quoi ?!]

« C’est le pouvoir de mon Cher Mari, donc je peux l’utiliser lorsque nous sommes ensemble ! »

En disant ça, elle avait essayé de le griffer avec Enigma, mais il avait bloqué l’attaque avec sa main. Pendant ce temps, Kain avait chargé en plein sur lui avec Sleipnir et avait frappé dans son angle mort. L’énergie démoniaque du Seigneur Démon avait explosé férocement et les avait repoussés. Mais malgré ces deux assauts combinés, son sort lingual n’avait pas cessé de faire feu.

[Mourrez !]

« Eit ! »

Alors que Licorice et Kain résistaient face aux sorts qui les attaqués, cette fois, d’innombrables perles d’énergie démoniaque étaient apparues dans le ciel. Après avoir absorbé toute l’énergie négative sur Terre, les perles émettaient une aura malveillante et sinistre.

[Je suis le seigneur de toutes les démons !]

« Kyak ! »

« Kuk ! »

Mes deux compagnons n’avaient pas pu esquiver cette attaque. Mais en se remémorant ma requête de retenir le Seigneur Démon un instant, ils m’avaient tous les deux protégé avec leur corps.

« C’est bon maintenant ! »

A ce moment, un flot de fragments métalliques s’était lancé vers le Seigneur Démon. C’était arrivé juste après que Licorice et Kain ne soient repoussés par l’explosion d’énergie. Notre adversaire avait alors détonné encore plus d’énergie pour stopper les fragments métalliques, mais vu de l’extérieur, on aurait pu penser que mon attaque n’avait eu que très peu d’effet.

« … C-Cher Mari, tu nous as demandé de le retenir juste pour ça ? »

« Tu t’es planté quelque part ? »

Mes deux compagnons m’avaient regardé avec un air ahuri. J’avais répondu avec un haussement d’épaule. Licorice avait alors hoché la tête, ayant enfin compris après que je lui ai transféré une partie de ma mémoire, mais Kain avait toujours l’air de ne pas comprendre.

Cependant, le mystère n’allait pas tarder à être résolu.

[… Kuhuk !]

Les fragments métalliques étaient en effet très puissants, mais ils n’étaient pas suffisants pour infliger une blessure fatale à quelqu’un du niveau du Seigneur Démon.

Cependant, après qu’ils aient été détruits, ce dernier était devenu pâle et de l’énergie démoniaque noire commençait à suinter de son corps. Cette dernière ne sortait pas volontairement, elle n’était juste plus sous son contrôle.

[T-Toi… ! Qu’est-ce que tu m’as fait ?!]

« Wow. » Avais-je dit avec respect.

« Tu avais raison à propos de cette malédiction. Même le Seigneur Démon ne peut pas s’en débarrasser ! »

Et oui ! Les fragments métalliques que je venais d’utiliser étaient ceux qui avait été recouverts du sang du dernier démon du continent de Luka. J’étais certain qu’il serait ravi d’apprendre que sa malédiction avait été utile.

[C’est pas possible… C’est pas possible !]

La corne du Seigneur Démon avait commencé à rétrécir. Face à ça, son énergie démoniaque avait explosé à plusieurs endroits. Voyant ce spectacle, Licorice avait crié.

« Qu’est-ce qu’on fait Cher Mari ? Il est devenu encore plus fou ! »

« Mais ça va marcher maintenant. Cette malédiction lui a fait perdre au moins une ligue d’existence. »

« Marcher ? Qu’est-ce qui va marcher ? … Kuak ! »

Licorice s’était tournée vers moi, criant tout en rougissant. Inquiet que ce soit un peu trop exagéré, j’avais demandé à Dortu de créer un miroir pour me refléter.

Une femme d’une incroyable beauté était reflétée dans le miroir.

« Oh. »

Je m’étais exclamé avec surprise en voyant ça. Puis, j’avais été encore plus choqué en entendant ma voix. Tout ce que j’avais fait été de me transformer en femme avec mon pouvoir !

« Je dois admettre que je suis plutôt bonne. Qu’est-ce que t’en penses, Seigneur Démon ? »

[T-Tu es… le Héros ?!]

Les explosions avaient continué, mais avec moins de puissance. Voyant le Seigneur Démon décontenancé, je lui avais fait un clin d’œil malicieux en criant.

« Tentation de Lilith ! »

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 345
ICDS - Chapitre 347

Related Posts

10 thoughts on “ICDS – Chapitre 346

  1. plier en deux le mec qui se transforme en femme
    « Je dois admettre que je suis plutôt bonne. Qu’est-ce que t’en penses, Seigneur Démon ? »
    et le type lui fait un clin d oeil mdr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com