LVL1S : Chapitre 117

LVL1S : Chapitre 116
LVL1S : Chapitre 118

Chapitre 117

 

« Comment vas-t… Attends, c’est quoi, cet endroit ? Le corps d’Harpok ? Que se passe-t-il, Johra ? La dernière chose dont je me souviens… Nous attaquions la planète-mère Rohim. Combien de temps s’est écoulé depuis ? »

« Ugh… Tu viens à peine de revenir et tu es déjà si lourds… Tais-toi. »

« À qui parles-tu, Johra ? D’où est apparue cette étrange gemme ? »

« Lena… Je vais avoir besoin d’un long moment pour discuter avec mon ami, qui vient d’arriver. Peux-tu t’assurer que personne ne nous espionne ? »

« Compris ! »

Nous ne nous étions pas parlés depuis un certain temps et je lui avais instinctivement dit de la fermer. Notre conversation commençait sur un ton plutôt étrange. Finalement, Lena mit en place les mesures anti-espionnage et nous pûmes entamer les hostilités. Façon de parler.

« Hooo, j’ai tenté de tout mon cœur de ne pas penser à toi mais on dirait qu’au bout du compte, j’ai dérapé. »

« Pourquoi ? Notre relation avait l’air plutôt bonne, vers la fin. Non ? »

« Non. Tu aurais clairement dû me dire à quel point Métatron était puissant. »

« Comment aurais-je pu alors que tu ignorais tout ce que je pouvais dire ? »

Je me surpris à soupirer. Il avait raison, je n’écoutais alors pas un traître mot de ce qu’il disait et j’avais attaqué la planète sans rien savoir.

Pour l’heure, savoir que Gnoss était en quelque sorte la réincarnation d’Harpok rendait notre relation encore un peu plus compliquée.

« C’est bon. Je sais que les morts-vivants comme toi n’ont pas d’émotions. Après tout, je t’ai observé pendant lon… Attends, pourquoi me sembles-tu différent ? Dirigeant des Déchus ? C’est quoi, ça, encore ? Ce n’est ni une race ni même une classe… Oh, une classe unique ? Ha ha ha~ Tu me surprends vraiment à chaque fois ! »

« Et qu’est-ce que tu en sais ? La vraie surprise reste à venir. »

« Oh ? Une surprise encore plus surprenante ? S’il te plaît, ne me fais pas languir ! »

« Tu connais Harpok ? »

« Oui, c’est le dieu qui se trouve au-dessus de tous les Sages Suprêmes. Le Dieu des Chuchotements et des Secrets. »

« Quoi ? Les Sages Suprêmes servent un dieu ? »

« Oui. La plupart de ce que je sais, je le sais grâce à Harpok. »

« Je vois… »

« C’est pourtant vrai. Pour devenir un Sage Suprême, il faut être compatible avec la Grâce Divine d’Harpok. Le Sage précédent, celui qui m’a tout appris, a dit que j’étais totalement compatible. Vraiment, totalement. »

« Ouais, pas étonnant puisque techniquement, tu es Harpok. »

« Ha ha, mon formateur disait que je lui ressemblais, lui aussi. »

« Non, je ne dis pas que tu es comme lui. Je dis que tu es lui. »

« Attends, quoi ? Je suis Harpok ? Mais ça n’a… »

« Harpok s’est un jour réincarné sur Terre. Et il s’agit de ta vie passée. »

« Que… Mais de quoi est-ce que tu parles ? »

« Regarde, son corps est juste là, mais son esprit n’est plus. Il s’est déjà réincarné. »

« Quoi ? Pourquoi abandonnerait-il son corps ? »

« Je le torturais pour obtenir des informations et je suppose qu’il n’a pas supporté la douleur et il a choisi le suicide. Après quoi, au travers de son œil, j’ai pu voir qu’il avait migré dans une nouvelle vie et qu’il vivait sur Terre. Qu’il vivait ton enfance. »

« Je… suis choqué. Je veux dire, c’est difficile à croire, même pour quelqu’un comme moi, qui a accès à des informations extraordinaires. »

« Regarde. Il s’agit de ton corps mort. Même si tu ne peux pas le voir dans ta gemme, tu devrais être capable de le sentir, non ? »

« Oui… Je peux toujours vaguement sentir la présence d’Harpok, il n’est pas mort depuis bien longtemps. Au fait, comment est-il seulement mort ? Le corps d’un dieu est supposé immortel. »

« Il est possible de tuer les dieux mineurs à l’aide d’un Artefact. »

« Tu… possèdes réellement un Artefact ? »

« Tu me le demandes réellement ? Ne me connais-tu pas encore assez bien ? »

« Eh… Si c’est vraiment le corps d’un dieu, alors j’ai une chance de ressusciter. »

« Oh ? Comment ? »

« Comme tu le sais, j’ai été banni depuis longtemps et nous ne pouvons communiquer que grâce au contrat qui nous lie. Cependant, si j’entrais en contact avec le corps d’un dieu, je pense que je serais capable d’en prendre possession. Pfff,… Est-ce le destin ? »

« Hmm… Je vois. »

« Peux-tu toucher son corps, Johra ? »

Je faillis faire ce qu’il me demandait par pur réflexe avant de m’arrêter net. C’était une opportunité. Il avait besoin de mon aide pour revenir en ce monde.

« Avant ça, faisons un autre contrat, Gnoss. »

« Un contrat ? Avons-nous réellement besoin de ça… entre nous ? »

« Bien entendu. Je ne peux toujours pas te faire confiance à 100% alors j’ai besoin de cette assurance. »

« Ok. Dis-moi ce que tu désires ? »

« J’ai besoin que tu ne remplisses qu’une seule condition. »

« Juste une ? S’il n’y en a qu’une, est-ce parce qu’elle est très contraignante ? Ok… Parle, je n’ai pas vraiment le choix. »

Le plus il parlait, le plus faible il semblait. Il savait que je possédais une personnalité belliqueuse qui ne plierait pas face à lui alors il tenta de paraître soumis, au contraire. Il était vraiment quelqu’un de manipulateur.

« Je te demande simplement d’être un vrai ami et d’utiliser toutes tes connaissances pour ma cause. »

« Hm… C’est une condition très simple mais d’une profondeur gigantesque. Pourtant, ma réponse est oui, sans hésiter. »

« Parfait. Merci. »

« Ne te demandes-tu pas pourquoi j’ai accepté si facilement ? »

« Je sais que tu vas me le dire même si je ne le demande pas. »

« La raison pour laquelle Harpok a choisi la mort plutôt que les aveux de tous ses secrets… Il ne te faisait pas confiance. Je te connais, Johra, et depuis que tu as tenu ta promesse de te venger des Rohims, j’ai décidé de te suivre jusqu’au bout, où que tu ailles. Maintenant, lorsque j’entrerai en contact avec le corps du dieu, je serai libre de toute contrainte et… »

« Tu es sûr que tu n’essayes pas de me jouer un tour ? »

« Non, je te promets que tu entendras l’histoire entière une fois que je serai dans ce corps. »

« Une promesse ? »

« Oui, je le jure sur mon âme. »

« Bien. »

J’amenai la gemme dans laquelle Gnoss résidait et la plaçai sur le cadavre d’Harpok. À son contact, la gemme fut immédiatement absorbée et je reculai afin d’observer la scène.

« Uh… Alors il revient à la vie ? »

Le processus prit une bonne demi-heure mais le corps régénéra toutes ses blessures et finit par rouvrir son œil.

« Gnoss ? »

« Non. Je suis Harpok. Mais je possède les souvenirs de Gnoss et… Oui, je suis Gnoss. Polymorphe ! »

Il se transforma en la forme humaine de Gnoss.

« Ah… C’est confortable, ça fait bien longtemps. Ce corps est tellement… fait pour moi. Peut-être parce que tous mes souvenirs lui correspondent ? »

Gnoss murmurait tout bas en se palpant un peu partout.

« Tu fais des choses étranges là. Mets des vêtements, Gnoss. Ou Harpok. »

« Oh, c’est vrai. Polymorphe. »

Il se changea alors en ce scientifique d’une quarantaine d’années qui avait tant contribué à la création de Gamma.

« Huh ? Père ? Pourquoi êtes-vous là ? »

Lena sortit de son silence.

« Ah… Eh bien, techniquement, c’est Harpok qui est revenu à la vie. »

« Oh… Même si vous êtes un poil différent, vous êtes le même. Je ne pensais pas vous revoir un jour ! »

« Ha ha ha~ Lena ! Comment as-tu réussi à venir en ce monde ? Avec Johra ? »

« On dirait que Lena a planté quelques nanorobots dans mon corps. »

« Quoi ? Personne n’a pensé à ça avant, traverses les dimensions d’une telle manière. Lena tu as réussi à amener avec toi les connaissances scientifiques de la Terre ! »

« Bien entendu. Je n’allais pas venir en oubliant tout ce que je sais. »

« Absolument remarquable ! »

« Regardez ce vaisseau ! Il s’appelle Nautilus mais peut également voler et aller dans l’espace ! »

« Ouah, incroyable ! »

L’IA enfantine et son créateur passèrent quelques heures à discuter et se remémorer le bon vieux temps tout en se racontant leurs histoires.

« Maître, je suis de retour. Voici Krish… Attendez, que se passe-t-il ? Harpok est en vie ?! »

Thanatos venait de revenir face à face avec un Harpok parfaitement vivant et en bonne santé et le reconnut même sous sa nouvelle forme.

« C’est un peu compliqué. Techniquement, il est revenu à la vie. »

« Oh ? Alors je peux continuer à le torturer un peu ? »

Thanatos m’accorda son sourire sadique une fois de plus.

« Ah ! S’il te plait, ne me torture plus. Nous sommes dans le même camp désormais. »

Harpok s’agenouilla face à Thanatos, plaidant pour sa vie. Le temps qu’il avait passé avec elle semblait l’avoir traumatisé et une blessure indélébile devait être présente dans son cœur.

« Harpok, possèdes-tu une solution pour résoudre mon problème actuel ? La malédiction. »

« Ce devrait être possible. Lena, peux-tu m’aider à créer un hologramme en trois dimensions ? »

« Bien sûr, père ! »

« Père ? »

« Eh bien… Une partie de son programme me traite ainsi. »

« Ok. »

Avec Thanatos, nous regardâmes Harpok et Lena travailler ensemble. Finalement, après cinq longues heures, le sort en trois dimensions était prêt.

« C’est fantastique… Une formation magique qui flotte dans les airs… »

« Créer une formation magique en trois dimensions est vraiment difficile et lourd à supporter, c’est possible uniquement grâce à l’aide de Lena. Viens par ici. »

« Je… vois. »

Comme je m’avançais au milieu du sort dessiné dans les airs, Harpok se mit à murmurer une formule inconnue.

« On peut s’en occuper à l’aide d’un simple sort ? »

Harpok hocha la tête tout en continuant son incantation ; cependant, il devait faire avec la malédiction d’un dieu qui nécessitait un sort long et complexe.

Mais finalement, la malédiction fut levée, comme prévue.

« Création de matériau : fer. »

Un morceau de fer de très haute qualité apparut dans ma main.

« Heureux de ton retour, Gnoss. »

« Johra… Tu possèdes ce collier, n’est-ce pas ? »

« Comment le sais-tu ? »

« Eh bien, selon mes souvenirs et les questions que Thanatos me posait pendant la séance de torture, c’est facile à deviner. »

« Ah, c’est logique. »

« Je suis sans doute capable de t’aider. Enfile le collier et je ferai en sorte de réinitialiser les conditions jusqu’à ce que tu en trouves une qui te convienne. »

« Vraiment ? »

« Oui. N’oublie pas que je suis le dieu des Secrets. »

« Si pratique… »

« Bien sûr ! Pourquoi penses-tu que Métatron tentait de m’extorquer mes secrets avec tant d’ardeur ? »

Sans y penser, j’enfilai aussitôt le collier, convaincu.

« Quelle est la condition ? »

« Il dit que je dois empoisonner dix millions de personnes. »

« Hoo, c’est un peu trop. Lena, créons la formation que je t’ai montrée tout à l’heure. »

« Oui, père ! »

Je pénétrai dans la nouvelle formation magique qu’ils créèrent ensemble. Après à peu près une heure d’attente, ma condition changea d’un seul coup.

« Qu’est-ce donc, cette fois ? »

« Quelque chose de dément… Je dois tuer cent millions de personnes à l’aide de la magie. »

« Merde, c’est encore plus ridicule. »

« Encore ! »

« Merde, encore ! »

Après deux longs mois de réinitialisations successives, je finis par en trouver une que je jugeais faisable.

« Celle-ci est acceptable. »

« Oh ? Qu’est-ce donc ? »

« Je dois créer une planète d’un diamètre d’au moins mille kilomètres. »

« Oh, ce n’est pas trop mal. Personne ne doit mourir. Lena, scanne le système stellaire pour trouver un emplacement idéal. »

« Ok. »

« Création de matériau : fer. »

« C’est assez pour aujourd’hui, Johra. »

« Beau boulot, Johra. »

« Je suis en effet plutôt exténué. »

« Je vais ouvrir une ligne directe vers le manoir. Tu leur manque beaucoup. »

« Ok, fais ça. »

Après quelques secondes, l’hologramme de Vez apparut devant moi.

« Papa ! »

Elle tenta de se jeter à mon cou mais passa à travers moi. Elle avait tellement grandi, elle semblait désormais avoir 15 ans. Voir mon adorable fille termina de soulager mon corps fatigué.

« Comment vas-tu, Vez ? »

« Rentre à la maison ! Je veux te faire un câlin ! »

« Ouais, je sais, mon cœur. Mais je ne peux pas rentrer immédiatement, j’ai encore du travail… »

Gnoss m’avait expliqué qu’il serait dangereux d’utiliser le portail de téléportation tant que nous serions en train de voyager dans l’espace. Une fois sur place, à l’endroit où j’allais pouvoir créer la planète, nous pourrions créer un cercle de téléportation propre.

« Tout le monde veut te voir… Mayardus, Jerna et Jillian. Maman est seule tous les jours, reviens vite ! »

« Ce ne sera plus très long. Six mois, je pense. »

« Vraiment ? »

« Oui. Pas un jour de plus, promis. »

Épuisé après tout ce que j’avais enduré, je tombai de fatigue et m’endormis à bord du Nautilus, qui voyageait dans le vide noir et froid de l’univers.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 116
LVL1S : Chapitre 118

14 Commentaires

  1. Hinomurakid

    Merci pour le chapitre, et la suite promets d’être très intéressante

    Répondre
  2. Gunts92Gunts92

    bon maintenant le final de la mort qui tue

    Répondre
  3. Hyrtik

    Merci pour le chapitre ! 😉

    Répondre
  4. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre. La suite promet ^^.

    Répondre
  5. Boubou71Boubou71

    Merci !
    2 dieux a ça botte, lui qui va en devenir un,le final va devoir être à la hauteur ^^

    Répondre
    1. Zorbal

      Surtout un dieu créateur de mondes ça va être intéressant ^^.

      Merci pour le chapitre !

      Répondre
  6. Cèlen

    Roxxor !!!!! Merci pour ce super chapitre j’adore les liens sapcio-temporel qui proc comme ça!!

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. Sensei

    Vous imaginez la suite s’il devient le père de tous
    Ou alors un Dieu de la création qui ne peut pas tuer

    Répondre
    1. Jikan

      Yep mais de tt façon sa classe est basé sur la destruction. Donc si il obtient des pouvoirs de création, il deviendra juste omnipotent.

      Répondre
  9. TotOtaku

    Whaaaaaa. Il part vraiment loin

    Répondre
  10. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com