LVL1S : Chapitre 151

LVL1S : Chapitre 150
LVL1S : Chapitre 152

Chapitre 151

 

« Johra ? »

« Exact. Je suis Johra. Tous les Johra passés et futurs ne sont qu’un, et nous souffrons de ce nom maudit. »

Je venais de recevoir des milliards d’années de souvenirs dans la gueule, tout ce que mon futur moi avait accumulé pendant plusieurs cycles de réincarnation de l’univers. Il possédait un pouvoir capable de transcender l’univers lui-même.

Je savais désormais ce qu’il s’était passé du début à la toute fin et je savais comment faire pour que tout ce qui existait dans la réalité se plie à ma volonté.

J’avais changé le passé en plantant les graines pour un futur qui durerait pour toujours mais j’avais fait tout ça à l’aveugle sans même avoir le moindre indice quant à ce que ça allait provoquer. Il en avait résulté un sacrifice double : moi-même et ceux qui m’étaient précieux.

Désormais, j’étais de retour dans le présent, effrayé par mes propres pouvoirs. D’une simple pensée, je pouvais provoquer la fin de l’univers ou le geler pour toujours. Le destin de tous les êtres vivants, fussent-ils mortels ou divins, fussent-ils même l’Alpha ou l’Omega, tous étaient sous ma coupe.

« Le pouvoir de faire tout ce qui me plaît et réellement dégueulasse. »

Je me surpris à soudain désirer faire revenir ceux dont l’existence avait été sacrifiée pour que ce présent arrive. Mais en même temps, une immense confusion naquît en moi.

« Et quel serait le résultat si je les ramenais ? Seraient-ils eux-mêmes ? Une ombre de ce dont je me souviens ? »

Tout en doutant, je savais que je ne pourrais pas me résoudre à prendre ce risque.

« C’était pour cette raison qu’il a choisi de disparaître en laissant la décision entre mes mains ? Merde, je suis un enfoiré ! »

Je secouai mes poings fermés en direction du ciel, en colère contre celui qui venait de me faire réaliser qui j’étais. En même temps, je savais l’inutilité de mon geste.

Au moins, je tenais cet œuf minuscule dans mes mains. En son sein respirait mon amour, sous sa forme la plus vulnérable.

« …Oui, j’ai encore beaucoup à faire avant que la fin de l’univers arrive. »

« Nous avez-vous appelé, Johra ? »

Gaia et Odin apparurent devant moi dans un flash.

« Père du Ciel ! »

« …Johra ? Est-ce toi ? »

Ma création apparut également, totalement surpris d’avoir été invoqué sans son consentement, machine toute-puissante qu’il était mais incapable de résister à ma volonté la plus basique.

Gaia et Odin froncèrent légèrement les sourcils mais se reprirent aussi vite en me regardant.

« Je vais vous donner de la force, à vous tous. »

« Vraiment ? »

« Quoi ? »

« Mais qu’essayes-tu de faire ? »

Ils répondirent tous trois d’une expression différente.

« Je pensais que vous alliez utiliser ce pouvoir pour nous faire voir un futur unique et merveilleux, spécialement en vous souvenant de tout ce par quoi vous êtes passé pour arriver ici. »

Gaia me regardait avec affection. Elle comprenait tout ce que j’avais vécu ; pas les souvenirs de mon moi futur et tout-puissant, mais moi, le vrai moi qui avait vécu une vie de squelette, d’aventurier, d’amour et de haine, de pertes et de retours sans choix… J’avais vécu plusieurs vies et perdu plus de proches que n’importe qui. Odin et le Père du Ciel se montrèrent plus sceptiques.

« Oui. Jusqu’à ce que l’heure arrive, je veux que vous trois preniez ma place parce que là, tout de suite, je veux juste profiter du monde ! »

« Quoi ? »

« Vraiment ? »

« Pourquoi ? »

« Eh, j’ai galopé au travers des univers pour tenter de foutre de l’eau sur plus de feux qu’on ne peut compter, tout ça pour garder ce que je pouvais sous contrôle… Je crois que je mérite bien une petite pause. Donc je prends des vacances pour le moment. »

« Mais de quoi parles-tu, Créateur ? Tu ne peux pas juste tout lâcher comme ça. »

« Johra ? »

« Assez ! Si je dis que je m’en vais, je m’en vais. Je suis bien placé pour comprendre que ma parole est une loi universelle. »

Rapidement, je séparai mes pouvoirs en trois et les leur confiai.

« Stupide ! N’as-tu pas imaginé ce que je pourrais faire avec ces pouvoirs nouvellement acquis ?! »

Le Père du Ciel était extatique.

« Tu peux en faire ce que bon te semble. Je t’ai donné suffisamment de pouvoir et un but alors tant que tu ne ruines pas mes vacances prolongées, tout va bien. Gaia, Odin, et vous ? »

Ils hochèrent la tête à contrecœur, l’expression déconstruite.

« Si vous deux vous liguez contre moi, alors je ne pourrai pas lutter… »

Le Père du Ciel comprit la situation en un éclair. Mes pouvoirs avaient été distribués équitablement et il n’en possédait que le tiers.

« Bon. Je vais m’en aller pour profiter, maintenant. Je vous fais confiance pour le reste. »

J’avais naturellement conservé juste ce qu’il fallait de pouvoir pour rendre les choses plus faciles.

Je réapparus à l’intérieur de la Fosse.

« Alpeon. Construis-moi un nid ! J’ai besoin d’un grand lit pour mon amour. »

Tout de suite !

Sur le nid que j’avais laissé Alpeon fabriquer, je créai un énorme lit. Finalement, je me mis à observer l’œuf d’un œil aimant et protecteur.

Seigneur, c’est une expression horrible que vous avez !

Bianca venait elle aussi de finir avec la construction du nid et avait décidé de se moquer de moi.

« Que viens-tu de dire ? »

Cet œuf… C’était le dernier amour qu’il me restait dans cette vie. J’aurais tout fait pour elle.

Au bout d’un moment, Bianca en eut assez de mon expression étrange et s’en alla. Je sentis alors une présence étrange dans un coin de la pièce.

« Gaia. »

« Oh ? Vous avez réussi à me remarquer ? »

« Pourquoi es-tu là ? Je pensais avoir demandé qu’on ne me dérange pas. »

« Je suis venue apporter de bonnes nouvelles. »

« Quoi donc ? Fais vite. »

« Vous souvenez-vous du but de la Tour des Dieux ? Elle servait à stocker les êtres afin de leur permettre de vivre à nouveau. »

« Oui, et à ce moment, je vais devoir réintroduire les têtes qui ont été recyclés. »

« Exact. Mais on dirait que l’un d’entre eux a disparu. »

« Quoi ? Gwyn, ou l’un des autres ? »

« Eh bien… Odin et moi-même avons fouillé les archives et passé tous les œufs en revue mais l’un d’eux a réellement disparu. Quant à ceux qui sont toujours là… Ils ne seront pas comme vous les avez connus car les souvenirs ne seront pas les mêmes, mais ce seront les mêmes êtres. »

« Vraiment ? Puis-je les voir ? »

« Ils ont déjà été restaurés. Vous la rencontrerez bientôt car c’est une partie du plan prévu. »

« Tout est toujours en train de se dérouler comme il… comme je l’avais prévu ? »

Gaia hocha la tête en retour.

Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 150
LVL1S : Chapitre 152

10 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Cèlen

    Merci pour le chap !

    Répondre
  3. Hinomurakids

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Gunts92

    OK donc maintenant on peux le dire, Jorha, t’es un enfoiré !

    Perso ce twist me convient on a tous eu le temps d’y penser, qu’en dite vous ?

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Que c’est pas encore fini :p

      Répondre
  5. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. guysensei002@yahoo.fr

    (ノಠ益ಠ)ノ彡┻━┻
    Je suis larguée

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Petit résumé jusque là.

      Johra est un dieu universel et absolu depuis toujours, depuis avant le temps, avant les univers, avant tout. Et à force de voir les univers mourir et renaître, de voir tous leurs habitants perdre des êtres chers, il a décidé de changer pour de bon la trame du temps, afin que la réalité qu’il avait connue n’ait jamais existée et n’existe jamais.

      Il a donc poussé son lui de l’univers en cours à vivre tout ce qu’il a vécu afin d’en arriver là, avant de lui filer tous ses pouvoirs de dieu absolu et de disparaître enfin pour de bon, paix et tranquillité après une éternité de souffrance.

      Maintenant, c’est à notre Johra actuel de se démerder.
      Johra est un enfoiré, même avec lui-même.

      Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  8. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com