LVL1S : Chapitre 152

LVL1S : Chapitre 151
LVL1S : Chapitre 153

Chapitre 152

 

« Alpeon, ne laisse personne quitter la Fosse. »

Oui, Seigneur.

Je fis apparaître mon disque de métal et m’envolai par-delà la falaise.

« La dernière fois que j’ai pris cette route, je partais au combat avec Valenor. Maintenant, je suis seul. »

Un nuage de poussière se forma à l’horizon et d’énormes dragons apparurent au-dessus.

« Pff ! Pourquoi fallait-elle qu’elle me demande d’y aller mollo avec Noradriana et ses dragons ? »

Je flottais sur mon disque de métal, patientant en observant les dragons arriver, accompagnés des Elfes au milieu de la plaine.

Une demi-journée plus tard, la troupe de dix mille Elfes et leurs dragons s’arrêtèrent face à moi.

« Lena, peux-tu amplifier ma voix, s’il te plait ? »

« Ok, je peux également faire en sorte que ces animaux près de nous les entendent aussi. »

« Anim… Ha ha ha ! Tu peux être drôle, quand tu veux ! »

Un rire tonitruant éclata à travers la plaine à une vitesse incroyable, balayant les Elfes qui furent obligés de tomber au sol en tenant leurs délicates oreilles.

« Désolé. Je ne voulais pas vous perturber. »

Lena ajusta le volume vers un niveau plus raisonnable et je pus me faire entendre sans problème. Peut-être que la précédente explosion sonore était l’une de ses petites blagues mais elle avait eu le mérite de m’offrir l’attention de tout le monde.

« Je suis heureux que vous soyez tous venus aujourd’hui mais je ne peux pas dire que j’apprécie l’hostilité dont vous faites montre. À cette lumière, je souhaiterais vous montrer un petit quelque chose… Hup ! »

D’un seul coup, l’armée des Elfes entière ainsi que les Dragons se mirent à flotter dans les airs. Les Dragons n’avaient plus du tout le contrôle sur leur propre vol.

Même si j’avais légué la plupart de mes pouvoirs aux trois autres loustics qui tenaient office de dieux, la connexion avec le réseau Séphiroth était toujours mienne.

Pour les Elfes, la centaine de mètres depuis laquelle il voyaient le sol était déjà un danger en soi. Pour les Dragons, toutes leurs tentatives de résistance magiques s’avérèrent vaines : le réseau Séphiroth qui régulait et définissait ce qu’était la magie était sous mon contrôle et les bloquait totalement.

« Eh bien, j’espère que ça vous a rendu un peu plus humbles. Maintenant, vous devriez tous rentrer chez vous. Ah, à l’exception de Noradriana, évidemment. Ok, les Anciens de chez les Elfes, vous pouvez venir aussi. J’ai une certaine dette à rembourser alors je ne vous tuerai pas, d’accord ? »

L’armée face à moi fut forcée de se soumettre à mon pouvoir sans bornes. Ils ne possédaient aucun moyen de résister à ma magie ; en réalité, personne ne le pouvait.

« Bon. Je vais vous reposer lentement. »

Une fois tout le monde au sol, Noradriana m’approcha avec précaution et ce que j’espérais un minimum de révérence, accompagnées des vieux Elfes. Mais même si son corps présentait un langage de soumission, ses paroles en dirent autrement.

« J’espère que je pourrai la faire descendre de son piédestal sans la blesser. »

Bien entendu, je m’y attendais : elle tenta de me mordre, à défaut de pouvoir lancer un quelconque sort. J’invoquai le bouclier Rohim juste à temps et elle se péta un croc.

« Je suis désolé pour ça… J’ai essayé d’être gentil mais on ne peut pas me reprocher de me défendre, n’est-ce pas ? Tu t’es fait ça toute seule, ma grande. »

Répare sa dent, Johra. Je sais que ta magie de création peut le faire, n’est-ce pas ?

« Gaia ? Tch ! Alors elle m’observait depuis tout ce temps ! »

Noradriana, le sang perlant de son croc brisé, recula en toute hâte avant de me regarder, la peur au fond des orbites.

« Création. »

Une nouvelle dent, plus solide que la précédente et brillant de reflets dorés, apparut en lieu de place du croc brisé.

« Eh, Noradriana, arrête ça. Nous ne sommes pas ennemis. Contente-toi de m’écouter, ok ? »

Même si je ne l’avais jamais particulièrement appréciée, elle avait sauvé ma vie à cette époque et je devais lui rendre la faveur d’une manière ou d’une autre.

Le Dragon Ancien s’inclina devant moi, admettant sa défaite totale. Elle ne pouvait pas me blesser et je me montrais clément avec elle : j’avais gagné. Les Elfes l’imitèrent rapidement, sans vrai autre choix.

« Vous autres Elfes avez été battus et devez donc m’obéir. Je veux que vous déplaciez votre peuple vers ces plaines dans les six mois. Noradriana, je t’ordonne de les aider et pour toute compensation pour le coût de votre marche, je vais vous donner ceci. Création. »

Je fis apparaître plusieurs tonnes d’or sous leurs yeux.

« Et ne pense pas t’échapper. Quiconque osera me trahir sera puni d’une manière exemplaire. »

Je leur tournai le dos pour retourner vers la Fosse.

« Alpeon, comment se passe le forage ? »

Ce n’est pas facile à cause de la présence des Sabords du Vide. Nous sommes actuellement à une profondeur de 900 mètres.

« Je vois. Continuez comme ça, vous faites du bon boulot. »

Seigneur, les Asmodiens vont arriver.

« Je sais. Loge-les dans les locaux que nous leur avons préparés dans la périphérie de la Fosse. »

Oui, Seigneur.

Les Asmodiens étaient venus pour me rejoindre, ce qui signifiait qu’il était bientôt temps de tuer le Roi Démoniaque, mais je ne voulais pas le faire moi-même.

Cela dit, maintenant qu’il n’aurait pas l’aide de la Ligue, il restera caché.

« Oh, c’est vrai ! Alpeon, amène le corps de Talvin près du lac. »

Peu après, je me rendis près de son corps pour le ramener à la vie, comme récompense pour sa performance dans sa vie passée.

Six mois plus tard, Elfes et Asmodiens furent renvoyés chez eux à Elfenheim et Evelysla et mes soucis furent résolus d’une manière pacifique.

« Oh, j’ai presque oublié qu’il avait quelque chose qui nécessitait mon aide à Gartmar. Alpeon, trouve-moi Ian. »

Un moment plus tard, Ian apparut devant moi. Peut-être à cause de notre mode de vie paisible mais elle me paraissait plus grassouillette que dans mes souvenirs.

« M’avez-vous appelé, Seigneur ? »

« Contente-toi de Johra. »

Ian se sentait nerveuse en me voyant porter des vêtements inhabituels.

« Voyons voir. Lena, peux-tu contacter Machina et lui faire transporter ses collègues ici ? »

« Bien entendu. »

Peu après, les anciens membres de l’équipe de Ian apparurent à nos côtés.

« Gillian ? Pirate ? Melinda ? »

« Oh ? Où sommes-nous ? »

« Je pensais être mort ! »

Ils se serrèrent tous dans leurs bras, extatiques.

« Je sais que vous êtes heureux mais bon, j’aimerais un peu d’attention. »

« Es-tu celui qui nous as sauvés ? »

« C’est lui, Melinda. C’est mon Seigneur. »

Suivant l’explication de Ian, ils finirent tous par me regarder d’un regard intense.

« Eh bien, je ne vous ai pas exactement sauvés gratuitement. J’ai une faveur à vous demander. »

Les quelques mois qui suivirent consistèrent en un entraînement et une prise de niveau grâce aux Sabords du Vide sous la Fosse. Finalement, ils devinrent réellement forts.

« Bien. Maintenant, rendez-vous à Gartmar et apportez votre aide à une équipe de filles. Elles s’appellent Kishande, Ashe et Miranda. »

Je leur donnai de l’argent et les mis sur la route de Gartmar.

La majorité des Elfes étaient retournés vers leur terre natale et seule une poignée était restée là pour servir d’intermédiaires en bâtissant une plate-forme de commerce entre les mondes.

Je devais bien entendu envoyer de temps à autre des équipes d’élite afin de réduire le nombre de ces satanés Sabords du Vide pour défendre Elfenheim et Evelysla, mais tout allait bien.

Jusqu’à ce jour…

Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 151
LVL1S : Chapitre 153

6 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Hinomurakids

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Sensei

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com