MWLU : Chapitre 114 (qui avait disparu, faut bien que je trouve une excuse)

MWLU : Chapitre 113
MWLU : Chapitre 115

Voilà qui est rattrapé !

Encore désolé, haha.


 

〈 114. Léviathan, Roi de l’océan infini (6) 〉

 

À l’intérieur de ce gigantesque dôme aqueux créé par le Léviathan, le flux de mana de l’extérieur avait été complètement bloqué, rendant les mouvements magiques des Vampires totalement inutiles.

En plus de ça, ils ne pouvaient pas invoquer ces centaines de poupées qu’ils utilisaient pour emplir la Fissure, ce qui ne laissait là qu’une dizaine d’Apôtres…

[Alors, qu’est-ce qu’on devrait faire maintenant ?]

[Essaye de contacter dame Bathory pour l’instant.]

Déranger leur future reine avec ce problème pourrait leur coûter leurs membres, mais bon, à en juger par le regard meurtrier et enragé du Léviathan, il semblait que le monstre désirait les déchiqueter purement et simplement. Il était évidemment préférable de ne perdre qu’un ou deux membres…

[Uhm, ah, ben… J’ai déjà essayé, mais… cette barrière est peut-être faite d’eau, mais il n’y a absolument aucune faille, tu sais ?]

[…]

[Tehee. On dirait qu’on est foutus, hein ?]

Comment peux-tu rire à un moment pareil ?

Le leader regarda la femelle Vampire et se mordit les lèvres.

Malheureusement, ils n’eurent pas le temps de rejeter la faute l’un sur l’autre.

KHUGUGUGUNG

La surface de l’eau sur laquelle ils se tenaient trembla violemment avant d’être recouverte par une terrible aura qui tenta de les avaler sans autre forme de procès.

Sans aucune alternative, les Apôtres se mirent à entamer des incantations. Même s’ils étaient une bande de mites sur le point de se brûler les ailes face à un soleil tout-puissant, la fierté des Vampires sous la bannière Bathory ne leur permettait pas d’abandonner sans se battre.

[Oh, bah. Nous sommes prêts à mourir ici, alors vous devriez vous échapper seul, Ancien. Votre rôle est de créer des poupées artificielles et est essentiel à notre succès. Et plus important, vous le savez déjà – que nous pouvons revivre en tant que poupée, de toute façon.]

La femelle Vampire ne perdit pas son sourire calme. Le leader regarda autour de lui et vit d’autres Apôtres le regarder d’un air déterminé.

[…Très bien.]

Le leader murmura calmement. Et tout à coup, les autres Apôtres se mirent à vomir du sang. Ce sang emplit rapidement la surface de l’eau et se changea en une barrière contre les vents violents.

[Je vous revois tous plus tard.]

[Bien entendu. Dépêchez-vous, par contre.]

C’était son rôle de créer une issue pour fuir. Elle aussi se mit à vomir du sang, cette fois en direction du dôme qui les maintenait prisonniers.

Au moment où le sang corrosif entra en contact de l’eau, le dôme fondit et un trou si petit qu’on aurait eu du mal à y glisser une épingle se créa. Le leader se changea immédiatement en un brouillard noir et s’y précipita.

Ainsi, l’un d’entre eux en avait réchappé mais la femelle Vampire, qui titubait faiblement désormais, n’avait plus assez de mana pour continuer à flotter sur l’eau. Son corps coula vers le fond de l’océan.

[J’ai vraiment horreur d’avoir mal…]

Elle marmonna doucement tandis qu’elle murmurait à la vue du monstre frappant avec rage ses camarades.

La barrière de sang créée à la force de leur vie éclata en un instant sous la puissance de la mâchoire du Dragon, puis…

D’énormes et puissantes vagues destructrices provoquées par le Léviathan s’écrasèrent sur eux, les engloutissant en un clin d’œil.

 

***

 

Après la fin de la bataille, Kim Sae-Jin le Léviathan baissa son long cou jusqu’à se trouver à la hauteur d’Hazeline. Même s’il avait désormais l’air plus masculin, le visage de la créature possédait toujours un côté mignon çà et là.

« Hahah… »

Elle sourit faiblement et se leva avant de caresser gentiment le nez du monstre, doux et humide. Le Léviathan ferma les yeux et accepta son contact, afin de lui exprimer sa gratitude pour son aide parfaitement synchronisée. Mais Hazeline cessa de le caressez et partit dans un éclat de rire.

« …C’est bon, tu peux te changer en humain, maintenant. »

Le corps du Léviathan trembla légèrement. Mais même suite à ce si faible mouvement, la mer réagit de façon plutôt violente.

« Maintenant, à cause de ce que tu as fait, il y a un avertissement d’urgence pour cause de vents violents et de mer déchaînée alors n’aies pas si peur. »

Elle s’arrêta de parler et s’allongea sur le yacht à nouveau.

Elle n’avait même plus assez d’énergie pour parler. Elle avait dépensé une quantité considérable de mana afin de localiser le lien physique qui connectait la Fissure et ce plan d’existence ainsi que pour le détruire, après tout. Ces satanés enfoirés de Vampires avaient placés le talisman de lien à une profondeur ridicule de l’océan, si ce n’était pas pour sa magie, elle aurait eu besoin d’un sous-marin pour l’atteindre.

« Fuu-woo… »

Alors qu’elle soupirait longuement, un éclat d’eau retentit, suivi de Sae-Jin qui grimpait sur le bateau.

« …Tu avais déjà deviné ? »

« Ce n’était pas vraiment compliqué de relier les points, tu sais… Je veux dire, à l’exception du grand Sae-Jin, où dans le monde peut-on trouver des monstres désirant aider les gens ? Mais pourtant, c’est vraiment incroyable – tu peux te changer en dragon ? Mais quelle est la limite de ton Trait ? »

Hazeline observait Sae-Jin tout en murmurant ses pensées. Se sentant quelque peu gêné, Sae-Jin se gratta la nuque avant de s’asseoir sur l’un des sièges disponibles.

« Mais, comment as-tu su où j’allais me trouver ? »

« …Eh ? »

La question était merveilleusement simple, mais Hazeline commença à paniquer.

En vérité, je suis sur mon yacht presque tous les jours, espérant te croiser. Et comme d’habitude, je suis sortie en mer aujourd’hui pour naviguer au hasard quand j’ai senti un étrange flot de mana.

Evidemment, elle ne pouvait pas dire tout ça à voix haute.

« D… De nos jours, de nombreux monstres marins ont disparu, n’est-ce pas ? Alors, je… Euh… c’est devenu un passe-temps de luxe pour Sorciers. Le truc, c’est que l’océan est l’origine de toute nature, alors la densité de mana y est nettement supérieure. Alors juste en respirant l’air marin, le mana se remplit, la société est stabilisée et le monde devient un endroit merveilleux… »

« Et puis tu m’as trouvé par hasard ? »

« …Oui. Et s’il te plait, ne me parle plus. J’ai l’impression de mourir, là. »

Elle mit un terme à la conversation comme pour montrer qu’elle ne répondrait plus à ses questions. Elle se coucha sur le ventre comme un phoque apathique. Sae-Jin jeta un coup d’œil sur le yacht, espérant le piloter à sa place. La cabine grise était d’une taille acceptable, et son intérieur carré et propre semblait coller parfaitement avec la personnalité d’Hazeline.

« Alors, comment est-ce que je contrôle ce bateau ? »

Il demanda tout en s’amusant avec les commandes. Comme il ne pouvait pas démarrer normalement, il s’imagina que c’était peut-être un bateau ayant besoin de mana pour avancer.

« Allô ? »

Quand il n’entendit aucune réponse, il pencha la tête et se retourna pour jeter un œil.

Ronfle, Ronfle…

Hazeline respirait calmement et en rythme, complètement endormie.

Sae-Jin resta debout là, l’étudiant pour un moment. Sa robe épaisse était trempée et lui collait au corps, révélant fièrement ses courbes divines…

« Keheum… »

C’était vraiment une apparence ensorcelante. Laissant échapper une quinte de toux factice, Sae-Jin tourna son attention vers le tableau de bord à nouveau.

Il semblait bien que l’Artisanat Gobelin lui permettait de démontrer toute son utilité, il comprit comment manœuvrer le bateau plutôt rapidement.

Quand il envoya un peu de son mana, le véhicule montra des signes de mouvement. Heureusement, il possédait assez de mana pour piloter correctement. Grâce à la croissance de sa forme du Léviathan de 10% supplémentaires, sa réserve de mana débordait.

Kkhugugung-

Malheureusement, il ne pouvait pas contrôler ce tout nouveau pouvoir convenablement et finit par injecter du mana de façon vigoureuse, bien plus que nécessaire – et le bateau décolla dans les airs comme un missile.

« Ouah. »

Kim Sae-Jin s’exclama, admiratif tout en profitant de ce voyage à grande vitesse. Mais il put entendre un cri de femme dans son dos. Stupéfait par ce cri, il stoppa rapidement le véhicule et regarda derrière lui. Hazeline gémissait de façon pitoyable tout en se tenant la tête.

« Ouin… Huh… »

Il semblait qu’à cause de cette accélération soudaine, son corps avait été éjecté dans les air et avait atterri de façon plutôt brutale, causant des dégâts au passage. Sae-Jin se sentit responsable et l’approcha prudemment.

« Tu vas bien ? »

« …D, dégage… Je vais bien. Bien, j’ai dit. »

Malheureusement, elle ne faisait que se couvrir le visage de ses mains et le repoussant avec colère.

« Laisse-moi jeter un œil. »

« Non. Pars. »

« Attends une min… »

« J’ai dit, dégage ! »

Elle cria tout en secouant sauvagement la tête et en même temps, un filet de sang coula le long de son menton et s’écoula au sol. Sae-Jin remonta la trace du sang et confirma qu’il venait de son nez…

« …Tiens. »

Il lui tendit une potion d’urgence et retourna au poste de pilotage.

Cette fois, il utilisa uniquement la bonne quantité de mana et fit de son mieux pour maintenir une allure modérée tout en contrôlant le véhicule.

Ainsi, dix minutes passèrent et Hazeline finit par approcher furtivement. La potion avait fait son œuvre et avait soigné les blessures internes et externes. Elle était en parfaite santé.

Sae-Jin jeta un rapide coup d’œil vers elle tandis qu’elle commençait à fredonner une chanson.

Ses cheveux balayés par le vent ; son visage qu’un potier divin devait avoir modelé jusqu’à la perfection ; et puis sa peau, pâle et sans défaut – appeler ça la vision la plus magnifique de l’Histoire était à ce moment précis la description la plus adéquate.

« Hazeline ? »

Il l’appela prudemment par son nom, ce qui la fit tourner la tête vers lui. Et lorsque leurs regards se croisèrent, son corps trembla légèrement. Mais elle ne détourna pas les yeux.

« O… Oui ? »

« Merci pour aujourd’hui. Tu m’as vraiment sauvé les fesses. »

Il lui offrit un gentil sourire tout en parlant. Autrement dit, ce sourire lui était directement adressé…

Elle le regarda, perplexe, pendant un moment, avant de se mettre à glousser légèrement et de manière incontrôlable. Elle lui attrapa la main qui tenait le gouvernail.

« …Si tu veux me remercier, invite-moi à manger un de ces jours. Et tu n’es pas supposé tenir ça de cette façon – ce n’est pas un volant de voiture, tu sais. »

Elle commença à corriger sa prise en main, un doigt à la fois – tout en sentant cette chaleur monter à l’intérieur de sa poitrine, satisfaite comme pas possible.

« Oh. Alors je suis censé le tenir comme ç… Huh ? »

Malheureusement, cette scène romantique fut coupée rapidement. Au loin, sur la Terre vers laquelle ils retournaient, ils purent voir des vents violents et vicieux accompagnés de tsunamis qui attaquaient la côte sans relâche.

« …Ne t’ai-je pas dit ? Il y a une urgence parce que tu as foutu le bordel en mer. »

Voir ce chaos qui défilait au loin, Hazeline dessina un sourire froid et vide.

« Merde, ça arrive encore. La forme du Léviathan est trop puissante et difficile à contrôler avec précision. »

« Ah, ben. C’est totalement compréhensible pour un Lévia… Qu’est-ce que tu viens de dire ?! UN LEVIATHAN ?! »

Soudain, tous les signaux d’alarmes résonnèrent dans sa tête. Sae-Jin pouvait clairement voir la panique qu’exprimaient ses yeux extra-ronds.

« O, oui, mais… Il y a un problème ? Quelque chose est arrivé ? »

« Non. Non, rien. C’est juste… Je pensais que c’était un Dragon Azur. Mais penser qu’il s’agissait en réalité d’un Léviathan… »

Hazeline se détacha et s’éloigna prudemment de lui. Sae-Jin ricana et l’attrapa par le poignet, la ramenant à lui. Elle rougit légèrement suite à ce contact inattendu et se tenait désormais juste à côté de lui comme si elle n’avait plus son mot à dire.

 

****

 

Après que cet incident ne soit arrivé à son terme, d’autres choses arrivèrent.

La tempête hors-saison causée par le Léviathan, dénommé ‘Suprême’, avait amené des conditions climatiques extrêmes et des pluies torrentielles sur la Corée toute entière ; puis, il y eut cette violente explosion dans la Province de Gangwon, dans le luxurieux hôtel ‘Romance de l’Aube’. Une partie des étages supérieurs fut détruite. Et finalement, moins d’un mois après le Golem de Chair, un autre boss fit son apparition.

« C’est aussi dans la Province de Gangwon, cette fois-ci… Tu as prévu d’y aller ? »

Kim Sae-Jin avait les yeux posés sur un document officiel qu’il tenait en main et réfléchissait depuis un moment déjà.

C’était la soi-disant ‘requête de coopération’. Le gouvernement l’avait envoyée à Sae-Jin et au Monstre après avoir réalisé la gravité de la situation. Et sur ce papier, une liste de nom des personnes à qui il était demandé de participer incluait ‘Kim Sae-Jin’.

« …Ils veulent même les Chasseurs de haut niveau ? »

« Mm ? Ah, on dirait, oui. Ben, vous avez été enregistré en train de vous battre, après tout. »

« C’est vrai, mais… »

En fait, ça n’avait aucune importance. Un boss était une mine d’or, de points d’expérience et de bonus juteux. Et s’il participait au raid en tant qu’humain, il y gagnerait d’autres compétences, sans nul doute.

« Qu’est-ce que tu en penses ? »

« À mon avis… Je crois qu’il est correct d’accepter, monsieur. Bien sûr, il y a une chance pour que le gouvernement tente de vous garder sous surveillance avec ça, mais si vous, le Maître de Guilde, participez à ce raid, ce sera un cas de ‘Noblesse Oblige’, une bonne chance de solidifier votre image, et la nôtre, aux yeux du public. C’est une chance de devenir un sauveur de l’humanité. »

« …Hmm. »

« En plus de ça, j’ai entendu que le boss est bien plus faible que cet oiseau… »

Kim Sae-Jin était un peu perplexe.

« Plus faible que l’oiseau ? Alors pourquoi n’y allons-nous pas accompagnés d’une petite unité d’élite, comme cette fois-là ? »

« Oh, ça. Après l’incident avec le Golem de Chair, le gouvernement a décidé de prendre les commandes dès qu’un boss apparaît, alors on ne peut plus faire ça, boss. »

« …Ah. Aha. »

Presque au même moment, le téléphone de Sae-Jin vibra. Kim Sun-Ho signala d’un regard que c’était bon, et Sae-Jin le sortit de sa poche.

Il y avait un simple message affiché à l’écran.

– Je suis dehors. Où es-tu ?

« C’est de mademoiselle Yu Sae-Jung ? »

Kim Sun-Ho était sûr de son coup, un large sourire sur le visage.

Cependant, Sae-Jin ne put répondre. Tout ce qu’il put faire fut de changer de sujet au plus vite. Parce que sur l’écran, le nom affiché n’était pas celui de sa petite amie, mais ‘Hazeline’.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 113
MWLU : Chapitre 115

10 Commentaires

  1. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre
    Excuse de merde XD

    Répondre
    1. Higanbana

      Je suis bien d’accord.

      Répondre
  2. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre (même en retard)

    Répondre
  6. eLElO

    Merci pour le chapitre.
    Hazeline est sur la place !

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  8. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. vinc

    ba que dire , entre une petit amie égoïste et jalouse , et une beauté d elfe , la pas besoin de réfléchir hein .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com