MWLU : Chapitre 125

MWLU : Chapitre 124 Bonus
MWLU : Chapitre 126
〈 125. Les Nœuds se dénouent (2) 〉

 

Il s’avéra que seuls les conditions étaient étranges et que l’endroit dans lequel ce Vampire inconnu les avait menés était une maison normale et chaleureuse qu’on pouvait trouver dans n’importe quel village de campagne. Il y avait là un canapé confortable et une jolie petite table basse dans le salon ; dans la cuisine, une marmite frémissait tranquillement en dégageant un arôme des plus attirants.

« S’il vous plait, vous pouvez vous asseoir. »

Le Vampire les invita gentiment à prendre leurs aises tout en retirant sa robe.

Et Sae-Jin fut légèrement surpris. La voix glauque et incertaine qui semblait venir d’un vieillard appartenait en réalité à une somptueuse et magnifique jeune femme.

Lorsque la chevelure grise cendrée et la peau pale s’ajoutèrent à ses caractéristiques faciales, il sentit même une certaine part d’attirance mystérieuse unique et typique de ce genre d’existence non-humaine.

« C’est une robe enchantée. Il est possible de manipuler les propriétés du corps, la voix ainsi que les rides sur la partie inférieure du visage. »

Ses questions silencieuses obtinrent réponse immédiatement. La Vampire laissa apparaître un léger sourire narquois avant de se rendre à la cuisine pour servir ses invités.

« Voulez-vous un peu de thé ? »

Sae-Jin jeta un œil vers Rejen. Elle n’avait pas dit un mot depuis leur arrivée mais il put comprendre ses intentions d’un simple regard. Ses sourcils qui vibraient et ses narines dilatées exprimaient clairement ce qu’elle n’osait dire tout haut.

Qu’attendez-vous pour me donner ce thé à l’odeur divine ?!

« S’il vous plait, oui. »

Il se demandait encore s’il devait se montrer hésitant ou s’il devait accepter le fait qu’il serait agréable de partager une tasse de thé en profitant d’une discussion relaxante dans cette maison, mais encore une fois, il se dit que ce devait être acceptable puisqu’il ne sentait aucune espèce d’hostilité de la part de la Vampire.

« Bien. Veuillez patienter un instant. »

Trois minutes plus tard, elle revint en portant un plateau sur lequel se trouvaient trois tasses de thé.

« C’est un type de thé qui n’existe pas dans notre société, alors nous en buvons rarement. »

Presque immédiatement, Sae-Jin s’arrêta juste avant de porter la tasse à ses lèvres. Si c’était quelque chose qui n’existait pas dans cette société particulière de Vampires, alors…

« Ce n’est pas du sang. Ne vous inquiétez pas. »

« …Keum. »

Quelque peu embarrassé, Sae-Jin sirota rapidement un peu de thé. C’était étrangement délicieux. Peut-être même encore plus pour Rejen, dont la queue balayait l’air de droite à gauche sur le côté du canapé, comme si une brise de montagne soufflait agréablement dans cet endroit. Sae-Jin sentit le besoin irrésistible de tendre la main pour caresser cette touffe de poils.

Cependant, il savait qu’il n’était pas question à ce moment de prendre le temps de savourer une tasse de thé en compagnie d’un hôte charmant.

Il posa la tasse et son expression se fit plus dure, plus sérieuse.

« Au fait. N’avons-nous pas quelque chose à se dire, d’abord ? »

« …Oui. En réalité, nous vous attendions. »

Sae-Jin posa les yeux sur un calendrier posé sur la table. Il y avait une petite croix sur la date du jour, le 4 mai.

Ils savaient en avance que j’allais venir aujourd’hui ?

« Permettez-moi de me présenter, d’abord. Mon nom est Lillia Von Nosferatu. Je suis en charge de ce sanctuaire. »

Ses yeux avaient la couleur du sang, comme tous les autres Vampires. Mais contrairement à eux, une vitalité écrasante était présente dans son regard, les faisant sembler être deux rubis scintillants.

« Nous, la tribu des Nosferatus, souhaitons coopérer avec vous, monsieur Kim Sae-Jin. »

Son attitude lorsqu’elle prononça ses mots était plutôt détendue et assurée. Comme c’était quelque chose que Sae-Jin s’attendait à entendre, il ne s’en montra cependant pas perturbé.

« Et quelles sont vos raisons ? »

« C’est simple. Contrairement aux autres Vampires, nous sommes plutôt satisfaits par la vie sur cette planète. »

« …Avez-vous amadoué ma mère avec le même genre de mots ? »

Un léger sourire se dessina sur les lèvres de Lillia.

« Pas vraiment. Elle… a personnellement vu le futur. »

« Qu’est-ce que vous voulez dire par là ? »

« Vous l’apprendrez plus tard, par vous-même. »

« … »

Quelle chose étrange à dire. Il ne pouvait pas comprendre ce qu’elle essayait d’impliquer.

« Je n’ai aucune idée de ce que vous voulez dire pas là, mais… Vous êtes sûre de vouloir coopérer avec moi ? »

« Oui. »

« Alors crachez le morceau. Dites-moi tout sur ce que les Vampires s’apprêtent à faire. Et puis, quel genre de méthodes ils vont employer. »

Sae-Jin croisa les jambes et s’affala contre le dossier du canapé dans une légère démonstration d’arrogance. Cependant, son hôte ne sembla pas le moins du monde offensée par son attitude et continua.

« D’abord, j’espère que vous savez ce qu’est une Fissure. »

« C’est l’espace qu’il y a entre deux monde. »

« Oui. Exact. Mais ce n’est pas complet. Quand une Fissure s’ouvre au-delà d’un certain point, ça devient, en quelques sortes, un portail. Et ce portail est un monde miniature et instable créé lorsque deux plans d’existence se rencontrent et se mélangent. Au sein de ce portail, la fabrique de l’espace et du temps perd son sens et se retrouve sens dessus dessous. Les autres Vampires prévoient d’utiliser ce portail pour retourner dans le passé, dans leur monde avant sa destruction. »

« Mais qu’espèrent-ils obtenir en retournant dans le passé ? Même s’ils y parviennent, ils vont toujours devoir faire face à la destru… Ah ?! »

Les fils venaient de se connecter dans la tête de Sae-Jin. Lillia hocha doucement la tête.

« Oui. Ils espèrent retourner dans le passé et stopper ce qui a provoqué la destruction de leur monde. Mais les probabilités de succès sont simplement bien trop faibles. Trop de temps s’est écoulé et ce plan ne fonctionnera plus. Ce n’est rien d’autre qu’une obsession perverse de la part de Vampires stupides qui refusent de voir que leurs chances n’existent plus. »

Lillia s’arrêta de parler et prit une gorgée de thé.

« Néanmoins, nous, les Nosferatus, sommes différents. Nous avons déjà accepté la réalité de la situation. Nous avons déjà… »

Elle regarda Sae-Jin avec des yeux larges. C’était comme si elle essayait de se souvenir d’une époque lointaine s’effaçant déjà dans les brumes du passé.

« …Nous avons déjà vu beaucoup de choses, entendu beaucoup de choses, et… avons rencontré le ‘sauveur’, également. »

Avant même que Lillia n’eut fini sa phrase, Sae-Jin avait déjà activé les Yeux du Loup. Ses épaules tremblaient notablement et ses iris se rétractèrent d’un seul coup pour ne devenir que deux légères fentes verticales. Elle sentit une terreur unique et spécifique à la différence entre Vampire et Lycanthrope à ce moment précis, jusque dans ses os.

« Vous ne mentez pas, ça j’en suis certain. »

Sae-Jin ne pouvait repérer la moindre intention hostile de sa part. Tout ce qu’il pouvait voir était le désir de continuer à vivre sur Terre, dans la société actuelle.

« Très bien. Dans ce cas, que devrions-nous faire pour mettre un terme à ces plans ? »

« …. »

Lillia sortit un bloc-notes abîmé de sa poche intérieure. Il y avait des lettres depuis longtemps effacées dans un coin de la couverture, « …journal… »

« Il est impossible d’empêcher l’ouverture du portail avec ce que ce monde possède en terme de puissance offensive. C’est pourquoi nous avons besoin d’augmenter le potentiel militaire du monde et nous devons le préparer à la situation inconnue dans laquelle tout ça va nous plonger. »

Elle tira un morceau d’écaille, ancienne et tordue, de l’intérieur du bloc-notes. Voyant ça, Sae-Jin trembla sous le choc.

« Eh, ce truc, c’est… »

« Mais avant tout, il y a une chose que nous devons faire immédiatement – éliminer la plus grande menace qui pourrait bloquer notre futur commun. Tuer Bathory. »

Lillia plaça l’écaille sur la table. Il avait vu juste. Même si elle était sèche et n’avait plus l’air très impressionnante à présent, elle reflétait la couleur de l’océan et provenait sans aucun doute d’un Léviathan.

« S’il vous plait, prenez ceci avec vous. Si vous l’avalez lorsque vous rencontrerez Bathory, vous deviendrez assez puissant pour la vaincre. »

« ……. »

Sae-Jin perdit la parole pendant un instant. S’ils savaient à propos de cette écaille, alors elle… Non, tous les Nosferatus savaient à propos de son Trait.

« Cependant, il y a une petite chance que ceci ne soit pas suffisant, alors… »

Lillia sortit un petit cristal. C’était un objet marbré et un étrange mana pouvait être senti, ondulant à la fois à l’intérieur et à sa suface.

« S’il vous plait, permettez-nous de vous aider lorsque vous la réprimerez. »

Ses lèvres s’incurvèrent légèrement vers le haut, comme si elle attendait ce moment avec une grande impatience.

 

****

 

Longueur du corps : 2,3 m. Poids : indéterminé, à cause de toutes ces écailles qui recouvraient son corps, plus solides que le plus résistant de tous les métaux.

Normalement, il ressemblait à un chiot avec les oreilles aplaties vers l’arrière. Mais lorsqu’il s’énervait, il devenait plutôt effrayant à voir. Il était actuellement appelé le Dragon Azur, le gardien de la Mer de l’Est ; l’objet de révérence d’un culte créé peu de temps avant et nommé ‘Le Dragon Bleu des Océans Infinis’.

…C’était le résumé de ce qu’était Sae-Jin le Léviathan. Le monde était profondément intéressé par la croissance rapide et régulière de ce monstre de puissance. C’en était à un point, lorsqu’il se cacha à la face du monde pour quelques jours, le gouvernement forma une équipe spéciale appelée ‘Equipe d’Observation du Dragon Azur’ pour découvrir pourquoi.

Splash, splash, splash…

À ce moment précis, Sae-Jin nageait dans l’océan après ce qui lui semblait être une éternité. Et juste derrière lui, une chauve-souris solitaire le pistait ouvertement. Il semblait que cette petite chose était soit un outil utilisé par Bathory pour le trouver, soit un familier.

Cette Bathory veut vraiment faire du Dragon son animal de compagnie. Cependant, comme ses sous-fifres ont loupé leur coup la dernière fois, il y a de fortes chances qu’elle ne leur fasse plus confiance et qu’elle s’occupe de ça elle-même. Vous devez saisir cette chance.

Se souvenant des mots de Lillia, Sae-Jin secoua délibérément sa queue et plongea à plusieurs reprises comme s’il était le Léviathan le plus insouciant du monde. Il tenta même de secouer son cul de droite à gauche, comme si ça semblait être un moyen sûr de faire bouger Bathory…

Elle ne vient toujours pas…

Mais comme si elle se montrait trop prudente, ou peut-être parce que ses subordonnés tentaient désespérément de l’arrêter, elle ne se montra étrangement pas. Les seules personnes dans lesquelles il buta furent ceux présents sur un bateau de croisière et une paire de bateaux de pêche.

« Hmm. »

Aujourd’hui n’était pas le bon jour. Sae-Jin fit un clin d’œil à un certain Elfe blond occupé à prendre des photos et repartit sous la surface.

 

*

 

Au même moment, …

« Ah !! Regardez, regardez !! Il est parti !! »

Piétinant de rage, Prillani Bathory ne pouvait plus le supporter et cria d’un air exaspéré. La scène qui se reflétait sur la surface de la boule de cristal en face d’elle montrait la surface calme de l’océan.

« J’aurais dû y aller !! »

« …Il y a trop de témoins dans la Mer de l’Est, madame. C’est pourquoi… »

« Dans ce cas, vous auriez dû faire votre travail correctement, la dernière fois !! »

En tant qu’enthousiaste des monstres, Bathory trouvait très dur de se contenir après avoir aperçu cette créature encore plus adorable qu’avant se prélasser dans les vagues. Cette créature qu’elle avait elle-même rebaptisée Yong-Yong et qu’elle n’avait pas vu de tout le mois.

Elle voulait ramener Yong-Yong à la maison, si désespérément, et lui caresser sa petite tête…

« Mes excuses… »

« Tu penses que j’essaye d’assouvir un quelconque souhait personnel, un caprice, c’est ça ? Je fais simplement ça parce qu’en apprivoisant Yong-Yong, nos plans deviendront bien plus simples, tu sais ?! Sérieusement, Yong-Yong est mille fois mieux que ces boss inutiles qui se font tuer dès leur apparition… »

Après ça, Bathory continua à sermonner ses sous-fifres pendant plus d’une heure. Peu importe le nombre de courbettes et d’excuses qu’ils aient pu tenter, son hystérie ne diminua pas d’un iota. Cependant, sans ce petit hobby qu’elle avait, il n’y aurait plus rien d’autre pour apaiser son ennui, et elle se laisserait à nouveau aller à la destruction et à la torture…

 

****

 

[Le Sorcier de Bangbae-Dong a déclaré sur son blog qu’il publiera les versions corrigées des grimoires contenant les sorts de rang C « Conversion des Ombres » et « Verre Réflectif » très bientôt.]

[Il a dit qu’il privilégierait initialement les Tours de Sorciers de Corée lorsqu’il vendra ces grimoires, mais plusieurs Tours étrangères y sont fermement opposées.]

[Et puis, le file du Haut-Elfe Sorcier Forden, qui est à l’origine de sorts originaux, Crystel Forden, est enragé par le fait que les sorts créés par ses ancêtres sont modifiés sans l’accord de sa famille et demande une compensation appropriée…]

Aussitôt Sae-Jin dans sa maison, il entendit ces quelques mots d’un programme télévisé. Il grogna légèrement en entrant dans le salon.

« Oh, tu es rentré ? »

Yu Sae-Jung était concentrée sur les informations – probablement parce qu’on y parlait du Sorcier qui avait provoqué des vagues récemment.

« Pourquoi une jeune fille Chevalier ferait autant attention à un simple Sorcier, je me demande ? »

Il parlait nonchalamment et tira Yu Sae-Jung dans ses bras.

« Je suis peut-être Chevalier, mais je suis aussi l’héritière de l’Aube, tu sais. Je ne peux pas me permettre de manquer des histoires pareilles. »

« …Mais, est-ce que l’Aube n’a pas un réseau de renseignements ? »

« Mais c’est du point de vue de l’Aube. Avec des programmes d’informations comme celui-là, tu peux comprendre directement ce que le public ressent. »

À ce moment, une Elfe d’un âge moyen apparut à l’écran. Il semblait qu’il était temps de demander l’avis d’une experte en la matière.

[Colleen Rex, professeur à l’école de Sorcellerie, Sorcier de rang A affiliée à la Tour de Séoul.]

– C’est simplement un génie. On pourrait croire que c’est une notion simple que de défricher les inconsistances et d’améliorer les effets d’un sort mais en réalité, c’est tout aussi compliqué que d’inventer de nouveaux sorts. Les Chevaliers et les Sorciers qui savent faire circuler le mana savent de quoi je parle. Et à ce point, même si nous ne savons pas qui est ce Sorcier de Bangbae-Dong, il est clairement l’un des génies les plus extraordinaires de la planète.

– Alors, à votre avis, quels horizons va atteindre ce Sorcier dans un avenir proche ?

– Hmm… Comme vous devez tous le savoir, le monde de la Sorcellerie est séparé en deux applications. L’étude et le terrain. Dans l’école de la ‘théorie’… Il dépasse très facilement un rang A.

– Mais, dépasser un rang A, n’est-ce pas le territoire secret et bien gardé des Grands Sorciers ?

– Hohoho… N’est-ce pas ?

« Tu en penses quoi ? »

Yu Sae-Jung interrompit leur écoute et lui posa la question.

« À… À quel propos ? »

« Non, bah… À propos de ce Sorcier de Bangbae-Dong. J’ai entendu que les sorts qu’il avait corrigés étaient désormais au nombre de dix et que c’est presque comme si de nouveaux sorts avaient été inventés. La puissance de cette magie dépasse l’entendement, elle a plus que doublé par rapport aux effets de base. C’est un gros truc, presque une industrie à lui-tout seul. Il pourrait renverser le monde commercial de la magie et des Tours de Sorciers. »

« Oh, vraiment ? Mais quand même, n’est-ce pas… un peu trop médiatisé pour pas grand-chose ? »

Yu Sae-Jung plissa les yeux comme si elle ne pouvait pas croire ce qu’elle venait d’entendre.

« Que… Mais qu’est-ce que tu veux dire par là, ‘pas grand-chose ? Sérieusement, tu devrais t’instruire un peu plus. »

Voyant sa tête bouger de droite à gauche de la sorte, il ne se sentit soudainement plus si bien. Avant qu’il ne soit trop tard, il devait la ‘punir’ un peu.

« …Juste parce que tu vas à l’université, ça ne veut pas dire que tu peux regarder les gens de haut. »

« Non, ce n’est pas ça. C’est du bon sen… Kkyack !! »

Sae-Jin éteignit la télévision et l’allongea sur le canapé. Puis, alors qu’elle tentait de lui exprimer des excuses avec le visage rouge, il la bâillonna de ses lèvres.

« Attends, j’ai une tonne de choses… à… faire… Non, je dois… aller… Ah. Aang… Heu…aang… ! »

Elle tenta de s’échapper de son étreinte en lui exprimant des objections mais tout ce qu’elle faisait, c’était donner le temps à Sae-Jin de conquérir chacune de ses zones érogènes par de brillantes manœuvres stratégiques.

Sous peu, les lumières s’éteignirent et leurs vêtements formèrent un tas au sol.

Criik, criiik, criiik…

Et puis… Accompagnés par le craquement régulier du canapé, de plaisants cris de joie résonnèrent à travers la maison.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 124 Bonus
MWLU : Chapitre 126

14 Commentaires

  1. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. PoloZore

    merci piur le chapitre 🙂

    Les vampires seraient ils les sauveurs ? ^^

    Répondre
  3. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Gunts92Gunts92

    merci pour le chapitre
    je suis completement désabusé par apport a la situation
    j’en perd mon latin comme ont dis, je lis juste les chapitre sans plaisir ni peine mon sentiment en lisant est d’un neutre qui me fais peur

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Oui, cette partie de l’histoire est assez plate au niveau émotions fortes.
      Je sais…

      Répondre
      1. Gunts92Gunts92

        nanan en faite c’est un sentiment que j’ai depuis l’exploitation de la societe et surtout les altercation avec le voyant

        je trouve que sea jin agit pas assez contre les vampire, c’est plat, ah bah nan ta raison

        Répondre
  5. Joju

    Je suis le seul qui se demande encore si Sae-Jin aime Sae-Jung ou pas ? Parce que c’est vraiment pas clair.

    Répondre
  6. Gunts92Gunts92

    ca a été expliqué il me semble, c’est plus ses pulsions sexuel qui lont fait cedé, mais en faite c’est plus affectueux. puis comme c’est officiellement devenu sa copine bah il a plus qu’a en profité

    mais il serai pas contre un harem je pense, mais il est même trop con pour y penser lol

    Répondre
  7. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Bien sûr qu’il aime Sae-Jung, tu te souviens pas de sa crise de jalousie lorsqu’elle parlait avec son oncle.

    C’est pas comme s’il allait sortir avec Hazeline : P
    #TeamSae-Jung

    Répondre
  8. 4Help

    J’espere qu’il n’y aura pas une explication (pour sa mére) qui ressemble à Terminator.
    Mrc du chapitre

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  10. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Downuts

    Merci pour le chapitre.
    Tellement de trucs dans ma tête maintenant. Si les portails permettent de voyager dans le temps d’une certaine façon, peut-être qu’un des parents de Sae-Jin venait du futur ?
    Sinon, étrangement je préfère largement Bathory à Hazeline… L’une fait progresser l’histoire de façon drôle quand l’autre ne fait que la “compliquer”

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com