LVL1S : Chapitre 51

LVL1S : Chapitre 50
LVL1S : Chapitre 52

Chapitre 51

 

« Imbéciles ! Nous avons tant sacrifié, nous vous avons aidé en de si nombreuses occasions, qu’essayez-vous de faire ? »

Roslin était réellement en colère et pas uniquement à cause de l’excès d’alcool. Elle avait travaillé avec Lorina pour un bout de temps et même s’il était vrai que Lorina avait des vues quelque peu radicales, ses motivations restaient droites, justes et elle cherchait à aider le monde humain.

En tant que vampire, elle était constamment assoiffée de sang humain. Pourtant, elle ne s’était jamais laissée corrompre, elle n’était jamais tombée dans la dépravation et se contentait de consommer en petites quantités le sang tant désiré afin de garder le contrôle sur ses facultés mentales, afin de pouvoir toujours discerner ce qui était bien ou mal.

Cependant, maintenant que les convictions de Lorina avaient été ébranlées et qu’elle n’était plus aussi sûre que le mort-vivant était mauvais, Roslin se trouvait elle aussi dans une position précaire et commençait à douter de ses choix. En plus de ça, juste quand elle se trouvait le plus vulnérable, on vint lui asséner le fait qu’elle avait trahi les humains malgré ses efforts pour toujours rester fidèle à leur existence.

« Mademoiselle Roslin, j’espère vraiment que vous viendrez avec nous calmement, je ne souhaite pas faire quoi que ce soit qui pourrait ternir votre honneur. »

« Vraiment bruyants… Comment pouvez-vous oser douter de moi… Je vais mettre fin à vos vies ! »

En quelques secondes, elle déchiqueta les dix gardes royaux membre après membre en utilisant la capacité innée des Vampires qui lui permettait de les paralyser de peur. Ses instincts vampiriques pour les bains de sang soutenus par la violence et la noblesse de la nuit s’étaient éveillés et elle venait de massacrer ces pauvres âmes.

Le jour suivant, Roslin, Lorina et leur groupe de guerriers furent accusés de trahison et l’on plaça une grosse prime sur leur tête, on les voulait morts ou vifs. Des rumeurs se répandirent rapidement, leur bande avait récemment collaboré avec un Marquis traître qui s’était laissé avaler par les ténèbres et qui était désormais devenu le Roi Démon.

Vraiment ? Ces merdes se sont regroupées ? Ha ha ha ! Parfait, m’occuper d’eux ensemble sera bien plus simple que de les chasser un par un.

J’étais heureux d’apprendre les nouvelles de Lorina de la part d’Alpeon. Je me mis alors en tête de négocier avec le royaume qui avait marqué la bande de Lorina de rébellion. Nous discutions de la possibilité d’établir des routes commerciales exclusives, un bénéfice qui ne pouvait pas être sous-estimé puisque Necropolis ne l’avait encore jamais fait avec quelque royaume que ce fût.

Les terres entourant ma cité étaient devenues inhospitalières pour les humains depuis longtemps alors les autres royaumes avaient finalement assez peu de vues dessus. Après tout, il y avait de nombreux monstres qui y résidaient, et ces lieux rendraient toute tentative de colonisation plutôt ardue, pour ne pas dire extrême. Avec Necropolis en tant que capitale, toutes ces terres furent bientôt reconnues par les autres royaumes comme une nation indépendante. En à peine quelques années, mon pays s’était développé en une économie florissante et sa puissance militaire n’avait même pas besoin d’être mentionnée, il suffisait de se rappeler des dragons.

Posséder des droits exclusifs avec Necropolis était une chose que n’importe laquelle des nations du continent désirait. Tous les royaumes avaient envoyé de nombreux diplomates à cette fin, et pas un seul n’avait réussi à obtenir satisfaction.

Quand l’Empire Athenian entendit parler des conditions triviales que la nouvelle superpuissance Necropolis demandait d’eux, ils n’hésitèrent pas à jeter le groupe de marginaux, proverbialement parlant, sous les roues du bus afin de s’assurer le contrat. C’était un testament sur le pouvoir que pouvait désormais posséder Necropolis en termes politiques. Être capable de gérer un groupe comme celui de Lorina à l’aide de quelques menues promesses était quelque chose à ne pas prendre à la légère. La nuit du massacre des gardes par Roslin était devenue plus que suffisante pour faire balancer l’opinion publique, changeant les anciens héros en ennemis de l’humanité. L’esprit de l’Homme est quelque chose de très petit dans le sens où il est plus à même de se rappeler d’une erreur que de dix actes de bienveillance.

L’influence de Necropolis était si grande que de peur de l’offenser, plus aucun royaume n’accepta sa bande.

À la fin, ils n’eurent d’autre choix que de rejoindre la nation du Roi Démon. C’était le seul pays qui était égal à Necropolis et ils les accueillirent alors à bras ouverts parce qu’ils y voyaient une occasion d’augmenter leur puissance militaire directe.

Le Roi Démon avait été choqué par la défaite des Elfes dirigés par des dragons, et était inquiet à propos du potentiel militaire de Necropolis. Il joignit alors ses forces avec les Guerrières et cherchait à augmenter sa force en organisant d’innombrables expéditions punitives dans le nord du continent où l’Empire était situé, rasant plusieurs petits royaumes à l’aide d’une armée composée principalement d’Asmodiens.

Les rumeurs de ces atrocités commises par l’Empire de concert avec la bande des Guerrières qui était encore récemment considérée comme une équipe de héros conduisirent à toujours plus de ressentiment aux yeux de l’humanité.

Pour de nombreuses années, le continent avait été en paix sous la surveillance attentive des dieux. Il y avait une certaine harmonie entre les Asmodiens et les humains, les deux races les plus puissantes du continent. Cependant, les Asmodiens jadis éparpillés et sans dirigeant se rassemblaient désormais sous l’égide du Roi Démon et les temps de paix touchaient à leur fin.

Afin de gérer la nouvelle menace, les divers royaumes humains se devaient de s’allier, simplement afin de s’assurer leur survie. Et la guerre entre le Roi Démon et l’Union humaine était déjà au-delà du point de non-retour depuis un certain temps. Afin de tenir tête à la menace du Roi Démon et des Guerrières, un des Messies des Hauts-Dieux étaient descendu pour se joindre à la mêlée.

Hmm… On dirait qu’ils se battent entre eux, jusqu’à présent tout se passe selon les plans.

Johra, quand tu m’as expliqué ton plan, au début, je pensais qu’il y avait là un but de paix et de prospérité. Mais à voir ce qu’il était vraiment censé donner, je pense qu’il serait difficile de trouver quelqu’un de plus cruel que toi. Tu as joué avec ces pauvres Guerrières comme un marionnettiste. D’abord, tu les as forcées à trahir l’humanité, ce qui leur a fait perdre la faveur des dieux. Tu ne leur as ensuite pas laissé d’autre choix que de rejoindre l’armée du Roi Démon, les cimentant définitivement dans la peau de mauvaises personnes.

C’est ce que je préfère, voir les trahisons brutales et les luttes pour la survie pendant que je regarde tout ça de mon côté.

Rappelle-moi de ne jamais devenir ton ennemi.

Tout en discutant avec Gnoss, je regardais ma métropole du haut de mon observatoire. La moitié était simplement composée des champs dorés utilisés pour l’agriculture tandis que le reste était une cité vibrante.

C’était vraiment une cité magnifique, demeure de nombreuses œuvres d’art des Nains et j’étais fier du nombre de races qu’elle abritait et qui coexistaient en harmonie. J’avais pris l’habitude de regarder ma ville ainsi de temps en temps, à chaque fois que Valenor posait sa tête contre mon torse et s’endormait. J’avais tout ce que je pouvais désirer.

Alpeon, comment se déroule l’excavation ?

Seigneur, j’étais justement sur le point de vous faire mon rapport. En creusant, nous avons découvert un nouvel endroit rempli d’insectes.

J’avais demandé à Alpeon de continuer à creuser le long des Racines du Monde. À peu près tous les kilomètres, nous découvrions un nouvel étage empli d’une nouvelle espèce d’insectes, sans faute. Plus loin nous creusions, plus puissants ils étaient et plus je pouvais gagner d’expérience. C’était une affaire juteuse même en terme de nectar.

Nous avions en effet collecté du nectar en abondance, suffisamment pour nourrir six à sept fois la population de Necropolis. Cependant, nous ne le distribuions pas au peuple et il était considéré comme une ressource stratégique servant aux plantations. Les graines de ces nouvelles plantes étaient alors broyées en une poudre qui, une fois mélangée à de l’eau, produisaient un résultat similaire à du nectar pur, bien que beaucoup plus économique.

Quelques-uns des artisans les plus avancés de Necropolis se concentraient également sur la recherche de nouveaux plats qu’ils pourraient créer en alliant magie et nectar.

Et comme le temps passait, le développement de Necropolis ne s’arrêtait pas ; de la même manière le niveau de mes subordonnés crevait le plafond. Je n’étais pas arrogant au point de penser que je pourrais m’occuper du reste du monde à l’aide de mon armée ; les réserves du palais abritaient de nombreux objets hors de prix provenant de par le monde et la prospérité de la ville était évidente sur le visage de chaque citoyen.

« Je commence à en avoir marre de ce style de vie paisible, est-ce qu’il est enfin temps de savourer ma vengeance ? »

Je posai la question à Valenor tout en caressant ses cheveux argentés du dos de la main. Elle hocha la tête avec enthousiasme.

Le temps de rester assis à prospérer était terminé. Maintenant sonnait l’heure de ma vraie vengeance.

Alpeon, informe l’alliance des humains que le Seigneur de Necropolis va leur prêter main forte afin d’anéantir le Roi Démon.

L’heure de la revanche ?

Oui. Nous avons attendu assez longtemps. Préparez les bouteilles de nectar, sélectionnez les plus braves et les plus forts pour m’accompagner sur le champ de bataille et je vais vous offrir une grande victoire !

Ce sera un honneur, mon Roi.

À partir de ce jour, Necropolis commença à finalement révéler son véritable but, sa véritable forme. Bien que l’atmosphère paisible continuait à flotter dans les rues et dans les cœurs, les forces que j’avais accumulées et entraînées en secret, loin sous le palais, faisaient finalement surface. C’était la concentration des soldats les plus émérites du monde et d’un équipement qui transcendait les conceptions.

En effet, Necropolis était une cité bâtie et conçue pour la guerre. Même si son développement économique et culturel n’était pas banal, sa fonction principale restait militaire parce que rien ne comptait si vous n’aviez pas la force de le protéger. J’avais le pouvoir de renverser n’importe quelle armée au monde en avançant, et de repousser n’importe quelle armée au monde rien qu’avec l’aide de quelques dragons.

Pourtant, pour ceux qui ne connaissaient rien de la vérité, ils pourraient dire que le vrai gardien de la ville était ce squelette rosâtre doré. Ce seul Roi mort-vivant pouvait forcer une nation entière à se mettre à genoux d’un simple regard.

Ainsi, dans un petit coin tranquille, paisible et quelque peu isolé du monde, un quelque chose de ténébreux et puissant se dessinait. Necropolis, avec une petite centaine de troupes, était sur le point de réécrire l’histoire du continent.

Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LVL1S : Chapitre 50
LVL1S : Chapitre 52

11 Commentaires

  1. Gunts92Gunts92

    magnifique mais ca craint un max, ils parle en années

    quel est donc devenu sa force, les petite humaines avec qui ils était amie alors ?
    et donc il n’as pas evoluer plus ?

    Répondre
    1. kashime

      on aura bientôt les réponses à ces questions 😉

      Répondre
    2. Balou

      Vue la cantité d’XP qu’il a fallut pour sa dernière évolution je pense pas que se sois possible ou même envisageable.

      Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    On a eu une grosse élipse, c’est dommage.

    Répondre
  4. LauvelLauvel

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. 4Help

    Bonjour je suis une bombe tsarambulante mais je ne suis pas à usage unique.
    Mrc du chapitre .

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci du chapitre

    Répondre
  7. PoloZore

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com