MWLU : Chapitre 140 Bonus

MWLU : Chapitre 139
MWLU : Chapitre 141 Bonus

Et un grand merci à Gael, qui s’offre et vous offre la suite de ce combat titanesque, qui s’enchaîne par… un combat trollesque, mais toujours de titans ! Bonne lecture !


 

〈 140. Un évènement Curieux (2) 〉

 

Lorsque le corps de Sae-Jin passa par de nombreux changements durant le processus de transport instantané, ce fut l’une des sensations les plus déplaisantes et inconfortables qu’il avait connues. Après avoir été victime d’une fragmentation suivie d’une restructuration au niveau moléculaire, il lutta pour ouvrir les yeux.

Et ce qu’il vit ne l’aida guère. Il se trouvait à l’intérieur d’un espace ténébreux et oppressant ; la première chose qu’il vit à l’exception de cette obscurité infinie fut Bathory, à genoux et vomissant des litres de sang.

Naturellement, la première chose qui lui traversa l’esprit fut « Est-ce une autre chance ? »

Malheureusement, le Canon de Mana était une attaque si puissante qu’elle consommait jusqu’à la dernière goutte de mana qu’il pouvait trouver en lui – et même à l’extérieur. Fort regrettablement, il ne pouvait plus se charger d’elle comme ça.

Bathory émettait des bruits atroces et peu ragoutants tandis qu’elle continuait à répandre le liquide rouge et vital au sol. Cependant, Sae-Jin comprit rapidement qu’il s’agissait là d’un processus de régénération ; elle expulsait du sang mort pour le remplacer par du frais. C’était là un savoir qu’il avait acquis après avoir ingéré l’écaille de Léviathan adulte.

Il n’avait par contre aucune idée de la raison pour laquelle de telles connaissances sur les Vampires étaient contenues dans une écaille de Léviathan. Mais la raison importait peu au final, pour l’heure en tout cas. Il s’inquiétait pour son avenir proche, lorsque la douleur de cette saloperie de monstre aurait laissé la place à une furie sans bornes.

Et puisqu’il avait entendu que Bathory aimait pratiquer la torture, il avait d’autant plus de raisons de faire fonctionner ses méninges à toute vitesse.

Il se souvint alors d’une certaine compétence, le Lien d’Énergie Sombre. Elle avait naturellement bénéficié de plusieurs montées de niveaux au fur et à mesure de ses évolutions, notamment la toute dernière, celle du Léviathan. Son utilité était forcément à la hauteur de ses attentes.

Parmi les nouveaux bonus que la compétence avait reçus, Sae-Jin se souvint.

[Lien d’Énergie Sombre]

– La peur et la terreur ne sont plus les seuls sentiments utilisables pour former le lien. La douleur et le plaisir sont désormais disponibles.

– Lorsque le lien est formé de cette façon, tandis que la sensation est partagée, aucune autre fonction ne se manifestera.

Évidemment, un lien de soumission formé via la peur et la terreur ne fonctionnerait pas face à une pointure classe Bathory. D’un autre côté par contre, celui qu’il pouvait former en passant par les autres sensations restait une possibilité. En plus, elle souffrait terriblement à ce moment même…

Ceci dit, peu importait la puissance de sa forme du Léviathan par rapport à ses autres formes, le Lien d’Énergie Sombre devait être utilisé sous la forme du Lycanthrope afin d’en tirer les résultats les plus probants. Seulement, pour l’instant, il se contenta de rester sous sa forme actuelle afin de s’approcher le plus furtivement possible de Bathory.

« Tu ne devrais pas perdre ton temps, mon bébé. Tu ne peux pas me blesser. Nous ne sommes plus dans l’océ… bleurgh. »

Tout en écoutant sa déclaration froide et sans émotion suivie d’une rasade de sang involontairement envoyée au sol, Sae-Jin activa prudemment les Yeux du Loup. Il pouvait clairement voir une espèce d’ombre de douleur flottant au-dessus de son ennemie. Mais en tant que Léviathan, il ne pouvait absolument pas l’attirer à lui pour former un lien.

Il ferma alors les yeux. Il se persuada qu’il ne fallait réussir qu’une seule fois. Juste une.

Normalement, ceux qui aimaient se montrer cruels envers les autres n’appréciaient pas le même traitement en retour et avaient du mal à s’y adapter. La plupart du temps, en tout cas.

Le corps du Léviathan se mit à rétrécir avant qu’elle ne puisse le remarquer.

La tête de dragon se changea en celle d’une personne tandis que le corps qui se miniaturisait produisit des membres ; et les épaules nouvellement formées étaient si larges qu’on pouvait y faire pousser cinq têtes adultes sans aucun problème. Un ensemble de muscles fins et tressés comme des bobines d’acier se mirent à orner ses bras. Enfin, la fourrure argentée et trop masculine recouvrit ce corps puissant comme un roc.

En lieu et place du Dragon Azur se trouvait désormais le Lycanthrope.

Et maintenant qu’il la voyait au travers des vrais yeux de la bête, l’énergie qui virevoltait au-dessus d’une Bathory toujours à quatre pattes était des plus claires et distinctes.

La seule fibre d’énergie qu’il pouvait toucher actuellement était celle représentant la douleur. Alors Sae-Jin tendit les doigts et intima au lien de la douleur de s’approcher. Ce filament d’énergie se tordit et s’enroula autour d’un de ses doigts. Sae-Jin étudia ce phénomène avec attention, avant de l’attraper d’un seul coup et de se le fourrer au fond de la gorge.

Kwack !!

Immédiatement, les yeux de Bathory suivirent le mouvement et se tournèrent dans sa direction ; en même temps, plusieurs fenêtres informatives apparaissaient dans le champ de vision du Loup.

[Le Lien d’Énergie Sombre a été établi avec une existence monstrueusement puissante !]

[Condition remplie : Avaler les Cieux (1/2)]

[Toutes les statistiques du Lycanthrope vont énormément augmenter !]

[La compétence unique du Lycanthrope, Le « Sens du Loup », a été acquise !]

[Lorsque la dernière condition sera remplie, la forme du Lycanthrope évoluera vers sa forme finale.]

Il entendit muscles et os se tordre et craquer sous la pression alors même que le corps du Lycanthrope gagnait en taille et en volume. Bathory se retourna complètement après avoir senti cette présence dérangeante et lorsqu’elle l’aperçut pour de bon, elle perdit complètement les pédales.

« &^%# !!! Putain de merde !! Qui es-tu, putain de merde dégueulasse ?! »

Elle balança ses bras violemment comme pour se débarrasser d’un millier de mouches à l’effigie de Sae-Jin le Loup. Ce dernier leva ultimement les bras pour la bloquer mais le pouvoir de cette donzelle était complètement hors-norme. Les os de ses bras éclatèrent en miettes et l’onde de choc alla jusqu’à lui broyer les organes, les hachant et les faisant exploser.

C’était une attaque si puissante qu’elle n’avait aucun sens. S’il avait été n’importe qui d’autre, il serait mort sur le coup.

Fort heureusement par contre, la douleur, il la partageait avec elle, désormais. Et non, ce n’était pas un petit partage sympathique – elle ressentait exactement la même chose que lui, le mal dans toute son entièreté.

Ce fut d’ailleurs pour ça que Sae-Jin trouva parfaitement normal de la voir hurler à la mort, comme si elle cherchait à se déchirer les poumons à la force de sa voix.

« Kkyaaaaaaaaaahckk !!!!! »

Bathory s’écroula au sol, d’un seul coup. À partir de là, c’était devenu un combat de régénération et d’endurance entre les deux ennemis mortels. Qui allait pouvoir récupérer plus rapidement que son adversaire, qui supporterait le mieux la douleur ?

Et Sae-Jin se sentait parfaitement confiant ; il croyait en ses chances. Après tout, les Lycanthropes des légendes étaient appelés « la race de l’immortelle jeunesse », ce n’était sans doute pas pour rien : lui-même possédait actuellement une vitalité et des capacités de régénération qui laissaient n’importe quelle autre race dans la poussière de la ligne de départ.

Et en plus de ça, il possédait plus d’une centaine de potions de soin et de régénération spiritualisées dans son corps. Certaines personnes auraient pu considérer ça comme inutile pour un Lycanthrope, complètement excessif, exagéré. Mais la simple notion de n’être « pas bon » ne voulait rien dire pour Sae-Jin. Le plus il en avait, le mieux il se portait.

[Kobhack !!]

Se régénérant également complètement de son côté en une fraction de seconde, Bathory lâcha ce qui semblait être une insulte dans sa langue maternelle tout en se jetant sur Sae-Jin.

Et ainsi commença le processus de massacre à sens unique et le partage de la douleur – une douleur si réelle que son inconscient provoquait à chaque fois la régénération de son corps, même s’il n’avait subi aucun dégât.

 

***

 

La salle de conférence secrète était lourde d’une atmosphère épaisse et peu enviable. Tous ceux présents affichaient des expressions sombres et n’osaient piper mot. Sans aucun doute, leur plan avait été un échec total. Bien entendu, c’était toujours un résultat plus acceptable que se faire raser pour de bon.

Cependant, personne n’osa soulever ce point. L’importance de la personne kidnappée ne le leur permettait simplement pas.

Le silence lourd, l’horloge qui sonnait et l’atmosphère pesante furent tous trois brisés par la sonnerie d’un téléphone.

Kim Sun-Ho sortit l’appareil d’un air un peu hésitant et après avoir vérifié sa provenance, posa une question toute simple :

« …C’est de mademoiselle Sae-Jung. Que dois-je lui dire ? »

Tous en même temps soupirèrent.

Tandis qu’ils se demandaient tous comment lui répondre, Yu Baek-Song s’avança, le visage sérieux.

« Nous gardons tout ça secret. »

« …Après avoir caché la vérité, on fait quoi ? »

Hazeline mit le doigt sur la suite évidente des évènements. Elle avait tant pleuré que sa voix en tremblait encore et ses yeux étaient gonflés au-delà de toute reconnaissance.

« Tant que Kim Sae-Jin reste sous sa forme du Léviathan, il ne mourra pas. Tout ce que nous avons à faire, c’est aller le sauver. »

« Juste nous ? »

« Avec d’autres personnes, évidemment. »

« Non, attends. Toi, écoute bien… »

Hazeline voulait vraiment lui rétorquer quelque chose, mais au bout du compte… elle se fit submerger par les émotions une fois de plus et enfouit sa tête dans ses bras contre la table une fois de plus. Le son de ses douces pleurnicheries rendait la chose surréaliste.

« …Arrête de pleurer, idiote. Signaler que le Dragon Azur s’est fait kidnapper sera suffisant. Les Coréens adorent le Dragon, après tout. Quand on va annoncer que les Vampires ont mis la main dessus, ils nous aideront. Ouaip, c’est certain. »

Yu Baek-Song tapotait gentiment la tête de l’Elfe. C’était une scène étrange pour quiconque ne les connaissait pas ; une écolière réconfortait chaudement une adulte qui pleurait et personne n’en riait.

« Qu’en penses-tu, Lillia ? À propos de ce plan ? »

– Si tous les Chevaliers de très haut niveau du pays sont volontaires, alors on pourrait avoir une chance. Mais sous les circonstances actuelles, les chances que ça arrive sont faibles.

Les monstres de type boss foutaient toujours le bordel un peu partout. La fréquence de leurs apparitions avait augmenté de beaucoup et l’un d’entre eux apparaissait quasiment chaque semaine. À cause de ça, il existait de plus en plus de lignes de front et de moins en moins de Chevaliers disponibles.

S’accaparer leur aide dans une telle situation relevait du rêve. On leur répondrait que monopoliser tous les meilleurs Chevaliers du pays pour sauver une personne équivaudrait à mettre le feu à un entrepôt pour attraper une souris.

– Et puis, Bathory n’est toujours pas rentrée à l’hôtel, elle s’est certainement installée ailleurs.

« … »

Un autre silence des plus parlants s’abattit sur la pièce. Ils firent tous de leur mieux pour trouver quelque chose, une idée, n’importe quoi, mais rien ne sortit.

La seule chose qui brisait toujours ce silence était le son des pleurs d’Hazeline.

 

***

 

Au sein de l’espace ténébreux, il était impossible de définir s’il s’agissait d’une barrière fermée ou même l’intérieur de l’hôtel de Bathory. Et pour être parfaitement honnête, ça n’avait pas vraiment d’importance, parce que le sang coulait et collait à peu près partout et l’endroit ressemblait à une salle de torture tirée d’un des films du genre les plus glauques.

[Gaom croshack !!]

Sae-Jin entendait parfois ce langage étrange venir de quelque part. Quand il se tournait pour regarder, il voyait Bathory couchée à même le sol, tout comme lui et le fixant d’un regard rouge sang et avec des yeux dans lesquels les veines étaient sur le point d’éclater. Elle ne cachait pas son envie complètement folle de le tuer, de le dépecer, de le faire souffrir encore et toujours plus.

« Parle donc Coréen. Je ne comprends pas ce que tu dis. Même si en réalité, je m’en fous. »

Il riait nonchalamment tout en lui lançant des piques bien senties. La montée de niveau à laquelle il avait eu droit par pure coïncidence signifiait que la seule façon de briser ce lien de douleur était désormais entre ses mains. Peu importait le nombre de fois qu’elle le frappait, rien ne changerait.

« Mon Yong-Yong… Espèce de pourriture canine, enfoiré, tu as osé te foutre de moi ? »

« Et comment donc ? »

Bathory grinça des dents sous le coup de la colère. Elle ne fit cependant rien de plus ; elle devait être passablement exténuée.

« …Enfin, peu importe. Dans tous les cas, dès que j’ai suffisamment récupéré, tu es mort. »

Bathory afficha un sourire sadique tout en lui expliquant qu’elle allait continuer.

« Fuht. Parce que tu crois que je vais te laisser faire ? »

Sae-Jin renifla et trancha en direction de son visage.

Grâce à sa nouvelle puissance, ses griffes étaient encore plus solides désormais. Elles pouvaient maintenant facilement trancher le plus solide des métaux connus sur Terre, le mithril. Alors au minimum, elles devaient être capable d’infliger un quelconque dommage à la clairement affaiblie Bathory.

Et effectivement, quatre lignes marquées apparurent en formant un angle oblique.

« Kkhyack !! »

Elle hurla suite à cette attaque imprévue et cette blessure qui l’était encore plus. Elle roula sur le sol, agonisant sous une douleur qu’elle n’avait jamais connue avant. Ceci dit, Sae-Jin ne ressentit rien de tel. Il fallait préciser que le lien qu’il avait avec elle était à sens unique.

D’une certaine façon, c’était un peu « ce qui est à moi est à toi, mais ce qui est à toi, tu le gardes. »

C’est pourquoi il avait besoin de la tourmenter en permanence, sans jamais s’arrêter. Pour s’assurer qu’elle ne retrouverait jamais toute sa vitalité, pour être certain qu’elle ne pourrait bientôt plus supporter tout ça et qu’elle le laisserait partir.

« Fils de pute ! »

Bathory lui envoya encore deux ou trois insultes inutiles et frappa Sae-Jin sur le flanc. Ses côtes éclatèrent immédiatement, suivies de ses organes ; mais ça signifiait que Bathory allait se retrouver dans le même état.

« Ah, argh, eu-ah-ahrng… »

« Arrête de faire des choses qui vont nous faire mal à tous les deux. »

Sae-Jin se régénéra en un clin d’œil en utilisant une potion et se mit à se moquer d’elle. Elle ouvrit de grands yeux et lui hurla dessus, bien impuissante qu’elle était :

« Ta gueule !! »

« Hmpf. Je vais devoir te faire payer ton insolence, tu le sais, ça ? Hein que tu le sais ? Serais-tu maso, en réalité ? »

À proprement parler, il n’avait pas appris cette attaque pour un moment comme celui-là, mais peu lui importait – il décida d’utiliser la Chaîne de Griffes d’Éclairs. Immédiatement, des arcs électriques violacés crépitèrent et circulèrent autour de ses longues griffes. Bathory vit la scène et son corps trembla imperceptiblement.

« Toi !! Tu ferais mieux d’arrêter ! J’ai dit, arrête ! Je te préviens !! Un avertibzzzzzzzz »

Il l’ignora et sa phrase se termina en un grésillement affreux tandis qu’il tranchait en direction de son torse. Même si son corps tremblait à cause de l’électricité, elle ne se soumit pas et balança sa main en avant, direction le cœur de la bête.

…Et sans ses potions de régénération, il serait déjà probablement mort trois ou quatre fois déjà.

Sa vision se troubla et sa conscience s’assombrit.

Lorsqu’il rouvrit les yeux après avoir perdu conscience pour une seconde à peine, il vit Bathory à côté de lui, titubant et elle-même à moitié dans les vapes.

« Ha-ah, ha-ah… »

Il l’approcha discrètement et lui planta ses griffes dans le cou.

« Eiii, espèce de put… »

Ses yeux s’ouvrirent en grand une énième fois et avec une expression qui en disait long sur le fait qu’elle en avait assez de toute cette merde, elle planta ses doigts dans les yeux du Loup.

« Tu vas mourir, oui, espèce de chien bâtard ?! »

« Les dames d’abord. »

 

*

 

Au bout du compte, un cessez-le-feu prit place entre les deux adversaires immortels. Il lui intima de le libérer et elle refusa catégoriquement d’obtempérer. Elle prétendait le garder prisonnier là jusqu’à trouver un moyen de l’exterminer.

Ainsi débuta une curieuse cohabitation.

L’endroit était désert, isolé et probablement maintenu par Bathory en personne. Coincés à l’intérieur, tous deux ne pouvaient ni manger, ni boire, ni faire quoi que ce fut. À l’exception de moqueries de gamins de temps à autre.

« Tu as faim, maintenant ? Imbécile. Tu vois, je suis un Vampire parfait, et je me nourris une seule fois par an, tu sais ? »

« Je peux juste t’arracher le bras et le bouffer, donc pas de souci. »

« Qui t’a dit que je te laisserai me l’arracher ? »

Grâce au lien, Bathory ne pouvait pas le tuer. Si elle le blessait mortellement, le même dégât lui serait alors infligé. Cependant, au cas où quelque chose se passerait de travers, elle devait absolument être restreinte pour l’empêcher d’utiliser une compétence qui excèderait la sienne et il devait pour se faire la blesser constamment.

« ………Fuu. »

Bathory grogna tout bas et se leva. Il tendit la main et trancha en direction de son dos et de ses hanches. De profondes et sanglantes blessures apparurent et elle tomba au sol une fois de plus.

« Ah-euhck !! Eh, espèce de malade mental !! »

« …Et c’est toi qui dis ça. Je t’ai prévenue, tu ferais mieux de me relâcher. Je suis bien plus puissant que toi et je peux te restreindre indéfiniment. Que crois-tu qu’il se passera quand mes amis vont arriver ? Seras-tu capable de te battre contre eux dans ta condition actuelle ? »

« Ta gueule !! »

Pour toute réponse, Bathory lui offrit un sandwich de phalanges dans sa gueule de Lycanthrope.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 139
MWLU : Chapitre 141 Bonus

11 Commentaires

  1. Shirosuu

    Excellent ce combat ! Il m’a bien fait rire, merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Charlatan

    J’adore le côté infini du truc!!!
    Deux nemesis,une douleure, et infiniment plein de sang!!!!!
    Mouaaahaaaahaaaaa!!!!

    Répondre
  3. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    J’ai pas compris un truc. Si même en alliant tout les chevaliers les plus forts de la planète, c’est pas sûr de gagner contre Bathory, alors pourquoi la race des vampires se cache ? En sachant que le seigneur vampire est plus puissant qu’elle.

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      On parle juste des chevaliers de Corée la.
      Et puis c’est juste temporaire à cause des boss.
      Ça fait belle lurette qu’ils se cachent.

      Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Gunts92

    personnellement ça ne me plaît pas du tout le temps dans cette bulle le fait que CJ ne va pas réapparaître son secret va être révélé bordel de merde trop relou lol merci pour le chapitre au fait

    Répondre
  6. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  8. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com