MWLU : Chapitre 159

MWLU : Chapitre 158
MWLU : Chapitre 160
〈 159. Tension (3) 〉

 

« Bon. Je vais y aller, Maître de Guilde. »

Le rendez-vous insupportable avec Jo Hahn-Sung était arrivé à sa fin après plus de deux heures de souffrance.

« Je sens que je vais mourir à ce rythme. »

Après que Jo Hahn-Sung eut quitté la salle de conférence, Sae-Jin s’allongea immédiatement sur le canapé.

Il voyait trouble et sa tête le faisait souffrir. Quand il tourna la tête pour observer la salle, il découvrit que les membres de la Guilde n’avaient pas encore quitté les lieux pour rentrer chez eux. Certains avaient même emmené leurs propres matelas et sacs de couchages, prévoyant sans doute de dormir sur place.

– Après la découverte cruciale par les chercheurs concernant le fait que l’art martial de l’école Jin Mudo est particulièrement efficace contre les monstres, l’école a vu sa fréquentation augmenter en flèche. Le maître de dojo, mademoiselle Yi Yu-Jin…

En même temps, un programme télévisé racontait une histoire concernant le dojo de Jin Mudo. Lorsque Sae-Jin prêta attention à ce qu’il se passait à l’écran, il vit Yi Yu-Jin souriant de toutes ses dents et dominant une audience silencieuse.

[Maître de l’école Jin Mudo / membre de la Guilde Le Monstre]

– Nous possédons plus de 2 000 dojo de par le monde au moment où nous parlons. Et il y a presque 10 000 disciples qui y sont entraînés.

– C’est assurément une mode exceptionnelle, sans aucun doute. Au fait, en tant que dirigeante de ce dojo et propriétaire des droits, qu’estimez-vous être le plus gros avantage de cet art martial ?

– Pour moi, l’avantage réside dans le fait que durant un affrontement face à un monstre, vous n’êtes ni gêné ni limité par vos armes, vous n’en dépendez pas et ne comptez que sur les mouvements les plus naturels possibles. En plus, regardons les gants de plus près : ils sont bien plus simples à fabriquer que d’autres armes, alors même s’ils sont classés dans la même catégorie de rareté, vous pouvez en trouver beaucoup plus en circulation. Crucialement, ils sont bon marché. Alors je pense que oui, c’est bien le point fort du Jin Mudo quand il s’agit de se retrouver face à un monstre.

« …Ils sont déjà si développés ? »

Kim Sae-Jin fut sincèrement impressionné par ce que lui avait révélé l’interview. Bien entendu, Le Monstre arrosait ce dojo avec toutes sortes de bonus financiers et de supports en tous genres, mais tout de même, réussir à atteindre ce stade en moins de deux ans était…

« Savais-tu qu’il sont devenus plutôt célèbres récemment ? Les textes et les diagrammes sont à peu près tous intacts alors il est vraiment facile de s’entraîner dans cet art. En plus, il est sacrément efficace, apparemment. C’est une de ces fameuses situations où tu ne prends pas beaucoup de risques mais où tu récoltes des fruits exceptionnels, tu sais ? Je veux dire, nos Ordres ont déjà reçu quatre disciples durant le recrutement de cette année, sur les dix sélectionnés ! »

Yi Hye-Rin lui répondait en regardant également la télévision.

« Oh, vraiment ? »

« Au fait, cette fille est aussi un membre de la Guilde, non ? »

Kim Yu-Rin posa la question, le menton posé sur ses mains. Joo Ji-Hyuk répondit immédiatement.

« Oui, c’est exact. Je l’ai rencontrée à plusieurs reprises et elle a l’air d’être quelqu’un de bien. »

« …Et pourquoi l’aurais-tu rencontrée, pour commencer ? »

Soudain, Yi Hye-Rin lança un de ces regards glacials à Joo Ji-Hyuk, les yeux plissés comme ceux d’une limande. Et le perplexe Joo Ji-Hyuk commença à marmonner une excuse quand l’interview se coupa brutalement sans avertissement. Puis, le présentateur entreprit aussitôt de lire une information de dernière minute, un flash spécial.

– Près de la Province de Gangwon, un Mah-in a fait son apparition. Ce Mah-in semble trouver des origines du côté des Ogres…

Un enregistrement amateur montrant un type géant qui errait violemment, les yeux injectés de sang, fut immédiatement diffusé. Tout ceux présents dans la salle de conférence retinrent leur souffle et observèrent en silence.

Ceux qu’on appelait Mah-in n’étaient pas apparus en public durant les dix dernières années. Si l’un d’entre eux s’aventurait à le faire, il se faisait exterminer immédiatement. Le monde moderne voyait les Mah-in comme des ennemis mortels, une menace pire que celle que les Vampires faisaient planer sur le monde.

Les Vampires avaient l’excuse facile de leur survie, lorsqu’ils attaquaient les humains, mais les Mah-in n’en avaient aucune. Ils aimaient simplement provoquer la destruction et commettre des meurtres gratuits.

Et un Mah-in venait d’apparaître en public, comme ça, d’un seul coup.

« …On devrait aller les aider ? »

Kim Yu-Rin leva sa couverture en posant la question de manière rhétorique. Elle ne s’attendait pas à une réponse mais Sae-Jin secoua la tête.

« Pas besoin. Il se promène aussi exposé aux caméras alors il a probablement déjà été géré. »

– Il vient de nous être confirmé que ce Mah-in a été réprimé par le Chevalier-Griffon Kim In-Soo.

Avec un timing parfait, le présentateur donna raison à Sae-Jin, qui haussa les épaules. Kim Yu-Rin rabattit alors sa couverture sur ses jambes.

« Oh, c’est vrai. Ce Kim In-Soo, n’est-ce pas quelqu’un qui a déjà eu affaire à toi ? »

Yi Hye-Rin demanda soudain à Sae-Jin ce qu’il en était de ce nouveau nom, comme si le souvenir venait de lui revenir d’un seul coup.

« Nous nous sommes déjà rencontrés par le passé, en effet. Mais comment le sais-tu ? »

« Sae-Jung me l’a dit. Elle a raconté que toi et Kim In-Soo vous étiez battus pour elle, un truc du genre~ ? »

« Pft. »

Se battre pour elle…

Sae-Jin se contenta de sourire.

Même si sa première rencontre avec ce type n’avait pas été positive, Sae-Jin n’entretenait aucun grief envers lui.

En réalité, Sae-Jin était tombé sur Kim In-Soo une fois de plus à peu près trois mois plus tôt. Il se souvint alors qu’en tant que Lycanthrope, il avait brisé les armes du Chevalier et avait fini par offrir une arme de l’Orque au pauvre homme.

Kim In-Soo lui avait exprimé tout sa gratitude, des larmes de joies ne suffisant presque pas à montrer à quel point il était heureux. Il se repentait alors de tout ce qui s’était passé entre eux par le passé.

« Quoi ? Se battre pour elle ? Ce n’est pas plutôt Sae-Jung qui a fait tout ce qu’elle pouvait pour garder Sae-Jin auprès d’elle, plutôt ? Je veux dire, elle devrait être heureuse que personne n’ait réussi à le lui voler… »

« Elle était simplement d’humeur à plaisanter, voilà tout. »

« Même si c’était une blague, Sae-Jung est devenue un peu trop cachotière, ces derniers temps. »

Hazeline arbora une moue non-dissimulée comme si quelque chose la dérangeait. Malheureusement, Kim Yu-Rin la poignarda dans le dos d’un regard ultra-acéré, suffisamment pour qu’Hazeline cesse sur le coup.

« …Non, attends… Tu… Tu sais… à regarder les choses de façon objective, elle est vraiment comme ça, ces derniers temps… »

« Eh, bien, c’est vrai. »

Kim Sae-Jin se dépêcha de confirmer ce que disait Hazeline en voyant le regard agressif de Kim Yu-Rin. Il continua de sourire nonchalamment.

« Mais tu devrais tout de même te retenir de dire ce genre de chose. »

« Je comprends… »

Hazeline tenta d’être la plus adorable possible en répondant, afin de montrer son innocence naturelle avant de poser sa tête sur l’épaule de Kim Yu-Rin. Mais comme si ce geste était déplacé ou ennuyeux, Kim Yu-Rin se décala légèrement pour l’en empêcher.

Sae-Jin gloussa en regardant les deux anciennes ennemies mortelles agir ainsi.

 

*

 

Une semaine plus tard, la nomination du Seigneur de la Tour fut annoncée au public.

Comme prévu, de grosses retombées et une controverse énorme ne purent être évitées. C’était évidemment et somme toute logique, puisque même si Hazeline était un Sorcier de rang A approuvée par le gouvernement, il restait vrai qu’elle n’avait plus travaillé depuis plus de huit ans.

Il ne fallut pas longtemps pour que son statut dans la Guilde fut révélé. Cette situation aida à retourner les sentiments du public en sa faveur ; bien entendu, il ne s’agissait que du public…

« Je peux avoir encore un peu d’eau ? »

« …S’il te plait, endure encore un peu. »

Actuellement, au dernier étage de la Tour de l’Aube et du Monstre, Sae-Jin se tenait face à la porte du bureau d’Hazeline. Mais il n’était pas seul, et la personne qui l’accompagnait n’était nulle autre que Kim Yu-Rin.

C’était sa toute première visite dans le bureau d’Hazeline et elle stressait plutôt beaucoup, sa gorge s’asséchait rapidement et elle demandait un verre d’eau depuis un moment.

« Je… Je vais aux toilettes, alors entre et attends-moi dedans… »

« Eh ? No, eh, attends une sec… »

Avant que Sae-Jin ne puisse finir sa phrase, elle fila comme une flèche. Il ne put que regarder son dos disparaître derrière un coin de couloir de façon perplexe avant de se décider à toquer à la porte du bureau.

« Qui est-ce ? »

La réponse initiale était plutôt exempte d’énergie et semblait ennuyée au possible.

« C’est Kim Sae-Jin. Yu-Rin m’accompagne. »

Presqu’immédiatement, sa réaction changea du tout au tout.

D’un cri rapide « Attends une seconde », elle se précipita et fit tomber des choses à l’intérieur du bureau, de l’autre côté de la porte et Sae-Jin eut même l’impression de sentir de légères fluctuations magiques. Elle tentait probablement de nettoyer une connerie à l’aide de la magie, rapidement et sans trace.

Sae-Jin attendit qu’elle termine, de manière détendue.

Après cinq petites minutes, une voix officielle s’éleva derrière la porte.

« Vous pouvez entrer. »

Elle avait l’air bien trop digne. Sae-Jin sourit légèrement et ouvrit la porte.

Hazeline était assise, les jambes croisées et son dos appuyé contre le dossier de sa chaise. Était-ce ainsi que s’asseyait un Maître de Tour ? Sae-Jin déglutit en ravalant un rire qui faillit éclater sans son consentement et attrapa une chaise pour s’installer en face du grand bureau. Pendant ce temps, Hazeline chercha l’ombre de la présence de Kim Yu-Rin.

« Elle est partie aux toilettes. Mais accessoirement, comment les gens te traitent-ils après dix jours à ce poste ? »

« Oui ? Ah… C’est bon, plus ou moins. »

Elle n’avait pas l’air bien. Quand Sae-Jin fronça les sourcils d’un air interrogateur, elle ajouta rapidement quelques mots.

« Je n’arrive pas à m’y faire rapidement, c’est tout. »

« Qu’est-ce que tu veux dire par là ? »

« Au monde de la magie, je veux dire. Je l’ai quitté depuis si longtemps, alors… C’est compliqué d’accepter la façon dont ils pensent aujourd’hui. »

« Hmm… »

En réalité, il avait une petite idée de ce qu’il se passait après en avoir entendu parler avant de venir. Grâce à cette nomination imprévue et soudaine, un factionnalisme s’était développé au sein de la Tour.

Cependant, la situation était trop à sens unique pour être réellement appelée ‘factionnalisme’. D’un côté, une faction s’était formée autour de l’Elfe Shahon et d’un autre côté, il y avait Hazeline, seule contre tous. Tous les autres restaient neutres.

« Et d’ailleurs, quelque chose d’autre te dérange ? »

« Le reste va bien. »

Hazeline ne lui dit pas. Elle tentait de ne pas l’inquiéter.

Mais si cette situation persistait, ce n’était qu’une question de temps avant qu’Hazeline ne se fasse submerger. Et si ça arrivait, ce serait gênant pour Kim Sae-Jin.

Heureusement, elle possédait toujours un allié puissant sur lequel elle pouvait compter. Et ce simple allié était bien plus puissant que n’importe lequel de tous ces lèche-culs réunis.

« Bon, dans tous les cas, je pense que tu vas t’adapter à la situation. »

« Bien entendu. Tu n’as pas à t’en faire. »

Pour un court instant, une légère pointe d’incertitude traversa son visage mais disparut aussitôt.

« Oh, c’est vrai. »

Sae-Jin décida qu’il devait arrêter de tourner autour du pot et sortit deux livres, de manière nonchalante.

« Voilà. J’avais presque oublié. »

Il s’agissait des deux derniers grimoires non-publiés, le 27 et le 28.

Aussitôt qu’elle eut confirmé qu’il s’agissait bien des couvertures de deux nouveaux grimoires, Hazeline panique.

« Mais, mais, mais pourquoi me les donner ?! »

« Je prévois de les publier bientôt alors j’ai besoin de quelqu’un pour les vérifier en avance. Je te laisse le soin de choisir la personne en question. »

C’était le signe évident que le Sorcier de Bangbae-Dong approuvait hautement Hazeline et venait de lui fournir une arme encore plus hautement dévastatrice et décisive.

« Occupe-toi bien de tout ce qui va suivre. »

« Oui… Oui ?! Mais, où vas-tu ? Sae-Jin, si tu me donnes simplement ces livres comme ça et que tu t’en vas, tu me places dans une situation difficile, tu sais ? »

« Utilise-les à ta propre discrétion. D’ailleurs, Yu-Rin devrait arriver bientôt, alors pourquoi ne pas en discuter entre vous ? »

Et avec un timing idéal, Kim Yu-Rin ouvrit la porte en grand et entra dans le bureau. Sae-Jin la dépassa en lui adressant un hochement de tête, comme s’il lui disait « tiens, je te refile le bébé, moi je me casse. »

Elle se retourna et l’appela, frustrée, lui demandant où il allait. Mais d’un bond, il s’échappa et ce fut à son tour de n’être qu’un dos qu’elle regarda tourner au coin du couloir.

 

***

 

Dix jours plus tard, Sae-Jin apprit qu’Hazeline avait conquis avec succès la Tour en utilisant les grimoires à sa disposition.

Mais il n’avait pas le temps de se sentir enjoué par ces évènements. Parce qu’il venait de recevoir un SMS urgent de Kim Sun-Ho.

Ce message indiquait que Kim Sun-Ho était sur son lit de mort.

Sae-Jin balança tout ce qu’il faisait et accourut à l’hôpital.

« Maître de Guilde. »

« Vous… êtes arrivé ? »

Il y avait là d’autres membres de la Guilde.

Sae-Jin était venu lui rendre visite moins de deux semaines plus tôt, pourtant Kim Yu-Sohn avait l’air incomparablement plus mal en point qu’il ne l’avait jamais été. Sae-Jin pouvait maintenant comprendre ce que signifiait l’expression « la peau sur les os. »

Sae-Jin prit place sur une chaise à côté du lit.

Presque en même temps, l’homme agonisant ouvrit lentement les yeux.

Et comme s’il avait attendu ce moment, un léger sourire apparut au coin de ses lèvres tandis qu’il fixait Sae-Jin. Ce dernier lui tint la main, cette main maigre et osseuse, décharnée.

Il avait mal au cœur. Quelque chose en lui le faisait souffrir mille maux. Sa poitrine se déchirait et il se sentait pris de vertiges.

Kim Yu-Sohn.

La toute première personne a qui Sae-Jin avait confié l’intégralité de ses secrets, la personne à qui il faisait le plus confiance au monde. Le regardant dans cet état, Sae-Jin se demanda une fois de plus s’il aurait été heureux d’avoir eu un père comme lui. Bien sûr… la réponse était évidente.

« …Tu es vraiment têtu, hein ? »

En entendant les premiers mots prononcés par Sae-Jin et qui contenaient une myriade de sens cachés, Kim Yu-Sohn lui rendit simplement un sourire. Puis, il se contenta de ciller deux ou trois fois. Sae-Jin approcha son oreille au plus près de la bouche du malade.

« …Tu es venu. »

« Bien sûr. »

Sae-Jin tenta de sourire. Mais il ne put rien faire au sujet de sa voix tremblante et des larmes qui commençaient à couler le long de ses joues.

« J’ai fait un rêve, après tout ce temps. »

Sae-Jin ouvrit d’un seul coup les yeux en grand.

Kim Yu-Sohn ne perdit pas son sourire et continua à chuchoter.

« Cependant… Il semble que… tu n’aies pas à t’inquiéter. »

« …Pourquoi donc ? »

« Dans un futur proche, un héros va émerger et sauver ce monde. »

Kim Yu-Sohn serra la main de Sae-Jin.

« Et cette personne… C’est probablement… toi. C’est probablement toi. C’est pourquoi… J’ai décidé de ne plus m’inquiéter. »

Il y avait tant de choses qu’il voulait lui demander.

Entendre ce qu’il voulait dire par là, et voir son visage heureux et en bonne santé, voilà ce que Sae-Jin voulait.

Mais ce n’était plus possible, désormais.

Kim Yu-Sohn laissa derrière lui ces mots énigmatiques et avant que Sae-Jin n’ait eu la chance de comprendre, il ferma les yeux avec le sourire.

« Eh bien… Voilà, mon garçon. »

Ce furent les derniers mots de Kim Yu-Sohn.

« Hah-ah… »

Un soupir long et désespéré de Sae-Jin se réverbéra dans la pièce.

« P… Papa !! »

Kim Sun-Ho accourut vers le lit.

Aussitôt, les pleurs d’un fils qui venait de perdre son père emplirent la chambre.

La fille de Kim Sun-Ho, même pas encore une collégienne, commença elle aussi à pleurnicher.

Ce jour-là, lorsque les échos de la tristesse résonnaient froidement dans la chambre d’hôpital, de l’autre côté de la fenêtre, les rayons chauds du soleil d’été ne parvenaient pas à réchauffer les cœurs.

 

***

 

Les funérailles de Kim Yu-Sohn furent une simple affaire. Malheureusement, le fait que Sae-Jin y participe ne pouvait pas passer inaperçu et la nouvelle se répandit rapidement. Le nombre de personnes qui voulurent alors s’y rendre fut incroyable. Bien entendu, Kim Sun-Ho les refusa tous, sans exception.

Tentant d’apaiser sa tristesse, il plaisantait en prétendant que s’il leur permettait à tous de venir, alors il pourrait se faire plus d’un million de dollars de pourboire rien que grâce aux personnes désireuses d’exprimer leurs condoléances.

Ceci dit, il y avait une personne, une simple personne qu’il ne put refuser.

Et ce n’était nulle autre qu’Emil Rerheu. S’il s’était amusé à lui refuser le droit de venir, elle aurait été capable d’assassiner tout le monde dans un rayon de dix kilomètres.

« Qu’est-ce qui t’amène ? »

Sae-Jin la questionna rapidement en séchant ses larmes. D’apparence épuisé pour une raison inconnue, Bathory ne tenta même pas de le chatouiller en se servant du sujet sensible du jour et se contenta d’en venir au fait.

« Eh, tu connais un homme du nom de Jin Seh-Hahn ? »

« ……Bien sûr. »

Même s’il avait eu peur pendant une seconde, il avait répondu en maintenant une expression neutre.

« Tu savais que c’était les el Las qui avaient tué ce type ? Quoi qu’il en soit, ces idiots sont de mèche avec les Mah-in. On dirait qu’i y a un secret là-dessous que même moi, j’ignore. »

Sae-Jin sentit son visage se durcir.

« Ok, et ? »

« Tu veux dire quoi, là ? Je suis simplement venue pour te le dire, alors ne te méprends pas, ok ? Je ne veux pas être vue comme quelqu’un qui ne tient pas ses promesses, ou je ne sais quoi. »

Bathory s’exprima froidement avant de tourner les talons. Cela dit, Sae-Jin avait encore quelque chose à dire.

« Puisque tu as fait la route jusqu’ici, travaillons ensemble. »

« ……… »

Elle s’arrêta net. Cependant, lorsqu’elle se retourna, elle affichait une grimace digne de ces gargouilles perchées sur les cathédrales d’Europe.

« Aidons-nous à régler cette affaire, ok ? »

« …Tu… Tu as pété un plomb, ou quoi ?! »

« Eh bien… Ne serait-ce pas mieux si on le faisait à deux ? Après tout, tu as dit que la Fissure ne pouvait pas être fermée, quoi qu’on fasse. Dans ce cas, pourquoi pas ? »

Sae-Jin souriait. Il n’arrêta pas de sourire.

Bathory le fixait en silence.

Néanmoins, toutes ces crevasses horribles et ces rides dégueulasses ornant son visage vinrent à progressivement disparaître, remplacées par une expression des plus perplexes.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 158
MWLU : Chapitre 160

10 Commentaires

  1. SairentoSairento

    Magnifique chapitre.

    Merci pour la traduction. 😀

    Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !

    Je ne sais plus qui disait en rigolant qu’Hazeline et Kim Yu-Rin risque de devenir lesbienne si les choses continuent mais là, il semblerait que ça va dans ce sens lol.

    Un chapitre plutôt triste pour Sae-Jin vu qu’une personne extrêmement proche de lui vient de mourir. Après, elle est morte en ayant l’esprit serein puisqu’elle a eu un rêve montrant que Sae-Jin risque d’être le héros. Qui sait ? Peut-être que ça sera vrai au final ^^.

    Et Bathory qui nous montre une fois de plus son côté Tsundere XD ! Entre toutes les nanas, ce n’est pas ma préféré mais je dois avouer qu’elle a son charme ^^.

    Répondre
  6. StulioS

    Merci pour le chapitre !

    #TeamBathory FOREVER !!!!

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com