MWLU : Chapitre 160

MWLU : Chapitre 159
MWLU : Chapitre 161
〈 160. Mah-In (1) 〉

 

Sur une certaine rivière, un léger souffle de vent murmurait gentiment aux oreilles de Sae-Jin, qui accompagnait Kim Sun-Ho. Ils se trouvaient sur la rivière Seom, près de Hoengseong et ils y étaient pour y disperser les cendres de Kim Yu-Sohn selon sa volonté.

En amont de la rivière, la profondeur leur avait fait douter de la nécessité de louer un bateau mais une fois plus loin, les eaux tumultueuses leur firent hocher la tête de satisfaction pour l’avoir tout de même fait.

Le duo s’avança en silence en profitant des bruits de leur petit bateau qui fendait la surface de l’eau. Une légère brise lui caressant le visage, Sae-Jin se tenait fièrement debout à l’avant et enregistrait tout ce que mère nature avait à lui offrir de plus beau.

« Mes parents se sont rencontrés ici pour la première fois, en tout cas, c’est ce qu’il m’a toujours dit. Papa devait rêver de revenir ici. »

Kim Sun-Oh brisa le silence tout en caressant la surface de la rivière de la main. Sa voix se perdait dans des souvenirs qu’il était le seul à revoir.

Sae-Jin se surprit à sourire très légèrement.

« Eh bien, il doit avoir été heureux d’avoir rencontré ta mère pour la première fois dans un paysage aussi splendide. »

« Haha… Oui, sans doute. Oh, au fait, je me suis toujours dit que même si j’étais légèrement plus vieux que vous, vous semblez tellement plus mature que moi. »

« Hmm… Peut-être parce que j’ai perdu mes parents il y a bien longtemps ? C’est comme si j’avais appris tout ce que la vie avait de plus amer, tôt dans ma vie… Cependant, tu peux parler bien plus familièrement avec moi, tu sais ? »

« Eii. Je vais être sacrément gêné et très rapidement, si je fais ça. S’il vous plait, ne parlez plus jamais de ça. Plus jamais. »

« …Pfft. »

La conversation terminée sur un ricanement, ils se turent, n’ayant plus rien à se dire, de toute façon. Ils ne se sentaient d’ailleurs pas mal à l’aise pour autant ; ils profitaient simplement de la vue et du répit bien mérité loin de tout ce que le monde avait à offrir de plus chaotique.

Et tandis qu’ils laissaient le temps filer en silence, Kim Sun-Ho posa soudain une question.

« On le fait tous les deux ? »

Il parlait des cendres, naturellement. Sae-Jin lui rendit un sourire un peu amer et secoua la tête.

« Non, c’est ton rôle. »

« …… »

Kim Sun-Ho hocha la tête sans dire un mot. Puis, levant la main, il dispersa les cendres de son père dans la rivière, exactement là où il voulait que ce soit fait. La poudre grise blanchâtre flotta innocemment à la surface avant de peu à peu couler pour disparaître totalement de leur vue.

En même temps, une larme se forma au coin de l’œil de Kim Sun-Ho et y brilla comme une étoile solitaire tandis qu’il continuait à observer l’eau et les cendres désormais hors d’atteinte.

Sae-Jin aperçut rapidement, du coin de l’œil, la montagne qui prenait les couleurs d’automne, ses arbres teintés de rouge et d’orange, le vent leur offrant une symphonie de couleur.

Sae-Jin comprit pourquoi Kim Yu-Sohn désirait que ses cendres soient éparpillées là.

C’était aussi beau que ça.

 

***

 

Sae-Jin retourna à son quotidien, toujours incapable de se débarrasser de ces émotions tenaces. Il aurait aimé se reposer, laisser son esprit reprendre son calme après tout ce qu’il s’était passé récemment… et pourtant, son entourage ne le lui permit pas. Comme toujours, le monde était en pleine crise de panique et lui réclamait toute son attention – artefacts, Mercenaires, Griffons, potions, et désormais, même des grimoires…

« Ah, j’ai presque oublié, ils ont dit que les Héros Orques ont été trouvés vivants. »

Après que Sae-Jin en eu terminé avec ses affaires concernant les cendres de son père spirituel, Yu Sae-Jung posa sa tête sur son épaule tout en lui annonçant la bonne nouvelle. Immédiatement, Sae-Jin émergea de sa catatonie mentale et ouvrit grand les yeux.

« Vraiment ? »

« Oui. J’ai entendu qu’ils avaient secouru un autre jeune Chevalier récemment. »

« Où ça ? »

Il pensait qu’ils étaient tous morts après avoir été pris dans l’énorme explosion. Bon, dans cette bataille contre l’Ogre à trois têtes, leur village avait après tout été totalement oblitéré.

« Apparemment, près de leur ancien village. J’ai entendu qu’ils avaient rebâti quelque chose. »

« ……Quel soulagement. »

Sae-Jin laissa échapper un long soupir. Il prévoyait déjà d’y aller bientôt puisqu’il cherchait toujours un substitut à la création d’armes, quelqu’un capable de le faire pour lui.

Yu Sae-Jung l’étudia avec une expression curieuse avant de continuer.

« Ah, c’est vrai. Tu n’as pas dit que tu as quelque chose d’important à faire, aujourd’hui ? »

« J’ai reporté. »

« …Hein ? Mais c’était quelque chose que tu pouvais reporter aussi facilement ? N’as-tu pas dit que tu allais rencontrer l’ambassadeur espagnol ? »

Pour être plus précis, ce n’était pas l’ambassadeur mais le premier ministre. Le rendez-vous avait été prévu et ils devaient discuter d’un certain nombre de choses, il était notamment question d’un arrangement concernant l’approvisionnement de potions ainsi que la finalisation des contrats associés. C’est pourquoi le premier ministre espagnol était venu en personne.

Malheureusement, son timing était à la ramasse, Kim Yu-Sohn passait avant toute autre chose pour Sae-Jin.

« Je n’avais pas le choix. Tu sais très bien pourquoi, hein ? »

Kim Yu-Sohn était un ancien membre official de la Guilde. En plus, il était le tout premier directeur des opérations de la Compagnie de Mercenaires, ce qui signifiait que de nombreux journaux avait exprimé leurs condoléances quant à son destin tragique.

Penser à lui rendait Sae-Jin de plus en plus dépressif.

Laisser partir une personne chère alors qu’on aurait pu la sauver facilement, tout ça parce que c’était son souhait, était quelque chose d’extrêmement douloureux.

« Eh ? »

Yu Sae-Jung leva la tête après avoir vu cette ombre lugubre s’abattre sur le visage de son homme.

« …Uh…Uh ? »

Elle le poussa alors sur le lit en une fraction de seconde. Après quoi, une paire de deux douceurs s’écrasèrent sur son visage.

Il se posait la question depuis un moment maintenant mais sérieusement, ses jumeaux n’avaient-ils pas grossi récemment ? Avait-elle subi une opération, ou quoi ?

« J’ai entendu que les hommes aiment quand les filles font ça. »

Sae-Jin gloussa après avoir entendu sa dulcinée dire ça.

« Tu as appris quelque chose de cool. »

Il enroula ses bras autour de sa taille tandis qu’elle se pressait toujours plus contre son visage.

Maintenant qu’il frottait sa tête contre une paire de deux paradis miniatures capables de le rendre heureux juste en les regardant, son esprit meurtri semblait avoir regagné un peu de son éclat.

« Au fait, ils m’ont l’air un peu plus gros qu’avant. »

« …J’ai un peu utilisé les pouvoirs de mon Trait. Et je prévois de le faire régulièrement. »

Yu Sae-Jung fit une déclaration résolue. Sae-Jin ricana intérieurement et ferma les yeux. Sa tête posée sur le lit, détendu, il sentit le sommeil le capturer rapidement.

Et juste au moment où il allait sombrer… d’un seul coup, Yu Sae-Jung posa une nouvelle question, d’une voix aiguisée et directe qui trancha dans sa conscience déjà floue.

« Ah, c’est vrai. Tu ne vois pas Kim Yu-Rin un peu trop souvent, ces derniers temps ? »

« …Slurp, mais de quoi tu parles ? »

Et sur le point de s’endormir, il ravala un filet de bave en secouant la tête.

« Tu manges régulièrement avec elle, en ce moment, hein ? Et tu prends pas mal de photos. À ce train-là, tu vas créer un scandale bien avant moi, tu ne crois pas ? »

Jusqu’à la minute d’avant, elle incarnait la femme parfaite et d’un seul coup, elle était redevenue sarcastique et le fixait avec assiduité. Et comme elle le regardait de la sorte, c’était, pour une raison obscure, menaçant. Ceci dit, il la trouvait toujours aussi adorable.

Il lui adressa un sourire et secoua encore une fois la tête.

« C’est purement professionnel. »

Il ne pouvait rien y faire – il n’avait personne d’autre avec qui discuter de certaines choses. Il n’avait pas grand-chose à dire à Kim Sun-Ho occupé avec son deuil, Hazeline était l’incarnation même de l’employée qui n’avait plus une minute à elle tandis que Yu Baek-Song… était trop immature. Mais d’un autre côté, Kim Yu-Rin était riche d’une expérience militaire, de commandement, de sorties en missions. Elle inspirait confiance et foi en elle.

Si elle avait été un homme, Sae-Jin l’aurait absolument traitée comme un grand frère.

« Sérieusement, c’est toujours ‘le travail’. »

Tout en se plaignant qu’elle avait une autre rivale à surveiller, Yu Sae-Jung sortit son téléphone. Au début elle se promena sur le profil de Sae-Jin suivi par 150 millions de personnes mais commença rapidement une opération d’espionnage sur celui de Kim Yu-Rin, qui ne possédait à peine que 15 millions d’abonnés.

Des dix photos les plus récentes qu’elle avait postées, huit avaient été prises avec Sae-Jin. Et on disait que ses abonnés grimpaient juste à cause de ça.

« Ouah, c’est incroyable. Regarde, c’est quoi ? Je n’imaginais pas qu’elle était comme ça. C’est trop. Elle a plus de 3 millions d’abonnés de plus que moi. »

« Et ça te dérange ? »

« Hmmm, non. Tais-toi. »

Crachant une réponse sèche, elle arrêta de fouiner sur les profils et se mit à surfer sur les sites informatifs. Elle voulait voir s’il existait une quelconque histoire qui aurait eu l’air d’un scandale mais au lieu de ça, elle trouva quelque chose d’autre de tout aussi intéressant.

« …Ah, excuse-moi ? Un incident armé de masse a eu lieu en Espagne, juste à l’instant. »

« Eh ? Pourquoi ? »

« Hmm… Je cite, à cause des compétences diplomatiques inexistantes des dirigeants, le rendez-vous avec Kim Sae-Jin a été annulé et ainsi… Euh… l’Espagne va s’en sortir, à ce rythme ? »

« ……… »

Tous deux restèrent silencieux.

 

***

 

Il semblait que posséder une renommée telle que la sienne, être capable d’influencer le monde dans son intégralité, ne donnait pas que naissance à des sourires satisfaits.

Sae-Jin redonna rapidement un rendez-vous au premier ministre espagnol. Il n’était pas quelqu’un qui pouvait altérer son agenda facilement et pourtant, aussitôt que la demande lui fut faite, il accourut en un souffle.

Pendant ce rendez-vous, plusieurs choses furent finalisées. Contrat en rapport avec les potions ; armes de l’Orque ; même quelques Griffons furent loués hâtivement. Ainsi, Sae-Jin reçut les remerciements les plus sincères de son interlocuteur et entendit que le début de soulèvement en Espagne avait été réprimé.

Vraiment, c’était un soulagement.

Mais il n’avait toujours pas le temps de se reposer sur ses lauriers. Cette question qu’il avait posée nonchalamment aux funérailles, Bathory avait fini par y répondre par l’affirmative. Elle était ensuite venue le voir dans la salle de conférence souterraine la semaine suivante.

« Hiya. »

« …… »

Lorsqu’elle entra dans la pièce, le silence se fit lourd.

« Qu’est-ce qu’il se passe… ? »

Yi Hye-Rin posa la question en toute prudence. Sae-Jin haussa les épaules et désigna le journal qui traînait sur la table. En première ligne, de grosses lettres criaient qu’un autre Mah-in était apparu.

« Pas moyen, cette femme est responsable de tout ça, aussi… ? »

« Eh, tu sais raconter de la merde, vilaine fille, hein ? »

« Hiiiieeeeck. »

Bathory approcha d’elle, un soupçon de colère sur le visage. Yi Hye-Rin ne put même pas soutenir son regard et se contenta de trembler de peur.

« Tu n’as pas à avoir peur. Elle est là pour nous prêter main forte. Vois ça comme une faveur qu’elle nous rend après que nous ayons tué le Seigneur. »

« C’est vrai. C’est correct. Exact. Je ne veux pas devenir un Seigneur qui ne peut pas tenir ses promesses, tu vois. Je n’aime pas non plus ce que ces idiots d’el Las font, d’ailleurs. »

Bathory s’installa sur un fauteuil. Puis, croisant les jambes et s’enfonçant dans le dossier, elle voulut ouvrir la bouche. Mais avant qu’elle ne puisse dire quoi que ce fut, ses yeux tombèrent sur Cornlak, couché dans un coin, et ses yeux brillèrent d’une lueur dangereuse.

Elle toussota une paire de fois et observa longuement la bête avant de tourna la tête vers Sae-Jin. Elle lui demanda lentement :

« …À qui cette créature appartient-elle ? »

« Ah, lui. C’est le résultat d’une de mes compétences. Pour l’instant, c’est un peu le PNJ de la salle. »

« Vraiment ? »

Bathory se lécha les lèvres d’une façon séduisante. Elle avait les yeux emplis d’avarice.

« Donne-le moi. »

« Non, tu ne dois pas !! »

Soudain, Kim Yu-Rin bondit de son siège et cria. Même Bathory fut choquée par sa réaction éclair.

« …Mais quoi ? »

« Qu’est-ce que tu veux dire, un PNJ ? Cornlak fait partie de la famille !! »

Elle cria passionnément avant d’aller serrer le Loup dans ses bras. Même si on aurait dit qu’elle était plutôt capturée par la bête plutôt que l’inverse, mais peu importait, ses actes étaient désespérés. Comme si tout ça était d’un ridicule absolu, Bathory laissa échapper un gloussement vide.

« Huh. Qu’est-ce qu’il lui arrive, à elle… »

« Non, tu ne peux pas !! »

Kim Yu-Rin cria encore plus fort. Malheur ment pour elle, c’était une mauvaise réponse. Normalement, une personnalité qui voulait prendre quelque chose de force avait quelque chose de pourri, et actuellement, Bathory était l’incarnation même de la pourriture.

Son visage se durcit en quelque chose de terrifiant et elle se leva elle aussi de son siège. Puis, d’une voix menaçante, elle lança un ordre incontrôlable.

« Donne-le moi. Tout de suite. »

Ainsi, l’espace de quelques seconde, un ricanement apparut sur la gueule de Cornlak.

 

***

 

L’affrontement pour la possession de Cornlak se termina en faveur de Bathory.

Elle se baignait dans l’euphorie de cette sensation de victoire, un sentiment de supériorité sur le visage tandis qu’elle observait une Kim Yu-Rin incapable de cesser de pleurer. Sae-Jin annula simplement l’invocation aussitôt que Bathory fut rentrée chez elle avec le Loup et le rappela à nouveau dans la salle de conférence.

Peu après, Bathory le contacta d’une voix quelque peu désolée, lui disant que Cornlak devait avoir fui et qu’elle ne savait pas où il pouvait être allé.

Et peu importe ce qui se passa après ça, Sae-Jin se servit tout de même les informations que Bathory lui avait données pour déployer le réseau d’informations du Monstre.

Comme les agents de renseignement du Monstre étaient dotés d’une capacité incroyable, tout ce qui concernait les el Las fut découvert assez rapidement.

La fausse identité de leur dirigeant se trouvait être le fils du président d’une entreprise pharmaceutique célèbre, et tous ses sous-fifres étaient des employés de la même entreprise.

« Alors, tu vas faire quoi, maintenant ? »

Bathory demande à Sae-Jin ce qu’il avait prévu pour la suite. La tête de ce dernier pivota légèrement en arrière.

« Et que pensais-tu faire, toi ? »

« Les tuer tous, bien entendu. What else ? »

« …Tu n’as pas d’autre vocabulaire, mis à part tuer et torturer ? »

« Eh bien, tu as une meilleure solution ? Ne nous prends pas, nous Vampire, à la légère. »

Sae-Jin la fixa d’un air perplexe pour un moment avant de sortir une barre énergétique de sa poche.

« C’est quoi ? »

« Tu as faim ? »

« …Pas vraiment. »

« Alors donne-la à un de tes subordonnés. »

Du point de vue de Bathory, ce n’était pas différent d’une bouffe pour chien bas de gamme, et son visage se creusa.

« Et pourquoi ferais-je ça ?! »

« C’est une nourriture exclusivement développée pour les Vampires. Aussi longtemps que je peux résoudre le problème de bouffe, tu n’as pas à retourner dans ton monde, n’est-ce pas ? »

« …Qu’est-ce que tu viens de dire ? »

Sae-Jin s’attendait à se faire démonter la face pour avoir osé lui proposer ce genre de deal.

« …Tu as complètement perdu la tête, en fait ? »

Malheureusement, ce jour…

Kim Sae-Jin fut réellement massacré et laissé à deux doigts de la mort. Non, vraiment, il se fit sincèrement tabasser jusqu’à n’en plus pouvoir, presque prêt à se faire accueillir dans l’au-delà. S’il n’avait pas eu des potions toutes prêtes, il aurait simplement crevé dans les premières minutes.

Bathory sentit également la même douleur que lui, et pourtant… elle n’en eut pas la main leste pour autant. Pas du tout.

Sae-Jin réalisa seulement à ce moment l’importance qu’avait son mode natal. C’était son point faible mais en même temps, un sujet qu’il ne fallait plus jamais, ô grand jamais, évoquer.

Au bout du compte, elle lui écrasa le visage sans pitié tandis qu’il tenait lieu de tapis. Elle lui annonça qu’elle annulerait toute leur opération s’il lui reparlait encore d’une merde dans le genre, avant de le laisser là, comme un cadavre en devenir.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 159
MWLU : Chapitre 161

23 Commentaires

  1. flo

    merci pour le chap 🙂 il y a combien de chapitre dans mwlu ?

    Répondre
    1. DarkramDarkram

      On en est bientôt à la fin puisque ce novel compte 174 chapitres au total. Du coup, si tu comptes bien, il ne reste que 14 chapitres avant la fin. ça fait bizarre et triste de se dire ça quand on y pense :(…

      Répondre
      1. TesaYuuTesaYuu

        C’est trop dommage j’aimais bien cette histoire

        Répondre
  2. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !

    Oh ben la petite Yu sae-Jung, elle sait comment s’y prendre pour emmener Sae-Jin au paradis ! Faut croire que quand elle le veut, elle peut être assez fourbe ^^. Par contre, toujours aussi jalouse pour venir espionner le profil de Kim Yu-Rin et vérifier si quelque chose est louche. Certaines choses ne change pas ^^.

    Bon ben on le savait déjà mais la fin le montre clairement : Bathory n’est vraiment mais alors vraiment pas commode. Sae-Jin en a malheureusement fait les frais en ayant fait intentionnellement une erreur qui ne semblait pas l’être. Je n’aurai clairement pas aimé être à sa place ^^”…

    Répondre
  3. SebOSebO

    Merci!!!

    Il y a 174 chapitres, on s’approche de la fin… snif snif snif

    2 idées en passant : serait-il possible de grouper la sortie des 5 ou 10 derniers chapitres ? Quitte à attendre plus longtemps bien entendu.

    Et serait-il possible “d’offrir” aux 3 (ou 5 ou 10…. ou tous hahaha) plus généreux donateurs une exclu d’un ou deux jours sur la sortie, histoire de les remercier encore une fois ?

    And above all, you rock Raka!!!

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Un exclu, ça risque d’être compliqué.
      Pour le reste, c’est envisageable, ça dépend ce qu’en pensent les lecteurs.

      Répondre
    2. Kitsune

      Je trouve l’idée des 5-10 chapitres vraiment pas mal ça serait une bonne idée de faire un sondage pour voir qui est intéressé pas l’idée nan ?

      Répondre
    3. DarkramDarkram

      En ce qui me concerne, peu m’importe. Je sais déjà ce qui va se passer ^^. Et puis, on arrive bientôt à la fin donc ce n’est qu’une question de temps avant que ce novel se termine.
      Après, pour ceux qui suivent seulement sur ce site, ce serait effectivement sympa l’idée des 5-10 chapitres. Je sais que quand on suit un novel qu’on adore, c’est très difficile de devoir attendre pour la suite (c’est même parfois insupportable dans certains cas ^^”).
      Bref, à voir.

      Répondre
    4. Gunts92

      Personnellement ça commence à me faire chier qu’il se fasse démonter aussi facilement par bathorie alors qu’il a réussi à tuer le seigneur vampire faut arrêter de déconner

      Répondre
  4. Le faucheur

    C la première fois en 3 ans que je mais un commentaire. Alors je voudrais tous vous remercier pour votre magnifique travail. Merci pour le chap

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Hah ! C’est pour ça qu’on traduit 🙂

      Répondre
  5. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Gunts92

    Personnellement ça commence à me faire chier qu’il se fasse démonter aussi facilement par bathorie alors qu’il a réussi à tuer le seigneur vampire faut arrêter de déconner

    Répondre
    1. DarkramDarkram

      Ne le prends pas mal mais je pense que tu n’avais pas besoin d’écrire 2 fois le même commentaire. A mon humble avis, tout ceux qui ont lu ce chapitre l’ont vu et ont compris ce que tu voulais dire. Tu n’as pas dû le faire exprès mais dans le doute, je préfère te le dire.

      Pour ma part, je comprends ton ressenti même si je ne le partage pas.
      Surtout, à propos de Bathory et le fait que Sae-Jin se fasse démonter aussi facilement, je tiens à dire ceci :

      -ça tiens plus du côté comique que du côté sérieux. De tout façon, quand tu regardes la tournure que prend ce chapitre à la fin, tu peux voir à quel point la situation est grotesque ;

      -oui ! Sae-Jin a réussi à battre le seigneur vampire. C’est vrai et ça montre à quel point Sae-Jin est puissant. Mais il faut aussi souligner le fait que ce seigneur vampire était devenu très faible et que Sae-Jin n’était pas seul (Kim Yu-Rin était avec lui). De plus, avant que le combat commence, il tentait de semer la discorde entre les deux pour espérer sortir victorieux. S’il était toujours aussi puissant qu’il ne l’était à une époque, il n’aurait même pas eu besoin de le faire ;

      -notons aussi au passage que même si Sea-Jin est pété, ça ne le rend pas invincible. Il n’est donc pas invulnérable contre les attaques surprises comme celle qu’il vient de subir. Certes, il aurait pu réagir mais il était en plein milieu d’une discussion. Il ne s’attendait sûrement pas à ce qui allait se produire et n’était donc pas sur ses gardes ;

      -enfin, pour terminer et ce qui est pour moi le plus important : Bathory elle-même. N’oublions pas que c’est non seulement une vampire mais surtout, une des plus puissantes vampires. Ajoutons le fait qu’elle peut être totalement imprévisible, impulsive et sanguine. Tout ceci montre à quel point elle peut être extrêmement dangereuse et qu’il ne faut surtout pas la sous-estimer.

      Bref, voilà ce que j’en pense à propos de tout ça. J’ai dû oublier certains détail alors il se peut que les quelques trucs que je viens de dire peuvent ne pas être vrai. Je n’ai pas non plus une mémoire exceptionnelle mais je tenais à faire part de mon avis.

      Répondre
      1. RakaRaka (Auteur de l'article)

        AH non mais y a surtout qu’il a tué le Seigneur en mode Orque, Guerrier du retournement +1000%.

        Là, il s’est juste fait massacrer pendant une discussion.

        Répondre
        1. DarkramDarkram

          J’avais complètement oublié ce détail qui n’est pas du tout anodin ^^”. Il me semble aussi que s’il a fait tout ça, c’est parce que le seigneur vampire a eu un petit boost de dernière minute. Dans tout le cas, même affaibli, ce boss n’était pas quelqu’un à prendre à la légère.

          Enfin, ça ne change pas le fait que Bathory reste dangereuse et que ce massacre était plus à caractère absurde que sérieux. C’est du moins ce que je pense ^^.

          Répondre
          1. RakaRaka (Auteur de l'article)

            Je veux juste dire par là que sous forme humaine, il fait largement pas le poids face à elle. C’est tout…

  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. gutsguts

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  10. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  11. Gunts92

    Merci pour vos réponse et dsl pour le doublon

    Répondre
    1. DarkramDarkram

      Il n’y a pas de soucie 😉 !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com