MWLU : Chapitre 161

MWLU : Chapitre 160
MWLU : Chapitre 162
〈 161. Mah-In (2) 〉

 

Les el Las utilisaient la technique spécifique aux Vampires consistant à se priver de sommeil et à utiliser une magie de contrôle afin de s’assurer du succès de leurs démarches commerciales. Parmi elles, plusieurs noms sortaient du lot, et n’importe qui pouvait les reconnaître au premier coup d’œil. C’était vraiment la base de la base.

Et un certain jour d’octobre, Sae-Jin alla volontairement se promener aux alentours d’une compagnie pharmaceutique possédée par les el Las. D’apparence, il y était pour se rendre à une réunion professionnelle mais en réalité, il comptait uniquement « voler » une entité importante des rangs des el Las.

Après en avoir fini avec la pseudo-réunion qu’il avait tenue pour donner le change avec un membre de l’Aube, Sae-Jin et Kim Yu-Rin – sa garde du corps pour la journée – se rendirent vers un restaurant bien connu des riverains. Orgueilleusement nommé [La Maître de la Marée], ce restaurant de sushi était positionné d’une façon qui permettait à Sae-Jin d’observer l’entrée de l’entreprise pharmaceutique depuis son siège.

« Maître de Guilde, voudrais-tu s’il te plait regarder par ici ? »

Comme il étudiait la façade de l’entreprise au travers de la fenêtre, Kim Yu-Rin, assise en face de lui, le rappela à la réalité. Il jeta un œil dans sa direction te elle braquait déjà l’appareil photo de son téléphone dans sa direction.

« Cheeeeeese~ »

Sae-Jin força les coins de sa bouche à se lever un peu et évidemment, ce fut à ce moment que le doux cliquetis annonça la photo.

Visiblement satisfaite par le résultat, elle hocha la tête et bougea ses doigts plutôt rapidement sur l’écran. Il n’eut pas besoin de vérifier pour comprendre qu’elle mettait la photo en ligne sur son profil.

« …Tu as l’air vraiment active sur SNS, ces jours-ci… »

Il lui annonça ce qu’il pensait d’une voix courtoise mais emplie de sarcasme. Elle en termina avec sa photo et lui offrit un sourire étrange tout en se grattant l’arrière de la tête.

« Ah, ben, en fait, j’ai seulement commencé ça parce que l’Ordre me l’avait demandé. Mais après être entrée dans la Guilde, après avoir commencé à mettre en ligne des photos du célèbre Maître de Guilde, le nombre de mes abonnés a grimpé en flèche, d’un seul coup. J’en ai plus d’un million, maintenant… Alors, voilà, je ne peux pas me permettre de tous les décevoir, n’est-ce pas ? »

Sae-Jin gloussa bruyamment après avoir entendu une excuse pareille, du genre qui n’aurait pu venir que d’elle.

« Tu dois trouver ça agréable, je suppose. »

« …Yup. C’est un monde nouveau et différent. »

« Mais s’il te plait, fais-le avec modération. Sae-Jung s’inquiète, elle dit qu’un scandale pourrait éclater entre toi et moi. »

« Eiii, quel journaliste débile oserait créer un scandale te concernant ? …Ah, et puis, prend en compte ce que tu as fait par le passé. Tu devrais être capable d’en supporter autant, non ? »

…Heh, dans ce raisonnement, Sae-Jin ne trouvait aucune faille. Ce qu’il avait fait… Ce qu’il LUI avait fait… Il l’avait traitée comme une imbécile, se foutant d’elle du début à la fin en changeant de forme sans arrêt entre l’Orque et l’humain sans rien lui dire. Il pouvait être heureux qu’elle lui ait simplement pardonné tout ça sans en venir aux mains.

« …Keum. Fais ce que tu veux, hein. Je te laisserai même prendre une photo de moi torse nu, si tu veux… »

« Fuu fuu fuu… Merci beaucoup, ce n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde~ »

Kim Yu-Rin lui offrit une fois de plus ce genre de sourire dont elle avait le secret avant de prendre une autre photo en vitesse.

Sérieusement, après avoir commencé cette histoire de SNS et avoir abandonné le futur titre de Maître de son Ordre, elle était devenue deux fois plus extravertie – c’est-à-dire pas grand-chose. Mais comme un tel changement était plutôt agréable à voir, Sae-Jin n’en disait rien, quoiqu’il trouvait ça tout de même un peu troublant, dans un certain sens.

Ainsi, ils discutèrent pendant plus de dix minutes avant de voir arriver leur nourriture.

Les employés de l’entreprise d’en face se mirent à sortir en pagaille tandis que l’heure de fin de journée arrivait rapidement.

Sae-Jin activa les Yeux du Loup et étudia les visages du plus grand nombre de personnes qu’il pouvait discerner. Comme prévu, évidemment, presque tous émettaient une légère aura sanglante et étaient accompagnés d’une énergie sombre ténue.

« Ce sont bien des Vampires, oui. Je ne sais pas combien ils sont dans l’entreprise elle-même mais 153 est déjà un sacré nombre, tu ne penses pas ? »

« C’est vrai, tu as raison, mais… Tu avais vraiment besoin de venir ici en personne ? »

« Malheureusement, les agents de renseignements ne peuvent pas distinguer les Vampires aussi bien que moi. »

Il avait développé un outil permettant de confondre les Vampires, à une certaine époque, mais ils avaient fini par trouver une méthode sournoise afin d’échapper à la détection.

Ce fut à ce moment.

Sae-Jin découvrit un putain d’enfoiré duquel émanait une odeur de sang particulièrement forte et possédant une quantité d’énergie noirâtre importante. Et cette incongruité lui venait d’une voiture de luxe à proximité du restaurant.

Il sorti en toute hâte le cristal de communication afin d’informer les agents en attente quelque part dans l’ombre.

« L’homme qui conduit cette Ferrache. Lui, son aura est la plus puissante. Faites-en votre cible prioritaire. »

Il entendit une confirmation venir de l’autre bout du cristal. Sae-Jin posa ses baguettes et se leva.

« Allons-y aussi. »

« …… ?? »

Mais Kim Yu-Rin resta perplexe.

« Il reste encore de quoi manger, hein ? »

« Eh ? »

C’était vrai, il y avait pas mal de choses sur la table et ils étaient loin d’avoir terminé le repas. Seulement, ils n’étaient pas venus pour ça, à la base…

Kim Yu-Rin, les yeux écarquillés, secoua les mains afin qu’il n’interprète pas ses intentions de travers.

« Non, non, je ne dis pas qu’on doit tout finir, mais c’est juste que quitter notre table si rapidement pourrait soulever des questions et attirer des soupçons sur nous, tu sais ? D’ailleurs, kidnapper la cible n’est pas notre rôle, de toute façon. »

« ……Hmm. »

Puisqu’elle venait de dire quelque chose de sensé, Sae-Jin finit par se rasseoir avant de commencer à savourer ses sushis.

Et à peu près vingt minutes plus tard, la table était enfin vide.

Sae-Jin n’avait pu en dévorer qu’une dizaine. Tous les autres avaient été aspirés par Kim Yu-Rin, qui avait visiblement un trou noir au fond de la bouche. Sérieusement, n’était-ce pas un crime public de s’enfiler quatre sushis à chaque bouchée ?!

Mais peu importait alors. Après avoir négocié le repas sans se faire voler l’intégralité de la nourriture, Sae-Jin paya la note et ils se rendirent tous deux vers le parking.

« Allez, mont… Hein ?! »

Lorsqu’il se tourna tout en lui tenant la portière, Kim Yu-Rin n’était pas là.

Il chercha aux alentours et la vit courir dans sa direction, les bras pleins de barrettes de poisson.

« Je les ai repérées en chemin, et elles sentaient si bon, alors… Tu en veux ? »

Aussitôt qu’elle s’aperçut que Sae-Jin la regardait avec des yeux incrédules, elle répondit avec un air un peu gêné en lui offrant une barre de poisson.

Cependant, ce qu’elle offrit aussi, c’était une expression qui disait « Je veux les manger, alors tu refuses cette offre ! ».

Il ne comptait pas en manger de toute façon… mais il en accepta un tout de même. En effet, elle le lui avait visiblement demandé par pure politesse parce qu’elle se mit à bouder presqu’immédiatement. Sae-Jin ricana et lui rendit sa précieuse.

« Il faut que je conduise. »

« Ah, quel dommage. Je les finis pour toi, alors. »

Tout en disant ça, son visage s’adoucit aussitôt.

« Allez, monte. »

Et comme il allumait le moteur, une communication arrive par le biais du cristal.

– Cible sécurisée.

« Oh ? Déjà ? »

« Miom, miom, comme on pouvait ch’y attondre des agents du Monchtre. Vraiment exchepchionnels. »

« …S’il te plaît, avale avant de parler. »

 

*

 

Le lendemain, celui qui s’était fait kidnapper, à savoir le jeune Ancien Daniel Kim, leur dit tout ce qu’ils voulaient savoir une fois sous l’influence du contrôle de Bathory.

« On dirait que les responsables de l’invocation des Doo-Urk-Shee-Nees en Amérique étaient les agents des el Las, et ce Jin Seh-Hahn est mort à cause d’eux également. »

« Est-ce vrai ? »

Après avoir reçu le rapport de Kim Sun-Ho, Sae-Jin resta coi. Chaque incident dans lesquels il avait été impliqué se trouvait être l’œuvre de ces enfoirés et il ne pouvait pas s’empêcher de se demander ce que les Bathory avaient fait jusqu’alors.

« Oui, chef. Nous avons aussi appris que près de la moitié des haut-placés à Eden sont sous l’emprise des el Las. En utilisant les archives d’Eden, ils se sont approchés des Mah-in et exactement sous cette entreprise pharmaceutique, ils recherchent les méthodes nécessaires pour déchirer la Fissure grâce à eux. Ces Mah-in, qui ont provoqué tout ce bordel, sont ceux qui ont trouvé ces recherches ennuyeuses et se sont échappés. »

Kim Sun-Ho lui tendit les documents contenant toutes les informations.

Et c’était suffisant. En soumettant ces preuves au gouvernement, Sae-Jin serait capable de gagner leur coopération afin de capturer les membres des el Las.

Mais le problème résidait toujours dans la suite des évènements. Que faire d’eux, ensuite ? Comment allaient-ils s’occuper d’autant de Vampires ?

Et il n’aimait assurément pas la proposition de Bathory, à savoir les emmener dans un endroit isolé pour les massacrer en silence jusqu’au dernier.

« C’est vrai. Qu’est-il arrivé à ce projet ? »

Sae-Jin se souvint d’une seul coup d’une chose durant ses interrogations quant à son futur. Un mois plus tôt, TM avait proposé au gouvernement ses plans visant à approvisionner les Vampires en barres énergétiques.

« Il faut que je demande à Jo Hahn-Sung pour un rapport plus détaillé, mais… à partir de la semaine prochaine, ils prévoient de remplacer le sang de bovin et de porc par ces barres. C’est ce que j’ai entendu. »

« Oh, ça a l’air prometteur. »

Les Vampires ne buvaient que du sang humain et ne jetaient habituellement pas le moindre dévolu sur celui des animaux. La majeure partie du public critiquait ce comportement arrogant mais si l’on prenait en compte les habitudes alimentaires des Vampires, on ne pouvait rien y faire, vraiment.

Même les humains ne mettraient pas la main dans la merde juste parce qu’ils auraient faim. Pour les Vampires, le sang animal était encore plus dégoûtant que les excréments des humains.

« C’est un soulagement. Et nous sommes presque prêts du côté des goûts, n’est-ce pas ? »

« Oui. En utilisant les Sorciers de la Tour, la vitesse de l’avancement de la recherche est énorme. Oh, et apparemment, nous allons commencer par le goût ‘porc grillé’. »

« Très bien. »

Avec un sourire satisfait, Sae-Jin s’affala contre sa chaise.

Son but était proche, désormais.

Tant qu’il pouvait amadouer Bathory et retourner ce pouvoir ridiculement élevé afin d’en faire un allié de l’humanité… il serait capable de donner réalité aux derniers mots du Seigneur Vampire agonisant.

Le Monstre, Bathory, va devenir le héros.’

 

***

 

Une semaine plus tard, la nouvelle concernant les barres énergétiques fournies à la seule prison du pays destinée à abriter des Vampires, ‘Gunsan’, circula dans tous les médias.

Même le public, qui débattait sans fin sur la possible extermination des tous les Vampires ou sur une éventuelle réconciliation, regardaient avec grand intérêt l’arrivée de ce nouveau coup de tonnerre.

Deux semaines après, le directeur du pénitencier de Gunsan s’avançait vers les journalistes afin de leur faire part des résultats.

Même Sae-Jin fit une apparition sans précédent à cette interview organisée dans une salle de la prison. Malheureusement pour le directeur, la pression était intense. Après tout, il avait face à lui un homme réputé pour être la plus grande puissance du pays.

Le directeur massa sa poitrine douloureuse et déglutit nerveusement. Il prit même plusieurs profondes inspirations avant de finalement ouvrir la bouche.

« Je crois que l’intérêt dans cette affaire est exceptionnel. Je vais donc aborder directement le point principal… Le premier jour, comme on s’y attendait, les Vampires ont refusé d’y toucher. »

Plusieurs journalistes, qui avaient précédemment déterminé que l’expérience allait être un échec, laissèrent entendre des soupirs de lamentation cyniques.

« Mais grâce au travail acharné des gardes, quelques-uns des Vampires se sont mis à y goûter. »

Travail acharné.

C’était écrit sur le script. Mais passé ce point, le directeur choisit de ne plus le suivre du tout.

« …Non. En réalité, nous les avons forcés à en manger. »

Les flashs se mirent à crépiter follement après ce revirement.

« Et nous avons fait ça pendant toute une semaine. »

Le directeur prit son temps afin de laisser aux gens présent l’occasion de retenir leur respiration.

« Puis, ils ont commencé à demander les barres énergétiques de leur propre volonté. »

Tandis que le directeur expliquait les choses un sourire aux lèvres, le sons des acclamations s’élevèrent dans la salle. Sae-Jin confirma que l’homme ne mentait pas et soupira également, de soulagement pour sa part.

Il fit de son mieux pour calmer ce cœur qui ne cessait de tabasser sa poitrine.

« Bien entendu, nous ne savons pas si ce changement vient du fait qu’ils ne pouvaient que se nourrir du sang d’animaux mais je peux dire que ces prisonniers ont exprimé une grande satisfaction après coup. Ils disent que c’est meilleur que le sang humain. »

C’était prévisible. Les Vampires n’avaient jamais goûté un autre type de nourriture auparavant, et le goût de bacon devait être une jouissance pour eux.

« Ainsi, nous y voilà, deux semaines plus tard. Le nombre d’émeutes a diminué de plusieurs dizaines par jour à un seul et unique. Et ce dernier est l’œuvre de nouveaux prisonniers qui n’ont pas encore goûté cette barre. »

Sae-Jin ne put contrôler ses émotions et finit par applaudir sans le vouloir. Même les politiciens qui avaient suivi et s’étaient assis juste derrière lui se mirent à sourire largement avant de l’imiter.

« On nous dit que le but d’une incarcération, même si ce n’est pas le cas pour tous les Vampires, est de réhabiliter les criminels. Mais à force de servir en tant que directeur dans une telle prison, ce fait m’a toujours laissé sceptique, au mieux. Pour la première fois de ma vie, je pense que cette idée, cette parlant de la réhabilitation des Vampires, n’est plus un rêve. »

Il termina la conférence de presse sur ces mots et descendit de l’estrade avant de tendre la main vers Sae-Jin tout en lui annonçant à quel point il lui était reconnaissant. Les politiciens, débordant de sourires au préalable, crachaient maintenant du venin avec leurs yeux, se demandant à quel point ce type, ce simple directeur de prison, pouvait être imbu de lui-même pour OSER faire ça.

Sae-Jin les ignora royalement et serra fermement la main tendue.

« Merci pour votre travail. »

En entendant le compliment de Sae-Jin, le gardien secoua résolument la tête.

« Non, monsieur. Je suis celui qui dois vous remercier. »

Sans aucun doute, cette poignée de mains était déjà retransmise au travers du monde entier.

Et qu’allaient en penser les Vampires, plus précisément Bathory, lorsqu’ils verraient ça à l’écran ?

Sae-Jin était impatient de le découvrir.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 160
MWLU : Chapitre 162

6 Commentaires

  1. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !

    Kim Yu-Rin est devenue beaucoup plus décomplexé qu’avant. ça fait à la fois bizarre et marrant de voir ça. J’avoue avoir eu un sourire pour ça “vengeance” personnelle et le fait que ce soit une grosse morfale ^^. Elle est très surprenante XD !

    Alors, l’idée du projet pour réconcilier humains et vampires, je la trouve à la fois géniale et absurde : sérieux, une putain de barre énergétique ??? Je sais que je l’ai déjà dit mais c’est tellement géniale et absurde que je trouve ça drôle XD !!! Pourquoi dans le monde réel, personne n’y avait pensé jusque-là ??? Il n’y aurait plus eu de guerre depuis longtemps. Après, on a pas un gars comme Sae-Jin mais il n’empêche que c’est un super idée XD !

    Blague à part, je vais de ce pas mater le 2ème chapitre de sorti ^^.

    Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. IsybileXiaoNovels

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. gutsguts

    Merci pour ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com