MWLU : Chapitre 162

MWLU : Chapitre 161
MWLU : Chapitre 163 Bonus

Cadeau personnel aux fans de la série 🙂

Bonne lecture !

 


 

〈 162. Mah-In (3) 〉

 

« Oh, c’est effectivement plutôt délicieux. C’est tellement surnaturel. »

Rhosrahdel continua à s’exprimer en s’étalant sur les bienfaits de la barre énergétique tout en mâchant à grandes dents. Celui qui cinq minutes plus tôt clamait à corps et à cris qu’il ne goûterait pas était désormais devenu le premier des adeptes de cette nouvelle nourriture.

« Est-ce meilleur qu’un sac de sang ? »

Yi Hye-Rin, les yeux ronds de curiosité, voulait vraiment savoir.

« Eh bien, c’est moins cher, c’est sûr. »

Jusqu’alors, Rhosrahdel avait acheté – via des circuits légaux – des sacs de sang qu’il utilisait pour survivre. Cependant, la dépense était énorme : cinq sacs lui coûtaient près de 9000 dollars par moi… Il ne s’agissait là que de son budget nourriture.

« C’est un goût que je n’ai jamais connu auparavant, et je le trouve plutôt intéressant. Mais je pense aussi qu’il pourrait être plutôt lassant au bout d’un moment. Vous avez dit qu’il s’agissait de porc grillé ? »

« Ouais. Je pense que le goût est assez proche. Mais sérieusement, tu ne peux vraiment pas manger normalement, je veux dire, jamais ? Rien du tout ? »

« Oui. Si je consomme de la nourriture ‘normale’, je mourrai parce que je ne serai pas capable de la digérer correctement. »

Pour être plus spécifique, la nourriture classique ne pouvait pas être décomposée en acides aminés et s’empilerait continuellement en haut du début de tube digestif que les Vampires possédaient, et provoquerait leur mort par suffocation.

Yi Hye-Rin fut la première choquée par cette révélation et se dépêcha de demander une confirmation.

« Tu mourrais pour de vrai ? »

« Bien entendu. »

« …Ouah. »

Le visage de Yi Hye-Rin s’effondra. Elle avait toujours pensé que profiter de la bonne nourriture était l’un des plus grands plaisirs de la vie, et une telle chose lui semblait être un destin des moins enviables.

Ce fut à ce moment que Joo Ji-Hyuk décida de couper leur conversation après les avoir observé, les yeux incertains.

« Je pense que si vous commercialisez cette barre énergétique, l’armée et les Ordres de Chevaliers vont se jeter dessus. »

Sae-Jin haussa les épaules avant de répondre.

« Oh, c’est vrai. Oui, je devrais juste faire ça. Je vais y penser. »

Inventée via la mobilisation des meilleurs artefacts de la Guilde ainsi que les plus talentueux spécialistes en la matière, la barre allait être vendue à un prix dérisoire de 5,5 dollars, et leur vente serait limitée aux Vampires. Comme le prix était délibérément bas afin de permettre aux acheteurs de manger trois fois par jour, le profit était presque nul une fois tout le capital investi pris en compte.

« Mais si je décide de la rendre public, alors le prix sera bien plus élevé que pour les Vampires. »

Les Sorciers de la Tour travaillent à plein temps à ce moment même et parce que leur profession était ce qu’elle était, ils ne pouvaient pas se défiler de leur tâche colossale.

Pour l’instant, un certain appât avait été avancé par la promesse que l’un des dix premiers grimoires du Sorcier de Bangbae-Donc pourrait être loué sans passer par la période d’attente si le Sorcier qui en faisait la demande passait au moins une centaine d’heures à créer ces barres. Pourtant, un Sorcier était une personne de haut standing et demandait un salaire annuel d’un minimum de 100 000 dollars, alors…

Joo Ji-Hyuk observa la barre énergétique avec des yeux envieux.

« Alors, à quel prix en tirerions-nous un profit ? Nous, à l’Aube, pourrions en acheter tout un stock, peu importe ce que ça pourra nous coûter. Je veux dire, la faim est un ennemi que nous ne pouvons pas ignorer pendant ces raids, qui sont pour la plupart très long. »

« ……Hmm. Je devrais demander à monsieur Hahn-Sung pour des informations plus détaillées, mais peut-être aux alentours de 46 dollars la barre. Ou un peu plus. »

« Oh. Dans ce cas, j’aimerais en acheter quelques-unes pour moi-même, ainsi que pour mes subordonnés. »

Des subordonnés.

Quand Joo Ji-Hyuk avait mis le pied sur la marche nommée « Meilleur Chevalier de son Ordre », il était aussi devenu le capitaine d’une équipe. Naturellement, il commandait aux alentours de quinze subordonnés, désormais. Il en résultait un sentiment de fierté et des responsabilités qui n’avaient rien à envier l’un à l’autre, surtout comparé au passé.

Sae-Jin lui sourit avec passion en lui adressant un regard.

« Tes subordonnés doivent être heureux d’avoir un supérieur comme toi. »

Une sourire apparut sur le visage de Joo Ji-Hyuk également. Pendant ce temps, Yi-Hye-Rin rougit légèrement tandis qu’elle ne le quittait pas des yeux.

Les voyant tous les deux, qui passaient leur temps à flirter depuis si longtemps et n’allaient pourtant pas plus vite qu’une paire de tortues au galop, Sae-Jin se sentit légèrement frustré au fond de son cœur.

 

*

 

À peu près 600 000 barres énergétiques étaient produites chaque jour. En considérant que le nombre de Vampires vivant autour du monde s’élevait à plus de 200 000, on pouvait dire qu’ils n’avaient plus vraiment à s’inquiéter quant à un manque de ressources, et pouvaient clairement manger trois repas par jour.

Cependant et inévitablement, il y avait toujours certains Vampires isolationnistes ou royalistes qui refusaient de consommer ces barres. Ainsi, afin de se débarrasser de l’excédent de stock, de ce qui restait après avoir approvisionné tous ceux qui désiraient acheter, Sae-Jin demandait aux Ordres de Chevaliers s’ils étaient intéressés eux aussi.

L’Aube et le Corbeau furent les premiers à commander plus de 20 000 barres énergétiques pour leur personnel. Lorsque la nouvelle se répandit, de nombreux Ordres étrangers se marchèrent dessus afin d’être les premiers à pouvoir avoir l’immense honneur de commander eux aussi ces précieuses barres le plus rapidement possible.

Et chaque barre leur était vendue 65 dollars.

Leur commerce, qui ne laissait que peu de place au profit, se mit soudain à devenir un générateur de revenus incroyable.

Et puis, des rumeurs coururent rapidement au sein de la société des Vampires, et on pouvait déjà entendre parler de plusieurs factions qui naissaient, toutes en rapport avec la consommation de cette nouvelle forme de nourriture.

La raison qui les avait fait rêver de rentrer chez eux, la raison principale pour laquelle ils se faisaient rejeter par la société, venait d’être résolue d’un seul coup et sans crier gare, alors peut-être que ce développement était la prochaine étape logique.

Malheureusement pour Sae-Jin, peu importe le temps qui passait, il ne reçut pas de nouvelle du Vampire le plus important d’entre tous.

« …Nous n’avons pas eu de contact avec Bathory récemment, n’est-ce pas ? »

Actuellement, à l’intérieur de la salle de conférence plus si secrète que ça, où tout se décidait toujours, Sae-Jin s’enquérait de la situation auprès de Kim Sun-Ho.

« Non. Mis à part nous avoir fourni une carte avec les coordonnées des souterrains des el Las et de leur centre de recherche via Rhosrahdel, elle n’a rien dit. »

« Hmm… Au fait, combien de membres compte le clan de Bathory, exactement ? »

« Deux mille en Corée et plus de dix mille par relation indirecte autour du monde, chef. »

« C’est plus que je ne le pensais. »

Sae-Jin était légèrement surpris. Comme elle ne semblait pas posséder de très nombreux agents actifs, il s’attendait à ce que leur nombre soit bien moins important.

« Et le reste ? »

« Les el Las sont à peu près trente mille… »

Lillia répondit alors à la place de Kim Sun-Ho, assise dans un coin du canapé.

« Nous sommes cinquante mille. Vingt mille hors de Corée, mais après avoir reçu la nouvelle concernant la construction de la nouvelle ville souterraine, ils rentrent peu à peu au bercail, comme ils le peuvent. »

Comme on pouvait s’y attendre de la part des Nosferatus, ils se rassemblaient maintenant que le danger se faisait moindre. Sae-Jin avait d’ailleurs remarqué qu’il y en avait de plus en plus dans la ville souterraine.

Kim Sun-Ho lui jeta un œil avant de continuer.

« …Oui, elle a raison. Le reste sont des Vampires qui ne sont affiliés à aucun clan et un bon nombre d’entre eux sont des détenus. »

« Alors c’est donc ainsi… Oh, avant que j’oublie, Lillia, à quelle date la conférence de presse des Nosferatus est-elle prévue ? »

Lillia afficha un large sourire.

« Dans une semaine. Je suppose que tu y assisteras ? »

Via un processus démocratique, les Nosferatus avaient décidé d’annoncer publiquement leur intention d’adopter pour de bon les barres énergétiques comme principale source nutritive et de s’intégrer dans la société humaine.

Leur plan incluait également l’ouverture de leur cité souterraine extravagante aux visiteurs extérieurs afin de gagner quelques revenus qui aideraient à créer une société de Vampires plus stable sur le long terme – après que le village Gobelin ait été déplacé ailleurs bien entendu.

« Oui, bien sûr. »

Sae-Jin répondit d’une manière assurée et confiante. En même temps, un message arrive. Les Chevaliers comme Kim Yu-Rin, Yi Hye-Rin et Joo Ji-Hyuk étaient entrés dans le bâtiment principal de la Guilde après avoir terminé leur journée de travail classique.

« Eh bien, nous allons pouvoir commencer cette réunion, et trouver un moyen de s’occuper de tous les Mah-in. »

 

*

 

Dans une pièce sombre, vraisemblablement couverte par un épais voile qui masquait l’espace et le temps se trouvait une simple lumière. Il s’agissait de la télévision, une boîte exceptionnelle qui aidait Bathory à se soulager de son ennui… la plupart du temps.

Même ce jour-là, le jour d’avant et deux jours plus tôt.

Dans la boîte rectangulaire, on parlait du Monstre qui venait de mettre sur le marché une barre énergétique comestible par les Vampires, encore et encore, sur toutes les chaîne et sans arrêt.

Bathory regardait l’écran, un peu perdue.

La vidéo montrait le processus de fabrication de la barre, suivi d’un Vampire qui la croquait à pleines dents ; des interviews de Vampires incarcérés, tous heureux de pouvoir enfin sortir sans prendre le risque de faire souffrir l’humanité.

– Cette nourriture va se répandre dans le monde entier, c’est certain, avec un prix raisonnable afin de permettre à tout le monde de vivre en harmonie.

Sur ce commentaire conclusif, l’émission toucha à sa fin. Batrhoy resta perplexe en regardant l’écran, comme hypnotisée.

Cinq minutes, puis dix…

Le temps coulait inlassablement, une horloge cliquetait sans relâche, de façon monotone dans les ténèbres.

Finalement, Bathory ouvrit la bouche, après si longtemps.

« Eh, tout le monde. »

Ses cibles cette fois étaient ce rassemblement d’Apôtres la protégeant en permanence. En réalité, les Anciens auraient dû tenir ce rôle mais il n’y en avait aucun à ce moment. Elle les avait tous tués. Ils avaient presque tous choisi feu le Seigneur comme dirigeant, après tout.

« Oui, ma Dame. »

Le plus vieil Apôtre lui répondit avec courtoisie et respect.

« Qu’en pensez-vous ? »

« ……Bien évidemment, nous devrions retourner dans notre monde natal, ma Dame. »

Sa voix tremblait de façon imperceptible. C’était un signe flagrant que même s’il était sincère dans ce qu’il disait, la situation le laissait tout de même sur une réserve, ébranlé.

« …En effet. »

Bathory murmura sur un ton amer en désignant la télévision. De son doigt élancé à la peau blanche, un fin rayon d’énergie traça son chemin jusqu’à l’écran avant d’y pénétrer et de tout faire brûler de l’intérieur.

Et le poste de télévision continua à cracher des nouvelles qui la laissaient mal à l’aise, jusqu’à ne plus être qu’un tas de cendres.

 

*

 

Après être rentré chez lui, Sae-Jin s’assit sur le lit tout en attendant le retour de Yu Sae-Jung. Il avait prévu de lui sortir la vieille excuse du voyage d’affaires pour quelques jours – il avait en réalité prévu de participer à l’extermination de la menace Mah-in.

Cependant…

Elle ne voulut pas se montrer, peu importe le temps qui passait.

Sept heure, huit heure, puis neuf, dix, et onze.

Plus les heures défilaient plus sa tête chauffait et ses poings se refermaient douloureusement, craquant et blanchissant.

Finalement, lorsque l’aiguille était sur le point de faire sonner la minuit et juste lorsque Sae-Jin était sur le point d’attraper son téléphone… la porte d’entrée s’ouvrit lentement, dans un grincement furtif qui ne pouvait cela dit pas lui échapper.

Des bruits de pas aussi doux que la poussière qui tombe pénétrèrent ses oreilles.

Sae-Jin fit de son mieux pour retenir toute trace de sa présence dans la chambre à coucher.

Les bruits de pas semblèrent tourner en rond dans le salon, dans la salle de bain et finalement, jusque dans la cuisine. Il entendit alors un soupir de soulagement résonner au loin lorsqu’elle confirma qu’il n’y avait finalement personne à la maison.

Elle devait certainement penser à tort que Sae-Jin n’était pas encore rentré puisqu’il lui avait dit qu’il était très occupé.

« Ah, je suis crevééééée~~ »

Sae-Jin entendit sa voix inarticulée de l’autre côté de la porte de la chambre. Mais quelle quantité avait-elle bu ? Les yeux plissés, il lançait un regard acéré à la porte. Deux yeux tels ceux d’un prédateur sur le point de voir arriver une proie.

Et tandis que la porte grinça légèrement, elle bailla en entrant.

Yu Sae-Jung entra dans la chambre le plus nonchalamment possible.

« @#%^ !!! »

Elle tomba sur les fesses en découvrant Sae-Jin assis dans le noir, les yeux brillants comme ceux d’un démon tapi dans les ombres.

« T… Tu étais déjà rentré ?! »

D’une main, elle tenta de se recoiffer ses cheveux en désordre tandis que de l’autre, elle voulut cacher son visage rouge pendant que des mots presque mâchés sortaient de sa bouche. Sae-Jin la regarda sans bouger, sans dire un mot.

« …… »

« Ah, euh, le truc, c’est que, je, euh, j’ai rencontré d’anciens camarades de classe et ça faisait longtemps, alors… C’était une bonne surprise et genre, nous nous sommes amusés, euh, un peu plus tard que d’habitude~ ? »

« …… »

Les lèvres de Sae-Jin restèrent closes. Son regard resta scrutateur, accusateur.

« Je… Je peux aussi m’amuser de temps en temps, tu sais. D’ailleurs, je ne suis pas resté toute la nuit, hein ? Il est… euh… 11 : 59, il reste une minute avant demain ! Une minute entière ! Et tu découches toujours des nuits entières… »

Elle lui montra l’heure sur l’écran de son téléphone. Pourtant, il refusa toujours de lui répondre.

« C’est… Euh… »

« …… »

« S’il te plaît, dis quelque chose. Ai-je fait quelque chose d’immensément mal ? »

« …… »

« Désolée… »

« Fut. »

Sae-Jin finit par ne plus pouvoir se retenir et gloussa face à son incapacité à inventer autre chose pour se tirer d’affaire. Évidemment qu’il la croyait. Il pouvait voir que c’était vrai. Comme si elle s’en sentit soudain soulagée au plus haut point, elle se faufila rapidement sur le lit, à ses côtés.

« …Je suis rentrée~ ? »

Elle se glissa dans l’étreinte de Sae-Jin, le plus adorablement du monde. Il se mit alors à lui masser légèrement le dos.

« Une réunion, hein ? Tu t’es amusée ? »

« Ouip. J’ai fini par me souvenir de tant de choses, je ne les avais pas vus depuis tout ce temps. »

« Vraiment ? Je pensais que tu n’avais pas vraiment d’amis. »

« …Mais si, quatre, en fait. »

Avoir quatre vrais amis en tant que petite-fille d’une pointure, c’était beaucoup. Oh, oui, ça l’était. Yu Sae-Jung le déclara en se justifiant.

« Oh, c’est vrai. Tu n’avais pas des réunions en rapport avec la Tour ? »

« Ouais, j’en ai. Pourquoi ? »

« Je m’inquiétais. J’ai besoin de partir en voyage d’affaire et je m’inquiète de te savoir en train de picoler un peu plus que de raison un peu trop souvent… »

« …Je ne vais pas faire ça, alors arrête. »

Pour une seconde, avait-il aperçu une lueur dangereuse au fond de ses yeux ?

« Tu sembles rencontrer un bon paquet de gens, ces derniers temps. »

« Ouais. Un paquet. Des tas de choses arrivent sans arrêt maintenant. Il y a les réunions de la Guilde, les conférences directoriales de la Tour, aussi… Tout ça grâce à ton travail à toi. »

Sae-Jin lui adressa un sourire et lui tapota la tête.

« Dans ce cas, la vie devrait être fun même sans moi, pendant quelques temps, n’est-ce pas ? »

« …Que, hein ? »

Il plaisantait, mais l’expression de Yu Sae-Jung se refroidit en une fraction de seconde. C’était un look sérieux, exempt de toute intention de plaisanter, le genre de visage qu’elle arborait une à deux fois par an, au maximum.

« Évidemment, rien n’est possible sans toi aux alentours, tu es après tout la raison pour laquelle ma vie est devenue si merveilleuse. Chasser des Monstres, sortir et m’amuser tout en sachant que tu m’attends à la maison… Et puis même si tu n’y es pas, je sais que tu finis toujours par rentrer pour moi… Sans tout ça, je ne serais pas capable de continuer. »

« …Vraiment ? »

« C’est vrai. Alors reste à mes côtés pour le reste de ma vie, ok ? Et arrêter de dire des trucs de mauvais augure. »

Yu Sae-Jung était plus sérieuse que jamais.

« Très bien. »

Sae-Jin opina du chef. Seulement alors lui offrit-elle un gigantesque sourire tendre et aimant avant de lui laisser un baiser sur la joue. Ce n’était qu’un moment flottant, l’espace de quelques secondes cela dit, car ses yeux se plissèrent de la même manière que ceux de Sae-Jin un peu plus tôt.

« …Oh, au fait. Yu-Rin a mis en ligne… une photo, hier. Vous êtes allé au sushi, hein ? »

« …Ahaha, haha. »

« Qu’est-ce qu’il y a de drôle ? »

Il rit de façon étrange et malaisée, avant d’appuyer sur les épaules de sa dulcinée pour l’allonger sur le lit, stoppant par la même son interrogatoire.

« N’essaye pas de t’en sort… Eu-euph… »

Il n’avait pas l’intention de se prendre la tête pour des brouilles à ce moment précis.

Il verrouilla simplement ses lèvres d’une démonstration d’amour.

Sae-Jin passa alors le reste de la nuit à caresser le corps d’une femme qu’il trouvait de plus en plus beau chaque jour qui passait.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 161
MWLU : Chapitre 163 Bonus

13 Commentaires

  1. Karatekid

    Merci pour le chapitre
    PS ta fait une petite faute vers le milieu du chapitre “Batrhoy” pour parler de la vampire .

    Répondre
  2. DarkramDarkram

    Et bam ! Un 2ème chapitre dans la journée ! Mais merci infiniment Rak pour ce merveilleux cadeau :). J’y pense mais il reste pas moins de 12 chapitres avant que ce Novel ne finisse. Que le temps passe vite…

    Bref, que dire à propos de ce chapitre ? On sait maintenant pourquoi les vampire ne peuvent pas manger et franchement, ça ne donne pas envie x/…

    Le monde va-t’il devenir esclave de ces fameuses barres énergétiques qui ont conquis la plupart des vampires ? Qui sait :p !

    Que prévois de faire Bathory maintenant qu’elle sait pour les barres ? Vu comment la scène se déroule, on sent la trahison mais avec elle, faut s’attendre à tout ^^.

    J’imagine bien la scène où Sae-Jin attend patiemment sa dulcinée assit sur le lit avec les yeux de loup. ça doit bien faire flipper ^^”. Et puis ce malaise pendant un petit moment XD ! Là, elle devait se sentir bien conne sur le moment la petite Sae-Jung et honnêtement, je compatis pour elle ^^”… ça m’étonne qu’elle n’ait pas utilisé ses deux jumeaux sur Sae-Jin boostés par son Trait pour tenter de l’apaiser. ça avait marché la dernière fois donc ça aurait pu marcher cette fois-là aussi XD !

    Répondre
    1. HinomuraHinomura

      Merci pour le chapitre

      Répondre
      1. DarkramDarkram

        Euh merci ? Même si ce n’est pas à moi qu’il faut remercier, j’accepte ce commentaire ^^. A moins que tu voulais dire autre chose, ce qui est probable, tu as dû faire une erreur puisque tu as posté un doublon sur cette page. Voilà ! C’était juste pour te dire ça ^^.

        Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. IsybileXiaoNovels

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. tang san

    merci beaucoup pour les chapitres

    Répondre
  6. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  7. Shace

    Merci pour le chapitre ^^
    Soyons d’accord, Sae-Jin a vraiment un harem à potentiel très élevé non ? :c Entre Yu-Rin, Hazeline, Yu-yu, Baek et Bathory, il est servit le bougre.

    Répondre
    1. DarkramDarkram

      Non ??? Sérieux :p ??? C’est pas comme si depuis le début, l’auteur le sous-entendait ^^. Après, Sae-Jin est plutôt raisonnable comparé à pas mal de héros de Novels vu qu’il reste pour le moment fidèle à Sae-Jung et que le reste est mit de côté. Enfin, je dis ça mais il reste encore 12 chapitres pour que ça change même si c’est assez peu probable. Advienne que pourra j’ai envie de dire ^^.

      Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com