MWLU : Chapitre 22 Bonus

MWLU : Chapitre 21
MWLU : Chapitre 23 Bonus

Et voilà pour votre plus grand plaisir.
Merci à Pierre, Pierre et Philippe, qui me font bosser alors que je n’ai pas beaucoup de temps (haha… C’est pas grave, c’est pas grave, vous en faites pas ! J’arrive encore à gérer, la preuve.)

 

〈 22. La Forge Orque (2) 〉

 

Je vais devenir complètement taré, là.

Kim Sae‐Jin était en plein milieu du processus de massage d’un rocher devenu argile malléable après qu’il l’ait synchronisé avec son mana, et d’un seul coup, sa colère le submergea et il le jeta au loin.

Le fossé réel entre son imagination et la réalité était juste trop large. Dans la tête de l’humain Sae‐Jin, il savait ce qu’il voulait fabriquer, l’idée était précise et complète, et il voulait le faire du mieux qu’il pouvait, mais vraiment, dans les mains expertes et expertement maladroites d’un Orque, c’était mission impossible. Il se sentait de retour dans ses classes d’art, il y a tout ce temps déjà, quand il allait à l’école. L’image était là, dans sa tête, et s’il faisait comme ça, et comme ça, ça allait fonctionner ; mais, ses mains handicapées ne lui permettaient simplement pas de reproduire le tout.

Rien que ça était déjà suffisant pour l’irriter au plus haut point, mais le message qui apparut juste après fit monter sa pression sanguine et termina de mettre son humeur en orbite haute.

[La Forge a été complétée.]
[Dureté : F]
[À cause de la qualité pire que tout de l’objet, la niveau de la compétence a diminué.]

« ….Euaaaaaaaaaaaaaaaaaaakkk !!! »

Au bout du compte, Sae‐Jin reprit la forme humaine et hurla tout ce qu’il pouvait du fond de ses poumons en se tenant la tête. Il désirait vraiment déchirer en deux ce stupide message qui n’arrêtait pas de lui dire qu’il faisait de la merde, rien que de la merde, toujours de la merde ! Son niveau aurait déjà atteint le plus profond des alphabets grec, arabe et cyrillique si le minimum n’était pas déjà F‐.

Il ne comptait plus le nombre d’essais. Rien que durant les 20 derniers, seuls des mots comme « Le pire du pire », « inutile » et « dégueulasse » n’arrêtaient pas d’apparaître devant ses yeux.

« Ha… Haha… »

Même s’il ne s’était pas approché du début du succès une seule fois, il se sentait tout de même vidé de toute énergie, somnolant et épuisé. C’était un signal : son mana commençait à arriver en fond de cuve. Sae‐Jin soupira durement en s’allongeant sur le sol.

« … !! »

Et précisément 90 secondes plus tard, tel Archimède dans son bain, il se leva d’un seul coup, les yeux ronds et hurlant.

« Gobelin !! »

Il n’avait qu’à activer la compétence sous sa forme d’Orque, infuser un rocher avec du mana, et se transformer en Gobelin pour le sculpter ! Combiner la Technique de Forge de l’Orque avec l’excellent artisanat Gobelin – est‐ce que ce n’était pas la meilleure idée au monde ? Il se lança donc, et bientôt, un nouveau rocher commença à émettre une lueur bleutée.

 

*

 

« Je l’ai fait… »

Un Gobelin avec une ligne tatouée sur le front soupirait de satisfaction.

[La Forge a été complétée.]
[Dureté : E]
[Grâce à l’excellent qualité du produit fini, le niveau de la compétence augmente.]

C’était un message qui lui faisait du bien au cœur. Un large sourire plein de dents se dessina sur son visage.

Ce qu’il avait réussi à fabriquer cette fois était une espèce de dague. Ou une petite épée, faite en pierre, la lame tirée en croissant de lune. Comme elle avait été façonnée d’un rocher, elle ne pouvait pas vraiment être utilisée comme une arme, mais quand même, il était plutôt satisfait du résultat, ceci étant la première fois qu’il réussissait à faire quelque chose de bien avec cette compétence…

…et puis, il se sentit insatisfait à nouveau.

« Non, ça ne va pas. »

Sae‐Jin marmonnait pour lui‐même. Son contentement ne dura qu’un bref moment et maintenant, il voulait déjà faire mieux.

Mais ça ne voulait pas dire que la forge était sa nouvelle vocation, non.

Quelque chose en lui avait changé lorsqu’il avait absorbé la pierre de mana du Loup‐Garou. Quelque chose qui avait été exacerbé par l’information concernant les Vampires. Quelque chose… De l’ambition, oui. Une notion qu’il n’avait jamais vraiment chatouillée durant sa pauvre vie de gamin malchanceux. Il avait rêvé, oui, mais jamais il n’avait eu l’ambition de mener ses rêves à bien, même s’il avait plus ou moins essayé. Mais la pierre de mana qui faisait maintenant partie de son cœur désirait faire de ses rêves une réalité. L’ambition d’un Loup a été complètement assimilée par son psyché, la réapparition des Vampires, les ennemis jurés d’un Loup‐Garou, servant de déclencheur.

« Hmm… »

Cependant, il se sentait toujours crevé à cause du manque de mana, et ne pouvait pas continuer dans l’immédiat. Aussi décida‐t‐il de faire une pause et se coucha sur son lit de pierre.

 

*

 

Une semaine plus tard, Sae‐Jin avait quitté sa grotte et marchait en ville pour se rendre à un dîner promis à Hazeline ; il découvrit alors un panneau qui n’aurait jamais attiré son attention auparavant.

« Armurerie Tae‐Baek. »

Un magasin d’armes avec un nom tout simple. Mais le poids de ce nom avait du poids. Tae‐Baek – c’était le nom de l’un des 17 maîtres forgerons de Corée du Sud. Sae‐Jin était intéressé par ce genre de commerce maintenant qu’il possédait une compétence relative à la forge, mais il n’avait plus vraiment le temps d’y entrer avant son rendez‐vous avec l’Elfe Noire.

« …Un tournoi libre ? »

Alors, plutôt que d’y entrer, il jeta un œil à l’affiche placardée sur la fenêtre d’affichage.

===

Le Quatrième tournoi libre de la République de Corée.

Une opportunité pour réaliser les rêves du talentueux forgeron !

〉 Prérequis : ceux qui souhaitent devenir forgerons professionnels (Les personnes avec un niveau d’artisan ou plus sont interdits de participation.)

〉 Comment participer :  Envoyez une lettre à l’adresse donnée ou rendre visite le personnel impliqué pour s’inscrire. Vous pouvez participer en utilisant un pseudonyme ou sous couvert d’anonymat.

〉 Processus : sélection préliminaire ; 1er round ; 2ème round ; finale. Un total de quatre épreuves. Durant la finale, l’audience participera au jugement (de nouveau équipements doivent être présentés pour les 1er, 2ème rounds et la finale.)

〉 Récompenses : Prix total d’un million de dollars.

〉 Sponsors : Corporation de l’Aube, Ordre des Chevaliers de l’Aube, Maison Hyunwol, Ordre des Chevaliers du Corbeau, etc…

Nous attendons avec impatience la participation de nombreux forgerons qui rêvent de se battre pour atteindre leurs rêves.

===

La toute première pensée qui vint à lui lorsqu’il regarda l’affiche fut le mot « dette ». Il devait 4.5 millions de dollars à Hazeline. Et ensuite, il pensa à la maison. Maintenant qu’il pouvait passer presque la moitié de la journée en tant qu’être humain, il adorerait évoluer de sa vie d’homme des cavernes à une vie plus décente aussi vite que possible.

« …Hmm. »

Il jeta un œil alentours pour vérifier que personne ne le regardait, approcha de l’affiche et l’arracha d’un seul coup avant de se barrer avec.

 

*

 

Hazeline, qui était en train d’attendre Sae‐Jin dans le restaurant, n’eut même pas le temps de réagir à sa croissance récente.

« …Vous avez concocté TOUT CA en à peine dix jours ?! »

« Non, non, bien sûr. Tout ça m’a pris presque six mois. J’ai apporté celles que je conservais pour des jours plus sombres. Plus important, quelle part de la dette me permettront‐elles de couvrir ? »

Un total de dix bouteilles. Parmi elle, deux bouteilles de la Gentilles du Gobelin fabriquées à partir du croc de Tigre à dent‐de‐sabre. Alors que Sae‐Jin trouvait regrettable d’avoir à utiliser ce qui lui restait de ce croc, Hazeline était extatique.

« En déduisant les taxes, je pense… Aux alentours de 2.5 millions de dollars~ Alors, si vous ajoutez ça aux potions vendues précédemment, il ne reste plus que 270.000 $. »

« Encore tout ça. Mais bien entendu… »

Leur conversation fut interrompue par le serveur qui leur avait ramené leur commande.

« Ça m’a l’air délicieux. »

Sae‐Jin se délectait de la vision du steak dans son assiette. Hazeline acquiesça et rangea les potions avec précaution à l’intérieur de son sac, sous la table.

« Hum… »

« Excusez‐moi… »

Avant de se saisir des couverts, ils ouvrirent la bouche en même temps. Sae‐Jin, d’un geste, l’invita à s’exprimer la première, ce qu’elle fit.

« Hé bien… Pouvez‐vous me dire la marque du parfum que vous utilisez actuellement ? »

« …Hein ? »

« Attendez, ce n’est pas ce que vous croyez. Je n’ai aucune autre intention. J’adore juste cette odeur, c’est tout. J’aimerais en vaporiser chez moi… Et sur moi, aussi. »

Hazeline se gratta l’arrière de la tête en lui demandant avec timidité. Sae‐Jin exhiba une expression désolée en secouant la tête.

« Si c’est ce que vous voulez, alors vous devriez m’emmener chez vous. Je ne porte réellement aucun parfum, c’est ma propre odeur… »

« Heiiiiii… »

À ces mots, Hazeline lui jeta un regard sournois et plein d’expectation. Elle s’y attendait. Prétendant ne pas être intéressée, mais au bout du compte, n’était-ce pas une tactique très scolaire ?

« J’aimerais beaucoup également, mais… Vous le savez, vous aussi, hein ? Nous, les Elfes Noirs, sommes très sensibles en ce qui concerne notre intimité. Alors si vous trouvez ça réellement déplacé de me dire quel parfum vous utilisez, juste un petit indice pourrait… »

« Je vous dis la vérité. Vraiment, ce n’est pas un parfum, mais mon odeur corporelle. »

Sae‐Jin était ferme. Hazeline fronça légèrement les sourcils devant son attitude immuable, mais hocha tout de même la tête pour montrer qu’elle comprenait, même à contre‐cœur.

« Je comprends. Bien… Si vous insistez, ce doit être le cas. »

Ses lèvres étaient tirées vers l’avant, et on pouvait clairement voir qu’elle boudait.

« Non, je veux dire, si vous voulez vraiment cette senteur chez vous… Alors vous devriez pour de bon m’y emmener. »

Sae‐Jin disait ça sur le ton de la plaisanterie, amusé par l’attitude adorable de l’Elfe en face de lui.

« Pff‐fft. Merci, vrai~ment, pour votre proposition, mais ça ira. »

Hazeline sourit et accepta sa blague, puis la conversation continua dans une ambiance joyeuse. Sae‐Jin parlait, Hazeline écoutait et riait.

Peut‐être essayait‐elle juste de se faire bien voir, mais même en sachant cela, curieusement, Sae‐Jin se sentait de plus en plus confiant devant cette belle femme. Son cœur, qui avait l’habitude de battre irrégulièrement à chaque fois qu’ils se voyaient, restait désormais calme, sans aucune trace de nervosité.

Etait‐ce l’effet du « Cœur de la bête » – le Loup‐Garou – ou le fait que sa confiance en lui ait récemment grimpé aux rideaux ? Peu importaient les raisons, Sae‐Jin se sentait vraiment bien à ce moment précis.

« Oh, d’ailleurs, est‐ce que les forgerons gagnent bien leur vie de nos jours ? »

La pensée lui traversa l’esprit, et il décida de tâter le terrain. Il était probable que, une fois le niveau de la compétence suffisamment haut, il pourrait fabriquer des objets comparables aux plus connus des maîtres, ou même encore meilleurs. En plus, s’il combinait l’artisanat du Gobelin avec la Forge de l’Orque, il pouvait marier esthétique et fonctionnalité. C’était une compétence bien trop utile pour ne pas l’utiliser de cette façon.

« Si ce qu’ils fabriquent est suffisamment bon, alors oui. Mais vous pensez que c’est aussi simple que ça ? Vous devez posséder un certain talent en forge, et avec le mana aussi, si vous voulez atteindre un certain degré de maîtrise. Mais si vous avez le talent pour devenir un maître, est‐ce que ça ne serait pas mieux de juste devenir un Chevalier à la place ? C’est rapidement chiant de devoir frapper du métal à longueur de journée, et n’oubliez pas, pour confectionner un objet de maître, certains y passent entre deux et trois ans. »

« Oh, une seconde, là. Les forgerons peuvent utiliser du mana ? »

« Bien entendu. Charger le marteau avec du mana permet apparemment de le transférer sur le métal que l’on frappe. Et le plus de mana dans l’équipement, meilleur il sera. Mais, je veux dire, est‐ce que ça ne dépend pas simplement de la chance ? »

Hazeline parlait sur un ton désintéressé, et Sae‐Jin laissa apparaitre un léger sourire satisfait. Il avait maintenant saisi le fond du problème : pourquoi une arme Orque était meilleure que celle d’un artisan, et comparable à celle d’un maître. Les forgerons comptaient sur une part de chance pour infuser du mana dans leurs créations, les Orques utilisaient une compétence pour directement manipuler le mana en fabriquant leurs équipements.

« Mais pourquoi me demandez‐vous ça ? »

Hazeline mâchait sa viande, intéressée par l’intérêt de Sae‐Jin pour la forge.

« …On, pour rien. J’ai vu une affiche concernant un concours de forge pas loin. D’ailleurs, combien coûte un équipement d’artisan ou de maître ? »

« Leurs tarifs sont sérieusement énormes. Une hache vendue récemment appelée la Puissance de Rok‐Tah est une arme considérée par de nombreux maître et par la critique publique. Même les médias ont joué le jeu, en disant d’elle qu’elle était la source d’une nouvelle fierté pour le pays. Si je me souviens bien, l’Ordre de l’Aube a craché pas loin de 26 millions de dollars pour pouvoir se l’offrir. »

Sae‐Jin s’immobilisa, son couteau en plein milieu du morceau de viande.

« …. JE VOIS. »

Après ce qui aurait pu devenir une explosion de joie en plein milieu du restaurant, et qu’il réprima au tout dernier moment, Sae‐Jin calma les battements acharnés de son cœur.

Une heure plus tard, il retournait dans sa grotte en avançant le plus rapidement possible. On pouvait le voir transportant un sac rempli de lingots de fer.

Il voulait acheter de l’acier, mais n’en avait pas les moyens.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 21
MWLU : Chapitre 23 Bonus

16 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Mazz

    Merci pour le chapitre !! Et merci Pierre, Pierre et Philippe 😀

    Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Je serai pas étonné s’il commençait les gravures et inscriptions magiques.

    Répondre
  5. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre bonus !

    Répondre
  7. Hip

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  8. Cèlen

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  9. Pandi

    Merci encore!!

    Répondre
  10. tang san

    Merci les gas !

    Merci pour la traduction !

    hate de voir ces création et le prix qu’il les vendras

    Répondre
  11. gutsguts

    merci au généreux donateur et pour le chapitre

    Répondre
  12. TheCrow_4

    Mon dieu, mon dieu.. 26 millions… Et il peut juste lâcher un «… Je vois ». Comme depuis le début de MWLU, j’ai rien à redite sur ta trad Raka, elle est agréable à lire et j’remarque quasi jamais d’erreur^^ merci beaucoup pour ton taff

    Répondre
  13. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. TaliaTalia

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. zelell

    J adore votre site que je parcours depuis de nombreux moi !!!!!!!!

    J ai tellement aimé que j ai décidé de traduire d autre novel

    Répondre
  16. vinc

    a le salaud mdr , il a bouffer et il c est depecher de rentrer dans sa grotte XD ( 1 heure quoi xD, sa lui aurai arracher le geule de rester avec elle un peu plus longtemps , qu elle gachie^^)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com