MWLU : Chapitre 32

MWLU : Chapitre 31 Bonus
MWLU : Chapitre 33 Bonus
〈 32. Accélération (2) 〉

 

Aussitôt chez lui, Sae-Jin chercha sur internet pour trouver le remède à une malédiction de Gobelin.

Et il n’y avait apparemment que deux moyens de la traiter.

Le premier était de trouver un Sorcier humain, spécialisé en magie d’amélioration, et de lui faire lancer un sort de purification.

Le deuxième était d’attendre qu’elle se dissipe naturellement.

Et la méthode naturelle prenait environ trois semaines, alors que la purification pouvait accélérer la guérison pour qu’elle ne prenne que quatre jours.

« Allô ? Mademoiselle Hazeline ? »

Alors il appela Hazeline en premier lieu. Il s’imaginait que les Alchimistes et les Sorciers avaient en quelque sorte une relation amicale l’une avec l’autre.

– Oh, c’est vous, monsieur Sae-Jin. Qu’y a-t-il ?

Heureusement pour lui, elle lui répondit joyeusement.

« Ah, c’est que… J’ai été… »

Sae-Jin se fit aussi concis que possible pour lui expliquer ce qu’il s’était passé. Alors qu’il était en chasse, il avait rencontré un Gobelin qui avait fui son village et il s’était fait maudire en essayant de fuir.

– Oh, mon dieu. Vraiment ? Et c’est votre bras, pour ne rien arranger… C’est vraiment la merde, ce monstre. Oh, je suis actuellement à l’aéroport, prêt à me rendre à l’étranger pour un rassemblement. Que pouvons-nous faire ?

« Peut-être que vous connaissez quelqu’un, un Sorcier, qui pourrait m’aider ? »

– Il y a bien quelqu’un, en effet. Mais, est-ce que ça ira ?

Hazeline lui demanda ça prudemment. La plupart des Alchimistes abhorraient, comme une maladie pathologique, laisser les gens entrer chez eux.

Cependant, Sae-Jin ne souffrait pas d’une telle affliction.

« Oui. C’est parfait. »

– Ah, si vous le dites… J’enverrai ce Sorcier, qui est mon apprenti, chez vous. Ne vous inquiétez de rien et contentez-vous d’aller l’attendre. Ah, et je ne lui dirai pas que vous êtes un Alchimiste, alors vous devriez faire attention à ce que vous dites.

« Parfait. Merci beaucoup. Bon, je n’avais pas à m’inquiéter, finalement. J’aurais juste dû vous appeler directement. »

– Héhéé, ça va aller. Allez, rentrez l’attendre.

L’appel se termina sur ces mots rassurants d’Hazeline. C’était comme si cette malédiction pouvait être traitée encore plus facilement parce que c’était elle.

Maintenant qu’il n’avait plus besoin de s’en faire concernant son bras, Sae-Jin rangea son téléphone et se rendit au sous-sol puisqu’il était déjà chez lui. Il était temps de mettre en pratique les techniques de Sorcellerie qu’il avait acquises récemment.

Le sous-sol spacieux était divisé en deux parties, deux ateliers distincts.

À gauche, il avait placé tout ce dont il avait besoin pour pratiquer l’Alchimie, incluant les outils, ingrédients et pierres de mana, alors que la partie de droite était meublée d’un canapé, des armoires où il avait rangé des lingots de métal et d’une vitrine où il exposait ses créations – C’était un atelier de forgeron qui s’avérait ne pas ressembler à un atelier de forgeron.

Essayons la spiritualisation en premier lieu.

Changer de la matière en esprit et la ranger dans son propre corps. Afin de tester le truc, il sortit des lingots d’acier.

Les tenant en main, il ferma les yeux et activa le sort. L’acier solide devint liquide, et puis se changea en un gaz gris qui finit par pénétrer dans son corps.

[Le lingot spiritualisé a été absorbé par le corps, augmentant sa solidité générale. Niveau de saturation 5/100]

– Endurance augmentée de 7.

Il n’avait absolument pas l’air différent de l’extérieur, mais la sensation de son corps devenant un peu plus dur était clairement là.

Une fois de plus, il s’avérait plus facile de comprendre les choses en essayant plutôt que de chercher à déchiffrer tout un tas de mots compliqués.

« Ce problème de saturation signifie probablement que je peux stocker des choses en moi jusqu’à ce que ça atteigne 100. »

Il l’accepta de bon cœur et se concentra sur le prochain sujet. Cette fois, il alla vérifier les armes qu’il avait en exposition. Toutes étaient signées de sa main, mais finirent rangées là parce qu’il avait trouvé quelque peu con de les présenter pour le tournoi des forgerons.

Il attrapa une masse d’acier affublée de l’effet appelé « Destruction de Matériau niveau E ». En donnant cet effet à la masse, elle pouvait détruire les armes d’un rang inférieur, simplement en les frappant.

Spiritualisation.

[La masse spiritualisée a été absorbée par le corps, et son effet a été appliqué au corps. Niveau de saturation 50/100]

– Force et Endurance augmentées de 15.

– L’attribut classé F-, Destruction de Matériau, a été appliquée à l’ensemble du corps.

« …Ooohh… »

Kim Sae-Jin murmura d’admiration. Sans aucun doute, ça allait lui être très utile. Avec cette technique, il serait sûrement possible pour l’humain Kim Sae-Jin de montrer une puissance au-dessus de la moyenne à partir de là.

Mais… Et les tatouages magiques ?

Vint le tour des tatouages. Ils avaient l’air férocement utiles, à en croire les explications seules.

Mais en considérant qu’il était plutôt difficile de se tatouer soi-même, cette technique semblait vraiment faite pour aider les autres. C’était pour ça que ça avait l’air d’un bon plan pour un Chef Gobelin. Il devait être celui qui octroyait ces tatouages à ceux qui allaient se battre.

Driiiiing.

Il était en pleine séance de discussion interne afin de déterminer s’il devait tester les tatouages sur lui-même ou non quand quelqu’un sonna à la porte. Sans doute le Sorcier qu’Hazeline lui avait recommandé. Il monta rapidement.

« C’est qui ? »

Alors qu’il posait la sempiternelle question, depuis l’autre côté de la porte, on lui répondit qu’il s’agissait d’un Sorcier. Sae-Jin ouvrit la porte.

« Salut. Je suis Kim Yo-Han, le Sorcier. »

C’était un homme portant une robe bleue. On pouvait deviner le niveau d’un Sorcier en observant sa robe. La robe bleue qu’il portait signifiait qu’il était de rang C. Le système de classement allait de A, le plus fort, à F, le plus faible.

« Ravi de vous voir. Veuillez entrer. »

Sae-Jin le guida vers son salon. Puis, ils s’installèrent tous deux dans un canapé et un silence dérangeant s’installa.

« Je commence ? »

« S’il vous plait. Je me laisse faire. »

Quand Sae-Jin remonta sa manche pour révéler le bras maudit, le Sorcier laissa échapper un grognement.

« Huh. C’est bien pire que ce que j’imaginais. Au minimum, on dirait que vous allez devoir recevoir des purifications pour les deux prochaines semaines. »

« Ah… Vraiment ? »

« Oui. Malheureusement. Je ne le prenais pas au sérieux parce que c’était une malédiction de niveau moyen inférieur, mais… Peut-être que la prochaine fois, un Sorcier plus qualifié que moi sera nécessaire. »

Et retour du silence lourd. Le Sorcier continuait à fixer l’état de la malédiction. Non, au bout d’un moment, il étudiait carrément le bras de Sae-Jin, avec grand intérêt.

Dix minutes s’écoulèrent, puis quinze.

« …Qu’est-ce que vous faites ? »

« …Hein ? Oh, ah. Désolé. C’est… Vos vaisseaux sanguins ont l’air un peu différents… Heum. Je commence. »

Seulement à ce moment, l’invité plaça sa main sur le bras maudit et entreprit une incantation. Ce fut à ce moment que ça se produisit.

Le mana présent dans l’air convergea vers sa main et se transforma en la plus pure forme d’énergie lumineuse. Cette lumière le rassura et l’apaisa, il se sentait chaud à l’intérieur en même temps. Sae-Jin ferma les yeux et profita au maximum de cette sensation merveilleuse.

Et pile en même temps, une fenêtre d’informations s’afficha devant lui.

Et elle n’avait, grosso modo, absolument rien à voir avec ce qui était en train de se passer.

[Condition remplie : La Joie d’un Orque – reconnu par la critique, les médias et le public.]

– L’équipement créé par l’hôte a gagné la reconnaissance de nombreuses personnes. L’hôte peut maintenant se transformer en Orque Jaguar.

– Toutes les statistiques relatives à la forme seront ajustées.

« …Quoi ? »

« Oui ? »

Quand Sae-Jin laissa échapper une exclamation incrédule, le Sorcier lui demanda ce qui n’allait pas, par pur réflexe.

« Oui ? »

« Hein ? »

« … »

Après que Sae-Jin eut mis un terme à cet échange stupide en fermant sa gueule, il ramassa à la fois son téléphone et la télécommande de la télévision.

« Je peux allumer la télé ? »

« Ah, oui. Aucune importance. J’ai fini avec la purification. »

« Déjà ? »

« Oui. Cet effet de purification va être actif pour les huit prochaines heures et combattre la malédiction. Normalement, le premier traitement échoue toujours, et ne la retire pas. Mais en répétant ça plusieurs fois, nous pouvons la détruire petit à petit. »

« Ah, ok. »

Sae-Jin hocha la tête et attendit. Il pensait que le Sorcier allait partir maintenant que son travail était terminé. Mais contre toute attente, il s’était allongé contre le dossier du canapé et regardait la télé toujours éteinte.

« … »

Fais comme chez toi, je t’en prie.

Et Sae-Jin alluma l’écran, qui afficha la chaîne 08. Le programme montrait une diffusion du tournoi des forgerons.

– Le Sabre fabriqué par ORK, aussi connu comme le forgeron de l’atelier « La Forge de l’Orque K », a gagné le 2ème round avec une note moyenne de 9.48 !!

C’était déjà presque terminé.

– Ce sabre a un effet spécial intégré, et depuis son apparition, il a attiré à lui l’attention d’un nombre incalculable de personnes, de critiques et de Chevaliers. Et il a vaincu haut la main l’arme qui a fini deuxième. Finalement, un mot de notre Chevalier tendance du moment, laissons la conclusion à mademoiselle Yu Sae-Jung.

Il tendit le micro à la jeune fille à laquelle Sae-Jin était habitué.

– Merci. Oui, c’est vraiment un produit top qualité. Pas seulement son design, mais les performances sont parfaites également. Il y avait une ou deux parties où la dureté et la force laissaient à peine à désirer, mais quand bien même, cet effet de flamme est quelque chose que je n’avais jamais vu avant, et c’est sans doute le meilleur effet que j’ai vu dans cette compétition.

Yu Sae-Jung lâchait ces mots sans sourciller en fixant le présentateur.

– C’est tout ?

– Je crois que le prochain produit de ce forgeron va valoir le détour.

– Très bien~ Merci pour votre intervention. Nous nous reverrons donc dans deux mois, à la grande final de ce championnat des Forgerons !

Le programme se termina ainsi. Sae-Jin ramassa son téléphone et commença à surfer sur internet.

Il vit que le sabre qu’il avait fabriqué était un sujet chaud bouillant dans les résultats de recherche de différents portails. Même les sites d’informations en parlaient. Et pas que ça, mais les critiques locales, les Chevaliers, les forgerons et même les journalistes internationaux avaient quelque chose à dire sur sa création, le Sabre en Acier des Flammes Ardentes.

Le coin de ses lèvres se leva légèrement.

– 9 : 30 ce matin, une fissure mesurant 500 mètres de diamètre s’est ouverte en plein centre de Beijing, en Chine. Le gouvernement chinois a révélé qu’ils sont toujours en train de combattre les monstres qui sortent de la fissure, huit heures après son éruption. L’incident a une fois de plus démontré les capacités insuffisantes de la Chine quand il s’agit de repousser la menace…

« … ? »

Soudain, le son d’une émission d’informations sauta aux oreilles de Sae-Jin. En levant la tête, il vit que le Sorcier était installé au calme dans le canapé, en train de jouer avec la télécommande.

« …Excusez-moi ? »

Quand Sae-Jin l’interpella, perplexe, l’invité surprise posa la commande et se leva.

« Ah, oui. Je devrais y aller maintenant. Et la prochaine fois, ce sera probablement un Sorcier différent qui viendra. Cette malédiction… Je pense qu’il sera un peu trop dur pour moi de la combattre à mon niveau. »

« …Ok, dans ce cas, prenez soin de vous. »

Sae-Jin accompagna le Sorcier jusqu’à la porte avant de retourner dans son canapé.

– Jetez un œil à cet enregistrement.

Il était sur le point d’éteindre la télé, mais ce qu’il vit capta son attention. En un mot, c’était fantastique. Il était question d’efforts combinés de nombreux Chevaliers, Chasseurs et Sorciers. L’aura des Chevalier pouvait trancher le ciel et la terre, et les sorts destructeurs des Sorciers frappaient de toutes parts comme des tornades.

« …Hein ? »

Au milieu des Sorciers, Sae-Jin remarqua un visage familier. Une femme couverte d’une robe, commandant des troupes comme le général d’un grand champ de bataille en balançant allègrement les sorts de haute volée Coup de Tonnerre et Vents Tranchants.

« Hazeline ?! »

Bien qu’il ne put que voir la partie inférieure de son visage, il était certain de son identité, spécialement en voyant ce nez et ce menton typiques. Comme on avait besoin de 10 minutes pour se rendre de Seoul à Beijing en mana jet, même le timing était cohérent.

« …Elle est incroyable. »

Il ne la voyait que comme une Alchimiste jusqu’à présent… Totalement coi, il était témoin d’un show de domination total mettant en scène une déesse du champ de bataille.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 31 Bonus
MWLU : Chapitre 33 Bonus

12 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Cèlen

    Merci pour le chap ^^

    Répondre
  3. leprophetej

    merci pour se chapitre

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Danicool

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  6. TaliaTalia

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com