MWLU : Chapitre 4

MWLU : Chapitre 3
MWLU : Chapitre 5
〈 04. La Gentillesse du Gobelin (1) 〉

 

Chassant rapidement les pensées négatives qui lui venaient à l’esprit à chaque fois qu’il sortait, Sae‐Jin retourna dans sa grotte, qui commençait à ressembler à une habitation respectable… Enfin, plus ou moins. Il réfléchit alors à la suite des évènements.

Maintenant qu’il était un Loup Gris, il pouvait s’aventurer plus loin. Le seul problème…  Ça restait sacrément dangereux. Même si son trait était de niveau 3 et qu’il était devenu un Loup Gris, les monstres sur les territoires de chasse de bas niveau restaient un sacré challenge par rapport à ceux de très bas niveau.

Mis à part les Loups Gris, sur ce territoire rôdaient des dangers ambulants. Des Orques Guerriers, des Soldats Squelettes, et les Trolls ! Chacun d’eux avait une puissance avec laquelle ne pouvait pas rivaliser le Loup Gris, qui était capable de survivre dans ces contrées uniquement parce qu’il se déplaçait en meutes.

Ça aurait été mieux si ma forme d’Orque avait évolué aussi.

Comme seule la forme de Loup avait changé, les trois transformations qu’il possédait – Orque, Loup et Gobelin – devaient avoir des critère d’évolution différents, des conditions bien particulières assignées à chacune d’entre elles. S’il avait pu devenir un Guerrier Orque, alors il aurait pu aisément conserver la tactique de chasse qu’il employait face aux Loups Bruns… Malheureusement pour lui, ce n’était pas le cas. Pour le moment, il était plus puissant sous forme de Loup que sous forme d’Orque.

Ça veut dire que je dois chasser en tant que Loup…

Sae‐Jin chassa ces idées compliquées de sa tête et se leva, décidé à partir. Rester assis à se creuser la cervelle n’allait certainement pas lui fournir des réponses comme par magie ; pour l’instant, la meilleure chose à faire était de sortir et voir comment ça se passait.

Il bougea ses quatre pattes et quitta la caverne.

 

*

 

- Krrrrrr…

Comme prévu, la zone de bas niveau était bien plus dangereuse que la zone de très bas niveau dans laquelle il vivait. Les Loups Gris, vicieux et violents, ne pouvaient en aucun cas être comparés aux minables Loups Bruns.

S’il ne s’agissait que de la masse corporelle, alors Sae‐Jin était 50% plus gros que les Loups Gris normaux, mais…

- Krrrwawawa !!

- Knack !

La scène avait quelque chose de terrifiant, mais d’extatique également. Six Loups Gris poursuivaient un Guerrier Orque et le réduisaient en lambeaux. C’était impressionnant.

- Pfffeuuuu…

Perdant toute motivation, Sae‐Jin fit demi‐tour et alla voir ailleurs. Derrière lui, des bruits qui ressemblèrent rapidement à ceux de chiens dévorant voracement un jouet se firent entendre, suivis d’un cri de douleur désespéré. Savoir qu’il n’était pas au menu de cette meute de Loups le rassurait à peine.

Il se dirigea ensuite vers les abords de la zone de bas niveau, après avoir cherché un endroit plus appréhendable. De nombreux monstres se retrouvaient inévitablement autour des points d’eau pour se désaltérer — rivières, lacs ou étangs, ce qui créait une espèce de réserve naturelle de bouffe pour prédateurs. A cause de ça, la plupart des monstres les plus faibles du lot, qui vivaient donc en groupe pour des raisons évidentes, s’étaient installés le plus loin possible, tout en restant à proximité des sources d’eau.

Des monstres… Comme les Gobelins, par exemple.

- Krrrrr….

L’intuition de Sae‐Jin s’avéra correcte.

Ses yeux se rétrécirent subitement, et un rictus sinistre plaqua ses lèvres de part en part, dévoilant ses crocs. Au loin, il vit un feu de camp brûlant ardemment et illuminant un petit village composé de plusieurs huttes primitives.

Sae‐Jin s’approcha lentement. Il avait probablement trouvé un village de Gobelins s’étant installé dans cette zone de bas niveau et y pratiquant la médecine et la sorcellerie. Ces monstres étaient vraiment faiblards si on se contentait de se baser sur leur physique. Mais il fallait faire attention à tout autre chose : si l’un d’entre eux pratiquait la médecine, il fallait s’attendre à devoir faire face à des poisons ; en cas de Gobelin usant de sorcellerie, il fallait être attentif aux malédictions. Cependant, y faire attention était une chose, mais il n’était pas toujours évident de se défendre contre ce genre d’attaque, et si un Gobelin était au‐dessus du rang bas, les chasseurs et les chevaliers les considéraient comme les monstres à éviter comme la peste.

- Kreng, KKKKreng !

- DDkeeeng !

Sae‐Jin remarqua deux de ces peaux‐vertes. L’un d’eux avait des tatouages sur tout le corps. Ce devait être ce qu’on appelait un « Gobelin d’élite. »

Ce sont des type ‘médecine’.

Il renifla pour être sûr de lui. L’odorat surdéveloppé du Loup Gris qu’il était huma immédiatement des fragrances d’herbes, qui confirmèrent son hypothèse.

- Kreng !

- Kreng !

Les deux Gobelins semblaient s’être dit au revoir, et s’étaient séparés. Sae‐Jin sauta sur l’occasion, rampant dans les herbes hautes, couché au sol.

Celui avec tous ces tatouages sur le corps pivota et se mit à se rapprocher de l’endroit où il était caché. A en juger par la paire de chaussures que la créature venait d’enfiler et ce qui ressemblait à des jumelles dans sa main, il partait probablement en reconnaissance, ou peut‐être pour récolter des herbes.

Le cœur de Sae‐Jin se mit à cogner dans son poitrail, de plus en plus rapidement au fur et à mesure que le Gobelin approchait. Un pas, deux pas. Inconscient du danger qui rôdait dans les herbes tel une proie se rapprochant de son sinistre destin, il était tout près. Sae‐Jin contracta ses muscles, prêt à bondir à la moindre occasion, et se mit même à saliver sans le vouloir.

Alors que le moment crucial approchait, il se releva légèrement, les oreilles plaquées le long de sa nuque. Cependant, les Gobelins étaient des monstres alertes et malins, et un Gobelin d’élite l’était forcément encore plus. Pour réussir à l’attraper, il devait être le plus discret possible et absolument conscient de son environnement.

- Krrrrng ?

C’était prévisible d’une telle créature. Le Gobelin d’élite s’arrêta juste avant le moment fatidique, sentant quelque chose d’anormal dans l’air. Mais Sae‐Jin n’attendit pas qu’il réalise ce qu’il se passait, et s’élança en avant vers sa proie.

Ignorant la distance qui les séparait, la bête terrifiante fonçait droit sur sa cible comme un tsunami dévastant les hautes herbes.

Merde, il est loin, quand même.

Le Gobelin était juste hors de la portée qu’il avait initialement calculée. Pour ne rien arranger, la créature avait recouvré ses esprits et son sang‐froid. Ce putain de con venait même de sortir une espèce de pistolet primitif et visait vers Sae‐Jin. Digne de son appellation ‘Elite’, il n’y avait pas une seule once de peur dans son regard. Tous ces tatouages n’étaient pas que du bluff, au final.

Fils de pute !

Mais Sae‐Jin était bien plus désespéré que le Gobelin. Et ce désespoir, alimenté par la peur et l’excitation, le poussa à dépasser ses propres limites, tirant de ses pattes de Loup Gris plus qu’elles ne pouvaient offrir. Bientôt, une tempête grise fonçait à travers les herbes et se jeta sur le Gobelin qui ne sentit même pas les longs crocs acérés se planter dans sa nuque avant qu’il ne puisse imaginer riposter.

〉 [ Complété : dépasser ses limites en courant.]
Compétence acquise : « Course Tempétueuse » (capacité activée.)
- Augmente instantanément la vitesse de course (peut être utilisée sous forme humaine.)
- La capacité peut être activée (2 fois) par jour. Cette valeur est calculée d’après la statistique d’Agilité. Dépasser cette limite aura des effets néfastes sur le corps.

Sae‐Jin brisa le cou du Gobelin d’élite tout en lisant ce qui venait d’apparaître devant lui. Le sang lui coulait dans la gueule quand une autre fenêtre d’informations émergea dans le vide.

[Condition remplie : Tradition des Gobelins, héritage des souvenirs.]

- En buvant le sang d’un Gobelin spécialisé en médicine, l’hôte est devenu capable d’utiliser sous forme de Gobelin ou d’humain la capacité « Connaissance et Artisanat Médicinal du Gobelin d’Elite. »

Sae‐Jin pencha la tête, surpris. Était‐ce une bonne chose ? Mais puisqu’il était comme qui dirait en plein milieu des terres ennemies, il n’avait pas vraiment le luxe de se poser la question.

-Kreng ! Kreng !

Le tapage soulevé par l’appel de la chasse à la bête réveilla le camp gobelin, dont les occupants approchaient déjà dangereusement.

Devant leur envie de tuer presque palpable, Sae‐Jin ne regarda pas une seule fois en arrière alors qu’il se carapatait. Un nombre conséquent de dards empoisonnés sifflèrent derrière lui, mais la vitesse d’un Loup Gris était bien plus rapide que celle de ces quelques projectiles.

 

*

 

La vue d’un Loup Gris se dandinant avec un Gobelin d’Elite dans la gueule avait quelque chose de comique. Il rentrait vers chez lui, dans la zone de plus bas niveau.

« … ? »

Sae‐Jin fut soudain intrigué par une effluve lointaine, accompagnée d’un tout aussi distant gémissement de douleur. Après avoir soigneusement déposé le cadavre du Gobelin, il releva la tête pour écouter attentivement.

« …Ah… Aaaahhhhh…. »

C’était si faible, presqu’un chuchotement, qui menaçait de s’éteindre d’une seconde à l’autre. Mais il n’avait pas rêvé, c’était un cri plaintif, celui d’une personne gravement blessée.

Si un être humain était en danger, il n’y avait pas à réfléchir plus que ça. Sae‐Jin ramassa le Gobelin et se précipita en direction du gémissement.

Après avoir couru pendant un moment à vitesse maximale, il trouva bien quelqu’un, une victime couchée dans l’herbe et tentant de retenir les intestins qui voulaient s’échapper de son ventre ouvert de part en part. Le sang coulait à flots, et de temps à autres, un cri ou un gémissement passaient ces lèvres rouges et dégoulinantes.

C’était une blessure si grave, n’importe qui aurait pu en mourir instantanément. Mais cette femme s’accrochait désespérément à la vie. Elle avait déjà sombré dans l’inconscience mais continuait à gémir de douleur, les poings serrés comme si elle refusait totalement d’accepter son terrible destin.

- Krrrr…

Sae‐Jin connaissait cette femme. C’était une elfe… Un chevalier.

C’était la fille du maître de l’Ordre des Chevalier du Corbeau, l’un des groupes les plus puissants en Corée du Sud. Elle n’était qu’à un pas de devenir la plus jeune femme chevalier de très haut niveau de l’histoire – certains allaient même jusqu’à prétendre qu’elle pouvait parfaitement représenter la nation à elle seule, alors que d’autres clamaient qu’elle était la plus belle femme chevalier du pays – Kim Yu‐Rin.

Le fait qu’elle soit la plus belle fille du pays… Ce n’était pas que de la vantardise. Même aux portes de la mort, le visage grimaçant et les dents serrées, elle n’avait rien perdu de sa magnificence.

Mais s’extasier devant son charme et sa personnalité allait devoir attendre, cela dit. L’honneur, la gloire, et la beauté ne servaient plus à rien, une fois mort.

Lâchant le corps du Gobelin, Sae‐Jin se transforma rapidement en Orque. Sous cette forme géante, la jeune et frêle demoiselle ne pesait plus rien. Il se paya même le luxe de balancer la carcasse du Gobelin par‐dessus son épaule et rentra le plus vite possible.

Il espérait juste arriver à temps.

 

*

 

Sae‐Jin déposa l’elfe sur le lit de pierre et se changea en Gobelin. A cause de sa petite taille, il du escalader le lit pour examiner ses blessures. Et aussi simplement que ça, il pouvait deviner exactement quelle potion était nécessaire pour les traiter, et quels ingrédients il devait mélanger pour ça.

Une herbe porte‐rêve, du liquide jejeung, une herbe‐scorpion et… Une pierre de mana de bas niveau.

Sae‐Jin commença à fouiller dans les possessions du Gobelin d’Elite ; il y trouva heureusement tout ce dont il avait besoin et même un mortier. Ce monstre transportait vraiment de quoi faire des potions dans son sac. Et l’objet le plus important pour créer une potion efficace, à savoir une pierre de mana, eh bien, il en avait justement quelques‐unes à sous la main.

Sae‐Jin commença à suivre les étapes de création de la potion, exactement comme elles étaient gravées dans son esprit.

Il divisa les ingrédients en parts égales, et usa de toute sa force pour les écraser dans le mortier. Quand les plantes furent réduites en poudre jusqu’à un certain point, il ajouta la pierre de mana et continua son œuvre. C’était le moment magique lors de la création d’une potion. La pierre de mana ne se brisa pas mais fondit, se mélangeant avec le reste des ingrédients pour devenir un liquide duquel émanait une légère lueur bleutée.

La potion était en tous points semblable aux articles d’urgence médicale en vente dans les boutiques, mais les effets étaient loin d’être les mêmes. Grâce aux connaissances solidement enracinées dans sa tête, Sae‐Jin pouvait assurément le comprendre, il avait fait une potion de niveau moyen. Alors que les potions qu’on pouvait facilement acheter étaient capable de traiter les blessures mineures, celle qu’il venait de concocter était non seulement utile pour guérir les blessures plus graves, mais également remplacer tout le sang perdu.

Sae‐Jin versa un peu de liquide sur les blessures de la jeune femme avant de lui faire boire le reste.

Et ce fut un miracle. L’effroyable déchirure qui séparait son abdomen en deux commença lentement à se refermer, et son visage blafard commença à reprendre des couleurs.

« Fiou… »

Sae‐Jin soupira, soulagé de voir qu’elle était encore assez vivante pour être soignée. Soudain, plusieurs messages apparurent devant lui et lui obscurcirent la vue.

[Condition remplie : La Gentillesse d’un Gobelin.]
- L’hôte a administré des soins d’urgence à au moins un être humain. Toutes les statistiques augmentent de 1.

- L’hôte peut maintenant se changer en Gobelin Médecin. Toutes les statistiques relatives à la forme du Gobelin seront ajustées en accordance.

 

〉 Compétence passive acquise : Artisanat Gobelin.

- L’hôte bénéficiera de bonus lors de l’artisanat.

- L’efficacité de la compétence est réduite sous forme humaine.

 

« … Hein ? »

Non seulement sa forme de Gobelin venait d’évoluer, mais il avait même reçu une sacrée compétence.

Sae‐Jin s’était démené comme un fou pendant un mois entier, avait chassé comme un dératé, et il n’avait pas pu avoir le moindre soupçon de début d’indice quant à l’acquisition de compétences. Et voilà qu’il se tenait là, béat, en ayant obtenu trois en une seule journée !

L’émotion qu’il ressentait alors… Était‐ce une joie indescriptible, une panique profonde ou un vide insondable ?

Quoi que ce fut, Sae‐Jin était assis là, immobile, et fixait les fenêtres devant lui.

Pendant ce temps, sans tambour ni trompette, un modeste tatouage apparut sur son front, juste comme ça.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 3
MWLU : Chapitre 5

19 Commentaires

  1. nikos74190

    merci pour le chapitre !
    ps : vivement la suite ^^

    Répondre
  2. drak

    merci pour le chapitre. Je vais attendre la suite avec impatience

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Gryffender

    C’est génial, chaque chapitre me fait accrocher un peu plus à l’histoire, merci beaucoup de nous traduire ce LN

    Répondre
  6. newkan

    merci pour le chapitre , avec sae jin c’est tout ou rien ^^

    Répondre
  7. Cèlen

    Merci pour le chapitre ^^
    J’aime bien le concept.. t’es un monstre ok, donc défis si tu aide les humains sans te faire tuer tu aura des compétences.. Aller bonne chance!!

    C’est à se plier en deux ^^

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Ou alors il est tout à fait possible qu’il ait des options différentes selon ce qu’il fait. Peut‐être que s’il avait tué un humain au lieu de le sauver, il aurait eu une récompense différente ?

      Répondre
      1. sai1905

        si c’est la cas, ca me fait beaucoup penser a overlord (soit tu est un gentil monstre, ou alors le roi des demon^^)

        Répondre
        1. RakaRaka (Auteur de l'article)

          Ouais, enfin Overlor… Ah, le jeu vidéo tu veux dire.

          Répondre
  8. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Stealoxs

    Merci !

    Répondre
  10. Sagha

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Shirosuu

    Merci pour ce magnifique chapitre !

    Répondre
  12. Skippy

    Merci, à chaque chapitre, on en veut encore plus !

    Répondre
  13. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Gros flag : cette fille deviendra sa petite amie.

    Répondre
  14. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. tang san

    merci pour le chapitre
    Et op on y glisse la traditionnel bombasse ni vue ni connus 😉

    Répondre
  16. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com