MWLU : Chapitre 47 Bonus

MWLU : Chapitre 46 Bonus
MWLU : Chapitre 48

Pour notre dimanche, on remerciera Benoit et Gael ! Grâce à eux, vous n’aurez pas à attendre jusqu’à demain pour lire les aventures de notre ami Sae-Jin le Loup tout-puissant complètement cheaté de tous les côtés !
Bon, ok. Vous en aurez un de toute façon demain, puisque c’est le jour de la sortie régulière ! Que je vais m’empresser d’aller traduire de ce pas pendant que vous vous régalez avec le chapitre 47.

 


 

〈 47. La Menace (2) 〉

 

- Ouah, mais quel est ce truc en forme de fleur ? Pourquoi est-ce visible à travers son armure ? Peut-être parce que son armure légère est très fine ?

- C’est tellement beau que c’en est irritant. Regarde comme la caméra fixe délibérément son dos.

Le Duel de Chevaliers était si populaire qu’il était retransmis à la fois à la télé et sur internet ; Sae-Jin regardait la retransmission internet pour pouvoir lire les commentaires et les réactions en temps réel.

Actuellement, l’audience prêtait plus attention à cette fleur bleue ayant surgi à travers l’armure qu’à la bataille elle-même.

Mais ce fut une distraction momentanée, rien de plus. Toutes ces choses qui n’avaient pas grand-chose à voir avec la bataille en elle-même étaient rapidement oubliées.

La première à agir fut Jung Eun-Ji de l’Ordre des Chevaliers Goryeo. Elle frappa le sol de son pied et s’élança vers Yu Sae-Jung. Aussi vite que l’éclair, elle arriva sur son adversaire et abattit son épée de toute ses forces.

L’épée dessina une ligne oblique en filant droit vers le cœur de sa cible.

Klang !!

Un bruit éclatant et grinçant à la fois résonna dans l’air, et des deux lames en contact l’une avec l’autre jaillirent des étincelles sauvages.

Suite à ce simple affrontement, Jung Eun-Ji, qui avait donné le premier assaut, peut mesurer la différence de puissance entre elle et Yu Sae-Jung.

D’abord, leurs armes. Ensuite, le mana.

Eun-Ji fut forcée de serrer les dents. La différence de qualité entre leurs équipements pouvait encore être oubliée, en quelque sorte. Après tout, Sae-Jung avait entre les mains une arme que tout Chevalier bien formé lui envierait – une arme créée par les mains de l’Orque, et sa plus grande création à ce jour, pour ne pas en dire moins. Mais il y avait toujours un autre grand fossé entre elles.

Pourquoi ?

Elle ne pouvait pas comprendre pourquoi son mana était tellement plus faible que celui de Sae-Jung. Il n’y avait pas une différence pareille à peine une semaine auparavant… Alors comment ? Par quel moyen ? Comment est-ce que cette fille avait-elle pu voir son mana subir une explosion pareille en si peu de temps ?

Jung Eun-Ji fut forcée de bondir en arrière. Elle ne voulait pas l’admettre, mais elle n’avait aucune chance si elle ne comptait que sur un affrontement frontal. Elle devait trouver une ouverture…

« … !! »

Ce fut à ce moment.

Le duel se termina si rapidement, on aurait pu dire qu’il était totalement décevant. Même l’arbitre ne trouvait pas les mots, et sur l’arène toute entière s’abattit un silence de mort.

Deux coups. Non, si on imaginait que la première rencontre entre les deux épées n’était rien de plus que l’évaluation de son adversaire, alors ce duel se termina en une seule et unique attaque. Un tel résultat était inimaginable dans un combat entre deux Chevaliers du même niveau.

Mais qui était Jung Eun-Ji ?

Bien qu’elle eut deux ans de plus que Sae-Jung, n’était-elle pas un Chevalier incroyable, quelqu’un de comparable à Yu Sae-Jung en termes de talent de de physique ? Et en prenant en compte la relation entre l’Aube et Goryeo, les médias la définissaient comme la rivale de Yu Sae-Jung.

Et plus important, un fossé de cette taille n’existait pas lors des entraînements de la semaine passée…

« …Gagnante, Yu Sae-Jung ! »

Se souvenant de son rôle, l’arbitre se dépêcha d’annoncer le résultat.

« …Comment est-ce possible ? »

L’expression vidée, Jung Eun-Ji marmonnait, confuse.

Le mur.

La limite qu’on devait surmonter afin de monter plus haut, un adversaire qui parfois semblait impossible à dominer – les Chevaliers appelaient ça le mur.

Et Eun-Ji sentait toute la hauteur de ce mur à ce moment précis. En juste une semaine, son adversaire avait changé d’une manière tellement absurde.

« Attends u… »

Elle tourna ses yeux vers Yu Sae-Jung.

Mais déjà, Sae-Jung lui tournait le dos d’un air désintéressé, et avançait vers la sortie des gagnants – comme si elle ne lui donnait absolument aucune importance. Elle ne s’arrêta même pas pour lui serrer la main.

« Salope… »

Devant son comportement complètement irrespectueux, Jung Eun-Ji serra les poings et les dents.

Pendant ce temps, Yu Sae-Jung, devait gérer un reporter qui lui avait collé son micro devant le visage au moment où elle voulut sortir. C’était une interview réservée au gagnant. Elle n’aimait pas vraiment ce genre de pratique, mais elle savait assez bien se tenir pour ne pas lui refuser ce privilège pendant un direct.

« Quelle est la vraie signification du tatouage sur votre dos ? Le monde entier meurt d’envie de le savoir. »

Il s’empressa de formuler une question simple et rapide, sans équivoque après l’avoir rapidement saluée. Comme elle avait entendu de Sae-Jin que le tatouage deviendrait visible lorsqu’elle utiliserait son mana, elle avait déjà tout préparé à l’avance.

« Je dévoilerai la vérité le moment venu. Ce n’est pas quelque chose que je peux arbitrairement décider de raconter juste parce que j’en ai envie. Je suis désolée. »

« Eh ? Oh… Oui, très bien. »

Le journaliste ne trouva rien à redire à la réponse de Yu Sae-Jung et décida de ne pas chercher plus loin, en basculant sur d’autres questions. Elle se contentait de répondre de la manière dictée par le guide des réponses basiques de l’Aube.

 

***

 

Après la fin du Duel des Chevaliers. En prenant en compte la position de Sae-Jin, Yu Sae-Jung fit de son mieux pour tourner autour du pot concernant son tatouage à chaque fois qu’on lui posait la question.

Cependant, le monde était grand et apparemment empli d’experts.

Le public pensait que le tatouage était un certain type de magie, et de nombreux Sorciers furent demandés pour avancer des théories extravagantes.

Les Sorciers étaient le genre de personnes que l’obsession pour le savoir côtoyait presque la bipolarité. Et grâce à leur enquête diligente et zélée, la vérité derrière ce tatouage fut dévoilée un jour seulement après le Duel.

Le premier à avoir annoncé ça était le Seigneur de la Tour de la Tour des Sorciers de la Province de Gangwon, un Sorcier de rang A appelé Yun No-Hahn, qui avait appelé la presse pour une conférence.

« Il y a du mana dans ce tatouage. C’est un tout nouveau procédé ayant pour but d’augmenter la réserve de mana de son propriétaire. Cependant, la méthode utilisée est toujours un mystère. Afin de créer ce tatouage, des objets comme des pierres de mana doivent être liquéfiées, mais c’est un processus qui demande une chaleur extrême. Et une telle température disperse le mana très rapidement, et les effets deviendraient négligeables. »

« En d’autres termes, vous dites qu’aussi longtemps qu’on a les ingrédients nécessaires, des tatouages similaires à celui de Yu-Sae-Jung peuvent être recréés ? »

« Non, c’est faux. Se tatouer avec du mana liquide n’aura aucun effet. Non, vous risquez juste de faire face à des effets secondaires, et rien d’autre. Tout simplement parce qu’il est impossible de restreindre du mana liquide dans un corps humain simplement en le tatouant. »

Quand le contenu de la conférence de presse fut accessible au grand public, ils réclamèrent la vérité de la part de l’Ordre de l’Aube, et plus précisément de Yu Sae-Jung elle-même.

Cela dit, l’intéressée resta silencieuse, de même que son Ordre et que l’entreprise affiliée. De rage, Sorciers et Chevaliers commencèrent à leur jeter des pierres de manière figurative.

 

- C’est vraiment ok, si je leur dis ?

« Ouais. »

C’est pourquoi Sae-Jin lui donna l’autorisation expresse d’annoncer que son Trait était responsable de ce bordel.

Il avait décidé de les berner en leur annonçant qu’il ne pouvait le faire qu’une fois par mois. Il s’imaginait que comme ça, parmi la myriade de types qui viendraient sûrement le coller comme des mouches à merde, il pourrait tout de même en trouver de qui tirer un certain bénéfice le moment venu.

- Ok. Je comprends. Ah, au fait, grand frère. J’ai pris l’initiative et ai décidé moi-même de la façon dont j’allais te payer pour ce tatouage. Tu n’es pas fâché, hein ?

« Huh ? Un paiement ? »

Il se posa rapidement la question, mais à bien y penser, il n’avait aucun besoin de tergiverser.

Un paiement de la part de l’Aube. Il n’avait aucune raison de refuser. Et si jamais naissait une rumeur disant qu’il avait effectué un tatouage gratuitement, alors sans aucun doute, sa vie allait devenir un enfer.

« D’accord. À vrai dire, ça me convient mieux comme ça. Qu’est-ce que c’est ? »

- Oh, c’est, ben… Tu n’as toujours pas loué le bureau pour la Société, pas vrai ? Il y a un immeuble supplémentaire dans la province de Gangwon qui appartient à l’Aube, donc je compte te le donner. Bien sûr, les taxes et impôts qui pourraient arriver plus tard seront pris en charge par nos soins.

Sae-Jin perdit ses mots. Un putain d’immeuble… Il se demanda pendant un instant si le bâtiment en question était celui qu’il avait vu plus tôt. Un paiement pour un tatouage, un immeuble – ça semblait un peu extravagant, mais il décida de considérer ça comme une équivalence à la façon dont Sae-Jung considérait son mana.

« Huh ? Oh… Merci. Je suis reconnaissant. Mais n’est-ce pas un peu trop généreux envers moi ? »

- Non, non. En vérité, j’ai décidé ça parce que je n’ai rien trouvé de plus cher. Et, hm…

À l’autre bout de la ligne, Yu Sae-Jung avala sa salive en même temps que la fin de sa phrase.

Elle avait sûrement une raison un poil égoïste d’avoir fait ça.

Si elle offrait un immeuble entier comme paiement pour un tatouage, ça définirait le prix de base pour l’avenir. Et dans ce cas, la plupart des Chevaliers n’envisageraient même pas de lui demander ses services.

Et c’était exactement ce qu’elle visait.

« Et ? »

- Ah, ce n’est rien. Ne t’inquiète pas. C’est juste que… Je suis si reconnaissante, grand frère. Vraiment, le jour où je t’ai rencontré… C’était le destin qui tentait de m’aider.

« …Je vais raccrocher. »

- Eh ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Comme son hobby n’était pas tout à fait d’écouter des phrases à l’eau de rose soudainement prononcées d’une voix angélique, il décida qu’il valait mieux raccrocher.

« Fuu. Ok. On fait comme ça. »

Et il retourna à ce qu’il faisait précédemment.

Dans ses mains, il y avait une poupée de chiffon. C’était la mascotte accidentelle de la Société, le petit Athany. L’origine du nom était évidente, à bien y regarder – il venait directement du mot « Léviathan ».

Mais peu importe, s’il s’amusait avec cette poupée, c’était parce qu’il avait eu une inspiration après avoir été témoin de la popularité incroyable de celle placée dans la Maison Yoseon.

Il voulait transformer cette poupée en artefact.

Les seuls attributs octroyés aux poupées Athany servaient à attirer l’attention des gens et sentir bon, et rien d’autre.

Même avec juste ça, c’était suffisant pour en faire commerce, mais le problème gisait dans le fait qu’il ne pouvait pas en fabriquer à la pelle.

S’il voulait vendre ces poupées en fonction uniquement des attributs qui y étaient placés, il devait faire de chacune d’entre elle un objet de luxe vendu en nombre d’exemplaires limité.

Et ça l’avait finalement mené à songer à un artefact. Des accessoires comme des colliers, anneaux et bracelets et possédant des effets magiques. Complètement hors de prix sur le marché à cause de leur nombre très très limité.

Mais il était compliqué de copier les effets magiques de ces objets en se basant juste sur leurs attributs. En plus, cette poupée devait servir le propriétaire et non le porteur, la difficulté était une autre chose, crevant le plafond du ridicule.

La réponse à laquelle Sae-Jin était arrivée était simple. Il utiliserait les tatouages magiques et la Technique de Forge de l’Orque en même temps. Cette méthode devint possible après que le niveau de maîtrise des tatouages eut augmenté, et il put finalement tatouer des objets, et non plus uniquement des personnes vivantes.

La toute première chose à faire…

Il commença à graver le tatouage sur le dos de la poupée avec de l’encre blanche, pour s’assurer qu’il ne serait pas remarqué. Les ingrédients de base qu’il choisit furent une pierre de mana de niveau moyen et une potion de soin moyenne également ; les effets de ces deux objets combinés allaient être : Régénération de mana et d’endurance.

Voilà.

À partir de maintenant, cette poupée-là aurait ces effets. Mais comme une poupée ne possédait ni mana ni endurance, s’il s’était arrêté là, tous ses efforts auraient été vains. Il avait besoin de passer par une étape de plus, la Forge…

Sae-Jin se transforma en Orque et tout en tenant la poupée entre ses mains, activa la Technique de Forge.

Il désirait ajouter un dernier effet en plus du tatouage magique, ‘Se répandre dans les environs’.

La poupée d’Athany se teinta de bleu avant de retrouver sa couleur.

Se transformant à nouveau en humain, Sae-Jin accéda rapidement à sa fenêtre d’informations.

[Une poupée d’Athany] Créateur : Kim Sae-Jin.

Attributs : Particulièrement adorable [B], Fragrance spéciale [C].

Fragrance spéciale : dans un rayon de 60 m, une odeur appliquant les effets de régénération de mana et d’endurance sera répandue uniformément.

…J’ai réussi !

Elle était complète, comme il l’imaginait.

La valeur de ce genre de marchandise allait être complètement extravagante dès lors que ses effets seraient vérifiés.

Sa capacité de régénération de mana était du même genre que celle de l’une de ces fameuses fontaines de mana – et pour en fabriquer une, une quantité astronomique de Moolah était requise. Bien sûr, il ne prétendait pas que sa poupée fonctionnait aussi bien qu’une fontaine de mana…

Je devrais demander à quelqu’un.

Maintenant que le produit était terminé, ce qu’il lui restait à faire était de faire vérifier ses effets et l’enregistrer au bureau des brevets. Et Sae-Jin appela une personne qui pouvait s’occuper de ça.

Le matin suivant, s’éveillant à cause du chaos à l’extérieur de sa maison et toujours à moitié endormi, Sae-Jin ouvrit la porte d’entrée.

En même temps, une myriades d’yeux appartenant à des Sorciers et des Chevaliers se braquèrent sur lui.

« … »

Et Sae-Jin se tenant là, complètement confus, ils prirent la parole.

Et il découvrit pour la première fois ce jour-là à quel point la voix humaine pouvait être puissante.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 46 Bonus
MWLU : Chapitre 48

26 Commentaires

  1. Gunts92Gunts92

    Comment, grace a moi ohhhhhh < dans la macaréna
    MERCI POUR LE CHAPITRE

    Répondre
  2. LesmurienTiLanna

    Whaaaaa ! Un chapitre encore chaud, mes préférés ^-^ merci du chapitre :3

    Répondre
  3. hermàeus

    Sae-jin vie dans le monde de skyrim maintenant ?

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Et encore t’as rien vu.

      Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. hollowrebel

    putain de cliff mdr
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Ce novel brise les lois de la normalité.

    Répondre
  7. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Mumu

    Merci beaucoup pour tout les chapitres bonus

    Répondre
  9. Matsu

    Mdrrr j’ai de la peine on te fait bosser dure mais merci beaucoup pour les chapitre

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Tant que je peux faire plaisir, ça me va :p

      Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  14. pierrick clementia

    Un grand merci pour moment plaisir. Je ne sais pas pourquoi mais je me dit qu’il va bientot avoir un apprenti ou quelque chose dans le genre. Raja tu es un chez si j’étais une femme je te demanderais en mariage pour avoir plein de chapitre

    Répondre
  15. pierrick clementia

    *Raka

    Répondre
  16. Cèlen

    Merci merci merci !!!!

    Répondre
  17. Yngvii

    merci ^^, on te tuer à la tache avec tous ces bonus xd

    Répondre
  18. Kyora

    Si il est déjà aussi puissant c’est quoi la suite il peut regen toute la ville peut-être

    Répondre
  19. Newkan

    Sae-jin = nagash
    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  20. Danicool

    Merci Raka, Benoit et Gael pour le chapitre 🙂

    Répondre
  21. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  22. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  23. Larksi

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  24. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com