MWLU : Chapitre 48

MWLU : Chapitre 47 Bonus
MWLU : Chapitre 49 Bonus
〈 48. La Menace (3) 〉

 

En 23 ans de vie, Kim Sae‐Jin n’avait encore jamais vu autant de Chevaliers et de Sorciers rassemblés au même endroit en même temps.

« J’ai une question à te poser !! Comment est‐ce que ton trait se manifeste – Hé, arrête de pousser, mec ! »

« Le paiement pour le tatouage de Yu Sae‐Jung est l’immeuble Ruten dans la Province de Gangwon, n’est-ce pas ? »

Cet endroit où Chevaliers, Sorciers et même journalistes se rassemblaient était une scène de pur chaos. Merde, certains Sorciers utilisaient même des sorts de lévitation pour passer au‐dessus de la foule et commençaient à balancer leurs questions depuis leur position aérienne.

Alors que Sae‐Jin admirait ce bordel d’un air perplexe, la foule remuait, se poussait et chahutait, continuant jusqu’à ce qu’’ils arrivent tous à sa porte. S’il ne faisait rien immédiatement, ils pourraient même entrer chez lui sans lui demander son autorisation, alors il s’empressa de claquer la porte.

« …Merde ? »

KKhung !!

Sae‐Jin marmonnait d’un air absent alors que le son d’un homme s’écrasant contre sa porte résonna de l’extérieur.

C’était inattendu. Il avait clairement dit qu’il pouvait tatouer une fois par mois, et en ajoutant à ça qu’il fallait payer un putain d’immeuble pour s’en offrir un, il ne pouvait pas imaginer qu’autant de gens allaient s’entasser devant chez lui comme des malades mentaux.

Wuooooong~

Juste à ce moment, son téléphone vibra.

« A… Allô ? »

- Ah, bonjour, monsieur Sae‐Jin. Ici Park Hyun‐Oh.

Park Hyun‐Oh était le domestique ainsi que le secrétaire en chef de la famille du président de l’Aube. Il était là également quand Yu Sae‐Jung avait eu la vie sauve grâce à l’intervention de Sae‐Jin – lorsqu’ils rencontrèrent le Troll. Il était celui qui avait couru comme une fusée pour prévenir les Chevaliers qu’un désastre était en approche.

« Oui ? Que puis‐je faire pour vous ? »

- Tout d’abord, je voudrais vous présenter l’expression de nos excuses profondes pour le dérangement que notre mademoiselle a causé.

« Hein ? Oh, ça va. J’ai reçu quelque chose… d’énorme, en retour, après tout. »

Sae‐Jin était tendu. Est‐ce que ce type l’appelait pour lui dire qu’ils avaient changé d’avis ?

- Dans ce cas, c’est un soulagement. Cependant, je suppose que ce doit être très désordonné à l’extérieur alors que nous parlons, n’est-ce pas ?

Heureusement, Park Hyun‐Oh ne mentionna pas un quelconque changement d’avis.

« Oh, ah ouais. C’est peu dire. Un type s’est encastré dans ma porte d’entrée. Quand est‐ce qu’ils vont s’en aller ? »

Sae‐Jin espérait que les gars de l’Aube allaient montrer leur nez pour vider les lieux comme la fois précédente. Mais on lui répondit contrairement à ce qu’il attendait.

- Même nous n’en sommes pas certains. Nous sommes également dans une situation semblable. Tous les Ordres à l’exception de l’Aube sont tombés d’accord et… de façon regrettable, nous ne pouvons vraiment pas faire grand‐chose pour vous aider à l’heure qu’il est.

« Ah… »

- Je suis sincèrement navré.

Comme prévu, même l’Aube ne pouvait pas facilement se dresser face à une foule en délire comme celle‐là. La force du peuple et le pouvoir de la politique étaient trop compliqués à affronter dans le même temps.

« Dans ce cas… »

- S’il vous plait, essayez d’être patient jusqu’à ce qu’une solution acceptable soit trouvée. Et notre mademoiselle sera injoignable pendant quelques jours parce qu’elle est… sévèrement réprimandée par le directeur en ce moment.

« Ah, vraiment ? »

- Oui. En ce moment même, elle est dans la pièce d’à côté, elle se fait dresser à l’aide d’un bâton.

« Ah… Uh, vous savez, ce n’est pas de sa faute… »

- Nous ne pouvons pas y faire grand‐chose, ses deux tuteurs sont furieux de voir qu’elle s’est fait tatouer sans les consulter au préalable.

« …Oh, je vois. »

Sae‐Jin souhaita à Sae‐Jung la meilleure des fortunes face à ce qu’elle devait affronter.

 

*

 

La situation était toujours la même deux après‐midis plus tard.

C’était comme si les journalistes avaient monté un camp militaire devant sa maison et ne montraient aucune intention de quitter les lieux.

Et il s’est avéré qu’ils avaient réussi à tomber sur son numéro de téléphone ; les SMS et coups de fil l’inondaient à toute heure.

« Fuu… »

Alors il dut prendre une décision, ce qu’il fit. Si ça devait continuer et que l’un d’entre eux pénétrait chez lui, alors un désastre irrécupérable pourrait s’abattre sur lui. Après tout, il ne pouvait que rester sous forme humaine un certain nombre d’heures par jour.

« Hmm, hmm. »

Debout devant sa porte, Sae‐Jin tenta de s’éclaircir la gorge pour la conférence de presse concise et inattendue qu’il s’apprêtait à donner.

Il inspira et expira trois fois profondément, et laissa échapper une quinte de toux forcée. Puis, il ouvrit la porte d’un seul coup.

« Il est sorti !! »

Aussitôt la porte ouverte, quelqu’un cria, ce qui causa un tsunami humain cherchant à s’écraser sur la maison.

Avant qu’ils ne puissent commencer à faire du dégât, Sae‐Jin hurla.

« Trois questions !! Je vais répondre à trois questions seulement !! Alors choisissez bien !! »

« Dites‐nous‐en plus sur les tatouages ! »

« Le gouvernement, avec monsieur Sae‐Jin, a prév… »

« Les Ordres de Chev… »

« Les Tours de Sorc… »

Ils n’arrivaient pas à se décider. Toutes les voix entrant dans les oreilles de Sae‐Jin n’arrivaient pas à imprimer plus de deux ou trois mots. Alors il hurla à nouveau.

« Attendez une putain de minute, là !!! »

Il décida qu’à la place d’attendre leurs questions, il n’avait qu’à leur raconter des choses de lui‐même, et tant pis pour ce qu’ils voulaient savoir.

« Je sais que vous avez beaucoup de questions concernant mes tatouages ! »

Sae‐Jin criait, espérant que la foule allait se concentrer sur ce qu’il disait.

« …J’ai pas raison ? Alors je vais en parler. »

À ce moment seulement, le chaos sembla mourir rapidement. Sae‐Jin prit une profonde respiration, puis entame un monologue à propos du sujet qui tiraillait la curiosité de tous.

« Tout d’abord, je ne peux que tatouer une seule fois par mois. Et ça, en étant très optimiste. Ce Trait réclame beaucoup de mon énergie, alors même avec la règle ‘un tatouage par mois’, ça me pose toujours des problèmes et surtout, ça pèse sur mes épaules. C’est pourquoi mademoiselle Yu Sae‐Jung a payé un prix exorbitant pour l’avoir. Alors je vous le dis immédiatement, il n’y a aucun intérêt à me harceler de la sorte. »

Une fois qu’il eut terminé, les flashs clignotèrent et s’éteignirent. Il y eut un moment de flottement, signe qu’une autre vague de chaos était sur le point de se déchaîner. Et pour éviter que ça n’arrive, Sae‐Jin continua rapidement.

« Et maintenant, je vais accepter une question de plus de la part d’une personne. Ah, ici, ce monsieur. »

Il désigna un homme bien vêtu. Cette personne, qui aurait pu être un Elfe, sembla prise au dépourvu en étant choisie de la sorte, mais retrouva ses esprits immédiatement pour lancer une question.

« Ce que vous dites, c’est que pour obtenir l’un de vos tatouages, on doit payer une énorme somme d’argent ? »

« Eh ? Ah… non, ce n’est pas ça. Bien sûr, un paiement approprié sera demandé, mais… »

« Est‐ce que ça veut dire que les membres de votre Société, Le Monstre, risquent de recevoir un traitement préférentiel ? »

« Eh ? Ah… Oui, évidemment. À la place d’étrangers, les membres seront pris en charge en priorité. »

Il finit par répondre à quelques questions de plus pendant quelques minutes. Sae‐Jin fit de son mieux pour s’assurer qu’il n’y ait pas de lapsus du tout durant son interview.

« Maintenant, retournez vivre vos vies. C’est une zone résidentielle ; votre présence ici dérange les gens, et pas seulement moi mais tout le voisinage !! »

Finalement, il cria dans l’espoir de leur faire comprendre ce qu’il leur demandait. Cependant, il ne s’attendait pas à des miracles… Mais il s’imaginait que maintenant qu’il avait répondu à quelques questions, certains d’entre eux au moins allaient se barrer.

Et comme il s’y attendait, les Chevaliers et Sorciers restèrent sur place.

Et étrangement, les journalistes commencèrent à emballer leurs affaires.

« …Que… Mais où est‐ce que vous allez ? »

Ceux qui n’étaient pas du milieu du journalisme commençaient à se poser des questions. Même Sae‐Jin ne comprenait pas.

« Il a dit qu’on devait y aller maintenant. Et on a déjà entendu ce pourquoi on est venu. »

« Hein ? Depuis quand les mecs comme vous écoutent ce que disent les gens ? »

Alors que cette conversation prenait place, Sae‐Jin commença à saisir la raison pour laquelle ils empaquetaient leurs affaires grâce à la fenêtre d’informations qui apparut.

[Les compétences suivantes ont fusionné : Hurlement de la Forme du Loup et Voix Charmante de la Forme Humaine.]

- En utilisant sa voix, l’hôte peut maintenant potentiellement manipuler les sentiments des autres.

- Cette compétence aura différents niveaux de succès selon la force mentale de la cible.

 

[Condition remplie : Le potentiel humain de création – Combiner des compétences pour la première fois.]

- À l’avenir, l’hôte pourra combiner les compétences selon la valeur de ses statistiques ainsi que des niveaux de maîtrise.

 

***

 

Deux jours plus tard, Kim Sae‐Jin se fraya un chemin vers la zone de chasse après ce qui lui sembla être un temps immémorial.

Cependant, il n’était pas seul – il vint avec un partenaire de chasse. Et quelle surprise, ce n’était pas sa compagne habituelle, Yu Sae‐Jung.

Une personne avec qui il n’était pas vraiment familier ; un gars avec une épée lourde pendant à sa taille, un Chevalier de niveau moyen, Joo Ji‐Hyuk. Il était son partenaire du jour.

« C’est génial. C’est tellement satisfaisant de chasser avec vous. Haha… Maintenant, je peux comprendre les raisons derrière votre titre, le Chasseur Béni des Cieux… »

Dans la vie, on rencontre parfois un certain type de personnages, le genre que vous souhaitez traiter de mieux en mieux au fur et à mesure que vous venez à le connaître. Habituellement, ceux avec une personnalité débordant d’honnêteté et de simplicité rentraient dans cette catégorie.

Bien sûr, il y avait ces enfoirés qui tentaient toujours d’arnaquer ce genre de personnes, mais Kim Sae‐Jin n’était absolument pas comme ça. C’est pour cette raison qu’il appréciait vraiment son partenaire du jour.

« Hahaha, tu es trop gentil… Keuheum. »

Mais bien que Joo Ji‐Hyuk fût un bon gars, il existait toujours un mur entre eux deux ; après tout, ils ne s’étaient rencontrés que deux fois en tout et pour tout.

« Ah, j’ai aussi entendu ça, monsieur Sae‐Jin. À propos de votre Trait et de vos tatouages… Oh, rassurez‐vous, je ne vais pas vous en demander un. C’est juste que, dans mon Ordre et dans tous les autres, cette histoire crée une hystérie incroyable. »

« Hahaha… C’est vrai. C’est pour ça que je suis venu ici déguisé, non ? Je suis devenu célèbre, après tout. »

Sae‐Jin plaisanta en montrant le chapeau tiré bas sur son visage et me masque recouvrant ce qui en restait.

C’était nécessaire maintenant qu’il lui arrivait autant de choses incongrues quand il rencontrait du monde.

Durant les deux jours précédents, il dut rester cloîtré chez lui, incapable de sortir rien qu’une fois et pour qu’ils cessent de l’appeler sans arrêt, il changea même de numéro. Sérieusement, certaines femmes Chevaliers l’avaient même appelé au milieu de la nuit, lui disant qu’elles feraient tout ce qu’il désirerait, s’il ne les aidait rien qu’une fois…

Oui, Chevaliers et Sorciers étaient aussi fous que ça, quand il était question de leur mana. Merde, même Hazeline montra un intérêt certain dans les tatouages et lui posa des questions à ce propos.

« Haha… Vous avez probablement raison. Au fait, votre Trait vous permet de vous tatouer vous‐même ? »

« C’est juste une des façons de l’utiliser. C’est un Trait relatif à ma constitution physique, en réalité. »

« Oh… Je vois. »

Et puis, le silence. Joo Ji‐Hyuk avait un visage qui racontait les questions qu’il voulait encore poser, mais il s’arrêta parce qu’il ne voulait pas importuner Sae‐Jin. Ayant compris ça depuis un petit moment, Sae‐Jin admira la personnalité de son coéquipier une fois de plus.

Et le temps passa, après avoir chassé deux monstres.

« …Uh, grand frère ? »

Une jeune fille les découvrit et s’approcha joyeusement d’eux.

« Mm ? Eun‐Ji, c’est toi ? Qu’est-ce que tu fais là, au milieu de la zone de niveau moyen ? »

Joo Ji‐Hyuk tendit la main en lui posant la question. Elle sourit en lui attrapant la main, la serrant. Et elle jeta un œil à l’homme à côté.

« …Et, lui, c’est… ? »

« Lui ? C’est… mon partenaire de chasse. C’est un Chasseur de niveau moyen supérieur. »

« Oh, d’accord. Salut. Je m’appelle Jung Eun‐Ji, un Chevalier de niveau moyen inférieur. »

Tout en souriant encore, elle tendit également la main vers Sae‐Jin.

« Salut. C’est un plaisir. »

Jung Eun‐Ji – bien sûr qu’il savait qui elle était. Elle était celle qui s’était fait défoncer par Sae‐Jung lors de ce Duel.

Elle jeta un œil un peu plus scrutateur à Sae‐Jin et pencha légèrement la tête, quelque peu perplexe.

« E… Eun‐Ji !! Pourquoi tu es seule, d’abord ? Où sont tes coéquipiers ? »

En entendant ça, elle se dépêcha de changer de sujet.

« Ah, ça. J’étais en train de sortir, en fait. Je suis venue ici sur un coup de tête, tu vois. Le truc… Il y a une rumeur qui fait tourner le monde en ce moment, sur toutes les salles en ligne, et sur les forums. »

« …Uh ? Une rumeur ? »

« Ils disent que monsieur Kim Sae‐Jin est de sortie ici, dans cette zone. Je pensais que peut‐être, si je me promenais par ici… Ah, je suis tellement bête. »

Jung Eun‐Ji baissa la tête, une expression triste sur le visage. Normalement, c’était de la pure courtoisie d’offrir quelques mots d’encouragement dans ce genre de cas, mais actuellement, les deux mecs purent seulement se regarder l’un l’autre en montrant deux visages paniqués.

« Uh… Alors, uh, pourquoi est‐ce que tu le cherches ? »

« …Juste comme ça. Je voulais aussi essayer de faire de mon mieux, tu sais. C’est genre, j’en suis venu à réaliser que mes efforts les plus grands ne pourraient juste jamais être suffisants… »

« Mm ? »

« Tu as aussi vu, non ? Comme je me suis fait descendre si facilement. Mais je ne peux juste pas l’accepter, tu sais ? Pourquoi est‐ce qu’elle a eu le droit d’utiliser les relations de sa famille, alors que moi, je… »

Tandis qu’elle marmonnait et se plaignait, Sae‐Jin surveillait les environs, et l’atmosphère les entourant. Comparé à l’heure précédente, il pouvait définitivement sentir des traces de présence humaine.

« …Au fait. »

Jung Eun‐Ji plissa les yeux et fixa Sae‐Jin obstinément.

« Ce visage, c’est… Et cette odeur… »

KheungKheung‐

Soudain, elle commença à renifler.

Sae‐Jin était quelque peu pris au dépourvu. Si elle en savait autant, alors les rumeurs le concernant devaient avoir sérieusement fait du chemin.

« Excusez‐moi. Vous pouvez enlever ce masque ? »

« …Hors de question. »

« Eh ? Non, j’insiste. Juste un petit coup d’œil fera l’affaire… »

Comme si elle avait vu à travers son déguisement, elle avança vers Sae‐Jin d’un pas décidé.

« Eun‐Ji, pourquoi tu ne sortirais pas d’ici, pour commencer ? Cette zone est un peu trop élevée pour toi… »

Directement, Joo Ji‐Hyuk s’interposa entre eux, et envoya un signal à Sae‐Jin, lui lançant un regard explicite.

« Huh ? Ouais, je sais, mais… Tu peux te pousser une seconde ? »

« Pas possible. Tu viens avec moi dans la zone de niveau moyen inférieur, maintenant. »

« Je comprends, alors pousse‐toi juste une seconde ?! »

« Hé, attends ici juste une minute. »

« Que… Mais qu’est-ce qui te… ?! »

Alors que les deux comparses commençaient à s’engueuler, les autres Chevaliers les entendirent et approchèrent pour voir ce qu’il se passait.

« H… Hé, qu’est-ce que c’est que ça ? »

Elle utilisa la plus vieille ruse du monde pour distraire Joo Ji‐Hyuk.

Et il tomba dans le panneau comme un gros con.

« BOUGE ! »

Mais le temps qu’elle pousse l’idiot Joo Ji‐Hyuk, Sae‐Jin avait depuis longtemps quitté les lieux.

Grinçant des dents et piétinant le sol des pieds, Eun‐Ji se tint en face de Joo Ji‐Hyuk pour le confronter.

« C’était lui, hein ? »

Elle lui lança un regard froid et dur, et bouillant et acéré à la fois.

« De quoi tu parles ? D’ailleurs, qu’est-ce que tu es en train de faire ? C’était juste une rumeur et tu es entrée ici toute seule ?! »

« Aussi longtemps que je ne me fais pas prendre en embuscade, je ne risque rien ici. Les dangers sont faibles. Mais mis à part ça, pourquoi… Ah ! Ils disaient qu’il y avait une autre personne avec Kim Sae‐Jin ! C’était toi, hein !! »

« …Mais qu’est-ce qu’elle raconte… ? »

Bien qu’il puisse sentir les grosses gouttes de sueur froide lui couler le long de la nuque, Joo Ji‐Hyuk fit semblant, de toutes ses forces.

Et plus tard ce jour‐là, après être rentré chez lui, Sae‐Jin décida de ne plus sortir pour au moins une bonne semaine.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 47 Bonus
MWLU : Chapitre 49 Bonus

15 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Mazz

    Merci pour ce chapitre !!

    Répondre
  3. Cailloux

    Merci pour tout ton travail, j’étais un petit peu sceptique au tout début de la novel, mais plus les chapitres passent, et plus l’histoire est bonne, merci de nous la faire découvrir !
    Garde courage face à la masse de travail que les donateurs t’infligent, c’est pour notre plus grand plaisir !

    Répondre
  4. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre c’est un chapitre sans patoche mais sont trop d’informations c’est dommage mais bon c’est pas toujours être super divertissant

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    De mieux en mieux.

    Répondre
  6. Danicool

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  7. Pandi

    Hourra pour le chapitre ! Oui je change de remerciement d’accroche, peut‐être que ça plaira plus a sae‐jin ? x)

    Répondre
  8. Newkan

    Le pauvre c est à devenir dingue de genre de personne

    Répondre
  9. Cèlen

    Merci pour tout ce travail!!

    Répondre
  10. Larksi

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS : Attendez, mais c’est… Un chapitre régulier !!!

    Répondre
  13. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com