MWLU : Chapitre 84 Bonus

MWLU : Chapitre 83
MWLU : Chapitre 85 Bonus

Nous y voilà !
J’avais promis depuis un certain temps un chapitre bonus afin de remercier encore un peu plus les donateurs les plus généreux, à commencer par Gael et Antoine, mais aussi Thomas, Thibaut, Yannick, Gunts92 qui s’y est mis récemment, et tous les autres !

Continuez simplement à être de grands fans de Sae-Jin, ce chapitre bonus, il est pour vous tous de ma part 🙂

 


 

〈 84. Intensification (1) 〉

 

« … »

Yu Sae-Jung continuait à alterner entre Kim Sae-Jin et la femme inconnue. Au travers de ses yeux tremblantes, tout un panel d’émotions allant de la peur à la colère, de l’irritation à l’anxiété, tout en passant par la perplexité et la curiosité, se mélangeaient dans un chaos total.

Sae-Jin se hâta de renfiler ses vêtements et s’approcha d’elle.

« …Hé, tu devrais la saluer. Elle est… »

Il fit une pause à ce moment. Il voulait la permission d’Hazeline au préalable.

« C’est bon. »

Hazeline acquiesçât fermement.

« Qu… Qu’est-ce qui est bon ?! »

Malheureusement pour Yu Sae-Jung, la situation toute entière était juste un énorme sac de nœuds. Mais quel genre de présentations nécessitait l’autorisation de la personne concernée… ? Elle savait qu’elle s’inquiétait pour rien, mais tout de même, elle ne pouvait pas s’empêcher de se sentir nerveuse.

« En fait, le truc, cette personne, c’est… »

« Non, attends !! Stop, arrête !!!!! »

Yu Sae-Jung cria et stoppa Sae-Jin sur sa lancée. Elle avait l’impression qu’elle aurait besoin de temps pour s’y préparer mentalement, il s’agissait déjà de calmer son cœur battant une frénésie incontrôlable.

« …C’est mademoiselle Hazeline. Tu la connais aussi. »

C’était une bonne chose, Sae-Jin sentait qu’il ne devait pas faire durer le suspense couplé à la durée du malentendu.

Yu Sae-Jung trembla pour un instant imperceptible avant de reprendre ses esprits et de remettre le nom qu’elle venait d’entendre – seulement alors laissa-t-elle échapper un soupir de soulagement en hochant la tête.

« Oh. Ouah… Oui, bien sûr, je la connais. Je la connais bien… »

Ses yeux, qui tremblaient d’anxiété quelques secondes avant, avaient regagné leur nature paisible.

Sae-Jin gloussa intérieurement, avant d’ajouter :

« Elle est également un membre de notre Société, alors y a-t-il un problème ? »

Il s’exprima tout en regardant Hazeline avec un sourire chaleureux.

« …Ben… Nous avons communiqué de nombreuses fois, avec mademoiselle Sae-Jung, alors… »

Hazeline hocha la tête un peu à contrecœur avant de baisser sa capuche. Yu Sae-Jung fut incroyablement stupéfaite à ce moment. Comme on pouvait s’y attendre de la part d’un Elfe, son visage était beau à en crever les yeux – mais sa peau était blanche et pure, contrairement à ce que devrait être la peau d’une Elfe Noire. Devant une telle beauté, Sae-Jung se retrouva tremblante de stupeur.

« C’est la première fois que nous nous rencontrons face à face, non ? C’est un plaisir, mademoiselle Sae-Jung. »

Hazeline tendit la main et la lui présenta. Se sentant légèrement inférieure, Sae-Jung l’attrapa prudemment.

« …Comme on pouvait s’y attendre, votre beauté est digne d’une Elfe. »

Recevant ce compliment amer, Hazeline se permit de sourire un peu étrangement.

« Je m’entraînais jusqu’à maintenant. Hazeline a décidé de m’aider. »

Kim Sae-Jin n’aimait pas l’expression désespérée de Yu Sae-Jung, et il passa délibérément son bras autour de ses épaules pour l’attirer doucement contre lui.

Doucement, et gentiment, tout simplement.

Mais Yu Sae-Jung plongea dans ses bras comme si elle venait de se laisser emporter volontairement par la tempête la plus attirante de l’univers.

« …V, vous deux, vous avez l’air vraiment proches. »

Face à cet enlacement soudain, Hazeline se sentit un peu confuse et se gratta l’arrière de la tête.

« Ah, ça… En fait, nous sommes vraiment, vraiment proches. Et il y a un futur potentiel illimité pour nous d… »

Kim Sae-Jin lui couvrit rapidement la bouche en réalisant qu’elle s’apprêtait encore une fois à trop en dire ; il se rendait compte qu’elle essayait de mettre Hazeline en garde en plaçant un sous-entendu évident.

« …Notre relation est telle. Nous sommes comme un grand frère amical et une petite sœur. »

Pendant qu’il expliquait les choses de cette façon, Yu Sae-Jung lui mordit la main, irritée.

 

*

 

[Le Forgeron Orque, désormais enregistré comme le 18ème Maître de Corée du Sud.]

[Un génie qui est devenu Maître seulement deux ans après ses débuts ; de nombreux Chevaliers et Ordres internationaux le félicitent.]

[L’arme qui a élevé l’Orque au rang de Maître sera vendue aux enchères le 1er juin dans la maison Hyunwol. Un total de 200 Ordres de plus de 100 pays ont demandé à participer à l’évènement…]

« Tellement chaotique. »

Souriant d’un air satisfait, Sae-Jin baissa le journal et le posa sur le bureau. Des journaux non seulement de Corée, mais d’Espagne, des USA, d’Angleterre, de Chine, du Japon ainsi que de nombreux autres pays pouvaient être aperçus sur ce même bureau.

Les langues étaient certes différentes, mais les gros titres étaient tous remarquablement similaires. Tous parlaient du Forgeron Orque devenu Maître, et les mots imprimés à l’intérieur des pages ne faisaient qu’exprimer leur curiosité envers l’arme de rang ‘Trésor’ qu’il avait fabriquée.

…En tout cas, c’est ce que disait Soh Yeo-Jin, qui connaissait plusieurs langues.

« Oui monsieur, ça devient vraiment chaud. Nous avons même reçu de la documentation diplomatique de plusieurs états asiatiques et européens, de la part des premiers ministres et des présidents. Ils souhaitent tous participer aux enchères. »

« Vraiment ? C’est incroyable. »

« Ben, comme c’est une arme de rang Trésor dont nous parlons, je pense que c’est normal, monsieur. Je veux dire, c’est une première en Corée depuis les 30 dernières années, vous savez ? Cet Orque, ça doit être un pur génie. »

Kim Sae-Jin fit de son mieux pour empêcher ses épaules et son torse de se gonfler de fierté après avoir entendu ça.

« Keum. Vraiment ? »

« Mais évidemment~ »

Et comme Soh Yeo-Jin souriait sincèrement en hochant la tête, la voix de l’assistant personnel du président sortit de la ligne qui lui était réservée.

- Monsieur le président. Mademoiselle Shenarine la Sorcière a appelé pour dire qu’elle arrivera sur les lieux sous peu.

« Oh. On dirait qu’il est temps pour vous de vous entraîner. Alors je vais retourner à mes affaires également ~ »

Soh Yeo-Jin ricana largement et quitta le bureau. Sae-Jin bailla et étira ses membres engourdis avant de se lever pour partir lui aussi.

 

*

 

Avant de se rendre dans la salle d’entraînement, il s’arrêta à la cafétéria du personnel. Peut-être parce que c’était l’heure du déjeuner, mais il y avait un certain nombre de personnes sur les lieux.

Kim Seon-Ho, le fils de Kim Yu-Sohn, était en train de nourrir sa fille avec de la nourriture pour bébé tandis que Yi Hye-Rin regardait la scène d’un œil révérencieux. Joo Ji-Hyuk était profondément plongé dans le livre qu’il avait sous les yeux, et Yu Sae-Jung était occupée à tapoter sur le clavier virtuel d’un PC portable, une paire de lunettes sur les yeux.

Elle a dit que c’était un projet de groupe pour l’école, alors ça doit être un sacré boulot.

Tout le monde avait l’air pris par ses propres occupations. Et parmi tout ce petit monde, la seule qui était assise là avec suffisamment de disponibilité pour briser son ennui était…

« Je vois que tu es venue à nouveau. »

« Hmm ? Ah, oui. Hye-Rin m’a demandé de venir, alors je, uh… j’ai fini par compter sur toi encore une fois. La nourriture est vraiment bonne ici, comme je m’y attendais. »

…Kim Yu-Rin, qui était déjà à moitié au pays des rêves lorsqu’il interrompit ce qui serait rapidement devenu une sieste imprévue.

« Ben, c’est vrai que notre cafétéria est réputée pour la bonne bouffe, ouais. »

Après tout, Sae-Jin n’avait embauché que des chefs au grand potentiel, donc c’était logique, après tout.

« …Bien sûr. »

Kim Yu-Rin tenta de lire subtilement l’humeur de Sae-Jin tout en évitant de croiser son regard. Peut-être parce qu’elle savait qu’elle n’était pas membre de sa Société, mais qu’elle venait tout de même profiter de la nourriture.

« Hé. Hé, ça va. Tu n’as pas à être tendue comme ça. Tu as un contrat avec notre département divertissement, donc tu peux venir aussi souvent que tu veux. »

Sae-Jin la rassura en souriant après s’être assis à côté d’elle.

« Oh… Merci. Alors, c’est bon si je te dérange à l’avenir également ? »

« Mm ? Bien entendu. »

Il soupçonna Yu-Rin de parler de la zone d’entraînement de la Société. Il avait vu Yu-Rin errer aux alentours du bâtiment principal à plusieurs reprises lorsque ses amies – Hye-Rin ou Sae-Jung – n’étaient pas là.

« …Au fait… »

Kim Sae-Jin jeta un œil au protège-poignet que Yu-Rin portait au… poignet, évidemment. Elle vit dans quelle direction il regardait et cacha lentement son bras sous la table.

« Alors c’est ça ? Le truc que l’Orque t’a donné ? »

« …Hye-Rin t’en a parlé, c’est ça ? »

« En effet. »

Kim Yu-Rin grogna tout bas.

« …Oui, le Héros Orque me l’a donné. »

« Je peux le toucher ? »

Sae-Jin tendit la main tout en posant la question. Cependant, Kim Yu-Rin se tourna prestement de l’autre côté et secoua la tête.

« Nope. »

« …Tu aimes cet Orque à ce point ? »

« C… Ce n’est pas vrai !! Pas vrai du tout !! C’est juste… un cadeau, c’est tout. Tu n’es pas supposé toucher le cadeau fait à un autre comme bon te semble. »

« Hmm… »

Sae-Jin fixa son expression insatisfaite pour un instant tout en se frottant le menton. Puis, une très bonne idée lui passa par la tête.

« …Tu veux que je t’aide en organisant une rencontre avec lui ? »

Face à cette question pour le moins inattendue, elle ouvrit des yeux gigantesques comme deux pastèques.

« Eh ? Q… Qu’est-ce que tu veux dire… ? »

« Exactement ce que j’ai dit. Je t’ai dit que je peux ‘discuter’ avec les monstres. C’est comme ça que je suis devenu plutôt pote avec le Héros Orque… »

Arrivé à ce point, il pouvait voir Kim Yu-Rin avaler difficilement sa salive.

« Mais bon, ce n’est pas parce que je vais lui demander qu’il va accepter… Par contre, on va dire que c’est fort possible ? »

Evidemment, il y avait une raison.

« Si tu rejoins ma Société, alors peut-être, juste peut-être… Peut-être que je pourrai faire venir le Héros Orque au moins une fois toutes les quelques semaines… »

Kim Sae-Jin sourit d’une manière diabolique tout en étudiant les réactions au fond des yeux de Yu-Rin.

Et ces yeux-là, ils tremblaient irrésistiblement. Cependant…

« …Je ne peux pas. Et je vais le répéter encore une fois. Je ne ressens aucune affection envers l’Orque. Au mieux, c’est simplement un sentiment de camaraderie entre deux personnes ayant combattu ensemble. Après tout, est-ce que la notion d’un humain épris d’un monstre a seulement du sens ? »

Elle continuait à nier catégoriquement.

« …Oui, je comprends. Bon… Si tu changes d’avis, fais-le-moi savoir. »

Elle avait l’air d’une forteresse imprenable. Sentant son comportement exagéré, il avait même imaginé quelques coups bas bien placés, comme apparaître devant elle en tant qu’Orque et attiser les flammes dans son cœur, ou des trucs du genre.

Mais à ce moment, son téléphone sonna. C’était Hazeline.

Se souvenant soudain de l’histoire plutôt compliquée entre Yu-Rin et Hazeline, Sae-Jin sortit prudemment de la cafétéria.

Mais avant ça…

« Yu-Rin, comme tu as refusé de rejoindre ma Société, tu as interdiction d’entrer dans la zone d’entraînement pour la journée. Pas de si, pas de mais. C’est comme ça. »

« Huh ?! Non, attends, je ne suis pas venu m’entr… Je comprends… »

 

*

 

J’ai plus envie de l’aider…

Hazeline boudait tout en observant Sae-Jin s’entraîner comme s’il ne devait jamais y avoir de lendemain.

En toute honnêteté, elle ne voulait pas l’aider. Bien sûr, elle était extrêmement reconnaissante pour tout ce que cet homme avait fait pour faire d’elle une des personnes les plus importantes dans le monde de l’Alchimie depuis qu’elle le connaissait. C’était difficile de quantifier la quantité de reconnaissance qu’elle éprouvait envers lui.

Cependant, elle ne pouvait pas s’empêcher de ressentir une jalousie extrême face à cette situation injuste. C’était vraiment un comportement déplorable, mais que pouvait-elle y faire ?

Les Sorciers étaient, à la base, des ‘animaux’ emplis de jalousie, d’envie et de désir de tout ce que les autres personnes avaient de meilleur. Ils désiraient monopoliser le tout, pour leur propre bénéfice. En plus, ils étaient habités d’une telle fierté concernant leur réserve de mana…

Et il ne fallait pas oublier, bien qu’elle ait pris un peu de recul par rapport à cette profession, Hazeline était toujours une Sorcière.

Elle n’avait jamais entendu parler ni rencontré un potentiel de croissance comme celui de Sae-Jin. Les réserves de mana d’Hazeline avaient augmenté après qu’elle eut passé des années difficiles à s’entraîner en suant des gouttes de sang, littéralement. Jusqu’à ce que ses os fussent sur le point de se briser sous la pression et la douleur.

Et là, ce type, en quoi, un an… Non, peut-être même moins que ça. En six mois, elle avait estimé qu’il allait posséder plus de mana qu’elle s’il continuait à progresser de la sorte.

C’était la différence entre un talent complètement frauduleux amené par son Trait, et… elle.

« Huu-Euph !! »

Et Sae-Jin était parfaitement inconscient de son état d’esprit inconfortable. Il se concentrait uniquement sur son entraînement. Au début, il était sérieusement difficile, mais maintenant qu’un mois s’était écoulé, c’était devenu bien plus facile. La sensation rafraîchissante du mana qui pénétrait son corps était plus que suffisante pour lui faire oublier la douleur d’un entraînement infernal.

Mais ça n’a juste pas de sens. Comment est-ce que son taux d’absorption de mana peut-il être supérieur à la semaine dernière ?!

Normalement, quand une personne absorbait une certaine quantité de mana pendant une journée, elle serait alors capable d’en absorber un tout petit peu moins le jour suivant – parce que l’espace à l’intérieur du corps était limité. Mais ce n’était pas le cas de cet homme.

Elle était au bord des larmes après s’être trop demandé pourquoi il était la seule exception à la règle.

« …Alors, euh, on arrête là pour aujourd’hui ? »

Hazeline piétina tout en lui parlant.

« Pas moyen… Je peux… pousser encore un peu… »

Il serra les dents et parvint à réaliser une pompe de plus.

« … »

Hazeline ne dit plus un mot, vexée. Et pendant ce temps, …

[La Puissance Magique a augmenté de 2. L’Affinité Magique a augmenté de 1.]

… il s’arrêta uniquement lorsque plusieurs fois, cette fenêtre d’informations apparut devant lui. Il était satisfait du résultat.

 

*

 

L’entraînement dura trois heures. Pendant ce temps, Yu Sae-Jung était rentrée chez elle en disant qu’elle avait besoin de se préparer pour la présentation du lendemain, tandis que Joo Ji-Hyuk était de sortie avec Yi Hye-Rin.

« Laisse-moi te ramener chez toi. »

Actuellement, ils étaient tous deux sur le parking. Sae-Jin ouvrit la porte de la voiture tout en parlant.

« Hmm… Très bien. »

Hazeline réfléchit pendant un instant avant d’acquiescer. Elle supposait qu’il était mieux de bénéficier d’un trajet gratuit vers chez elle, elle qui se sentait un peu étourdie après l’avoir aidé durant son entraînement – même si ça semblait simple en apparence, ce qu’elle faisait nécessitait une grande quantité de mana.

« Monte. »

Hazeline s’assit sur le siège passager, et Sae-Jin derrière le volant.

Et tandis qu’ils roulaient, ils parlèrent de choses et d’autres. Notamment à propos de Yu Sae-Jung et du Monstre.

« Mademoiselle Sae-Jung, elle est vraiment mignonne, hein ? Elle m’a envoyé beaucoup de messages, me demandant ce que j’avais fait récemment, et d’un seul coup, elle a cessé, sans raison. Alors j’y ai pensé pendant un moment, essayant de comprendre ce qu’elle voulait. Et je pense qu’elle essaye de me prévenir de ne pas trop t’approcher. »

« Elle fait quoi ? »

« Eh bien, à chaque fois qu’elle n’arrive pas à te contacter, c’est comme si elle pensait que peut-être, nous passons du temps ensemble. Alors elle utilise ces messages comme excuse. »

Kim Sae-Jin secoua la tête.

« Eiiii, pas moyen. »

« Eiiii ? Mais c’est la vérité, tu sais. Tu sais par quoi débutent tous ses messages ? ‘Grande sœur, qu’est-ce tu fais ?’ Ou encore ‘Est-ce que tu es avec quelqu’un en ce moment ?’… Ça me fait peur parfois… Alors essaye de la traiter un peu mieux. Elle a l’air de vraiment beaucoup t’aimer. »

Juste au moment où Sae-Jin se tournait vers elle en souriant… l’intuition du loup sonna toutes les alarmes dans tous les coins de sa tête.

En un instant, sa perception du temps ralentit, et le monde commença à tourner au ralenti.

Une forme de matière indéterminée était soudainement en train de s’écraser sur le côté du véhicule. Il ne pouvait pas dire ce que c’était, un sort magique ou du mana pur, ou même un mort-vivant. Kim Sae-Jin écrasa la pédale de frein et attira Hazeline dans ses bras protecteurs en toute hâte.

Au sein de cette sensation ralentie, il pouvait clairement déchiffrer le moindre changement minime dans ses expressions.

C’était assurément marrant à regarder, mais il ne pouvait pas se concentrer dessus. Il avait autre chose à faire.

Il fit rapidement sortir du mana de son corps et s’en servit pour former une fine membrane qu’il enroula rapidement autour d’eux. Et au moment exact où ce cocon bleuté finit de les entourer hermétiquement, dans un impact violent, le véhicule s’envola. Il fut projeté dans les airs.

Et au-dessus de cette voiture volante, d’énormes ténèbres s’accumulaient.

 

*

 

« …Tu n’es pas blessée ? »

À l’intérieur de la membrane bleue protectrice, Sae-Jin attrapa fermement les épaules d’Hazeline et la secoua. Fronçant durement les sourcils, elle se massa l’arrière de la nuque tout en se sentant quelque peu tournoyante dans sa tête.

« Je suis plus ou moins ok, je crois… Mais quels putains de fils de putes ont osé faire ça ? »

« … »

Sae-Jin se retrouva coi face à des mots aussi violents sortant de sa bouche à elle, qu’il connaissait plus posée que ça.

Juste à temps, il purent entendre des bruits de pas derrière la membrane de mana.

« Ils arrivent. »

Elle serra les dents, en colère, et commença à invoquer le mana depuis l’intérieur de son corps.

« Eh, tu peux faire quelque chose pour ça ? »

Elle tapota légèrement leur cocon de mana.

« …Oh, oui. Une seconde. »

Comme Sae-Jin n’avait jamais vu une Hazeline aussi furieuse auparavant, il passa en mode respect maximum et ouvrit poliment un trou dans la membrane, juste pour elle.

La première chose qu’ils virent fut le cadavre du châssis de la voiture violemment tordu.

« – -. »

Hazeline ferma les yeux et commença à réciter une incantation inaudible.

Ttaaaaaaaaaaang !!!!

Immédiatement, une énorme bourrasque d’air explosa par le trou de la membrane et envoya les restes du véhicule voler au loin.

« C’est bon. Tu peux annuler le tout. »

« Ah. Oui. »

Et comme il faisait disparaître la membrane, Hazeline soupira en sortant de ce qui restait de débris de ce qui avait jadis été une voiture.

« …Sortes. Qui êtes-vous ? Montrez-vous tout de suite ou je vous rôtis vivants. »

La voix glaciale d’Hazeline résonna depuis le milieu de la route déserte.

Et comme pour réagir à sa provocation, une personne émergea des ténèbres qui étaient descendus sur la voiture quelques instants plus tôt.

« Eh, toi, tu dois être complètement taré. Tu ne trouves pas que c’est un peu trop pour une blag… »

Mais ce n’était pas une seule personne. Deux, trois, quatre, cinq, six… huit ! Avec la soudaine apparition de ce groupe mystérieux, Hazeline devint un poil plus sérieuse et se lécha les lèvres.

« …Alors vous êtes venus préparés. Qui vous a envoyé ? Les triades ? »

Et elle semblait être sérieusement à côté de la plaque.

« …La mafia ? Ouais. C’est ce que je pensais. »

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 83
MWLU : Chapitre 85 Bonus

18 Commentaires

  1. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. rhys974

    merci

    Répondre
  3. Cèlen

    Merci pour le chapitre, la série, les donateurs et à Raka pour tout ce travail!!

    Répondre
  4. eLoElO

    Merci pour le chapitre
    Le parrain est de la partie. Trop drôle cette fin de chapitre.

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Ma main au feu que c’est des vampires.

    Répondre
  6. Tallia

    Merci pour les chapitres !!

    Répondre
  7. yannick345yannick345

    Merci beaucoup à toi!!

    Répondre
  8. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  9. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. SebO

    Merci pour ce bonus!!!

    Répondre
  11. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre
    C’est un plaisir que de pouvoir vous faire plaisir

    Répondre
  12. tang san

    Merci pour les traductions, merci aux donateurs

    Répondre
  13. TesaYuuTesaYuu

    Merci au donateurs pour le chapitre ^^

    Répondre
  14. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  16. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  17. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  18. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com