Rebirth - Chapitre 178
Rebirth - Chapitre 180

A que coucou comme dirait Johnny ! En cette belle matinée embrumée, je vous délivre votre chapitre de la journée.

Bonne lecture 😉

Et merci pour les nouveaux Patréons ainsi que les anciens !

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

 

Chapitre 179 – Le Monastère de la Lumière

 

Alors que Nie Yan traversait la région forestière, il avait remarqué un bâtiment d’architecture Kamirun au-delà de la canopée.

L’architecture Kamirun était semblable à l’architecture soudanaise que l’on pouvait retrouver, par exemple, dans la grande mosquée de Djenné. Dans Conviction, le mot Kamirun venait de l’Ancienne Langue Commune et signifié pureté et lumière.

C’était un style largement répandu dans les constructions d’autels sacrés, de temples ou d’autres édifices religieux dans l’Empire Viridian. Sa caractéristique principale était la pierre blanche qui était utilisée. Elle était bien plus brillante que n’importe quelle autre pierre blanche ordinaire, reflétant la lumière si intensément que des halos de réverbération se formaient selon l’angle du soleil, donnant une impression de sainteté incorruptible. Mise à part cela, les bâtiments Kamirun avaient généralement des toits ronds peints d’un rouge profond.

Le Monastère de la Lumière était tombé en ruine à force de siècles de négligence, et ses murs blancs étaient maintenant recouverts de boue et de crasse, empêchant ainsi la réflexion du soleil. Il avait été un lieu sacré de pèlerinage, mais maintenant qu’il était en ruine, ses années de gloires étaient définitivement derrière lui. Devant le monastère se trouvait une place ouverte avec, en son centre, une statue d’ange. Il avait une expression pieuse sur son visage, bien que difficilement discernable sous les années d’érosion.

Nie Yan s’était approché au trot, se rendant rapidement mais discrètement vers l’entrée du monastère. Les portes étaient grandes ouvertes, lui permettant de voir à l’intérieur. A l’intérieur, des silhouettes humanoïdes encapuchonnées en rouge rôdaient autour de la cour intérieure. Elles avaient le dos courbé, portant une dague dans chaque main, il s’agissait des bandits.

Hérétique au Manteau Rouge : Niveau 30

Santé : 1.200/1.200

Généralement, les créatures d’archétype Voleur avaient peu de points de vie, mais leurs attaques étaient violentes. Ils étaient capables d’assommer leur adversaire assez souvent aussi. Mais d’un autre côté, en tant que « monstres » humains, de l’argent et des objets pouvaient être volés sur eux. C’est pourquoi les Voleurs de niveau 30 ayant appris Larcin venaient souvent dans ce genre de lieux pour exp, leur farm devenant ainsi très profitable.

Les Hérétiques au Manteau Rouge étaient considérés comme des créatures maléfiques. Donc le titre de Chasseur de Démon Intermédiaire de Nie Yan pouvait affaiblir leurs stats de 20%, les rendant facile à gérer. Il serait ainsi en mesure d’infliger pas loin de 300 points de dégâts par attaque.

Cependant, il n’était que niveau 17, ce qui voulait dire que combattre ces monstres prendrait beaucoup de temps, vu qu’il ne serait pas certain de toucher à chaque fois. Il avait donc décidé de les contourner.

Après avoir franchi la porte, il avait découvert une tablette en pierre sortant du sol. Elle était gravée avec des caractères de l’Ancienne Langue Commune. Mais du fait de l’érosion du temps, il n’avait pu lire que quelques mots.

[Dix Paladins Sacrés, Alors que l’Ère Sombre est sur le point de s’achever, nous attendons l’avènement de la lumière.]

La Légende des Dix Paladins Sacrés était un vieux conte qui était passé de génération en génération dans la province de Glennin. Ses origines remontées à l’Ère Sombre. Il parlait d’un groupe de héros implacables qui avaient combattu la tyrannie des impitoyables dragons tout en répandant la foi dans la Lumière. Ils avaient fondé le Monastère de la Lumière, la forteresse principale de Glennin dans sa résistance contre les dragons, qui avait réussi à subsister jusqu’au crépuscule de l’Ère Sombre, où le règne des dragons avait pris fin. Le monastère avait subitement été abandonné et les Dix Paladins Sacrés avaient disparu sans laisser de traces. Certains disaient qu’après avoir accompli leur mission, ils avaient été invités à vivre dans le Royaume Céleste, acceptant la bénédiction de Dieu. D’autres maintenaient qu’ils avaient emmenés leurs familles avec eux pour vivre dans un lieu isolé et paisible, s’affranchissant des affaires du monde.

Le Monastère de la Lumière avait été, depuis, occupé par les Hérétiques au Manteau Rouge qui avaient chassé les habitants alentours, transformant petit à petit ce lieu sacré en repaire de bandits.

Quel genre de mystère pouvait bien cacher la Légende des Dix Paladins Sacrés ? L’histoire de Conviction avait toujours été suffisamment intrigante pour que des personnes cherchent à en connaître la vérité.

Après être entré dans le Monastère de la Lumière, Nie Yan avait entendu des bruits de combat.

« Tuoba, tout allait bien avant. Pourquoi est-ce que t’as voulu qu’on vienne dans ce trou à rats ? Il y a bien trop de monstres ici, et ils sont tous niveau 30 ! Si on croise un Elite, on est foutus ! »

Une voix rauque avait retenti un peu plus loin. Elle avait un air légèrement familier.

« Si on ne le fait pas maintenant, on n’aura probablement plus l’opportunité de le faire dans le futur. La Légende des Dix Paladins Sacrés est tellement célèbre ! Je suis certain qu’elle est liée à cet endroit. Peut-être que je recevrais une quête de Paladin ! » Avait répondu une autre voix sur un ton presque indifférent.

Nie Yan avait froncé les sourcils. Il semblait qu’il n’était pas le premier à avoir mis les pieds ici. Après être entré dans la cour intérieure du monastère, il n’y avait qu’un seul chemin. Il serait donc difficile de les contourner.

Activant Camouflage, il avait avancé prudemment. Après avoir dépassé un mur, il avait vu un spectacle étonnant.

Comme les joueurs n’osaient généralement explorer les zones de haut-niveau qu’en groupe, il s’était attendu à voir un groupe de cinq ou six joueurs devant lui. Au lieu de ça, il n’avait croisé que deux personnes.

L’un était un Berserk ressemblant à un titan métallique pouvant fendre la terre en deux. Plus d’un mètre quatre-vingt de muscles avec un set complet d’armure d’or sombre et une énorme épée à deux mains d’un noir de geai, la garde enchâssée avec trois gemmes bleues.

Le cœur de Nie Yan avait sauté un battement en voyant cette personne. C’était vraiment un gros malade. Il avait réussi à mettre la main sur un set complet de Sombre Armure de Bataille ! C’était un set qui ne pouvait être obtenu qu’en tuant le Forgeron Mort-Vivant Kalu, un Elite niveau 25 vivant dans le Canyon de Ventnoir. Kalu mettait une journée entière à réapparaître une fois tué et le set d’armure était constitué de cinq parties : L’épée, l’armure, le heaume, les gantelets et les bottes. Cela voulait dire qu’il lui avait fallu au minimum cinq jours de farm pour obtenir le set complet, et seulement s’il avait été chanceux.

Nie Yan avait ensuite porté son attention sur l’autre personne, un Paladin portant une armure azure. C’était le set du Paladin de Lumière d’Eau, un autre set de niveau 25. La difficulté pour obtenir ce set n’était pas très éloignée de celle de la Sombre Armure de Bataille ! Avec de la chance, il fallait sept à huit jours pour pouvoir l’obtenir.

Le dos de ces deux joueurs lui paraissait familier. Il les avait tous les deux inspecté avec Vision Transcendante.

Tuoba Time : Niveau 25

Classe : Paladin

Fortright : Niveau 25

Classe : Berserk

Cela avait choqué Nie Yan. Ces deux joueurs étaient tous les deux niveau 25 mais n’apparaissaient pas sur le tableau des scores. Ils étaient comme lui, des joueurs souhaitant rester anonymes. Il se souvenait maintenant pourquoi il les trouvait un peu familiers. Il les avait déjà croisés, juste à la sortie du Starry Night Potion le jour où il l’avait établi ! Ce jour-là, ils ne lui avaient pas fait grande impression. Qui aurait pu imaginer qu’ils réapparaîtraient devant lui aujourd’hui et qu’ils lui provoqueraient un tel choc ?! En prenant en compte leur équipement et leur niveau, ils devaient tous les deux avoir quelqu’un de puissant derrière eux.

Pas étonnant qu’ils osent explorer le Monastère de la Lumière juste à eux deux.

Bien que Nie Yan n’avait jamais entendu parlé de ces deux joueurs dans sa vie passée, il y avait toujours eu des experts dont il n’était pas conscient, et même dont le monde n’avait pas la connaissance. Ce genre de joueurs n’étaient généralement pas des joueurs professionnels. Ils jouaient simplement pour le plaisir, ne se souciant ni de la célébrité ni de la richesse. Cependant, la plupart de ces joueurs étaient aussi doués que les pro. Ils venaient généralement d’une famille riche, ce qui signifiait qu’ils ne se souciaient pas réellement de gagner ou perdre de l’argent dans le jeu.

Nie Yan pourrait aussi obtenir un set équivalent aux leurs s’il passait cinq ou six jours à farmer. Mais pour lui, mettre autant d’efforts dans un set qu’il changerait cinq à dix niveaux plus tard n’était pas le plus efficient. D’un autre côté, collecter les six chapitres du premier Livre de l’Ordre lui donnerait d’immense bénéfices sur le court, moyen et long terme. Même chercher les fragments de l’Ombre de Sulgata était plus efficace que de chercher un set particulier pour son niveau.

Fortright et Tuoba Time venaient juste de finir leur combat. A leurs pieds se trouvait le corps d’un Hérétique au Manteau Rouge.

Après avoir ramassé le butin, les deux n’avaient même pas fait de pause. Fortright avait commencé à charger vers un groupe d’une dizaine de monstres, les provoquant pour qu’ils aient leur aggro sur lui.

Entaille Tourbillonnante !

L’épée à deux main de Fortright avait coupé à travers tous les Hérétiques au Manteau Rouge, causant plus de deux-cent points de dégâts à chacun. A l’inverse, il n’avait subi qu’une trentaine de dégâts par coup reçu.

Bien que son set de Sombre Armure de Bataille soit un set offensif, ses capacités défensives étaient loin d’être ridicules.

Les Guerriers avaient aussi un bonus conséquent en attaquant des adversaires portant des armures en cuir, donc les dégâts qu’il infligeait étaient impressionnants.

Tuoba Time avait alors lancé un Soin Junior sur Fortright avant de frapper un Hérétique au Manteau Rouge avec ne Frappe Divine.

-430

La lumière sacrée des Paladins était vraiment efficace contre les créatures maléfiques. Après avoir frappé avec sa Frappe Divine, il avait activé Décret Divin. L’aura sacré autour de lui avait commencé à s’étendre, se transformant en une multitude d’aiguilles de lumière qui avaient alors frappé les Hérétiques au Manteau Rouge, leur faisant perdre vingt points de vie par seconde.

Fortright avait alors activé son Entaille Tourbillonnante une seconde fois. Son épée avait fait un tour complet autour de lui, causant une autre vague de dégâts chez ses adversaires. Il n’avait pas fallu longtemps avant que les monstres ne s’effondrent au sol et que la cour intérieure ne devienne silencieuse une nouvelle fois.

Tuoba Time avait alors ramassé les objets au sol avant de les trier. Après quoi, lui et Fortright avait trouvé un coin où s’asseoir pour récupérer. Ils avaient mangé du Pain de Seigle tout en discutant.

« Cette Légende des Dix Paladins Sacré ou je ne sais quoi, c’est juste une histoire pour donner du contexte au jeu ! De ce qu’on en sait, il pourrait très bien ne rien y avoir ici ! Ça vaut vraiment le coup de risquer nos vies ?! » Bien qu’ils ne soient que deux, la voix de Fortright portait loin alors qu’il était presque en train de crier.

« Qui sait ? On est juste là pour jeter un coup d’œil. Si on ne trouve rien, tant pis. Et puis, même si on croise un Elite, je suis quasi sûr qu’on pourra s’en occuper. Et si on en rencontre plus d’un, il suffira de courir. » Avait répondu Tuoba Time sur un ton nonchalant.

Fortright savait que quoi qu’il dise, il n’arriverait pas à convaincre son ami de partir. Ce saligaud semblait complètement feignant jusqu’au bout des ongles, du genre à abandonner si un caillou lui entré dans la botte, mais en vérité, une fois qu’il avait une idée en tête, il devenait incroyablement entêté. A la base, ils étaient six dans leur groupe. Ils étaient supposés aller exp tous ensemble, mais Tuoba avait insisté pour aller au Monastère de la Lumière même si les autres ne voulaient pas. Au final, la seule personne qui avait accepté, à contrecœur, de le suivre était Fortright.

« Comment j’ai fait pour devenir ami avec un mec comme toi ? Hah… Je suppose que j’ai pas le choix. Je suppose que quand j’ai accepté de te suivre, c’était jusqu’au bout. » Avait soupiré Fortright avec un sourire désabusé.

Tuoba Time avait aussi souri légèrement. Fortright était quelqu’un d’impétueux, mais sa personnalité n’était pas si mal.

Quant à Tuoba, bien qu’il soit généralement perdu dans son monde, il était aussi quelqu’un de très loyal. C’était pour cela que ces deux personnes, bien que totalement différentes à première vue, arrivaient à aussi bien s’entendre.

Les deux s’étaient relevés lorsque leur barre de vie avait été pleine, prêt à s’en prendre au prochain pack de monstres.

Fortright s’était mis en posture de combat.

Tuoba Time, quant à lui, avait lancé plusieurs bénédictions sur lui et son ami. Leur Force, Dextérité et Perception ainsi que d’autres stats avaient ainsi été augmentées. Une fois la bénédiction active, Tuoba Time avait alors senti comme un frisson dans sa nuque.

« Fais gaffe ! Il y a un Voleur ! » Avait-il crié, activant les Yeux du Divin. Ses pupilles avaient pris une couleur dorée alors qu’il observait les alentours. Il avait alors découvert Nie Yan qui rôdait une dizaine de mètres derrière eux. Il n’était pas très loin, mais il ne semblait pas avoir d’intention d’attaquer.

Fortright avait le regard dans le vide. En tant que Guerrier, sa Perception était bien inférieure à celle d’un Paladin. Et sa personnalité n’aidait pas. Cela ne le gênait pas de foncer face au danger, se jetant dans le cœur de la bataille, mais pour toutes les tâches qui requéraient un peu de réflexion, comme détecter le camouflage d’un adversaire, ses performances étaient plutôt médiocres. Mais aussi, il était un Guerrier avec un équipement de haute qualité. Même s’il ne faisait pas attention à ses alentours pendant qu’il exp, aucun Voleur ne serait assez stupide pour s’en prendre à lui. Il se ferait peut-être immobiliser pendant quelques secondes par un Coup Assommant, mais il ne prendrait pas le moindre dégât et une fois l’effet de contrôle disparu, un Brise-Genou et un coup normal lui permettrait d’envoyer le Voleur audacieux au cimetière.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 178
Rebirth - Chapitre 180

Related Posts

6 thoughts on “Rebirth – Chapitre 179

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com