Rebirth - Chapitre 246
Rebirth - Chapitre 248

Et voici le dernier chapitre bonus ! Nous sommes donc de retour à un rythme d’un chapitre par jour du lundi au vendredi. J’espère que vous avez bien apprécié ce rush ces derniers temps 😉

ps : vous n’imaginez même pas la galère de se taper des chapitres entiers à coup de Zhai Hao et Liu Rui, ces noms sont ultra chiants à écrire xD

 

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

 

Chapitre 247 – Préparations

 

Nie Yan avait répondu question après question sans même réfléchir. D’ici que 30 minutes se soient écoulées depuis le début de l’examen, il avait quasiment fini la moitié du test. Jetant un rapide coup d’œil aux autres élèves, il avait remarqué que la majorité d’entre eux étaient en train de passer, ce qui pouvait sembler à leurs têtes, comme le moment le plus difficile de leur vie. Au final, il était certain qu’il avait obtenu au moins une notre de 700, c’est-à-dire bien suffisant pour ses besoins. S’il obtenait plus, il serait probablement vu comme un monstre. Il avait donc rempli le reste de son examen au hasard.

Une fois les deux heures écoulées, Professeur Yang avait indiqué que l’examen était terminé. Les notes avaient alors été publiquement affichées sur l’écran principal. En première place, Xie Yao avec 763 points, puis Nie Yan avec 731. A partir de la troisième place, les points ne dépassaient pas les 590, et la majorité de la classe avait eu entre 300 et 400 points.

Pour tout dire, même des notes comme 300 ou 400 pouvaient être considérées comme bonnes. Après tout, une réponse incorrecte ne représentait pas une inhabilité. Le système examiné toutes les réponses et, quand une solution était incorrecte mais que le résonnement était correct, il attribuait une partie des points. C’était un jugement juste, car chacun avec ses forces et ses faiblesses.

Zhai Hao avait regardé la liste et s’était ensuite tourné vers Nie Yan qui était assis un peu plus loin.

« Putain, mais quel monstre ! » S’était-il exclamé, incapable de retirer complètement une certaine frayeur de sa voix. Nie Yan était déjà ultra doué en kickboxing et maintenant, il s’avérait être un putain de génie ?! Il n’aurait aucun problème à être recruté dans l’Académie Militaire !

Xie Yao avait jeté un œil à Nie Yan elle aussi, avec des yeux légèrement écarquillés. Je ne pensais pas que ses connaissances étaient aussi bonnes !

Derrière son pupitre, Yang Boyi avait souri, satisfait par les résultats de son nouvel élève. Dans son bureau, un peu plus tôt, il avait été plutôt impressionné d’apprendre que le nouvel étudiant avait réussi à vaincre Liu Rui. Il avait aussi appris que Nie Yan avait été transféré depuis Ningjiang, apparemment contre une coquette somme. Donc il avait eu peur que ce jeune homme n’ait réussi à rentrer ici qu’avec l’argent de sa famille mais qu’il ait de grosses lacunes. Mais à sa surprise, c’était le complet opposé. Sans un doute, il allait lui porter une attention toute particulière. Aussi longtemps que ses notes auraient suivi, il n’aurait eu aucun problème à entrer dans l’Académie Militaire. Mais maintenant, ce test avait révélé que ses connaissances étaient plus que suffisantes ! Il était même presque à égalité avec Xie Yao, la meilleure élève de la Classe 3. D’après ses estimations, Liu Rui aurait probablement atteint les 600 points lors de ce test, et encore, s’il avait été dans son meilleur jour !

« Je ne savais pas que tu étais aussi bon ! » S’était exclamée Xie Yao en regardant son voisin de table.

« C’était décent. » Avait répondu Nie Yan, montrant une expression modeste. Il se sentait un peu coupable, sachant qu’il avait eu un si bon score non pas à cause de son travail mais à cause de sa réincarnation. Bien sûr, il ne s’était pas souvenu des réponses de ce test. Mais tout de même.

Aux yeux de ses camarades, il apparaissait, en effet, humble et calme, autrement dit complètement différent de Liu Rui, qui aurait exposé son score au visage de chacun s’il avait été à sa place.

Xie Yao n’avait pas pu s’empêcher de se remémorer Nirvana Flame, qui était, lui aussi, toujours calme et collecté, peu importe la situation. Ce n’était que lorsque sa guilde était provoquée qu’il devenait implacable et hautain. Plus elle se rappelait ce joueur, plus la démarcation entre Nirvana Flame et Nie Yan devenait fine.

Ses pensées étaient complètement chamboulées. Sont-ils vraiment une seule et même personne ?

Yang Boyi avait évalué Nie Yan encore plus hautement en voyant la réaction de ce dernier. De ce qu’il pouvait voir, il semblait bien plus calme que Liu Rui, donc l’attitude arrogante était, en effet, un trait peu désirable.

Je suis vraiment chanceux cette fois-ci. Avait-il pensé. Le bonus de fin d’année est quasiment assuré pour moi cette année avec un tel élève ! C’était vraiment une décision brillante de l’accepter dans ma classe.

« Très bien, la leçon est finie pour aujourd’hui. Vous êtes libre d’y aller. Demain, nous commencerons les véritables leçons. Le premier cours sera le kickboxing, donc n’oubliez pas de vous préparer ! » Avait dit Yang Boyi, expliquant le reste du programme à sa classe.

Après quoi, il avait demandé à Nie Yan de venir le voir pour un mot rapide. Il lui avait donné l’habituel speech lui souhaitant de rapidement s’intégrer dans la classe, et blablabla.

Ce professeur était un excellent enseignant. Dans les réunions d’anciens élèves de sa vie passée, il était souvent mentionné avec beaucoup de respect.

Lorsqu’il était revenu dans la classe, Xie Yao n’était plus là. Il avait couru jusqu’à l’entrée du lycée et avait réussi à la rattraper. Elle était en train de discuter avec un groupe d’amies, mais Nie Yan s’en souciait peu. Il s’était immédiatement jeté dans le groupe et avant commencé une conversation avec elle.

« Xie Yao, tu veux que je te raccompagne chez toi ? » Avait demandé Nie Yan.

« Hey, Nie Yan, tu sembles avoir le béguin pour notre chère Xie Yao, hein ? Tu la veux pour toi tout seul ? Si c’est le cas, va falloir que tu fasses plus d’efforts ! Il y a probablement des milliers de garçons, rien que dans notre lycée, qui sont intéressés par notre Xie Yao. Si tu n’en fais pas plus, tu ne gagneras jamais son cœur ! » Avait taquiné Xia Ling.

Quelques autres filles avaient aussi commencé à le taquiner en se moquant gentiment de lui.

« Tu ne prends pas assez soin de toi. Regarde tes vêtements ! Sans avoir nécessairement de la haute couture, tu pourrais au moins avoir quelque chose d’un peu mieux taillé. Autrement, tu ne seras jamais à la hauteur pour notre amie ! »

« Oui, tu as peut-être de bonnes notes, mais pour un homme, le plus important est d’être gentil et doux ! »

Elles avaient enchaîné les remarques avant de vite arriver à court de blagues. Même elles admettaient qu’il n’était pas si mal que ça, comme son calme et son assurance, ou même sa force. Le combat avec Liu Rui était toujours frais dans leurs souvenirs.

Ces filles, comme des lionnes chassant en groupe, n’avaient pas fait preuve de la moindre retenue, et Nie Yan avait ri avec elles plutôt que de s’offusquer. Il était imperturbable. Il se moquait bien que le fait qu’il poursuive les grâces de Xie Yao soit connu de tous.

« Je dois y aller maintenant ! » Avait rapidement dit Xie Yao, rompant ainsi son embarras alors qu’elle s’échappait rapidement du lieu de sa honte.

« Ma famille doit venir me récupérer. »

Elle avait dit au revoir à ses camarades, puis, alors qu’elle croisait le regard de Nie Yan, elle avait rapidement détourné le regard avant de sauter dans une voiture qui venait de se garer.

Après quoi, la voiture était partie.

Ne voyant plus l’obsession de son cœur après ce qui pouvait être les meilleures heures de sa vie, Nie Yan s’était senti particulièrement triste.

« Avec Xie Yao partie, je paris que tu te sens seul… Si tu me demandais de sortir avec toi maintenant, je pourrais l’envisager ! » Avait taquiné une fille modérément jolie de sa classe.

« Hey, c’est pas un peu déloyal de ta part ? Xie Yao vient juste de partir et tu essayes déjà de t’accaparer son bien ? » Avait gloussé Xia Ling, avec un regard espiègle.

« Comme le dit le dicton, qui part à la chasse perd sa place ! Si je n’agis pas maintenant, je n’aurais pas la moindre chance plus tard ! » Avait rétorqué la jeune fille entreprenante.

Ces filles étaient vraiment trop intrépides. Nie Yan voulait rapidement sortir de ce guêpier ! Il avait regardé au loin avant de dire.

« Mon chauffeur est là pour me chercher, donc je vais devoir vous laisser moi-aussi. »

Alors que la voiture arrivait, Nie Yan s’était dépêché de la rejoindre. Voyant la voiture de luxe partir avec Nie Yan dedans, plusieurs filles s’étaient exclamés avec admiration.

« Quand on voit sa façon de s’habiller, on dirait vraiment pas qu’il est riche. Mais il a son propre chauffeur ! Et le modèle de cette voiture, c’était une Série 7 Vanguard ! Même la moins cher coûte dans les 3.000.000 de crédits ! »

« Un riche portant ce genre de vêtements, il y a pas à dire, il aime vraiment faire profil-bas… »

Ces filles avaient continué leurs discussions avec encore plus d’enthousiasme. Les talents exceptionnels de Nie Yan aussi bien en arts martiaux que dans les études en plus de sa personnalité mature et calme et du fait qu’il était apparemment riche avait rapidement fait que sa popularité avait dépassée celle de Liu Rui.

De son côté, échappant à ce traquenard, la cible de cette popularité avait le front en sueur alors qu’il se trouvait dans la voiture. Ces lycéennes n’avaient vraiment pas froid aux yeux. Mais son premier jour de cours avait été vraiment excellent. Il s’était vengé sur Liu Rui et avait réussi à faire une bonne impression auprès de Xie Yao. En plus de ça, il avait pu renouer avec un de ses anciens amis.

Regardant l’heure, il avait vu qu’il était encore tôt. Il avait décidé d’aller manger avant de rendre visite à ses parents au siège de l’entreprise. La vitesse de développement de l’entreprise de son père était la même que dans sa vie passée. Son père utilisait les fonds amassés en revendant le métal importé illégalement pour fabriquer un énorme bâtiment. Après avoir engagé des personnes talentueuses, la compagnie avait commencé ses opérations rapidement.

Bien que ce genre de business soit risqué, les profits étaient absolument indécents. En investissant quelques fonds pour acheter des minerais bruts à l’étranger, il les transportait jusqu’à une usine pour les raffiner avant de les revendre aux entreprises militaires pour un profit de 900%. Avec le réseau du père de Nie Yan, qu’il avait développé à la frontière, cela ne prenait que deux ou trois jours pour acheminer les cargaisons de métaux. Cette façon de faire de l’argent était encore plus rapide qu’une imprimante à billets !

De plus, il n’y avait pas à craindre la compétition puisque le père de Nie Yan avait un contrat exclusif.

Dans sa vie précédente, la compagnie s’était rapidement développée jusqu’à atteindre sa limite. Comme beaucoup d’autres compagnies avec un surplus de trésorerie, elle avait fini par s’étendre à d’autres domaines. Et le premier investissement autre avait été, naturellement, le jeu de réalité virtuel Conviction. Avec le cousin de Nie Yan, Ah Chen, en charge du portefeuille, soumettant régulièrement des rapports au père de Nie Yan.

Incapable de dissuader son père d’investir dans Conviction, ce qui lui permettrait pourtant d’éviter de se confronter à Cao Xu, tout ce qu’il pouvait faire était de s’assurer que l’expansion de l’entreprise au sein de Conviction se passe du mieux possible. Plus tard, lorsque son père finirait par investir d’énormes montants dans la guilde de War God Tribe, il serait prêt ! Des discussions à ce propos étaient déjà dans leurs phases initiales au sein de l’entreprise.

Comme la compétition au sein de Calore était trop féroce, le point de départ de War God Tribe serait probablement comme par le passé, dans la seconde ville la plus grande de l’Empire Viridian, c’était à dire Nisode. Pour le moment, War God Tribe n’aurait aucun contact avec Asskickers United. Apparemment, le nom n’avait pas changé, mais Nie Yan ne savait absolument pas comment la guilde allait se développer dans cette vie. Mais ave la force financière de son père pour la supporter, elle ne serait définitivement pas faible.

Et lorsque le moment serait approprié, Nie Yan comptait donner tout ce qu’il avait construit dans le jeu à ses parents. Ainsi, les futures Asskickers United et War God Tribe joindraient leurs forces pour vaincre les forces de Cao Xu !

Une autre chose qui rassurait notre héros était le fait que, suite à son intervention, Luo Ming et les autres membres véreux de sa famille n’avaient pas la moindre part de l’entreprise. Même s’ils étaient venus supplier et menacer plusieurs fois le père de Nie Yan depuis, ce dernier était resté catégorique. Pourquoi ses parents se donnaient-ils autant de mal pour gagner autant d’argent ? C’était pour lui donner le meilleur futur possible, tout particulièrement maintenant qu’il avait fait preuve d’une grande maturité. Ils se sentaient particulièrement fiers de leur fils.

Peu importait à quel point Luo Ming et les autres étaient détestables, ses parents auraient fini par cédé car ils partageaient le même sang. Mais lorsqu’ils avaient commencé à s’en prendre à Nie Yan, ils avaient franchi la limite. Nie Yan était leur neveu et ils n’avaient eu aucun droit de le traiter de la sorte !

Donc maintenant, peu importait les suppliques, ils ne verraient jamais le moindre crédit de cette entreprise leur tomber dans la poche.

Nie Yan avait soupiré de soulagement en comprenant ça. D’anciens dangers avaient été retiré de la voie. Les dangers extérieurs n’étaient pas à craindre. Ce qui était vraiment effrayant, c’était ceux venant de l’intérieur ! Si Luo Ming et les autres avaient été autorisé à avoir une partie des parts de l’entreprise, cela serait revenu au même que de laisser un renard entrer dans le poulailler.

Après avoir rendu visite à ses parents, Nie Yan s’était senti beaucoup mieux et avait soupiré de soulagement. En plus de ça, il avait reçu une information excellente. La vente aux enchères de l’hôtel des ventes du centre de Calore ainsi que de la Guilde des Mercenaires avaient été remportés par ses enchères pour des valeurs respectives de 1.700 et 1.600 pièces d’or ! C’était bien moins cher que dans sa vie précédente et il lui restait encore beaucoup de fonds. Du fait de son augmentation féroce des prix, personne n’avait pu surpasser son offre, éliminant ou effrayant de nombreux compétiteurs. De leur point de vue, d’autres propriétés avaient un bon potentiel de développement et n’étaient pas pire que l’hôtel de vente au centre de Calore.

Bien sûr, aux yeux de Nie Yan et surtout avec ses connaissances de deux vies, il savait qu’ils avaient torts. Cet hôtel des ventes et la Guilde des Mercenaires allaient devenir les propriétés les plus profitables de tout l’Empire Viridian !

Regardant le reste de ses ressources, il avait vu qu’il lui restait 2.600 pièces d’or. C’était bien suffisant pour enchérir sur une nouvelle propriété ! Cependant, il regarderait toutes ses options avant de déterminer laquelle serait l’heureuse élue.

Lorsqu’il avait fini par retourner chez lui et qu’il avait fini de manger, il était déjà temps de se connecter. Il se demandait quels genres de changements la nouvelle extension avait apportée.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 246
Rebirth - Chapitre 248

Related Posts

9 thoughts on “Rebirth – Chapitre 247

  1. Une petit astuce pour les prénoms, tu peux utiliser des alias le temps de la traduction (genre qsd par exemple) puis un coup de “change all” à la fin et c’est bon 😉

    1. J’aurais juste la flemme de le faire ^o^
      C’est juste que sur le clavier, comme je tape rapidement mes traductions, parfois je m’emmêle les doigts et des noms comme Liu Rui et Liu Riu et Lui Rui et ainsi de suite, c’est un peu l’enfer xD
      Mais merci pour l’astuce

  2. Merci pour le chapitre.
    Le retour d’un chapitre par jour va être dur
    Je conseille de manger des bananes pour éviter les crampes aux doigts durant la trad 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com