Rebirth - Chapitre 477
Rebirth - Chapitre 479

Et voici le dernier chapitre de la semaine… ou pas ? En effet, les plus observateurs auront vu que depuis hier soir, un chapitre bonus est en stock ! Afin de faire durer les bonnes choses, vous aurez un chapitre bonus demain, soit samedi 🙂

Expression du jour : « Quand tu t’ennuies dans le bus, que n’est pas encore au terminus, bouge-toi un peu l’anus et lis donc un chapitre bonus. »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

Chapitre 478 – La Cape de Ruine d’Abak

 

Un léger son de pas avait soudain atteint les oreilles de Nie Yan alors qu’il était en train de déverrouiller le coffre. Igrin était entré dans la salle au trésor !

La barre de progression du déverrouillage était à 60% ! Il fallait qu’il se dépêche !

Du côté du long couloir, Igrin semblait chercher Nie Yan dans toutes les pièces, brandissant inlassablement ses six bras et frappant avec violence les murs et les tas de pièces d’or. Des sons violents venaient se réverbérer constamment contre les parois, faisant dresser les poils de notre Voleur.

« Allez ! Plus vite ! Plus viiiiite ! » Avait commencé à marmonner Nie Yan sur un ton de plus en plus pressant. Si Igrin le trouver maintenant, il n’osait même pas imaginer le désespoir dans lequel il se trouverait !

70% …72%…75%…

Chaque seconde qui passait, Igrin se rapprochait de lui. Il n’était plus qu’à quelques portes de lui. Et soudain…

{Clic !}

Oh Ouiiii !

Sans même réfléchir, Nie Yan avait fourré sa main dans le coffre et en avait sorti une cape gris argentée. C’était l’objet de son déplacement ! La Cape de Ruine d’Abak !

Sans même prendre le temps d’examiner ses propriétés, il l’avait fourré dans son sac et avait plongé une nouvelle fois la main dans le coffre pour voir s’il n’avait rien oublié. Et là, il avait sorti un objet des plus étranges, un œuf. Non seulement il était relativement grand, presque de la taille d’un œuf d’autruche, mais il était noir et brillait comme un joyau.

Un œuf de compagnon animal !

Les créatures sortant de ces œufs avaient de grosses chances d’être des montures volantes. Cependant, il n’avait pas la moindre idée du genre de créature sortirait de cet œuf en particulier.

Se rappelant de sa situation pressante, il avait alors rangé l’œuf et avait de nouveau plongé la main dans la coffre. Cette fois-ci, cependant, il n’était plus rien resté.

Et c’était à ce moment précis qu’Igrin avait décidé d’apparaître en explosant la porte d’un coup de pied enragé. Repérant Nie Yan penché au-dessus de son précieux coffre, il avait alors brandi sa faucille et l’avait abattue vers l’objet de sa colère !

Ayant obtenu ce qu’il voulait, Nie Yan avait naturellement décidé qu’il était temps pour lui de respirer un peu d’air frais. Sans même hésiter, il avait alors écrasé un Parchemin de Transfert Inconnu et avait disparu comme par magie, laissant le boss seul et au bord de l’ulcère.

De son côté, Nie Yan était apparu dans une forêt non loin, plus détendu que jamais. Enfin, semi-détendu, il était tout de même dans un lieu inconnu. Sans plus attendre, il avait donc trouvé un coin isolé et avait canalisé un Parchemin de Retour. Et enfin, arrivé à Calore, il avait pu soupiré. Il était enfin à l’abri.

Il était maintenant temps d’analyser son butin. Il avait déjà vu la Cape de Ruine d’Abak dans l’Aperçu des Ténèbres, aussi il était certain que c’était bien elle qu’il avait récupéré dans le coffre.

En la sortant de son inventaire, il avait eu l’impression de prendre de l’eau entre les mains, tellement elle était fluide et légère. Cependant, son aura était sombre et lugubre.

Cape de Ruine d’Abak (Légendaire) : Ne peut être équipé.

Prérequis : 1.500 de Force, 1.200 de Dextérité, niveau 180

Description : Cet objet peut seulement être équipé par le possesseur de l’Aperçu des Ténèbres. De plus, il ne peut être utilisé que lorsque le set complet du Tyran Abak est équipé. Abak voyait la force d’une personne comme un bien précieux. Seuls les plus puissants peuvent devenir des tyrans ! Éliminez tous les traîtres !

Propriétés : Défense +522, Évasion +20, Couverture +300, Force +700, Dextérité +320, Toutes les stats +100, 50% de chance d’absorber 20% des dégâts subis, 20% de chances d’absorber 50% des dégâts subis.

Complétion du set : 3/8

Cet objet est automatiquement lié au possesseur du Volume I du Livre de l’Ordre, l’Aperçu des Ténèbres. Il ne peut être ni échangé ni perdu.

Les stats de la Cape de Ruine étaient vraiment impressionnantes ! L’objet en lui-même méritait largement d’être un Légendaire de set de niveau 180 ! Une fois de plus, Nie Yan avait eu la conviction qu’en complétant le set du Tyran Abak, il deviendrait virtuellement invincible !

Même s’il ne pouvait pas encore porter le set, il se devait de chercher tous les morceaux avant l’heure. Le délice que ce serait en arrivant niveau 180 et en pouvant immédiatement porter un set de cette qualité n’en serait que plus grand !

Lorsqu’il avait atteint le niveau 180 dans sa vie passée, il était encore un Grand Voleur et n’avait plus le moindre espoir de devenir Danseur de l’Ombre. L’équipement qu’il portait était un set d’Or Sombre de niveau 160 qu’il avait passé trois mois à farmer dans les donjons sans s’arrêter. Dans son cercle d’amis de l’époque, quiconque pouvait obtenir un objet Sous-Légendaire ou Légendaire devenait automatiquement l’objet de l’envie et de la jalousie de tous. Pour lui, Les objets Sous-Légendaires étaient considérés comme divins, sans même avoir à mentionner les Légendaires. Ces derniers étaient généralement des mythes.

Et maintenant, dans cette vie, il avait déjà obtenu trois Légendaires du set du Tyran d’Abak, et il comptait bien obtenir les cinq prochains pour compléter le set d’ici son niveau 180 !

Pour tout dire, son but était d’atteindre ce niveau 180, d’équiper le set et de parcourir les cieux sur le dos de son Dragon Sombraile. S’il pouvait réellement faire ça, il serait sans conteste le joueur le plus puissant de Conviction !

Maintenant qu’il était en ville, il s’était rendu au Starry Night Potion et s’était trouvé un atelier vide. Après quoi, il avait sorti l’œuf récemment obtenu et l’avait inspecté. Cependant, il n’avait pas réussi à trouver le moindre indice concernant le genre d’animal qui en sortirait. Il allait probablement devoir l’emmener chez un évaluateur de compagnon animal ou bien attendre patiemment qu’il éclose.

N’étant pas nécessairement très patient, il avait donc enfilé la Cape du Marcheur Sombre et s’était rendu à la place centrale de Calore. L’évaluateur de compagnon animal de la ville se trouvait là.

Comme à son habitude, la place centrale pullulait de monde. Beaucoup de joueurs cherchaient des gens avec qui faire équipe tandis que d’autres essayaient de vendre leurs produits.

Alors que Nie Yan fendait la foule, des cris de joueurs l’assaillaient de toute part. Et parmi eux, un cri en particulier lui avait donné un air de familiarité.

« Cherche un Mage Arcanique pour le Marais Sombre ! Doit être niveau 60 à 65 et doit avoir au moins 1.200 de Puissance Magique. »

En se tournant en direction de la voix, il avait alors aperçu un groupe de joueurs familiers. C’était Zhai Hao et les autres.

Ils étaient plus de 15 personnes en tout donc cinq filles, et la plupart étaient dans la même classe que lui au lycée. Il y avait aussi trois autres personnes nommées Mo Tao, Mo An et Mo Yan. En voyant ces trois-là, son visage s’était soudainement fermé.

Dans sa vie passée, Nie Yan était en groupe avec Mo Tao, Mo An et Mo Yan. Il les avait rencontrés par l’intermédiaire de Zhai Hao, et comme leur nom l’indiquait, ils étaient tous les trois de la même famille. Cependant, leur personnalité n’avait rien d’agréable. Ils étaient snobs et méchants.

A l’époque, Nie Yan, Zhai Hao et Li Rui étaient moins haut niveau qu’eux et leur équipement était moins bon aussi, donc ils avaient souvent été l’objet de moqueries et d’abus. Mo Tao, Mo An et Mo Yan n’avaient jamais eu leur langue dans leur poche et plus souvent que d’autres, lâchaient insultes et mots blessants à la moindre occasion.

Après un certain temps, Nie Yan, Zhai Hao et Li Rui avaient fini par quitter le groupe, ne supportant plus l’idée de traîner avec eux. Et sans surprise, les trois affreux avaient fini par rejoindre Victorious Return. Après quoi, les deux groupes n’étaient plus rentrés en contact.

Il était dit, à l’époque, que les trois avaient reçu la responsabilité de diriger une forteresse, recevant des salaires généreux chaque mois. Bien sûr, une telle position était bien loin de ce que pouvait espérait Nie Yan et son groupe à l’époque. Les rares fois où les deux groupes s’étaient aperçus de loin, l’attitude des trois imbéciles n’avait alors été que mépris et dédain.

Autrement dit, Nie Yan ne voulait absolument pas voir ces trois là. Mais il se sentait obligé de saluer Zhai Hao, Li Rui et les autres, et encore plus à cause du fait qu’il n’était pas allé à l’école récemment. Zhai Hao savait que Nie Yan était dans un tout autre monde que lui, donc il ne cherchait pas à le déranger outre mesure. Mais cela voulait aussi dire que si Nie Yan ne prenait pas l’initiative, il risquerait de perdre ses amis de sa vie passée, et il refusait de voir ça arriver.

Même s’ils n’étaient pas, eux-mêmes, au courant, Nie Yan refusait d’oublier les amis qui l’avaient aidé dans sa vie passée. Et même si leurs positions étaient complètement différentes maintenant, jamais il ne prétendrait qu’il ne connaissait pas ses frères d’armes.

« Si on va au Marais Sombre, pourquoi ne pas prendre quelques Antidotes ? Quelqu’un veut payer la facture ? » Avait demandé Zhai Hao. Rassembler suffisamment de personnes n’était qu’un des nombreux problèmes qu’ils auraient à résoudre pour parcourir ce donjon.

« C’est une bonne idée, si c’est vous qui payez, bien entendu. Entre Mo An, Mo Yan et moi, il y a deux 65 et un 64. Avec nos équipements, on peut déjà se rendre dans les Mines Souterraines. On ne vient avec vous que par respect pour Zhai Hao. » Avait dit Mo Tao sur un ton dédaigneux.

« On est là depuis plus de 30 minutes déjà, putain. Pourquoi est-ce qu’on n’est toujours pas parti ? » Avait commencé à dire Mo An sur un ton irrité en regardant l’heure.

Mo Tao et Mo An avaient le même âge que Zhai Hao et les autres. Mo Tao et Mo An étaient cousins du côté paternel. Ils étaient aussi dans le même lycée que Nie Yan et les autres, mais appartenaient à la Classe 1, la soi-disant classe d’élite avec la moyenne de note la plus élevée. A cause de ça, la majorité de ses élèves étaient très imbus d’eux-mêmes. Et récemment, ils étaient devenus relativement irrités par les élèves de la Classe 3 à cause de Nie Yan qui était arrivé de nulle part et leur avait volé la vedette.

Quant à Mo Yan, elle avait deux ans de moins. Son allure était correcte, avec une peau pâle et un joli visage. Si on excluait sa personnalité exécrable, son seul défaut était qu’elle était un peu petite. Et comme Mo Tao et Mo An, elle jouait la classe de Mage.

« Si Yingyu n’était pas là, on serait déjà parti ! » Avait-elle dit sur un ton de mijaurée.

Zhai Hao avait réfléchi un moment avant de serrer les dents et de dire.

« Très bien, je vais payer pour les Antidotes. »

[On doit même payer pour les Antidotes alors qu’ils ont la priorité sur tous les équipements de Mage ? On n’a aucun avantage dans cette coopération, si on peut encore l’appeler comme ça.] Avait dit Li Rui en message privé à Zhai Hao sur un ton dégoûté.

[Ce n’est pas grave qu’on n’en retire rien ou non. Sans suffisamment de personnes, on ne peut pas faire le Marais Sombre. Et s’ils partent, où est-ce qu’on va trouver des Mages avec suffisamment de dégâts ?] Avait répondu Zhai Hao.

Lui aussi se sentait dépité face à cette situation. Ils étaient obligés de se les coltiner pour pouvoir faire ce donjon et gagner suffisamment d’expérience pour le moment. Ils pourraient ainsi le faire avec leur groupe seul plus tard. Il n’y avait pas d’autre choix. Ils étaient obligés de se farcir le trio de Mo.

Bien que Zhai Hao, Li Rui et les autres soient des connaissances de Nie Yan, ils ne s’en vantaient pas en public. Ils n’avaient jamais révélé son identité non plus, sachant pertinemment que c’était quelque chose d’important pour lui et que peu de personnes étaient au courant. Il y avait juste eu des rumeurs disant qu’ils avaient été vu dans des discussions amicales avec lui.

« On ne peut pas laisser Zhai Hao tout payer tout seul. Donnons tous un peu d’argent. » Avait suggéré une belle et grande jeune fille.

« Arrête de rigoler, Yingyu. Comment est-ce qu’on pourrait laisser les filles payer. Ce serait complètement honteux. » Avait répondu Zhai Hao en déclinant l’offre généreuse.

En entendant les paroles de Yingyu, cependant, Mo Tao et Mo An s’étaient sentis un peu embarrassés.

« Vous n’êtes pas supposés connaître Nirvana Flame ? Demandez-lui de payer la facture. Ça ne résoudrait pas le problème, tout simplement ? » Avait dit Mo Tao pour changer de sujet.

« Ouais, pas vrai ? Ils ont une relation à ce niveau et ils ne l’utilisent même pas ? A croire que c’est complètement faux ! » Avait rétorqué Mo An avec un reniflement de dédain. Il avait entendu dire que Li Rui et Zhai Hao connaissaient plus ou moins Nirvana Flame, mais il n’y croyait pas le moins du monde. Si ces chiens galeux étaient des connaissances de Nirvana Flame, alors il était le meilleur ami de Soaring Angel ! Complètement ridicule !

 

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 477
Rebirth - Chapitre 479

Related Posts

8 thoughts on “Rebirth – Chapitre 478

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com