Rebirth - Chapitre 585
Rebirth - Chapitre 587

Bonjour à tous ! Voici votre dose quotidienne à administrer directement dans la veine 😉

Et merci pour votre soutien toujours aussi agréable face à mes petits soucis et mon irrégularité forcée dans les traductions. Pour le moment, je réussi à tenir et je vais faire en sorte que cela continu le plus longtemps possible ! Idéalement jusqu’au 995 !

Expression du jour : « La différence entre la masturbation masculine et féminine est que l’homme peut se masturber sur n’importe qui alors que la femme peut le faire avec n’importe quoi. »

Chapitre 586 – Le Septième et la Bonne Nouvelle !

 

Edminson avait eu un léger ronflement. Il semblait encore profondément endormi. Cela avait commencé à rendre Nie Yan inquiet. Il était tout à fait possible que le vieil homme ne se réveille pas de la journée. Or, il ne pouvait pas non plus se permettre de perdre toute une journée à attendre pour rien.

Alors que le temps passait, l’anxiété de notre Voleur ne cessait de croître. Son temps était des plus précieux. Il aurait déjà pu gagner pas mal d’expérience s’il était parti chasser plutôt que de rester ici.

« Je devrais le réveiller… » Avait-il alors marmonné. Il s’était alors levé pour se diriger un peu plus près du vieil homme, seulement pour se faire assaillir par une odeur nauséabonde. L’odeur était si intense qu’il avait été forcé à reculer en fronçant les sourcils. On aurait dit une odeur de vieilles chaussettes de vieille chaussettes, et qui n’avaient pas été lavées depuis la naissance du Christ, au bas mot !

Ce n’était vraiment pas étonnant que beaucoup de joueurs n’aient pas une opinion favorable de ce PNJ. Il avait plus l’air d’un clochard que d’un PNJ supervisant la partie linguistique de la bibliothèque royale d’un empire.

L’odeur était vraiment ignoble, au point que notre Voleur, qui était venu au départ pour apprendre beaucoup de choses de lui, avait fini par se dire qu’il devrait juste faire au plus vite pour pouvoir se remplir les poumons avec un peu d’air frais le plus rapidement possible. Mais alors qu’il était sur le point de le réveiller, il avait pensé à quelque chose et avait fini par retenir son geste.

Chaque PNJ de Conviction avait sa propre histoire unique. Il n’était pas sage de juger un livre à sa couverture. Après tout, en tant que maître de plus de 200 langages, le statut d’Edminson dans l’Empire Viridian était possiblement plus élevé que le sien. Le réveiller de manière aussi peu aimable pourrait avoir de lourdes répercussions.

Cela l’avait fait grandement hésiter. Après tout, il ne savait pas grand-chose d’Edminson.

Une règle d’or pour un joueur qui voulait avancer dans le jeu était de ne jamais être grossier envers un PNJ. C’était la qualité la plus basique d’un joueur d’élite. Chaque PNJ, peu importe son statut, que ce soit un roi ou un paysan, un niveau 360 ou un niveau 1, avait la possibilité de donner d’immenses richesses et récompenses ou bien de jeter la pire des malédictions. Beaucoup de joueurs étaient coincés dans leur exp justement car ils ne savaient pas gérer intelligemment les PNJ.

Et ainsi, alors qu’il était debout, la main tendue vers le vieil homme, Nie Yan avait fini par la retirer et par retourner s’asseoir pour attendre patiemment. La différence était que maintenant, son esprit était bien plus calme qu’auparavant.

On aurait presque dit que son impatience avait fondu, et cela l’avait même fait rire. Il venait de se rendre compte que même en revenant dans le passé, il n’avait toujours pas appris à attendre.

L’heure avait continué à tourner, laissant s’écouler dix minutes, puis quinze…

Alors que Nie Yan était sur le point de partir, se disant qu’il pourrait tout aussi bien revenir une heure plus tard et retenter sa chance, Edminson avait levé ses lourdes paupières, émergeant de sa sieste. Il s’était alors étiré tout en baillant paresseusement avant de repérer Nie Yan. Il avait alors sursauté ?

« S-s-sir Nirvana Flame ! En quoi puis-je vous aider ? » Avait-il alors salué en tremblant légèrement, exposant la nervosité qui l’avait assailli.

Cette simple démonstration indiquait que leurs statuts étaient bien trop différents. Nie Yan était un Grand Erudit, un Tueur de Démons et bien d’autres choses alors qu’il n’était qu’un superviseur de la bibliothèque, aussi royale soit-elle. Il n’avait pas de titre de noblesse et même un citoyen normal pouvait probablement le regarder de haut s’il le souhaitait.

Il n’avait donc pas osé manquer de respect envers cet invité de marque.

Nie Yan avait donc bien compris à cet instant que ses inquiétudes passées étaient inutiles, mais cela ne l’avait pas pour autant empêché de répondre poliment et gentiment.

« Bonjour, c’est mon plaisir que d’enfin rencontrer le Maître des Langages Edminson. Voyez-vous, j’aurais besoin de votre aide pour quelques petites choses. »

« B-bien sûr ! Tout d’abord, permettez-moi de vous présenter mes plus plates excuses. Vous avez dû attendre un moment, n’est-ce pas ? Si vous avez besoin de mes services, je ferais de mon mieux pour vous satisfaire. » Avait déclaré Edminson. Son comportement n’était pas différent de celui d’un citoyen ordinaire, ayant peur de ceux avec un statut élevé et choisissant ses mots avec précautions.

La majorité des joueurs ne traiteraient pas gentiment un PNJ aussi timide et pitoyable. Cependant, Nie Yan ne semblait pas montrer le moindre signe de condescendance ou de mépris. Il avait juste un sourire aimable sur les lèvres alors qu’il répondait.

« Maître des Langages Edminson, j’aimerais que vous m’aidiez à identifier ces caractères. »

Il avait alors sorti la Collection de Sceaux de son sac. Les symboles dessus étaient cryptiques et avec des formes étranges.

L’humilité de Nie Yan avait réellement ému Edminson. Depuis qu’il était devenu superviseur de la section linguistique de la bibliothèque royale, c’était la première fois que quelqu’un le traitait aussi poliment. En vérité, la majorité abusait de lui comme s’il était leur esclave. Il avait finalement appris à supporter ces humiliations. Cependant, la manière qu’avait Nie Yan de le traiter avec respect était, pour lui, la plus belle des récompenses et il avait accepté la Collection de Sceaux avec des mains tremblantes de gratitude.

« Sir Nirvana Flame, ces symboles sont de l’Elwin. C’est un langage utilisé par une ancienne tribu venant du Plateau Désolé Glacial. Une de leur création les plus connues est la Boîte de Pandore. Cette Collection de Sceau est en réalité une recette d’artisanat. » Avait expliqué Edminson.

« Une recette ? » Avait répété Nie Yan dont le sang n’avait fait qu’un tour.

« En effet. Laissez-moi jeter un œil à quelques ouvrages de référence afin que je puisse vous aider à la traduire. Je reviens dans un instant. »

« Très bien. Merci beaucoup. » Avait acquiescé Nie Yan en commençant à se demander quelle recette il allait bien pouvoir obtenir.

Edminson lui avait alors rendu un regard rempli d’appréciation avant de se diriger vers des étagères un peu plus loin. Comme s’il connaissait l’emplacement des milliers de volumes comme sa poche, il s’était dirigé sans hésitation d’une étagère à l’autre, tendant le bras pour récupérer quelques livres.

En voyant la réaction d’Edminson au simple fait qu’il était poli avec lui et qu’il le traitait avec respect, Nie Yan était entré en pleine introspection. Dans le futur, même s’il rencontrait un PNJ avec une position des plus basses, il avait décidé de le traiter avec le respect le plus absolu. Etant donné son statut actuel, s’il agissait avec amabilité et qu’il restait approchable, est-ce que ces PNJ ne deviendraient pas alors des alliés surprenants ?

Suite à cette réflexion, il avait senti qu’il y avait quelque chose de différent. Il avait alors ouvert sa fenêtre de statut et avait découvert un nouveau ‘mot’ : Humble.

L’humilité était la capacité à traiter ceux qui pouvaient être considérer comme en-dessous de sa propre stature avec respect.

Nie Yan avait été étonné de voir ça. Il ne s’était pas attendu à recevoir la moindre récompense pour son comportement.

Il avait alors regardé tous les ‘mots’ qu’il avait accumulé jusqu’à présent et qui étaient au nombre de sept : Juste, Brave, Sincère, Altruiste, Inébranlable et Humble.

Cela lui avait fait se demander combien il en restait encore et quel genre de récompense il allait bien pouvoir recevoir lorsqu’il aurait fini de les collecter.

Mais il ne pouvait, hélas, qu’essayer de deviner. Ces propriétés étaient extrêmement mystérieuses et il n’avait pas réussi à trouver la moindre information à leur propos en ligne. En plus de ça, il n’y avait pas le moindre indice sur comment les obtenir, et il ne réussissait à en avoir que par chance à chaque fois. Qui savait où allait se trouver la prochaine ?

Alors qu’il était perdu dans ses pensées, Edminson était revenu avec une pile de livres épais. Il avait alors placé la Collection de Sceaux sur le bureau et avait commencé à traduire les symboles un à un.

Comme Nie Yan avait reçu une récompense inattendue, son humeur s’était aussi grandement améliorée et il en était même venu à ressentir de la gratitude envers le vieil homme mal lavé. Sans lui, il n’aurait probablement jamais reçu cette opportunité. Toute cette attente avait soudain valu le coup.

Edminson avait continué à traduire la Collection de Sceaux, ignorant à quel point son statut s’était élevé dans le regard du jeune homme devant lui. Nie Yan avait commencé à observer les mots qui se faisaient traduire un à un et il avait alors réalisé qu’il s’agissait vraiment d’une recette !

En combinant 130 Gemmes biens spécifiques, incluant un Béryl Brillant, une Gemme Céleste et la Collection de Sceaux, il devenait alors possible de fabriquer un objet nommé l’Orbe des Sceaux.

C’était un Orbe Magique !

En voyant ça, notre Voleur avait eu du mal à retenir son excitation. A ce niveau du jeu, il était peu probable que quiconque ait déjà entendu parler des Orbes Magiques. Il s’agissait d’objets n’apparaissant pas avant le niveau 150 ! En plus de ça, il s’agissait généralement de rumeurs car ces objets étaient considérés comme à peine moins rares que des Légendaires Divins ! Pour un Archimage, c’était une véritable bénédiction car l’orbe pouvait s’utiliser avec la main secondaire, permettant d’avoir ainsi une arme principale et un second objet avec des stats tout en offrant des propriétés des plus puissantes.

Certains Orbes Magiques pouvaient canaliser des sorts destructeurs. D’autres pouvaient grandement renforcer toute magie lancée. Si un Archimage mettait la main sur un Orbe Magique, cela pouvait décupler sa puissance de manière multiplicative ! Dans sa vie passée, le nombre de personnes possédant un Orbe Magique pouvait être compté sur les doigts d’une main !

« Sir Nirvana Flame, voici la traduction complète. » Avait alors dit Edminson, sortant Nie Yan de ses pensées alors qu’il lui tendait avec respect la Collection de Sceaux et le papier contenant la traduction.

« Je vous remercie, Maître des Langages Edminson. Vous m’avez été d’une immense aide. » Avait répondu Nie Yan avec émotion.

« Vous êtes une personne des plus estimables et ce fut mon plus grand honneur que de pouvoir vous être utile. »

Nie Yan avait souri en entendant ces mots. Il avait alors reporté son attention sur la liste des Gemmes nécessaire pour fabriquer l’orbe. Il avait besoin de rapidement les rassembler s’il voulait savoir à quel point l’orbe allait être puissant. Même l’Orbe Magique le plus basique possédait un immense pouvoir. C’était une des rares choses d’absolue dans sa vie passée.

Comme il n’avait pas eu besoin d’apprendre de nouveau langage pour recevoir une traduction de la Collection de Sceaux, cela lui avait économisé pas mal d’argent. Même si cela pouvait être utile de connaître plusieurs langues, les chances pour qu’il retombe sur ce dialecte exact par la suite restaient relativement faibles et n’en valait probablement pas le coup.

Après avoir dit au revoir à Edminson, il avait alors quitté la Bibliothèque Royale juste avant la fermeture des serveurs.

Il avait demandé à Guo Huai de commencer à rassembler les Gemmes nécessaires pour la fabrication de son futur nouveau jouet et avait même passé une annonce dans l’Union des Assassins.

S’il avait besoin d’un objet spécifique, l’Union des Assassins était l’un des meilleurs endroits pour le trouver. Elle possédait actuellement un total de 110.000 joueurs professionnels, et les experts n’y manquaient pas. Et leur demander de l’aide était on ne peut plus simple, puisqu’il suffisait de payer suffisamment.

Bird fréquentait aussi régulièrement l’Union des Assassins. Les matériaux rares de fabrication de potion étaient des plus utiles pour une grosse enseigne comme le Starry Night Potion, et il avait déjà réussi à obtenir de bons résultats en passant par là.

Cette union était un outil extrêmement puissant, et Nie Yan essayait toujours de penser à de nouveaux moyens de l’exploiter encore plus.

Alors qu’il était sur le point de se déconnecter, Nie Yan avait reçu un rapport de Guo Huai lui indiquant que Soaring Angel avait été assassiné par Shadow Killer. Angel Corps était en état d’alerte. Que ce soit la guilde principale de l’Empire Satreen ou bien son mécène, le Century Financial Group, les deux avaient organisé une véritable chasse à l’homme. Mais la nouvelle qui avait le plus intéressé Nie Yan était le fait que Dark Immortal, le groupe créé par Shadow Killer, s’était rangé dans les rangs du Century Financial Group. Shadow Killer était devenu un exilé de sa propre organisation.

Nie Yan n’était pas particulièrement étonné par la situation cependant. Le fait qu’il ait réussi l’assassinat était des plus normal étant donné qu’il avait un niveau équivalent, voire peut-être supérieur à celui de Sun et King of the World. Et si on ajoutait à ça le fait qu’Angel Corps n’avait aucune raison de se méfier de lui jusqu’à présent, la mort de Soaring Angel était des plus normales. Et comme il avait décidé d’assassiner ce dernier, il était normal qu’Angel Corps et le Century Financial Group le pourchasse. Et en allant encore plus loin, vu les vastes ressources financières de ce dernier, il était alors normal que Dark Immortal se soit fait racheter aussi facilement.

Shadow Killer avait cependant tenu sa part du marché et il avait réussi son premier assassinat. Un sentiment d’admiration avait alors émergé dans le cœur de Nie Yan. Même s’il savait qu’il se retrouverait seul face au monde entier, il avait tenu sa parole.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 585
Rebirth - Chapitre 587

Related Posts

9 thoughts on “Rebirth – Chapitre 586

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com