Rebirth - Chapitre 588
Rebirth - Chapitre 590

Un week-end court, une nuit courte, des élections terminées et un avenir incertain. Que de raisons de… LIRE REBIRTH ! OH YEAAAAAH !

Expression du jour :  » Si tu n’aimes pas la vie, ignore-la et lis ! Ça n’arrangera pas la situation, mais au moins tu t’éclateras ! »

 

Chapitre 589 – Non Pas un Duel Mais une Exécution

 

Les gymnases de l’Académie Militaire étaient des établissements à la pointe de la technologie. Il pouvait même être admis que si une machine dans le monde servait à tester les prouesses athlétiques ou à les améliorer, il était quasiment certain d’en trouver un exemplaire dedans. Les 2.000 mètres carrés de surface pouvaient accueillir plus de 300 personnes en plus de tous ces équipements tout en laissant encore suffisamment de place pour bouger.

Une foule s’était alors rassemblée au centre du gymnase. Il s’agissait, bien évidemment, des étudiants de la Faculté de Commandement. Quasiment tous les élèves de la classe étaient venus observé le duel.

Zheng Xu et Nie Yan se tenaient au centre de la foule, à cinq mètres l’un de l’autre. Ils s’étaient tous les deux changés pour porter leur uniforme de combat.

« Aujourd’hui, peu importe qui perd ou gagne, ce n’est qu’un combat amical. Si je finis par être blessé, ce ne sera la faute de personne d’autre que moi-même. » Avait déclaré Zheng Xu. En se faisant, il s’était immédiatement placé dans une situation confortable. Ayant déclaré que cela importait peu de gagner ou de perdre, il savait qu’il n’avait aucune honte à perdre, diminuant la possible victoire de son adversaire. En revanche, comme il était celui qui avait demandé des conseils, s’il gagnait, cela le mettait dans une bonne position s’il réussissait à vaincre son ‘mentor’. Et en ayant déclaré qu’il resterait responsable de ses propres blessures s’il venait à se faire mal signifiait que même s’il tordait le cou de Nie Yan, ce dernier ne pourrait rien dire non plus sous peine de passer pour un mauvais perdant. Et c’était encore plus amplifié par le fait qu’il avait terminé premier au classement d’entrée.

« Je vais me retenir, ne t’inquiète pas. » Avait cependant répondu Nie Yan en le regardant droit dans les yeux. C’était le genre de personnes qu’il détestait le plus.

En entendant ça, l’expression de Zheng Xu était devenue vraiment vilaine. Il avait même reniflé de mépris intérieurement. Voyons voir si tu feras toujours le malin quand tu seras roulé en boule sur le sol comme la petite merde que tu es !

« Tu penses que lequel des deux va gagner ? »

« Nie Yan, probablement. Mais qui sait ? Leurs puissances de frappe ne sont pas très éloignées l’une de l’autre, et 100 ou 200 kg de puissance musculaire peuvent facilement être compensé par un meilleur instinct de combat. »

Les étudiants autour étaient en train de discuter avec joie, leurs expressions changeant selon leurs opinions du moment.

Ce qu’ils ignoraient était que non seulement la différence de force entre Nie Yan et Zheng Xu était bien plus grande qu’ils ne le pensaient au départ, mais que notre héros avait aussi une bien meilleure expérience de combat réel. Après tout, Nie Yan était un assassin, même si ce n’était que dans sa vie passée. Ses techniques étaient impitoyables et efficientes plutôt que spectaculaires et inutilement esthétiques comme le voulait les sports de combat.

« Je vais commencer. » Avait alors déclaré Zheng Xu.

« Je t’attends ! » Avait répondu Nie Yan en se mettant en position.

Les étudiants autour avaient commencé à scander avec encore plus d’enthousiasme. Ils s’étaient même écartés pour laisser encore plus de place aux deux combattants.

Zheng Xu avait alors crié tout en fonçant sur son adversaire avec un coup vertical.

Nie Yan avait alors levé son bras pour bloquer avant de se fendre en avant tout en envoyant un puissant coup de coude dans la poitrine de Zheng Xu. Ses mouvements étaient aussi rapides que l’éclair.

N’ayant aucun moyen d’esquiver le coup, Zheng Xu l’avait pris de plein fouet, grognant de douleur alors qu’il tentait de frapper avec son genou. Dans sa tête, quitte à perdre, autant que les deux se retrouvent blessés.

Mais Nie Yan avait facilement esquivé l’attaque latérale, et après avoir reculé de plusieurs pas, il avait tourbillonné sur lui-même pour envoyer un coup de pied retourné dans la tête de son adversaire.

Zheng Xu avait alors levé son bras pour parer l’assaut, mais…

{BAM !}

Contrairement au blocage de Nie Yan qui avait semblait naturel, son blocage avait eu l’efficacité d’une serviette pour arrêter une charge de taureau et il avait été à moitié assommé alors qu’il reculait dû au choc.

Les deux combattants avaient échangé plusieurs coups en l’espace de quelques instants, faisant accélérer le rythme cardiaque de leurs spectateurs. Chaque coup de pied, de poing et de genou résonnait à travers le gymnase et la majorité savaient que s’ils venaient à recevoir le moindre de ces coups, leurs os se briseraient comme du verre.

Zheng Xu avait pris plusieurs coups de plein fouet. Et même s’il ne le montrait pas trop, il hurlait intérieurement face à une telle douleur. Alors même qu’il avait ajouté plusieurs protections spéciales pour protéger ses articulations et d’autres parties de son corps, les attaques de Nie Yan lui faisaient quand même extrêmement mal. Tout son corps était en pleine supplique et il sentait son sang battre non pas d’excitation mais de quelque chose qui ressemblait de plus en plus à de la peur. Ces attaques étaient bien trop puissantes ! S’il ne s’était pas préparé en amont, il n’aurait probablement pas tenu plus de deux échanges !

En plus de la puissance des coups, le style de combat de Nie Yan était beaucoup trop dominant et oppressif. En vérité, Zheng Xu se demandait même comment il avait fait pour tenir jusque-là.

Mais il n’était pas le seul surpris. Nie Yan aussi était assez étonné. Ses bras, ses jambes et même, en vérité, son corps entier était douloureux. Il avait l’impression de frapper des plaques de métal plutôt qu’un être humain. Et les contrecoups de ses attaques rendaient ses extrémités engourdies. Il ne s’était pas attendu, dès le premier coup de coude, que Zheng Xu accepterait d’échanger des coups de cette manière. Étant donné la puissance derrière cette attaque, son adversaire aurait dû avoir au moins des côtes brisées. Mais étonnamment, bien qu’il semble un peu secoué, il n’avait pas l’air blessé. C’était alors qu’il avait réalisé que son adversaire était en train de tricher !

Étant donné les sciences et la technologie actuelle, du moment que quelqu’un avait suffisamment d’argent, il était possible d’acheter des augmentations bio-métallique en nanocomposites qui permettaient de grandement augmenter la résilience et la durabilité d’une personne. Et les élèves de cette académie ne manquaient pas souvent d’argent.

Si Nie Yan l’exposait ici et maintenant, Zheng Xu n’aurait cependant aucun moyen d’éviter un conseil disciplinaire car c’était dans le règlement d’informer son adversaire de l’existence de ce type d’amélioration corporelles sans quoi, si l’adversaire mourrait des suites du combat, cela serait considéré comme un meurtre de premier degré.

Que ce soit en termes de force ou de technique, Zheng Xu n’arrivait pas à la cheville de notre héros. Et en vérité, même avec sa bio-armure, il ne pouvait que se défendre passivement, et pas éternellement non plus.

Mais ce n’était pas comme si Nie Yan était un enfant de chœur. Il avait regardé son adversaire avec un regard plus froid qu’un lit après 20 ans de mariage. Si Zheng Xu voulait lui mettre à l’envers avec sa bio-armure, il allait lui donner une leçon de vie !

« Zheng Xu, tu as vraiment sous-estimé tes performances. Je ne m’attendais pas à ce que tu sois aussi résistant. Tu as même pu prendre plusieurs de mes coups de coudes dans la poitrine comme si de rien n’était. Et on dirait que tu te retiens encore. Je suppose que je vais m’y mettre à fond aussi. J’espère que tu pourras m’aider à m’améliorer. » Avait alors déclaré Nie Yan, coupant la retraite de son adversaire sans lui laisser la moindre chance. En plus de ça, il s’était donné une excuse pour avoir la main un peu plus lourde.

Quoi ?! N’avait pas pu s’empêcher de penser Zheng Xu avec frayeur. Les échanges qu’ils avaient eu jusqu’à présent lui avait donné envie de se rouler dans un coin et de pleurer sa mère tellement il avait mal. Et pour tout dire, il avait voulu esquiver le coup de coude de Nie Yan au début, et ses autres coups pour ce qu’il en était, mais avait juste était trop lent à réagir. Il n’avait aucun moyen de maintenir ce rythme plus longtemps et maintenant, Nie Yan voulait y aller encore plus fort ?! En plus de cette peur, il avait une part d’embarras en entendant son adversaire applaudir sa résistance alors qu’elle n’était qu’artificielle. Se pouvait-il qu’il ait découvert l’existence de sa bio-armure ?

Mais ce n’était pas important au final. Il savait que tant qu’il la porterait, il n’aurait rien à craindre, si ce n’était de la douleur. S’il continuait à échanger coup pour coup, il refusait de croire que Nie Yan pourrait continuer à l’endurer. Il savait que frapper une bio-armure revenait à combattre un mur en métal ! Tant qu’il protègerait sa tête, tout irait bien.

« J’aimerais te renvoyer le compliment. Tu es encore plus fort que je ne le pensais. » Avait répondu Zheng Xu en continuant de feindre l’ignorance. Avec autant de spectatrices dans la foule, il ne voulait pas perdre la face.

Il s’était alors de nouveau jeté sur son adversaire avec un coup de poing. Nie Yan avait esquivé l’attaque dirigée vers sa poitrine avec un pas de côté.

Zheng Xu avait rapidement enchaîné avec un coup de pied latéral vers la taille.

Idiot ! N’avait pas pu s’empêcher de penser Nie Yan avec un sourire mauvais. Esquivant le coup de pied, il avait alors tendu sa main gauche pour attraper la cheville de Zheng Xu, le bloquant complètement dans un étau de fer.

Ce dernier s’était débattu comme un diable pour se défaire de l’étreinte, mais il ne pouvait rien y faire. On aurait dit que la main de Nie Yan était un super-aimant et que sa jambe était faite de métal. Et en plus de ça, Nie Yan ne cessait de refermer sa poigne, écrasant ses os comme s’il s’agissait de crackers !

La puissance de sa main était juste terrifiante !

Nie Yan avait alors levé sa jambe droite avant de délivrer un puissant coup de pied dans la poitrine de Zheng Xu.

{BAM !}

L’impact avait été si violent que tous les spectateurs avaient eu l’impression de recevoir une baffe malgré la distance. Et même si la majorité de la force du coup avait été absorbée par la bio-armure, Zheng Xu avait quand même eu l’impression de s’être pris un 36 tonnes dans les côtes.

Il avait joyeusement volé sur une demi-douzaine de mètres avant de s’écraser au sol telle l’ignoble merde qu’il était.

Autant dire que l’assistance était devenue plus silencieuse qu’une mairie passé 18 heure. Ce coup de pied avait été bien trop violent ! Quelle puissance fallait-il pour pouvoir envoyer valser un adulte sur six mètres avec un coup de pied ?!

Et même si on ne mourrait pas suite à un tel coup, il était quasi impossible de ne pas être au bord de la mort !

Zheng Xu était fini, c’était évident pour tout le monde !

Zhao Shiyu était soudain devenue pâle. Elle savait que Zheng Xu portait une bio-armure, mais elle n’avait pas pu s’empêcher d’avoir peur pour sa vie après une telle brutalité. Elle ne s’était pas du tout attendue à ce que Nie Yan soit aussi fort. Zheng Xu n’avait pas eu la moindre opportunité de riposter durant tout le combat. La différence entre les deux était juste bien trop immense ! La preuve en était que même en portant une bio-armure, il avait quand même été vaincu !

Pas une personne dans toute la salle ne s’était attendu à ce que le ‘premier de la classe’ soit en réalité aussi fort.

« Je pense que le seul qui soit à la hauteur de Nie Yan dans toute l’école, est Lei Su. » Avait soudain dit un spectateur avec une coulée de sueur froide le long de sa colonne vertébrale.

C’était la première fois que Zheng Xu se faisait autant humilier de la sorte. Il refusait de s’avouer vaincu, tout particulièrement parce que Zhao Shiyu avait promis de devenir sa copine s’il gagnait. Et pour cette raison, il s’était relevé malgré sa défaite flagrante. Grâce à bio-armure, aucune de ses blessures n’était réellement sérieuse. Il avait juste l’impression d’avoir été passé sous un rouleau compresseur, mais rien n’était cassé.

Mais la surprise de tout le monde n’avait pas été que Zheng Xu ose se relever mais qu’il puisse !

« Impossible ! C’est impossible que quelqu’un soit aussi solide ! Il triche ! C’est obligatoire ! »

« Zheng Xu est un tricheur ! » Avait alors commencé à scander la foule avec indignation. Tricher dans un combat, et encore plus dans un duel, était la chose la plus détestable que quelqu’un pouvait faire !

Zheng Xu avait alors réalisé son erreur en se relevant. Il aurait juste dû continuer à rester au sol. A ce moment, n’importe qui avec deux neurones qui se connectaient pouvait comprendre qu’il portait une bio-armure ! Animé par une rage sans nom suite à cette défaite incroyable en plus du fait qu’il avait été forcé de révéler qu’il trichait, il s’était alors jeté sur Nie Yan avec un crie de rage !

« C’est ce que j’attendais ! » Avait alors dit Nie Yan avec un sourire satisfait et féroce. Il avait alors fait un pas en arrière pour esquiver l’attaque de Zheng Xu avait de propulser sa main gauche en avant pour attraper le poignet de son adversaire. Après quoi, il avait tourné son corps sur le côté, et en transférant toute sa puissance depuis son bassin jusque dans son bras droit, il avait frappé de toutes ses forces !

{BAAAAANG !}

Le poing de Nie Yan avait frappé Zheng Xu en plein dans la poitrine, le faisant cracher du sang instantanément.

Mais notre héros n’avait pas fini ! S’il laissait Zheng Xu repartir avec si peu de blessures, ce dernier n’arriverait pas à se souvenir qu’il ne fallait pas venir l’emmerder. Il voulait s’assurer que chaque cicatrice sur son corps et chaque petite douleur lui rappelle qui était le mâle dominant et qui était la carpette sur laquelle il avait chié dessus !

Tout en tenant toujours le poignet de Zheng Xu, Nie Yan avait alors envoyé un coup de pied retourné en plein dans son visage. Et avec un cri ridiculement efféminé, Zheng Xu s’était alors effondré au sol.

Après tout, même si son corps entier pouvait être protégé avec une bio-armure, ce n’était pas possible d’en mettre sur son visage, pas vrai ?

Enfin, Nie Yan avait reposé ses deux pieds au sol et avait repris une position normale. Zheng Xu était roulé en boule sur le sol, gémissant comme un chien face à un fauve sauvage. Avec ce genre de dégâts physique et psychologique, il lui faudrait plusieurs mois pour s’en remettre, et encore, probablement que pour la partie physique.

Mais Zheng Xu était le premier à avoir violer les règles, aussi même si Nie Yan avait eu la main ‘un peu’ lourde avec lui, pas une seule personne dans l’école ne pouvait dire qu’il était en tort. Il était même possible que Zheng Xu se prenne de grosses sanctions en plus de la perte du combat, de sa santé et de sa fierté, et Nie Yan s’en sortirait sans le moindre problème, et en plus de ça, avec l’admiration de sa classe. Après tout, il n’avait rien fait qui était hors du règlement. Il était normal qu’il y ait des blessures après un combat. Et tant qu’il n’y avait pas mort d’homme, il n’y avait pas de problème.

Zhao Shiyu s’était précipitée pour aller chercher l’infirmier de l’école, et quelques minutes plus tard, Zheng Xu avait été emmené à l’infirmerie.

Et pendant tout ce temps, tous les spectateurs avaient regardé Nie Yan avec choc. Ce match leur avait laissé un souvenir indélébile. Nie Yan n’était pas quelqu’un qu’il fallait provoquer !

Xu Yan, Fei Zhe et Xia Tianyu étaient même peut-être les plus choqués. Ils étaient ceux qui avaient passé le plus de temps avec Nie Yan de tous leurs camarades de classe, et il avait toujours eu l’air des plus réservés et calmes. Ils ne s’étaient pas attendu à ce qu’il soit aussi impitoyable et oppressif durant ce match. Alors même que Zheng Xu portait une bio-armure, il s’était fait éclater comme une pauvre merde en quelques minutes ! Nie Yan était un putain de monstre !

« Tu es vraiment trop abusé mec ! C’est décidé ! A partir de maintenant, t’es mon boss ! » Avait déclaré Xu Yan avec excitation. Ce match lui avait fait bouillir le sang de bout en bout !

« Hey, tu penses que tu peux nous enseigner quelques coups ? » Avait demandé Fei Zhe avec un grand sourire. Il admirait réellement le talent de Nie Yan. S’il pouvait obtenir ne serait-ce qu’une miette de son savoir, il savait que cela l’aiderait grandement.

« Pas de soucis. » Avait répondu Nie Yan avec un sourire. Cela ne le gênait absolument pas d’enseigner ses techniques.

Xia Tianyu avait voulu affronter Nie Yan au début. Après tout, même s’il était moins bon que lui au niveau académique, il était resté persuadé qu’il était supérieur en combat. Mais maintenant, il avait perdu tout envie de se retrouver face à lui dans un combat. Il se demandait même s’il aurait la vitesse suffisante pour s’enfuir à toute jambe face à un tel monstre.

Les quatre amis avaient alors discuté joyeusement tout en retournant en classe.

Quant à Zhao Shiyu, elle était restée dans le gymnase, le regard scotché sur le dos de Nie Yan avec une expression compliquée sur le visage. Après avoir vu comment Zheng Xu s’était fait rétamer, elle avait perdu tout courage de provoquer Nie Yan. Elle avait vu son regard à un moment, et son instinct lui avait crié quelque chose très clairement : « Si tu l’emmerdes vraiment, c’est ta vie que tu vas perdre ! »  Le message était clair.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 588
Rebirth - Chapitre 590

Related Posts

6 thoughts on “Rebirth – Chapitre 589

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com