Rebirth – Chapitre 63

Rebirth - Chapitre 62
Rebirth - Chapitre 64

Et voici le chapitre promis. Petit mais exaltant qui plus est.

Alors tout d’abord, j’ai pris quelques libertés sur ce chapitre. Ceux qui l’auront lu en anglais verront que le titre est un peu différent, mais je le trouve plus approprié. Et j’ai fait une autre modification pour plus de clarté. Tout cela n’affectera en rien la suite de l’histoire et n’est là que pour vous retranscrire la meilleure lecture possible.

Et sur ce, je vais aller me reposer un peu les yeux parce que voilà ! Bonne lecture 😉

Rebirth – Chapitre 63 : L’Art de l’Escarmouche

 

Une énorme silhouette était entrée dans le champ de vision de Nie Yan après une dizaine de secondes. Il faisait facilement deux fois la taille d’un Ogre ordinaire et sa bedaine était bien plus large. L’Ogre Dévoreur !

Nie Yan s’était caché derrière un arbre avec un genou sur le sol. Il avait récupéré son arbalète, la tenant avec sa main gauche pendant que sa main droite se posait sur la gâchette. Son regard était droit, aligné avec l’arbrier de son arme.

Un Voleur de niveau 5 avait réussi à tuer l’Ogre Dévoreur avec une arbalète en lui enlevant sa vie, petit à petit. Nie Yan devait admettre… Que cette personne était vraiment courageuse. Néanmoins, si une comparaison devait être faite entre ce Voleur et lui-même actuellement, il n’aurait pas à avoir honte de quoi que ce soit. Il n’avait aucun doute dans le fait de pouvoir réussir cette prouesse. Après tout, il avait été un Grand Voleur, à un cheveu de devenir Danseur de l’Ombre. Il était persuadé que les Danseurs de l’Ombre de l’ancienne époque pourraient tous en faire autant.

Il avait une compréhension extensive de la manière de réduire la barre de vie de l’Ogre Dévoreur jusqu’à sa mort. Mais l’exécution était bien différente de la théorie. Dans sa vie précédente, le Voleur célèbre avait réussi sans accrocs, mais cela était essentiellement dû à la chance.

Face à l’arbalète, la silhouette de l’Ogre Dévoreur se rapprochait de plus en plus. Nie Yan avait redirigé sa visée vers une certaine partie de la poitrine du boss. Son point faible : le cœur.

Alors qu’il était sur le point de tirer, deux Ogres ordinaires étaient apparus de nulle part. Ils vagabondaient aussi dans les environs.

Nie Yan s’était arrêté en urgence dans son mouvement avant de s’immobiliser complètement. Bien que les deux nouveaux Ogres soient des variables inconnues dans son équation, il n’était pas persuadé que cela l’empêcherait d’atteindre son but. Les Ogres sont gros et maladroits. Je devrais m’en sortir aussi longtemps que je ne prends pas de coup…

Cela dit, ça va être difficile de réduire leur barre de vie sans prendre de dégâts.

Levant de nouveau son arbalète, il avait visé sa cible originelle et sans hésitation, trois carreaux étaient partis en ligne droite vers le cœur du boss. Quelques instants plus tard, le son de carreaux se plantant dans de l’écorce épaisse avait retenti.

Ogre Dévoreur (Elite) : Niveau 8

HP : 5955/6000

Bien que ce boss n’inflige pas autant de dégâts que les autres, il compensait cela par une peau épaisse et beaucoup de points de vie. Il n’était clairement pas une victime.

Du fait de sa défense haute, les carreaux normaux infligeaient des dégâts très limités. Heureusement, Nie Yan avait dépensé une petite fortune pour acheter des carreaux spéciaux qui infligeaient des dégâts bonus par coup. Un de ces carreaux pouvait enlever au moins 15 de dégâts, ce qui était assez impressionnant.

L’Ogre Dévoreur s’était immédiatement tourné en direction de son assaillant. Il s’était alors mis en marche d’un pas lourd en brandissant son gourdin de bois. Son corps massif de cinq tonnes ressemblait à une forteresse humanoïde qui causait des tremblements de terre à chaque pas.

Voyant qu’il avait réussi à attirer l’attention du boss avec succès, Nie Yan s’était précipitait vers un des arbres proche en choisissant avec attention son chemin dans la végétation. L’Ogre Dévoreur était maladroit et bedonnant et on aurait dit qu’il avançait lentement en le voyant de loin. Cependant, sa stature colossale faisait qu’il couvrait une bonne distance à chacun de ses pas, réduisant celle-ci avec sa proie. Les deux autres Ogres s’étaient aussi mis en chasse, mais il était vite apparu évident qu’ils ne pourraient pas rattraper leur chef. Ils avaient continué à s’éloigner de plus en plus de celui-ci.

Après avoir couru environ 50 mètres, Nie Yan avait perdu l’aggro du boss qui avait été incapable de le suivre à travers les arbres. Ce dernier s’était retourné comme s’il voulait partir.

C’était alors que notre Voleur avait demi-tour pour libérer une salve de carreaux, récupérant de nouveau l’aggro tout en infligeant de nouveaux dommages, renouvelant l’instinct de prédateur du colosse.

Alors qu’il courrait, Nie Yan avait remarqué que seul l’Ogre Dévoreur le poursuivait. Les deux autres Ogres avaient depuis longtemps cessé leur course et étaient maintenant en train de déambuler dans les environs.

Hein ? Je suppose que ma chance n’est pas si mal. Ça sera bien plus simple de gérer le gros lourd tout seul.

La distance entre lui et le boss réduisait petit à petit, jusqu’à ce que seuls 20 mètres les séparent.

Alors qu’il chassait Nie Yan, une aura dangereuse avait émané de l’Ogre Dévoreur. Ses quatre yeux étaient soudain devenus rouges et son corps avait émis une lumière rougeoyante proche des bombes dans les dessins-animés quand elles sont sur le point d’exploser.

Les deux regards de braise étaient fixés sur Nie Yan.

Regard Pétrifiant !

Nie Yan avait senti un serrement dans son torse lorsqu’il avait remarqué le comportement étrange du boss. Ce genre de capacités capable de paralyser un joueur étaient particulièrement terrifiantes. S’il n’était pas prudent, le joueur rencontrant ce genre de capacités se retrouverait incapable de bouger pendant qu’il serait transformé en pulpe.

Au même instant où l’Ogre Dévoreur avait utilisé sa capacité spéciale, Nie Yan avait effectué une roulade sur le côté, se plaçant ingénieusement derrière un arbre.

Raté !

Le boss avait rugi de rage en voyant son sort échouer. Il s’était élancé de nouveau en avant en chargeant le microbe qui osait le ridiculiser. Les deux Ogres à l’arrière avaient aussi été alertés par ce vacarme. Cependant, après quelques mètres de poursuite « acharnée », ils avaient de nouveau tourné les talons.

Nie Yan, de son côté, avait inspiré un grand coup en se tenant dos à l’arbre salvateur. Les informations qu’il avait lues dans le guide de son ancienne vie étaient exactes ! Après avoir été attaqué deux fois, l’Ogre Dévoreur déclenchait son Regard Pétrifiant six secondes plus tard. Si un joueur était frappé par cette capacité, il serait immobilisé pendant six secondes. Il était actuellement impossible d’esquiver cette capacité autrement qu’en se cachant hors de portée du regard du boss.

S’il finissait par se faire toucher, Nie Yan savait qu’il n’y survivrait pas. C’était la raison principale qui rendait le combat avec ce boss en solo si difficile. Tout le monde ne pouvait pas réussir à gérer ces variables. Même longtemps après que cette méthode ait été publiée, ce boss était resté un des boss du début les plus difficile à gérer.

{Whoosh ! Whoosh ! Whoosh !}

Nie Yan avait repris sa phase de tir en se déplaçant à travers les arbres.

{Crash ! … Crash ! …Crash ! …}

L’Ogre continuait quant à lui brandir son gourdin inutilement en frappant les arbres sur son chemin.

La clé de ce combat était de changer de rythme et de direction régulièrement à travers les arbres afin de les transformer en obstacles. Bien que la vitesse de déplacement du géant bedonnant n’était pas lente, il manquait cruellement d’agilité. Un excellent Voleur pouvait utiliser ça à son avantage en zigzaguant autour de plusieurs grands arbres.

Cependant, cette stratégie n’était pas facilement applicable par tous. Si un joueur manquait de représentation de l’espace, il ne pourrait pas juger efficacement du chemin que prendrait le boss et pourrait se retrouver à réduire l’écart entre lui et l’Ogre Dévoreur plutôt que de le creuser. Il pourrait aussi finir par se faire frapper par le Regard Pétrifiant et mourir dans d’atroces souffrances.

Afin d’éviter de se faire attraper, le joueur devait toujours courir en courbes et non en ligne droite, de plus, il ne pouvait pas se permettre de s’arrêter plus de trois secondes.

Avec autant d’années d’expérience en combat, plusieurs actions étaient devenues instinctives pour Nie Yan, et il pouvait réaliser ce genre de tâche sans même y réfléchir tout en tirant avec précision avec son arbalète.

En voyant qu’avec son niveau de mécaniques, l’Ogre Dévoreur n’était pas si difficile que ça pour lui, il s’était senti soulagé. Le boss n’avait aucun moyen de gérer ce Voleur agile, et le fait de devoir constamment tourner ses deux têtes le rendait confus.

Avec de l’équipement de qualité et dix ans d’expérience, si Nie Yan n’avait pas pu réaliser la même chose que ce Voleur niveau 5, il n’aurait pas vu d’intérêt à rejouer à Conviction.

{Put ! Put ! Put !}

Les carreaux continuaient à pleuvoir sur la peau épaisse de l’ogre qui voyait sa vie descendre continuellement alors qu’il tentait d’écraser ce moucheron avec son gourdin.

{Crash !}

Encore un coup dans un arbre. D’un bond agile, Nie Yan avait encore une fois esquivé un coup mortel sans même suer une goutte.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 62
Rebirth - Chapitre 64

11 Commentaires

  1. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Meifumado

    Merci, un plaisir de relire ce rebirth !

    Répondre
  3. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Cèlen

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  6. Capopalyx

    Merci pour le chapitre. Je connaissais pas le mot arbrier,je dormirais moins con ce soir Merci.

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. PoloZore

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  9. Shirosuu

    Merci pour ce chapitre!!!!!

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com