SW Chapitre 83

SW Chapitre 82
SW Chapitre 84

Chapitre 83 - L’Épée du Dieu de la Guerre

Le gardien du Hall des Âmes Héroïques rêvassait en regardant le pilier central de la salle, car sa lueur s’était soudainement affaiblie. Quelques secondes plus tard, il perdit même toutes ses couleurs et ensuite, le pilier commença même à devenir illusoire, comme s’il pouvait disparaître à tout moment.

Ce genre de situations n’arrivait que lorsque le pouvoir d’un pilier avait été hérité par quelqu’un ! Et ce pilier au centre… Est-ce que cet homme a vraiment…

Alors qu’il était absolument ébahi, Ling Chen apparut lentement devant le pilier central dans un halo de lumière chaleureuse. Entre-temps, le pilier contenant le pouvoir du Dieu de la Guerre disparut complètement sans laisser la moindre trace…

En le regardant, le gardien si froid qu’il semblait dépourvu d’émotions fut si choqué qu’il ne parvint pas à parler. « Tu…»

Ling Chen lui dit avec un grand sourire : « J’ai fait le bon choix ; j’ai passé le test du Dieu de la Guerre !»

Il n’avait pas besoin de lui expliquer quoi que ce soit, puisque sa téléportation et la disparition du pilier en étaient des preuves irréfutables. Le gardien commença à réévaluer le jeune homme devant lui et grava son visage dans sa mémoire. Il l’avait aidé à sa façon avant qu’il n’entre dans l’examen, dans l’espoir qu’il réussisse là où tout le monde avait échoué pendant 1000 ans. Cependant, au plus profond de lui, il ne croyait pas réellement que le jeune homme ait des chances de réussir, car il était trop faible, pour être honnête ; tous les génies qui avaient été précédemment tués étaient bien plus forts que lui.

Mais le résultat, aussi choquant qu’il soit, été manifeste : le pouvoir du Dieu de la Guerre, qui avait occupé le Hall des Âmes Héroïques un millénaire durant, avait enfin été hérité… Et l’homme qui avait reçu ce legs était un humain d’un autre monde qui n’était arrivé dans celui-ci que depuis deux jours !

Et dire que repenser au moment où les onze piliers lui avaient donné leur approbation l’ébahissait encore à ce moment…

Ce jeune aventurier avait un talent et un futur incroyables !

Le gardien réfléchit un long moment, mais il ne parvint à sortir qu’une piètre phrase : « Tu as créé un miracle. »

Ling Chen sourit doucement, et répondit d’un air sincère : « C’est entièrement grâce à votre aide. Sans vous, je serais mort plusieurs fois durant le test !» Une fois cela dit, il sortit l’écaille émeraude d’immortel aquatique qu’il lui avait donné. Cet artefact, qui pouvait être utilisé 5 fois pour protéger qui le tient, avait sauvé sa vie à quatre reprises. Mais l’aide du gardien ne se limitait pas à ça : sans l’orbe de bouclier spirituel qu’il lui avait donné, il n’aurait pas pu faire éclore Gripoil, et il n’aurait pas obtenu l’Orbe du Sagittaire… Et de là, vaincre l’oiseau zéphyr lui aurait été impossible.

L’homme en noir balaya du regard l’écaille émeraude, et dit doucement : « J’ai obtenu cette écaille en tuant l’Empereur Aquatique de Jade. C’est un honneur qu’elle ait pu t’aider ainsi. Le Dieu de la Guerre est publiquement reconnu comme étant l’humain le plus puissant de l’histoire et même si tu tiens tout en bas de l’échelle pour le moment, je suis certain que toi, son héritier, te tiendras un jour au sommet du Continent Oublié… De la même façon que tu es déjà parvenu à réussir là où les génies du continent ont échoué durant un millénaire. »

Il se tut, jeta un regard en direction du pilier à présent disparu et dit : « Je n’aurais jamais cru voir un jour quelqu’un hériter de sa puissance. C’est un honneur pour moi. Tiens, prends ça. »

Une grande épée à la lame large apparut entre les mains du gardien, qui la tendit au jeune homme. « C’est l’épée du Dieu de la Guerre, qui fut autrefois connue de par le monde. Elle l’a accompagné pendant des centaines d’années, et elle avait même fini par développer une certaine spiritualité. Elle suivit son propriétaire dans la mort, et dissipa toute sa puissance pour devenir une épée parfaitement normale. Prends-la et va voir le maire ; elle sera la preuve, auprès de lui, que tu as bien passé le test. Le maire m’a demandé un jour de le prévenir immédiatement si quelqu’un devait réussir l’examen du Dieu de la Guerre, alors donne-lui cette note quand tu le verras. Il est actuellement préoccupé par un problème complexe. L’épée et la note pourraient le pousser à te faire confiance et à te laisser te charger de son problème… Si tu peux le résoudre, il te sera reconnaissant et te récompensera généreusement. Ce te sera d’une grande aide, à toi qui viens d’arriver sur ce continent. »

L’aventurier se saisit de l’épée et de la note en même temps.

[Épée du Dieu de la Guerre] Type : Épée à deux mains. Rang : blanc pâle. Critères d’utilisation : ne peut être équipé. L’épée du Dieu de la Guerre, qui fut autrefois l’homme le plus puissant du Continent Oublié. A perdu toute sa puissance pour une raison inconnue. Ne peut être équipé. Attributs : Puissance d’attaque offensive +5

[Note du Gardien du Hall des Âmes Héroiques] Une note écrite par le gardien du Hall. Donnez-la au maire de la Ville du Dragon Azure s’il vous plaît. Disparaitra immédiatement si on la jette.

« Ces sept gugusses t’ont attendu dehors depuis le début. Tu devrais aller les voir et les emmener avec toi voir le maire. Moi je dois garder cet endroit et ne peux le quitter. » Dit calmement l’homme en noir.

Ling Chen ne dit rien de plus ; il rangea les deux objets et se dirigea vers la sortie.

À la porte du Hall des Âmes Héroïques, les sept instructeurs étaient sur le point de s’endormir.

« C’est bizarre, pourquoi n’y a-t-il pas de réaction ? Vous croyez qu’il est mort ou qu’il vit encore ?»

« Logiquement, l’héritage de la puissance devrait être vite réglé, il n’y a aucune raison pour qu’il traîne aussi longtemps…»

« Dites, vous ne pensez pas qu’il ait pu perdre la raison une seconde et choisir le pilier du milieu ?»

« Impossible ! Je lui ai expressément dit de ne pas le choisir… Ou alors, il s’est coincé la tête entre les battants d’une fenêtre. »

« Les autres legs peuvent être hérités en un moment, seul le Dieu de la Guerre demande à ce que son candidat passe un test. Il s’est déjà passé tant de temps que, de quelque façon qu’on retourne le problème, on dirait que…»

« Bordel ! Il a dû être bercé trop près du mur ! Il a peut-être un talent incroyable, mais ce test est parfaitement grotesque ! Rien qu’une petite partie de sa force a tué tant de super prodiges du continent durant cet examen…»

Craaaack…

La porte du Hall des Âmes Héroïques s’ouvrit dans leur dos. Ling Chen en sortit avec une expression désarmée, car il avait entendu toutes leurs élucubrations…

Les sept instructeurs lui foncèrent aussitôt dessus comme un groupe de mouches bourdonnantes, et ils lui demandèrent dans une cacophonie de quelle force il avait hérité. Cependant, avant qu’ils n’aient pu finir de parler, une voix froide et basse leur parvint depuis le hall : « Ceux qui provoquent du raffut devant le Hall des Âmes Oubliés subiront… La peine de mort !»

Les sept instructeurs se turent aussitôt, recroquevillèrent leurs têtes entre leurs épaules comme des tortues, et traînèrent le jeune homme en direction du hall de changement de profession.

Une fois qu’ils eurent quitté le coin du Hall des Âmes Héroïques, ils l’encerclèrent à nouveau et lui demandèrent avec impatience : « Alors gamin, comment était-ce ? Quelle classe as-tu choisie ?»

« Tu as manifestement l’air d’avoir réussi, en tout cas… C’est une bonne chose que tu n’aies pas été assez stupide pour choisir le test du Dieu de la Guerre ; autrement, on ne te verrait pas sortir du Hall des Âmes Héroïques, mais de la pierre de résurrection. Tu n’aurais alors plus jamais l’occasion de retourner dans le hall pour changer de classe de toute ta vie… Bon, accouche, quel héritage as-tu obtenu ?»

Le jeune homme haussa les épaules et répondit tranquillement : « J’ai évidemment choisi celui… Du Dieu de la Guerre. »

« Mon cul oui !» Jura aussitôt l’instructeur des guerriers. Il avait manifestement l’air de vouloir lui aboyer dessus, aussi son interlocuteur recula rapidement de deux pas et esquiva une volée de postillons.

« Tu te prends pour un gros bonnet maintenant que tu as obtenu un legs ? Ça t’amuse de te payer la tête de vieux machins ? Pfeuh, si tu as obtenu l’héritage du Dieu de la Guerre, je veux bien marcher sur les mains à partir de maintenant !» Rugit l’instructeur des guerriers en grinçant des dents.

« Tu sais ce que tu dois d’abord faire avant d’obtenir son legs, gamin ? Tu dois passer un test de force ! Six personnes ont tenté de passer son test ces mille dernières années, et pas un d’entre eux n’y est arrivé ! Ils ont tous été tués ! Et chacune de ces six personnes pouvait te tuer en te touchant du petit doigt. Tu as obtenu la puissance du Dieu de la Guerre ? C’est ça, et moi je suis le père du maire !»

« Si tu as passé l’examen du Dieu de la Guerre, alors je veux bien me couper la tête pour que tu t’en serves comme d’un urinoir !»

« Allez gamin, sois honnête ; un bon bluff doit être crédible. »

Ling Chen fut un peu peiné de voir qu’aucun instructeur ne le croyait, d’autant qu’ils le regardaient avec dédain. Ses lèvres tressaillirent, et il fit apparaître l’épée du Dieu de la Guerre dans sa main.

Aussitôt, les sept instructeurs se figèrent complètement ; en fait, même l’air ambiant semblait s’être figé. Sept paires d’yeux la fixèrent, écarquillées aux limites du possible, tremblant d’incrédulité.

« Ce… C’est…»

« C’est l’épée du Dieu de la Guerre ! Y’a aucun doute, c’est bien elle !»

« Mais elle ne peut être donnée qu’à celui qui obtiendra son héritage…Se peut-il que…»

Les sept regards furent à nouveau rivés sur l’aventurier, tandis que leurs expressions exagérées laissaient à penser qu’ils regardaient un monstre.

L’instructeur des guerriers se mit à bégayer : « T-t-t-t-t-t-t-t tu…Tu as vraiment obtenu l’héritage du Dieu de la Guerre ? Tu as mis autant de temps parce que tu passais son test ?»

« Effectivement, maintenant libre à vous de me croire ou pas. » Ling Chen rangea l’épée et ne s’embêta pas à argumenter davantage.

Ô Maman, c’est bel et bien vrai ! gémirent intérieurement les sept instructeurs. L’humain d’un autre monde face à eux, qui n’était dans le leur que depuis deux jours, avait réellement passé le test que personne dans le Continent Oublié n’avait pu vaincre en mille ans… Rien n’était plus difficile à croire et pourtant, l’épée était une preuve irréfutable…

Ce type est un monstre ou quoi… ?

« Oui… Oui… Nous te croyons tout à fait. » L’instructeur des guerriers hocha la tête d’un air absent comme un poulet qui picore… Il avait, de toute évidence, du mal à recouvrer du choc. « Tu es vraiment… Vraiment le type qui a réussi à débloquer sacrifice de l’âme. Tu es un prodige… Non, un génie parmi les génies. »

*Tousse Tousse* Le jeune homme plissa les yeux et dit avec nonchalance : « Monsieur l’instructeur des guerriers, il paraît que vous devez dorénavant marcher sur les mains ?»

L’instructeur en question se figea, se frotta la tête en regardant en l’air et se mit à rire comme un possédé :«Ha… Haha… Quel beau temps aujourd’hui n’est-ce pas, vraiment beau, ha ha… Haha…»

« Monsieur l’instructeur des gardes aux boucliers, j’ai entendu dire que vous étiez le père du maire ?»

L’instructeur répondit d’un air tout à fait sérieux : « C’était une hallucination, tu as définitivement halluciné. »

« Monsieur l’instructeur des archers, il paraît que vous allez vous couper la tête pour que je m’en serve comme urinoir ?»

L’instructeur ouvrit de grands yeux innocents et demanda d’un air confus : « C’est quoi un urinoir ? Ça se mange ?»

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 82
SW Chapitre 84

11 Commentaires

  1. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Nuchette

    Merci pour le chapitre ! J’ai bien rigolé sur la f i n

    Répondre
  5. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. reds

    marci

    Répondre
  8. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  10. MissHikari

    « C’est quoi ça se mange ? » non mais sérieusement XD
    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  11. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com