ICDS - Chapitre 163

ICDS - Chapitre 162
ICDS - Chapitre 164

Une nouvelle semaine, un nouveau chapitre !

Alors tout d’abord, sachez que j’ai rattrapé la version anglaise en lecture, donc je suis à jour sur mes ICDS.

Je l’ai essentiellement fait parce que j’avais envie, mais aussi pour pouvoir traduire de façon plus détaillée, car il y a un problème inhérent à l’anglais et au coréen, et c’est le genre neutre. généralement, quand on découvre quelqu’un ou que l’auteur veut nous faire une ‘surprise’ (avec de gros guillemets hein…), il utilise le genre neutre, et on ne l’a pas vraiment en français.

L’exemple récent le plus frappant était Illina, qui a été présentée au début comme un homme dans la version française (puisque j’avais aucune idée que c’était une fille) et dont j’ai dû tourner certaines phrases de telle façon que ça ne se voit pas par la suite.

Donc, comme je disais, je suis à jour, donc au chapitre 325, ce qui me permettra de voir venir ce genre de soucis. Et aussi d’avoir des titres de chapitres plus en phase avec l’histoire qu’une traduction littérale.

Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne lecture =p

 

 

 

Chapitre 163 - Le Rondeau des Flammes Écarlates et de la Glace Argentée (6)

 

Bien que j’ai voulu attendre jusqu’à ce qu’Illina soit calmée, j’étais aussi anxieux concernant la vie du Manieur de Talents emprisonné dans la glace. C’est pourquoi, dès qu’elle avait fini de sangloté, je lui avais caressé la tête en lui disant.

« Illina, je suis désolé, mais il y a quelqu’un qui a besoin d’être secouru. Reste avec Hwaya pendant un moment. »

« Ina. »

« Ina ? »

« C’est comme ça que Maman et Papa m’appelaient. »

« … Okay, Ina. Attends ici. »

« Oui. »

Après m’avoir entendu l’appeler Ina, elle m’avait lâchée. M’inquiétant du fait qu’il n’y avait probablement aucune échappatoire à cette situation, j’avais appris le Glaçon de Talents avec un air soucieux. Bien que tous les autres ce soient transformés en zombies et avait été éparpillés par le combat, lui, était toujours en vie. Cependant, il était dans une situation pire que quand on l’avait trouvé, car la glace avait maintenant atteint le dessous de ses yeux. Heureusement, le pouvoir de Ruyue s’était renforcé au bon moment, et le gel avait cessé de s’étendre.

Lorsque je m’étais approché des autres, Walker avait été le premier à parler avec un ton sarcastique.

« Oh, voilà le père. »

« Walker, si tu veux te battre, viens. Je serais heureux de t’écraser. »

« Désolé, mais je ne suis pas assez cruel pour blesser un homme ayant une fille. Protège ton foyer, Kang Shin. »

« Waalkeeeeeeer… ! » (NdT : Sky de son prénom…)

A ces mots, Ludia avait secoué la main en niant les mots de Walker.

« Je n’accepterais pas ça. Elle n’est pas ma fille. »

« Désolé mais tu n’es pas ma femme non plus. »

« Je veux caresser Illina moi-aussi… Je peux ? »

« Tu gèleras probablement en quelques secondes. »

« Pourquoi c’est que Hwaya et Shin… »

Eh bien, je pouvais comprendre ce que voulait dire Ye-Eun. Ina était petite et mignonne et elle avait l’air d’une princesse dans un conte de fées. Bien que les gens ordinairement atteint d’albinisme souffrent d’une façon que les personne n’étant pas atteint le pouvait pas comprendre, vu le charme qu’elle en retiré, on pouvait considérer que c’était une bénédiction plutôt qu’une malédiction dans son cas.

De plus, avec la quantité de mana qu’elle avait, qui pouvait rivaliser avec un Rang SSS, elle ne pouvait certainement pas sentir la souffrance qu’un albinos normal pouvait ressentir. Bien que son pouvoir lui ait apporté beaucoup de malheurs, il en serait autrement à partir de maintenant.

En tout cas, il fallait que je traite ce Manieur de Talents sur le point de mourir.

« Ruyue, est-ce que tu peux le ramener à la normale ? »

[Oui ! Mais la tête jaune doit m’aider.]

Elle avait répondu avec enthousiasme en pointant Ludia. L’appeler tête jaune à cause de ses cheveux blonds… Tu n’as pas peur Ruyue !

« Ludia, aide. Il faut qu’on le sauve. »

« … »

A cause de mon refus catégorique précédent concernant notre situation maritale, elle avait les joues gonflées, comme si elle boudait. Mais même sans réponse de sa part, elle s’était approchée de nous en pointant son bâton vers le Manieur de Talents.

« Que dois-je faire, Loup ? »

[Je suis Ruyue ! Je ne suis pas Loup !]

« Ouais, Loup. Qu’est-ce que je dois faire ? »

[Shin, cette tête jaune m’appelle Loup !]

« Vous ne pouvez pas vous dépêcher ? S’il meurt vraiment, ça ne sera pas drôle… ! »

Bien qu’elles aient continué à se chipoter, elles avaient quand même coopéré pour le sauver. Alors que Ruyue le décongelé petit à petit, Ludia le soigné avant que le choc et ses blessures ne lui soient pas fatales. Étonnamment, après un moment, il avait commencé à faire circuler son mana pour les aider alors que ses yeux étaient encore fermés. Je ne savais pas quand il avait été congelé, mais il était vraiment…

Environ 10 minutes plus tard, l’homme avait lentement ouvert les yeux après avoir regagné son apparence d’homme et non de surgelé. Il était d’âge moyen, bien proportionné avec des cheveux blonds dont on pouvait voir quelques mèches grises et blanches clairsemées. C’était sûrement ce que les gens voulaient dire par « bien vieillir ».

« Merci de m’avoir aidé. Je pensais vraiment que j’allais mourir ici. »

« Je suis Yeon Hwawoo, de Revival. »

« Ah, le grand héros de ce siècle. Vous êtes encore plus impressionnant en personne. Vos yeux ont l’air doux mais ils donnent une impression de volonté forte. C’est un honneur de vous rencontrer. Je suis Laz Michel, Rang SS français. »

Il avait tendu sa main vers moi, et quand j’avais pris sa main pour la serrée, j’avais finalement compris. Il était de type renforcement physique !

« Est-ce que tout le monde ici était vos camarades ? »

« Il y en avait d’autres, mais la plupart ont été tués par les monstres de glaces. »

En disant cela, il avait discrètement regardé Ina. N’importe qui d’autre ne l’aurait pas remarqué. Bien qu’il n’ait rien dit à voix haute, je savais ce qu’il sous-entendait. Je n’avais alors pas pu m’empêcher de le remercier pour sa considération.

Bien qu’il ait été presque gelé à mort, il avait quand même vu ce qu’il s’était passé. Il savait qu’Ina ne voulait pas tuer des gens et il n’amènerait certainement pas le sujet sur la table tant que nous arriverions à la contrôler.

« J’aimerais exprimer ma gratitude une nouvelle fois. Vraiment, merci.

Je pensais que ma courte vie s’arrêterait ici. Il me reste beaucoup de choses à apprécier dans la vie ! »

« C’est bien que nous ayons pu vous sauver avant qu’il ne soit trop tard. Je suis désolé de devoir dire ça à quelqu’un qui vient de voir la mort passer si près, mais pouvez-vous nous aider à nettoyer le Portail ? Avoir un allié puissant et fiable supplémentaire est toujours d’une grande aide. »

« Bien sûr. Pour tout dire, j’allais demander si je pouvais aider. Je ne suis pas le genre de personne à rester assis après m’être fait frapper. Je ne serais pas satisfait tant que je n’aurais pas pris ma vengeance. »

Il avait souri en tenant son épée, qu’il avait maintenue dans sa poigne même en étant gelé. En voyant sa taille, supérieure à une épée normale à une main, je m’étais dit que c’était une épée bâtarde.

« Je suis confiant dans ma capacité à combattre avec mon corps. »

« Bienvenue à bord. »

Une fois les introductions faites, Hwaya s’était approchée de moi avec Ina dans ses bras. Pour être exact, Ina ne voulait pas la lâcher. Maintenant qu’elle avait fini de pleurer, elle était quasiment impossible à séparer de nous. Hwaya avait dit avec une voix à la fois heureuse et de dépit.

« Enlève-la-moi ! »

« Pourquoi ? Vous allez bien ensemble. Mieux que si elle était accrochée à moi. »

« Maman est chaude. »

« Eh bien, c’est une pyromancienne… »

Voyant ces deux-là ensemble, je n’avais pas pu m’empêcher de sourire, mais il y avait quelque chose que je devais dire à Ina.

« Ina. »

« Oui. »

Lorsque je l’avais appelée, elle semblait avoir remarqué mon ton sérieux et m’avait regardé droit dans les yeux.

« Le gars qui s’est enfui. Tu lui as parlé avant, non ? »

« Oui. Il avait parlé sous la forme d’une chenille de glace. »

Je m’en doutais. Il pouvait posséder les créatures vivantes. C’était quelque chose que seuls les élémentaires fous pouvaient faire. Bien sûr, une fois qu’un élémentaire fou avait réussi à prendre contrôle d’une création, les non-Elémentalistes pouvaient l’entendre parler.

« Il a perdu quelqu’un d’important et il fait du mal aux autres à cause de ça. Je veux l’attraper pour l’empêcher de faire de plus grosses erreurs. »

« Il est comme moi ? »

« Non, même s’il est fou de chagrin, il fait du mal et il a tué beaucoup de monde. Il n’est pas comme Ina, car tu as choisi de t’enfuir ici pour ne pas blesser les gens. »

« Mais j’ai tué beaucoup de monde moi aussi. Tout le monde a dit que j’étais une méchante fille. Et que mon Papa et ma Maman morts me haïraient. »

Putain, tout ce qu’elle disait me donnait envie de pleurer. Quel bâtard avait dit ça à Ina ? J’avais serré ma prise sur ma lance en réfléchissant à ce que je pouvais bien lui répondre. Cependant, je n’avais pas trouvé de mots réconfortants. Hwaya avait serré Ina dans ses bras en lui caressant les cheveux gentiment.

« Ina n’est pas une méchante fille. Personne n’est méchant. Tu ne pouvais juste pas contrôler le pouvoir qui t’as été transmis. Je suis sûr que ta Maman et ton Papa qui ne sont plus là ne te haïssent pas. »

« Vraiment ? »

« Bien sûr, je suis la Maman d’Ina maintenant. Tu ne crois pas ta Maman ? »

« Si… Papa aussi ? »

Elle s’était approprié le rôle de mère d’Ina le plus naturellement du monde. C’était amusant, mais vu la façon dont elle avait réussi à la consoler, j’avais préféré ne rien dire. J’avais aussi caressé la tête de ma ‘fille’.

« Bien sûr, Ina. Aucun parent ne peut haïr son enfant. »

Lorsque je m’étais retourné, mon père m’avait levé les pouces en silence. C’était assez embarrassant de le dire en face de mon père mais… J’avais raison. Aucun parent ne pourrait jamais haïr leur enfant. Ils aimeraient même un enfant exécrable. C’était ainsi qu’allait le monde. J’étais certains que des parents avaient déjà commis des actes horribles envers leurs enfants mais ils ne les avaient jamais haït. Autrement, leur amour inconditionnel ne pourrait pas être expliqué.

‘Putain, c’est vraiment trop gnangnan comme situation ! La honte !’

« Ina, tu ne tueras plus personne maintenant. Nous t’aiderons. Et je veux l’aider aussi. Les humains sont ceux qui l’ont rendu fou. Comme je suis un humain, je me dois de le ramener à la raison. »

Tous les élémentaires étaient nés comme une feuille vierge. Ce n’était que lorsqu’ils rencontraient leur contracteur qu’ils se mettaient à ressentir des émotions profondes. Mais lorsque celui-ci mourrait, ou plus particulièrement lorsqu’il rencontrait une fin tragique, le choc pouvait facilement les rendre fous. Ce n’était pas facile de rendre un élémentaire fou, mais face aux désirs humains, ça devenait plus facile. Peut-être que c’était pour ça que les Elémentalistes humains n’étaient plus aussi nombreux.

Une fois qu’un élémentaire était devenu fou, il était extrêmement difficile de le ramener à la normale. A moins de pouvoir parfaitement supprimer son pouvoir et le vider de son énergie, il n’y avait que deux moyens de le ramener à la normale. Le tuer ou lui trouver un nouveau contracteur.

Lorsque j’avais rencontré Ruyue pour la première fois, j’avais prévu de la drainer de son énergie et de la tabasser jusqu’à ce qu’elle perde sa folie, mais après avoir réalisé que son âme était connecté à la mienne, j’avais signé un contrat avec elle. Lorsque j’avais vu le garçon, j’avais réalisé qu’il était lui-aussi, connecté à moi. Après tout, il n’était pas matérialisé à ce moment-là.

Pour maintenir sa forme matérialisée sans contracteur, un élémentaire devait utiliser son propre pouvoir. Ce n’était pas un problème dans un environnement remplie de pouvoir élémentaire, comme le Jardin des Fées, mais ce n’était pas le cas ici. C’était pour ça qu’il ne s’était pas matérialisé et qu’il avait utilisé l’environnement au maximum pour nous attaquer. Sa véritable force était bien supérieure.

Cela dit, je n’arrivais pas à comprendre pourquoi les élémentaires uniques que je rencontrais, à l’exception de Peika, étaient tous des élémentaires fous. Sans parler du fait qu’ils étaient connectés à moi. Peut-être… Bah, j’aurais l’occasion d’y réfléchir plus tard.

« Pour faire ça, Ina, on a besoin de ta force. »

« Ma force ? »

« Oui, je ne te l’ai pas encore dit, mais ce donjon va bientôt apparaître sur Terre. »

« Vraiment ? Qu’est-ce que je dois faire ? Je ne veux plus tuer de gens. »

« Tu dois juste rester avec nous. Je te l’ai déjà dit, non ? Je t’aiderais à ne pas faire de mal aux gens. »

« Ah. »

Son expression s’était illuminée. Elle ne m’avait pas cru auparavant ? Apparemment, il faudrait que je lui dise les choses plusieurs fois pour qu’elle me croie. Avec un sourire mi-figue mi-raisin, j’avais continué.

« Lorsque ce donjon arrivera sur Terre, nous ne serons probablement plus en mesure de le rencontrer à nouveau. Et lorsque plus de gens mourront, il sera trop tard pour revenir en arrière. Il s’enfuit en ce moment même, mais si on ne le capture pas, il va du mal à plus de gens. Je veux empêcher que ça se produise. »

« Il faut qu’on l’attrape ? »

« Oui, Ina. Tu peux aider ? »

« Oui. »

… Peut-être qu’elle n’avait pas besoin de longues explications après tout. Maintenant que j’y pensais, elle n’était probablement pas assez mature pour tout comprendre de ce que je disais. Je n’avais aucune idée de pourquoi j’expliquais aussi sérieusement à une petite fille. Soudain, elle avait levé sa main. J’avais penché ma tête en appelant son nom pour lui demander ce qu’elle faisait.

« Ina ? »

« Je l’ai attrapé. »

‘Quoi ?’ J’avais regardé Hwaya, et c’est à ce moment-là que j’avais réalisé que nous n’étions plus au même endroit que précédemment. Nous étions, juste avant, dans un hall gigantesque du 2nd étage mais maintenant, nous étions dans une pièce où il y avait des fenêtres nous montrant l’extérieur du château. Voyant la hauteur où nous nous trouvions, le les dômes extérieurs qui devaient être les plafonds des étages en-dessous, j’avais pensais…

« Pourrait-on être… au somment ?! »

Tout le monde, c’est-à-dire Hwaya, les membres de Revival et Laz Michel, avions tous été téléportés. ‘Attends, ça veut dire… ?!’ En regardant autour, j’avais eu un regard étonné.

[Vous êtes tous déjà là… kuk !]

[Gamine, tu as changé d’avis… ?]

J’avais vu l’élémentaire faire une expression choquée et une armée d’armures de glace remplissant l’espace. Le plus choquant était le trône dans la partie la plus éloignée de la pièce où une armure de glace géant se tenait, comme un roi.

Pour une armure faite de glace, elle avait un air étrange du fait des gravures entrelacées sur toute sa surface, brillant d’une lueur rouge. Comme je m’y attendais, le boss du donjon n’était pas l’élémentaire !

L’armure géant nous avait regardé et s’était lentement levée. Dans sa main se tenait un gigantesque marteau de glace.

[Venez. L’Armée Éternelle n’a pas peur de vous.]

Le voyant aussi combattif, je m’étais retourné pour regarder Ina. ‘Tu n’aurais pas pu nous prévenir ?! ‘ Sans savoir ce que je ressentais, elle avait gonflé sa poitrine avec fierté.

« Je peux aller partout dans le château. »

« Ouais, beau boulot… »

Bien sûr, je ne pouvais pas lui en vouloir. J’avais prévu de l’élever avec uniquement des compliments !

« Si quelqu’un n’est pas prêt, qu’il le dise. Ina devrait être capable de nous téléporter une nouvelle fois. »

« Je suis prête. »

« Pareil ! »

« Ô pouvoir de la terre, bénis nous ! Prête-nous ton pouvoir ! Ô Mitarus, bénis nous ! »

« Haha, mes cibles sont toutes là »

Apparemment, tout le monde semblait d’attaque. C’était aussi le cas pour nos ennemis.

[Bien, je vous tuerais tous ici et maintenant, humains !]

[N’agissez pas n’importe comment. Maintenez votre élégance. Soldats, ouvrez vos yeux !]

Les armures de glace s’étaient toutes levées en même temps. Alors qu’elles étaient dressées avec leurs armes en main, il était facile de dire qu’elles étaient bien plus entrainées que leurs consœurs des étages inférieurs. Elles étaient aussi probablement plus fortes. J’étais certain que l’environnement du château avait quelque chose à voir avec ça, mais chaque armure était incroyablement plus puissante que les insectes que nous avions rencontrés dans le Monde des Insectes. Et il y en avait 200 devant nous. Même moi, je ne pouvais pas rester détendu face à cette situation.

« Ça va être sportif. »

« Papa, attrape-le. J’attraperais le reste. »

« Quoi ? Ina ? »

« Ah ! »

Elle avait ouvert ses yeux en grand dans les bras de Hwaya et tendu ses petits bras devant elle. A ce moment-là, les 200 armures avaient cessées de bouger. ‘Se pourrait-il… qu’elle ?’

« Repartez ! »

‘Même si tu les commandes comme des animaux de compagnie, ils ne vont… Quoi ?’ Les 200 armures s’étaient écroulées sur le sol !

[Tu es vraiment forte, Sorcière de Glace ! Mais je ne perdrais pas !]

L’armure géante avait alors serré les dents, façon de parler, et avait crié. Soudain, les armures qui s’étaient écroulées s’étaient relevées à nouveau. J’avais pu sentir la quantité de mana qui s’était déplacée. Cependant, Ina avait facilement repoussé l’assaut une nouvelle fois. Comme je l’avais déjà pensé, elle était vraiment puissance dans ce lieu… !

« Je m’occupe d’eux, Papa. »

« Ouais, merci ! »

« On s’occupe du boss. Toi, arrête l’élémentaire ! »

« Je m’en occupe ! »

J’avais laissé les armures à Ina, et Ina à Hwaya. Puis, j’avais regardé l’élémentaire qui flotté au-dessus du champ de bataille droit dans les yeux, tout comme lui me regardait.

« Tu devrais le sentir, toi-aussi. Arrête de t’enfuir ! »

[Je te l’ai dit… Pesina est mon seul maître !]

Il avait crié de colère en libérant une pression incroyable dans toutes les directions. Je l’avais déjà considéré avec ce qui s’était passé dans la pièce précédente, mais il était réellement un élémentaire de vent ! Dans tous les cas, il était toujours mieux d’arrêter un élémentaire avec un autre élémentaire. J’avais donc appelé mes partenaires.

« Peika, Ruyue ! »

[Tu as appelé ?]

[Oui !]

Je m’étais retourné. Une fois le sceau rompu, il semblait que les apparences de ces deux-là avaient totalement changées. Ruyue s’était transformée en une femme-bête avec des oreilles et une queue de loup, et Peika s’était transformé en dragon avec de magnifiques écai…

… Un Dragon ?!

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 162
ICDS - Chapitre 164

26 Commentaires

  1. Ptitkudo

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
    1. Ptitkudo

      J’ai oublié la spécial dédicace.
      Une dragonne, forcément on s’y attache ^^

      Répondre
  2. Loreynygg

    Merci pour ce super chapitre, preum’s

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. reds

    marci, par contre au niveau des dialogue façon papa attrape l’un blabla j’ai du relire plusieurs fois pour savoir que c’était ina qui parle a shin et non shin qui parle a son père. avec beaucoup de dialogue comme ça une petite note de savoir qui parle serai pas de refus

    Répondre
  5. AlthanMaielAlthanMaiel (Auteur de l'article)

    En général tu as une indication de la personne qui parle avant le dialogue ou après le dialogue (plus souvent avant).
    Si on parle d’Ina, et qu’elle dit.
    « Bla Papa »
    « Oui, tu as raison »
    « Hahaha, blublu »
    Tu sais alors que la troisi-me phrase entre guillemets est la réponse de la personne précédente.

    Je peux rajouter de temps en temps des didascalies, mais généralement, je trouve que c’est assez facile à comprendre.

    J’essaierais de faire des efforts sur ça.

    Répondre
  6. nikos74190

    Dragon ! <3<3
    Merci our le chapitre

    Répondre
  7. Cèlen

    Merci pour ce chapitre !

    Répondre
  8. sai1905

    enfin un elementaire de type vent^^
    mais s’il est de types vent et nn de glace, comment il controle les armures de glace sans les posseder,?

    Répondre
    1. AlthanMaielAlthanMaiel (Auteur de l'article)

      Ce n’est pas l’élémentaire mais l’armure de glace géante (le boss) qui contrôle les armures.

      Répondre
  9. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  10. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Newkan

    Peika et style

    Répondre
  13. tang san

    merci beaucoup

    Répondre
  14. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  15. Khultima

    Merci pour le chapitre.
    ‘Bien qu’elles aient continué à se chipoter, elles avaient quand même coopéré pour le sauver.’ Ça devrait plutôt être ’ à se chamailler’, non ?

    Répondre
    1. AlthanMaielAlthanMaiel (Auteur de l'article)

      Les deux formes existent. J’ai juste choisi celle-ci

      Répondre
      1. Khultima

        Oh effectivement… je n’avais jamais entendu mais après vérification, tu as raison. Dans ce cas je n’ai rien dit x)

        Répondre
  16. Sunchaine

    Merci pour ce chapitre
    Je comence a preferer les élémentaires a certains personnages.
    Ina est trop choupi
    Peika est un DRAGON

    Répondre
  17. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS : La fin m’a tué. #MDR

    Répondre
  18. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  19. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre
    Peika en dragon !! Ca va chauffer

    Répondre
  20. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  21. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  22. Hokura

    merci beaucoup j’ai eu une semaine très éprouvante, je me suis fait volé mon téléphone, me suis disputé avec ma copine et mon compte est a sec.. mais en lisant ce chapitre pour la 1ère fois, le sourire m’est revenu, tu fais un travail de dingue encore merci bcp de ton implication

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com