SW Chapitre 86

SW Chapitre 85
SW Chapitre 87

Chapitre 86 – À la recherche de l’herbe flamme noire

Après dix minutes d’attente, Ling Chen entendit enfin de légers bruits de pas pressés venir du couloir menant à la salle. Il se retourna et enleva son masque, qu’il ne pouvait évidemment pas conserver face au maire de la ville du Dragon Azure.

Ce dernier avait l’air d’avoir une quarantaine d’années ; c’était un bel homme au visage doux, mais une profonde fatigue se mêlait à ses traits. Son regard était acéré, mais son éclat était un peu assombri par un surmenage évident. Au début, le jeune homme était furieux d’avoir dû attendre aussi longtemps et s’était préparé à se montrer sec face au maire, mais en le voyant aussi épuisé… Il oublia tout son ressentiment en voyant qu’il était de fait surbooké et que ce n’était pas un faux-semblant. Il alla vers lui et le salua : “Bonjour monsieur le maire, je m’appelle Ling Tian.”

Le maire le jaugea des pieds à la tête et dit avec un petit sourire : “Vous avez une prestance digne de la personne capable de se détacher de millions d’autres et d’arriver ici en premier ; vous avec une aura vraiment extraordinaire. On peut voir, rien qu’à votre apparence, que vous n’êtes absolument pas quelqu’un d’ordinaire. Je suis vraiment désolé de vous avoir fait attendre aussi longtemps, j’étais retenu par une affaire importante. Asseyez-vous, je vous en prie.”

L’aventurier eut aussitôt une impression favorable de cet homme qui l’avait complimenté et s’était excusé dès son arrivée, sans se draper du moindre air de supériorité. Il s’assit sur un fauteuil au centre de la pièce, juste devant le maire. Le gardien du Hall des Âmes Héroïques avait dit qu’il avait une mission très difficile à lui confier, que pouvait-ce être ? Étant donné qu’il était le PNJ (NDT : rappel, Personnage Non Joueur) le plus haut gradé de la ville, il était évident qu’une quête soumise de sa part n’allait pas être ordinaire.

Le regard du maire tomba sur l’insigne ‘Preuve de Courage’ qu’il portait à la poitrine, et ses yeux s’illuminèrent immédiatement. “Vous portez l’insigne ‘Preuve de Courage’, si je ne me trompe pas. Seuls les héros les plus remarquables peuvent le porter, et il est infalsifiable… Oh c’est vrai, je viens d’apprendre que vous avez obtenu un héritage au Hall des Âmes Héroïques ?”

En effet.” Répondit simplement son jeune visiteur.

Le maire poussa une exclamation de surprise. “En général, une seule personne par siècle est assez puissante pour obtenir un de ces fameux héritages apparus sur le Continent Oublié ! Avec votre talent, je suis sûr que vous accomplirez de nombreux exploits dans notre monde, bien que vous soyez un joueur. Au fait, de qui avez-vous obtenu l’héritage ?”

Du Dieu de la Guerre.” Répondit directement Ling Chen.

…” Le maire resta silencieux et cligna des yeux pendant un moment, puis il secoua doucement sa tête pour s’extraire de son épuisement et de son léger vertige, et demanda d’un air incertain : “Pouvez-vous répéter, je crois avoir mal entendu…”

Du Dieu de la Guerre.” Répondit à nouveau son jeune interlocuteur. Il savait pourquoi le maire lui avait reposé la question ; il avait bien entendu, mais il avait instinctivement cru que non car aux yeux des citoyens de ce monde, le test du Dieu de la Guerre était impassable. Après avoir répondu, il se leva et invoqua l’épée du Dieu de la Guerre, qui apparut devant l’homme entre deux âges dans une lueur grise.

Les pupilles du maire se contractèrent dès qu’il vit l’épée et, après un moment de silence, il se leva abruptement en fixant l’arme d’un regard tremblant. “L’é… l’épée du Dieu de la Guerre ! Vous…” Dit-il d’une voix légère tremblante sous le choc.

Se… Se peut-il qu’il ait réellement passé le test du Dieu de la Guerre ?

Comment est-ce possible ? D’innombrables prodiges du continent y ont perdu la vie, alors comment un joueur d’un autre monde aussi faible a pu y arriver ?

C’est cependant indéniable, l’épée du Dieu de la Guerre ne peut être transmise qu’à son successeur !!

Il comprit alors que la fatigue n’était pas responsable de ce qu’il avait entendu : “Vous y êtes vraiment arrivé ?” Cria-t-il de choc. En tant que maire de la ville, il avait vu énormément de choses dans la vie, ce qui lui permettait de conserver son calme à tout moment. Mais là, l’obtention de l’héritage du Dieu de la Guerre était honnêtement trop bouleversante… C’était quelque chose que personne n’était parvenu à hériter pendant un millier d’années.

L’aventurier ne répondit pas directement, et lui tendit la lettre du gardien du Hall des Âmes Héroïques. “Le gardien du Hall des Âmes Héroïques m’a chargé de vous remettre cette note. Tenez.”

Le maire l’a pris, confirma par l’écriture qu’elle venait bien dudit gardien, et l’ouvrit rapidement pour la lire… Son expression devint de plus en plus marquée par la stupeur au fil de sa lecture et quand il leva la tête, il regarda son hôte comme s’il s’agissait d’un monstre venu de l’espace.

Il est parvenu à obtenir l’approbation de tous les pouvoirs du Hall… Et ils se sont même battus pour attirer son attention.

Le pilier du milieu, celui du Dieu de la Guerre, a disparu… Il a donc réellement passé son test !

Le maire de la ville du Dragon Azure resta choqué un long moment avant de se reprendre peu à peu. Il rajusta rapidement son expression, jaugea à nouveau Ling Chen un long moment avant de dire, stupéfait : “Vous avez réellement passé le test du Dieu de la Guerre et obtenu son héritage. Vous êtes vraiment la personne la plus extraordinaire que j’ai jamais vu de ma vie, sans exagération aucune.”

Ling Chen secoua la tête, trouvant son évolution un peu trop outrageuse : “Vous êtes trop bon.”

Non, c’est juste la vérité. Le Hall des Âmes Héroïques existe depuis un millénaire et personne n’est jamais arrivé à passer le test du Dieu de la Guerre durant ce temps. Et vous, vous y êtes parvenu après être arrivé sur ce monde il y a quelques jours seulement. Vous êtes si doué et talentueux que ça en est virtuellement incroyable. Si les gens venaient à apprendre votre prouesse, vous deviendriez rapidement connu de tous très rapidement. Vous venez d’arriver sur notre continent, alors vous ignorez à quel point il est impressionnant pour nous de voir que quelqu’un a réussi le test du Dieu de la Guerre. Tout le monde croyait jusqu’à présent qu’il était impossible à réussir.”

Je préfère que ça reste un secret, je n’ai pas envie que ça se sache.” Dit le jeune homme.

Le maire opina du chef et sourit : “Puissant, mais pas arrogant… Très bien. Dans ce cas, je ne l’annoncerai pas publiquement. Cependant, je dois de le dire à l’Empereur de la Ville Interdite ; il sera très intéressé par cette nouvelle. Cela dit, vous pouvez vous détendre : puisque vous préférez conserver le secret, il ne l’annoncera pas non plus. Le laisser savoir qui vous êtes vous sera utile lors de votre visite à la Ville Interdite.”

L’aventurier opina du chef et demanda directement : “Monsieur le maire, j’ai entendu dire que vous vous êtes récemment retrouvé confronter à un grave problème ; puis-je vous aider de quelque manière que ce soit ?”

Le maire resta stupéfait un instant, puis une étincelle brilla au fond de son regard. Il hocha lentement la tête : “C’est bien le cas, et je n’en dors plus depuis quelques jours. Voulez-vous bien que je vous explique de quoi il retourne ? Accepteriez-vous de m’aider ?”

Le jeune visiteur hocha la tête… Évidemment, je suis venu accepter votre quête… Je ne vais pas la refuser.

Je dois vous avouer que je n’avais pas l’intention de demander l’aide de joueurs, parce qu’avec la force que vous avez, ça vous serez impossible. Mais…” Le maire fixa Ling Cheng droit dans les yeux, le regard brillant de passion : “Vous êtes le successeur du pouvoir du Dieu de la Guerre, un génie inégalé comme on n’en a pas vu en un millénaire ! Si vous êtes arrivé à produire un miracle et à passer son test, alors peut-être que… Vous pouvez réellement m’aider. De plus, je dois dire que je suis soulagé puisque vous autres joueurs ressuscitez juste après avoir été tué, avec pour seule conséquence de ne perdre qu’un niveau. Je n’ai donc pas vraiment besoin de m’inquiéter pour votre vie. “

Le jeune homme sentit le coin de ses lèvres tressaillir. Avec la “protection” du Fléau Lunaire, s’il venait à mourir il ne perdrait pas qu’un niveau, il retournerait directement à zéro ! Le fruit de tout son dur labeur se volatiliserait. Il n’y avait pas punition plus cruelle pour un joueur… Il n’interrompit cependant pas l’homme entre deux âges et le laissa continuer.

Le maire poussa un long soupir et commença à s’expliquer : “Fondamentalement, mon problème est assez simple, mais également incroyablement difficile : il faut juste trouver une plante. Il y a un mois, alors que mon plus jeune fils s’entraînait dans la Forêt Noir, il a été attaqué par un puissant Seigneur monstre, un serpent mosaïque aux yeux verts. Il a réussi à s’échapper en vie, mais il a malheureusement été mordu par la bête. Il y a très peu de ces reptiles sur le continent, pas plus d’une dizaine tout au plus. Ce sont des serpents extrêmement venimeux, dont la morsure vous garantit de mourir si vous n’êtes pas traité à temps. Et la seule chose qui puisse neutraliser le venin est une plante du nom d’herbe flamme noire.”

Herbe flamme noire… L’aventurier retint ce nom.

L’herbe flamme noire est une plante aussi spéciale que reconnaissable. Elle ne fait qu’une douzaine de centimètres de haut, est entièrement noire et à la forme d’une flamme ardente. On en trouve que très rarement, et seulement dans les endroits où les ténèbres règnent toute l’année. Actuellement, on trouve sur le Continent Oublié en un seul endroit… Tout à l’est du continent, à la Crête des Âmes Silencieuces, qui est à trois cents kilomètres de la ville du Dragon Azure. C’est une des zones interdites aux humains sur le continent. Il y fait constamment sombre… Tout le monde le sait, mais personne ne sait pourquoi. Certains disent que d’innombrables ossements y sont enterrés et qu’ils créent plein de morts-vivants, qui chasseraient eux-mêmes la lumière… D’autres disent qu’une puissante bête démoniaque s’y cache. Enfin, ce ne sont que des suppositions. Personne n’a osé aller là-bas confirmer ces hypothèses… Car aucun de ceux qui sont entrés dans la Crête des Âmes Muettes n’est jamais revenu. Aucun !”

Ling Chen : “…”

La crête tire aussi son nom de là : quiconque s’en approche devient un mort-vivant, une pauvre âme silencieuse à jamais. J’ai déployé trois groupes de soldats d’élite là-bas ces derniers jours, à la recherche d’une herbe flamme noire pour sauver mon fils… Nous avons communiqué tout le long de leur trajet, mais je n’ai plus eu de nouvelles d’eux une fois leur arrivée à la Crête. Ils sont… clairement tous morts. Je n’ai plus osé envoyer quiconque mourir là-bas depuis, mais l’herbe flamme noire pour mon plus jeune fils…”

Ling Cheng comprit ce que le maire attendait de lui : “Vous voulez que je me rende là-bas et vous ramène une herbe flamme noire ?”

Oui ! Je vous en prie, vous devez m’aider. À présent, vous seul avez la force nécessaire pour y parvenir, et vous n’avez pas à craindre de mourir de façon permanente. Nous contrôlons la progression du venin dans mon fils pour le moment, mais si nous n’avons pas l’herbe d’ici un mois pour neutraliser le poison, il mourra à coup sûr ! S’il vous plaît, aidez-moi : allez à la Crête des Âmes Muettes et récupérez une herbe flamme noire d’ici un mois. Je vous récompenserai grassement si vous y parvenez !” Dit le maire avec sérieux et émotion.

Le jeune homme se tut sous la notification système et le regard soucieux du maire.

*DING*… Vous avez déclenché la quête : ‘À la recherche de l’herbe flamme noire’. Description de la quête : Se rendre à la Crête des Âmes Muettes, obtenir une herbe flamme noire et la remettre au maire de la ville du Dragon Azure. Type de quête : unique. Limite de temps : un mois. Récompense de quête : inconnue. Pénalité en cas d’échec : la renommée tombera à 0, l’opinion du maire à votre égard décroîtra grandement. D’ici à la complétion de la quête, vous ne pourrez en accepter aucune autre dans la ville du Dragon Azure. L’acceptez-vous ?”

*DING*… Attention, cette quête a un niveau de difficulté extrêmement élevé. Avec votre force actuelle, elle est jugée ‘entièrement impossible’. Il est extrêmement probable que vous subissiez une pénalité cruelle en cas d’échec, veuillez réfléchir soigneusement à votre réponse.”

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
SW Chapitre 85
SW Chapitre 87

13 Commentaires

  1. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. Cèlen

    merci pour le chapitre!!

    Répondre
  7. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  8. reds

    marci

    Répondre
  9. Kylian

    Merci pour le chapitre, je me permet de rapporter quelques coquilles qui vadrouille de-ci de-là ;3

    – « L’é… l’épée du Dieu de la Guerre ! Vous…» Dit-il d’une voix légère tremblante sous le choc. => Légèrement tremblante

    – “[…] Cependant, je dois de le dire à l’Empereur de la Ville Interdite …” => Je me dois de la dire … ou je dois le dire … ??

    C’est tous ! ^^ ♥

    Hâte de connaitre la suite ! ♥ ^o^

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. L'existence oublié

    On s’attend au moment où il découvrira la vérité sur le remède 13223 et là on va presque être sûr que les Yun vont avoir des ennuis (sauf si par miracle elle échappe au contre-coup du remède 13223 )

    Répondre
  12. Taiga6

    Merci !!!

    Répondre
  13. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com