TDG Chapitre 8

TDG Chapitre 7
TDG Chapitre 9

Coucou les gens, j’espère que vous avez passé un bon week-end ! Voici le premier chapitre de la semaine et votre premier TDG !

Bonne lecture !

NB: il est évident que le texte ci-dessous reflète les pensées de l’auteur, pas les miennes :p

 

Chapitre 8 – Le Cœur d’une Fille

 

Nie Li sentit son cœur hésitait en  saisissant le pied blanc comme jade et à la peau de soie de Xiao Ning’er. Nie Li put sentit que les mollets fermes et lisses de Ning’er étaient simplement parfaits. ( ( ͡° ͜ʖ ͡°) )

“Ne te méprend pas, je ne fais que soigner ta maladie. La fille que j’aime est Ye Ziyun. C’est un plaisir que de faire ta connaissance. J’espère que dans le futur nous serons bons amis” expliqua Nie Li en regardant le charmant visage de Xiao Ning’er.

Les épaules de Xiao Ning’er tremblèrent légèrement en entendant Nie Lie. Elle opina du chef et murmura dans un souffle « Oui… »

Nie Li était le premier homme, depuis sa plus tendre enfance jusqu’à aujourd’hui et excepté son père, à avoir directement touché sa peau. Mais Ye Ziyun est celle qu’il aime. A cette pensée, Xiao Ning’er eut un air triste.

Nie Li saisit le pied de Xiao Ning’er, positionna son pouce sur la partie contusionnée et commença prudemment son massage.

“Ah” Xiao Ning’er ne put retenir une exclamation de douleur.

“La première fois va faire un peu mal. ( ( ͡° ͜ʖ ͡°) ) Tiens bon encore un peu…” dit Nie Li. Il pensa soudainement à quelque chose et se sentit embarrassé. Ça sonnait un peu bizarre de dire une chose pareille en tenant la jambe d’une jeune femme 1) Oh vraiment ( ͡° ͜ʖ ͡°) ?. Bien qu’elle n’ait que treize ans, elle a grandi dans une famille aristocratique et aura donc, naturellement, des connaissances à ce sujet. Après tout, certaines filles de son âge étaient déjà mariées et mères.

Xiao Ning’er baissa la tête. Ses joues s’empourprèrent et elle ne put contrôler l’étrange sentiment occupant son cœur.

Le visage rougissant de Ning’er était particulièrement séduisant. Nie Li sentit son cœur bondir dans sa poitrine. Xiao Ning’er égalait sans aucun doute la beauté de Ye Ziyun dans sa vie antérieure. Bien que n’ayant que 13 ans, elle était déjà ravissante. Dans l’autre vie, Xiao Ning’er et Ye Ziyun étaient deux déesses que tout les garçons respectaient. Ye Ziyun était gracieuse et possédait une certaine noblesse, Xiao Ning’er était une magnifique jeune femme, froide et élégante. Toutes ces qualités faisaient d’elles leurs parfaites amoureuses.

Nie Li cessa d’y penser après que Ye Ziyun soit revenue à son esprit et se concentra sur le traitement de Xiao Ning’er.

Sous le doux massage de Nie Li, Xiao Ning’er ressentit une peine intense au début puis que la  douleur fut remplacée par la chaleur de la main de Nie Li, pénétrant son pied. Après un moment, elle eut l’impression d’être piquée par plein de fourmis rouges, la démangeant terriblement avant que cette sensation ne soit remplacée par une délicieuse insensibilité. Xiao Ning’er ne put retenir un peu ‘ah’, ce qui l’embarrassa terriblement.

La contusion était présente depuis six à sept mois. Au fil du temps, Ning’er en souffrait terriblement. Elle a enduré la douleur avec sa seule force de caractère  tout ce temps. Cependant, malgré toute sa persévérance, la douleur la torturait tout ce temps. Xiao Ning’er imaginait au début que le traitement de cette contusion allait être très douloureuse et inconfortable mais à sa surprise, le massage de Nie Li était très doux. Elle sentit la douleur qui la torturait tout ce temps être grandement réduite. Elle ne put retenir les larmes qui lui montaient aux yeux. Personne ne savait ô combien c’était dur d’endurer la peine… Tout les soirs, elle pleurait en secret. Après avoir essuyée ses larmes, elle poursuivait son entrainement. Elle n’aurait jamais imaginé qu’après avoir été massée par Nie Li, elle aurait autant été soulagée. Son cœur était empli de gratitude.

Le visage de Nie Li était parfaitement distinct sous la lueur de la Lune. L’expression sérieuse qui s’y trouvait fit naitre de petites vagues dans le cœur de Xiao Ning’er, l’empêchant de se calmer.

“C’est fait.” dit Nie Li qui finit le massage.

Il rit doucement et dit: “Il y aura encore quelques douleurs pendant les prochains jours mais si tu te reposes, tout ira bien.”

“D’accord.” dit Xiao Ning’er, hochant la tête. Soudain, ses joues virèrent au rouge et elle continua: “Il me reste une autre contusion, pourrais-tu la masser également ?”

“Une autre contusion ?”

Nie Li réfléchit un moment. ‘C’est vrai… Il devrait y en avoir une autre. La contusion sur sa jambe n’aurait pas pu l’aliter pendant deux ans. Il devait y avoir une contusion plus sévère !’

“Où est-elle ?” demanda t’il.

Xiao Ning’er hésita, troublée.

‘Si tu masses ma jambe, c’est encore acceptable mais……’ Xiao Ning’er hésita longuement avant de rougir entièrement.

“Si c’est mal situé….” commença Nie Li. Il comprit immédiatement en voyant l’expression de Xiao Ning’er que la contusion se trouvait dans un endroit vraiment embarrassant. (NdT oh yes ( ͡° ͜ʖ ͡°) )

“Nie Li, c’est Ye Ziyun que tu aimes ?”

“Oui.” Nie Li hocha la tête et répondit, se souvenant de tout ce qui s’est passé dans sa précédente vie et des situations de vie et de mort que lui et Ye Ziyun traversèrent ensemble. La joie emplit son cœur juste en y repensant. Avec sa renaissance, il protègerait sans aucun doute Ye Ziyun.

Xiao Ning’er sentit son cœur se troubler après avoir écouté Nie Li. Nie Li était le premier garçon qui parvenait à l’émouvoir mais celle qu’il aimait était Ye Ziyun, pas elle.

Une lueur de déception se refléta dans ses yeux. Elle réfléchit un moment et demanda: “Dans ce cas, est-ce que Ye Ziyun t’aime ?”

L’actuelle Ye Ziyun ne connaissait rien de Nie Li. Qu’elle ne le haïsse pas était déjà une bonne chose. Nie Li secoua sa tête, sourit et dit avec assurance: “Elle tombera amoureuse de moi !”

Xiao Ning’er rit en regardant Nie Li. ‘Donc son amour est à sens unique. Je ne sais pas d’où il tire une telle assurance. Pense-t’il sérieusement que l’orgueilleuse Ye Ziyun tombera amoureuse de lui ?’

Ce n’est pas que Xiao Ning’er pensait que Nie Li n’était pas digne de l’amour de Ye Ziyun mais ils ne se connaissaient pas l’un l’autre. Les chances qu’ils se mettent en couple étaient très minces. Ye Ziyun pour le moment ne connaissait pas du tout Nie Li et par conséquent ne pouvait voir de sentiments pour lui. Mais si un jour, Ye Ziyun apprenait à connaitre Nie Li, elle pourrait vraiment tomber amoureuse de lui.

Personne ne semble avoir réaliser le talent de Nie Li pour le moment, cependant un jour Nie Li éblouira tout le monde. Elle craint qu’alors même une femme aussi arrogante que Ye Ziyun ne tombe entre les mains de Nie Li.

Aux yeux des autres, Nie Li n’était qu’un môme malpoli mais Xiao Ning’er savait que les capacités de Nie Li allait au-delà de leur imagination. Nie Li deviendra sans le moindre doute un Spirite Démon de rang Légende comme Ye Mo dans le future et peut-être même une existence plus puissante encore.

Xiao Ning’er débattit longuement en soin sein. ‘Si la maladie n’est pas traitée, je vais être de plus en plus à la traine des génies de mon âge.’

Puisque c’était Nie Li qui l’aidait, ce n’était pas si difficile à accepter. Serrant les dents, elle commença à déboutonner sa chemise. Nie Li ne put que se sentir embarrassé en la regardant.

Il se frotta le nez 2)signe d’embarras en Chine et dit: “C’est pas bon. Je suis une personne respectable… »

Il regarda Xiao Ning’er enlever lentement sa chemise. Sa froide silhouette possédait un charme indescriptible.

Nie Li fixait Xiao Ning’er et se demanda: ‘Elle serait ce genre de fille ?’

Si ce n’était pour son traitement, elle ne prendrait absolument pas l’initiative d’enlever sa chemise. Ses mains tremblantes alors qu’elle déboutonnait sa chemise montrait bien le conflit intérieur qui l’habitait.

Nie Li réfléchit un moment. ‘Je sais que c’est pour la sauver, je ne dois pas la regarder et penser à autre chose. Je ne peux pas laisser les rêves de Xiao Ning’er être brisés par la maladie.’

L’ambiance devint plus intime et sensuelle. Le premier bouton, puis le second bouton… La peau blanche et douce sans la moindre trace de graisse de Xiao Ning’er était déjà visible sous les rayons de la lune.

Après que le cinquième bouton soit défait, les formes parfaites de Xiao Ning’er apparurent. Elles étaient bouleversantes. Sa poitrine était compressée dans un bandage mais laissait apparaitre deux beaux renflements. Bien qu’ayant déjà vécu une vie complète, Nie Li ne put qu’avaler difficilement sa salive devant cette scène. Il repensa au passé. Même si Xiao Ning’er s’habillait très sobrement, sa silhouette était très séduisante. Elle pouvait rendre les hommes fous d’un regard.

Xiao Ning’er grandira bientôt en cette femme terriblement attirante. Son caractère froid et noble fera d’elle la cible que beaucoup d’hommes tenteront de conquérir

Nie Li calma ses pensées pendant un moment et ses yeux descendirent vers les côtes de Xiao Ning’er. Au bas des côtes se trouvait une contusion terriblement choquante. Bien qu’elle ne fasse que la taille d’un pouce, elle était d’une couleur très foncée. Il se sentit très triste pour elle 3)c’est ambigüe dans la VO, le même mot peut dire pitié/tristesse ou tendresse. A vous de lire ce que vous voulez ;p.

‘Comment une jeune femme si adorable et attendrissante peut endurer une telle douleur ?’ se demanda t’il.

Nie Li plaça ses mains sur la surface contusionnée et la massa gentiment. La peau de Xiao Ning’er était aussi froide que de l’eau. Son corps bien proportionné avait une texture douce et laiteuse qui fit battre son coeur quand il la toucha de la main. Il releva sa tête pour regarder le visage de Xiao Ning’er. Elle était cramoisie, comme si elle avait bu de l’alcool, lui donnant une beauté indescriptible. De son point de vue, il pouvait voir les épaules blanches comme du jade de Xiao Ning’er et il réalisa qu’une odeur féminine s’en échappait.

Les deux restèrent silencieux et l’atmosphère des bois devint calme et sereine.

Xiao Ning’er pouvait sentir la chaleur de la paume de la main de Nie Li. C’était la première fois de sa vie qu’un homme la touchait si intimement. Sa chemise à ce moment était à moitié enlevée, révélant une grande surface de peau. .  Même si elle était forte, elle se sentait très seul au plus noir de la nuit… Quand elle souffrait de la douleur atroce provoquée par la contusion, elle voulait trouver quelqu’un sur qui se reposer mais sa famille, que ce soit père ou frères, la laissaient profondément indifférente. Nie Li, à ce moment, était le seul sur lequel elle pouvait compter.

Elle n’avait que sa beauté à présenter à Nie Li. Elle lui jeta un œil et comprit qu’à ce moment, Nie Li était concentré à masser la zone contusionnée. Elle était reconnaissante envers son air sérieux mais un peu déçue également.

Quand les pouces de Nie Li massait la zone contusionnée, il touchait accidentellement de temps en temps les bras à la blancheur de jade de Xiao Ning’er. Ce délicieux contact distrairait n’importe qui, même Nie Li. L’esprit de ce dernier divaguait aux scènes de sa nuit passionnée avec Ye Ziyun.

Ye Ziyun, à cette époque, était bien plus développée que ne l’est l’actuelle Xiao Ning’er mais celle-ci est encore jeune. Une fois adulte, elle et Ye Ziyun ne devraient pas être bien différentes.

L’air élégant et charmeur de Ye Ziyun apparaissait de temps en temps à l’esprit de Nie Li et il finit par se rappeler du moment où elle mourut pour le sauver. C’est pourquoi, après sa réincarnation, il ne peut pas la laisser tomber. En se remémorant tout ça, Nie Li parvint finalement à calmer son coeur.

Pendant que Nie Li massait prudemment la zone contusionné, il appuya également sur plusieurs importants points d’acuponcture. A cause du corps bien proportionné de Xiao Ning’er, il lui arrivait parfois de masser une zone sensible et de sentir les doux gonflements, laissant Nie Li tout embarrassé.

Xiao Ning’er sentit un pic de chaleur de la main de Nie Li alors qu’elle bougeait autour de ses côtes. De temps en temps elle éprouvait une délicieuse insensibilité. Les mains de Nie Li touchaient parfois les deux pics qu’aucun autre homme n’avait touché, la rendant cramoisie. L’air qu’elle avait en rougissant était terriblement attirant. Le magnétisme et le physique enchanteur de cette jeune femme faisaient qu’on ne pouvait faire autrement que de vouloir la serrer dans ses bras.

C’était une épreuve vraiment difficile. Après avoir massé un long moment, Nie Li poussa un soupir, sourit et dit: “Fini !”

Xiao Ning’er eut une sensation de perte quand elle sentit les mains de Nie Li la quitter. Elle devait l’admettre, la technique de massage de Nie Li était fantastique. Elle avait permis de soulager la douleur qui la torturait depuis si longtemps.

“Merci…” murmura Xiao Ning’er en reboutonnant sa chemise. Les troubles de Nie Li se calmèrent quand la peau nacrée et les formes gracieuses de Ning’er disparurent de sa vue.

Nie Li dit d’un air sévère: “Repose toi correctement ces prochaines jours. Ca aidera à soulager la douleur. Je te masserai une fois tous les trois jours et après quelques sessions, la source de la maladie aura disparue. N’entraine pas ta force spirituelle de nuit avant d’avoir atteint le rang Bronze. Si tu absorbes trop d’essence lunaire 4)le Yin du Yin/Yang sans pouvoir l’assimiler correctement, les conséquences seront désastreuses ”

“D’accord.” Xiao Ning’er hocha la tête. Elle n’osait plus s’entrainer de toute manière. Elle pouvait imaginer ô combien la situation serait terrible dans le futur sans Nie Li. Tous ses efforts et son dur travail auraient été en vain.

Puisque Xiao Ning’er n’avait rien à rajouter, Nie Li se releva et dit: “Il est temps pour moi de partir.”

“Oh.”

Elle ne pouvait dire ce qu’elle ressentait. Xiao Ning’er opina du chef et resta silencieuse un moment avant de dire: “Nie Li, tu m’as sauvée. Si tu as besoin de quoi que ce soit de ma part dans le futur, je n’hésiterai pas un instant à tout mettre en œuvre pour  t’aider !”

Nie Li sourit en voyant l’air sérieux de Xiao Ning’er. Il hocha la tête et dit: “D’accord, je viendrai te trouver si j’ai besoin d’aide dans le futur!”

La vérité est qu’il a aidé Ning’er par pitié pour elle. Il n’a jamais pensé à obtenir quoi que ce soit en retour.

Nie Li fi demi-tour et partit, son ombre disparaissant lentement dans la forêt.

Xiao Ning’er fixa la silhouette de Nie Li. Elle resta au même endroit un long moment, sentant que la maladie en son corps s’était grandement réduite. Son humeur redevint joyeuse.

“Nie Li, qui es-tu vraiment?” marmonna Xiao Ning’er, regardant le dos Nie Li. Quand elle ne put plus le voir, elle s’en alla et se dirigea vers la sortie du terrain d’entrainement.

La Lune était telle de l’eau et tandis que sa lumière rayonnait, elle diffusait aussi un fin voile sur la nuit.

TDG Chapitre 7
TDG Chapitre 9

References   [ + ]

1. Oh vraiment ( ͡° ͜ʖ ͡°) ?
2. signe d’embarras en Chine
3. c’est ambigüe dans la VO, le même mot peut dire pitié/tristesse ou tendresse. A vous de lire ce que vous voulez ;p
4. le Yin du Yin/Yang

2 Commentaires

  1. BadKarma

    Merci pour le chapitre!

    Répondre
  2. Meifumado

    Mercii

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com