TDG Chapitre 43

TDG Chapitre 42
TDG Chapitre 44

Et hop, dernier chapitre régulier de TDG pour la semaine, le bonus arrivera demain ou dimanche, à vous de me dire :p Dimanche me semble pas mal, vu que c’est le seul jour sans publication du tout, non ?

 

 

Chapitre 43 – Maître Alchimiste ?

Cependant, Xiao Yu ne pouvait rejeter la demande de Nie Li parce que c’était une règle établie par l’Association des Alchimistes. L’examen d’apprenti cadet et de maître alchimiste cadet était complètement ouverts à tous, sans restriction d’âge. Il fallait juste payer deux cents PED pour participer à l’examen.

Des apprentis aînés venaient passer ces examens chaque mois et s’ils réussissaient ces examens et obtenaient le titre de Maître Alchimiste cadet, leur statut et leur rang changeraient comme si le ciel et la terre changeaient de place (NdT changerait du tout au tout en français).

Cela dit, il n’était pas aisé de réussir l’examen de maître alchimiste. En général durant la première série d’examens, sur une centaine de personnes le passant, il n’en restait que bien peu. De plus, la deuxième et troisième séries étaient bien plus difficiles.

“Pour participer aux examens de maître es alchimie, tu dois payer immédiatement deux cents PED et tu dois payer avant de passer l’examen.” dit Mademoiselle Xiao Lan en regardant Nie Li.

“Juste deux cents PED ? Ca me va, montrez moi le chemin !” dit Nie Li à Xiao Lan. Il tourna la tête vers Xiao Ning’er et les autres.

“Restez ici vous autres. Une fois l’examen terminé, je viendrai vous rejoindre.” dit distraitement Nie Li.

“Ça marche, on va déjeuner ensemble en attendant que tu finisses.” rit Lu Piao. Il semblait avoir confiance en Nie Li.

“Nie Li, bonne chance !” dit gentiment Xiao Ning’er, les deux mains devant sa poitrine. (NdT Ning’er <3)

Xiao Lan roula des yeux en entendant la conversation entre Nie Li et Lu Piao. On parlait de l’examen de maître alchimiste, pas l’examen d’apprentis. Nie Li et ses potes étaient un peu ridicules. Ils s’imaginaient que l’examen de maître alchimiste était si facile ? Les deux cents pièces esprit démon que Nie Li a payé ont été gâché. Cependant, il s’agissait de l’argent de Nie Li donc ça n’était pas son problème. Elle ne devait que faire proprement son travail.

“Suis moi.” Xiao Lan fit la bouille et ne dit rien de plus.

L’examen de maître alchimiste cadet se déroulait dans un long couloir qui s’étendait au loin. De chaque côté du couloir se trouvaient de petites pièces et chaque candidat devait se rendre dans une de ces petites pièces et finir un examen de connaissances alchimiques complexe. Ensuite, les réponses sont corrigées par quelques maîtres alchimistes cadets avant de passer à la suite.

Cette fois-ci, six candidats passaient l’examen et parmi ces six, trois avaient plus de trente ans et les deux autres avaient même des cheveux blancs.

Quand ils virent Xiao Lan amener Nie Li, ils étaient tous un peu perplexe.

Une des hommes d’une trentaine d’années regardait Nie Li. Il fronça légèrement les sourcils et dit: “Qu’est-ce que tu fais ici ?”

Nie Li leva la tête et regarda l’homme avant de dire doucement: “Pareil que vous, je suis là pour passer l’examen.”

L’homme regarda les habits de Nie Li. D’un seul regard, il put voir que Nie Li n’appartenait à aucune famille majeure. Il rit dédaigneusement: “Ha ha! Un gosse veut vraiment passer l’examen de maître alchimiste. Gamin, tu es au mauvais endroit, tu devrais aller à l’examen d’apprenti alchimiste !”

Un gamin de treize ans voulait réellement passer l’examen de maître alchimiste ? C’était tout simplement les insulter !

“Qui êtes-vous ?” Nie Li jeta un coup d’œil rapide à cet homme.

“Je suis de la famille de l’Alchimie, un membre de la Famille Chu. Je m’appelle Chu Ning !” dit fièrement ce dernier.

“La famille de l’Alchimie ? La Famille Chu peut également être considéré comme la famille de l’Alchimie ?” Nie Li ricana de dédain. Il se souvint soudainement de Chu Yuan, le spirite démon de rang bronze 3 étoiles avec lequel il est entré en conflit aux ruines de la cité antique Orchidée. Il était également de la Famille Chu.

“Ma Famille Chu a produit 3 Maîtres Alchimistes Aînés, 6 Maîtres Alchimistes Intermédiaire et plus de 20 Maîtres Alchimistes Cadets, comment ne pas être considéré comme la Famille de l’Alchimie avec ça ?” déclara fièrement Chu Nin.

“A quoi ça vous sert de bavasser à propos de votre gloire passée toute la journée ? Et à présent ? La Famille Chu n’a qu’un maître alchimiste cadet actuellement, peut elle toujours être considérée comme la famille de l’alchimie ?” répliqua Nie Li qui s’éloigna en riant.

Chu Ning n’aurait jamais pensé qu’un enfant comme Nie Li soit aussi familier avec sa famille.

“Hmpf, et alors ? Moi, Chu Ning, vais définitivement devenir un maître alchimiste. Tu sens encore le lait de ta mère, dégage. C’est l’examen des maîtres alchimistes, pas un endroit où tu devrais jouer !” Chu Ning renifla.

Bien qu’il ait déjà tenté deux fois l’examen par le passé, il était totalement confiance pour cette troisième fois.

En entendant Chu Ning parler, les quelques personnes à côté de lui gloussèrent à voix basse. Les gens comme eux suivent le chemin de l’alchimie depuis des décennies mais viennent juste de tenter de passer l’examen de maître alchimiste. Si un môme comme Nie Li parvenait à le passer, ne serait-ce pas extrêmement humiliant pour eux ?

Nie Li haussa les épaules et dit nonchalamment: “On verra ça.”

Il ouvrit une porte et entra.

Chu Ning ricana. Il ne croyait pas qu’un mouflet puisse pratiquer l’alchimie de quelque manière que ce soit et entra également dans une pièce.

Quand Nie Li entra dans la pièce, il vit deux maîtres es alchimie cadets assis à l’entrée. Ils semblaient tous les deux avoir cinquante-soixante ans. A côté d’eux se trouvaient une table et une chaise. Sur la table se trouvait un tas de livres et un stylo en corne de chèvre.

En voyant Nie Li entrer, un des deux maîtres cadets fut stupéfait un moment, interloqué. Il demanda: “Cet élève, n’es-tu pas au mauvais endroit ? Ici c’est la salle d’examen de maître alchimiste.”

“Ô deux honorables maîtres, je ne suis pas au mauvais endroit, je suis ici pour passer l’examen de maître alchimiste” dit poliment Nie Li. Il valait mieux pour le candidat d’être le plus poli possible avec eux.

Les deux maîtres alchimistes s’échangèrent des regards. Ils n’avaient aucune idée de qui était ce gamin. Qu’un gamin vienne passer l’examen de maître alchimiste… Dans un moment, il saura à quel point l’examen est difficile. Celui qui n’a pas passé des décades à suivre la voie de l’alchimie, il lui est impossible de devenir maître alchimiste !

“Bien, en ce cas, il y a plus de trois cent soixante pages dans ce livre et sur chaque page, il y a toute sorte de questions à propos d’alchimie – Les autres livres sont là pour t’aider-. Tu dois répondre à ces questions sur le papier, sortir un total de vingt pages et répondre aux questions dans en deux heures. Tu ne pourras passer à la seconde étape qu’avec 90% de réussite aux questions.” lui apprit un des deux maîtres alchimistes.

“Honorable maître, aidez moi à en choisir quelques unes.” dit Nie Li, en regardant le maître alchimiste. Si les pages sont choisies par le maître alchimiste alors toute possibilité de tricherie de sa part est éliminée.

Ce maître alchimiste observa le regard limpide de Nie Li, hocha la tête et dit: “D’accord !” Il choisit vingt pages du livre au hasard et les plaça devant Nie Li. “Tu peux faire celles-là !”

Nie Li se saisit du stylo en corne. Son regarda balaya les questions sur le papier et un léger sourire en coin apparut sur son visage. Ces questions étaient trop simples pour lui. C’était comme si un maître alchimiste faisait l’examen d’un apprenti. La compréhension de Nie Li envers l’alchimie avait depuis bien longtemps surpassé le niveau des maîtres alchimistes ! Il était même inquiet que ces maîtres alchimistes n’arrivent pas à comprendre si ses réponses étaient trop complexes alors il les simplifia délibérément. Certaines de ses réponses étaient même fausses mais Nie Li ne put que les écrire ainsi parce que les connaissances de ces maîtres alchimistes n’étaient pas encore à ce niveau (NdT: si ce n’est pas clair, les réponses fausses pour Nie Li sont les bonnes pour les examinateurs, c’est juste que Nie Li en sait tellement  qu’il sait que leurs connaissances sur ces sujets sont erronées)

Le stylo de Nie Li volait sur sa feuille. Scribbouille scribbouille et il finit de répondre à plusieurs questions.

Les deux maîtres alchimistes pensaient au départ que Nie Li ne pourrait pas répondre à ces questions et jamais ils n’auraient imaginé que Nie Li puisse y répondre aussi vite ! Après qu’il ait répondu à plusieurs questions, ils pensèrent que Nie Li écrivait au pif et ils tendirent leur coup pour jeter un œil à ses réponses.

“La première question est à propos des seize utilisations de l’Herbe de Noyau Spirituel. Oh, les questions sont pas mal du tout. Il n’en manque aucune !”

“La deuxième question est à propos du processus de raffinage de la Pilule de Concentration Spirituelles et les vingt-six étapes sont très bien décrites !”

……

Les deux maîtres alchimistes s’échangèrent des regards. Leur première réaction fut de penser que Nie Li trichait ! Comment un adolescent de treize-quatorze ans peut comprendre aussi parfaitement ce processus ? Le truc, c’est que remplir une page était très facile mais ces questions étaient à propos de plusieurs dizaines de milliers de plantes et de milliers d’élixirs. Quelles quantités de connaissances fallait il avoir accumulé pour répondre si facilement à ces questions ?

Mais les pages furent choisies par un des maîtres alchimistes, ce qui éliminait toute possibilité de tricherie de la part de Nie Li !

Un enfant de treize-quatorze ans… Même s’il avait commencé à lire dans le ventre de sa mère, il n’aurait pas pu lire autant de livres.

Les deux maîtres alchimistes se regardèrent l’un l’autre et sourirent amèrement. Était-il possible en ce monde qu’il y ait un génie né avec une sagesse innée ? La sagesse innée désigne une connaissance et une sagesse extraordinaire dès la naissance.

En des circonstances normales, une personne ordinaire aurait besoin d’un quart d’heure pour finir une page. Finir dix pages pendant le temps alloué était très difficile; Beaucoup de personnes seraient coincées sur quelques questions difficiles mais Nie Li les remplit toute sans faire de pause entre deux. Il avait rempli trois pages en un quart d’heure.

Avant qu’une heure ne soit passée, dix pages furent remplies de réponses.

Après que chaque feuille soit rempli, les deux maîtres alchimistes les inspectaient. A leur horreur, aucune des dix pages n’avait la moindre faute. Nie Li avait même répondu brillamment à certaines questions et certaines réponses surpassaient celles des corrections, ce qui les stupéfia.

Un génie !

Un véritable génie !

Les deux maîtres alchimistes étaient émerveillés et très excités. Il leur fallait absolument rapporter cela au groupe de doyens. Nie Li était encore jeune mais il avait déjà de terrifiantes connaissances. Qu’adviendrait-il de lui quelques années plus tard ?

Nie Li pourrait être celui qui permettrait à l’Association des Alchimistes de se développer davantage ! Y penser les excita davantage car, à n’en pas douter, ceux qui corrigèrent les copies de Nie Li deviendraient alors bien connus de tous.

“Puis-je savoir d’où vient ce Jeune Maître ?” dit un des hommes âgés en souriant. “Je m’appelle Huyan Ming et voici Mu Yang. Nous sommes tout deux maîtres alchimistes cadets.”

“Honorables professeurs, vous pouvez juste m’appeler par mon nom. Je m’appelle Nie Li et vient de la Famille des Marques Célestes.” dit humblement Nie Li . Il y avait donc quelqu’un s’appelant Huyan. Nie Li se demanda s’il était de la Famille Huyan.

A ses mots, Huyan Ming et Mu Yang plissèrent joyeusement leurs yeux. La façon de Nie Li de s’adresser à eux comme des ‘honorables professeurs’ les rendaient très heureux. Pas mal, pas mal, si jeune avec un si grand talent mais sans arrogance. Si Nie Li s’avérait réellement capable de se faire une place à l’Association des Alchimistes, cette façon de les appeler ‘honorables professeurs’ leur permettrait de voir leur statut monter en flèche.

TDG Chapitre 42
TDG Chapitre 44

8 Commentaires

  1. Funshy

    Merci pour le chapitre. Dimanche c’est bien je pense

    Répondre
  2. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Azanor

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. BadKarma

    Merci pour le chapitre. Pour le bonus, je pense que dimanche c’est le mieux

    Répondre
  5. zesifry

    Merci pour le chapitre, comme tout le monde, dimanche pour le chapitre sponsoriser c’est mieux 🙂

    Répondre
  6. Meifumado

    Ouais Dimanche c’est top.
    Merci pour la lecture.

    Répondre
  7. nounours

    merci pour le chap et dimanche c est tres bien

    Répondre
  8. psycho

    merci 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com