DMS : Chapitre 34 Bonus

DMS : Chapitre 33 Bonus
DMS : Chapitre 35

Merci à Adrien 🙂

Pour ton message aussi, haha


 

Chapitre 34 – En route vers l’autre monde (1)

 

— Bonjour, mademoiselle ! Quel bon vent vous amène ce matin ?

Toujours la même rengaine. La boutique était fermée la veille car j’étais sortie trop tard de l’antre des punitions extrêmes où l’on bannissait les gens des villes.

Je lui fis un signe de la main en souriant.

— Coucou, toi ! Je viens voir ce que me propose le niveau 6. Mais avant ça, vérifions si ma compétence de fusion est à nouveau disponible. Sait-on jamais.

Le marchand agita le bras derrière lui et sur les étagères apparurent les articles du niveau 5. Et comme je m’y attendais, la compétence bizarre n’y était pas.

— Désolé, mademoiselle, je ne peux rien faire de plus.

— Bon, je m’y attendais un peu, mais ce n’est pas grave. Voyons ce que le niveau 6 me propose.

[Oiseau S – Créature : Oiseau] [1000 crédits]
[Molosse – Créature : Chien] [1000 crédits]

[Salle M – Structure] [200 crédits]

[Donjon : Solitude] [8.000 crédits]

Il n’y avait pas grand-chose en terme de monstres. Encore un oiseau, mais de taille un peu plus grande cette fois. Un chien ? Je pourrais éventuellement en faire des chiens de garde. Je n’étais pas plus intéressée que ça par ces créatures maintenant que j’avais Friderik à mes côtés.

La salle de taille M, par contre, était une bonne surprise. Je m’empressai de l’acquérir car elle allait m’être utile dans tous les cas ; il me restait donc 1.800 crédits à dépenser.

Le donjon ‘Solitude’ ne m’évoquait rien. Pourquoi ce nom ? Je me rappelais avoir joué à un jeu vidéo dans lequel une ville portait ce nom, mais j’osais supposer que ça n’avait rien à voir…

— Donjon ‘Solitude’… Qu’est-ce que c’est ?

J’avais autant poser la question au marchand ; il me répondrait comme à son habitude s’il savait des choses à ce sujet. Et puisqu’il s’agissait là d’un article classique, il devait en être capable.

— Le donjon de type Solitude est le dernier en liste des types de donjons, mademoiselle.

Pour une réponse, c’était une réponse. Il ne pouvait pas cracher le morceau directement ? Je voulais savoir ce qu’il représentait, pas où il se situait dans la liste de vente.

Mais autre chose avait retenu mon attention.

— Le dernier ? Donc à partir du niveau suivant, je ne pourrai plus en avoir de nouveaux ?

Il haussa les épaules.

— Je ne connais pas exactement la façon dont fonctionne le système d’attribution des articles, mademoiselle. Je ne saurai dire s’il vous permettra d’acquérir des types de donjon de plus basse facture par la suite, ou s’il décidera que vous êtes déjà au-delà de tout ça.

— Hmm… Même le marchand ne sait pas…

La main sous le menton, je réfléchissais. Mais je ne pouvais absolument pas répondre à cette question en l’état, aussi repris-je où je m’étais arrêtée.

— Et donc, ce donjon, il représente quoi exactement ?

— Le donjon de type Solitude est spécial. Il s’agit d’une structure complète plus que d’un type, à vrai dire. Même parmi les architectes les plus doués, peu sont ceux à l’avoir eu entre les mains, vous savez. Depuis plus de soixante-dix…

— On en vient au fait ? C’est quoi ?

Je m’impatientais, là. Je sentais qu’il s’apprêtait à me raconter sa vie et celle de ses autres clients.

— …

— Allez ! Je n’ai pas toute la journée !

Il soupira, comme si je l’ennuyais. Ce qui ne pouvait pas être le cas, bien entendu.

— Un donjon ‘Solitude’ est exempt des limitations de structures. Vous pouvez créer un vaste monde ; des lacs et des montagnes, des rivières et des vallées sous un ciel bleu. Un océan ou une lune. Le choix est votre. Cela dit, faites bien attention… Plus le monde créé est grand, plus dur il sera à contrôler. J’ai déjà vu des architectes perdre la vie face à leurs propres monstres.

— Hah ?

Il venait de me balancer trop d’informations d’un coup, là. Ce type de donjon avait vraiment l’air d’un machin de super haut niveau, et moi j’y avais déjà droit. Je ne pouvais pas me le procurer mais après tout, j’avais le temps et je pouvais économiser. Friderik m’aiderait, je saurais l’en convaincre.

Ce donjon semblait être tout droit sorti du rêve d’un bâtisseur de monde. On pouvait vraiment faire ce que l’on voulait ?

Par contre, il venait avec un énorme handicap. Perdre le contrôle de ses monstres n’était pas souhaitable.

— …Mais on peut toujours détruire le donjon si l’on en perd le contrôle…

Le marchand leva à nouveau les yeux vers moi et me répondit.

— Ah, non, non. Le donjon ‘Solitude’ ne peut plus être supprimé par vos soins une fois créé. Seule l’administration le peut, sous certaines conditions. Il faut faire très attention au donjon créé par ce moyen ; il en existe plusieurs aux quatre coins des plans dont l’entrée a été scellée de force parce que les architectes ont vu trop gros et tout s’est emballé.

— …

Je pourrais donc créer un donjon de taille gigantesque… Je pourrais alors même créer un véritable monde comme dans les RPG de ma précédente vie ; mais je ne pourrais pas les peupler sous peine de perdre le contrôle ? C’était… frustrant. Et puis, ce n’était pas comme si j’allais pouvoir créer des royaumes, des institutions, des monstres ou des humains à l’intelligence si développée qu’ils pourraient faire de ce donjon un véritable monde.

Je gardais donc tout ça dans un coin de ma tête pour plus tard et en revins à ce que je voyais tout au fond de l’étagère, cette boule lumineuse tremblante et craquelée, qui menaçait de s’effondrer à tout moment.

Evidemment, je savais ce que c’était.

— Montre-moi cette compétence, là-bas.

Un autre bug. J’avais bel et bien dépassé les attentes du système et celui-ci ne savait plus comment me récompenser de ma montée de niveau trop rapide pour ses prédictions. J’avais plus ou moins compris ce qu’il faisait en discutant avec le marchand à propos de la précédente compétence. Il semblait qu’à défaut de choses à me proposer à la vente, il me sortait des compétences directement tirées de façon aléatoire – ou pas – de monstres existants un peu partout dans ce monde.

La fusion de monstres en était une. Il s’agissait du pouvoir d’un Golem de boue capable d’absorber d’autres monstres pour en acquérir la puissance. Cette compétence n’avait pas de nom car elle n’était censée être lue par personne ; le monstre se fichait bien du nom de sa capacité.

C’était aussi pour ça que la compétence était buguée. Un architecte n’était pas censé pouvoir la posséder.

Et j’avais désormais sous les yeux une autre de ces compétences, qui pouvait sans doute être aussi faible que puissante. Je pouvais sans doute obtenir une capacité inutile de gobelin tout comme acquérir un souffle de dragon. Je ne pouvais alors pas imaginer l’étendue des possibilités et ne me laissais aller qu’à une curiosité impatiente.

J’étais bien loin de me douter de ce qui m’attendait alors, et de tout ce que cette compétence buguée allait impliquer pour mon avenir.

 

*

 

— Retour ?

La compétence n’était pas buguée ? Pourquoi ? Est-ce que le système avait corrigé le tir et m’accordait maintenant des compétences classiques ?

Le nom n’avait d’ailleurs rien de séduisant. Il fallait avouer que j’étais vraiment déçue par ce que la boutique venait de me proposer. Je m’attendais à une compétence de monstre bien puissante, buguée à souhait et qui m’aurait permis de faire des choses extraordinaires ; et je me retrouvais avec une compétence bêtement appelée « Retour ».

Soupirant, je m’enquis tout de même sur ce que pouvais faire cette compétence.

[Retour]

[Compétence de base permettant de sortir d’un donjon via la dalle de sortie.]

— …

Je venais de gagner la compétence permettant de sortir d’un donjon.

Je… Je ne savais plus quoi dire. Le système venait de me troller puissance mille. Il avait eu beau m’offrir une compétence gratuite, il venait de me donner quelque chose que je possédais déjà ! J’avais envie de pleurer. J’aurais pu avoir une chance inouïe mais non. J’aurais même pu compter sur ma malchance légendaire et acquérir une compétence d’un des monstres les plus faibles, mais non.

J’avais eu une malchance encore pire que la pire des malchances et j’avais obtenu un doublon. Quelque chose que je faisais naturellement sans avoir besoin de compétence… je possédais désormais la compétence pour le faire.

— Ouaaaah, trop bien.

Soupirant une fois de plus et plus intensément, j’étais dégoûtée. J’allais devoir attendre un niveau de plus pour espérer obtenir une compétence qui valait le coup.

Peu désireuse d’acheter ce que la boutique avait à m’offrir au-delà de la salle de taille M, je tournai les talons et retournai chez moi.

Je n’avais plus rien envie de faire de la journée, cette histoire de compétence inutile m’avait achevée. Je me mis à repenser à la veille, à la vie que je venais de détruire pour une centaine d’années, à ce que le Maître de secte allait sans doute vouloir faire pour tenter de se venger de moi, et d’un seul coup, je fus prises d’un sentiment de malaise extrême.

— …Je le sens pas, là.

Je bondis hors de mon lit, certaine qu’il n’allait pas attendre pour s’occuper de moi. Et moi, je venais de rentrer au bercail, comme une idiote ! Et si des mecs à lui m’attendaient dehors ?! Je ne pourrais peut-être plus sortir de chez moi ! Imaginez un peu que quelques hommes se relaient pour monter la garde devant ma porte et m’empêchent de sortir ! Ma maison deviendrait alors une prison sans faille, je ne pourrais même pas me suicider… pour quoi ? Réapparaître dans mon lit, le lendemain ?

J’avais la désagréable sensation de m’être jetée dans la gueule du loup, toute seule, sans l’aide de quiconque.

Je me hâtai vers la porte d’entrée et voulus l’ouvrir de force, dans un grand fracas. Mais pire que ce à quoi je m’attendais, elle était fermée, verrouillée et bloquée. Elle ne bougea pas d’un pouce.

Je me jetai sur les différentes fenêtres ; une après l’autre, elles me présentèrent le même comportement. Impossibles à ouvrir… De l’autre côté de la vitre, je vis un type musclé me sourire en coin. Il avait clairement fait quelque chose !

Non, je ne voulais pas rester piégée dans ma maison.

Il utilisa une capacité mentale afin de parler directement à mon esprit.

Hahaha, pauvre conne. Tu t’es jetée la tête la première vers ton petit coin de confort ! Et dire que tu ne t’attendais pas à ce qu’il le reste pour le siècle à venir ! Personne ne s’inquiètera pour toi. Crois-tu que nous n’avons pas enquêté ? À part ce FeiLong, tu ne connais personne suffisamment pour qu’on se demande ce qu’il t’est arrivé. Et lui… On s’en chargera s’il fourre son nez où il ne faut pas. Le Maître s’en chargera personnellement ; on sait qu’il craint les sectes puissantes et qu’il n’osera pas bouger.

Bordel de merde.

— OUVRE-MOI TOUT DE SUITE !!!

Je me mis à hurler, mais les vitres étaient réellement insonorisées au plus haut point, comme si j’étais sourde à tout ce qui existait à l’extérieur, alors ce devait être le cas dans l’autre sens également.

Héhéhé… Maintenant, nous n’avons plus qu’à déclarer ta maison comme zone sinistrée pour les cent prochaines années et personne ne s’en approchera plus. Toi ! Le jeune maître Krahn a voulu se cacher chez lui, et il s’est fait déloger par des gardes, qui l’ont tué ! Il a disparu pour réapparaître hors de la ville ! C’est le Maître qui l’a dit. Maintenant, toi, tu vas rester là. Et quand le jeune maître Krahn reviendra de son exil, il s’occupera personnellement de toi.

Alors c’était donc ça. Il voulait me punir pour ce que j’avais fait. J’aurais vraiment dû m’en douter ! De cette façon, ils allaient également m’empêcher d’aller dénoncer Bruh le Verni pour le temps qu’il m’avait fait passer enfermée nue dans le sous-sol de sa secte. Le type s’éloigna et je vis que plusieurs d’entre eux montaient la garde non loin, dans l’ombre de piliers ou d’autres maisons. Ils allaient sans doute se relayer pendant un siècle pour s’assurer que rien de fâcheux ne vienne contrarier leur plan.

— Merde… Et maintenant ?

J’étais un peu perdue. Je ne savais pas ce que j’allais faire. Je ne voulais pas rester là pendant tout ce temps, mais que pouvais-je y faire ? Je ne pouvais pas m’en sortir dans l’état actuel.

— …Peut-être… ma compétence ?

Dans les livres, dans les films ou les jeux vidéo, une compétence qu’on venait d’acquérir était toujours la solution ultime dans ce genre de situation. J’espérais fortement que ce fut le cas pour moi aussi.

— Retour !

C’était sans compter sur mon absence de chance, qui était sans doute au niveau légendaire, peut-être même au-delà désormais. Rien ne se passa. Evidemment, la description était claire. La compétence fonctionnait pour ‘sortir d’un donjon’…

— Je ne peux pas sortir de chez moi comme ça. Ma maison n’est pas un donjon. »

Et pour en créer un, il fallait que je puisse me rendre aux miroirs. J’étais vraiment coincée. Ils avaient pensé à tout, ces enfoirés.

Il me restait désormais une solution.

— Friderik ?

Encore et toujours, le slime qui pouvait me sortir de situations catastrophiques. J’allais vraiment finir par le considérer comme mon ange gardien.

— Mm ?

Il sortit un œil de mon décolleté pour s’enquérir de ce que je lui voulais. Je l’avais sans doute réveillé en hurlant ; il me regardait d’un air las.

— Est-ce que tu peux bouffer une porte ?

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
DMS : Chapitre 33 Bonus
DMS : Chapitre 35

20 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre.
    Bientôt Bouffetous en action.

    Répondre
  2. sieter

    merci pour le chapitre. Je sens que l’administration va avoir encore du travail…

    Répondre
  3. alaundo

    Merci pour le chapitre et du don Adrien

    Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Retour sert sûrement à se téléporte sur la dalle de sortie quand on est dans un donjon.

    Après le fils ça va être au tour du père de s’en prendre plein la gueulle.

    Répondre
  5. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Gunts92Gunts92

    Moi je le sent pas peux être que quant elle va allez porter plainte on lui demandera comment elle s’en est sortie et qu’elle sera du coup juge pour utilisation d’un monstre dangereux

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Storm

    Popopo tient donc Retour ne serait pas la compétence pour sortir d’un donjon mais pour les explorateurs eheh je me le demande…

    Répondre
    1. alaundo

      J’y pensais ^^ sa rajouterai de la malchance et et j’imagine Le face à face avec son explorateur favori.

      Répondre
  9. Levieusage

    Alors là ! Je ne sais pas pourquoi mais j’ai le pressentiment qu’avec cette compétence là miss va pouvoir voyager sur d’autres plan !..

    Compétence qui provient sans nulle doute d’un aventurier et qui lui permet de se téléporter vers son “sanctuaire”…

    Répondre
  10. LauvelLauvel

    Merci pour le chapitre !
    Oui, je pense aussi que “Rappel” sert à quitter son donjon mais pas retour à imperos mais à l’extérieure de son donjon dans le plan où il est placé. :p

    Répondre
  11. Tazam

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  13. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre
    Je sens que cette compétence va être plutôt pétée

    Répondre
  15. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  16. SebOSebO

    Merci pour le chap !

    Hors sujet : (désolé, y’a plus de chatbox. C’est possible une version sans invités?)
    Mais il est où ce DMS 37??? Je plaisante, accro à mes touches Ctrl R, je l’ai vu ! Mais je n’ai lu que 3 lignes avant de comprendre que ça n’était pas la suite, le chap 35. Donc j’ai fermé l’onglet 😉 Mais du coup, j’me dis que le 35 arrivera bientôt :p
    Sinon Wazz, j’ai enfin réussi à rester fidèle, et je ne suis pas parti lorgner la version anglaise d’Overgearded 😉 Prends soin de toi, et ne reviens qu’à 101%! Ben oui, profite du 100% pour toi avant 😉

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Il arrive ce soir à minuit.

      Répondre
  17. SebOSebO

    Sinon, la compétence “retour”, dans le donjon Solitude, qui peut être gigantesque, elle est juste énorme. De n’importe où, elle peut rentrer, sans se taper le chemin, ou si le passage est bloqué par des monstres.

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Retour sert à sortir d’un donjon à partir de la dalle de sortie.
      Ce qu’elle fait déjà.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com