ICDS - Chapitre 100

ICDS - Chapitre 99
ICDS - Chapitre 101

Et nous y voilà, le chapitre 100 !

Et pour le chapitre 100, je vais faire quelque chose de spécial ! Ah bah non… en fait j’ai rien prévu… Bon bah, tant pis =p

Je vous préviens un peu en avance mais le calendrier risque d’être un peu perturber début février. Je me fais opérer le 1er (un jeudi) donc normalement ça ne devrait pas porter préjudices à ICDS, mais comme je ne sais pas dans quel état je serais sur les jours suivants, peut-être qu’un chapitre sautera 😉

Sur ce, que le Thon soit avec vous ! (et je ne parle pas de vos femmes, bande de gorets !!)

J’en profite aussi pour indiquer que, bêtement, j’ai totalement oublié de retirer le chapitre bonus que j’avais finalement sorti durant ma semaine des bonus de Noël (Mais si, souvenez-vous, le 97). Donc je refais un peu d’ordre dans mon écurie après cette semaine de laxisme extrême (vive les vacances !)

 

Chapitre 100 - Octroyer la Liberté (7)

La première chose qui m’avait traversé l’esprit était ‘Wow, j’ai déjà mangé du thon mais c’est la première fois que je me fais manger par un d’eux.’

« Attends, c’est pas le moment de faire de l’humour pourri… ! »

C’était gluant, étroit et irritant. La pression que je ressentais à l’intérieur du poisson n’était pas une blague. ‘Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi est-ce que mes vêtements fondent ? De l’acide !’

« Oh mon dieu ! »

Le thon fondant semblait avoir plongé dans les profondeurs, juste après m’avoir gobé, puisque je voyais le niveau de l’eau monter rapidement. Bien que mes pensées soient chaotiques, j’avais commencé par attraper  la chair du thon au –dessus et en dessous de moi. Mais comme c’était trop glissant, je n’avais pas réussi à m’agripper. Alors qu’il m’envoyait lentement mais surement vers son estomac, les murs autour de moi avaient commencé à se crisper et à convulser.

« Ruyue ! »

[Compris !]

Mes élémentaires m’aimaient tellement qu’elles sortaient toujours dès l’instant où je les convoquais. Je leur en étais reconnaissant, mais c’était un peu étouffant, surtout Ruyue.

« Entour moi d’un Mur de Glace ! Rend-le le plus solide possible ! »

[Okay !]

Dès l’instant où elle avait lancé son sort, j’avais activé mon bracelet et équipé mon armure. Après l’avoir mise, j’avais réalisé que je n’avais presque plus de mana. Alors que je me débattais pour retrouver mon équilibre, j’avais sorti une Potion de Mana de mon inventaire avant de l’avaler d’une traite. ‘Quel donjon de merde !’

En tout cas, j’avais enfin un peu de temps pour réfléchir. Le mur de Ruyue avait déjà commencé à fondre, et la zone dans laquelle je me tenais devenait de plus en plus spacieuse. Cependant, le thon fondant avait soudainement convulsé violemment. Il fallait s’en douter. Quand quelqu’un essai quelqu’un d’autre d’ouvrir la bouche, ça ne met pas de bonne humeur !

Alors qu’un flot d’eau douce avait soudain surgit de la bouche du monstre. Comme j’étais coincé dans sa gorge, il semblait vouloir me forcer à descendre avec une bonne gorgée. Il était assez intelligent puisque j’avais de grands risques de mourir noyé suite à ce mouvement.

J’avais pensé à utiliser Retour pour retourner en Corée, mais j’avais décidé de résister. Il y avait une raison pour laquelle je ne pouvais pas abandonner maintenant.

« Ruyue, tu peux le bloquer, n’est-ce pas ? »

[C’est dur. Shin, je n’ai plus de mana.]

Merde, même en ayant bu la Potion de Mana la plus chère de ma collection, j’en manquais toujours. Dans ce cas, il faudrait que je demande à Peika… huh ?

« …Peika, Peika ? »

[Maître, vous allez bien ?!]

[Peika est à l’extérieure. Il n’y a que nous deux dedans.]

« Oh… »

‘C’est vrai ! J’ai désactivé Aura Spirituelle !’ Le thon fondant géant m’avait avalé à ce moment-là, presque comme s’il avait su que j’étais condamné. Voyant l’énorme quantité d’eau arriver avec un sentiment de désespoir, j’avais sorti la Lance Gloutonne. Le mur de glace de Ruyue émettait des bruits de craquements tout en commençant à s’effondrer. ‘Allez, tiens un peu plus longtemps, s’il te plait !’

« Peika, viens dans ma lance. »

[Okay, Maître !]

La lance qui avait originellement contenu de l’énergie de feu avait commencé à crépiter d’électricité. Bien que j’eue voulu continuer à regarder ce spectacle intrigant et fascinant, je n’avais pas le temps. Le niveau d’eau était en train de monter ! (NdT : pour ceux qui ne pigeraient pas, Peika est à l’extérieure donc elle met plus de temps à arriver que prévu, mais elle reste un élémentaire immatériel, donc elle peut passer à travers le poiscaille.)

« Huu… Haaap ! »

[Kuoooooooooooooooo !]

J’avais fortement percé le ‘sol’ avec ma lance. Ignorant le cri de douleur du thon fondant, j’avais creusé encore plus profondément avec ma lance. Puis avec une main, j’avais repoussé le ‘plafond’ et avec l’autre, j’avais placé la lance à la verticale pour qu’elle serve de pilier. Relâchant le plafond, celui-ci était venu s’écraser sur la hampe de ma lance.

[Kiaaaaaaaaaaaaaaaaaaak !]

Le thon fondant avait laissé échapper un autre cri de douleur tout en se mettant à saigner à grands flots sur mon armure. Bien que la chaleur émise par celle-ci fût suffisante pour faire évaporer le sang presque instantanément, le problème était que les mouvements du boss étaient devenus encore plus violents. On aurait presque cru qu’il dansait la salsa sous l’eau alors que ses entrailles bougeaient dans tous les sens. Je m’étais tenu à ma lance de toutes mes forces durant ce rodéo aquatique.

[Shin, je ne peux plus tenir !]

« C’est pas grave, Ruyue ! Pars, je t’appellerais plus tard. »

[Tu dois me faire plein de câlins plus tard !]

« Ouais. »

Comme je n’avais invoqué que Peika durant la journée, Ruyue semblait m’en vouloir un peu. Voyant cette élémentaire de glace toujours obéissante m’ordonner de lui faire des câlins avant de partir, je n’avais pas pu m’empêcher de sourire. ‘Non, c’est pas le moment de penser à ça !’

« Huu… Explosion de Sombre-Tonnerre ! »

Bien que ce fût un sort utile qui m’avait sorti de beaucoup de situations difficiles, j’avais rougi de gêne en l’utilisant. Cela dit, les violents tremblements de la bête avaient cessé une fois que l’effet paralysant s’était déclenché. Lorsque le flot d’éclairs noirs avait suivi, j’avais fermé les yeux tout en me concentrant sur ma prise au niveau de ma lance. Je savais que son corps finirait par tressauter sauvagement.

[Kuaaaaaaaaaaaaaaa !]

Tout en laissant échapper un cri déchirant, presque comme celui d’un humain, il s’était mis à gesticuler encore et encore. Le niveau de l’eau m’avait enfin submergé donc j’avais fermé la bouche tout en me retenant à mon poteau de fortune.

[Shin, Shin ! Tu es vivant ? Tu vas bien ? Oh, s’il te plaît !]

‘Désolé, Shin est actuellement sous l’eau. Il ne peut pas vous répondre pour le moment !’ Mais apparemment Hwaya avait interprété mon silence d’elle-même tout en haussant la voix.

[Shin ! S’il te plaît Shin ! Tu as dit que tu pouvais survivre à toutes les situations ! Je te pardonnerais pas si tu meurs comme ça !]

Explosion de Sombre-Tonnerre avait pris fin. Bien que j’eus souhaité avoir tué le thon fondant, je savais pertinemment qu’il en fallait plus que ça pour tuer un boss. Ses entrailles étaient devenues noires suite aux dégâts électriques mais il se déplaçait toujours. ‘Hu, stupidement solide ce Magicarpe !’ Si ça avait été juste un mois auparavant, je n’aurais pas eu d’autre choix que d’utiliser Manifestation Divine pour que Peruta me sauve avec le peu de mana qu’il me restait, ou d’utiliser Retour pour rentrer en Corée.

Cependant, à ce moment-là, il me restait une autre flèche à mon arc. En fait, Explosion de Sombre Tonnerre n’avait été utilisée que dans le but de voir si ça serait efficace. C’était le sort qui venait avec mon armure bien aimée. Rugissement Écarlate ! Bien que ce soit difficile de rugir sous l’eau, ce n’était pas le moment de se plaindre.

« Uwaaaaaaaaaaaaaaaaaak ! »

[Vous avez utilisé Rugissement Écarlate. Tout va s’embraser telle une fournaise.]

Rugissant tout en buvant la tasse, j’avais soudainement pensé ‘C’est quoi déjà la description de Rugissement Écarlate déjà ? Il ne transforme pas l’air que ma voix atteint en flammes ? Comme je suis sous l’eau, est-ce que ça ne manquerait pas d’air ?! Est-ce que je dois finalement utiliser Retour ?’ Mais bien que je me sois fait beaucoup de mouron…

[Kuaaaaaaaaaaaaaaaaa !]

Mes inquiétudes n’avaient pas eu lieu d’être. Absolument tout à portée de ma voix, incluant l’eau, s’était transformé en un océan de flammes, un énorme brasier ardent. Il y avait un problème. Comme l’air dont j’avais besoin pour respirer s’était lui aussi transformé en flammes, je ne pouvais pas respirer. Mais même ainsi, le brasier s’était amplifié, comme s’il ne souhaitait s’arrêter qu’aux limites du lac !

[Kuooooo~ !]

Un cri à déchirer l’âme avait frappé mes oreilles. Je savais instinctivement que c’était le dernier cri du thon fondant, alors que ses soubresauts devenaient plus espacés et plus faibles et que la pression de ses entrailles se relâchait autour de moi.

J’avais retiré ma lance du sol avant de l’utiliser pour déchirer les murs autour de moi avant de me creuser une sortie. Soudain, j’avais senti que mon corps se dirigeait vers le haut. Non, c’était le corps du boss mort qui se dirigeait vers la surface.

Il était finalement mort.

[Vous avez nettoyé le Donjon Libre ‘Cimetière sur le Loch’ ! Vous avez vaincu 80% de ses monstres, deux de ses boss et forcé l’un des boss à se retirer. Les récompenses vont être distribuées.]

[La contribution de Hwaya Eleni Mastiford est la plus haute.]

[Vous avez nettoyé le Donjon Libre ‘Cimetière du Loch’ avec succès. Pour les six prochains mois, il n’y aura pas d’apparition d’un autre boss dans ce Donjon Libre. La vitesse de reproduction des monstres diminuera significativement durant cette période.]

« Tsk. »

Comme je m’en étais douté, je n’avais pas pu dépasser Hwaya en termes de contribution juste en tuant ce poisson. Après tout, elle avait chassé les monstres du lac pendant des semaines avant que j’arrive. Mais quand même, j’avais tué le thon fondant seul et fait fuir la femme chantante. Peut-être que le thon était un boss plus faible que le poisson-scie. C’était la seule explication !

[Shin, Shin ! Tu n’es pas mort !]

« Bien sûr que non. Tu as déjà vu un chef se faire dévorer par ses ingrédients ? »

[Dieu merci, Shin ! Tu n’imagines même pas à quel point j’étais effrayé en pensant que tu pouvais être mort. A cause de ça, j’ai réalisé que, encore plus que je ne le pensais, je…Ah !]

« Hm ? »

[Huu… Rien, oubli ! J’étais tellement excité de te savoir en vie que j’ai perdu la tête un instant.]

« Ok, eh bien, je vais sortir d’ici un instant, donc dépêche-toi et choisis une récompense. Je veux récupérer la mienne aussi. »

[…He, oui. Cette situation ne représentait même pas un danger pour toi, n’est-ce pas ?]

« Bien sûr que non. Si j’étais mort comme ça, mon père aurait recommencé une série de phase tartare. »

J’avais répondu à Hwaya tranquillement, déséquipant mon armure et rangeant ma lance dans mon inventaire. Alors que je rampais le long de la gorge du gros thon, la fenêtre de récompensé était apparue en face de moi. Comme Hwaya et moi étions les seuls Explorateurs ayant participé, j’étais le dernier à choisir une récompense.

[2. Epée de Poisson –Scie]

« Wow… Ça a l’air totalement inutile… ! »

J’avais pris ma récompense en fronçant des sourcils tout en regardant la description de l’objet. C’était un jitte géant avec une lame dentelée comme les dents-de-scies des poissons du lac. Elle était même plus large que la plupart des épées et avait une option pour vibrer dans ses fonctionnalités. Si les vibrations pouvaient être contrôlées, ça ferait une arme puissante. Ça aurait pu être bien si j’avais été un épéiste, mais… Ouaip, apparemment elle servirait de repas pour ma Lance Gloutonne. Bien que j’attende avec impatience de voir combien de pourcentage elle prendrait, je ne m’attendais à grand-chose.(NdT : Un Jitte est une dague (d’où le géante dans ce cas) qui a un coude au niveau de la garde, laissant dépasser une barre parallèle à la lame sur une courte longueur. Il était utilisé dans le japon féodal afin de briser les armes adverses.)

Pour le moment, j’avais rangé le déjeuner de ma lance dans mon inventaire. Puis, la douce brise de la surface m’avait chatouillé le nez. L’extérieur était juste en face de moi !

J’avais ouvert la bouche du boss géant en grand avant de sortir la tête. Hwaya et tous les autres avaient dirigé le navire vers le thon qui flotté à la surface du lac.

La première personne que j’avais aperçue n’était autre que Brightman. A en juger par son regard, il semblait surpris que je sois toujours vivant. Je l’avais simplement regardé et souri. Comme il ne s’était pas attendu à me voir sourire, stupide et arrogant roquet avait froncé les sourcils comme s’il n’y croyait pas. Puis il avait eu un petit sourire satisfait. Je me demandais ce que ce dernier geste avait voulu dire. Est-ce qu’il me regardait encore de haut ? Je pouvais me rendre compte d’à quel point il était nonchalant, comme pour dire que je ne lui arrivais pas à la cheville de toute façon. Que ça soit vrai ou non, ce n’était pas la question. La question était d’à quel point je le comprenais à présent.

Bien que ça soit un peu embarrassant de le dire moi-même, j’avais tendance à être doux avec les gens que je considérais comme mes alliés. Ma famille était bien évidemment incluse, et je m’inquiétais aussi beaucoup pour ceux que je considérais comme mes amis.

Je ne pouvais pas me résoudre à ne pas aimer quelqu’un qui me considéré comme un ami. Palludia était comme ça. Même si lors de notre première rencontre, au 5ème étage, la situation n’aurait pas pu être pire, alors même que j’étais bloqué à cet étage, elle m’avait encouragé, me faisant changer mon impression d’elle. Ye-Eun était aussi comme ça. Même si elle était une nuisance dans ma via à notre première rencontre, elle avait continuellement montré de l’intérêt envers moi et avait voulu, de façon répétée, être amie avec moi.

Peut-être que, pour cette raison, ceux que je considérais mes ennemis avaient le droit à mon entière hostilité. Walker était le meilleur exemple, alors qu’il s’était faufilé dans le logement de Hwaya, et pour cela, je l’avais presque battu à mort. Bien qu’il soit maintenant de mon côté, un nouvel ennemi était venu le remplacer.

Brightman. Il devait se foutre de ma gueule là, non ? Pourquoi m’avait-il frappé ? Est-ce que la foudre de Peika l’avait réveillé ? Était-il surpris parce qu’il m’avait vu quand il avait ouvert les yeux ? N’aimait-il pas que Hwaya soit si proche de moi ? Était-il réveillé tout ce temps, mais prétendant qu’il était inconscient juste pour me mettre en danger ? Était-ce sa revanche pour avoir perdu son subordonné ?

J’en avais strictement rien à battre. Je n’écouterais pas ses excuses de toute façon. Il n’y avait qu’une chose dont j’étais certain. C’était que le poing de Brightman avait était extrêmement douloureux et que j’avais failli me transformer en bouffe pour poisson à cause de lui. C’était suffisant.

‘Tu es mon ennemi. Je te ferais amèrement regretter ce moment un jour. Profite-bien du moment présent. Ça ne prendra pas longtemps. Par rapport à l’objectif que je me suis fixé, tu n’es qu’un caillou sur la route.’

J’avais retiré mes yeux de lui avant de sortir complètement du thon fondant. Puis j’avais sur la tête du boss avec un bruit étouffé. Tout le monde semblait avoir regagné ses sens à ce son. Mike avait crié.

« Mon dieu, C.E. ! Tu es vivant ! »

« Huu… Mike, il n’y avait aucune chance que je meurs sans manger ce thon fondant. »

« Tu aimes vraiment le thon fondant… »

« Bien sûr. A partir de maintenant, en honneur à ce thon fondant géant que j’ai tué, vous pouvez tous m’appeler « le Roi du Thon » ! »

‘Mais si vous m’appelez vraiment comme ça, je vous haïrais tous !’

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 99
ICDS - Chapitre 101

14 Commentaires

  1. Max

    Merci pour le chap ! Ce novel me plaît vraiment de plus en plus ^^

    Répondre
  2. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. Liengo

    Yeah !!! (Putain de Merde Shin ? Défonce lui la gueule !)

    Répondre
  4. guts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. NarcxNarcx

    sa aurait été stylé qu’une partie du lac s’évapore et qu’il sorte du thon avec l’armure pété . merci pour le chapitre .

    Répondre
  6. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. XiaoZiyun

    Merci pour le chap 🙂

    Répondre
  9. Helda

    Merci pour le chapitre, j’étais en manque de chapitre sa fait du bien

    Répondre
  10. nickylaboum

    merci

    Répondre
  11. Darkaito

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  12. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Haha, pauvre thon.

    Répondre
  13. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre !
    Je suis la seule à avoir remarqué que même si Shin à déjà tué des thons fondants, ils n’en a pas encore gouté^^

    Répondre
  14. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com