ICDS — Chapitre 117

ICDS — Chapitre 116
ICDS — Chapitre 118

Vous l’avez cherché, c’est donc un bon chapitre bonus avec cliffhanger. Merci à Medhi et Guillaume pour ce chapitre !

C’est aussi le dernier chapitre bonus avant le 12 février, peu importe la quantité de dons. (qui seront bien sûr pris en compte une fois cette date passée).

Je vous laisse donc apprécier cette petite épopée au fin‐fond des vastes contrées du continent de Luka en compagnie de Shin.

Chapitre 117 — L’Avarice Dévore Tout (4) (bonus)

Parmi les membres de l’expédition, Ludia avait le niveau le plus faible, et tout le monde, moi inclus, était minimum niveau 51. Autre que les magiciens, qui avaient une stat de Constitution basse, nous n’avions aucun problème à continuer la route sans avoir à dormir pour quelques jours. Ainsi, même si nous nous étions arrêté pour manger et nous reposer, nous n’avions pas prévu de dormir.

S’occuper des chimères que les démons avaient laissé derrière, les pourchasser, se reposer, les pourchasser à nouveau… Après deux jours, Ludia n’avait plus l’air aussi fraîche qu’au premier jour.

« Ludia, tu vas bien ? »

Nous étions en train de prendre une pause de 2 heures. On nous avait annoncé que notre groupe rattraperait l’Armée des Démons d’ici un jour, les Mercenaires Dimensionnels essayaient de récupérer au maximum de leur côté tout en se préparant à la bataille à venir. Comme je n’étais pas le moins du monde fatigué, je m’étais inquiété pour l’état de santé de Ludia à la place, qui semblait dans un sérieux état.

« Je vais bien. Ce n’est rien comparé à ce que Shina doit subir actuellement. »

Elle avait alors bu une Potion de Santé et m’avait répondu en fronçant les sourcils.

« Qui sait ce qu’elle vit en ce moment… Je n’ai pas le droit de me plaindre pour si peu. »

« Laisse‐moi voir ça. »

« Ah ! »

J’avais attrapé sa Potion et ses sourcils s’étaient rehaussés au même moment. Cependant, elle avait rapidement révélé une expression de curiosité devant ce que je faisais.

« Qu’est-ce que tu fais ? »

« Je te fais un granité de Potion. »

« Granité… ? »

J’avais alors gelé la Potion avec le pouvoir de Ruyue avant de la secouer ! Juste comme ça, j’avais fait un granité en quelques secondes. Lorsque je l’avais rendu à Ludia, elle avait penché la tête. Après l’avoir mangé/bu, elle s’était exclamé avec surprise.

« C’est froid et croustillant. C’est bon ! »

« N’est-ce pas ? »

« Ouais ! »

Pendant que j’appréciais le fait que l’expression de cette princesse s’améliorait, j’avais entendu une voix qui était devenue familière depuis quelques jours.

« Je vais te tuer… »

« Perverse… »

La femme aux cheveux violets était toujours sur son hoverboard, en train de me regarder comme si j’avais tué ses parents. Avec un soupir, je lui avais dit.

« Je t’ai déjà dit de ne pas t’approcher de Ludia. »

« Ah, c’est une des mercenaires… »

Ludia aussi l’avait remarquée, penchant légèrement la tête en un salut pour notifier sa présence. La femme avait alors commencé à respirer de façon rauque. C’était réellement dégoutant.

« C‐Cette robe de prêtresse ébouriffé est..kuk, insupportable. »

« Si c’est insupportable, retourne sur ta planète et arrête de me foutre les jetons. »

« Je me dois de la saluer à mon tour. »

« Casses‐toi ! »

Alors que j’étais en train d’’argumenter poliment’ avec elle, la voix de Ludia s’était baissée pour une raison inconnue.

« Tu la connais ? Êtes‐vous proche ?… Vous êtes dans une relation d’homme à femme ? »

« Je ne l’ai jamais vu jusqu’à mon arrivée ici. Ne dis pas des choses aussi horribles. »

« Non ! Comment pourrais‐je ?! Avec un homme… ! »

La femme s’était exclamée avec une voix forte, puis s’était assisse sur son hoverboard en croisant ses bras sur sa poitrine.

« Je suis Syrmia Bamirtuno. Je suis une guerrière de première‐classe du royaume de Xenon. » (NdT : Xenon, guerrière ? Ça me rappelle vaguement quelque chose, pas vous ?^^)

« Et elle est homosexuelle. » (NdT : Eh hop, un petit Shin homophobe.)

J’avais complété son introduction et Ludia s’était instantanément reculée. Syrmia Bamirtuno m’avait lancé un regard noir.

« Je voulais lui laisser savoir lentement ! »

« Désolé, mais je n’avais pas prévu de te donner mon amie. »

« J‐Je suis normale. Je, j’ai un fiancé aussi ! »

« Un Fiancé ?! Qui c’est ? Je vais le tuer ! »

A ses mots, les joues de Ludia s’étaient rougies alors qu’elle m’avait pointé du doigt. ‘Tu m’utilises comme bouclier ? Lâche ! Prétendre d’être timide ne fonctionnera pas !’

A ce moment, Syrmia Bamirtuno avait lentement pris son fouet d’acier. J’avais légèrement reculé pour une seconde avant de sortir ma Lance Gloutonne.

« S‐Shin ? Tu vas vraiment te battre ? »

« Ludia, esquives. »

« Esqu… ?! »

L’instant d’après, je l’avais prise dans mes bras et je nous avais fait rouler sur le sol.

{Boom !}

Au‐dessus de nous, le fouet de Bamirtuno était entré en contact avec quelque chose.

« C’est une embuscade ! Que tout le monde se prépare à se battre ! »

« Ho, tu as bloqué ça ? Tu n’es pas mauvais ! »

Suivant la voix de Bellode, une voix déplaisante, semblable à un grincement, avait retenti. Tenant Ludia dans un bras, j’avais battu en retraite pour rejoindre les autres en relevant la tête. Nous avions mis trop de temps à repérer leur présence ! Nous étions déjà entourés par les démons. Sans parler du fait que ces gars étaient extrêmement forts !

« C’est chaud… Ce n’est pas juste. »

« Tu as dit quelque chose, Ludia ? »

« Non, j’ai rien dit. Je vais bien, tu peux me lâcher maintenant. »

« Pas encore. Même si tu n’aimes pas ça, je vais te demander de le supporter encore un peu. »

« Idiot, je déteste pas ça, donc… ! »

« Protège‐là, recrue ! Si elle a la moindre égratignure, je te tuerais ! »

« Arrête de regarder par‐là et combats, Bamirtuno ! »

Il y avait 16 démons, mais quatre fois plus de chimères. Pendant que nous avions battu en retraite, avec Ludia, les têtes de quelques magiciens avaient déjà été détachées de leurs corps. Quelques mercenaires avaient déjà utilisé Retour ou s’étaient enfuis dans le donjon. ‘Putain, ils ne pensent vraiment qu’à leur propre sécurité !’

« Wyvern, brûle‐les ! »

[Guaaaaaaaaaaaaa !]

« Combattez ! Magiciens, calmez‐vous et incantez vos sorts ! Bien qu’ils soient des démons, ils sont mortels ! »

« Tu veux utiliser de la magie contre nous ? C’est-y pas mignon ! »

Le champ de bataille s’était vite révélé chaotique. J’avais envoyé voler des chimères qui s’étaient jetés sur nous à coup de Tempête tout en essayant d’assurer la sécurité de Ludia. Pendant ce temps, Bamirtuno combattait le démon qui nous avait attaqués. Il avait une apparence humaine, une peau d’un bleu sombre et une seule corne sortant de sa tête. Ses yeux complètement noirs me donnaient une impression de répulsion naturelle à son égard. Cependant, il était fort, plus fort que tous ceux qui nous avaient attaqués.

« Toi, ton objectif c’est la princesse ! »

« Ah bon ?! C’est la princesse ? »

« Kuk ! »

Il utilisait un fouet, lui aussi, tout comme Bamirtuno, mais son arme longue et fine était clairement plus puissante que le fouet d’acier de celle‐ci. Bamirtuno avait crié avec des veines qui ressortaient sur son visage.

« Pluie de Fer ! »

Son fouet s’était désassemblé et des morceaux d’aciers avaient commencés à se précipiter vers le démon. Celui‐ci avait relevé son fouet, les stoppant rapidement tout en riant.

« Hahaha, pas mal ! Tu n’as pas appris la maîtrise du fouet mais tu es née avec le pouvoir de manipuler l’acier ! »

Tu aurais pu t’en rendre compte avant juste en regardant son hoverboard !’

Je n’avais pas pu me permettre de regarder leur combat plus longtemps. Bien que je batte en retraite pour protéger Ludia, de plus en plus de chimères s’approchaient de nous.

« La cible est ici. »

« Ce n’est pas l’homme mais la femme qu’il tient ! »

« Prenez‐là ! Si vous ne pouvez pas, tuez‐là ! »

Kuk ! Ces gros enfoirés !’ Avec Ludia dans mon bras, je ne pouvais pas combattre librement.

« Ludia, va dans le donjon un moment ! Ils te visent ! »

« Je ne peux pas fuir alors que tout le monde se bat ! »

« Je t’appellerais quand le combat sera fini, donc va dans le donjon ! Tu me gêne pour combattre ! »

« La cible essaye de fuir vers le donjon ! »

« Arrêtez‐là ! Coupez‐lui les membres ! »

Ugh, ces espèces d’énormes enfoirés de leurs mamans ! ‘Vous voulez lui couper les membres pour l’empêcher de fuir ?! Même moi, je n’ai fait que les briser !’ (NdT : référence avec Walker a leur première rencontre ^^)

« Ruyue ! »

[Kuaaaaaaaaaaaaaang !]

A cet instant, mon champ de vision s’était teint en blanc. Ruyue avait créé un mur de glace nous protégeant complètement, Ludia et moi.

« Ça ne sera pas long. Dépêche‐toi et va dans le donjon ! »

« Uuuut ! »

« Je te l’ai dit, je t’appellerais lorsque le combat sera terminé, donc s’il te plaît. »

« Tu… ! »

« Aussi, Ludia. Lorsque tu reviendras, ne fait confiance qu’à moi. »

« Quoi ? »

En entendant le bruit de la glace qui craquait sous les coups des chimères, j’avais laissé Ludia y aller. Puis j’avais agrippé ma lance fermement tout en lui disant.

« Ça fait un moment que je me dis que c’est bizarre qu’ils ne nous attaque que durant nos temps de pause. Quelque chose ne tourne pas rond. Ils nous connaissent aussi trop bien. C’est probable qu’il y ait un espion. »

« O‐Okay… Ne me fais pas attendre trop longtemps… Et ne meurs pas. Si tu penses que tu es sur le point de mourir, tu dois courir. »

Elle avait alors levé les bras et ouvert la porte du donjon. Avec un sourire, j’avais hoché la tête, la voyant partir.

Immédiatement après, le mur de glace s’était effondré.

« La cible s’est échappée ! »

« Prenez des otages ! Cet homme est une connaissance de la cible ! »

Hey les gars, vous avez vraiment des problèmes !’ Confirmant le nombre exact de chimères qui me chargaient dessus, j’avais rapidement matérialisé Ruyue avant de sauter sur son dos. Puis j’avais mis ma Potion de Mana la plus chère (30.000 pièce d’or/unité) dans ma bouche.

« Ramenez‐vous ! »

[Vous avez utilisé Provocation ! Tous les ennemis aux alentours vous attaquerons avec hostilité !]

« Où sont tous les mercenaires ?! Vous devez faire plus d’efforts ! »

« On a pas le temps de gérer les petites pointures comme les chimères, recrue ! »

« Ces foutus démons ! Ils sont trop forts ! »

J’avais alors réalisé que les mercenaires affrontaient les démons. Les chevaliers s’étaient finalement arrangés en formation. Quant aux magiciens, la moitié d’entre eux étaient déjà morts. ‘Putain, ils auraient vraiment du mettre quelques points en Constitution… !’

« Charge Déferlante ! »

[Esquivez !]

[Ne vous faites pas avoir par cette attaque ! Courez !]

« Comme si j’allais vous laisser faire ! Ramenez‐vous ! »

Maintenant qu’ils étaient affectés par ma Provocation, la seule chose qui les attendait était la pointe de ma lance ! Je frappais et tranchais les chimères sans hésitation. Après avoir envoyé plusieurs chimères voler au loin avec le coup final, j’avais enfin pu élargir mon champ de vision.

[Charge Déferlante de Rang Bas est passé niveau 7 ! La zone d’effet du sort a augmenté, vous permettant d’infliger des dégâts aux ennemis qui ne sont pas sur votre chemin !]

« C’est… »

Beaucoup de démons étaient morts, ainsi que beaucoup de chimères. Seule la moitié des chevaliers étaient encore présents. Si ceux qui nous avaient tendus l’embuscade étaient des troupes d’élites de l’Armée des Démons, dans ce cas, après avoir gagné cette bataille, ça ne serait pas impossible de compléter la mission.

Cependant, la plupart des Mercenaires Dimensionnels s’étaient déjà enfuis. Autrement dit, ils avaient décidé que la mission ne serait pas un succès. Bien sûr, ils devaient avoir réalisé qu’il y avait un espion parmi nous. Avec un ennemi dans ses rangs, la difficulté augmentait nécessairement.

Même ainsi, ça aurait été possible si les Mercenaires Dimensionnels avaient travaillé ensembles, mais ils avaient abandonné trop facilement… Bien qu’il reste six mercenaires encore en train de combattre les démons, en voyant leur expression anxieuse, ils étaient eux‐aussi sur le point d’abandonner.

A ce moment, quelque chose avait roulé jusqu’à mes pieds. En regardant ce que c’était, mes yeux s’étaient élargis.

C’était la tête de Syrmia Bamirtuno.

« C’était un combat amusant. Et toi, tu vas me permettre de m’amuser un peu plus longtemps, Héros de la Terre ? »

Lorsque j’avais relevé la tête, j’avais aperçu le démon qui avait combattu Bamirtuno. Le sang sur son fouet était particulièrement clair et frais.

« Probablement pas. Tu vois, le truc c’est que je suis fort… Haat ! »

Coup Héroïque combiné avec Vitesse Divine. Le Coup Héroïque que j’utilisais pour la première fois depuis que j’étais arrivé avait été bloqué par le démon. Bien qu’il ait cassé sa main, elle s’était soignée en un instant. ‘C’est quoi cette régénération ? Ne me dis pas qu’il peut se régénérer comme ça à l’infini ?’

« Héros, c’est la première fois que tu vois une régénération rapide ? Pourquoi cet air surpris ? »

J’avais silencieusement envoyé un coup de lance vers lui. Bien que j’ai utilisé à nouveau Vitesse Divine, il avait encore bloqué mon attaque. Cette fois, son bras entier avait explosé, mais il s’était facilement régénéré.

Mais en le voyant protéger son cœur, je m’étais dit que celui‐ci ne se régénèrerait pas aussi facilement s’il se faisait exploser. Cela dit, ça ne me servait à rien si je ne pouvais pas percer son cœur, même avec Vitesse Divine !

« Je peux voir tes trajectoires. Si tu frappes juste en ligne droite, je peux bloquer ton attaque dès le moment où tu l’as lancée, peu importe ta vitesse. Héros, tu es plutôt faible, non ? Tu es même plus faible que cette salope d’acier. »

Il avait lancé le corps de Bamirtuno vers moi. Étonné, j’avais reçu le corps et avais reculé, le posant délicatement. Puis j’avais demandé.

« Je n’ai montré aucun indice indiquant que je suis le Héros depuis que je suis arrivé. Comment le savais‐tu ? »

« Ah bon ? Tous les chevaliers n’étaient-ils pas au courant ? »

« C’est bien ce que je pensais. »

Bien que je l’aie déjà su, j’en étais désormais certain. Qui était‐ce ? Qui était l’espion ? Je ne le savais pas. Ce qui était important à ce moment‐là était de survivre.

« Qui es‐tu ? »

« Quelle courtoisie de ta part que de me demander. Je suis le bras droit de Sa Majesté le Seigneur Démon, le Commandant de l’Armée des Démons, Shatuno. »

« Donc, cela veut dire que tu es actuellement le plus fort de l’Armée des Démons. »

« En effet. »

Bien que je ne puisse pas lui faire confiance, c’était probablement vrai. Il n’avait aucune raison de me mentir, et c’était logique que les démons les plus puissants nous attaquent s’ils voulaient nous empêcher d’atteindre le Seigneur Démon. C’était aussi logique quand on voyait le fait que les Mercenaires Dimensionnels n’arrivaient pas à vaincre les démons facilement.

Dans ce cas…

« Je voulais le garder pour plus tard… mais je n’ai plus le choix. »

« Hm ? »

« Manifestation Divine ! »

Si je n’étais pas assez fort, alors je laisserais mon maître m’enseigner comment le devenir !

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS — Chapitre 116
ICDS — Chapitre 118

19 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. rêveur

    Ho punaise vivement ton retour ! En tout cas, merci pour tout ton travail et surtout prend ton temps pour te rétablir même si ça doit attendre le mois de mars ! 😉

    Répondre
  4. nikos74190

    merci pour le chapitre et ce cliffhander (kiisama!!!) !!!!!!
    repose toi bien pendant ton arrêt ^^

    Répondre
  5. ptitkudo

    Merci pour le chapitre
    Arghhhh le cliffhanger…

    Répondre
  6. psycho

    Merci pour les chapitres 🙂

    Répondre
  7. mike

    merci pour ce chapitre et ce cliffhanger 😉 repose toi bien 🙂

    Répondre
  8. Yoris

    Super chapitre 😉 Merci.
    et ne t’inquiète pas pour nous même si ce sera dur prend le temps dont tu as besoin 🙂

    Répondre
  9. Gilgamesh

    Merci pour les chapitres, c’est vraiment malsain de nous laisser sur cette fin mais on attendra, rétablis‐toi vite

    Répondre
  10. nickylaboum

    merci

    Répondre
  11. will

    merci pour le chap, du coup c’est dommage l’espion est maintenant plus qu’évident

    Répondre
  12. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’aux donateurs ? Cet auteur le fait vraiment exprès décidément.

    Répondre
  13. Zhexiel Kurokage

    Merci pour les chapitres.
    PS:Lorsque tu es dans la mouise, utilise manifestation divine ! Manifestation divine, sors surpuissant depuis la création du premier donjon. Maintenant à 50% de rabais !
    PPS:Je DÉTESTE ce cliffanger.
    PPPS:Remet toi bien !

    Répondre
  14. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre !! Deux chapitres aujourd’hui ^^ merci !!!

    Répondre
  15. Helda

    Merci pour le chapitre et reposez vous bien

    Répondre
  16. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  17. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  18. GuShueGuShue

    Merci pour le chapitre !
    La fin etait tellement insoutenable que je n’ai pas pu attendre et j’ai lu la VA jusqu’à la fin de l’arc. C’est juste énorme !!!!

    Répondre
  19. kante

    merci pour le chapitre !
    Par contre à quand le retour des énigmes ?
    c’était très plaisant à chercher!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com