ICDS - Chapitre 176

ICDS - Chapitre 175
ICDS - Chapitre 177

Rebonjour, mes petits trublions !

Grâce à vos dons, je n’ai d’autre choix que de traduire encore et encore, au détriment de ma vie, ma santé (mentale surtout) et tout ! Mais ça me fait plaisir !

Pour vous, aujourd’hui, le grand combat entre Loretta et les concubines !

Un grand merci à Thomas et Clément pour le chapitre bonus !

FIGHT !

 

Chapitre 176 - Ce à Quoi Elle n’a pas Droit (7) (bonus)

 

Hwaya se tenait aux côtés de Ludia, étonnamment, et regardait Loretta intensément. La raison était que cette dernière se tenait à côté de moi. Ye-Eun était toujours dans un état paniqué alors que Daisy était occupée à déplacer les corps sans se soucier de ce qui se passait.

« Shin, qui est cette femme ? »

« C’est Loretta, la vendeuse de la Boutique d’Étage et la maître d’une des guildes administratives du Premier Donjon. »

« Bonjour, je m’appelle Loretta. Vous êtes les membres de la guilde de Shin ? Ravie de vous rencontrer. »

« Maître d’une guilde administrative… ? Elle n’est pas Exploratrice ? »

Les filles avaient l’air confus. Hwaya avait ensuite dit d’un air détendu.

« J’avais mal compris. On dirait que mes intuitions ne sont pas aussi bonnes que je le pensais. »

« Je suis aussi la future femme de Shin ! »

« Je le savais ! »

« Une ennemie… ! »

A la déclaration audacieuse de Loretta, Hwaya et Ludia étaient immédiatement entrées en mode combat ! Loretta avait essentiellement dit ça pour les mettre en garde, mais apparemment ces deux-là l’avait pris pour une provocation. Des boules de flammes étaient apparues dans les airs et le sol du jardin avait commencé à se fissurer. J’avais réellement peur qu’elles transforment le jardin en champ de bataille, aussi je les avais stoppés avec un soupir.

« Loretta, arrête de répandre des mensonges. Et vous deux, arrêtez d’utiliser vos pouvoirs pour des choses aussi inutiles. »

« Des mensonges ? Vraiment ? »

« Ce n’est pas inutile ! C’est la justice. »

« N-Ne sois pas en colère Shin. Je suis désolé. »

Il était certain que Loretta aurait fini par rencontrer tout le monde, et je savais que Hwaya et Ludia réagiraient de cette façon. Mais si elles combattaient vraiment, le résultat serait que Hwaya et Ludia seraient punies par les guildes administratives… Si elles survivaient. Mais comme c’était Loretta qui les avait provoquées, je l’avais prévenue.

« Loretta, je suis sûr que tu plaisantait, mais ne provoque pas de drame. Compris ? »

« M-Mais, je ne plaisantais pas… J’étais honnête… Tu es en colère contre moi. Shin… »

Ses oreilles s’étaient affaissées et elle avait fait une mine attristée. Elle semblait choquée et ses yeux étaient larmoyants. Je voulais la prendre dans mes bras, mais je n’avais pas fini de parler. Je m’étais tourné vers Hwaya et Ludia.

« Hwaya, Ludia. Loretta n’est pas une ennemie. Elle m’aide grandement depuis un moment déjà. Vous avez été grossières envers elle. Elle n’a rien fait de mal. Elle ne faisait que plaisanter. En plus, je devrais être celui en colère par sa plaisanterie, pas vous. »

« Shin, je t’ai déjà dit ce que je ressentais pour toi. C’est normal que je m’énerve. »

« M-Moi aussi ! Je me sentirais mal si tu allais avec quelqu’un d’autre ! »

« Je vais le dire une bonne fois pour toute, bien clairement, pour que tout le monde entende bien. »

J’avais pris ma respiration puis avec expiré pour me calmer. Puis j’avais continué.

« Jusqu’à ce que le danger que la Terre affronte ne soit passé, je ne sortirais avec personne. »

L’atmosphère s’était glacée instantanément, mais j’avais tout de même continué.

« Je pense l’avoir déjà dit avant, mais je n’ai pas le temps pour ça. Je suis déjà assez occupé à gravir le donjon et à combattre les monstres sur Terre. Comment pensez-vous que je pourrais trouver le temps de sortir avec quelqu’un ? Même si j’avais le temps, je n’aurais pas la tranquillité d’esprit de le faire. Même maintenant, je suis confus à cause de vous toutes. Vous êtes toutes charmantes et bien trop mignonne pour moi, mais vous dites toutes que vous m’aimez ! Je ne peux pas choisir l’une d’entre vous comme un cours à la fac ! Il faut que j’y réfléchisse, encore et encore, mais je n’ai pas le temps pour ça ! Même si je dois rater l’opportunité de ma vie qui pourrait ne jamais se représenter par la suite, et que vous finissiez toutes par le haïr. Même si je dois rester célibataire pour le reste de mon existence, je ne peux pas prendre de décision maintenant ! Les relations romantiques ne me sont pas permises pour le moment ! Compris ? »

« Puhhahahahahaha ! Mon fils est capable de dire ça ! »

« O-Opportunité d’une vie, kukukuk ! »

« …Oui. »

Mon père et Walker avaient éclatés de rire pendant que Hwaya hochait la tête et que les autres avaient baissé les yeux. Les joues de Hwaya étaient rouge coquelicot.

« C’était un bel effort de ta part. Je ne peux pas dire que je suis heureuse que tu ne puisses pas me choisir, mais je vais mettre ça de côté pour le moment. »

« Tu es vraiment confiante. »

« Bien sûr, je suis la meilleur femme au monde. Mais comme elle ne vient pas de notre monde, il reste encore un peu de place pour délibérer sur ce point. »

« J’aime Shin aussi… J’étais la première à me confesser… Je te déteste, Hwaya ! »

« Mais souviens-toi, je n’abandonnerais pas jusqu’à ce que tu sois mien. Je te l’ai déjà dit, non ? Ce qui est important, c’est que je t’aime, donc soit préparé. Ina, on repart. »

« Okay, Maman. »

« Ah, grande soeur, moi aussi. »

Hwaya avait récupéré ses flammes puis, avec une expression légèrement mal à l’aise, elle avait pris Ina de sur mes épaules et était entré dans le manoir. Sumire m’avait regardé un moment puis avait couru derrière elle.

Pendant que les mots de Hwaya résonnaient dans ma tête, Loretta avait battu des oreilles en criant.

« Je- J’ai l’habitude d’attendre aussi ! »

« Tu dis ça mais tu sors sa hache dès que je mentionne une autre fille. »

« C’est… Désolé. Je sais que je ne devrais pas, mais je m’inquiète face à ces voleuses… Je m’excuse pour aujourd’hui. Je vais repartir et réfléchir à mon comportement, donc console moi gentiment plus tard. »

« Je ne pense pas que tu réfléchisses beaucoup à ton comportement en me demandant de te consoler. »

« Je vous dit à plus tard, Père. »

Après avoir poliment dit au revoir à mon père, Loretta avait disparu du Jardin de Marianne. Hwaya et Loretta. Ces deux tempêtes s’étaient croisées et le monde ne s’était pas écroulé. Je n’avais pas pu m’empêcher de soupirer de soulagement.

Daisy s’était alors approchée de moi. Elle ne semblait absolument pas affectée par ce qui venait de se passer. Elle avait simplement une expression de jubilation du fait de sa récente acquisition de cadavres.

« J’ai utilisé mes sorts. Ça faisait longtemps. J’ai faim. »

« Daisy, pourquoi tu me demandes ç….Hein ? Où sont passé les corps ? »

« Inventaire. Tu veux ton paiement ? »

« Plus tard. Pour le moment, va dans le manoir. Je dois te présenter convenablement à tout le monde. Après ça… Je te ferais goûter un incroyable sashimi de thon. »

Après avoir entendu ‘sashimi de thon’, mon père et Walker s’étaient lentement levée pour se diriger vers le manoir. Alors que j’étais sur le point d’inviter les autres, j’avais remarqué que Ludia n’était plus là.

« Ye-Eun, où est Ludia ? »

« Elle a pris Shuna avec elle et elles sont allés dans le donjon. Elle avait l’air particulièrement troublée. Je suis inquiète… »

« … Je lui enverrais un message plus tard. Allons à l’intérieur pour le moment. »

Ce que j’avais dit pouvait avoir choqué Ludia. Elle se reposait beaucoup sur moi, mais ce que j’avais dit aujourd’hui revenait à dire que le status quo de notre relation pouvait changer. Peut-être qu’elle avait imaginé un futur sans moi.

Huu… C’était vraiment compliqué.

« Hum, Shin. »

« Oui ? »

Avant que je ne le remarque, Ye-Eun s’était approchée de moi. Ses yeux tremblaient d’appréhension.

« Est-ce que je… ferais parti de tes choix ? Je ne suis pas assez belle pour toi ? »

« Bien sûr que tu l’es. Ne soit pas absurde. »

« Mais je suis une fille normale… »

« En quoi es-tu normale ? Tu es extrêmement charmante et unique. Tu ne perds face à personne dans ce manoir. »

‘Tout particulièrement quand tu combats des monstres.’ Du fait que je n’avais pas dit la fin de ma phrase à voix haute, elle avait semblé bien plus joyeuse.

« Héhé, merci. Je t’aime vraiment. »

« Oui, oui, je t’aime bien aussi. »

« Est-ce qu’on dire que c’est notre premier jour ?! »

« Ma réponse reste la même. »

« Tsk. »

« Allez, on rentre. Je suis sûr que tout le monde attend. Je ne veux pas revoir mon père une nouvelle fois quand il a faim. »

« Oui. »

« Glycémie… basse. Peux pas bouger. »

Alors que je plaisantais avec Yeu-Eun, j’avais tracté Daisy qui était devenue extrêmement molle après avoir joué avec ses corps. A ce repas, nous avions finalement réussi à manger un quart du thon fondant restant.

Vers l’heure du dîner, j’avais quitté le hall de guilde. Bien que ça fasse du bien de passer du temps avec mes camarades, j’avais des choses plus importantes à faire, comme farmer l’Ogre à Deux-Têtes. Si j’attendais trop longtemps et que la journée se terminée, ça voudrait dire que j’aurais perdu une journée. J’avais refusé à contrecœur l’offre de mon père pour un dernier verre en me dirigeant vers le donjon.

Comme Walker était là, je m’étais dit qu’il ne boirait pas seul. Bien qu’ils ne soient pas particulièrement proches au départ, ils s’étaient rapprochés à force de boire ensemble. Je voulais que Walker participe aux activités de la guilde de son propre chef, et non pas à cause du contrat. Afin d’y arriver, le mieux était qu’il se rapproche des autres membres.

Walker n’était pas un saint, mais il n’était pas mauvais non plus. Il avait plus de trente ans mais en lui parlant, j’avais réalisé à quel point il avait passé sa vie en cage. Plus spécifiquement, il était blasé face à tout. Ses pensées étaient sombres et parfois même morbides ou sans la moindre émotion. Mais comme il avait dû gérer les affaires cachées de Brightman, ça pouvait se comprendre.

Cependant, ça ne voulait pas dire qu’il devait continuer de la sorte pour toujours. Ce n’était pas une façon correcte de vivre. Enfin, on ne pouvait pas vraiment dire que nos vies à tous étaient tout à fait normales.

Être lié à nous par le contrat et devoir travailler pour nous semblait le changer petit à petit. Je pouvais dire qu’il s’ouvrait peu à peu aux membres de la guilde. Il plaisantait même avec moi malgré que je l’ai sévèrement tabassé et forcé à signer le contrat.

J’étais certain qu’un jour, le contrat deviendrait superflu. Et je voulais que ce jour arrive le plus vite possible.

*

J’avais une idée du genre d’élixir que j’allais obtenir sur l’Ogre à Deux-Têtes. Lorsque le Loup Géant du 45ème étage m’avait donné des élixirs de renforcement de tatouages, je m’étais fait mon idée. Alors que j’avais parlé avec Ren, il avait fait référence au fait qu’il était lui-même en train de farmer les élixirs au 55ème étage.

[Choisissez votre récompense.]

[1. Élixir de Renforcement de Tatouage d’Ogre.] | [2. Ceinture de Cuir de l’Ogre à Deux-Têtes.]

A mes yeux, les mots « Élixirs de Renforcement de Tatouage d’Ogre » ressemblaient à un évangile. Sans même hésiter, j’avais choisi l’élixir avant de le jeter dans ma bouche. Instantanément, les tatouages sur mes bras avaient luis. Si l’élixir avait le même effet que celui pour le tatouage du loup…

[Votre Tatouage d’Ogre devient plus vigoureux. Votre Force augmente de 0.5% et votre Constitution de 1. Comme vous avez le Tatouage de l’Ogre à Deux-Têtes, votre Force augmente de 0.5% supplémentaire et votre Constitution de 1.]

Comme je le pensais, il y avait un bonus additionnel ! J’avais fléchi mes bras avec joie avant de donner un coup dans le vide avec ma lance. Aucun autre Explorateur n’avait le Tatouage de l’Ogre à Deux–Têtes. J’étais le seul.

Lorsque le Tatouage d’Ogre normal atteignait sa limite, il augmenterait la force de son possesseur de 15%. Mais de mon côté, j’aurais le droit au double de ce bonus.

‘Premier, c’est vraiment le mot le plus doux à mes oreilles. Le 55ème étage est le meilleur !’

« Allez, je vais continuer sur ma lancée ! »

[Oui, Maître ! Si ce n’est que ça, je peux le faire 100 fois sans être fatigué !]

« J’aimerais tellement pouvoir aussi… »

Le mana du donjon, les effets sur les autres Explorateurs, et tout ça, le système du donjon ne semblait pas aussi simple que ça. Bien que le ticket pour affronter dix fois le boss semble simple au premier abord, il contenait un arrangement de mana extrêmement compliqué que je ne pouvais même comprendre en partie. De plus, ces tickets étaient vraisemblablement faits de matériaux spéciaux. J’étais certain que le prix auquel je les avais achetés était une affaire.

En pensant ainsi, j’avais quitté la chambre du boss. Lorsque Loretta m’avait vu à la Boutique d’Étage, elle avait battu des oreilles avec un sourire flamboyant. Puis ses oreilles s’étaient affaissées. Elle semblait s’être rappelé que je l’avais grondé.

« Tu es venu, Shin ? »

« Oui, je vais repartir pour un autre tour. »

Bien que je n’ai pas eu l’intention de lui répondre froidement, elle s’était ratatinée sur elle-même en demandant doucement.

« Tu… m’en veux toujours ? »

« Non, je ne t’en voulais pas. C’est juste que je n’aime pas que tu mentes pour provoquer les autres. »

Après cet épisode, elle ne plaisanterait probablement plus sur le sujet. Lorsque je lui avais jeté un coup d’œil, je l’avais vue en larme devant moi.

« … Hic, hic, déjoléééééé. Hic. Je ne chavais pas que tu n’aimerais pas à che poiiint ! »

« Loretta ?! »

« Je le ferais plus ! Je ne plaijanterais plus ! Ne me hais pas ! Hic. Déjolééééé, je chuis déjoléééé… ! »

« Non, non, je ne te hais pas. Je ne te hais pas. Arrête de pleurer ! »

J’avais alors dû rester 30 minutes avec elle pour la consoler avant qu’elle n’arrête de pleurer. Comme une femme ayant vécu plus de 2000 ans pouvait pleurer comme une collégienne comme ça ?! C’était trop mignon !

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 175
ICDS - Chapitre 177

26 Commentaires

  1. Gruebateau

    Incroyable il a réussi à éviter la guerre totale ! Et merci pour le chapitre

    Répondre
  2. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  3. sai1905

    je m’attendais a plus de.…. sang

    Répondre
  4. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Max

    Merci pour les chapitres !

    Shin, un Homme parmi les Hommes !

    Répondre
    1. Belegrasa

      Un puceau parmi les puceau.

      Répondre
  7. L'existence oublié

    Je sais pas si c’est un miracle ou si c’est une aide extérieure (genre l’effet de protection de la cape:on peut considérer ça comme une attaque surprise) ou bien une capacité additionnel de Zeus:vu le nombre de fois où il a régler les disputes avec les femmes je pense qu’il a une compétence extrêmement puissante qui permet d’éviter les bagarres féminine

    Répondre
  8. nereosky

    Il a intérêt a finir avec Loretta sinon je vais moi même buter l’auteur!!! Team Loretta!!

    Répondre
    1. LesmurienTiLanna

      Team Loretta \o/ (merci du chap AlthanMaiel )

      Répondre
      1. newkan

        team loretta aussi ! c’esy la meilleur ^^

        Répondre
        1. ManaMana

          Meme si son rêve prémonioire ne semble pas aller dans ce sens… TEAM LORETTA !

          Merci pour ce chap.

          Répondre
          1. Gajeel

            Il va dans quel sens son rêve ? M’en souvient plus mdr

  9. Khultima

    Merci pour le chapitre. Je suis un peu déçu tout de même, ça s’est terminé un peu trop bien je trouve.

    Répondre
  10. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Zhexiel Kurokage

    Merci pour les deux chapitres.
    PS : C’est moi ou toute les filles amoureuses de Shin soufre de dépendance affective !?

    Répondre
  12. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. hollowrebel

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  15. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  16. Higanbana

    Merci pour ce chapitre
    « Jusqu’à ce que le danger que la Terre affronte ne soit passé, je ne sortirais avec personne. »
    Cette déclaration et les réactions qui ont suivis m’on tuées XD.
    Je m’imagine les têtes des filles en mode « Je me suis fais plaqué !!!!! »

    Répondre
  17. newkan

    merci pour le chap ^^

    Répondre
  18. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  19. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  20. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  21. Gajeel

    Pour ma part je trouve que celle qui irait le mieux avec lui c’est hwaha. Parce que si on résume les relation :
    Ludia : complètement folle et vraiment trop possessive, de plus elle a aucune atome crochu avec lui.
    Ye-eun : plutôt que dire qu’elle est amoureuse, elle est plutôt sois l’effet d’un syndrome du sauveur je trouve.
    Loretta : ça pourrait coller mais trop de chose les sépares, l’âge déjà (lui va vieillir et pas elle…)
    Et hwaha (mon choix): que dire, copine de boisson, copine de baston, et ils ont déjà un enfant mdr^^

    J’attend vos retour pour me dire ce que vous en pensez

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com