ICDS — Chapitre 202

ICDS — Chapitre 201
ICDS — Chapitre 203

Et hop là ! Le chapitre du dimanche !

Souvenez‐vous que je suis en vacances sans accès à un pc. Et croyez‐moi, la traduction sur téléphone, c’est la merde. Donc je vous souhaite à tous de bonnes vacances pour ceux qui en ont !

 

 

 

Chapitre 202 : Saison Deux (5)

 

Du fait de la mauvaise volonté de Loretta à me laisser partir, j’avais dû acheter plusieurs Potions de Santé du grade le plus élevé, des Potions de Mana aussi et quelques carreaux d’arbalètes bien trop chers à mon goût. Après quoi, je m’étais rendu au hall de guilde. Bien sûr, ça n’avait pas été aussi facile que ça de se débarrasser de Loretta.

« Je serais une femme au foyer un jour de toute façon ! »

« Tu ne te fatigue jamais ? Même si tu viens, tu ne verras que deux mecs en sueur se combattants. »

« Je veux encore plus venir maintenant ! »

« Argh, lâche‐moi ! »

*

Lorsque j’étais enfin arrivé au Jardin de Marianne, le jardin, qui était redevenu spacieux maintenant que ses anciens résidents, j’ai nommé le Dragon de Flamme, Pookie, et le Sanglier de Fer, Iana, avaient déménagés dans l’inventaire de Daisy, avait une nouvelle résidente. Il s’agissait de Hwaya qui était sous un parasol, en train de lire. C’était une scène relativement étrange.

« Oh Shin. Bon retour. »

« Hwaya ? Pourquoi est‐ce que tu es dans le jardin ? Et en plus tu ne fais rien ? »

« Ina ne va pas tarder à rentrer. Elle est en train de tuer le Maître d’Étage du 45ème en ce moment. »

« Ah. Um… Désolé, je dois aller m’entraîner avec Ren un moment, donc je vais devoir te laisser t’occuper d’Ina. »

Face à mes excuses, Hwaya avait souri légèrement en répondant.

« Ce n’est pas grave. Je prends en compte chaque point de toute façon. Je suis en train de réfléchir à la récompense que je vais obtenir avec tous ces points que j’ai accumulés. Un câlin ? Un baiser ? Ou même peut‐être un dîner ou un rendez‐vous ?… Huhu. »

« Huhu ? Qu’est-ce que c’est supposé vouloir dire ? »

« Hahaha, je rigole. Enfin, à moitié du moins. Pour info, j’ai 2.7 Huhus mis de côtés. »

« Tu n’as aucune intention de cacher tes désirs indécents, n’est-ce pas ?! »

A ma question, Hwaya avait plissé les yeux en souriant. Puis, elle avait tapoté le fauteuil à côté du sien en me faisant signe de venir.

« Reste un moment. Laisse cette tête de lion seul. On pourrait passer un peu de temps en famille avec Ina. Qu’en penses‐tu, papa d’Ina ? »

« Vraiment… C’est une offre alléchante, mais je vais devoir la repousser. C’est important pour Ren… Je dois lui enseigner commet manier le pouvoir du monde aussi. »

« Hmm, tu te sens responsable pour avoir fait de lui un Héros. Ah, je veux prendre ta place en tant que Héros de la Terre. Comme ça, je pourrais devenir plus forte que toi et tu ferais tout pour me protéger de ton mieux. »

« Hmph, ce pouvoir est à moi. Je ne le donnerais à personne. »

Lorsque j’avais répondu sur un ton presque boudeur, le sourire de Hwaya s’était encore plus élargi.

« Je rigolais, Maître de Guilde. Je serais celle qui te protègera. Bien que ça soit intéressant d’être à la place du Héros, je ne veux pas vraiment être une princesse qui doit être protégée. »

« Je n’aime pas être celui qui est protégé non plus. Oh, ça me rappelle… »

Lorsque la guilde était passé au rang B, il y avait eu une fonction supplémentaire. J’étais devenu capable de désigner un vice‐maître de guilde du fait que nous avions plus de 10 membres. Un vice‐maître de guilde pouvait officiellement remplir les tâches de la guilde, accepter et rejeter des membres dans la guilde, etc. Les vice‐maîtres de guilde du Premier Donjon avaient tous une grande autorité. Cela dit, je ne pouvais pas être certain que Revival serait pareil.

« Hwaya, si tu es d’accord… J’aimerais faire de toi notre vice‐maître de guilde. Tu as fait beaucoup jusqu’à maintenant, et tu es la plus apte à tenir cette position. Tu as les capacités et le sens des responsabilités, et en plus, tu es proche de quasiment tous les membres de la guilde. Qu’en penses‐tu ? »

« C’est une proposition de mariage ? »

« Bien sûr que non. Bien essayé cela‐dit. »

« Tsk. »

Elle avait fait mine de bouder face à mon refus. Bien qu’elle soit plus âgée que moi, elle était vraiment mignonne. Lorsque je lui avais tapoté la tête, elle avait parlé avec une expression radoucie.

« …Okay. Pour être honnête avec toi, je pense aussi être la seule pouvant remplir ce rôle. »

« Bien. Bien que quelque chose du genre devrait être voté, je vais ignorer tout ça et utiliser mon autorité de maître de guilde pour te désigner vice‐maître de guilde. »

« Mm, charmant. »

[Hwaya Eleni Mastiford est devenue vice‐maître de la guilde Revival !]

Après avoir confirmé qu’elle était devenue vice‐maître de guide via le message, j’avais retiré ma main de sa tête pour la tendre vers elle.

« Continue à faire de l’excellent travail, vice‐maître de guilde. »

« A ton service, maître de guilde. »

Juste comme ça, Revival avait obtenu un autre membre dirigeant.

[Guilde Revival : Guilde Rang B]

[Membres de Guilde :

  • Kang Shin (Maître de Guilde, Premier Donjon, Or)
  • Hwaya Eleni Mastiford (Vice‐maître de Guilde, Second Donjon, Or)
  • Daisy Ectradion (Premier Donjon, Platine)
  • Lebuik Vandeon Granaris (Premier Donjon, Or)
  • Kang Yungoong (Premier Donjon, Or)
  • Su Ye‐Eun (Premier Donjon, Or)
  • Ren Verotude Goldlion (Premier Donjon, Or)
  • Palludia Gren Ehuir (Premier Donjon, Or)
  • Shuna Aren Lihita (Premier Donjon, Or)
  • Illina Alexandrovna Mikhalova (Premier Donjon, Argent)
  • Minami Violet Sumire (Second Donjon, Or)
  • Edward Walker (Second Donjon, Argent)
  • Sophie Brightman (Troisième Donjon, Or)

Total : 14]

« Hm. »

Après avoir dit au‐revoir à Hwaya et Ina après que cette dernière soit arrivée, je m’étais dirigé dans le manoir en ouvrant la fenêtre d’information de la guilde. Pour tout dire, j’étais relativement surpris. Ludia et Shuna étaient passées rang Or avant que je ne le remarque et avec Daisy qui avait réussi à passer le 13ème étage de l’Au-Delà et être entré dans le 81ème étage, j’avais naturellement deviné à quel étage elle était devenue une Exploratrice de l’Au-Delà.

Hwaya allait bientôt atteindre le rang Platine, lui permettant ainsi de passer dans le Premier Donjon, et considérant le talent de Sumire, elle ne serait pas loin derrière elle. Quant à Walker, il avait avancé dans le Second Donjon en tant que Rang Argent et non pas Rang Or. J’avais presque un peu pitié pour lui. Il semblait ne pas remplir suffisamment de conditions ou d’achèvements.

Quant à Ina, il n’y avait pas grand‐chose à dire à son propos. Avant même qu’elle ne devienne une Exploratrice, elle était presque aussi forte que Hwaya et moi. Le donjon était pratiquement un terrain de jeu pour elle, puisqu’elle pouvait utiliser sa puissance magique autant qu’elle le voulait. Elle avait nettoyé le 45ème étage le jour‐même et elle deviendrait rapidement une rang Or. ça ne serait qu’à ce moment‐là que sa vitesse diminuerait légèrement. Peut‐être qu’elle pourrait même entrer dans l’Au-Delà.

Celles pour lesquelles j’étais le plus inquiet étaient ma sœur, Yua et la jeune femme en charge du conglomérat britannique, Sophie. Bien qu’elles soient toutes les deux des élites qui ne manquaient pas de qualités utiles en société, leur constitution était loin de celles nécessaires pour gravir le donjon.

Cependant, mes inquiétudes semblaient être inutiles. Les deux capacités de rang SS que j’avais pris à Luca Bruno et à Joshua Brightman semblaient plus qu’appropriées et les deux filles semblaient s’habituer à elles de plus en plus à force de gravir les étages.

Yua avait dompté les 278 larves de mante, et elle apprenait le principe du donjon petit à petit tout en apprenant à augmenter ses capacités. Elle n’aurait probablement pas besoin d’autres monstres à dompter. Après tout, les mantes, arrivées à maturité, seraient capable de voler. Bien que les mantes ordinaires ne puissent pas voler longtemps, celles qui l’entouraient provenaient de la Mante Royale Maléfique. Leurs gènes étaient sans aucun doute supérieurs à ceux des mantes ordinaires. Et avec les capacités de renforcement de Yua… J’avais arrêté d’y penser car ça me donnait la chair de poule.

Quant à Sophie, qui était la seconde femme la plus passionné que j’avais jamais vu, après Hwaya, elle était étonnamment dans le hall de guilde en ce moment. Avec ses cheveux blonds tirés en une queue de cheval, elle portait un débardeur et un mini‐short alors qu’elle s’entraînait avec Ye‐Eun dans la salle d’entraînement. Comme Ye‐Eun portait ses vêtements habituels, avec son sweat à capuche, elles allaient bien ensemble.

« Haa ! »

« Kuk, dans ton dos une nouvelle fois ! »

« Non, des deux côtés ! »

Bien que Ye‐Eun soit en face de Sophie, la dague de l’assassin volait en direction du dos de cette dernière. Sophie s’était rapidement retournée pour la bloquer avec deux doigts, mais étonnamment, c’était un clone. Ye‐Eun se trouvait toujours en face de Sophie et, en un instant, son coude avait abattu Sophie au sol.

« Un clone ? »

« J’ai juste ajouté du mana dans mon ombre pour lui donner de la masse. Mon maître à dis que c’était une des techniques les plus simples ! »

« Non, ton maître est étrange. Il faudrait que tu t’en rendes compte maintenant. »

Alors que je pointais le mauvais jugement de Ye‐Eun, Sophie s’était levée en grognant. Les échanges avaient dû être plutôt intenses pour qu’une Exploratrice de rang Or grogne ainsi en étant inondée de sueur.

« Huu, huu… Trop forte. »

« Huhu, bien sûr. Je vais devenir une Exploratrice de l’Au-Delà après tout ! »

« Hmph, lorsque je passerais rang Platine, j’avancerais jusqu’au Second Donjon au Rang Or. Et à ce moment‐là, il ne me restera plus qu’à passer Platine pour enfin rejoindre le Premier Donjon ! »

Maintenant qu’elle le mentionnait, c’était assez effrayant de voir la vitesse à laquelle elles avançaient. Comme elle était au 75ème étage du Troisième Donjon en ravageant les Maîtres d’Étage seule, elle allait certainement passer dans le Second Donjon d’ici un mois.

« Tu risques même de rattraper Walker à ce rythme. »

« Non, je fais autant d’effort que pour le rejoindre. »

« Je, je vois. Bonne chance, Mademoiselle Sophie. »

« Edward avance trop vite. D’ici que j’arrive dans le Second Donjon, il sera rang Or. Ne sous‐estime jamais son désir de s’améliorer ! »

« Peut‐être qu’il se démène autant pour ne pas être avec… Bref, rien. J’ai rien dit. »

Mm, son esprit combattif était déjà meilleur que celui de Joshua Brightman. Le fait que Sophie ait hérité de ses capacités était vraiment une bonne chose pour la Terre !

« Donc, pourquoi est‐ce que tu es avec Ye‐Eun ? »

« Son style de combat est le plus similaire à celui d’Edward dans toute la guilde. J’essaie d’apprendre à combattre avec lui en m’entraînant avec elle. J’ai beaucoup à apprendre d’elle. »

« Hehehe. »

C’était vrai que, comme Ye‐Eun était spécialisée dans les assassinats, Sophie avait probablement beaucoup à apprendre en s’entraînant avec elle. Par exemple, protéger ses points vitaux, ressentir l’envie de tuer, et l’art de l’esquive. Cela dit, je ne pouvais pas le dire à voix haute, compte tenu du visage déjà aux anges de Ye‐Eun.

« Pourquoi tu es là, Shin ? Tu vas t’entrainer avec Ren ? »

« Oh, ça me rappelle. Je voulais te demander la première fois que je l’ai vu… Ses oreilles… Elles sont vraies ? »

« Oui. C’est un homme‐bête. Les autres mondes ont beaucoup de races différentes. Ren, dis bonj… Huu. »

Les paroles de Sophie m’avaient rappelé de présenter correctement chacun aux autres. Lorsque je m’étais retourné, cependant, j’avais vu Ren qui se tripotait les doigts en baissant les yeux devant les deux filles à qui il n’avait jamais parlé. Il était complètement tendu. Je lui avais donné une frappe dans le dos pour le ramener parmi nous.

« Ren, réveille‐toi. »

« Je ne peux pas, Prince Couronné. Elles sont toutes les deux si belles, je ne peux pas les regarder ! En plus, leurs vêtements sont tellement révélateurs ! »

« C’est pas grave, Ren. Contrairement à toi, elles s’en moquent. Sois un homme. »

« C’est assez vexant, mais en tout cas c’est trop pour moi ! »

Vraiment, même un adolescent en pleine puberté n’agirait pas comme lui. J’avais soupiré en voyant ça puis, une question m’avait soudain frappé.

« Est‐ce que Lebuik n’est pas aussi jolie que ces deux‐là ? Tu es toujours détendue quand tu es avec elle. Pourquoi ? »

« C-C’est parce que je connais Lebuik depuis que je suis tout petit… Elle n’est pas quelqu’un que je vois comme une femme. »

Et c’est comme ça qu’il avait lâché une bombe !

« Bien sûr, Lebuik est aussi très belle. Sa popularité auprès des autres chevaliers était incroyable, et elle a reçu d’innombrables propositions de mariage de la part de beaucoup de pays au sein de Panan. Elle est élégante et belle et elle a même une belle personnalité. Lorsque j’étais jeune, je la regardé avec révérence. Cependant, c’est tout. Lebuik est mon maître et quelqu’un que je pourrais considérer comme ma mère. Je ne la vois donc pas de cette façon. »

« Ah… »

Si Lebuik avait entendu ce qu’il venait de dire, ça se serait terminé en bain de sang ! Bien que je trouve ça marrant, en imaginant la tête qu’elle aurait faite, j’avais soupiré en entendant Ren débiter toutes ces conneries. Sophie et Ye‐Eun avaient toutes les deux des expressions rigides en réalisant les circonstances.

« L‐Lebuik est la femme aux oreilles de chat, c’est ça ? »

« Il ne la voit pas comme une femme ? Dans ce cas il doit être… »

« Whoa, on arrête‐là ! Tu ne peux pas imposer tes croyances aux autres. Laissez‐moi m’en charger, toutes les deux. »

Lorsque je les avais coupés en plein milieu de leur phrase, elles avaient agrandis leurs yeux en me regardant.

« Imposer mes croyances ? »

« Qu’est-ce que tu essayes de faire, l’ami ? »

« Mm, je ne peux rien lui imposer, mais je peux l’aider à changer d’avis. Généralement, en le tabassant. »

« Ce n’est pas la même chose ?! »

Je n’avais qu’à faire en sorte que Lebuik lui manque. Je n’avais qu’à le tabasser jusqu’à ce qu’il ait envie de pleurer dans les bras de Lebuik ! Je l’avais regardé en souriant.

« Allez, on a fini les présentations. Commençons, Ren. »

« P‐Prince Couronné, on dirait que tu es encore plus motivé qu’avant, non ? J’ai fait quelque chose de mal ? »

« Non, rien du tout. Tu n’as pas compris. Une fois la phase tartare terminée, tout le monde sera plus heureux. »

« Il y a quelque chose qui cloche ! »

Sophie et Ye‐Eun, qui en avait fini avec leur entraînement pour la journée, s’étaient assises à côté. Apparemment, le terme « phase tartare » les avait intriguées. En réalisant ça, les oreilles de Ren s’étaient dressées et de la sueur avait commencé à couler de son front.

« Ha, hahaha. Vraiment, Prince Couronné. Tu ne vas quand même pas me tabasser comme un chien devant ces deux jeunes demoiselles, non ? »

« Ren, comment peux‐tu dire ça ? Je ne vais pas te tabasser comme un chien. Je vais juste t’aider à contrôler tes pulsions pour ton propre bien. »

« C’est la même chose ! »

« Maintenant, on commence ! »

« Uwuuuuuuuuk ! »

Pendant les 30 minutes qui suivirent, Ren et moi avions exploité notre pouvoir de Héros pour nous affronter. Alors que Ren portait son set d’armure complet et une épée en bois, je n’avais pris qu’une lance en bois et pas d’armure. Bien qu’on aurait pu dire que je manquais de défens, comme mon armure était dans mon bracelet et que ma lance était dans mon serre cou, même sans les bonus d’attaque et de défense, j’avais accès aux reste des bonus que les deux me procuraient.

Mes stats étaient déjà à des années‐lumière de celles de Ren. Avec les effets additionnels de mes objets en plus de mon niveau d’art martial supérieur, il n’y avait aucune chance pour Ren de me vaincre. Même alors qu’il était un Héros !

« Prince Couronné, tu y va trop fort ! Trop fort je te dis ! »

« Tu viens juste de le découvrir ? Ne pense pas à t’enfuir, ramène‐toi ! Allez, dépêche‐toi ! »

« Ku…Kuaaaaaaaaaaang ! »

« Avoir une nature sauvage n’est pas mauvais, mais on fait ça parce que tu ne peux pas te contrôler ! »

« Kuak ! »

J’avais frappé sans ménagement le dos de Ren avec ma lance en bois. Immédiatement après, je l’avais frappé trois nouvelles fois.

« Ku… ! »

« Tu dors ? Contre‐attaque ! »

« Même sans que tu le dises, c’est ce que j’allais faire ! Kuak ! »

En entendant les cris pitoyables de Ren, Sophie et Ye‐Eun, qui nous regardaient toujours, avaient dit.

« Wow, il ne fait vraiment que le tabasser depuis 30 minutes. »

« Shin est trop cool ! »

« Prince Couronnéééééé ! »

« Tu as plus de force dans ton épée, mais tu as toujours plein d’ouvertures ! Tu n’as rien appris de Lebuik ?! »

« Kuhuk ! »

30 minutes n’étaient pas suffisantes pour vider l’endurance de Ren. Nous étions tous les eux bien différents de quand nous étions au 20ème étage. C’est pourquoi je l’avais tabassé pendant 2 heures de plus. Mon but était de l’aider à contrôler ses instincts bestiaux tout en maintenant son esprit sain. S’il pouvait réagir rationnellement, même pendant qu’il était dans un état sauvage, il deviendrait alors un guerrier puissant.

« Kuaaaaaang, kak ! »

« Ce n’est pas parce que tu cours la gueule ouverte que l’ennemi va se laisser mordre ! »

Bien sûr, nous étions encore loin de ce résultat.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS — Chapitre 201
ICDS — Chapitre 203

18 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre et bonne vacances.

    Répondre
  2. Cèlen

    Merci pour ce chapitre dominical ça fait tjs plaisir ^^!!
    Par contre t’as le droit de profiter de tes vacances aussi hin XD

    Répondre
  3. 4Help

    .…Il est maso ?
    mrc du chapitre et bonne vacances.

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre et bonne vacances.

    Répondre
  5. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre, et passe de bonnes vacances !!

    Répondre
  7. Nob

    Salut
    Merci pour le chapitre
    Je crois que tu as oublié Yua dans la liste des membres de la guilde du coup on en compte que 13
    Bonne vacance

    Répondre
  8. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Lauvel

    Merci pour le chapitre.

    ———
    « défens, »

    Répondre
  12. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    Ps : J’ai l’impression que en arrivant sur le terrain d’entraînement Ren à croisé une pencarte disant : Abandonnez tout espoir au‐delà de ce point.

    Répondre
  14. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  15. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  16. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  17. essitamessitam

    Merci pour le chapitre
    PS:Loretta vas pas venir finalement ?

    Répondre
  18. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com