ICDS – Chapitre 214

ICDS - Chapitre 213
ICDS - Chapitre 215

Et voici le chapitre de dimanche dernier !

Je vais essayer de produire les chapitres classiques ce week end ainsi que le bonus, donc 1 ICDS samedi et 2 dimanche. Cela permettra d’avoir le Rebirth de Samedi, et même peut-être son petit bonus samedi ou dimanche.

Je m’excuse encore du délai, j’ai vraiment peu de temps ces temps-ci et en plus mon fauteuil est un poil trop grand, ce qui rend la traduction difficile (mal au dos quand je traduis trop longtemps)

Bonne lecture

 

 

Chapitre 214 : Le Troisième Compagnon (5)

 

Alors même qu’un frisson de malaise me parcourait l’échine, j’avais tendu la main pour prendre ma récompense qui était juste trop bonne pour être ignorée. Immédiatement après, le dos de ma main droite avait commencé à chauffer. Je m’y étais plus ou moins attendu. Après mes jambes, bras et le dos de ma main gauche, il était naturel que le prochain tatouage se place sur ma main droite. En aucun cas ça aurait pu être sur mes yeux ou ma bouche. Je n’étais pas du tout inquiet !

Me sentant soulagé que l’emplacement ne soit pas difficile à cacher, j’avais retiré mon gantelet pour regarder le résultat. J’avais alors vu une paire d’ailes de chauve-souris entourées de deux chaînes. Alors que je pouvais y voir une légère lueur rose et une sorte d’élégance, j’étais soulagé que ce soit plus un symbole qu’autre chose.

Cependant, mon soulagement s’était rapidement transformé en regrets.

[Vous avez obtenu le Tatouage de la Reine des Succubes. Votre Charme et votre Magie ont augmenté de 50. Contre les membres du sexe opposé, l’effet est doublé. Une fois par jour, vous pouvez doubler votre mana.]

« Mm, parfait… »

En tant que quelqu’un pouvant ressentir l’effet d’un Charme élevé tous les jours, le Tatouage de la Reine des Succubes était vraiment excellent. Une augmentation du Charme et de la Magie de 50 ! Sans parler du fait que l’effet était doublé contre le sexe opposé. C’était vraiment un effet monstrueux.

Cependant, doubler mon mana une fois par jour… C’était un effet impressionnant, mais on aurait presque dit… Non, c’était surement mon imagination. (NdT : Apparemment, l’auteur a ici essayé de faire un jeu de mot graveleux, mais jusqu’ici, seul l’auteur et quelques élus savent de quoi il s’agit.)

« Allons-y. »

Après avoir remis mon gantelet, j’avais quitté la Chambre du Boss. Loretta était assise, comme à son habitude, derrière son comptoir, le menton posé sur sa main. Mais lorsqu’elle m’avait aperçu, son expression avait totalement changée.

« Shi, Shin ?! »

« Quoi ? Quelque chose ne va pas ? »

Est-ce qu’il y avait un tatouage sur mon corps que j’avais manqué ? Lorsque j’avais commencé à m’inquiéter en lui demandant, Loretta avait pris sa hache à double tranchant en parlant avec un visage rouge.

« Comment est-ce que tu es soudain devenu aussi charmant ?! Qu’est-ce qui t’es arrivé, Shin ?! Si tu me le dis honnêtement, rien de mauvais n’arrivera ! cette satanée succube ne t’as q-q-quand même pas… ! »

La hache entre ses mains avait commencé à se tordre avec des grincements sous ses doigts. Je l’avais tenu une fois entre mes mains, et elle était vraiment très lourde… Et Loretta pouvait la tordre juste avec ses mains ?! Alors que j’avais peur pour ma vie, j’avais décidé de tout lui expliquer minutieusement.

« Oh, je vois. C’était juste le pouvoir du tatouage. »

Semblant soulagée, Loretta avait balancé la hache derrière elle. Le sol du donjon s’était affaissé face à ce choc. Effrayant…

« Je pensais que tu avais encore… Huuu, peu importe. C’est bien. »

« On dirait bien que je manque encore de pratique. Je pensais pouvoir contrôler l’aura de charme que j’émets. Haaaa, ça va encore prendre du temps de m’entraîner. »

« Shin, ton charme actuel a atteint un niveau dangereux. Ça devrait être bon pour ceux du même sexe, mais pour le sexe opposé, tu es un vrai désastre. Tu en es au point de rendre toutes les femmes que tu croises amoureuses de toi. Une fois que ça sera arrivé, ça sera fini. Impossible d’y échapper. Ce n’est pas un effet de statut, c’est un sentiment que ton charme appliquera directement dans leur cœur. »

« C’est cruel… »

Ce que j’avais déjà à gérer était assez fatigant en soi !

« Même moi, je sens mon cœur à la limite de l’arrêt en ce moment. Il faut que tu le contrôle impérativement. »

« Oui… »

Putain, avoir des stats hautes n’était pas toujours une bénédiction ! Bien sûr, comme ma Magie aussi avait augmenté brutalement, il me faudrait du temps pour m’y habituer. J’avais soupiré en me rendant compte de tout ça. Je m’étais alors assis sur le sol en tailleur, débutant la circulation du Circuit Peruta. Lorreta avec posé son coude sur le comptoir en me regardant avec un sourire chaleureux.

« Au moins pour une fois je peux avoir Shin pour moi toute seule. Huhuhu. »

« Arrête de dire des trucs aussi banals. Je n’arrive pas à me concentrer. »

« Ouiiii~. Huhu. »

Après ça, pendant 10 heures chaque jours, je m’étais assis à côté de la Boutique d’Etage en m’entraînant à contrôler mon Charme. Bien évidemment, je n’avais pas oublié de farmer la Reine des Succubes 10 fois par jour pour obtenir l’élixir qui augmentait mon Charme et ma Magie en renforçant le tatouage. Bien que certains auraient pu dire que ce que je faisais était comme écoper l’eau d’un bateau percé, je ne pouvais pas passer à côté de ça.

Et comme j’essayais d’éviter les membres du sexe opposé autant que possible, la seule personne de Revival que je voyais quotidiennement était Ren, que je devais voir régulièrement pour sa dose de phase tartare.

« Je suis sûr que le Prince Couronné me hait. »

« Je ne te hais pas du tout. Là ! Une ouverture ! »

« Est-ce que, à tes yeux, il y a le moindre moment où je n’ai pas une ouverture ?! »

« Bien sûr que non ! »

« Je le savais, tu me hais ! »

« Ren, tu es juste trop faible. »

A cause de mon petit problème de Charme, le sous-sol où se trouvait la salle d’entrainement était devenue une zone interdite de façon temporaire. Bien que Ye-Eun et Sophie, qui étaient souvent venues s’entrainer, avaient eu l’air déçue, lorsque je leur avais expliqué les circonstances via le canal de guilde, elles avaient accepté la raison.

C’était pour cela que Ren et moi-même occupions la salle d’entraînement quasi exclusivement, avec Mon père et Walker qui venaient de temps à autre voir Ren se faire défoncer. J’étais heureux que Leon et Michel soient aussi dévoués dans leur ascension du donjon. Si de nouveaux spectateurs venaient se rajouter à ces deux-là, Ren se mettrait surement à pleurer.

« Oh, mon fils est vraiment doué pour tabasser les gens ! »

« J’ai appris ça à mes dépens. Kang Shin m’a tabassé par le passé. »

« S’il vous plaît, partez ! Ça vous fait plaisir de me voir me faire défoncer ? »

« Ouverture ! »

« Kuhuk ! »

Je relâchais le stress accumulé du fait de ne pas pouvoir Ina ou Yua en passant mes nerfs sur Ren… Ahem. Je veux dire, j’étais heureux de pouvoir venir en aide à Ren en l’aidant dans sa croissance. Je passais ensuite mon temps dans le donjon.

Depuis que ren avait commencé à vivre sur Terre, il semblait avoir changé et son tempérament instable était doucement en train de se calmer. Bien que ça soit encore trop tôt, lorsque je farmerais le boss du 70ème étage, en 10 jours, son habitude de devenir enragé en combat pourrait être complètement effacée.

« Prince Couronné, tu penses que tu peux protéger la Terre ? »

Le 10ème jour après mon début de farm du 65ème étage, alors que ni mon Père ni Walker n’étaient là, Ren m’avait posé cette question. Et il n’était même pas seulement en train de prendre une raclée, il esquivé aussi mes attaques avec un succès encourageant. Alors que j’étais sur le point de lui dire que la séance du jour était finie, afin que je puisse défoncer la Reine des Succubes, j’avais posé ma lance à côté de moi en répondant.

« Bien sûr. Tu penses que je vais échouer ? »

« Haha, pas du tout. S’il y a bien une personne avec une foi absolue en toi, c’est moi. »

Il avait répondu avec un sourire amer en se reposant sur sa claymore. Comme il avait utilisé la majorité de son mana et de son endurance, il bougeait assez lentement.

Après avoir lentement passé sa main dans ses cheveux, de la sueur avait bouclé sa tignasse proche d’une crinière de lion. Il avait alors ajouté.

« Je n’arrive pas à croire en moi. »

Oh, c’est vrai. Ren est devenu le Héros de Panan. Je suis celui qui lui a donné ce pouvoir.’

Me souvenant de ce fait crucial, j’avais répondu avec un haussement d’épaule.

« Tu manques juste d’entraînement. »

« Oui, c’est vrai. Je me doutais que tu dirais ça… Mais je tremble vraiment. Les enfants ne croient qu’en moi… Ah, Elfa croit en toi aussi, mais ce que je veux dire c’est que Lebuik et les enfants me font inconditionnellement confiance. Ils pensent que je vais chasser les El Patiz et récupérer notre monde. Je… Je sens une énorme pression en y pensant. »

« Ne t’inquiète pas trop pour ça. Il te reste au moins encore 2 ans. »

J’avais répondu comme si c’était quelque chose de trivial en transformant ma lance en serre cou. Ren m’avait alors regardé en demandant.

« Si tu meurs, la Terre perdra son avenir. Tu n’as pas pensé à ça ? »

« Nope. »

« Si tu meurs, des milliards de gens vont perdre leur avenir. Même s’ils ne tombent pas entre les mains des monstres, ils vont lentement mourir sans pouvoir procréer. Tu n’es pas désespéré en pensant à ça ? »

« Nope. »

« Lorsque tu mourras, ceux sur restant sur Terre t’en voudront et te maudiront de tout leur cœur. Tu ne t’es jamais réveillé au milieu de la nuit lorsqu’ils apparaissent dans tes rêves ? »

« Nope. »

Après avoir répondu à tout ça, j’avais regardé Ren droit dans les yeux en lui disant.

« Tu es stupide ? Je m’acharne à brandir ma lance, à gravir le donjon et à rassembler des membres au sein de Revival. Je dois déjà m’occuper de tout ça, comment est-ce que je suis supposé avoir le temps de penser à quelque chose qui ne s’est pas encore produit ou d’être rempli de désespoir ? Plutôt que de m’inquiéter pour tout ça, je préfère donner un autre coup avec ma lance. »

« Comment fais-tu ça ? Comment fais-tu pour ne pas ressentir toute la pression ? »

Apparemment, un effet pervers était apparu lors de la phase tartare de Ren. Il avait senti la pression d’un Héros et commençait à douter de ses capacités. Pour quelqu’un qui avait l’air aussi fiable, il était vraiment délicat. Pour dire les choses simplement, c’était ennuyant.

« Ren, combien reste-t-il d’homme-bête sur Panan ? »

« Je n’en suis pas certain, mais sûrement pas beaucoup. Il est même possible qu’il n’en reste aucun. »

« Qu’est-ce qui arriverait si tu mourrais soudain et que tu perdais le pouvoir du Héros ? »

« Les humains et les hommes-bêtes ne pourraient plus se reproduire sur Panan… Mais Lebuik et les enfants n’auraient pas de problèmes. »

« Donc même si tu meurs, ce n’est pas comme si beaucoup de personnes allaient perdre leur avenir, non ? »

« C’est vrai mais dans ce cas le continent de Panan va… ! »

J’avais rassemblé du mana au bout de mon doigt avait de lui envoyer ma célèbre pichenette de la mort. Il l’avait pris en plein front, le faisant reculer.

« Tu ne sais même pas combien de personne mourraient, donc comment peux-tu être aussi effrayé ? Il n’y a probablement rien de plus pathétique que ça. De plus, ce n’est pas comme si tu allais retourner sur le continent de Panan tout seul. Moi et les autres membres de Revival seront là aussi. »

« Ren, tu as dit que tu avais confiance en moi. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter. J’irais sur Panan avec toi, et si ta force n’est pas suffisante, je te prêterais mon pouvoir. Donc plutôt que de t’inquiéter des conséquences, concentre-toi juste sur ton entrainement. »

J’avais ensuite infligé une attaque psychologique énorme après mes paroles d’encouragement.

« Doublons l’intensité de la phase tartare. J’étais heureux de voir que tu allais mieux, mais apparemment, tu étais juste déprimé. Je vais m’assurer que tu regagnes ton esprit combattif. N’est-ce pas merveilleux ? »

« Pas du tout ! Doubler ?! Tu viens de dire doubler ?! »

Ses oreilles s’étaient relevées en tremblant. Mais je n’avais aucunement l’intention de revenir sur mes paroles.

Cependant, comme je savais ce qu’il ressentait, j’avais décidé d’être un peu plus honnête.

« Je suis aussi humain, Ren. Bien sûr que moi aussi j’ai pensé tout ça et j’ai été un peu déprimé. Mais, Ren, si je meurs, est-ce que tu m’en voudras ? »

« Bien sûr que non ! Tu fais tout ce que tu peux ! »

« Est-ce que Yua, Hwaya ou Ina m’en voudraient ? »

« Je pense qu’elles seraient plus tristes d’apprendre ta mort que la fin de la Terre. »

« Oui. Il n’y a donc rien à craindre. Je fais déjà tout ce que je peux. »

J’avais posé ma main sur son épaule.

« Ren, toi aussi, tu fais tout ce que tu peux. Dans ce cas, tu n’as rien à craindre. De plus, je suis celui qui a fait de toi un Héros. Je te considère comme mon disciple, donc je t’aiderais. »

« C’est pour ça que tu doubles la phase tartare… »

Voyant Ren triste, une pensée sinistre avait traversé mon esprit.

« Oh, au fait, Ren. Si ça devient trop difficile, demande à Lebuik de dormir avec toi. »

« C-C-C-Comment je pourrais oser faire ça à Lebuik ?! »

« Tu ne m’as pas dit que Lebuik était comme une mère pour toi ? Lorsque la pression est trop grande, s’endormir dans les bras de sa mère peut être un vrai soulagement. »

« Mais là c’est totalement différent ! »

« Crois-en moi. Va voir Lebuiik cette nuit et demande-lui ‘est-ce que je peux me reposer sur toi un moment ?’ Elle tient à toi aussi. Elle te laissera sûrement dormir avec elle. »

« Elle ne ferait jamais ça ! »

« Ren, fais-moi confiance. Lebuik ne dira pas non, je te le promets. »

« …Vraiment ? »

« Vraiment. Si elle refuse, tu auras le droit de me frapper. »

« Mmm… Ok, si tu es prêt à aller aussi loin, je vais essayer… Je ne pensais pas que Lebuik me voyait comme un fils… »

Eh bien, pas vraiment. Je pense qu’elle est plus d’avis de te faire un fils que de te voir comme un fils.’ Avais-je répondu dans ma tête en me demandant comment Lebuik pourrait me renvoyer l’ascenseur pour cette faveur. J’aurais peut-être le droit de faire un discours lors du mariage.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 213
ICDS - Chapitre 215

25 Commentaires

  1. leprophetej

    merci

    Répondre
  2. Mazz

    Merci pour ce chapitre !!

    Répondre
  3. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Charlatan

    Je ne sais pas si j’ai juste l’esprit très mal placé mais : mana=énergie vitale et la graine des mec donne la vie…..non je dois me faire des idées…

    Répondre
    1. HinomuraHinomura

      Je pense pas que tu te fasses des idées

      Répondre
  5. Cèlen

    Merci pour le chapitre ^^

    Et merci encore de prendre de ton temps pour ces traduction qui nous profites tant !!!

    Répondre
  6. Shirosuu

    Quel enfoiré sa m’a tué à la fin mdrrr!! Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. jean michel de la compta

    la blague graveleuse est inconnu mais ça parle de doubler quelque chose ?
    çà me rappelle la dernière fois que je suis allé sur…… Wikipédia pour voir un documentaire sur la reproduction humaine et en haut a droite il y avait un homme qui disait:”bonjour, voulez-vous agrandir la taille de votre péniche?”.(en même temps, c’était un beau bateau^^)

    Répondre
  9. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. nikos74190

    merci pour le chapitre !
    ps : ren va se faire violer o_O
    pps : shin est un sadique

    Répondre
    1. Higanbana

      +1

      Répondre
  13. Newkan

    Vous penser que ren peut aussi doubler sont mana ?
    La pauvre loretta qui va subir les stat de se monstre de shin bientôt TOT

    Répondre
  14. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  16. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  17. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  18. Danicool

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  19. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  20. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  21. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  22. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  23. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com