ICDS – Chapitre 294

ICDS - Chapitre 293
ICDS - Chapitre 295

ICDS 4/16

Vous l’avez tous attendu depuis longtemps ! Et il est enfin là !

Mais de quoi est-ce que je parle ? Voyons, c’est évident 🙂

 

 

 

Chapitre 294 : Le Dernier Membre (11)

 

[Les rois. Tu les a vraiment tous tués ? Hahahaha !]

« Ce gars est trop tordu. »

Il avait un corps squelettique. Était-ce une liche ? La robe qu’il portait émettait une aura macabre, suggérant que c’était un artefact de haut niveau.

« Cette robe doit coûter une fortune. »

[Je voulais vraiment te rencontrer !]

Il avait complètement abandonné ses adversaires précédents afin de se concentrer uniquement sur moi. Les attaques normalement dévastatrices de Daisy et Sumire s’étaient abattues sur lui, lui réduisant son mana, mais il les ignorait complètement.

J’avais regardé autour de moi. Je ne pouvais voir ni Licorice ni Lotte.

« Où est Licorice ? »

« Licorice et Lotte sont, toutes les deux dans, le Donjon Évènementiel… Pour trouver son, phylactère. »

Un phylactère, j’en avais entendu parler avant. Une liche était supposée stocker son énergie vitale dans un objet, la rendant immortel à moins que cet objet ne soit brisé. Le corps d’une liche était à la fois réel et non-réel. Aussi longtemps que le phylactère était entier, elle pouvait recréer son corps en permanence en utilisant le mana environnant.

Daisy devait l’avoir amené ici pour l’éloigner le plus possible de son phylactère.

[Hahaha, il sera dur à trouver ! C’est normal de tenir à sa vie. Je me suis assuré de le cacher convenablement !]

« Tu es différent des autres rois que j’ai rencontrés jusque-là. »

[En effeeeeeeeeeeet ! Je suis très différent !]

Je commençais déjà à le détester.

[Ces gars sont des idiots ! Sans parler du fait qu’ils sont bornés.]

Avait que Sumire ne le frappe de sa lance, il avait fait un mouvement avec un bâton, créant une barrière.

[‘Le Héros de la Terre ? Je ne perdrais pas contre quelqu’un d’à moitié complet. Juste avec moi seul, je suis capable de te dévorer et de conquérir la Terre.’ C’est ce que ces rois stupides pensaient, même après avoir découvert que le Roi de Lave était mort. Et on voit le résultat ! Des quatre idiots, le poiscaille qui s’est échappé sur Terre était probablement le plus sage. Et pourtant, il s’est probablement fait tuer par toi au final ! Kahahahaha !]

Avec ça, il avait levé sa main libre vers le ciel. Dans sa main se trouvait une baguette utilisée pour contrôler des marionnettes. Il y avait des ficelles attachées à la baguette, mais je ne pouvais pas voir à quoi elles étaient connectées.

[Et ce que je déteste le plus, c’est que tout se déroule comme il l’a prédit !]

« Comme il l’a prédit ? Tu veux dire, celui au-dessus de toi ? »

[Oh, c’est ça ! C’est une belle façon de le dire ! Oui, l’être au-dessus de nos têtes !]

Daisy semblait murmurer quelque chose et soudain, l’énergie que libérait le Roi des Morts avait semblé diminuer significativement. Sumire se tenait dans le ciel, soit grâce à l’aide de Daisy ou par elle-même, et s’était recroquevillée. Elle semblait sur le point de lancer une attaque avec sa lance, bien que cette arme ne soit pas faite pour charger.

Le Roi des Morts, cependant, ne leur prêtait pas la moindre attention.

[Vois-tu, je déteste cet arrangement. Je suis du genre à n’être satisfait que lorsque tout est sous mon contrôle. Avoir à suivre les ordres de quelqu’un d’autre est des plus déplaisant !]

« Des ordres, hein. »

[Pour lui, nous, les Cinq rois, ne sommes que des pièces d’échec. Il doit avoir pensé nous avoir étudié sous toutes les coutures, mais j’ai pu voir à travers lui. Notre destin était déjà scellé ; Nous ne sommes que des sacrifices !]

« Des sacrifices ? Pour quoi ? »

Il avait alors levé son bâton. Il avait un lustre clair, comme s’il avait été fait de platine. La boule de cristal à son sommet avait alors brillé de cinq couleurs.

[C’est pourtant évident. Pour toi, Héros !]

« Des sacrifices… pour moi… ? »

Un sourire tordu était apparu sur le crâne de la liche. Je lui avais alors demandé.

« Et pourquoi souhaites-tu me dire ces choses ? »

[Une excellente question ! C’est parce que je veux me débarrasser de lui ! Héros, je suppose que tu n’apprécies pas de danser dans la paume de sa main non plus. Ecoute-moi et rejoins-moi !]

Il avait balancé sa baguette de marionnettiste dans tous les sens. Je pouvais voir les ficelles s’étirer et se relâcher.

[Il ne reste plus beaucoup de temps, Héros. Je ne serais pas capable d’éviter son regard éternellement. Donc écoute-moi et donne-moi ta réponse.]

« Shin, ne l’écoute pas ! » Avait crié Daisy. Ses yeux brillaient d’une lueur rouge.

« Il veut t’utiliser. »

[N’est-ce pas évident ?! J’utiliserais le Héros, et le Héros m’utiliseras ! C’est un véritable échange… Ei, tu commences à m’ennuyer petite fille !]

« On ne vas pas juste t’ennuyer ! »

Sumire avait émis un cri cristallin et immédiatement après, sa lance était en contact avec le bâton de la liche. Non seulement le bâton avait disparu suite à la collision, mais l’énergie qu’il émettait avait aussi dramatiquement baissée. En échange, Sumire avait commencé à tomber avec une grosse partie de son armure détruite.

[Salope ! Mon bâton !]

« Shin-nim, je te laisse le reste ! »

J’avais lentement levé ma lance en réponse au cri de Sumire, enflammant mes flammes chaotiques.

Pour être complètement honnête, j’avais encore beaucoup de questions pour le Roi des Morts. A propos de l’être derrière les commandes, et la signification du terme sacrifice qu’il avait utilisé. Je n’avais pas suffisamment d’informations pour résoudre ce puzzle seul. Mais j’avais décidé de me contenter de ce que j’avais appris. Il était clair qu’il voulait m’utiliser à ses propres fins. De plus…

« Toi, si tout ce que tu voulais, c’était me parler, pourquoi as-tu transformé le Vatican et Rome en une terre de mort ? »

[Le sur le roi de la mort. Tout endroit où je me rends doit mourir. Héros, ce qui font face à la mort une fois gagnent la vie éternelle en échange ! Penses-y ! Si j’étais venu seul, penses-tu que quelqu’un m’aurait écouté ? Non ! Tu aurais essayé de me tuer immédiatement !]

Bon, il n’avait pas tort.

« On dirait bien que tu es tombé sur un os. »

[Non, Héros. Nous avons encore des choses à nous dire !]

Il avait tiré sur la baguette qu’il tenait toujours. Ce devait être un artefact quelconque ! Au milieu de ma charge, j’avais été forcé de m’arrêter.

Même si rien n’avait été attaché quelques instants auparavant à ses ficelles, maintenant, une poupée étrange se tenait au bout de la baguette, ressemblant à un démon pendouillant. La poupée faisait 3 mètres de haut, et semblait physiquement trop fort pour pouvoir être contrôler par le sac d’os.

Mais plutôt que la poupée géante, j’étais plus concerné par ce qu’elle tenait entre ses mains. C’était une personne.

« … Qui est-ce ? »

[Bonne question. C’est quelqu’un que tu connais ! Ta mère !]

J’avais eu le sentiment que le monde était devenu blanc tout d’un coup. J’avais voulu le charger mais je ne pouvais plus bouger. Peu importait la vitesse maximale que je pouvais atteindre, ce ne serait pas suffisant pour récupérer ma mère qui se trouvait entre les griffes de cette poupée maléfique. Donc pour le moment, j’étais resté immobile.

Mes dents se serraient tellement que je pouvais commencer à sentir le goût du sang dans ma bouche. J’avais alors demandé calmement. Tellement calmement que j’en étais moi-même surpris.

« Ma mère se trouve dans le lieu le plus sécurisé de ce monde. Comment pourrais-ce être-elle ? »

Ma mère était toujours gardée par les succubes, et connaissant son importance à mes yeux, les Gardiens et les Ailes de la Liberté la protégée aussi. Avec Licorice toujours à mes côtés, je pouvais être au courant de tout ce qui se passait auprès d’elle à n’importe quel moment…

Mais Licorice n’était pas là pour le moment. Elle était dans un espace isolé en train de chercher un moyen de tuer cette liche.

[Est-ce que tu pensais que je n’avais que des monstres à ma disposition ? Comment serait-ce possible ? Penses-y, Héros. Il n’y a que deux êtres dont j’ai peur dans ce monde !]

Il avait alors levé deux doigts.

[Le premier, c’est lui, et l’autre, c’est toi ! Personne d’autre ne peut m’arrêter. En effet, même pas cette poupée ! Contrairement à un Héros classique, tu es plutôt naïf. Si elle était si importante pour toi, tu aurais dû mieux la protéger !]

« Tu es as tous tué… ? »

[Bien sûr ! Je fais face au Héros qui a tué quatre des Cinq Rois. Il me fallait bien une petite assurance, non ?]

J’avais essayé de contacter Licorice, mais le mana du Roi des Morts emplissant l’atmosphère m’empêchait de le faire. Mais si ce qu’il disait été vrai, Licorice devait être furieuse en ce moment. Il y avait eu beaucoup de succubes affectées à la protection de ma mère, tout particulièrement lorsque nous avions des évènements comme ceux actuels en cours.

[Il n’est pas nécessaire d’être furieux, Héros ! Regarde, ta mère va parfaitement bien ! Comme je l’ai dit avant, je veux que tu coopères avec moi. Je ne fais qu’utiliser cet outil, oui, un outil, afin que notre discussion se passe mieux !]

Il avait fait un mouvement avec la baguette en bois et la poupée maléfique avait ouvert la bouche. C’était probablement un artefact encore plus puissant son bâton. Après tout, elle avait dû réussir à vaincre des dizaines de rangs SS pour arriver jusqu’à ma mère.

J’avais fermé les yeux. Etait-ce une erreur d’avoir tous les membres de Revival au combat en même temps ? Si j’en avais laissé quelques-uns pour protéger ma mère… Non, c’était stupide. Comment serions-nous supposés faire quoi que ce soit si nous étions divisés pour protéger les familles de tout le monde ? Comment étions-nous supposés combattre contre les monstres et les démons nous envahissant avec autant de distraction ?

Jusqu’à maintenant, j’étais persuadé que les monstres et les démons ne pouvaient rien faire à ma mère. Je pensais qu’elle était parfaitement en sécurité.

Mais j’avais tort. Complètement tort. Elles avaient peut-être était en sécurité un long moment, mais ça ne voulait pas dire que les personnes qui m’étaient chères continueraient d’être en sécurité. J’aurais dû le savoir, mais j’avais baissé ma garde et avais été frappé au moment le plus critique.

[Maintenant, ne bouge plus. Si tu bouges ne serait-ce qu’un petit peu, cette petite baguette va bouger. Et si elle bouge, la poupée attachée au bout va aussi bouger. Et lorsque la poupée bouge… Hehe. Donc, Héros. Es-tu prêt à m’écouter maintenant ?]

Ma mère semblait endormie. Je ne savais pas si elle avait été endormie lorsque ça s’était passée ou si elle avait été endormie par quelque chose, mais après avoir vu son visage, j’avais regardé Daisy et Sumire.

« … »

« Shin-nim. »

[Mettons au point un plan ensemble ! Un plan qui va foutre un bon coup de pied au cul de cet être ! Excitant, non ?]

Le Roi des Morts avait commencé à déblatérer des conneries sur un ton excité. Son modus operandi était tordu. Ce n’était pas quelque chose qu’une personne normale aurait pu imaginer. Prendre un otage juste pour parler ? Pour lui, c’était un plan évident. Un fou comme lui se moquait des autres rois, disant qu’ils avaient été vaincu car ils m’avaient affronté sans me connaître.

Vraiment, aucun des Cinq Rois ne savait la moindre chose sur moi.

« Bien, parlons. »

[Ooooh ! Bien, c’est excellent Héros ! Je savais que tu comprendrais !]

Se crâne avait tressauté alors qu’il riait aux éclats. Au même moment, quelque chose dans ma poche avait bougé. Quelque chose de vivant, et pourtant pas vivant. Il se déplaçait d’une façon que personne ne pouvait comprendre, une façon que seul moi pouvait accepter.

[Je suis Dortu. J’exécute les ordres du Maître.]

Mon quatrième élémentaire venait d’entrer en action.

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 293
ICDS - Chapitre 295

12 Commentaires

  1. DarkspoartDarkspoart

    merci pour le chaps enfin le quatrième arrive

    Répondre
  2. Hinomurakid

    Merci pour le chapitre, vraiment hâte de voir la suite

    Répondre
  3. Gunts92

    je vous paris qu’il sagit d’un elementaire sur un sentiment (la colère)

    Répondre
    1. Lauvel

      C’est pas l’élémentaire de metal qui possède depuis un moment plutôt ? (Oeuf)

      Merci pour le chapitre !

      Répondre
  4. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  6. nikos74190

    merci pour le chapitre !
    ps : un slime de métal ? XD

    Répondre
  7. Psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  10. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com